AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la recherche de client

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evangeline Wiraa
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Âge : 29
Date d'inscription : 01/04/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 25
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: A la recherche de client   Jeu 4 Avr 2013 - 15:18

    Le temps était grisâtre, le vent soufflait fort dans les plaines à geler les os et le soleil restait caché derrière les nuages, ne voulant pas réchauffer la terre de ses doux rayons. Il faisait ce temps depuis plusieurs mois et cela commençait à devenir lassant pour Evangeline. Les journées se font plus longues et plus fatigantes.
    La jeune femme nettoyer ses box pendant que ces chevaux paîtraient dans les prés. Elle n’avait pas eu de visite depuis plus jours, presqu’un mois entier. Elle se posait mille et une questions, se demandant pourquoi cette absence. Il fallait qu’elle aille en ville, chercher des clients. Elle demanda à l’aîné des gosses qui travaillaient pour elle de garder le haras, le temps qu’elle puisse monter au centre-ville. Dans son écurie, elle engage des jeunes à moitié prix, pour quelques écus. Au moins elle avait de la main d’œuvre sans devoir payer plein pot et ces petits quémandent n’importe quel travail, alors c’est comme leur rendre service.
    Après avoir laissé les rennes de son haras au jeune Timothé, un fils de forgeron sérieux et autoritaire envers ses camarades, ce petit ira loin se disait Evangeline. Elle monta en ville sur son cheval, entra entre les ports du Duché d’Erac et le bruit du monde vint envahir ses oreilles. N’étant pas habituée, elle essaya d’ignorer cela en se concentrant sur les passants. Quelques-uns marchaient en cachant leur visage, ceux-là essayent de cacher autre chose. D’autres braillaient au milieu de la rue, chantant pour quémander des écus, pour vendre leurs produits ou bien même pour prêcher le seigneur. Evangeline sentit qu’elle commençait à avoir faim, ne pouvant apercevoir le positionnement du soleil pour connaître le temps. Mais en voyant des pauvres amaigris qui mendiaient vers les passants, sa faim disparut rapidement. Elle aperçut son auberge, un lieu où beaucoup de populaces viennent se reposer en buvant un verre, mangeant un repas ou bien dormir dans une des chambres. La jeune femme aime venir ici, car elle y rencontre des personnes et surtout des touristes.
    Elle entra en refermant la porte derrière elle, la pièce est assez sombre, éclairée par des bougies éparpillées dans quelques recoins. Elle rasait la pièce de son regard en amande et vint s’asseoir sur une table vide, commandant une chope de bière au passage à l’aubergiste, un gentil gars assez bavards mais supportable. Il fait souvent rire Evangeline et c'est l'un de ses amis en qui elle fait confiance. Elle le connaît depuis qu'elle est arrivée à Erac, il l'a aidé à se trouver et à concrétiser ses projets.
Revenir en haut Aller en bas
http://liliebia.deviantart.com/
Hanegard Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2027
Âge : 117
Date d'inscription : 22/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 40 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: A la recherche de client   Jeu 4 Avr 2013 - 19:55

Vous aurez beau dire, vous autres humains, vos tavernes ne soutiennent pas la comparaison avec celles de mon peuple ! Ah, si vous aviez connu l’enseigne de la hache tordue à Kirgan, vous en seriez resté béats.

Je retins un fin sourire en entendant Glamdring* glorifier pour la dixième fois de la soirée les attraits de son ancienne cité. S’il est bien un art non guerrier dans lequel les nains se vantent de surpasser toutes les autres races, c’est dans celui des bières et spiritueux. Les autres clients regardaient d’un œil un peu surpris ce petit être barbu venu du lointain Nord jusqu’en Erac, mais personne à ce stade n’avait osé le reprendre sur ses critiques envers les tavernes humaines. Étonnamment, j’aurais juré que la grande hache de guerre que Glamdring portait en bandoulière ainsi que sa carrure imposante y étaient pour beaucoup. Car avant de savoir brasser des bières, les nains restaient un peuple de guerrier réputé et redouté de par le monde.

Je n’en doute pas mon ami. Mais admet que cette taverne reste fort hospitalière malgré qu’elle soit tenue par des humains.

Poussant un grognement, Glamdring replongea dans sa bière sans me répondre.

A ce stade, peut-être dois-je m’expliquer de ma présence dans cette taverne, en compagnie d’un nain bougon et de deux autres gaillards qui semblaient plus habitués aux champs de batailles qu’aux salons de thé. Revenons donc sur les derniers évènements…

Suite à mon abdication de ma charge de baron d’Alonna quelques semaines auparavant, je m’étais retiré sur mes terres de Val-Néera afin d’y profiter d’un peu de repos auprès de ma femme et de mes enfants. Toutefois, la nécessité de conclure des affaires commerciales dans le médian ainsi que mon goût pour la découverte de nouvelle terres m’avaient amené à me rendre en Erac. Bien que n’étant plus baron mais simple seigneur, je ne pouvais pas comme dans ma jeunesse voyager seul en ces temps troublés où les brigands rôdaient à l’affut de proies solitaires sur les grandes routes du royaume. D’où la présence de deux de mes gardes, anciens soldats des légions noires de Serramire qui m’étaient fidèles depuis de longues années et sur qui je savais pouvoir compter en toutes circonstances.

La présence de Glamdring pouvait paraître plus étonnante. Ancien garde royal du roi Garmin, il avait fait partie en tant que mercenaire de l’expédition de secours que j’avais envoyée à Naelis lors de l’attaque drow. Son comportement héroïque à l'occasion de la bataille de Ruven m’avait amené à le rencontrer dès son retour, et à lui proposer d’entrer à mon service. Outre que je tenais en haute estime la loyauté et les qualités martiales des nains, cette offre envers Glamdring entrait en droite ligne dans la logique d’intégration de la population naine d’Alonna, intégration qui avait constitué l’un des grands axes de ma politique de ces dernières années. Bref, revenons désormais à nos affaires.

Tout en se descendant une nouvelle pinte de bière, Glamdring recommença à ronchonner.


Et ce trajet depuis Alonna pour venir ici. Des jours et des jours de chemins boueux sous une pluie battante. J’espère que ça en vaudra la peine.
Sans aucun doute. Erac est un carrefour commercial important. Dès demain nous allons commencer par les haras des environs, j’y ai des affaires à conclure.

Je me tus lorsque le tavernier nous apportât notre repas. Après une journée à chevaucher sous la pluie, nos estomacs criaient autant famine que nos corps exigeaient une bonne nuit de sommeil, et c’est avec un féroce appétit que nous attaquâmes le ragoût.

* Glamdring est un pnj créé à l’occasion de la bataille de Ruven)
Revenir en haut Aller en bas
Evangeline Wiraa
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Âge : 29
Date d'inscription : 01/04/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 25
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: A la recherche de client   Mar 9 Avr 2013 - 7:11



    La jeune femme s'était assise au fond de la pièce, au dessus d'elle trônait la tête d'un grand cerf. Les murs gris étaient habillés de drapés et de portrait pour habiller la pièce tant qu'ils peuvent. Sur sa la table en chêne massif on pouvait distinguer des inscriptions gravées dans le bois, on pouvait discerner des noms, des chiffres. On pouvait entendre un brouhaha dans la pièce, plusieurs personnes étaient déjà présents, à discuter, chanter, boire ou rire. A sa table voisine, un vieil homme qui buvait sa chope de bière à son aise, le regard ailleurs et le teins pâle. Evangeline se demandait si il était encore vivant vue son inactivité. En face, une table vide mais une tasse fut oubliée sur la planche avec quelques écus. Mais un groupe de voyageurs intriguait la demoiselle, qui n'osait les fixer pour ne pas être découverte mais tendit l'oreille pour écouter leurs discutions, le nain se vantait sur son espèce pour la détention de tavernes d'une qualité incomparable à celle-ci. Cela faisait sourire, et essaya de le cacher d'une main même si ses yeux la trahissaient un peu. Elle racla sa gorge pour se calmer et écouta à nouveau sans pouvoir tout entendre pour autant. L'homme portait une armure avec des écussons reconnaissable d'Alonna, un loup rouge sang, mais que faisait-il ici à Erac ? Elle fronça de sourcils d'inquiétude, des questions défilèrent dans son esprit et tenta d'écouter à nouveau, peut-être révèleront-ils leur projets ? Le but de leurs présence ici ? Peut-être s'inquiétait-elle pour rien aussi ..
    Voyant l'aubergiste venir avec sa commande fraîche, elle se penche vers lorsqu'il arriva à sa hauteur et demanda d'une voix basse :

    " Tu les connais ?"

    Il se retourna pour voir de qui elle parlait et un sourire se dessina sur ses joues rebondies.
    Evangeline baissa la tête pour ne pas se faire voir et écouta attentivement sa réponse :

    " Ce ne sont que des simples voyageurs Evangeline, ils t'intéressent?"

    Il lui donna un coup d'épaule pour la taquiner, elle grogna et répond :

    "Mais non roooo Où vas-tu chercher des idées pareilles ? Je suis juste curieuse ..."

    Elle lui sourit qu'il fit de même en retour, son ami retourna à sa place, entendant des clients lui réclamer des boissons sur un ton taquin. La jeune femme le regardait partir jusqu'à reporter son attention sur le groupe de gaillards. Ils étaient encore en train de discuter, elle entendit le mot "haras", elle releva rapidement la tête, se sentait concernée indirectement et se demandait si ils pourraient devenir ses prochains clients. Elle en voulait en entendre plus mais ils se turent quand l'aubergiste arriva avec leurs repas. L'odeur du ragoût réveilla la faim d'Evangeline qui créa un gargouillement à son estomac. Elle se caressa le ventre croyant que cela calmera son appétit mais ce n'est qu'une impression. La jeune fille se leva pour aller voir l'aubergiste à son comptoir, passant à côté de la bande sans les regarder. Approchant du bar, elle se pencha pour demander sans trop se faire entendre par des oreilles indiscrètes :

    "Edric .. Tu n'aurais pas quelque chose à manger mais rapidement ? Je ne compte pas traîner longtemps."

Revenir en haut Aller en bas
http://liliebia.deviantart.com/
Hanegard Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2027
Âge : 117
Date d'inscription : 22/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 40 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: A la recherche de client   Mar 9 Avr 2013 - 12:50

Par où commencer ce post ? J’avais envisagé de vous narrer longuement la dégustation du ragoût, de m’extasier sur cet assemblage culinaire hautement complexe et d’utiliser des métaphores poétiques pour mettre en valeur la capacité de ce plat à combler les ventres affamés. Peut être même aurais-je poussé le vice jusqu’à vous décrire chacun des éléments constituant le ragoût, en reliant par de belles formules sa condition actuelle et celle de sa vie antérieure à son entrée dans la cuisine. Cependant, d’une part le cochon qui finissait son existence au fond de mon assiette se fichait désormais totalement d’une belle tirade sur sa soue natale et sur la pâtée que lui apportait chaque matin le fermier, d’autre part le ragout n’était pas franchement bon et digne de tels éloges. Bref, je viens de passer un paragraphe à ne rien dire.

Le sujet du ragoût étant mis de côté, il nous est possible désormais de revenir à notre histoire. Car si j’avais dis à Glamdring que je comptais me rendre dans les haras des environs afin d’apporter un peu de sang frais à mon propre élevage de chevaux de Val-Néera, j’ignorais cependant où pouvaient bien se trouver lesdits haras. Si durant ma vie mes pas m’avaient mené à bien des endroits, des Wandres à la pointe de Soltariel, il s’agissait de ma première visite à Erac même. Afin de m’éviter le lendemain de longues recherches inutiles, je décidais donc d’interroger la meilleure source d’informations dans une cité inconnue : ses aubergistes. Les gaillards qui entraient dans cette profession se faisaient un devoir presque sacré d’être au courant de tout ce qui se passait en ville… sauf bien sur des activités quelque peu illicites pour lesquelles leur vue semblait se brouiller instantanément.


Tavernier !

Le tavernier ne tarda pas à venir nous rejoindre, s’essuyant les mains sur son tablier tout en prenant l’air obséquieux de l’hôte prêt à tout pour satisfaire ses clients et en obtenir un bon pourboire. Si le gîte et le couvert constituent l’essentiel des revenues des tenanciers d’auberge, les petits à-côtés ne doivent pas être négligés et la qualité de l’accueil garantit la satisfaction de la clientèle presque aussi surement qu’un lit sans puces.

Nous recherchons le meilleur haras des environs. Lequel nous conseilleriez-vous ?
Oh, monseigneur, il ne fait aucun doute que vous trouverez ce que vous chercher chez Evangeline. Son haras est idéalement géré et ne regroupe que des montures dignes du roi Eliam lui-même, les Cinq le bénissent.

Une légère lueur amusée passa dans les yeux de mes compagnons devant cette exagération. Soit la jeune femme lui versait de petites sommes pour qu’il lui fasse de la publicité auprès des voyageurs, soit il s’agissait d’une de ses amies et il se sentait un devoir de vanter ses mérites. Bah, après tout peu m’importait, il fallait bien commencer par quelque part, et si cette Evangeline se montrait à la hauteur des dires du tavernier je n’aurais qu’à m’en féliciter. Sinon, il serait toujours temps de chercher d’autres haras dans la région. Faisant signe au tavernier qu’il pouvait débarrasser notre table et resservir une tournée de bières, j’ajoutais :

Voulez-vous bien inviter cette jeune dame à se joindre à nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Evangeline Wiraa
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 73
Âge : 29
Date d'inscription : 01/04/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 25
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: A la recherche de client   Lun 6 Mai 2013 - 19:20



    Evangeline attendait son repas avec impatience, pianotant le comptoir du bout des ongles, s’accoudant à celui-ci et levant les yeux vers le haut du mur où des portraits y étaient cloutés. Elle baissa les yeux vers Edric, regardait son ami avec insistance pour qu’il finisse plus rapidement son travail.

    « Tavernier ! »

    La jeune femme sursauta de surprise en entendant cela, elle se retourna pour voir par curiosité qui quémandait la présence du tavernier. Son visage se décomposa lorsqu’elle vit qu’il alla les rejoindre sans finir sa commande, elle se disait *Non... Restes roooo… J’ai faim moi !*, elle continua de veiller sur la bande de voyageurs pour savoir ce qu’ils lui voulaient.

    « Nous recherchons le meilleur haras des environs. Lequel nous conseilleriez-vous ? »

    [color=green]« Oh, monseigneur, il ne fait aucun doute que vous trouverez ce que vous cherchez chez Evangeline. Son haras est idéalement géré et ne regroupe que des montures dignes du roi Eliam lui-même, les Cinq le bénissent. »

    Elle essuya le bar des miettes qui restaient par énervement et entendit qu’Edric prononçait son nom en lui donnant des louanges sur son haras, sur son travail. Elle ne put s’empêcher de sourire en ajoutant *Sacré Edric… Je peux toujours compter sur lui… * Elle rougit légèrement même, tournant la tête rapidement pour se changer les idées, regardant les autres clients boire de leurs côtés. Attendant toujours son assiette, elle vit son ami la voir en demandant à voix basse :

    « Evan’, ces hommes veulent te parler... Pour ton Haras... Je crois qu’ils ont une belle bourse chacun, profites-en ! »

    Elle lui sourit et fit un clin d’œil en disant :

    « Si c’est vrai, je te donnerais un pourcentage sur mon chiffre d’affaires… »

    Lui donnant une pièce lorsqu’il lui apporta son assiette pour la poser sur la table aquelle elle s’y assit, elle avait choisi celle juste à côté des hommes, pour garder une distance. Elle leur demanda en posant ses couverts sur la table :

    « A ce qu’il paraît vous cherchez à acheter des chevaux ? Je pense être apte à vous aider.. Je suis Evangeline Wiraa, propriétaire de l’élevage de chevaux d’Erac. »

    Elle jetait un œil sur le visage de chacun, essayant d’analyser leur personnalité, savoir si elle pouvait leur faire un minimum confiance. Elle regardait avec curiosité le nain, derrière sa barbe, il avait l’air ronchon. Elle ne pouvait s’empêcher de sourire en l’imaginant pousser des jurons à tout vas pour se plaindre de tout. Elle mordit dans son pain et prit une fourchette des légumes car la faim la gagnait à grands pas, surtout avec l’odeur du plat qui lui chatouillait les narines.



Revenir en haut Aller en bas
http://liliebia.deviantart.com/
Hanegard Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2027
Âge : 117
Date d'inscription : 22/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 40 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: A la recherche de client   Ven 28 Juin 2013 - 15:42

Il arrive que certaines transactions se nouent aussi rapidement que drappe la foudre, alors que d’autres se trainent avec la lenteur d’un escargot asthmatique. Sans doute est-ce cela qu’on appelle la subtilité du commerce, bien que ma propre patience assez limitée ne me destinait guère à de telles transactions interminables. Le bon lieu, le bon moment, le bon client, voilà les bases inamovibles d’une vente réussies depuis les premiers essais de trocs de nos ancêtres.

Or cette vente ci ne devait pas pouvoir se réaliser. Le lendemain matin, et alors que je m’apprêtais à prendre la direction du haras d’Evangeline, un messager essoufflé fit étape dans l’auberge et réclama à boire à grands cris. Le voyant portant les armes du comte de Velteroc, je commençais à discuter avec lui afin de tenter d’en apprendre un peu plus sur ce qui poussait ce puissant seigneur à envoyer des coursiers dans la région. Bien que le gaillard soit resté muet sur sa mission, il m’avoua se rendre à Port-Flot où le comte préparait une armada de navires dans un but « secret », ce dernier mot étant chuchoté d’un ton de conspirateur.

J’ignorais à ce moment l’importance que cette décision allait prendre pour mon avenir, mais la curiosité fut plus forte que tout et je pris non la route du haras, mais celle de la côte.


[HRP : Voilà, désolé, ce rp se termine plus brutalement que prévu]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche de client   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche de client
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: