AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour à la réalité | Cérya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Katalina Noblegriffon
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 3691
Âge : 27
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Retour à la réalité | Cérya   Ven 16 Nov 2012 - 7:52

    Deuxième jour de la sixième ennéade du Karfias de la septième année du onzième cycle.

    Depuis son départ précipitée de Nisétis, Katalina avait l'impression de sombrer, d'être emportée par un flux aussi invisible qu'impérieux contre lequel elle ne pouvait lutter. La traversée du désert avait été pénible et bien plus éprouvante qu'elle ne s'y était attendue. Elle avait avancé lentement, avait à peine mangé et jamais elle ne s'était sentie si proche de la mort qu'elle servait. Pourtant, alors qu'elle pénétrait dans la tristement célèbre cité de Naelis, force était de constater que son cœur battait encore. Cependant, la fière Gardienne qui avait affronté le Premier Feu à Meca et qui avait réussi à le tenir en respect n'était plus ; à la place, une loqueteuse épuisée cherchait péniblement son chemin, à la recherche d'une taverne dans laquelle se réfugier l'espace de quelques jours. Ensuite, il lui faudrait repartir, se réfugier dans la fuite. Elle n'avait en effet jamais été aussi heureuse que sur les routes. Elle se surprit à se souvenir de ces quatre années qu'elle avait passé avec Plume. La gamine lui manquait plus qu'elle ne voulait bien se l'avouer. Si elle l'avait pu, elle aurait été la chercher sur l'heure. Malheureusement, elle savait que la chose n'était pas possible. Quand on servait une Déesse, il fallait accepter de renoncer à beaucoup. Pour Tyra, il apparaissait désormais à Katalina qu'elle avait dû renoncer à tout. Et pour quelle récompense ? Le spectre de Meca flotta sur elle et elle eut envie de hurler. Seulement, une Gardienne ne hurlait pas, elle restait droite, digne et fière. « Un jour, tu me prendras le don de Néera, n'est-ce pas ? » avait-elle soufflé péniblement, les yeux clos. Et d'ajouter : « Jamais je n'aurai cru penser pareil blasphème, mais j'attend ce jour avec impatience. »
    Les paroles de Kassandra la hantait. Ce n'était pas tant la rancœur — la douleur ? — qui avait suinté de ses propos qui donnaient matière à réfléchir à la serramiroise, mais bien sa terrible prédiction. La pirate avait prévu sa chute, de la main même de celle qu'elle servait. Plusieurs indices laissaient à penser qu'elle avait vu juste et que sa déchéance s'annonçait plus proche que ce que les deux femmes auraient pu imaginer. Car depuis son départ de Nisétis, Katalina n'avait plus entendu Tyra. Pas une seule fois. Il n'y avait eu que le silence d'un esprit habitué au mutisme par la présente trop écrasante d'une entité supérieure. « Jamais je n'aurai cru que tu me manquerais, » avait-elle avoué un jour. Son aveu n'avait pas semblé touché la Déesse.

    Cinquième jour de la sixième ennéade du Karfias de la septième année du onzième cycle.

    Assise au plus près du feu, Katalina gardait le silence et écoutait attentivement. Elle avait jeté son dévolu sur La Femme Riante deux jours plutôt et depuis, elle n'avait plus quitté la bâtisse. Se jugeant trop faible pour continuer son retour vers la Péninsule, elle profitait du confort relatif de l'établissement pour se remettre de sa longue traversée des terres stériles. De l'avis de l'aubergiste, qui l'avait jaugé d'un œil critique quand elle lui avait demandé une chambre, c'était « par Néera, un foutu miracle que vous soyez encore en vie, m'dame. » Elle ne pouvait être plus en désaccord avec lui ; le miracle eut été qu'elle mourût, libérée de ses chaînes.
    Toujours était-il que le lieu était devenu comme son Royaume, elle avait rapidement appris à le connaître et désormais, elle se nourrissait des histoires des voyageurs de passages. Elle avait ainsi appris que Naelis changeait. De ville moribonde livrée à la lutte de pouvoirs de deux tyrans, elle était en passe de devenir un carrefour apaisé. Il y avait sans l'ombre d'un doute de quoi se réjouir. Katalina ne le pouvait pas. Pour oublier sa propre situation et toutes les questions qui l'assaillaient, elle se plongeait dans les souvenirs des gens qui passaient autour d'elle. La salle commune était pleine des fantômes qu'elle était la seule à voir. C'était vicieux, parce qu'à trop se plonger dans le passé, elle en oubliait le présent et plus encore l'avenir. Il lui semblait qu'elle aurait pu rester là-bas pour l'éternité. Il lui semblait que c'était peut-être la clef de tous ses problèmes. Mais elle savait que Tyra ne la laisserait pas faire. Et cette certitude la hantait. Hantée. Oui, la Gardienne de Tyra était hantée. Par la peur. Il lui était arrivée tellement de choses, elle savait que d'autres épreuves l'attendaient. Le silence de Tyra le prouvait. Restait à savoir sous quelles formes elles se présenteraient et la façon dont elle pourrait les traverser.
    Soudainement, la main décharnée de la Gardienne s'extirpa des pans de sa robe et saisit le poignet d'une femme qui passait à côté d'elle. « Attends. » Elle n'avait prononcé qu'un mot mais c'était un mot que la demoiselle ne pouvait ignorer ; parce qu'il était chargé d'une surprenante intensité au vu de la situation. Les doigts de Katalina serrait la peau féminine et cela lui rappela ce qu'elle avait subi là-bas, à Nisétis. Chassant ce souvenir, elle se concentra sur ceux de sa victime, s'en nourrissant sans que cette dernière ne se doutât de rien. Finalement, elle ajouta : « Tu viens d'Oësgard, tu vas rejoindre ton Seigneur. J'ai besoin d'un guide, pour rejoindre la Péninsule. M'aideras-tu ? »
    Ce n'était pas une question. Dissimulée par les nombreux pans de sa robe, le visage caché derrière un rideau de cheveux mal peigné et une capuche, on eut dit qu'elle était une folle. Ou bien une pythie. Ou bien les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Cérya
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 217
Âge : 28
Date d'inscription : 13/09/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 69 ans ~23~
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Retour à la réalité | Cérya   Ven 16 Nov 2012 - 16:02

Finalement, sa mission fût un échec cuisant. Non seulement Cérya n’avait pu accomplir la simple tâche qui lui avait été donnée, un petit meurtre parmi tant d’autres, mais elle revenait d’une expérience qui aurait été traumatisante pour la plupart des femmes. Cependant, l’assassine ne savait quoi penser. Etait-ce son sang d’Elfe Noir qui commençait à la submerger, prenant le dessus de son côté humain, au point d’en arriver à apprécier ces horreurs ? Cette partie d’elle-même qu’elle haïssait, qu’elle avait toujours renié, se réveillait-elle maintenant ? Ce n’était pas impossible… mais la belle en était à la fois attristée et intriguée. Toutes ces années où elle répudiait cette idée… Mais l’heure n’était pas à se questionner là-dessus, il fallait qu’elle réfléchisse à comment présenter la situation à son Seigneur. Devait-elle le lui dire ? Pour l’instant, il vaudrait mieux éviter. Pourtant, Cérya ne cachait jamais rien à Norman, mais cette fois-ci, c’était différent. Est-ce que cette noirceur l’envahirait-elle totalement à long terme ? Que de questions sans réponses…

Lors du chemin retour, elle fit une halte dans une auberge à Naelis, la seule ville sur sa route. Le bras droit dans une écharpe pour soutenir son poignet cassé, il lui fallait bien plus de repos que la normal, elle ne pouvait rentrer dans l’immédiat. D’abord, la jeune femme pensait rester dans sa chambre, mais elle n’arrivait pas à trouver le répit dont elle nécessitait, toute cette situation la hantait ; alors elle décida de descendre à la taverne pour se changer les idées. Elle se rhabilla, notamment la capuche sur le visage comme à son habitude, et dissimula son bras sous sa cape.

Une fois arrivée, elle chemina nonchalamment vers le comptoir pour s’y accouder et commander une liqueur du pays. Esseulée, la demi-drow scrutait les alentours, elle ne cherchait personne en particulier, mais se méfiait des gens d’ici. Décidément, ce n’est pas ce soir-là qu’elle allait se sociabiliser. Après un court instant et une fois le verre vide, elle prit la décision de quitter ces lieux qui ne lui apportèrent rien ; mais au moment de se diriger vers la sortie, une main frêle attrapa le seul poignet de valide qui lui restait. Surprise, elle jeta sur l’inconnue un regard dur à travers son chaperon. Rapidement, elle la toisa et remarquait sa tenue peu commode. Celle-ci l’avait interpelée de manière peu commune, et la Sombre s’interrogea à propos de ses intentions. Comment savait-elle d’où elle venait ? Elle n’avait rien d’une femme du nord pourtant. Encore plus étonnant, l’interlocutrice lui somma de l’aider à rejoindre la péninsule.

Pendant un instant, Cérya ne répondit rien, se contentant d’admirer le curieux personnage auquel elle faisait face. Puis, lentement, elle s’assit près d’elle. Cette dernière n’avait toujours pas lâché son bras, au contraire, elle semblait bien agrippée malgré sa menue taille.

« Et, vous êtes… ? »
questionnait-elle en brisant le silence qui s’était installé.

« Je n’ai pas pour habitude d’accompagner des marginaux en promenade, vous savez. »
continua-t-elle, en attendant que sa voisine daigne se présenter.
Revenir en haut Aller en bas
Katalina Noblegriffon
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 3691
Âge : 27
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Retour à la réalité | Cérya   Ven 16 Nov 2012 - 17:26

    « Qui je suis ? » Katalina semblait comme surprise qu'on lui posât la question, pas tant parce que la réponse était évidente — elle ne l'était pas — que parce qu'elle n'apporterait rien à la sang-mêlé. Avec lenteur, elle lâcha le poignet de sa victime et poussa un léger soupir. « Je ne suis même plus sûre de le savoir moi-même. » Était-elle seulement encore Gardienne ? Elle le pensait, tout son être en était convaincu, mais pouvait-elle réellement s'en targuer alors que Tyra ne chantait plus à son oreille ? Qui était-elle ? Cette question la taraudait silencieusement depuis son départ de Nisétis. Elle savait dire qui elle avait été. Elle avait été Katalina Noblegriffon, la femme qui avait su braver les fiertés masculines jusqu'à devenir une figure connue de tout le royaume, la noble qui avait survécu au Puy et rencontré un Gardien. Elle avait été Mémoire, la terrible Gardienne de Tyra sans cœur ni passion, seulement guidée par ce qu'elle pensait être la volonté de la Voilée. Elle avait été ces deux femmes ; mais alors, qu'était-elle désormais ? Ni l'une ni l'autre. Un peu des deux. Il fallait choisir, cependant. « Katalina. »
    Son cœur manqua un battement. Elle ne s'était plus présentée ainsi depuis sept ans, s'entendre prononcer son nom était comme briser un tabou et ces simples syllabes déposaient sur la langue le goût acide de l'interdit. Presque pitoyable, elle se recroquevilla sur elle-même, craignant les foudres divines. Elles ne vinrent pas, bien sûr, mais ce simple geste de crainte irraisonnée lui donnait un air misérable qui s'accoutumait bien de sa triste mine. Elle ne tenta même pas de se redonner une bonne contenance, ce n'était pas la peine. La seule chose qui importait, c'était de retrouver son chemin jusqu'à la Péninsule. Elle ne savait pas où elle irait ensuite, ni même ce qui la guiderait, mais elle savait qu'elle devait descendre au sud-ouest. « L'elfe est parti, il ne te suivra pas. Et s'il vient quand même, je pourrai le chasser. » Avec lenteur, elle retira sa capuche, laissant apparaître un visage fatigué et de longs — très longs — cheveux noirs. Ses traits tirés ne parvenaient pas à dissimuler une certaine beauté et l'on pouvait présumer qu'elle possédait quelques sangs d'un elfe. Sans la moindre hésitation, elle porta son regard sur le visage de son interlocutrice et bien que ses yeux fussent morts, ils tutoyèrent sans difficulté ceux de la fille sombre.
    « Je peux être utile, Cérya. »
Revenir en haut Aller en bas
Cérya
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 217
Âge : 28
Date d'inscription : 13/09/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 69 ans ~23~
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Retour à la réalité | Cérya   Lun 19 Nov 2012 - 0:35

Malgré la simplicité de la question, l’étrange femme prit un certain temps avant de répondre. Cérya attendait patiemment, en l’examinant ceci-dit. Il faut dire qu’elle-même n’était pas pressée et que cela lui permettait de développer ses capacités sociales pratiquement inexistantes. L’inconnue semblait perturbée par l’interrogation de la demi-drow. Avait-elle là touché un point particulier ? Quand bien même il était rare qu’elle s’intéresse aux gens de la sorte, la dite « Katalina » - comme elle s'était enfin présentée - piqua sa curiosité avec un tout autre moyen : le savoir et la connaissance qu’elle avait sur la Sombre. Non, son échec ne pouvait être ébruité, alors comment pouvait-elle savoir non seulement sa provenance mais aussi les problèmes qui venaient de lui arriver et qui la hantait incessamment…

Même si sa vie se résumait à servir son Seigneur, elle eut ouï-dire dans sa jeunesse que certaines personnes, des « élues », étaient choisie en tant que Gardiens des divinités de ce monde, et avaient d'étranges pouvoir de connaissance sur tout. Cérya ne s’en était jamais préoccupée, la magie et le mystique ne faisait pas partie de son éducation. Ainsi, cela s'avèrerait vrai ? Enfin, ne spéculons pas trop là-dessus pour l'instant. Finalement, après avoir lâché le poignet de la tueuse, l’étrangère retira sa capuche tranquillement. La Sombre pouvait à présent admirer le faciès de son interlocutrice. Il semblait fatigué, comme le reste de son apparence et de ses cheveux décoiffés, mais on devinait aisément une beauté unique qui se cachait derrière cet étrange aspect.

Mais plus singulier encore, le fait que la belle « Katalina » soit dépourvue de l’usage de ses yeux. Et pourtant, cela ne l’empêchait pas de soutenir le regard de Cérya, et ce d’offrir son aide par la suite. Celle-ci fronçait facilement les sourcils face à cette femme qui ne faisait qu’éveiller davantage son attention. Arriver ici ne dût pas être chose aisée pour l’aveugle, et elle était encore bien loin d’atteindre à destination si elle comptait se rendre dans la Péninsule, comme elle l'avait indiquée…

« Vous… semblez en savoir beaucoup sur moi… Abordez-vous toujours les gens de cette façon ? »
la questionnait-elle sans vraiment attendre de réponse de sa part.

« Cependant, je n’ai besoin d’aide de personne, affirma-t-elle, orgueilleuse, en détournant son regard. Quoique vous pensiez connaitre de moi, vous vous trompez. »

Le non-regard de Katalina rendait Cérya perplexe. Elle se posait certaines questions, comme : comment appréhendait-elle le monde ? Comment apercevait-elle les vivants ? Et les morts alors ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Katalina Noblegriffon
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 3691
Âge : 27
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Retour à la réalité | Cérya   Lun 19 Nov 2012 - 15:39


    « Il en fut un autre, jadis, pour se plaindre de mon approche. » Il s'appelait Arthur de Melasinir et, pour ce qu'elle en savait, était mort depuis longtemps. À moins qu'il ne se fut enfui quelque part et qu'il y vît paisiblement. « Pardonne ma rudesse. Je suis fatiguée et cela peut me rendre maladroite. »
    De fait, Katalina avait grand besoin de repos et, si sa chambre lui tendait les bras, promesse d'un oubli aussi furtif que vain, elle se devait d'y résister, au moins un temps. Malgré son état, elle ne pouvait se soustraire à la nécessité qui était la sienne de retrouver la Péninsule. C'était comme un commandement auquel elle ne pouvait se soustraire. Avoir une guide comme Cérya lui ferait gagner plusieurs jours et c'était un gain qu'elle ne pouvait pas simplement laisser aller. Il allait falloir convaincre la sang-mêlé mais c'était là un exercice délicat auquel la Gardienne ne se livrait plus depuis plusieurs années. « Il est des choses que je sais et d'autres que j'ignore, comme tout un chacun. Je ne te demande qu'une chose, guider mes modestes pas d'aveugle jusqu'en Oësgardie, là où ton seigneur lutte pour sa souveraineté. Ensuite, je te laisserai aller et tu n'entendras plus jamais parler de moi. »
    C'était affirmé comme une promesse et Katalina ne cilla pas en la faisant. Ses yeux morts fixaient désormais un point qui n'existait pas, largement sur la gauche de Cérya. Un frisson parcourut l'échine de l'humaine qui resserra les pans de sa cape de voyage. La fatigue la rendait frileuse et elle sentait bien qu'elle finirait par s'effondrer, si elle ignorait plus longtemps les avertissements de son corps. C'était une autre des raisons qui la faisaient s'intéresser à Cérya. Elle doutait en effet que la sombre ne voyageât à pied. Katalina n'avait ni les moyens ni l'envie de se procurer une monture : une cavalière aveugle restait une cavalière en danger, elle était bien incapable de guider l'animal et ne pouvait se fier à son seul sens de l'orientation. « Je ne doute pas de ta capacité à rentrer chez toi sans moi ; c'est plutôt de mes propres chances dont je me méfie. C'est bien moi qui demande ton aide et non l'inverse. Je tenais juste à t'affirmer que je ne serai pas un poids mort. »
Revenir en haut Aller en bas
Cérya
Sang-mêlé
avatar

Nombre de messages : 217
Âge : 28
Date d'inscription : 13/09/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 69 ans ~23~
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Retour à la réalité | Cérya   Mar 20 Nov 2012 - 16:09

Après que Katalina a exprimé son désir - et besoin - à la demi-drow, cette dernière laissa échapper un soupir. Elle n’était pas méchante pour un sous, mais pas altruiste non plus. Scrutant l’humaine, elle ne pouvait s’empêcher de ressentir une once de pitié envers elle. Ma foi, il lui restait tout de même un peu d’humanité et décida d’accéder à sa requête : elle la conduirait jusqu’en Oësgardie du moins. Mais avant cela, il fallait que l’aveugle, ainsi qu’elle-même, se reposent.

« Soit, je ferai mon possible pour vous aider. Mais nous ne partirons pas dans cet état, je vous conseille de vous nourrir un peu et de vous reposer. Avez-vous une chambre ? Sinon, je vous accueille dans la mienne. »

Cérya retira sa capuche à son tour, prenant soin de garder dissimuler ses oreilles sous sa tignasse, et héla un serveur de son bras valide.

« Deux plats du jour et de quoi s’abreuver, s’il vous plait. »

Ainsi, les deux femmes pourraient se repaitre avant de se retirer. Une fois la nourriture sur table, Cérya commença à manger, bien que ce fusse difficile d’une seule main. Par moment, elle jetait un œil sur son invitée, s’assurant qu’elle reprenne des forces. En réalité, elle ne s’attendait pas à ce qu’elle finisse son assiette, c’était certainement trop copieux pour un premier repas. Pendant ce temps, un silence régnait autour de cette table. Après tout, que pouvaient-elle se raconter, inconnues l’une pour l’autre, plus ou moins. Des questions traversaient certes l’esprit de la sang-mêlé, quelque peu curieuse qu’elle était, mais elle n’ouvrit la bouche que pour y mener la nourriture et l’eau…

Finalement, la faim n’était pas présente pour elle-même, délaissant son assiette à moitié pleine. Elle espérait juste que l’aveugle ait été en meilleure mesure pour manger. Cependant, une question la titillait et fit le choix de l’interroger :

« Katalina… Je ne vais pas vous demander ce qui vous a mise dans cet état des plus cinglants, ça vous regarde, mais si je dois vous ‘’escorter’’, j’aimerais plutôt savoir où vous comptez réellement aller. »

La jeune femme poussa son assiette sur le côté, indiquant au serveur qu’elle avait terminé, et pris appui, son coude sur la table et son menton déposé sur sa main, prête à entendre un morceau de son histoire. Sachant la cécité de son invitée, elle ne se gênait pas pour la fixer assez souvent et longuement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à la réalité | Cérya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à la réalité | Cérya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ô! Le dur retour à la réalité!
» Retour à la réalité | Cérya
» Retour à la réalité [Flashback / One-shot]
» Retour à la réalité
» La Campagne Fragments de Réalités : "Le Retour du Décharné" (N3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Royaume de Naelis :: Naelis-
Sauter vers: