AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nous nous rencontrons enfin...[Katalina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jena Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 955
Âge : 29
Date d'inscription : 23/03/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 30
Niveau Magique : Religieux.
MessageSujet: Nous nous rencontrons enfin...[Katalina]   Jeu 11 Avr 2013 - 11:03

    Quitter mes enfants était la chose que je détestais le plus lors de mes déplacements. Je n’aimais pas les savoir loin de moi et encore plus aujourd’hui puisque ni moi ni Hanegard ne se trouvait à Val-Néera. Nous avions fait un bout de chemin ensemble jusqu’à Sainte-Berthilde puis il avait continué sa route jusqu’en Erac pour y trouver de nouveaux chevaux pour nos écuries. Je n’aimais pas non plus être séparé de mon époux. Mais que voulez-vous je suis de nature à m’angoisser pour un rien… Quoi qu’il en soit ces deux facteurs combinaient ne m’aidaient pas à apprécier le but de mon déplacement. Le Grand Prêtre de Néera à Alonna n’avait d’ailleurs pas été très loquace à propos de ce voyage que je devais entreprendre. Je savais seulement qu’il me fallait me rendre au Tertre ou était « invitée » Katalina Noblegriffon en personne. Enfin, invitée…c’était vite dit tout de même. Je n’ignorais pas les raisons de sa présence au Tertre ni les faits qui lui étaient reprochés. Apparemment le Grand Prêtre de Néera, trop vieux pour faire le voyage lui-même, avait besoin qu’une personne de confiance, autre qu’un fidèle ou qu’un frère, se rende sur place pour démêler le vrai du faux de cette histoire. Devant l’honneur qui m’était fait je n’avais pu que m’incliner même si cela signifier quitter Val-Néera, mon époux et mes enfants. Je ne savais pas combien de temps me prendrait cette «mission » mais je comptais bien essayer de percer les mystères de cette sombre affaire.

    Les partisans de la Dame étaient de plus en plus nombreux, mais le plus effrayant était le déchaînement de violence qui avait suivi l’arrestation de Katalina. Tous ces hommes, toutes ces femmes qui bravaient les enseignements sacrés, qui saccageaient des villages entiers, qui faisaient appliquer de nouveaux préceptes par la force… Ces gens-là étaient habités par une rage destructrice que je ne parvenais toujours pas à comprendre. Etait-ce réellement l’ancienne Gardienne de Tyra qui avait ainsi attisé les cœurs ? Etait-elle une parjure ? Une hérétique comme on l’entendait dans les couloirs des temples ?
    Je n’avais jamais vu cette femme, du moins le pensais-je avant de franchir les portes de la forteresse car à l’époque où mes yeux s’étaient déjà posés sur elle j’étais encore Baronne et elle répondait au nom de Mémoire. Son numéro aquatique m’avait d’ailleurs beaucoup impressionné. Mais alors que j’étais en selle en direction du Tertre je ne me doutais pas une seconde que je reverrais la même femme.

    Mon arrivée à la forteresse ne passa pas vraiment inaperçu. La présence de Katalina Noblegriffon avait fait affluer un nombre important de Frères et Sœurs de Néera. Je croisais dans les rues bon nombre d’entre eux et à chaque fois ils s’écartaient pour me laisser passer. Bientôt on murmura que l’ancienne Baronne d’Alonna était en ville car c’était ainsi que les gens me voyaient encore. Pourtant je portais ma robe blanche de prêtresse et je devais mon seul excès de coquetterie à mon alliance que je ne quittais jamais évidemment. Lorsque je m’y pied à terre aux portes de la forteresse, Kaïn, le chef de mon escorte s’approcha des gardes en faction pour annoncer mon arrivée puis il revint vers moi.


    - Il serait plus sage que je vous accompagne Dame Jena.
    - Je ne risque rien ici, je suis au milieu de mes frères. Prenez vos quartiers dans l’auberge la plus proche, je vous ferais savoir quand j’aurais besoin de vos services Kaïn.

    Le vent frais s’immisça dans ma cape de voyage et j’en resserrais les pans en frissonnant. Le lieu était austère et franchement pas accueillant, je passais les portes de la forteresse et me laissais engloutir par l’obscurité.


Dernière édition par Jena Kastelord le Mar 7 Mai 2013 - 14:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Katalina Noblegriffon
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 3691
Âge : 27
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Nous nous rencontrons enfin...[Katalina]   Mar 7 Mai 2013 - 9:53

      Des détails entourant la vie dans la forteresse ne seront évoqués ici que une petite révolution : pour la première fois depuis plusieurs années, la population du Tertre allait en croissant. Cela n'empêchait pas l'Ordre de la Damedieu de rester fidèle à sa réputation et le castel n'était pas encore devenu une terre d'accueil, loin s'en fallait. Aussi, la plupart des pèlerins étaient refoulés et séjournaient aux villages alentours. Jena, cependant, ne devait pas connaître ce triste sort. Quand les paladins comprirent — la concernée dut d'abord les convaincre du bien-fondé de ses allégations, cependant — que l'ancienne baronne d'Alonna, connue pour être une prêtresse de Néera des plus atypiques au demeurant, se présentait à leur porte, ils firent leur possible pour se faire hôtes irréprochables. Ils lui offrirent le gîte et le couvert mais de Katalina, il ne fut d'abord aucunement question. Dès que la prêtresse songeait à amener le sujet, ses interlocuteurs esquivaient plus ou moins habilement, prétextant en dernier recours que la Pèlerine était fort occupée...
      Ce qui était vrai, d'une certaine façon, au grand malheur d'une Ithe qui devait commencer à craindre pour la pérennité de ses poignets. Les deux femmes s'enfermaient dès qu'elles le pouvaient dans une salle d'étude et l'aînée dictait à sa cadette, sans trop savoir ce qu'elle espérait retirer des parchemins qui s'accumulaient. Sans doute rien, mais peut-être quelqu'un, un jour, lirait et trouverait quelques utilités à ces écrits.
      Toujours était-il que Jena ne rencontra pas la Pèlerine comme elle l'aurait souhaitée, les deux premiers jours. Les deux femmes se rencontrèrent pourtant par hasard le troisième, Katalina errant seule dans les couloirs de la forteresse, comme à son habitude. Restait à savoir si Jena ferait le rapprochement avec la Pèlerine qu'elle était venue voir ou si elle se laisserait simplement surprendre par la présence de Mémoire là où elle ne l'attendait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Jena Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 955
Âge : 29
Date d'inscription : 23/03/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 30
Niveau Magique : Religieux.
MessageSujet: Re: Nous nous rencontrons enfin...[Katalina]   Mar 7 Mai 2013 - 14:23

    Comme il était frustrant d’être ici à patienter que la raison de ma présence au Tertre daigne me consacrer quelques minutes. J’aurais donné cher pour ne pas être ici, mais il était hors de question de retourner à Alonna sans avoir accompli la mission confié par le Grand Prêtre. Je rongeais donc mon frein en espérant que je n’aurais pas trop à attendre. La veille j’avais fais la connaissance de Jasuhin, Grand Prêtre de Néera et j’avais accepté de m’investir dans son projet de monastère à Velteroc. Je devais le rejoindre le soir même pour discuter une nouvelle fois de tout ça mais pour l’heure je me rendais vers une petite cour ravissante que j’y avais trouvée la veille en me promenant. Il n’y avait pas beaucoup de passage à cet endroit mais c’était plutôt la statue d’une fillette représentant Néera que je voulais retourner voir. Elle devait être là depuis de nombreuses années car la pierre était marquée par les affres du temps.
    Marchant lentement dans les couloirs, je croisais une femme au regard voilé. Ce n’était pas ce dernier détail qui m’avait fait me figer, mais ce visage qui évoquait en moi les souvenirs d’un banquet pas comme les autres. Des serpents d’eau et un rat-nain ou un nain-rat plutôt avaient fait partie de cette fête !
    Alors que la jeune femme me dépassait, je l’observais à nouveau par-dessus mon épaule et me décidais enfin à faire demi tour pour la rattraper.


    « - Excusez-moi. Il me semble vous avoir déjà croisé il y a quelques temps déjà à Alonna. Ne seriez-vous pas la dénommée Mémoire ? Je me souviens avoir eu le plaisir d’assister à l’une de vos représentations lors d’un banquet donné par mon époux.

    Je me sentais légèrement gênée d’avoir troublée les méditations de cette jeune femme pour lui parler de mes souvenirs. Surtout qu’il n’était pas certain que cette femme soit Mémoire. D’ailleurs une nouvelle chose m’étonna. Je ne l’avais encore jamais croisé au Tertre, ni durant les prières, ni pendant les repas… Etait-elle arrivée aujourd’hui ? Fronçant légèrement les sourcils, j’attendis patiemment de savoir si je m’étais bêtement trompée de personne.

[HRP : Désolé, c'est court, mais j'avais pas trop matière à répondre !]
Revenir en haut Aller en bas
Katalina Noblegriffon
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 3691
Âge : 27
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Nous nous rencontrons enfin...[Katalina]   Mar 7 Mai 2013 - 18:28

        La mention de Mémoire manqua faire vaciller l'ancienne Gardienne, qui se figea comme si la foudre de Néera l'avait frappée. Marquant un arrêt, elle mit plusieurs longues secondes à réagir, laissant tout le temps à une Jena curieuse de la détailler de la tête au pied et de constater que Katalina n'avait guère changer, depuis leur dernière rencontre. Les cheveux étaient certes un peu plus long, le visage moins impassible mais plus marqué par la fatigue, mais elle restait néanmoins la même.
        « Il y en eut pour m'appeler ainsi, murmura-t-elle finalement. Cette époque est révolue, néanmoins. Mémoire est morte, quelque part en Estrévent, sans qu'il y en ait pour vraiment la regretter. »
        Les pensées de la Pèlerine voguèrent jusqu'à Plume, comme souvent depuis son arrivée au Tertre. Elle était sans nouvelle de l'enfant, qu'elle avait laissé derrière elle sans se retourner. Elle avait obéit jusqu'au bout aux injonctions du divin, jusqu'à incarner cette Gardienne terrible, sans attache, sans but autre que celui de servir. Elle avait été une arme sciemment forgée dans la douleur et l'abandon, une lame que le temps avait pourtant émoussé trop vite et quand était venue Johann, le fil s'était brisée. De Mémoire, il ne restait qu'un passé brumeux, presque irréel ; un passé où tout avait été possible mais où si peu avait été accompli. Doucement, l'ancienne gardienne se tourna vers la femme qui avait connu Mémoire mais qui ne savait rien d'elle et d'un geste, elle l'invita à la suivre. « Je me souviens d'Alonna. » Comme on se souvient d'un rêve, pensa-t-elle sans sourire. « Et de ma représentation, qu'as-tu reconnu ? » demanda-t-elle finalement, demeurant impassible. Sa voix, douce et apaisante, emplissait les couloirs du Tertre et c'était comme si la forteresse elle-même tendait l'oreille.
        Finalement, sans que Katalina n'en eut réellement conscience, elle les conduisit jusqu'à la salle d'étude qu'elle occupait le plus clair de son temps et il fallut l'odeur de l'encre pour qu'elle s'en rendît compte. Cela lui arracha un sourire — le premier — et elle sembla se détendre un peu, comme si le lieu l'apaisait. Elle ne savait toujours pas qui l'accompagnait et s'en moquait, aussi ne l'interrogea-t-elle pas dessus. En réalité, elle fut plus du genre à laisser parler, relançant parfois la conversation, comme en cet instant où elle demanda, non sans intérêt : « Que vient faire une fille d'Alonna si loin de ses terres ? »
Revenir en haut Aller en bas
Jena Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 955
Âge : 29
Date d'inscription : 23/03/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 30
Niveau Magique : Religieux.
MessageSujet: Re: Nous nous rencontrons enfin...[Katalina]   Jeu 9 Mai 2013 - 16:16

    La femme que je connaissais sous le nom de Mémoire se figea dans le couloir. L’avais-je dérangée alors qu’elle était dans ses pensées ? Pendant plusieurs secondes je la fixais en attendant une réaction de sa part. Finalement elle me confirma dans un murmure qu’elle fut bien celle qu’on appelait ainsi mais qu’il y avait bien longtemps que ce n’était plus le cas. Elle me fit signe de la suivre et après un instant d’hésitation – je devais demander une énième fois à avoir une entrevue avec Dame Katalina – puis finalement, je la suivis. Après tout j’étais presque certaine qu’on me répondrait la même chose que les fois précédentes.
    J’emboitais le pas à cette mystérieuse femme et l’écoutais alors qu’elle se souvenait d’Alonna. Moi je n’avais rien oublié de son passage remarqué. Elle avait enchanté les convives mais elle m’avait également terrifiée. Je me souvenais encore de cette phrase qui m’avait glacé le sang : « N’oublie jamais, peuple mortel, que Mort t’attend, et qu’une fois déjà, elle est venue à toi. » Comment aurais-je pu oublier ce regard mort qui m’avait fixé longuement… Sans détour je pris le partie de lui dire la stricte vérité.


    « - Comment aurais-je pu ne pas vous reconnaître ! J’étais au première loge ce jour là et vous aviez l’air, sans vouloir vous offenser, de me fixer du regard. C’était surprenant… Et puis votre visage n’a que très peu changé depuis ce jour. »

    Alors qu’elle pénétrait dans une salle d’étude, je refermais la porte derrière nous pour éviter les courants d’air. Je n’étais jamais venue dans cette pièce mais en même temps la forteresse m’était encore totalement inconnue. Relançant la conversation, celle que je ne savais plus comment nommer me demanda la raison de ma venue. Là aussi je décidais de lui dire la vérité. Si elle était ici depuis plus longtemps que moi peut-être pourrait-elle me dire où je pourrais rencontrer la Pèlerine sans que j’ai à passer par les Paladins.

    « - Le Grand Prêtre de Néera à Alonna est trop vieux pour entreprendre le voyage jusqu’au Tertre, il m’a donc demandé de venir ici à sa place pour rencontrer celle que l’on nomme la Dame Pèlerine. L’avez-vous déjà vu depuis que vous êtes arrivée ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Katalina Noblegriffon
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 3691
Âge : 27
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Nous nous rencontrons enfin...[Katalina]   Lun 13 Mai 2013 - 0:01

      « Surprenant ? » répéta-t-elle avec douceur et c'était comme si elle faisait rouler le mot sur sa langue, comme si elle en goûtait la saveur. Oui, peut-être avait-elle été surprenante, ce jour là ; elle doutait qu'il y en eu, Kastelord excepté, pour s'attendre à pareil démonstration. En ces temps perdus, elle avait été la première parmi les aquamanciennes. De son pouvoir, nul n'avait pu se réclamer et tous elle aurait pu les faire danser sur le creux de sa main. Sous le regard scrutateur de Jena, elle n'était plus rien qu'une sorcière impuissante, une effigie dont d'autres pensaient tirer profit.
      La magie lui manquait-elle ? Aux premiers jours de sa déchéance, elle aurait répondu par la négative, sans hésiter une seule seconde. Toute partagée qu'elle avait pu être sur « l'abandon » de Tyra, elle n'avait pu que ressentir un puissant soulagement à la perte de ses pouvoirs. En ces jours sombres, derrière les murs froids du Tertre, elle ne pouvait plus être si certaine d'elle.
      Poussée par une curiosité dont elle n'était plus coutumière, Katalina se hasarda à demander à la prêtresse la raison de sa venue, tout en se doutant de la réponse car, de fait, tous les étrangers qui s'égaraient jusqu'au Tertre venait pour elle et nulle autre. Les quelques mots de l'ancienne baronne devait cependant la jeter dans le plus grand trouble, car elle ne s'était pas attendue à ce qu'un grand prêtre s'intéressât à elle. Se détournant de la Kastelord, elle serra doucement le manche de son bâton alors qu'elle se frayait un chemin entre les pupitres. Le bois frappait le bois, sans que le tintement ne l'aidât vraiment : cette salle, elle la connaissait mieux que quiconque, désormais, pour l'avoir parcourue des jours durant. « Je n'ai pas vu la Pèlerine, non, répondit-elle finalement non sans accentuer avec amusement sur le verbe. Je suis pourtant en mesure de t'aider mais je suis curieuse : que veut un grand prêtre de la Déesse Enfant à une aveugle impuissante ? » demanda-t-elle finalement, se jouant de la vérité sans jamais mentir, comme elle le faisait toujours. Son interlocutrice n'avait pas fait le lien entre la Mémoire qu'elle avait connu et la Katalina qu'elle était venue trouver et pour l'heure, l'ancienne Gardienne ne désirait pas l'aider, préférant plutôt jouer de l'aubaine.
      Ensuite ? Il serait temps de partir. Demeurer au Tertre ne semblait plus une option, si même la lointaine Alonna se trouver agiter de sa présence. Katalina le savait, désormais, elle en avait acquis la certitude : elle devait partir. Disparaître. Laisser la Péninsule reprendre son souffle et ses esprits, tant il lui semblait évident désormais qu'elle rendait fols ceux qu'elle approchait. « Pourquoi es-tu vraiment venue ici, envoyée d'un grand prêtre ? Quel message portes-tu ? Quel dessein sers-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Jena Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 955
Âge : 29
Date d'inscription : 23/03/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 30
Niveau Magique : Religieux.
MessageSujet: Re: Nous nous rencontrons enfin...[Katalina]   Lun 13 Mai 2013 - 20:15

    Une aveugle impuissante ? Ces mots firent tilt dans mon esprit. J’avais complètement oublié ce détail et il se trouvait que j’avais justement devant moi une aveugle. Ce pouvait-il que Mémoire et Katalina Noblegriffon ne soit qu’une seule et même personne ? Fronçant légèrement les sourcils je la regardais arpenter la pièce et restais un moment silencieuse. Je fus bientôt submergée par un flot de question et je levais bientôt la main comme pour lui faire signe de s’interrompre mais il était évident qu’elle ne le verrait pas… Pourtant elle s’arrêta et attendit mes réponses. Je fis quelques pas dans la pièce, regardant autour de moi pour m’imprégner de l’atmosphère de cette salle. Je n’aurais jamais imaginé croiser la Pèlerine dans un endroit comme celui-ci, après tout on m’avait quasiment dit qu’elle était retenue au Tertre, non pas qu’elle y séjournait… Bref ce détail n’avait que peu d’importance pour le moment.

    Je m’installais sur l’une des chaises faisant face au pupitre. C’était loin d’être confortable mais cela n’était pas fait pour qu’un moine s’y endorme dessus après tout. Un sourire se dessina sur mes lèvres en me rendant compte que je n’étais pas réellement capable de répondre à sa première question. Que lui voulait le Grand Prêtre de Néera ? Aucune idée ! Je savais seulement que sa présence au Tertre l’intriguait, qu’il voulait que je la rencontre pour juger si cette femme était réellement dangereuse et que j’écoute à mon tour le message qu’elle délivrait à ses fidèles… Mais je n’étais pas sûre de vouloir l’entendre.


    « - Sachez déjà qu’il ne lui veut aucun mal. Nous avons été quelque peu surpris d’apprendre qu’elle avait été conduite ici. D’après les sources, elle y aurait été même conduite contre son gré… Mais les informations ne sont pas forcément transmises correctement et la véracité des faits s’amenuise lorsque trop de bouches et d’oreilles ont entendus et répétés les rumeurs. Le Grand Prêtre m’a donc demandé de venir en personne pour déterminer le vrai du faux. »

    Faisant une pause, j’observais le visage de la femme en face de moi. Elle n’avait pas beaucoup changé de puis l’année précédente, elle avait les cheveux plus longs certes et la mine plus fatiguée aussi…

    « - Je ne porte hélas aucun message à la Pèlerine et mon dessein est seulement de servir la Déesse. Mais j’avoue que je suis intriguée par ces rumeurs qui ont fait s’embrasser des villes entières… J’aimerais connaître ces mots qu’elle a prononcés et qui ont bouleversé tant de vie. J’aimerais savoir ce qu’elle compte faire maintenant et quel est son dessein à présent… Pensez-vous pouvoir m’aider à trouver des réponses à ses questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Katalina Noblegriffon
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 3691
Âge : 27
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Nous nous rencontrons enfin...[Katalina]   Lun 17 Juin 2013 - 6:18


Aux réponses évasives — du moins ce fut ainsi qu'elle les interpréta — de Jena, Katalina opposa un silence calculé. Une seule chose était certaine : la chose ne lui plaisait pas. Qu'un grand prêtre envoyât une prêtresse à ses côtés ne faisait qu'ajouter à son malaise et lui prouvait une nouvelle fois que le monde n'était pas prêt pour son message. Elle avait cru pouvoir apporter quelque chose aux pauvres hères, mais c'était sans compter... Quoi ? La nature humaine ? Peut-être bien. À leur place, sans doute n'aurait-elle pas agi différemment...
Et Katalina de se demander, l'espace d'un instant, ce qu'elle devait faire. S'acharner n'avait aucun sens et s'il n'y avait eu les quelques fidèles emmenées par Ithe et Pierre, elle aurait déjà disparu sans laisser de trace. Malheureusement, ces gens qui comptaient sur elle ne s'étaient rendu coupable d'aucun forfait, n'avait pas trahi sa confiance et cela eut été trahir la leur que de les abandonner ainsi, sans un mot, alors qu'ils avaient tourné le dos à leur foyer, parfois à leur famille pour elle. « Beaucoup ici sont en quête réponses, répondit-elle finalement avec une voix adoucie. La Pèlerine ne fait pas exception. »
Et l'aveugle de ne plus savoir quoi faire. « Tu es venue pour regarder et comprendre. Cela est louable. » D'un pas mesuré, celle qu'on avait appelé un jour Mémoire et qui mourrait de ne plus jamais être Katalina Noblegriffon erra entre les pupitres, jusqu'à caresse la surface de vélins laissés là. « Là. Tu trouveras ce que tu es venue chercher dans ces parchemins. Tu peux les lire, je pense, mais prends garde : ils devront rester ici. » Sous ses doigts, les pages qu'Ithe avaient noirci sous sa dictée n'attendaient que leur première lectrice.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nous nous rencontrons enfin...[Katalina]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous nous rencontrons enfin...[Katalina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UC] "Nous sommes si accoutumés à nous déguiser aux autres qu'à la fin, nous nous déguisons à nous même" F. de la Rochefoucauld
» Nous nous sommes déjà croisé ! [ft. Danel]
» «Nous ne nous souvenons pas des jours, nous nous souvenons des moments» (scénario - Andreas L. Swan)
» Pourquoi fêter le 1er mai? Jean Erich René Miami le 1er mai 2009 Nous nous co
» Nous voyageons à chaque pas que nous faisons. | Plume d'Ange |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Marquisat de Sainte Berthilde :: Marquisat de Sainte Berthilde-
Sauter vers: