AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles entre lointaines cousines. (PV Y'Sha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Glinaina
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2866
Âge : 25
Date d'inscription : 08/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 130 ans.
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre lointaines cousines. (PV Y'Sha)   Jeu 10 Oct 2013 - 20:01

"[...] Libre à toi de le croire ou non mais seul le Roi des Sombres présidait au dessus de moi, tu n'oserais pas appeler une personne du palais de Dyarque par son prénom n'est ce pas ?

La déclaration de Glinaina fut suivie d'une petite remontrance de la part de la Princepts, ce qui ne fit aucunement sourciller l'Elfe. Avait-elle réellement voulu manquer de respect à cette femme qui prenait visiblement son problème en main ? Non. Il semblait plutôt qu'elle ait mal compris ses propos ou plutôt le fait qu'elle l'ait appelée par son prénom. Mais ce n'était pas grave. Il y avait plus important et même plus problématique que cela, l'Elfe le savait très bien.

-Je ne vous remets aucunement en question, Dame, et ne voulais vous offenser. Je sais très bien que dans chaque peuple on peut observer une hiérarchie ainsi qu'un respect de celle-ci, mais est-ce pour autant manquer de respect d'appeler quelqu'un par son prénom ? Sachez que cette règle n'est pas forcément en vigueur chez la plupart des Sylvains et que malgré tout le respect qu'ils auraient envers leur roi ou autre, ils ne pourraient s'empêcher de le tutoyer... Veuillez accepter mes excuses.

Excuses sincères ? Cela relevait plus de la politesse qu'autre chose, pour tout dire. Sur le coup elle n'avait pas fait attention, plongée dans les méandres de ses pensées, c'était tout. Aussi se tut-elle lorsque la Princepts se leva une nouvelle fois de son siège pour aller rechercher un deuxième petit objet qu'elle présenta comme étant une Ul'nusst, pierre qui devait par elle ne savait quel sort perturber la magie qui se retrouverait autour d'elle. Chose étrange pour la jeune Elfe qui pouvait se douter qu'il risquerait d'y avoir un danger lié à l'amulette, ne serait-ce que par le fait que cela appliquait une magie sur une autre. Le vieil Humain demanda à regarder l'objet de près, fit quelques tests dessus et souleva quelque interrogation après avoir reconnu le travail de sa collègue, ce à quoi elle répondit par un éclaircissement concernant l'Ul'nusst ainsi qu'une hypothèse concernant la réaction à la magie de sa "patiente".

-Je suis certaine que Glinaina ne ressentira aucune complication face à cette magie d'altération située tout autour de son corps. Sauf si elle est en présence d'une magie puissante, là l'artefact verra ses limites dépassées. Mais sa vie de tout les jours ne devrait pas poser de problèmes, même le Firmament sera aussi calme qu'un désert pour elle.

Pour toute réaction, l'Elfe en question esquissa le froncement de sourcils qui n'avait pas pris la peine de naître quelques instants plus tôt. Même toute la magie présente au sein du Firmament ne lui semblerait que bien peu, au point que ce château serait comme un "désert magique" pour elle ? Elle qui devait se tenir concentrée sur quelque chose de précis pour ne pas se laisser envahir par une sorte de panique ? Et que seraient les autres endroits moins pourvus de magie dans ce cas ? Elle ne posa pas ses questions de suite, peut-être à tort. Elle marcha plutôt en direction de Nakor et se rassit sur le siège qu'elle avait occupé au début de l'entretien, le regard toujours posé sur l'amulette.

-Puis-je ?

Elle tendit la main à Nakor pour qu'il lui remette l'objet, ce qu'il fit. A peine la pierre eut-elle touché la paume que Glinaina sentit comme un vide se faire en elle, la déboussolant complètement. Son visage pâlit quelque peu et ses paupières se mirent à cligner un nombre incalculable de fois sous la sensation plutôt inattendue. Une fois qu'elle s'y fut un minimum habituée elle releva la pierre en face de ses yeux et la tourna un peu pour mieux l'appréhender. Un désert... Elle comprenait ce que voulait dire Y'Shahinn, dorénavant.

-Y a-t-il des risques à ce que je devienne quelque peu dépendante du sortilège enfermé dans l'Ul'nusst ?"

Tout en écoutant la réponse de la Sombre, elle reposa la pierre sur le bureau qui était devant elle, à même distance d'elle que du mage. Presque aussitôt la magie du Firmament revint tenter de l'asservir et la réaction fut des plus simples : sa main se referma sur l'amulette puis l'apporta jusqu'à son torse, comme pour se protéger, le visage maintenant baissé. Voilà qui répondait à sa question et de façon... pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Nakor
Humain
avatar

Nombre de messages : 1472
Âge : 31
Date d'inscription : 28/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  628 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre lointaines cousines. (PV Y'Sha)   Mar 15 Oct 2013 - 21:21

Nakor et Y'Shahinn discutait donc de magie, le vieux fou avait, fort heureusement, vu juste. En tant que Magistère, il ne pouvait pas se permettre de se tromper sur les effets magiques d'un artéfact qu'il aurait eu dans les mains. La sorcière drow apporta quelques précisions. Le vieil homme hocha lentement de la tête, comme pour confirmer qu'il comprenait où elle voulait en venir. Il tiqua un peu et ajouta

"Oui ... cela devrait fonctionner ... même si, pour tout vous dire ma chère, en ce moment même la pauvre Glinaina doit rester très concentrée pour ne pas subir des effets indésirables en notre présence. Il fut un temps où je ne pouvais pas l'approcher à moins de quelques mètres. C'est pourquoi cet artéfact aurait pu lui poser des problèmes à un certain moment, mais elle est passé outre cela et donc ..."

Puis Nakor tourna la tête en la levant vers celle de sa petite Glinaina, elle lui tendait la main, demandant clairement l'objet. Bien, il n'y avait plus de temps à perdre donc. Il hausa des épaules et déposa l'objet dans la paume de l'ancienne capitaine de Naelis. Elle réagit plutôt correctement finalement et Nakor se passa longuement la main sur la barbe en observant de prés. Ainsi donc, cela fonctionnait, il la suivit du regard pour aller déposer la pierre sur le bureau et s'en éloigner tout en posant une question d'ordre magique à la Princeps du Firmament. Nakor se tourna aussi vers sa collègue et se mit à réfléchir. Il tentait d'imaginer les effets néfastes de l'objet. Si elle le conservait constamment, elle ne sentirait plus les menaces magiques arriver, mais c'était un peu le but, afin d'endormir le plus longtemps possible cette nouvelle personnalité qui émergeait en elle. Le problème auquel Nakor pensa immédiatement était l'idée suivante : si les pouvoirs de la pierre finissaient par disparaitre, Glinaina aurait perdu son habitude à se concentrer sur autre chose et il faudrait tout reprendre à zéro, ce qui serait plus dure, avec sans doute des crises plus profondes. Mais alors que sa collègue avait débuté une réponse, l'elfe sylvaine alla presque se jeter sur l'Ul Nusst. Nakor bondit de sa chaise, prés à réagir dés l'instant où quelque chose de néfaste se produirait, dans le cas où la partie drow de sa protégée ferait surface. En bondissant il fit tomber son siège à terre et regarda d'un œil mauvais ce qui venait de se produire.

"Nous avons là une réponse plus que nette à ta question Glinaina. Je dois l'avouer cette impulsion ne me plait guère. Mais si ton corps la réclame si fortement qu'on ne peut l'en empêcher, qui sommes nous pour te l'interdire. Y'Shahinn, j'aimerai entendre votre avis là dessus, de manière très directe. De mon côté, je donnerai simplement un conseil, si jamais vous acceptez réellement de lui donner cet artéfact ... attention à ce que, comme pour trop de sorcier, l'artéfact ne devienne pas un substitue si prépondérant que tu en oublie que tu pourrais un jour être amené à vivre sans! Rien n'est éternel dans ce monde comme nous nous le sommes si cruellement rappelé aujourd'hui!"

Oui, Nakor prônait un entrainement continu, même si cette pierre allait la soulager grandement, il ne fallait pas qu'elle perde de vue une certaine capacité personnelle et naturelle de se maitriser elle même et de s'accepter telle qu'elle était. Avec sa colère, comme tout un chacun, sa haine, ses envies, ses passions et son bonheur comme son malheur. Le sorcier indiqua pour terminer

"Si cette entrevue touche à sa fin, j'aimerai pouvoir vous parler ensuite seul à seul ma chère Y'Shahinn. Glinaina, nous nous sommes longuement parlé dans mon bureau, ainsi qu'en ce lieu. Je te donne ma bénédiction! Que les forces de la natures te protègent et t'accompagnent ma douce enfant et que sous peu, nos chemins puissent s'entrecroiser de nouveau."

Nakor disait donc au revoir une deuxième fois à sa gentille petite gourgandine des bois.
Revenir en haut Aller en bas
Y'Shahinn Nehleän
Drow
avatar

Nombre de messages : 394
Âge : 31
Date d'inscription : 31/10/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 125 ans (avant ellipse à la création de la fiche)
Niveau Magique : Maître.
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre lointaines cousines. (PV Y'Sha)   Sam 19 Oct 2013 - 20:59

Le premier test de l'artefact sembla être une réussite, aucune complication ne se montra aux yeux des deux magiciens aguerris et Glinaina ne semblait pas subir de contrecoup. C'était là un résultat complétement attendu par la sorcière, après tout c'était elle qui avait supervisé l'élaboration de cette amulette et elle savait quelle magie l'objet manipulait. Mais comme c'était un prototype, seule le destin pouvait savoir si le sortilège fonctionnerait normalement en toutes circonstances.
Malgré cela la Princeps semblait satisfaite, elle venait de déduire une énigme magique et de la circonscrire, à défaut de la résoudre. Il ne restait plus qu'à trouver une solution définitive mais cela sortait du cadre d'expertise de la sorcière, Glinaina se devait de trouver une indulgence de la part d'une divinité et ce détail restait la partie la plus difficile du problème.
L'elfe semblait néanmoins satisfaite de l'essai et posa une question plutôt pertinente. Le simple fait d'ôter l'amulette lui apporta une réponse on ne peut plus brutale et explicite. Oui il y aurait un phénomène d'accoutumance certain, principalement du au fait que Glinaina ne s'était pas encore habituée à ces nouvelles conditions. Néanmoins le fait qu'elle revint se saisir de l'artefact sans tarder montra bien que sa situation restait critique.
La situation n'échappa pas à Nakor et le vieux fou expliqua bien les risques inhérents à l'utilisation de l'Ulnusst, mais seul le choix de l'elfe comptait.

Sans détours ? Dans ce cas je dirais que votre protégée ne doit en aucun cas se reposer sur ses lauriers. Si elle oublie pourquoi vos "exercices" ont été planifiés et comment elle a su se contrôler jusqu'à présent alors la malédiction s'emparera d'elle aussitôt qu'elle ôtera l'Ulnusst. Le risque est grand pour qu'elle baisse sa garde maintenant que sa vie est facilitée.
Mais si elle arrive à remettre en place ses "défenses" quand elle se sépare de l'artefact alors son cas ne sera pas perdu. Je suppose que je viens de vous donner une nouvelle séries d'exercices avec votre protégée ici présente.

Glinaina peut prendre avec elle cet artefact, je le lui confie gracieusement. Elle est libre de choisir maintenant qu'elle connait les risques.
Saenathra peut la raccompagner aux portes du Firmament si notre jeune amie compte quitter nos murs. En cas de besoin ou de problème elle pourra me contacter ou trouver Saenathra, cette situation nécessite un suivi.


La sorcière acquiesça ensuite au fait que cet entretien touchait à sa fin. Nakor voulait lui parler, certainement pour la remercier ou alors évoquer avec elle certains éléments soulevés plus tôt par la discussion.
A y repenser la sorcière venait de faire beaucoup pour une Elfe alors qu'elle ne l'aurait pas fait quelques mois auparavant. Son entrée au Firmament l'aurait elle adoucie ? Mhm non son intérêt restait assez emprunt de curiosité. Combien de temps Glinaina pourrait elle tenir ? arriverait elle à lever une malédiction divine ? c'étaient là des questions dont la sorcière aimerait connaître les réponses dans le futur.
Revenir en haut Aller en bas
Glinaina
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2866
Âge : 25
Date d'inscription : 08/09/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 130 ans.
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre lointaines cousines. (PV Y'Sha)   Mer 23 Oct 2013 - 12:49

"Il y a trop de magie ici... c'est tout, Nakor.

L'Elfe n'avait pas parlé d'une voix forte pour répondre à l'inquiétude du vieux mage. Elle comprenait ce qu'il se passait et le fait de passer du désert magique à ce qui pouvait être pour elle une marée de cette même magie n'avait pas été ce qu'il y avait de mieux. Elle rangerait l'artéfact pour revenir à la "normale", mais pas avant d'être sortie de ce château, si la Princeps voulait bien lui en faire don : il manquerait plus qu'elle fasse une crise en ce lieu parce qu'elle n'aurait pas su se contenir face à cela.

Une fois qu'Y'Shahinn finit de parler, proposant à l'Elfe à la fois de garder l'Ul'nusst, à la fois d'être raccompagnée à la sortie par Saenathra, la jeune femme se releva de son siège et s'inclina respectueusement devant celle envers elle devait une dette au vue de l'aide qu'elle venait de lui apporter.


-Je ne saurais vous remercier pour l'aide que vous m'avez apportée, Dame Nëhlean. J'éviterai de porter trop souvent l'Ul'nusst pour ne pas me déshabituer à la magie environnante.

Puis elle se tourna vers l'Humain qui était toujours assis, à côté d'elle. Il avait eu raison de s'inquiéter de la réaction qu'elle avait eue... Elle-même pouvait avoir peur que cet objet ne crée un état de dépendance qui au final lui ferait plus de mal que de bien. Elle y ferait attention, comme elle l'avait signalé à la Sombre, et s'entraînerait à faire avec, se concentrer comme le lui avait appris Nakor lorsqu'elle retrouverait les sensations liées avec son environnement.

-Encore merci, Nakor. Puissent les étoiles guider vos pas et nos routes de nouveau se croiser, en de bonnes circonstances je l'espère."

Elle les salua une dernière fois puis suivit Saenathra vers la porte d'entrée des appartements de la magicienne. Retour à la case départ... après avoir fait le tour du plateau de jeu.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nakor
Humain
avatar

Nombre de messages : 1472
Âge : 31
Date d'inscription : 28/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  628 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre lointaines cousines. (PV Y'Sha)   Jeu 24 Oct 2013 - 21:40

Sa petite Glinaina avait enfin pleinement prit conscience de son problème et des problèmes possibles apporter par la solution d'Y'Shahinn. Tout était clair, tout avait été dit, ils avaient eu leur entrevue dans son bureau, ils avaient partagés leurs temps respectifs et chacun était de nouveau appelé vers d'autres horizons. Le vieux sorcier regarda, avec tendresse et amour, la jeune elfe, donner ses dernières explications, ses remerciements à la Sorcière drow puis prit congés. Saenathra sembla reprendre vie et Nakor se souvint donc de son infernale présence dénudée. Il la regarda de pied en cap. Bon sang de bon soir, mais comment pouvait-on prétendre être habillé quand on portait si peu de tissu sur le corps. Il arqua avec une courbure folle, son sourcil droit et la suivit du regard, en tentant d'y exprimer une fois de plus l'ensemble infini de son dégout et de son mépris pour ses non-tenues! La porte se referma, sur le drôle de couple, après que le vieil homme se soit légèrement incliné lors du départ de sa protégée. Il se retourna alors dans un silence de plomb, plongeant son regard antique dans celui de sa collègue au Firmament. Là, dans le bureau personnel de la Princeps, au sein de la forteresse de l'Aurore, il se mit d'abord à sourire.

"Il y a encore quelques mois ma chère, je n'aurai jamais cru possible que celle qui fut durant de si longues années la Prime Sorcière drow, apporterait son aide magie à une elfe sylvaine des bois du nord. Vous devriez vous méfier que je ne déteigne pas trop sur vous!"

Puis comme le vieil imbécile qu'il était, il se mit à glousser. Mais avant qu'elle puisse mal le prendre, Nakor leva les mains en signe d'apaisement et dit tranquillement

"Je tenais à vous remercier dans tous les cas."

Puis se permettant de prendre place dans le siège qui lui avait été réservé, il reprit un air extrêmement sérieux, vieux lunatique qu'il était

"Mais ce n'est pas pour cela que je suis resté Y'Shahinn. Pouvez-vous me faire rencontrer le Haut-Prêtre de l'ordre de Kiel?"

La demande était directe et sans doute un peu inattendue. En effet, en tant qu'humain, même immortel, un prêtre dominant d'une caste drow ne voudrait sans doute jamais entendre ne serait-ce que le moindre son sortir de la bouche du vieux fou. Mais, un serviteur de divinité avait pour mission première de transmettre son culte, de répandre sa pensée, ses croyances et ses prières. Et Nakor ne comptait pas lui demander d'intercéder entre lui et sa déesse, mais simplement de lui permettre d'adresser une demande à Kiel. Nakor ne voulait pas forcer quoi que ce soit, ni exiger d'aucune manière, auprès d'une déesse, même mineure. Il voulait simplement que ses mots soient entendus de Kiel. Après tout, c'était à cette divinité de décider ce qui serait le plus cruel : laisser la sylvaine dans son état, ou lever la malédiction pour montrer à quel point il était présomptueux à un mage drow de se croire capable des choses dont seule la déesse avait à se mêler. Voyons voir comment Y'Shahinn allait réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Y'Shahinn Nehleän
Drow
avatar

Nombre de messages : 394
Âge : 31
Date d'inscription : 31/10/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 125 ans (avant ellipse à la création de la fiche)
Niveau Magique : Maître.
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre lointaines cousines. (PV Y'Sha)   Dim 27 Oct 2013 - 15:25

Saenathra, qui étais restée jusque là silencieuse à écouter et observer, se décolla de son mur pour raccompagner Glinaina vers la sortie de la forteresse. La situation avait été des plus intéressantes pour elle et maintenant que la réunion était terminée elle songeait à comment la prolonger en dehors de ces murs. Au passage, elle gratifia Nakor d'un air des plus provocateurs face au regard outré du vieillard. Il était vrai qu'elle aimait les tenues légères, tout comme sa maîtresse, mais elle arborait des habits et des formes plus prononcées que la plupart des femmes Drows.
Un léger balancement plus ample que l'accoutumée de sa poitrine opulente acheva la petite provocation avant que Glinaina et elle ne referment définitivement la porte derrière elle.
Ne restaient plus dans la pièce que l'archimage humain et la sorcière sombre, prêts à discuter des derniers détails, ceux officieux face à une situation si particulière.
La petite plaisanterie de Nakor n'apporta pas de sourire sur le visage de Y'Shahinn, charitable elle ?
Il était vrai que l'on imaginait pas une Sombre s'occuper pacifiquement du cas d'une Elfe mais qu'y pouvait-elle ? Glinaina lui avait apporté un cas plutôt intéressant, elle était la protégée d'un vieil humain plutôt collant et soupe au lait mais cela avait permit à la sorcière de tester l'une de ses inventions ratées à laquelle elle n'avait pas trouvé d'utilité jusqu'alors. Au final tout le monde était gagnant même si rien n'était réglé sur le fond.

Y'Shahinn se relaxa un peu dans son fauteuil alors que Nakor abordait la véritable question qui justifiait l'extension de l'entrevue. Le vieil humain eu d'abord comme réponse un éclat de rire franc de la part de la Princeps, comme s'il venait de dire une bonne plaisanterie. Mais le ton ne semblait pas moqueur, Y'Shahinn semblait plutôt de rire à une situation dont Nakor ne connaissait pas tellement tout les rebondissements. L'attitude de la sorcière se calma rapidement mais elle garda un air amusé sur le visage. L'archimage venait de mettre un pas dans les affaires politiques du Puy en tentant de sauver sa protégée et il ne le savait pas encore.


Vous avez de la suite dans les idées Nakor. Me demanderez vous de vous organiser une rencontre avec Malag'eyl dans le futur, celui qui est actuellement le mieux placé pour devenir le Roi du Puy ?
N'oubliez pas que je suis une fugitive, si aucun de mes adversaires politiques n'a encore rien tenté contre moi depuis mon départ c'est parce que je n'ai pas encore mis les pieds dans leurs plate-bandes.
Mais ce n'est pas pour autant que je ne peux pas accéder à votre requête. Je peux tout à fait contacter Bol d’Jiv’elgg, l'actuel Haut-Prêtre de l'ordre de Kiel. Une rencontre officieuse est tout à fait possible, je suis certaine qu'il répondra à mon invitation, voyez vous j'ai entretenu des liens assez .. spéciaux avec lui.
Mais si il accepte de vous parler .. ni même d'accepter ce que j'imagine ce que vous allez lui demander .. là rien n'est moins sûr.
Il est même certain qu'il tentera de vous affronter, vous êtes un adversaire de choix pour les membres du Puy, encore plus si vous êtes parvenu à vaincre Aetherya, mon ancienne professeur en magie. Bol est un Haut-Prêtre très capable quand il s'agit de se battre. Mais il contiendra probablement ses ardeurs si je suis présente à moins que ce ne soit vous qui tentiez de le forcer à libérer Glinaina ?


La sorcière laissa volontairement filer un blanc, regardant le Magistère comme si elle ne lui faisait pas confiance. Mais elle continua presque aussitôt, acceptant la requête qui venait de lui être formulée.

Très bien Nakor .. je vais arranger votre petite réunion mais je serais présente pour éviter que vous vous écharpiez l'un l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Nakor
Humain
avatar

Nombre de messages : 1472
Âge : 31
Date d'inscription : 28/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  628 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre lointaines cousines. (PV Y'Sha)   Lun 28 Oct 2013 - 20:15

Voilà qui devenait intéressant. Une fois que la gourgandine fut dehors avec sa petite protégée, les dieux la préserve d'un jour se vêtir de la sorte, il restait seul avec sa collègue magicienne, ancienne ennemie jurée. Et voilà qu'elle se mit à agir à l'identique du vieux fol. Elle répondit par un rire. Aucune moquerie là dedans juste des pensées émergentes qui donnèrent envie à la Princeps de rire. En tout cas c'est ce que Nakor pensa, puisque c'était une chose qui lui arrivait quasiment constamment, après six siècles de vie sur ce monde de fou, presque chaque mot lui faisait penser à une situation, un souvenir, un combat, une émotion et souvent cela l'amenait à rire. Non pas de l'interlocuteur, mais de l'ironie des retrouvailles surprises avec de ce que l'on pourrait appeler de vieux démons. Ainsi, le Magistère ne fut absolument pas décontenancé, au contraire on senti dans son sourire léger et ses yeux plissés une malice sans borne : enfin des choses intéressantes! Des négociations peut-être? Le magicien ne savait pas ce qui l'attendait dans sa réponse mais pour sur, cela lui donnait du baume au cœur. Elle commença par montrer à quel point elle n'avait pas forcément pensé à cette demande de prime abord. Une rencontre avec le roi des drows, mais pourquoi pas? Enfin, là n'était ni le point ni le moment. Elle donna des explications et il plaça même un petit

"Hum hum."

Très léger, très bref, quand elle parla d'ancienne relation spéciale ... rien qu'à voir la subalterne d'Y'Shahinn, Nakor s'imaginait très bien de quoi il pouvait être question. Il tourna même son œil droit en direction de la très jeune fille de la drow. Puis il eut un hoquet de stupeur lorsqu'elle parla de combat. Il afficha en cet instant, sur les vieilles rides de son visage antique, un air de saint! S'il avait put, il aurait même émis une plainte outragé, mais il s'en retint. Une fois le silence revenu, il allait prendre la parole, quand elle indiqua qu'elle n'avait pas terminé et qu'elle lui donnait son assentiment. Entendant sa dernière phrase, Nakor fit une moue, il se retenait doucement au départ, puis de plus en plus mais il sentait bien qu'il n'allait pas tenir ... il se mit à rire, et c'est toujours avec des lèvres serrés et donc une voix de vieux fripon qu'il répondit

"Hooooo ce que vous me plaisez!"

Puis il continua de glousser quelques instants. Levant une main d'apaisement il continua sur sa lancée

"Rassurez-vous, pour le moment je ne cherche nullement querelle à votre ... connaissance. Je ne pensais même pas qu'il supplanterait sa condition de prêtre à la faveur de son origine première et qu'il serait tenté de me combattre. Mais enfin ... moi? Moi Y'Shahinn ... je déteste me battre!"

Puis se passant la main sur sa barbe, il continua

"Mais en effet, avoir tué Aetherya ne fait sans doute pas de moi quelqu'un de bien vu dans le Puys ni dans son appareil politique ni dans son appareil religieux à priori. Assurez donc votre ami que je ne veux QUE parler avec lui et assistez donc à notre entrevu si cela vous semble ... nécessaire. Nous nous rencontrerons au sein des ruines de Nisetis, dans la place principale de l'ancien palais d'été de l'Empereur. L'endroit est vaste, aucun vestige ne vient ternir la visibilité à longue portée, au moins chacun de nous sera sur qu'il n'y a personne d'autre que nous. Pas de mages de la guilde prêt à le tuer, pas de drows prêt à me capturer, ni de religieux de Kiel prêt à me faire connaitre les sentences de leur déesse."

Sur ce point, Nakor semblait catégorique, la guilde, le temple de Kiel ou le Puys étaient hors de propos pour leur rencontre extraordinaire. Aucun de ces lieux ne pouvait aller : la guilde devait rester hors d'atteinte des entités religieuses, le Puys était synonyme de mort pour Nakor et Y'Shahinn et le temple de Kiel n'était pas forcément un endroit que le vieil homme avait envie de visiter. De toutes les façons, depuis son immortalité, il n'entrait plus dans aucun temple, au cas où la mort serait présente par pur hasard maudit.

"Je ne vous demande aucune promesse, je veux juste lui parler, nous verrons bien ce qu'il me répond. Et je n'ouvrirai pas les hostilités le premier ... enfin ... j'essaierai. Mais comprenez bien que, de son côté, s'il vient me piquer, vous savez que je ne peux pas promettre de me soumettre à ses idées sans rien dire, sous prétexte que la réunion doit bien se passer. Je ne ferai pas de magie, mais j'attends de lui autant d'effort que j'en fournirai. Je ne pensais pas dire cela ... mais comme vous me mettez en garde, je veux juste vous informer de mes intentions : elles ne sont pas néfaste à son égard, vraiment. Si par contre, il vient à cette réunion informelle en pensant que j'ai les poings liés par ma demande, alors qu'il ne vienne pas cela vaudra mieux pour nous tous. Je n'ai pas spécialement envie de me faire insulter et attaquer juste parce qu'il pense que je lui dois déjà quelque chose et que je ne peux pas y réagir. Je pense que vous me comprenez sur ce point."

En effet, Nakor ne voulait pas que ce Haut-Prêtre accepte juste parce qu'ainsi il se dirait qu'il aurait l'occasion d'insulter, voir d'attaquer ou de tuer le vieux sorcier, juste parce qu'il était venu et que comme il avait une requête, la vieille barbe n'oserait pas bouger le petit doigt ni ouvrir la bouche pour exprimer son point de vu. Mais ça, la Princeps devait s'en douter. Pour mettre les choses au clair, il termina

"Je ne le forcerai pas à sauver Glinaina, mais je veux être sur d'être allé jusqu'au bout des solutions qui sont à notre disposition en ce qui la concerne. Et demander ne coute rien. Si on me répond favorablement, c'est gagné, si on me répond défavorablement, et bien au moins je n'aurai pas de regret. Ainsi est ma manière de voir les choses Y'Shahinn."

Puis se passant une dernière fois la main sur la barbe et il demande, les sourcils froncés

"Combien de temps vous semble nécessaire pour entrer en contact avec lui sans vous mettre jamais en danger ma chère?"

L'entrevue touchait bientôt à sa fin.
Revenir en haut Aller en bas
Y'Shahinn Nehleän
Drow
avatar

Nombre de messages : 394
Âge : 31
Date d'inscription : 31/10/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 125 ans (avant ellipse à la création de la fiche)
Niveau Magique : Maître.
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre lointaines cousines. (PV Y'Sha)   Mar 29 Oct 2013 - 18:18

Nakor détester se battre ? voyons donc .. Y'Shahinn l'avait déjà vu à l'oeuvre, que ce soit devant Alonna ou à Nisétis. Même si le vieillard était une sorte de papy gateau il n'hésitait pas à montrer sa force quand la situation pouvait l'exiger.

Oui vous détestez vous battre .. du moins tant que l'on ne s'approche pas trop de votre maison Nisétienne .. Rassurez vous, le Haut-Prêtre de Kiel n'est pas obligatoirement porté sur l'affrontement, il faudra juste vous montrer très convaincant pour qu'il accepte de vous aider. Mais ma présence suffira normalement à le convaincre de rester calme, nous ne nous sommes guère revus depuis son ascension au rang de dirigeant du clergé de Kiel.
Il sera même intrigué par ce qu'un vieil archimage humain lui veut.


Une réunion sans coups fourrés .. oui il était possible d'arranger cela. L'affrontement était une sorte d'activité primaire des Sombres, encore plus si l'adversaire était puissant. Aetherya l'avait apprise par elle-même lorsqu'elle quitta le puy pour aller combattre le vieillard qui lui faisait de l'ombre. Etait-ce une autre époque ? Nakor avait soldé ses premières rencontres avec les Primes Sorcières par des affrontements mais il se montrait plutôt coopération avec Y'Shahinn.
Le Puy était devenu un endroit dangereux pour eux deux mais seule la sorcière en connaissait les vraies raisons.


Vaincre Aetherya ne vous a pas propulsé comme ennemi à abattre. Il est juste courant pour un Sombre de se mesurer à un ennemi puissant. Que vous ayez affronté Aetherya ou non vous auriez reçu le même accueil. De plus .. vous ne l'avez pas réellement tuée n'est ce pas ?
L'ancienne Prime Sorcière doit être morte depuis le temps mais vous vous êtes juste contenté de la vaincre et de sceller ses pouvoirs. Vous n'êtes nullement connu au Puy comme étant le tueur de l'ancienne Reine, celle-ci ayant mené votre affrontement sans prévenir personne.
Oh elle n'était plus que l'ombre d'elle-même lorsqu'elle est revenue clandestinement au Puy mais le temps a passé depuis. Nul Sombre ne vous tiendra rigueur d'avoir vaincu l'ancienne Reine, si d'autant plus que vous vous proclamez son bourreau car je suis probablement l'unique personne qui sait qu'elle a survécu à votre petit duel dans le passé.


La question de rencontrer le Haut-Prêtre de Kiel et les conditions de la rencontre ne devraient pas poser de problèmes et l'attitude calme de la sorcière signifiait à son invité que ce genre de petit problème n'était pas un obstacle.


Le Haut-Prêtre de Kiel ne se trouve pas actuellement au Puy et mes agents peuvent tout à fait lui porter un message discret. De plus Bol d’Jiv’elgg n'est pas l'un de mes anciens adversaires politiques, il aurait fallu pour cela que vous demandiez la Haute-Prêtresse de Teiweon ou l'actuel Karliik Glenn. Le temps de faire porter le message et de faire le trajet, deux à trois semaines peuvent être envisageables pour Nisétis accueille cette réunion.
Revenir en haut Aller en bas
Nakor
Humain
avatar

Nombre de messages : 1472
Âge : 31
Date d'inscription : 28/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  628 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre lointaines cousines. (PV Y'Sha)   Sam 9 Nov 2013 - 17:38

Nakor se mit à sourire à la première remarque d'Y'Shahinn, en effet, le vieux fou n'était pas belliqueux mais si on s'approchait de trop prés de choses dont il ne voulait pas qu'on s'approche, il savait montrer les crocs et même mordre si c'était nécessaire. Il répondit donc à sa suite

"Et bien ça voyez vous, c'est une chose qui me connait ... intriguer les gens! Je fais ça depuis plus de six siècles. Et c'est vrai, je n'aime pas trop qu'on vienne marcher sur mes plates bandes ... mais si c'est moi qui demande à le voir, en terrain neutre, je ne ferai rien de contrevenant vous pouvez comptez sur moi. Je sais me défendre ave mes pouvoirs magiques oui, mais je préfère encore utiliser ma langue et mon cerveau."

Il voulait vraiment assurer la sorcière de sa bonne volonté. Et voilà qu'elle le fit plonger plus avant dans ses vieux souvenirs. Il se passa machinalement la main sur la barbe et eut les yeux clairement dans le vague. Il entendait très bien ce que disait son estimée collègue mais il était aussi en train de revivre le difficile combat qu'il avait mené contre cette folle qui était venu le défier d'elle même, chez lui. Il ressenti encore la douleur des sortilèges noirs, le sang qui tente de se figer, lui qui se sert de sa magie de chaleur pour annuler les effets, la lumière contre les ténèbres. La rapidité de la garce, la force de sa magie mordante et le vieillard obligé de faire appel d'un seul coup à une puissante magie de la terre pour la transpercer et lui causer un choc si grand que sa mémoire s'en est vu altérée. Il répondit alors, les yeux encore dans le vague, comme s'il parlait au plafond ou au mur derrière Y'Shahinn

"Je n'ai pas donné le coup de grâce à Aetherya en effet ... je l'ai laissé, le ventre transpercé de part en part à l'aide d'un pic de roche aiguisé. Les yeux presque rendus aveugle par ma magie de la lumière et un choc si grand par impulsion venteuse, que sa mémoire s'est vue brisée. Sans sa magie, sans ses forces et avec la défaite, pour moi c'est comme si elle était morte. Je n'ai fais preuve d'aucune clémence en la laissant dans cet état là, j'ai même sans doute et avec le recul, fait preuve de cruauté. Mais en réalité ... "

Puis il pointa un regard perçant et noir dans les yeux de la Princeps du Firmament

"J'ai laissé la vie décider de son sort. Si elle survivait, alors elle méritait de continuer sa route et peut-être un jour de revenir me défier. Mais si elle succombait, alors la défaite était totale. Je pense que si vous avez revu votre ancienne reine, c'était en effet dans un bien piètre état. Ce qui a dû finir, au Puys, par lui coûter la vie, j'en conviens."

Y'Shahinn, ancienne ennemie jurée de Nakor, accordait son feu vert et donnait les derniers éléments. Comme pour s'entraîner à prononcer son nom, le vieil homme termina là dessus.

"Bol d'Jiv'elgg ... très bien. Faite moi savoir s'il exige certaines conditions pour notre rencontre. Je vous fais confiance Y'Shahinn, veuillez me prévenir lorsque ces informations seront en votre possession. Je vais donc vous laisser vaquer à vos occupations, si nous en avons fini."

Attendant de voir si sa collègue drow, presque deux mots antinomiques, avait encore des choses à lui dire, il patienta quelques instants. Une fois terminé, il s'en alla, ouvrit la porte et au moment d'en franchir le seuil, un sourire simple et sincère s'afficha sur le visage buriné du vieux fou

"Merci Y'Shahinn ... vraiment!"

Puis il s'en alla, il y avait encore les dragons qui le travaillaient ainsi que l'avenir du Royaume. Pourquoi donc le monde ne pouvait-il jamais prendre un peu de repos? En voilà une sacrée bonne question, se dit intérieurement le vieillard. Et pour changer, il se mit à rire en montant les marches qui le menaient à son bureau.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles entre lointaines cousines. (PV Y'Sha)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles entre lointaines cousines. (PV Y'Sha)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Retrouvailles entre lointaines cousines. (PV Y'Sha)
» Retrouvailles entre cousins
» Les retrouvailles entre frères [With Fabian]
» Retrouvailles entre amis? [Noah]
» Retrouvailles entre amants [pv Hadès]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Royaume de Naelis :: L'Aurore-
Sauter vers: