AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alaric - Seigneur des runes de Thanor [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alaric Œil-Tempête
Nain
avatar

Nombre de messages : 53
Âge : 24
Date d'inscription : 29/03/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  236 ans (770 du dixième cycle)
Niveau Magique : Maître.
MessageSujet: Alaric - Seigneur des runes de Thanor [Validé]   Sam 30 Mar 2013 - 14:32



Nom/Prénom: Alaric Œil-Tempête

Âge: 236 ans

Sexe: Masculin

Race: Nain


Particularité:

Alaric n'est pas forcément le meilleur des runistes nains, si il est sans doute le plus grand dans ce qu'il reste de la nanie et que sa connaissance n'est pas à remettre en doute, sa spécialité demeure l'enchantement runique et non la magie à effet direct. Bien sûr avec les années, il a pu rattraper largement ce qui aurait pu être considéré comme une lacune, mais sa renommée reste centrée sur son domaine de prédilection. Celui-ci explique d'ailleurs pourquoi Alaric passe autant de temps dans les forges sans pourtant être forgeron. Certains vont jusqu'à dire qu'il aurait préféré pratiquer cette profession, mais que, né runiste, il s'était débrouillé pour rallier cette passion à son métier plus ou moins imposé.

Il est également lié à deux Drakes jumeaux, Kashok et Mursal. Il est très rare que l'un d'entre eux ne se trouve pas sur l'épaule du Nain, qui est toujours couverte d'une spalière ouvragée d'acier doré à l'or fin de manière à leur fournir un perchoir confortable. D'une envergure de vingt-six centimètres pour le premier et de trentre-sept centimètres pour le second, ils sont assez exceptionnellement grand pour leur espèce. Cette particularité s'explique par les nombreuses rencontres, les voyages de leur compagnon runiste, ainsi que les milieux dans lesquels il a évolué au cours de sa vie. Des merveilles emplies par la foule de Kirgan, aux forges d'Almia, en passant par les marchés de Lante et les halls silencieux de l'académie runique de Thanor, ces deux Drakes ont eu l'occasion de rencontrer du monde de divers horizons et de voir du pays, ce qui explique sans doute leur taille appréciable.

Alaric n'a pas souffert le moins du monde l'instabilité de la Rune de Mogar. En effet, le runiste ne s'en est jamais servis qu'anecdotiquement. Son domaine de prédilection se trouve plus dans l'utilisation de la rune de Tari et dans celle, pourtant risquée et maudite, de Yaron.

Alignement: Loyal Bon, fidèle à son peuple et son peuple seulement, il fera tout pour reconstruire ce qui fut détruit.

Métier: Seigneur des runes de Thanor, Président du Haut-Conseil de cette même ville, Runiste accompli

Classe d'arme: Alaric utilisera avant tout la Magie Runique pour se défendre, mais il ne faut pas le sous-estimer quand il se saisit d'un marteau qu'il soit de forge ou de guerre.


Équipement:

Mis à part les livres et l'équipement que l'on peut attendre d'un maître des runes, Alaric porte également kharoghan, Jugement, un marteau gravé de runes qu'il aurait lui-même forgé dans son jeune temps. Si l'arme a un rôle principalement symbolique et n'a plus servi depuis de nombreuses années, elle n'en reste pas moins redoutable. Convenant aussi bien à des travaux de forge qu'à des oeuvres guerrière, kharoghan est l'allié idéal pour un runiste versé dans l'art d'enchanter les oeuvres du petit peuple. C'est ce marteau qui l'aurait immunisé à la folie durant le Voile. Gravé d'un assemblage de runes complexe, reprenant notamment le Lê de l'intelligence et la spiritualité de Lirgan, le Rok de Rodmin et de sa résistance, et une subtile utilisation du Yot maudit de Yaron, il confère à son porteur une immunité relative aux affection de l'esprit qui peuvent occulter la raison. Cet assemblage délicat et compliqué n'est certainement pas son oeuvre propre mais il est sans doute vrai qu'il y a participé plus qu'activement à son enchantement.

Alaric arbore également fièrement sa robe violette se référant à sa fonction de Seigneur des runes. Orné des symboles de Yaron, brodés à l'or fin, elle est en outre ceinte par une ceinture de cuir de Frakar à la boucle du même métal sertie d'améthyste et de rubis violacés. Il tient ces attributs prestigieux de ses prédesseurs, ceux-ci se transmettant de Maître runiste à Maître runiste. Le tout est relevé par une améthyste de la taille d'une paume qu'il arbore toujours fièrement en pendentif et rappelle sa place même quand il n'est pas revêtu des tenues cérémonielles.

Dans l'intimité, Alaric préfère des tenues plus simple de grosse laine et, éventuellement, d'un tablier de cuir si il s'en va visiter les forges où il s'est toujours senti à l'aise. En cas de bataille, Alaric revêt une armure d'acier et de cuir assez simple, préférant la sobriété dans la bataille. On peut enfin cité les nombreux bijoux qu'il porte, bagues, anneaux et bracelets, ainsi que son éternel stylet de fer d'une sobriété étonnante qui est son plus fidèle allié quand il s'agit d'utiliser les runes.


Description physique:

un mètre quarante-cinq pour soixante kilos de muscles, sculpté par des séances régulière d'exercices et d'occasionnels travaux manuels demandant, tantôt un contrôle absolu et une pression constante, tantôt une force brute explosive, voilà comment se présente Alaric Œil-Tempête. Si l'âge ne semble pas l'avoir rattrapé, il pourrait vous dire qu'il en sent pourtant les effets, sans pour autant les montrer. L'arthrose commence à faire son chemin dans les jambes du vieux nain et son oreille se fait un peu moins bonne au fil des années.

L'avant de son crane se voit dégarni par le temps, le reste de ses cheveux, tirés en arrière dans une queue couleur poivre et sel, ne faisant qu'accentuer ce recule. Mais ce que l'on remarque le plus, ce sont ses yeux. Perçant et déterminant, empli de sagesse, de souvenir, de regrets et de fureur contenue. Vifs comme l'eau des montagne, dont ils ont la couleur d'ailleurs, ils virevoltent sans que rien ne semble pouvoir les faire s'arrêter plus de quelques secondes, notant au passage tout ce qu'il y a à voir ou presque. Se faire dévisager par ces yeux à peine terni par l'âge est une expérience des plus désagréable, au point que les superstitieux murmurent qu'Alaric pourrait lire les âmes, ce qui est bien sûr complètement ridicule.

Après ses yeux, on note son visage, dure et sombre, marqué par la rudesse de sa vie, le travail acharné et les épreuves multiples. Cette impression de dureté semble renforcée depuis la destruction de Kirgan et la folie qui prit possession du peuple Nain. Sa barbe, tressée et ornementée d'anneaux d'or et de mithril gravés de divers symboles représentant ses mérites de runiste, lui mange le bas du visage, descend sous sa poitrine et rejoint, au niveau des tempes, des sourcils broussailleux qui sont à leur tour presque réunis, encadrant ainsi de poils immaculés les yeux et les pommettes du Seigneur des Runes, dont les rides ne font qu'ajouter à sa prestance.

Les plus observateurs pourront finalement noter la rune Tâ gravée dans sa paume en une cicatrice légèrement boursouflée. Vestige de son dernier passage à Thanor, elle est un rappel constant pour le Seigneur des Runes de ce dont il avait été témoin, de ce pourquoi il se battait désormais.


Description mentale:

Alaric est vieux, déjà que jeune il était réputé buté, ça ne s'est pas amélioré avec l'âge. Mais le temps lui a appris la patience et le sang-froid qui sont des armes redoutables. Evidemment, il s'agit d'un sang-froid de Nain, il ne faut pas trop en demander non plus. le nom de son clan, Œil-Tempête, lui convient particulièrement bien. Alaric a la caractéristique assez originale de passer par une phase de calme glaciale après une première phase de colère violente quand on atteint le bout de sa patience. Ce calme, semblable à l'Oeil du cyclone, n'augure rien de bon et si l'on continue à mettre sa patience à l'épreuve, on se retrouve bien vite dans une fureur sans borne. Cependant, ceux qui sont jamais arrivés jusque là ne sont que de rares cas isolés... et, pour un ou l'autre, ne sont carrément plus.

Avant le Voile, c'est à peu près tout ce que les gens auraient pu vous dire de négatif sur lui. Pas parce qu'il n'y en avait pas plus à dire, mais parce qu'il ne pouvait connaître que ces défauts pour celui qui est devenu Seigneur des Runes une dizaine d'années avant la Malenuit. Il était alors réputé pour sa sagesse, dont il ne s'est pas départi, et pour ses compétences et son perfectionnisme, qui le caractérise toujours d'ailleurs. Toujours sévère mais juste dans son jugement, il sembla normal qu'il préside au Haut-Conseil de Thanor.

Mais le Voile et ce qu'il y a vu ont profondément affecté Alaric. Il apparaît depuis lors souvent sec et taciturne, parfois plongé dans de sombres pensées voire irascible. Ayant assisté à la destruction de Kirgan, et survécu les dieux seuls savent comment, il est obsédé par la reconquête du royaume, par le redressement de la race naine. Il subit la malédiction d'avoir été préservé de la folie et d'avoir pu pleinement goûter le fléau qui s'est abattu sur son peuple. Et l'image d'un sombre implacable hante désormais ses rêves, puisque ceux-ci ne sont plus que cauchemars.

Il ne souhaite pas moins que prouver à Mogar qu'il a eu tord de les considérer comme faible. Et pour arriver à cette objectif, il est prêt à tout... Même à accepter une enclave de Soltari puants au pied de sa cité. Au fond de lui, il sait que son entreprise le mènera à sa perte, mais il ne peut s'arrêter à de si faibles considérations.

Vieux, têtu, sage, compétent, perfectionniste, irascible, patient, fier et déterminé sont autant de qualificatifs qui pourraient être ouïs pour qualifier celui qui est sans-doute désormais l'un des meilleurs runistes de la Nanie en ruine.


Histoire:

Le Maka frappa une fois.

Ce son semblait avoir rythmé sa vie. Depuis les forges de Thanor où il avait coutume de venir jouer quand il était enfin, aux halls de Kirgan et ses forges spéciales où il avait plusieurs fois créer des artéfacts de grand pouvoir. Pourtant, avec un père runiste et une mère bibliothécaire, on aurait pu s'attendre à ce que le destin d'Alaric soit totalement différent. Mais c'est à la forge qu'il revenait toujours.

Le Maka frappa une deuxième fois.

Il n'avait jamais faibli dans ses études, malgré que sa véritable passion était ailleurs. Persuadé qu'un jour, il pourrait revenir à la forge, il étudia avec acharnement, comme il l'aurait fait pour devenir forgeron. C'est d'ailleurs au son des marteaux qu'il avait étudié le plus souvent. Ce rythme l'avait toujours apaisé. Il avait fait la fierté de ses professeurs et de son père. Ses assemblages runiques étaient réputé ingénieux et sa capacité à apprendre les runes et leur subtilité avait vite été qualifiée de don. Mais son secret avait toujours été dans l’opiniâtreté et la régularité du travail. Comme si les runes avaient été un morceau de métal à travailler.

Les soufflets s'actionnèrent et les flammes ronflèrent quand le métal fut replacé dans le foyer.

Et puis, il avait pu poursuivre sa formation à Kirgan, la grande, la belle. Là, il avait appris l'assemblage complexe, les sens cachés des runes et les subtilité des compositions de petite taille. Mais surtout, il avait appris l'existence de l'enchantement runique et là, il trouva sa voie. L'alliance merveilleuse des runes qui étaient son destin et de la forge qui était son amour secret. C'est de cette époque lointaine que surgit sa renommé. De "astucieux", il devint génie. "Original" devint "Innovation" et puis, les décennies s'écoulant, son travail devint "Révolutionnaire". Lui, il n'avait que la beauté du métal en fusion, la musique des marteaux et la chaleur du foyer en tête.

Le balais des marteaux reprit, deux nains, deux marteaux, un seul rythme.

Il avait évolué parmi les grands de son art, apprenant à chaque rencontre, mais il n'en avait jamais assez. Tant que du beau et du grand restait à faire, il ne pouvait s'arrêter. Il ne pouvait renoncer à ce rêve de perfection. Il travailla longuement sur un projet, son projet. Celui qui le ferait entrer dans l'histoire: Kharoghan. L'assemblage était complexe et la réalisation le fut encore plus. Il s'en souvenait encore. Dix sept runistes en soutient, trois Grand Runiste comme assistant, dix forgerons parmi les meilleurs, un prêtre de Mogar attisant le feu, du minerai trier par les meilleurs mineurs, le meilleur coke de Kirgan et au milieu de l'énergie, du feu, des marteaux et des incantation, lui. Seul face à son oeuvre entrain de graver les runes dans le métal en fusion, imprégnant l'arme de sa volonté et dirigeant le flux d'énergie de ses confrères. Ils avaient failli échouer, le flot avait failli devenir incontrôlable, mais il l'avait remis sous son contrôle.

Le Maka, une troisième fois.

C'était suite à cela qu'il avait été reconnu comme grand runiste, à l'âge de 160ans. Il avait pu rentrer chez lui, retrouvant des parents vieillis et un père alité. Son père mourut bien vite, comme cela doit être. Emporté par Tari au printemps, il fut enterré sous le tertre de leur clan, dans un cercueil d'acier forger avec le concours de son propre fils. Il avait pleuré, certes, et la douleur fut d'autant plus vive que ses études et ses recherches l'avait longuement tenu à l'écart de son paternel pour qui il aurait renoncé à sa passion par amour. Cette année-là, il devint Seigneur des Runes de Thanor et pu continuer son étude des runes et son entrainement. Aussi bien mental, intellectuel que physique, il devait se maintenir au mieux de sa forme et sans cesse faire travailler son imagination pour avancer dans son art.

Le Maka sonna comme un glas.

Et puis, il était revenu à Kirgan, pour revoir une fois encore la grande bibliothèque. Il l'avait vue, c'était peut-être le dernier d'ailleurs. Et puis, il s'était apprêter à quitter la capital. L'éclipse avait commencé, le changement de cycle était amorcé. Et la mort l'accueilli. Il se souvenait du tremblement. Le premier n'était guerre plus qu'une vibration. Puis, il s'était fait plus pressant. Finalement la secousse l'avait fait tomber. Il s'était alors relever d'un bond et avait crier l'alarme, entendant déjà d'autres érudit faire de même. Ils s'étaient hâter, tentant de faire sortir autant de nains que possible. Ils avait voulu rejoindre le roi. Mais il était trop tard.

Le hall s'était ouvert sur un abîme de flamme et de fumé. Il avait du faire demi-tour, écoutant les hurlement de peur et de douleur de ses frères. La chaleur devint vite insupportable, il sentit la cire de ses tablettes couler le long de sa jambe. La roche en fusion avait jailli une première fois. Il y avait échapper de justesse. Et puis, ce fut l'explosion. Une tourmente de feu et de bruit. Il sortit son stylet face au vent brûlant et, sans réfléchir, l'enfonça dans sa paume gauche. Il inscrivit une unique rune: Tâ. Symbole de l'eau, de la glace, de l'annihilation aussi. Par ce geste désespéré, il appela la Voilée, l'Hideuse et la supplia de contrer la folie du Père. Il ne sut jamais ce qui se passa. Il perdit conscience au beau milieu de son sort désespéré et ne se réveilla que bien plus tard et bien plus loin. Sans doute expédié au loin par le souffle de l'explosion. Il était presque intacte, seul son bras avait souffert de la chute, son épaule étant démise. Il l'a remis et se mis en quête des survivant.

Le Maka sonna la folie.

Il vit son peuple s’entre-tuer, devenu comme fou. Des Nains haïssant des Nains, des femmes tuant leurs époux, des enfants mutilant leurs parents, des vieillards réduits en bouillie par des jeunes fringant. Il avait cru devenir fou à son tour. Préservé par son marteau, il n'était que le témoin malheureux de cette horreur. Impuissant, il regarda la folie se consumer. Puis, il mena avec l'aide d'autre meneurs les restent de son peuple vers Thanor. Espérant désespérément que la cité serait encore debout. Son soulagement n'eut d'égal que le flot de ses larmes lorsqu'il aperçut les remparts de sa cité.

La bassine laissa s'échapper un flot de vapeur quand le plastron y fut plonger.

Ils avaient enfin pu se reconstruire. A Thanor s'était fondé un conseil. Une sorte d'assemblée des héros, au vu des rôles que chaque membre avait jouer pendant le Voile. Mais c'était le mieux, qui pouvait prétendre le plus protéger l'intérêt du peuple nain que ceux qui l'avait aidé à survir, à se cacher, à se défendre et à trouver un refuge? Mais l'afflux de réfugiés et la pression des sauvages, des kobolds et des gobelins avaient enlevé sa suffisance à Thanor. L'absence de commerce avec les autres cités naines, désormais détruite, avait achevé de mettre la cité sur la voie de la faillite. A contre coeur, Alaric et les autres membres du conseil choisirent de se tourner vers les hommes. Ceci acheva de mettre un terme à la communication avec Lante qui préférait tenter d'assurer sa subsistance sans dépendre des autres races.

Si leur envoyer, Kiran Godrikson, ne put hélas ramener aucune aide de Diantra, Soltariel tendit une main secourable, bien que motivée par le profit, à la ville devenue une cité état. Il fallait bien reconnaître que le commerce avait été fructueux. On pouvait même dire que leurs relations étaient devenues amicales, mais Alaric savait que si Thanor ne pouvait plus rien offrir à Soltariel ou refusait d'accepter tous les bandits qui venaient chercher fortune dans le bidon ville qui portait désormais le nom de Sardar, cette amitié volerait en éclat. Pour l'heure, ils en avaient encore besoin, mais le temps d'en renégocier les termes approchait.

L'acier tinta contre l'acier quand le plastron fut jeté contre ses semblables.

L'heure était à la reconquête, l'heure était à la reconstruction. Il avait ouïe dire que Valek de Lante avait mené une expédition jusqu'à Kirgan. Les nouvelles qu'ils en avaient tiré seraient peut-être suffisamment bonne pour penser à repousser les peaux-vertes. Mais pour l'heure, Alaric se leva, il devait encore aller réviser un ou l'autre détail sur une rune falacieuse dans la bibliothèque. L'art des runes demandait une constante attention et un travail de tous les jours. Après cela, il irait peut-être forger ou soulever des poids pour maintenir son corps. Et puis, il faudrait régler quelques questions administratives. Les journées étaient bien chargées, mais désormais, elles l'étaient avec des promesses.
HRPComment trouves-tu le forum ? : je le cherche encore
Comment as-tu connu le forum ?: je ne parlerais qu'en la présence de mon avocat
Crédit avatar et signature : c'est pas faute d'avoir essayer de trouver
Compte autorisé par: Kata'strophe


Dernière édition par Alaric Œil-Tempête le Lun 1 Avr 2013 - 12:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://reve-emotion.be
Alaric Œil-Tempête
Nain
avatar

Nombre de messages : 53
Âge : 24
Date d'inscription : 29/03/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  236 ans (770 du dixième cycle)
Niveau Magique : Maître.
MessageSujet: Re: Alaric - Seigneur des runes de Thanor [Validé]   Dim 31 Mar 2013 - 0:38

Juste pour signaler que la fiche est a priori finie. J'attends les remarques, parce que je ne doute pas qu'il y en aura xD
Revenir en haut Aller en bas
http://reve-emotion.be
Kiran
Nain
avatar

Nombre de messages : 730
Âge : 24
Date d'inscription : 19/08/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 151 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Alaric - Seigneur des runes de Thanor [Validé]   Dim 31 Mar 2013 - 14:54

Malgré le tag [Hans] qui implique sans doute que celui-ci a déjà prévu de corriger ta fiche, je me permet une rapide intervention de pré-correction.

Etant le créateur du personnage d'Alaric, je signale tout d'abord que ta version de celui-ci est tout à fait satisfaisante et compatible avec l'idée originelle.
Ensuite, je dois malheureusement te prévenir que, le BG de la magie runique étant sur le point d'être changé, de nombreux passages dans ta fiche risquent d'être très vite obsolètes... En particulier tous ceux où les runes sont nommées. Tu peux donc modifier d’ores et déjà ces passages pour y mettre quelque chose de plus générique à la place, ou alors les laisser tels quels quitte à devoir revenir faire les changements plus tard...

A part ça je ne vois pour ma part rien à redire dans cette fiche. L'histoire est bien racontée, agréable à lire, et je ne pense pas que Hans te retiendra longtemps dans le présentoir. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Alaric Œil-Tempête
Nain
avatar

Nombre de messages : 53
Âge : 24
Date d'inscription : 29/03/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  236 ans (770 du dixième cycle)
Niveau Magique : Maître.
MessageSujet: Re: Alaric - Seigneur des runes de Thanor [Validé]   Dim 31 Mar 2013 - 17:31

Je suis content de te l'entendre dite. :D

Je sais bien que la Magie Runique est en cours de refonte, au pire, je modifierai ça par la suite. De toute façon, je risque de devoir attendre pour la magie. Alors, une modif de plus ou de moins ^^

(d'ailleurs, il ne faudrait pas le noter sur le BG de la magie runique dans le Sous-forum dédié aux nains que la Magie est en refonte? Parce que je ne me souviens pas l'avoir vu là...)
Revenir en haut Aller en bas
http://reve-emotion.be
Kiran
Nain
avatar

Nombre de messages : 730
Âge : 24
Date d'inscription : 19/08/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 151 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Alaric - Seigneur des runes de Thanor [Validé]   Lun 1 Avr 2013 - 12:21

Ah ! On me signale à l'instant dans l'oreillette que finalement c'est à moi de prendre en charger la totalité de la correction. ^^

Comme je l'ai déjà dit, je ne vois rien à redire sur cette fiche. Un petit détail peut-être: comment expliques-tu l'alignement Chaotique Bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Timérion Adantar
Elfe
avatar

Nombre de messages : 378
Âge : 24
Date d'inscription : 25/12/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1718 ans. (290 du 9ième cycle)
Niveau Magique : Maître.
MessageSujet: Re: Alaric - Seigneur des runes de Thanor [Validé]   Lun 1 Avr 2013 - 12:48

on m'a fait la remarque (Dun), et j'ai dit que j'allais le modifier, et j'ai oublié xD

Ce sera Loyal Bon. en fait, j'ai écrit la fiche après l'alignement et il s'est avéré que tout à changer entre temps, je suis passé d'un vieux gâteux à un sage fier et déterminé x)

(modifié ^^)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reve-emotion.be/
Kiran
Nain
avatar

Nombre de messages : 730
Âge : 24
Date d'inscription : 19/08/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 151 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Alaric - Seigneur des runes de Thanor [Validé]   Mar 2 Avr 2013 - 20:00

Bienvenu parmi nous, seigneur des runes !



Code:
[Métier & Classe] : Seigneur des runes & membre du conseil de Thanor

[Race & Sexe] : Nain & masculin

[Classe d'arme] : Corps à corps & Magie runique

[Alignement] : Loyal Bon


Tu connais déjà le chemin, il ne me reste donc plus qu'à te souhaiter bon jeu avec Alaric Wink
Revenir en haut Aller en bas
Timérion Adantar
Elfe
avatar

Nombre de messages : 378
Âge : 24
Date d'inscription : 25/12/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1718 ans. (290 du 9ième cycle)
Niveau Magique : Maître.
MessageSujet: Re: Alaric - Seigneur des runes de Thanor [Validé]   Mar 2 Avr 2013 - 20:36

Merci Kiran! Il sera assurément bon, j'ai déjà quelques idées pour faire swinger la Nanie! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reve-emotion.be/
Glinaina
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2870
Âge : 25
Date d'inscription : 08/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 130 ans.
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Alaric - Seigneur des runes de Thanor [Validé]   Jeu 26 Sep 2013 - 13:32

Où qu'ils sont les sorts, où qu'ils sont ? é_è
Revenir en haut Aller en bas
Ithe
Humain
avatar

Nombre de messages : 47
Âge : 24
Date d'inscription : 22/02/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 20 ans (987 du 10ième cycle)
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Alaric - Seigneur des runes de Thanor [Validé]   Ven 27 Sep 2013 - 10:34


Ben, ils attendaient la réforme du BG runique, mais puisqu'apparemment, celle-ci n'est pas spécialement prête à arriver, je peux peut-être me mettre au travail ^^

(oui, je reviens doucement, j'ai eu le malheur de goutter au joie de l'IRL qui m'a tellement plus que je suis resté complètement inactif sur le plan virtuel xD)
Revenir en haut Aller en bas
Gothral
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 113
Âge : 32
Date d'inscription : 14/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Alaric - Seigneur des runes de Thanor [Validé]   Ven 27 Sep 2013 - 12:39

Concernant le BG runique, c'est exact, il est en cours de construction et d'écriture, on y travaille.
Ceci dit, si tu te concentres sur les effets de tes sorts avec les contreparties sur le lanceur de sort ainsi que les applications pratiques du sort, tu ne devrais pas être en désaccord avec le nouveau BG.

Seul point susceptible de changer : le nom des runes et éventuellement la combinaison. Pour cet aspect, le nouveau système tente d'être plus équilibré et devrait couvrir plus de domaines. Ce changement ne devrait pas poser trop de problème étant donné que l'ancien panthéon est relativement bien respecté. Seul Lirgan aura une fonction différente.

De toute façon, si tu as un doute pour les runes, envoie-moi un mp ou à Kiran.

(personne ici ne te demandera de t'investir plus sur le forum que dans ta vie. Ça fait néanmoins plaisir de te voir ici. Wink)
Revenir en haut Aller en bas
Glinaina
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2870
Âge : 25
Date d'inscription : 08/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 130 ans.
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Alaric - Seigneur des runes de Thanor [Validé]   Ven 27 Sep 2013 - 14:00

Alors là, je ne peux pas en dire plus que toi, Gothral.^^

Mais pour en avoir discuté un peu avec Kiran, tu peux faire tes sorts suivant le BG "actuel" et au pire, il y aura quelques modifications à faire pour que cela colle avec le nouveau. Donc carte blanche pour écrire ! :D


(Ah, l'IRL... ^^ Contente de savoir que tu reviens un peu parmi nous ! Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alaric - Seigneur des runes de Thanor [Validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alaric - Seigneur des runes de Thanor [Validé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garckün [Seigneur Nain et Maitre d'Arme]
» Les Orks d'Alaric - surtout du Goff
» liste des armes pour l'obtention des runes RA
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Bibliothèque :: Tabularium :: Limbes-
Sauter vers: