AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'espoir d'un peuple - Un appel à l'aide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fenricks de Courreau
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Âge : 63
Date d'inscription : 03/11/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 26 ans.
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: L'espoir d'un peuple - Un appel à l'aide   Ven 3 Mai 2013 - 18:49

Un messager se présenta au château et demanda à délivrer une lettre à Son Excellence la Marquise ainsi qu'à son époux. Il disait que c'était une affaire importante, qu'une terre du Royaume était en péril. Entre temps, il délivra sur sa route des messages presque similaires aux nobliaux pour les informer du désastre d'Oësgard. Quelques uns de ses compagnons avaient fait de même à Odélian et Etherna

Citation :
A Son Altesse & Eminence, Premier prince du sang, Marquis de Sainte-Berthilde, Baron d'Olyssea, Comte de Scylla, Seigneur de Nelen, Vicomte de Marcalm, Champion de feu le roi Trystan, Régent & Protecteur du Royaume Aetius d’Ivrey et A Son Excellence Son Epouse, la Marquise de Sainte Berthilde, Baronne d'Olysséa, Comtesse de Scylla.

Mon nom ne vous dit absolument rien, ma maison vous est inconnu. Je suis Seigneur en Oësgard, j’ai sous ma protection des hommes, des femmes et des enfants, une terre et son histoire. Durant trop longtemps Oësgard n’a été en paix. J’en appelle à votre justice. Ma loyauté je la dois au Jeune Roi Eliam et sa voix le Régent, je ne suis que votre humble serviteur chargé de faire régner la paix et la justice sur les terres de Sa Majesté. Mais je suis entrain d’échouer. L’arrogance des hommes les pousse à s’entretuer, on poignarde le frère d’hier et on assassine le père. L’orgueil et la soif de conquête, de pouvoir de certains hommes ont poussé Oësgard au bord du gouffre. Des hommes qui se veulent baron en leur propre nom, oubliant leurs devoirs envers la Couronne massacre le fier peuple d’Oësgard, baronnie du Royaume Humain. Je ne suis que petit seigneur, je ne me revendique ni Baron ni Comte mais uniquement votre serviteur.

Mes ennemis, ceux qui veulent asservir le peuple d’Oësgard vous diront que je suis un parjure. En essayant de préserver mon peuple de la guerre, j’ai prêté serment auprès de Goar sur Néera de mon alliance. Mais devant les horreurs d’un tel homme j’ai essayé de sauver mon peuple, Votre peuple. Si certains diront que je me suis parjuré, je réponds que la DameDieu écoute les serments dans nos cœurs et non des paroles. Mes serments sont intact, ma loyauté et mon dévouement est votre. Mon premier serment, prononcé dans mon coeur et sur mes lèvres m'a fait jurer de défendre les intérêts du Roi, d'aider mon peuple. Que les Dieux me pardonnent si j'ai échoué.

Aujourd’hui je vous appelle à l’aide, veuillez sauver mon peuple, Votre peuple et châtier ceux qui veulent l’asservir et le couper de la Couronne. Veuillez je vous en prie exécuter la Justice du Roi, rétablir la paix. Les Oësgardiens n’oublieront pas Votre geste et vous seront éternellement redevable d’avoir apporté la Paix.

Les soldats ont désertés les frontières, exposant la péninsule aux drows pour servir des félons à la Couronne, des félons au peuple. Au nom des Hommes, à l’aide.

Fenricks de Courreau, votre humble serviteur.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'espoir d'un peuple - Un appel à l'aide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ceci n'est pas un appel à l'aide.
» V2 L8 C4 --> Appel à l'aide !!
» BLACK JACK ? Mais, c’est pas un vrai suicide, soit tranquille c’est probablement rien d’autre qu’un appel à l’aide.
» Appel à l'aide à Pelargir
» Appel a l'aide d'une novice pour une traduction elfique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Marquisat de Sainte Berthilde :: Marquisat de Sainte Berthilde-
Sauter vers: