AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arn... ache donc ce dragon ! (PV Arnhild)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1288
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Arn... ache donc ce dragon ! (PV Arnhild)   Mer 24 Juil 2013 - 7:14

(Merci à Katalina pour le titre)

C'est à Thaar qu'il s'était figé, après avoir beaucoup voyagé, traversant dans sa largeur à deux reprises le Médian. Là, il n'avait plus consacré tant de temps à la jeune Mathilde qui l'avait accompagné jusqu'ici. Sa promesse était tenue, et il devait désormais faire les recherches nécessaire à la suite, dans les meilleures conditions, c'est à dire en en sachant le plus possible sur l'endroit où il comptait mettre les pieds.
Il trouva une bibliothèque tenue par des moines, un petit ordre consacré à Tyra, apparemment, dont la plus grande occupation était la conservation des souvenirs et la méditation du passé.

Une partie de son temps était consacrée à l'étude et à la copie des écrits qu'il trouvait dans les bibliothèques, aidé dans la compréhension et la traduction par les moines tenant l'établissement, et là-dessus, il avait finalement rapidement dépassé la seule nécessité, emporté qu'il était par sa propre curiosité sur un sujet des plus passionnants. L'autre, il la passait à découvrir la ville, tant pour en apprécier l'architecture que pour y prendre des points de repères mais également, comme à son habitude, entendre les dernières rumeurs provenant des marins.
De fait, et après tant les lectures que les discussions autour d'une pinte, il en vint à la recherche d'hommes ou de femmes issues des tribus zurthannes, et de fil en aiguilles, non sans avoir dû déposé une bourse dans le creux d'une main, il fut redirigé vers une jeune femme qui demeurait actuellement à Thaar, chose temporaire de par le caractère nomade de sa condition, appartenant à un clan qui continuerait de prier les Dieux-Dragons.

Arnhild qu'on l'appelait... Ce nom lui évoqua quelques souvenirs d'une époque révolue, une Arnhild d'Adamantine, cousine supposée de Lucrèce d'Adamantine, ancienne baronne d'Ysari déchue de ce titre du fait de ses coucheries extra-conjugales, si son souvenir était bon. Cette Arnhild-ci était au mariage d'Astéride autrefois, et si ce détail était alors passé inaperçu, il avait alors resurgit tandis qu'il ne se rappelait pas le moindre rapport entre les deux familles... Alors pourquoi ?
Qu'importe pour l'instant, il dénouerait peut-être ce puzzle une fois rencontré cette Arnhild, fille d'un clan dragon, ou bien il le balayerait pour des réflexions plus importantes, mais cette pensée demeurait là, à le titiller. Qu'un dräke à l'esprit clair ait eu sa part de responsabilité dans cette curiosité, on ne s'égarera pas à le prétendre.

Finalement, il se rendit à l'auberge où elle était supposée s'être posé le temps de son séjour avant les heures de repas, et après avoir reçu confirmation de l'information du tenancier en personne, il s'y posa non sans avoir transmis la requête de rediriger la jeune femme vers lui quand elle se présenterait, le soir venu. Là, il avait demandé un bol de petits fruits pour son compagnon, et une tisane pour lui et avait patienté en étudiant les plus récentes copies faites.

[C'est un peu court, je m'en excuse, je n'ai pas voulu introduire ton personnage]
Revenir en haut Aller en bas
Arnhild Níðhöggr
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 378
Âge : 31
Date d'inscription : 06/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Arn... ache donc ce dragon ! (PV Arnhild)   Mer 24 Juil 2013 - 22:21

La vie en dehors des montagnes était bien différente du quotidien passé dans ces massifs. Thaar était le lieu vivant le plus proche de Nisétis, la première civilisation que l'on pouvait rencontrer lorsqu'on quittait les frontières du monde de Miradelphia. Les terres stériles étaient vivantes mais emplies de vies nomades et Sol'dorn restait encore trop sous la coupe des Drows pour espérer faire de cette région un havre de civilisation où toutes les influences du monde se rencontraient.
C'est donc à Thaar que le voyage d'Arnhild débutait, première étape d'un périple qui devait l'emmener jusqu'aux frontières de Diantra. C'était le meilleur moyen pour acquérir des informations sur les nouvelles mouvances des différends peuples, les rares nouvelles se faisaient via l'itinéraire de marchands ambulants, des clans nomades ou par des membres du clan qui revenaient au bercail passés leurs contrats. Mais les informations étaient souvent déformées ou obsolètes, les choses bougeaient très vite pour un clan vivant en demi-autarcie. C'est pourquoi Arnhild avait décidé de partir en voyage dans l'Ithrii'vann pour se faire une idée de ce qui se passait au delà de l'ancien delta Nisétien. Depuis qu'elle avait rencontré le Dragon de Bronze, elle ne pouvait plus mener sa vie de mercenaire comme elle le faisait dans le passé, sa vie itinérante s'était amenuisée et elle avait passé énormément de temps parmi les sien plutôt que sur les routes. Elle ne pouvait plus apparaître avec la silhouette massive d'un dragon derrière elle, les consignes données par Astéride restaient toujours d'actualité.

Mais de nouvelles rumeurs lui étaient parvenues : celles que les peuples s'intéressaient soudainement à l'existence des Dragons. Johann ne lui avait rien dit lors de sa visite voici plusieurs semaines mais l'information que plusieurs expéditions avaient fouillées les ruines de Nisétis lui était parvenue, des rumeurs de l'apparition de dragon étayant les rapports des raconteurs. C'était là de mauvaises nouvelles car le secret de l'existence de ces êtres de légendes était probablement éventé. C'est pourquoi la Nisétienne avait décidé de profiter de ce voyage pour vérifier ces informations. Adelheid ne l'accompagnait pas, du moins le dragon restait suffisamment éloigné de sa Dragonnière pour ne pas être repéré. Arnhild se présentait comme l'ancienne mercenaire itinérante qu'elle fut dans le passé et Thaar représentait une source d'information fiable et immédiate.

Déambulant dans les rues de la cité, la Nisétienne put constater que le sujet des Dragons était bien d'actualité. Tout ceci restait au stade de rumeur mais les raconteurs qu'elle interrogeait à l'occasion faisaient état de témoignages relayés en masse. Des expéditions avaient bien eu lieu à Nisétis et une créature d'Or massive y avait été aperçue sans pour autant qu'il n'y ait de preuves. L'allusion était évidente pour Arnhild et elle espérait que Johann ait pu se trouver un abri temporaire. L'avidité restait toujours la motivation principale des nobles menant de telles expéditions et un dragon d'Or restait une cible de choix.
En tout cas un malaise commençait à se faire ressentir chez la jeune femme car, même si son clan et Adelheid restaient à l'abri, tôt ou tard les gens pourraient se rappeler de cette communauté et se mettre à sa recherche.

Pour le moment rien de concret n'avait été établi de manière officielle mais Arnhild sentait que certaines rumeurs se rapprochaient de la vérité. Peut être était ce uniquement le cas à Thaar ? Son voyage lui permettrait sans doute de constater sur les rumeurs s'étaient étendues à d'autres régions plus éloignées. En tout cas la prudence était de mise.
Ayant terminée sa petite enquête discrète, la jeune femme regagna l'auberge où elle passait ses soirées avant de reprendre la route. L'endroit n'était pas le meilleur endroit pour récolter des ragots mais ici les soulards étaient plus concernés par leur bière que de discuter des légendes antiques de ce monde.
Elle constata rapidement que sa présence dans l'établissement n'était pas inconnu de certains, le tenancier lui indiquant sur le champs que quelqu'un demandait à la voir.
La suspicion gagna son esprit alors qu'elle rendait auprès de celui qui l'attendait, curieuse de voir ce qu'on lui voulait. Autrefois des contrats de mercenariat lui tombait parfois à l'improviste de cette manière, les mercenaires étant facilement reconnus dans Thaar.
Une fois arrivée devant la personne, ses inquiétudes semblèrent la quitter un peu car elle reconnaissait l'homme qui se tenait devant elle, Arthur de Melasinir, un noble de la Péninsule. En temps normal elle aurait automatiquement tournés les talons mais il s'avérait que l'homme était le compagnon de la Dragonnière Blanche, Roxanne Amras.
Arnhild avait rencontré ces deux personnes au mariage d'Astéride voici des années, cet homme savait qu'elle était liée à un dragon et Arnhild savait qu'il côtoyait également un dragon. Elle n'avait plus eu de nouvelles des dragonnières blanche et verte depuis son départ de la péninsule et le voir ici était singulier.

Elle s'adressa normalement à Arthur, plutôt contente de faire cette rencontre bien qu'elle n'oublia pas qu'il la recherchait.


Bien le bonsoir .. Le tenancier me fait parvenir que vous me demandiez. Je me souviens de vous, Messire de Melasinir, bienvenue à Thaar s'il s'agit de votre première visite en ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1288
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Arn... ache donc ce dragon ! (PV Arnhild)   Mar 13 Aoû 2013 - 10:45

Si il lui était resté un soupçon de confiance à l'égard des Dieux, il aurait cru en la chance basculant à nouveau, en un présent divin offert. Mais il appréciait autant qu'il craignait la vision offerte, celle d'une connaissance, d'une dragonnière de surcroît. Une nouvelle farce divine à son encontre ? Un piège qu'on lui tendait pour le faire souffrir encore ? A moins qu'une autre entité soit à l’œuvre ? Il balaya cette idée, il ne voulait plus mêler le divin à sa route.

« Et bien, si je m'étais attendu à cela... »

Il était à la recherche de quelques traces laissées par les dragons, tant les actuels que les plus anciens. Un refuge peut-être, inscrit instinctivement dans l'esprit des dragons, un souvenir antique ravivé par la venue de Leirn au delà de l'Olienne. Un petit quelque chose d'approchant, bien qu'aucun écrit n'en fasse la moindre mention, il imaginait qu'une telle sanctuaire – à supposer qu'il existe – serait un secret des plus gardés par les fervents serviteurs de ces « dieux-dragons ».

Il resta un instant silencieux, encore sous le coup de la surprise de cette rencontre et de ce scénario qu'il n'avait évidemment pas envisagé. Et c'est seulement après avoir reprit une gorgée qu'il remit ses idées en place et qu'il reprit la parole.

« Bon, bon, bon... Vous m'avez prit au dépourvu, je dois le reconnaître. Asseyez-vous je vous prie. »

Quand se fut fait, il entama donc, décidant d'abattre directement ses cartes, baissant la voix pour ne pas être entendu par d'autres. Qu'il se débarrasse de son sac, il pourra plus facilement discuter d'autres choses, et apprendre à re-connaître celle qui n'était finalement qu'une étrangère.

« Je vais sembler abrupt dans ma démarche, mais ainsi, nous saurons tout deux à quoi nous en tenir... Moi sur les informations que je recherche, vous sur mes intentions, et vous pourrez constater que je ne cherche pas à vous nuire, ni à vous, ni à votre compagne. »

Et là-dessus, il se jeta à l'eau.

« Je recherche Roxane et Leirn, il y a un an environ, nous étions contraint de fuir la Péninsule après la mort de Trystan, et quelques jours après notre arrivée ici, elles se sont toutes deux évaporés sans laisser la moindre trace, le moindre mot.
Avez-vous entendu ou savez vous quelque chose à ce sujet ? Existe t-il un sanctuaire, un lieu que les dragons pourraient vouloir rejoindre en cas de danger ? »


Mais il savait qu'une telle information serait sensible, et qu'en ces temps de chasse aux dragons et aux rumeurs de dragons, un tel... sanctuaire serait l'endroit rêvé pour quelques hommes aux intentions malveillantes à l'égard des dragons.

« Si un tel endroit existe, je sais qu'il serait délicat d'en informer un étranger, mais j'ai besoin de la retrouver, et d'explorer la moindre piste. »

Il doutait, et il s'accrochait à la moindre branche, et cela pouvait se voir, il n'y avait pas là l'assuré, l'arrogant même noble d'antan, juste un homme dont le seul moteur était un cœur égaré, quelque part peut-être, dans ce monde inconnu... Ou pire, mais cela, il refusait encore de pleinement le considérer, bien qu'il l'avait souvent envisagé. Il ne s'y résoudrait pas avant de considérer sa quête comme totalement folle.
Revenir en haut Aller en bas
Arnhild Níðhöggr
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 378
Âge : 31
Date d'inscription : 06/09/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Arn... ache donc ce dragon ! (PV Arnhild)   Dim 1 Sep 2013 - 13:36

La dragonnière s'installa à table d'Arthur alors que celui-ci l'y invitait, prête à écouter les raisons qui l'amenaient si loin de la Péninsule. Jusqu'à aujourd'hui l'éloignement avait été le rempart le plus efficace pour dissimuler l'existence d'un dragon au sein de son clan car, si les membres de ce clan étaient connus en Ithrii'vann, personne encore ne savait comment remonter les vallées des chaines montagneuses pour rejoindre le lieu où ils vivaient depuis des millénaires. Rencontrer Arthur à Thaar était une bonne chose car Arnhild ne saurait imaginer ce qui aurait pu lui arriver s'il s'était aventuré dans des régions qui lui étaient totalement inconnues à la recherche du clan.
Son regard se posa un court instant sur la petite créature ailée qui s'occupait de dévorer un plat de fruits. Un sentiment de colère sembla la posséder dans l'instant mais cela ne venait pas d'elle, plutôt des sentiments du dragon de Bronze qui se souvenait toujours de ce lézard impudent qui s'était aventuré dans leurs esprits lors du mariage d'Astéride. L'état d'humeur passa aussi rapidement qu'il était venu et la Nisétienne se reconcentra sur Arthur, espérant que cette saute d'esprit passe inaperçue car le Dräke n'était pas le sujet.

Arthur cherchait sa compagne qu'il avait perdue de vue depuis une année déjà. Ce genre de nouvelles n'était pas du genre à mettre en joie la Dragonnière car c'était là un très mauvais événement. Roxanne était une personne qu'elle ne connaissait que peu et dont elle aurait voulue connaître plus, surtout à cause du fait qu'elle était une Dragonnière comme elle. Tout dragon était une créature sacrée à ses yeux et savoir que l'un d'eux manquait à l'appel lui causait un certain pincement au coeur.
L'avait elle revue depuis ? non, seule Johann était parvenue jusqu'au lieu de vie du clan. Pas vraiment un sanctuaire à proprement parler mais un des rares endroits où de telles créatures restaient suffisamment éloignées de la convoitise des autres peuples. Seulement Johann et personne d'autre, cela n'augurait rien de bon pour les dragons de la péninsule.
Comment annoncer cela à un homme qui cherchait sa femme depuis une année déjà ? Arnhild n'avait pas vraiment d'espoir à lui offrir, surtout qu'elle ne savait pas grand chose sur d'hypothétiques lieux cachés sur les dragons. Elle qui connaissait bien d'antiques lieux datant de l'empire Nisétien, certains mystères lui restaient encore inconnus.


Je comprend votre quête et cela me désole de vous savoir ainsi. Mais je n'ai pas revue dame Roxanne, ni même Dame Astéride depuis le mariage prononcé en Erac, là où nous nous sommes rencontrés pour la première fois. Aucune nouvelle ne m'est parvenue sur leur sort.
J'espère qu'elles ont pu se réfugier quelque part tout comme vous l'espérez.

Quand à un sanctuaire .. j'ignore si un tel lieu existe, les instincts d'Adelheid ne m'ont jamais fournis d'indices sur un emplacement quelconque. Mais beaucoup de choses sur les dragons sont encore inconnues, même de moi ou de mon peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arn... ache donc ce dragon ! (PV Arnhild)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arn... ache donc ce dragon ! (PV Arnhild)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» How train your dragon
» [Jeu Vidéo]Dragon Age Origin
» Avocats du Dragon
» Dragon vs Aigles
» Au Dragon Vert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: