AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles [PV Morkam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adlaenne
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 424
Âge : 26
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Retrouvailles [PV Morkam]   Dim 14 Oct 2012 - 15:08

Enfin chez soi.

Adlaenne retira ses chaussures pour sentir le froid du marbre lui toucher les pieds. Elle ne savait pourquoi, mais cette sensation la rassurait. Elle y ressentait comme un lointain souvenir. Mais elle n'y faisait plus attention car depuis qu'elle était revenu chez elle, beaucoup de chose lui revenait vaguement. Des impressions principalement.
Elle ouvrit les rideaux pour laisser entrer la lumière qui déjà décroissait dans le ciel. Rentrer en soirée n'était pas vraiment agréable... Mais qu'importait, c'était ainsi et adlaenne était bien trop fatiguée pour se plaindre à elle-même.
Elle monta les escaliers d'un bon pas pour se diriger vers la salle de bain. Elle fit chauffer de l'eau et en attendant, alla déposer ses affaires dans sa chambre. Elle regardait les meubles en cherchant. Elle ne cherchait rien en particulier, mais parfois des bribes de souvenirs s'imposait à elle et elle n'avait jamais cesser de comprendre et d'assembler le puzzle démantelé de sa vie.

Elle entra dans l'eau et se laissait enfin aller... Elle fermait les yeux, profitant de ce luxe qu'elle n'avait pas connu depuis au moins deux semaines... Elle avait fait parti de l'expédition à Niselis... Et finalement... Elle s'en était bien sorti. Elle ouvrit les yeux et regarda à nouveau la cicatrices sur son bras gauche. Rien de très alarmant. D'ici peu, il n'y aurait plus rien...

Elle referma les yeux. Enfin de retour, enfin chez elle. Cette envie, ce besoin de rentrer chez elle l'avait habiter durant tout le voyage du retour, et maintenant qu'elle avait enfin ce qu'elle voulait, qu'elle était enfin chez elle... Un curieux sentiment l'envahissait. C'était quelque chose de dérangeant, qui lui donnait envie de pleurer sans pour autant vraiment comprendre ce qui lui arrivait et sans pouvoir mettre un mot sur ce curieux sentiment.

- Personne ne m'attend à la maison... Dit-elle, les yeux toujours fermer, ne souhaitant pas voir la triste réalité s'afficher devant-elle comme pour lui donner raison.

Le silence fut rompu par un bruit strident. Edwin, son faucon, ne semblait apparemment pas apprécier d'être considéré comme "personne"

- A par toi bien sur Edwin... Je vais te donner à manger...

Adlaenne sorti de l'eau rapidement, se sécha et enfila une petite tunique rouge, sans manche. Il faisait tellement chaud qu'elle ne se sentait pas de mettre des manches longues.
Elle regardait Edwin manger les bouts de viande pré-découper par la jeune fille tandis qu'elle même mangeait du pain et des fruits.

- Aller vient Edwin... Allons nous coucher, je suis trop fatiguée pour une promenade...

Elle prit place dans son lit et ne mit pas beaucoup de temps avant de s'endormir.
Son sommeil était toujours le même. Elle était dérangé par des cauchemars où bribes de mémoire perdu et nouvelle mémoire s'entrechoquait pour ne donner que d'étranges résultats qu'elle avait beaucoup de mal à supporter.
Elle se réveilla en sursaut. Le faucon criait comme si quelque chose le dérangeait. Les petits cris stridents ne pouvait échapper à Adlaenne. Elle se leva, s'avança vers la fenêtre resté ouverte pour laisser l'air passer. Dehors, rien d'anormal. L'air soufflait faiblement, bien qu'en bord de mer, et tout était calme. Pas un bruit, pas un mouvement.
Elle s'avança vers le faucon, resté sur son perchoir.

- Alors Edwin... Toi aussi tu fais des mauvais rêves ?... Dit-elle en caressant les plumes de l'oiseau.

Elle retourna dans son lit, s'allongeant sans parvenir à se rendormir. Elle sentait quelque chose d'anormal. Une présence ou quelque chose d'autre était dans la maison...
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Morkam
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 42
Âge : 29
Date d'inscription : 30/12/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 23 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Morkam]   Mer 17 Oct 2012 - 22:03

Ce fut après quelques recherches que notre jeune pirate finit par trouver l'endroit ou habitait cette fameuse messagère a la chevelure d'or et visiblement d'après ses renseignement elle avait beaucoup voyagé. Après ses aventures depuis la dernière fois Morkam était revenu voir la sorcière pour savoir si tout avait été pour Adlaenne. La sorcière lui avait répondu que oui mais qu'elle avait lu sur le visage de la jeune femme de la déception et de la tristesse. Mais après tout il avait bien fait, car les espions de Shagan aurait tout tenter afin de piéger ou éliminer notre jeune ténébreux. Mais prit de remord chose qu'il ne comprenait pas lui-même, ce n'était pas la première fois qu'il faisait ce genre de chose et pourtant c'était avec une lourdeur au cœur qu'il était partit.
Il était arrivé au port d'Erac a la tombé de la nuit, c'était remplit de vagabond et de soulard pas loin des taverne du port, ce fut la sa première halte afin de se renseigner sur le nom du quartier où se trouvait la maison d'Adlaenne. Des marins et des meurtriers il y en avait toute une pelle dans cette taverne mais c'était sûrement le meilleur endroit pour trouver une information enfin quand on savait demander comme il faut. Après une gorgé d'hydromel, Morkam finit par demander au barman mais celui-ci lui répondit qu'il ne voyait pas très bien où se trouvait cette ruelle, mais aussitôt un ivrogne croyant pouvoir tirer profit de cette information en extorquant le jeune homme qui l'avait en face de lui. Ceux de la taverne qui avait reconnu le jeune homme pour cette main gauche ganté de cuir noire jusqu’à l'avant bras se turent.


Ivrogne:" Hips moi je connais ...mais hips...sa vaut bien quelques souverains non...hips le gamin..."


"Le gamin?"

"Dit moi espèce de vieux porc dégarnis si tu ne veux pas que tes burnes aillent rejoindre la marre au cochons je te conseil de me donner ce que je veux"


Ivrogne:" Hips..Et je vais te..."


l'ivrogne n'eut pas le temps que déjà Morkam avait sortit sa dague pour la placer sur la gorge de l'individu dont l'odeur puante de son alcoolisme sentait a milles lieux. L'empoignant de son autre main il le fit valser sur la table le plaquant ainsi de dos et se pencha légèrement sur lui et approcha son visage du sien.


"Alors tu vas me dire tout de suite ou se trouve cette ruelle compris...vieux pourceau..."

Il ne fallut pas très longtemps au soulard pour dé-saouler et fournir l'information que recherchait Morkam. Après cette petite rouste notre pirate a la chevelure d'ébène sortit de la taverne et prit le chemin de la dite ruelle. Après une heures et demi de recherche fastidieuse il finit par trouver la ruelle mais la lune était déjà quasi pleine qu'il faisait donc assez tard pour aller toquer a la porte. Alors c'est avec toute l'agilité d'un chat et la discrétion d'un renard qu'il aperçu une fenêtre ouverte et qu'il décida d'y grimper jusque là. La tâche fut ardue et notre jeune pirate manqua plus d'une fois de glisser et de tomber mais après de rude effort il finit par arriver a la fenêtre, l'obscurité de la chambre ne lui permettait pas d'y voir très clair surtout qu'il ne connaissait pas la pièce. Plaçant une jambe et puis l'autre glissa et se fracassa au sol dans un gémissement de douleur pour se relever ensuite.

" Ah enfin..."
Revenir en haut Aller en bas
Adlaenne
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 424
Âge : 26
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Morkam]   Mer 17 Oct 2012 - 23:37

Adlaenne avait tendu l'oreille et rapidement, elle aussi avait entendu un bruit. Cela venait de dehors. Elle jeta un œil sur Edwin qui fixait la fenêtre, comme guettant une proie.
Elle ne savait quoi faire, mais instinctivement, elle s'était levée, avec prit le poignard de son père qui était rangé dans ses chaussures, au pied du lit. Elle c'était discrètement plaquée contre le mur, derrière les rideaux, en retrait et elle attendait patiemment que le cambrioleur se donne la peine d'entrée. Elle saurait le recevoir.

Elle regardait le faucon, guettant une possible réaction, elle qui n'avait aucune vu sur la fenêtre. A mesure que les secondes s'écoulaient, son cœur battait de plus en plus vite. Elle savait qu'elle aurait très peu de chance de s'en sortir, qu'importait la personne en face d'elle. Elle était bien trop fragile et ne savait pas, ou du moins ne se souvenait pas, de comment utiliser une arme. Même aussi banal qu'un poignard. Elle comptait exclusivement sur l'effet de surprise et l'intimidation.

Une silhouette se hissa avec difficulté à l'intérieur. Edwin fit un bruit strident, comme pour prévenir. Adlaenne prit son courage à deux mains, et tout se passa très vite. Elle n'eut même pas conscience d'agir à vrai dire. Comme si son corps et son esprit c'était accordé et qu'elle ne se contrôlait pas vraiment.

Elle s'avança rapidement vers la silhouette rester de dos. Elle glissa une main sur le torse et l'autre, celle qui tenait le poignard, sur la nuque. Elle n'était pas vraiment sur d'elle mais si elle voulait avoir une chance de s'en sortir, elle devait se montrer forte. Au moins moralement.

- Faite un geste et je vous tue... Il serait complétement stupide de penser que vous entrez dans la demeure d'une jeune femme sans défense et seule...

Sa voix n'avait en rien vaciller et elle se sentait prendre confiance en elle. Elle n'avait pas d'autre choix de toutes façon... Cependant, elle sentait qu'elle devait en rajouter encore un peu.

- Mon...Mon mari est en bas... Dès qu'il remont.

Elle se stoppa immédiatement. Elle semblait avoir reconnu... Non ce n'était pas possible. Cependant, elle avait perdue toute confiance, toute motivation, toute force. Avait-elle des hallucinations... Au risque que ce ne soit pas celui qu'elle pensait, au risque de faire échouer son stratagème, au risque d'en payer le prix cher, Adlaenne lâcha le poignard, incapable de tenir quoi que ce soit plus longtemps. Elle contourna l'homme pour voir son visage.

Elle resta quelques instants complètement pétrifié, le souffle coupé. Était-elle en train de rêver ?... Elle avait voulu le revoir tant de fois, avait rêvé de lui par dizaines de fois, pensait à lui plusieurs fois par jours. Il était là en face d'elle et elle ne savait pas quoi faire.
Et puis finalement elle explosa.

- Morkam ?!...Chuchota t-elle.

Il avait toujours le même visage, même dans la pénombre, elle le voyait très bien. Un brin moqueur, un peu narquois...

Elle se mit à pleurer et recula vivement. Tout s'enchainait dans sa petite tête. devait-elle lui sauter aux coups ? Était-elle heureuse de le revoir ? Il l'avait abandonner... Et elle n'avait pas oublié!
Elle contourna le lit, pleurant de rage, de joie, d’émotion... Elle attrapa le premier oreiller et lui lança avec toute la force dont elle était capable.

- Comment oses-tu revenir me voir après m'avoir abandonné ?! Cria-telle, mélangeant rage et pleure ce qui donnait quelque chose d'étrange à voir certainement.

Elle prit un second oreiller et recommença.

- As-tu songé à ce que moi j'ai pu ressentir ?!

Elle attrapa un troisième oreiller et recommença.

- T'es tu inquiété pour moi ? As-tu seulement pensé à moi dans ta vie de débauches et tes envies de vengeances ?!

Elle prit un quatrième oreiller. Le dernier. Elle le fixa quelques secondes et finalement, décida de ne pas le lancer. Elle s'avança vivement vers le jeune homme pour le frapper avec l'oreiller.

- Je me suis inquiété ! J'étais toute seule ! Je t'ai cherché ! J'ai pensé à toi ! Et toi tu viens ici pour quoi faire ?... Tu veux de l'argent ?!... Je n'en ai pas tant que ça malgré ce que tu pourrais croire !


Une fois sa rage passé elle se laissa tomber à terre, bien trop épuisée par toutes ses émotions trop forte pour elle. Elle se laissait aller et pleurait silencieusement.
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Morkam
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 42
Âge : 29
Date d'inscription : 30/12/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 23 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Morkam]   Jeu 8 Nov 2012 - 2:01

A peine eut-il le temps de s'écrasé au sol dans un fracas de tout les diables que le voila déjà au prise avec la jeune messagère qui croyait voir un voleur quoi qu'un pirate si on y conçoit n'est pas vraiment un homme de vertu non plus et aussi voleur a ses heures perdues. La messagère au cheveux de blé le menaçait alors de le tuer et que son mari était en bas. Elle était marié ? depuis quand n'avait-elle pas perdu la mémoire ? Puis soudain le ton qui se voulait menaçant et tremblant ce fit plus neutre et elle prononça le prénom du jeune pirate dont la chevelure d'ébène laisser tomber quelques mèches sur le front et le visage de celui-ci. Sa seule main ganté de cuir noir finit par trouver quelques mèches a balayé de son front pour tourner son regard vers Adlaenne que déjà la première vague d'un oreiller lui arriva en plein visage manquant inlassablement si celui n'était pas fait de plume et fort heureusement a la lui brisé la nuque.

"Sa.."


PAAFF

"Mais aieu.....Adla laisse-moi..."

- T'es tu inquiété pour moi ? As-tu seulement pensé à moi dans ta vie de débauches et tes envies de vengeances ?!

Morkam ne pouvait placer un mot entre le désir de vouloir se relever et le largage d'oreiller sur sa tête et le fait qu'il voulait s'expliquer il ne put que recevoir avec toute la grâce que pouvait mettre Adlaenne a déferlé sa rage et sa colère , un...second oreiller sur la figure. N'allait-elle pas lui laisser le temps d'en placé une? Apparemment pas puisque lorsqu'il tenta une nouvelle approche en se déplaçant quelque peu sur la droite, la messagère avait anticiper comme par prémonition ou par instinct a vous de choisir, le geste a faire pour trianguler sa position suivante et calculer l'angle du point d'encrage de son troisième oreiller droit sur le visage du jeune pirate qui dans ce maelström tenta de parler a nouveau on y put discerner quelques brides de mots pouvant surement être raccroché a une phrase contenant un sujet , verbe, complément.


" Adlaenne ...je...aie...dés...argh "

Pour la 4eme c'était une autre affaire il semblerait que la machine a lancé des oreillers semblait être a bout de force, remplie comme par de la tristesse et du désarroi. Ce qui permit a Morkam de pouvoir reprendre ses esprit enlevant les quelques plume qui avait put s'échapper lors de l'impact. Une d'ailleurs lui était resté dans la bouche sûrement en ayant su trouver une ouverture lors des essais du pirate a dialoguer avec la messagère. Il l’observa s'avancer vers elle les joues brillante et quelque peu rougit par la colère et les larmes, mais son visage malgré cela restait incroyablement beau et innocent. A ces côté sa haine semblait s'atténué quelque peu bien qu'elle restait avide de vengeance car notre pirate n'avait su retrouver son oncle partit en mer sur le bateau de son Père Sharkan Le Borgne,....le Barracuda était toujours en sa possession et c'était insupportable.

- Je me suis inquiété ! J'étais toute seule ! Je t'ai cherché ! J'ai pensé à toi ! Et toi tu viens ici pour quoi faire ?... Tu veux de l'argent ?!... Je n'en ai pas tant que ça malgré ce que tu pourrais croire !

"....Je....j'ai....je regrette...mais .....enfin soit..."

"Non je veux pas d'argent....bien que j'avoue que ma bourse n'est pas des plus remplie...c'est cher depuis Meca jusqu'ici....bon j'avoue les jeux n'ont pas facilité non plus la chose..."

"D'ailleurs j'y pense ce vieillard ma arnaqué " se dit-il a lui même en fronçant les sourcils s'apercevant que lors du jeu de carte sur le navire, le vieillard l'avait dupé.

Morkam s'approcha de la jeune messagère et posa un genoux a terre afin d’être a hauteur du visage de celle-ci. De sa main ganté il écarta quelque mèches d'or afin d'y voir mieux le visage de celle pour qui il avait prit pas mal de risque pour revenir sur le continent.


" A vrai dire....j’admets que....enfin ....j'ai pensé a toi...puis ce n'était pas très élégant de te laissé chez la vieille la dernière fois....Balthazar et père n'aurais pas aimé.."

"tu permets"

Si tôt dit si tôt fait son côté mauvais garçon reprit rapidement le dessus et il n'hésita pas a l'embrassé sensuellement regoûtant au plaisir de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Adlaenne
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 424
Âge : 26
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Morkam]   Mar 11 Déc 2012 - 20:54

Des plumes retombaient lentement dans l'ensemble de la pièce.
Le silence n'était rompu que par le bruit des sanglots de la jeune fille.

Elle le savait, elle avait été prévenue, elle n'avait rien à attendre de cet homme. Mais c'était plus fort qu'elle, elle c'était attaché et ne pouvait se défaire de ce lien. Il avait une place importante dans sa nouvelle vie... Il était la première personne, la première "chose" qu'elle avait pu encrer dans sa nouvelle mémoire. Il était le seul qui avait osé lui parlé, même si à la base... Ce n'était pas voulu...
Enfaite, à bien y réfléchir, Adlaenne n'apportait aucun intérêt au pirate, et il la rayerait très rapidement de sa vie. Cela la blessait au plus au point et ne la faisait pleurer que plus encore.

Elle refusait de le regarder, la tête toujours enfouie dans ses genoux. Sa voix flottait dans les airs. Identique à celle de ses souvenirs. Il n'avait pas l'air inquiet, ni touché, ni meurtri, ni blessé comme elle.

Même si elle ne le regardait pas, elle avait senti qu'il s'était rapproché. Elle avait senti la main du pirate soulever ses cheveux, long rideau la plongeant dans l'obscurité. La lumière de la lune, pourtant faible ce soir là, l'éblouissait.

Elle leva un regard vers lui, tentant d'y afficher un air neutre, indifférent. Ce devait être totalement loupé car elle l'écoutait s'excuser et ne pouvait se retenir de sourire. Ce n'était pas vraiment ce qu'elle exigeait. Elle ne voulait pas forcément le voir à genoux à tenter de s'excuser de mille manières. Mais puisque rien ne l'y obligeait, et qu'il le faisait tout de même... C'était que la jeune fille l'importait un minimum.

Elle se laissa embrassé sans même chercher à se débattre. Sa raison lui indiquait que c'était le mauvais chemin, qu'elle devait se détaché de lui et lui prier de quitter la maison tout de suite...
Mais son cœur lui disait tout autre chose...

- Je comprends que tu ne souhaites pas avoir une folle qui te suis partout... Mais tu aurais pu être moins blessant... Parvint-elle à articuler.

Elle n'osait lui dire à quel point il lui avait manqué, qu'elle avait certainement de profonds sentiments pour lui...

Elle observa rapidement les alentours. Des plumes et les quatre oreiller trainait sur le sol.

- Je me sens ridicule...

Elle se leva et commença à remettre les oreillers en place. La tempête était passé. Elle avait du mal à croire que c'était elle qui avait mis la pièce dans cet état.

- Je nettoierais les plumes plus tard... Tu veux boire quelque chose de frais ?... Il fait trop chaud...

Elle avait tellement peur qu'il reparte qu'elle était prête à trouver n'importe quel prétexte pour le faire rester, du moment que ça marchait.

- On pourra discuter ?... Enfin... si tu peux rester évidement... Ma maison t'es évidement ouverte.

Un doux sourire marquait son visage. Elle était heureuse de le revoir. Même si, elle le savait, tout ceci ne pouvait découler que sur de la souffrance.

-Aller, vient, je vais te faire visiter la maison... Ne vole rien !

Elle prit sa main dans la sienne et lui fit visiter les pièces qu'ils traversaient jusqu'à la cuisine.


[HRP: navrée pour le temps d'attente, ainsi que la qualité du post... je ferais mieux la prochaine fois ^^']
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Morkam
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 42
Âge : 29
Date d'inscription : 30/12/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 23 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Morkam]   Ven 10 Mai 2013 - 0:48

- Je comprends que tu ne souhaites pas avoir une folle qui te suis partout... Mais tu aurais pu être moins blessant...

" De nous deux tu es certainement la moins folle je te rassure..."


Elle était la, devant lui, les larmes perlant son doux visage et un sourire sincère se dessina sur son visage, pour une fois dans son existence il avait quelqu'un qu'il voulait protéger. Notre jeune pirate en quête d'aventure et soif de vengeance était tombé amoureux de la messagère, quel ironie n'est-ce pas ? Le pirate et la dame, une histoire comme on aime en voir, une histoire d'aventure, de combat et d'amour. Car si notre jeune pirate vivait en dehors de la l'égalité faisant de lui un hors-la-loi au yeux de la péninsule, il n'en n'était pas moins libre comme homme. Il faisait ce que bon lui semble et bien que jeune son nom dans la piraterie fredonnait déjà sa réputation. Il était le fils de Shagan le Borgne, l'un des plus grand pirates qui avait naviguer sur l'océan et notre jeune homme grâce au nom de son père avait pas mal d'amis dans la péninsule près des marché noirs et du côté de Méca ainsi qu'à Thaar. La poursuite de son oncle ne cessera que lorsqu'il aurait récupérer le Baracuda et planté la tête de Sharkan sur le bout de sa lame. Il devait protéger Adlaenne de son oncle, car si celui-ci la découvrait, il tenterais même le plus ignoble des actes pour atteindre son neveu.
- Je nettoierais les plumes plus tard... Tu veux boire quelque chose de frais ?... Il fait trop chaud...

"Avec plaisir...j'avoue avoir le gosier aussi sec que le boiteux"


Dit-il en faisant référence a un vieux pirate qui ne cessait de raconter ses histoire grandiloquente sur le temps ou les pirates ne craignaient pas la marine royale et osait braver tous les danger pour le goût de l'aventure et l'appât de l'or qu'il devait sans cesse toute les 30 seconde s'humecter le gosier pour continuer de radoter. Suivant Adlaenne il était aussi gêner qu'elle, mais son père l'avait prévenu sur le grand pouvoir que les femmes pouvait avoir sur l'homme. Que lorsque l'amour tombe tel le mauvais sort sans prévenir, sans crier gare et qu'il aurait beau lutter il ne pourrait rien y faire. Morkam avait penser que s'éloigner d'elle lui suffirait a l'oublier, mais non plus il s'éloignait plus sa empirait, et il ne faisait que penser à elle. leur rencontre avait été improbable et pourtant le peu de temps qu'il passa en sa compagnie fut des plus agréable pour le jeune Morkam.
-Aller, vient, je vais te faire visiter la maison... Ne vole rien !


Prenant la main du jeune homme celui-ci sentit ses joues se rougir par se contact tellement humain. Il venait de l'embrasser et cette main lié a la siènne lui fit sentir qu'ici il était en paix aussi il se laissa faire, observant sa messagère a la chevelure d'or et a la peau si douce. Ne rien voler, lui mais pourquoi volerait-il quelque chose ? Ah oui il était un pirate et ce genre de délit était aussi dans ses cordes, mais ici il ne volerait rien si ce n'est le cœur d'Adlaenne.

" C'est....c'est une belle maison...tu y vis seule ?"


Un chez soi, voila bien uen chose que ne possédait pas notre jeune homme, un endroit sûr ou passer le sa vie quand ses il ne fera plus que de vieux os. Un instant il sentit un sentiment de tristesse et de mélancolie lui serrer le cœur.

"Un chez soi...ton chez toi..."


Pensa-t-il tout haut sans se rendre compte qu'elle pouvait avoir entendu, son regard était plus doux et ses yeux animé par une certaine tristesse. Il était un pirate, il avait choisit une voie bien difficile pour un jeune garçon, mais il était bercé dedans depuis dix années qu'il ne se voyait pas faire autre chose.
Lorsqu'il arrivèrent enfin dans la cuisine, notre jeune pirate alla s'assoir , enlevant son long manteau de cuir, dévoilant un haut de cuir épousant son corps,son médaillon orné d'une tête de mort pendait toujours lui avec autant de fougue que sa jeunesse et a côté cette petite pierre verte.


" Ah j'oubliais...."


Fouillant dans la poche de sa veste, il sortit un pendentif orné d'une pierre de jade polie qu'il avait troquer contre quelques services disons fort peu recommandable.

"C'est pour toi...pour m'excuser de l'autre fois ...je n'aurais jamais dût te laisser seule avec cette vieille peau de vache...mais ceux que je poursuit ne doivent pas savoir que tu existes..."

"Il s'en prendrait à toi pour m'atteindre et ça je ne le tolérais pas...."


"Enfin voila c'est un pendentif orné d'une pierre de jade...sa fait fureur en Ydril parait-il..."


Morkam tendit le pendentif à Adlaenne.

"Sinon si tu as du vin je suis preneur ..."


Revenir en haut Aller en bas
Adlaenne
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 424
Âge : 26
Date d'inscription : 02/05/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Morkam]   Dim 29 Déc 2013 - 1:38

" De nous deux tu es certainement la moins folle je te rassure..."

Elle n'avait pas tellement de mal à le croire. Elle savait son envie de vengeance assez exacerbé et elle en était certaine : sa folie en découlait .
Elle n'avait bien évidement pas eu beaucoup de temps pour découvrir sa profonde nature, ce que son âme pouvait réellement cacher, mais ce côté ci, il semblait l'exposer. Son "métier" l'y obligeait peut-être.
Certain cachait leurs mauvais côtés pour ne montrer que les bons, et dans d'autres circonstances - notamment celle-ci - c'était l'inverse. Il cachait ce qu'il y avait de bon en lui pour ne montrer que les mauvais côtés.
Adlaenne était certaine qu'il y avait plus de bien en lui que de mal.

C'est en prenant sa main qu'elle se rendit compte de la chance qu'elle avait. Elle disposait d'un sacré confort comparé à d'autre. Et son métier, bien que parfois un peu rudimentaire au niveau du confort, n'était pas vraiment difficile. La main de Morkam était abimé et endurci par la vie. Pourtant il était encore bien jeune.

- C'est assez petit. Il n'y a que cinq pièces. Mais c'est presque trop grand pour moi.

Le silence qui habitait cette maison était à la fois rassurant et perturbant voir oppressant pour la jeune fille. D'un côté, c'était un lieu calme et reposant comparé à l'agitation du monde extérieur et des malheurs qu'elle avait pu connaitre. C'était quelque chose de familier, un lieu où on se sentait parfaitement bien et où on disposait de plus que besoin pour vivre. Et d'un autre côté... le silence pouvait devenir effrayant, lui rappelant trop souvent qu'elle n'avait plus de famille. Plus aucune attache.

Le regard du pirate avait changé de bord et son air narquois avait comme disparu. L'ambiance de la maison y était peut-être pour quelque chose ? Elle s'empressa de parler, tentant de dissiper ce possible malaise.

- Je vis seule oui. Mes parents sont morts. Enfin... Je ne suis pas VRAIMENT seule, il y a Edwin, mon faucon, et Opaline, ma jument. On forme une bonne équipe tout les trois.

Il prit place dans la cuisine, s'installant comme bon lui semblait. Adlaenne sortit de l'eau qu'elle avait mit sous l’énorme table de granit, l'endroit où l'on gardait les choses aux frais.

"C'est pour toi...pour m'excuser de l'autre fois ...je n'aurais jamais dût te laisser seule avec cette vieille peau de vache...mais ceux que je poursuit ne doivent pas savoir que tu existes..."

Il avait sortit quelque chose de sa poche, mais Adlaenne n'avait pas encore vu le présent. L'intention était très attentionnée. Adlaenne en resta quelque peu muette, ne sachant pas vraiment quoi faire ni quoi dire. Offrait-il une babiole à toutes ses conquêtes ?... Ou était-ce la seule ?...

- C'est gentil.

"Il s'en prendrait à toi pour m'atteindre et ça je ne le tolérais pas...."
- C'est donc que tu tiens un minimum à moi... Avait-elle lâché tout fort.

Elle savait très bien que d'ici à ce que chacun des deux mettent ses sentiments sur la table, des nuits, des jours et voir des mois pourrait passer. Ils ne se l'avouerait jamais vraiment. Du moins dans l'esprit de la jeune fille, tout ceci semblait impossible.  

- A moins que tu n'es tellement de conquête qu'il ne pourrait toutes s'en débarrasser.

Elle se mit à rire s'en vraiment pouvoir se contrôler ni même s’arrêter, prenant le risque de le mettre mal à l'aise. A moins qu'il ne rit de bon cœur avec elle... Elle n'arrivait pas à prévoir ses réactions. C'était certainement une des raisons pour lesquelles son cœur semblait s'emballer en sa présence.

"Enfin voila c'est un pendentif orné d'une pierre de jade...sa fait fureur en Ydril parait-il..."

Elle prit le pendentif. Il était discret mais très jolie. Et Adlaenne trouvait que la petite pierre ressemblait à celle qu'avait Morkam autour du cou.

- Je dois justement me rendre en Ydril dans peu de temps ! je le porterais ! Pour une fois que je serais à la mode...

Elle chercha quelques instants une bouteille de vin mais n'étant pas encore bien familière avec la maison, lâcha rapidement l'idée d'en trouver une.
Elle prit deux verres et les remplit d'eau fraiche.

- Je... Je n'ai pas de vin. Enfin je ne crois pas en avoir, je n'ai pas très bien cherché... Ça ne fait pas longtemps que j'ai retrouvé ma demeure et ma mémoire reste fébrile tu sais... Mais un peu d'eau fraiche saura te désaltérer tu sais !

Elle fit glisser le verre d'eau le long de la table jusqu'à lui et se rapprocha.

- Peux-tu m'attacher le collier ? Voyons tout de même si je le porte bien !

Elle déposa le pendentif dans les mains du jeune homme, se tourna et dégagea ses longs cheveux de son cou.

- Je suis contente que tu sois revenue...
Revenir en haut Aller en bas
http://titeella.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles [PV Morkam]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles [PV Morkam]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: