Partagez | 
 

 Recherche d'une enfant d'Anaëh en Ithri'Vaan [PV Glinaina]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Delnwë Iridwen
Elfe
avatar

Nombre de messages : 234
Âge : 30
Date d'inscription : 29/04/2013

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  245
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Recherche d'une enfant d'Anaëh en Ithri'Vaan [PV Glinaina]   Lun 5 Aoû 2013 - 11:05

Pendant qu'il tentait de convaincre la jeune elfe qu'un avenir plus heureux que son présent étant possible, elle l'écouta avec attention. Les quelques interruptions dans ses gestes, et instants où elle l'observait en attestaient. Mais le croyait-elle pour autant? Difficile, lorsque l'on avait vécu tout cela, de retrouver ainsi un véritable optimisme aussi rapidement. Tous n'avaient pas la faculté de se détacher en partie de leur passé pour penser à leur avenir. Lui avait suivi des enseignements rigoureux, de la part notamment de son maitre préféré. Il lui avait tant appris... Calme, analyse, discernement, relativisme. Ne jamais juger à la hâte, ne jamais penser trop rapidement que tout est joué, pas tant qu'il reste une force, pas tant qu'il reste de la vie. Ces notions, il les connaissaient certes, mais ce n'était certainement pas le cas de la jeune elfe qui lui faisait face. Achevant son rangement, elle s'essuya les mains, avant de venir non loin de lui, l'observant un moment dans les yeux. On eut dit qu'ils se jaugeaient, qu'ils cherchaient à comprendre l'autre au travers du regard. Ils se connaissaient depuis si peu. L'officier se rendit compte qu'il ne l'avait rencontrée que la veille. Qu'il y avait trois jours de cela, elle n'était qu'un nom sur un rapport. Qu'avant cela, il ignorait même son existence. Et maintenant, il voulait l'aider, la secourir face à l'adversité qui la touchait et menaçait son existence, menaçait ce qu'elle était et ce qu'elle souhaitait être. Parmi les nombreuses leçons qu'il avait reçu, il avait appris à ne jamais se retourner contre ceux de son peuple, à toujours leur tendre la main s'ils le demandaient ou s'ils en avaient besoin. Glinaina n'avait certes rien demandé, mais elle en avait besoin, cela ne faisait aucun doute.

Après ce moment d'observation, l'elfe aux cheveux dorés détourna le regard et invita Delnwë à s'asseoir avec elle, de telle sorte qu'ils se retrouvèrent de nouveau à s'observer. Son visage était toujours dénué de sentiment, comme un masque neutre, qui n'était point forcé. Toutefois, son regard n'en était pas vide. Et Delnwë avait appris à lire les regards, du moins en partie, lui même usant du sien pour transmettre tout ce que la parole et les mots ne pouvaient dire. Elle expliqua alors ce côté sombre qu'elle avait évoqué. Comme une seconde Glinaina, qui l'habitait et tentait de prendre le pas sur l'elfe qu'elle était. Cette seconde facette était plus froide, plus violente, et chaque instant elle pouvait venir prendre sa place. Elle vivait avec cela en elle, et devait faire en sorte de l'éloigner, de la contrôler, d'où le si peu d'expression dont elle faisait preuve. Quelle tristesse, ne pouvoir éprouver d'émotions pour empêcher une autre de devenir soi, et d'accomplir des méfaits que l'on ne souhaiterait pas. C'était bien là une œuvre de sombre, loin d'être simple, et plus cruelle qu'une simple souffrance. Apparemment, elle était parvenu à repousser, à isoler ce côté sombre d'elle même pendant trois années. Jusqu'à ce qu'il réapparaisse et accomplisse apparemment une mauvaise chose au cours d'une rencontre. Quelle acte? Il ne le savait pas, mais d'après ses dires, il pouvait imaginer que ce ne fut guère réjouissant.

Elle marqua alors une pause, comme réfléchissant à ce qu'elle allait dire. Sans doute ne voulait-elle pas tout lui révéler, et c'était compréhensible. Mais peut être était ce aussi pour ne pas avoir à se remémorer d'événement difficile. Il est toujours compliqué d'évoquer des faits troublants ou bouleversants de son existence. Certains pouvaient s’atténuer avec le temps, devenant moins éprouvants. D'autres restaient toujours aussi vifs et difficiles. 

-On a beau vouloir se battre de toutes nos forces, il arrive que l'on ait la désagréable impression que les Dieux s'amusent à se jouer de vous, en certaines situations. J'espère que cela ne vous arrivera jamais, parce que c'est une idée, voire même une étape... déstabilisante. Mais bon. Comme je vous l'ai dit, si vous ne laissez pas la haine vous consumer... Ce sera déjà bien."

Ah, cette idée que le destin et les dieux jouent avec vous, faisant ce que bon leur semble. Vous laissant cette sensation, telle une marionnette soumise aux caprices d'un enfant. Il avait déjà connu cela quelques fois. Et il avait réussi à surmonter cette impression, quoi que difficilement en certains occasions. L'idée même de ne pouvoir faire ce que l'on désire. De subir plus que de décider. Oui, c'était déstabilisant. Le tout étant de l'accepter et de faire au mieux pour rétablir les choses. S'ensuivit un sourire de la jeune elfe. Un sourire franc et sincère, il le voyait, le lisait, le comprenait. Il ignorait si elle lui faisait là une faveur, ou si elle le ressentait réellement. En tous les cas, il prit ce sourire comme un signe positif, et le lui rendit avec tout autant de sincérité.

«Même si je ne ressens pas votre mal comme vous, je comprends ce qu'il en est que d'être ainsi manipulé, du moins le croyons nous. Je l'ai vécu, hélas. Mais j'ai su m'en remettre. Parce que j'ai cru en ceux qui m'entouraient, parce que j'ai cru être capable de surmonter l'épreuve. Je ne dis pas que cela est simple, mais pas non plus que c'est impossible. Votre mal est profond et semble vous imprégner en tout instant, ce qui le rend d'autant plus fort. C'est également pourquoi il vous faut le combattre, comme vous avez apparemment su le faire jusqu'ici. Je ne me prétends pas vous donner la moindre leçon, ni vous apprendre votre conduite. Vous avez droit de décider, comme chacun de nous. Et même si vous pensez que les dieux décident à notre place, nous devons agir en notre âme et conscience, comme nous le souhaitons, sans s'imaginer que quoi que nous fassions, il en sera de même. C'est ce genre de pensée qui nous fait baisser les bras, et nous mène au fatalisme. Et c'est ce genre de pensée qui laisse nos ennemis libres de faire ce qu'ils veulent contre nous. Le mal qui vous ronge est votre ennemi. Ne le laissez pas vous manipuler sous prétexte que vous ne vous pensez plus maitresse de vos actes. Et s'il le faut, appuyez vous sur ceux qui vous entourent, et souhaitent vous aider...»

Il se recula sur son siège. Peut être accepterait-elle ce point de vue, peut être pas. Lui ne voulait pas la forcer en quoique se soit. Juste lui éviter de baisser les bras. De continuer à se battre, pour parvenir à un dénouement positif. C'était là le prix à payer. Il espérait qu'elle le comprendrait...
Revenir en haut Aller en bas
Glinaina
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2893
Âge : 26
Date d'inscription : 08/09/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 130 ans.
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Recherche d'une enfant d'Anaëh en Ithri'Vaan [PV Glinaina]   Jeu 8 Aoû 2013 - 19:48

Glinaina écouta le conseil de Delnwë, son sourire se teintant d'une pointe de tristesse. En effet, il ne savait pas d'où cette mauvaise impression lui était venue - puisqu'elle n'était pas née chez une personne très croyante au point d'en être extrémiste. Et peut-être ne le saura-t-il jamais. Mais, pour l'instant, elle ne se voyait vraiment pas lui parler de sa rencontre avec la Gardienne et de la façon dont elle s'était terminée, de plus qu'elle ne se souvenait de rien par rapport au "pendant". En somme, heureusement que Nakor avait été là, sinon elle ne savait ce qu'elle serait devenue. Un être sauvage perdu dans la grande forêt d'Anaëh, certainement. Un danger publique.

De nouveau, la remarque comme quoi qu'il ne fallait pas se laisser aller, se battre même. Et la proposition de s'appuyer sur ceux qui veulent vous aider... Allait-elle enfin l'acceptait telle qu'elle venait, cette aide, ou tout simplement faire comme elle l'avait toujours fait, se débrouiller seule de ses propres problèmes et ne pas déranger plus que nécessaire les autres. Mais là, elle finissait par se trouver à un moment où le poids commençait à être trop lourd pour qu'elle puisse le porter seule ou même avec le bon vieux Nakor, elle s'en rendait compte même si elle avait du mal à l'accepter. Mal à accepter que cela prenne autant sur elle au point d'en arriver là !

"Je ne sais comment m'appuyer sur vos épaules Delnwë, à la fois parce que je n'en ai pris l'habitude, à la fois parce que cela donnerait à mon sens une signification que je ne souhaite pas vraiment voir un jour. Mais ce n'est pas pour autant que je refuse votre aide, comme déjà dit. Je me demande de quelle manière elle se fera, d'ailleurs. En attendant je vous demanderai de ne pas trop vous inquiéter pour moi ; je me suis déjà battue à de nombreuses reprises et je pense que je devrais pouvoir tenir encore un peu !

La tristesse s'envola loin de son visage elfique et Delnwë put voir de la déterminaton dans le regard de sa consoeur. Elle avait compris le message. Cela n'allait pas être facile, loin de là, mais au moins elle tiendrait pendant ce temps. Et au moins arriverait-elle peut-être à ne pas sombrer dans la plus sombre des folies.
C'est alors que quelques coups se firent entendre à la porte, laissant deviner de qui il s'agissait.

-Laissez, j'y vais.

Elle se leva et alla ouvrir, pour revenir quelques secondes plus tard avec les autres Elfes. Ils n'avaient visiblement eu aucun souci par rapport aux chevaux ou autre, c'était bien. Quoi qu'il en soit, il allait être temps pour eux de partir : la guerre les attendait.

-Bon, hé bien je suppose que les vôtres vous attendent dans la Prime Forêt. Sachez en tout cas que j'ai été honorée vous rencontrer, tous. Puissent les étoiles guider votre chemin et les ténèbres ne jamais obscursir vos coeurs, surtout dans les moments les plus durs. Elle s'inclina respectueusement afin d'appuyer ses mots. Avez-vous besoin de quelque chose avant votre départ ?"

Delnwë était celui qui comprenait le mieux ce qu'elle venait de prononcer, pourquoi elle n'avait béni leur route comme la grande majorité des Sylvains, en demandant à Kÿria de les protéger le long de leur voyage. Et il comprenait mieux que ses frères d'arme pourquoi parlait-elle d'étoiles et de ténèbres, elle qui y était plongée ne serait-ce qu'en partie depuis maintenant sept années.
Revenir en haut Aller en bas
Delnwë Iridwen
Elfe
avatar

Nombre de messages : 234
Âge : 30
Date d'inscription : 29/04/2013

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  245
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Recherche d'une enfant d'Anaëh en Ithri'Vaan [PV Glinaina]   Lun 19 Aoû 2013 - 10:52

Alors que la jeune elfe écoutait ses propos, son visage se voila, et son sourire se fit triste. Elle était une combattante, mais il semblait que la fatigue de ce long combat l'accablait. Sans doute se demandait-elle s'il était encore nécessaire de se battre. C'était le lot de bien des batailles. Delnwë connaissait ce sentiment. Mais il avait su se relever, toujours. Difficilement parfois, c'est vrai. Mais jusqu'alors aucune épreuve ne s'était révélée insurmontable. Celle ci ne le serait pas davantage, il se le jurait. Elle hésitait, se demandant comment il pourrait lui venir en aide. Et de ne pas trop s'inquiéter de cet état. C'était là des paroles qui se voulaient rassurantes. Mais si elle avait en effet combattu de nombreuses années, ce n'était pas pour autant un échappatoire au mal qui la rongeait.

«Les combats ne justifient rien, Glinaina elleth. Vous connaissez les rigueurs de la bataille, mais le mal qui vous habite n'est en rien lié à cela. Si lors des combats vous pouvez compter sur vos soldats, dans cette épreuve, vous devrez essentiellement lutter de vous même. Mais pas seulement. Ce ne seront point les soldats, mais vos proches, vos amis, qui viendront en votre aide. Je ne puis m'estimer de cela véritablement, pas encore, peut être un jour qui sait. Mais j'ai déjà appris à estimer votre valeur en tant qu'être. Vous êtes de celles qui redonnent au monde le courage sans le vouloir. Vous luttez pour les autres, sachant donner amour et protection. En cela, je vois en vous une immense valeur dont bien des nôtres sont démunis. Et pour cela, j'estime que vous méritez largement mon aide. Quant à la méthode, je ne sais pas moi même quelle sera le moyen, mais je trouverai très bientôt. Sans doute votre archimage m'y aidera-t-il, autrement nos puissants frères et sœurs de l'Anaëh trouveront. Ne vous inquiétez pas.»

Le regard de la jeune elfe changea alors. De triste, il devint déterminé. C'était la le signe qu'elle allait se battre, et ne point se laisser faire. Il lui répondit avec un regard chargé d'encouragement et tout aussi déterminé, et un sourire de connivence. Elle se battrait... Et elle ne serait jamais seule!
Quelques coups rapides résonnèrent à la porte, et Glinaina se leva pour aller ouvrir. Elle revint avec les trois compagnons de Delnwë. La signification en était clair. Le départ était venu. Se levant, il reçu la bénédiction de la jeune elfe. Ses trois compagnons s'inclinèrent, puis sortir pour enfourcher leur montures. Delnwë lui fit comprendre qu'ils n'avaient besoin de rien de plus. Leur mission touchait à leur terme. Il s'approcha lui même de sa monture, avant de se tourner à nouveau vers l'elfe aux cheveux d'or.

«Soyez béni par l'Anaëh, Glinaina elleth. Puisse votre mal disparaitre au plus vite. Mais sachez qu'en tous les cas, je ne serais jamais bien loin de vous. Je ferais mon possible pour vous.»

Il enfourcha alors sa monture, puis l'observa du haut de son cheval.

«Un jour viendra où vous pourrez à nouveau respirer l'air du matin sans craindre les ténèbres. Un jour viendra où les étoiles jamais plus ne se voileront. Puisse ce jour être proche. Je ne vous dis point adieu. Je vous dis au revoir.»

Son salut fut profond. Puis il adressa un signe de tête à ses compagnons. L'heure était venue.

«Au revoir, Glinaina elleth. Puisse les étoiles et tous l'Anaëh veiller sur vous.»
Revenir en haut Aller en bas
Glinaina
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2893
Âge : 26
Date d'inscription : 08/09/2010

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 130 ans.
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Recherche d'une enfant d'Anaëh en Ithri'Vaan [PV Glinaina]   Mar 20 Aoû 2013 - 11:07

"Soyez béni par l'Anaëh, Glinaina elleth. Puisse votre mal disparaitre au plus vite. Mais sachez qu'en tous les cas, je ne serais jamais bien loin de vous. Je ferais mon possible pour vous.

La concernée s'inclina respectueusement devant le Lieutenant. Ils en avaient déjà parlé à plusieurs reprises depuis la veille au soir, elle savait que ses paroles n'étaient pas prononcées à la légère. Mais arriverait-il à tenir cette nouvelle promesse ? Peut-être, seul l'avenir le dira. En attendant, l'officier avait d'autres chats à fouetter et il était temps pour lui de partir.

-Un jour viendra où vous pourrez à nouveau respirer l'air du matin sans craindre les ténèbres. Un jour viendra où les étoiles jamais plus ne se voileront. Puisse ce jour être proche. Je ne vous dis point adieu. Je vous dis au revoir.
-Puisse ce jour être proche, tout comme celui où le peuple elfique n'aura plus à verser de larmes pour ses morts, qu'ils soient du passé ou du présent. Nos routes se croiseront de nouveau, Delnwë, certainement plus tôt que vous ne le pensez."

Un fin sourire osa se dessiner sur le visage de l'Elfe suite aux lourdes paroles qu'elle venait de prononcer. Elle venait de parler de la guerre qui était de nouveau aux portes d'Anaëh et de la marche des Elfes vers le Sud, ne sachant pratiquement que ce que l'officier elfe lui avait raconté là-dessus. Et si elle ne se sentait pas encore prête à retourner auprès des Sylvains, elle ressentait à l'instant même qu'elle aurait à participer à cette bataille, sans savoir pour quelle raison exactement. Peut-être parce qu'une partie d'elle-même restait liée à ceux vivant sous les frondaisons... En tout cas, il y aura des chances de croiser de nouveau l'Iridwen.

Après un signe de tête à ses frères d'arme, le Lieutenant fit son dernier au-revoir à sa jeune comparse avant de repartir vers le Nord. Lina inclina juste sa tête, mais ne répondit rien. Elle les laissa s'éloigner et, lorsqu'ils furent hors de vue, elle retourna chez elle. La fatigue ne tarda pas à repointer le bout de son nez et ce fut sans même enlever ses bottes qu'elle se laissa tomber sur son lit, plongeant directement dans un sommeil profond qui durerait plusieurs heures. Elle s'arrangerait pour son travail, elle trouverait bien le moyen de rattraper ses heures perdues.




{RP TERMINE}
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherche d'une enfant d'Anaëh en Ithri'Vaan [PV Glinaina]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche d'une enfant d'Anaëh en Ithri'Vaan [PV Glinaina]
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le monde de Nemo, ou l'histoire d'un homme qui perd sa femme, tuée par un sérial-killer, et qui part à la recherche de son enfant blessé et kidnappé avec l'aide d'une femme folle. (u.c)
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ITHRI'VAAN :: Royaume de Naelis-
Sauter vers: