AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le passé rattrape le présent pour que le sombre rencontre l'elfe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eliwa
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1679
Âge : 21
Date d'inscription : 10/08/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 140 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Le passé rattrape le présent pour que le sombre rencontre l'elfe    Lun 11 Nov 2013 - 22:11


Elle ruminait ses pensées dans le jardin, assise sur un banc au milieu des buissons et des fleurs. Elle n'était jamais revenue ici depuis qu'elle avait fuit en courant, depuis qu'elle s'était évadée une nuit. Depuis qu'elle avait signé l'arrêt de mort du palefrenier. Non, pas du palefrenier. De son ami. Elle passa ses mains sur son visage et les laissa là un instant. Quand elle fermait les yeux ainsi, quand elle s'obligeait à ne plus regarder, elle se sentait bien. Parce qu'elle oubliait un moment tout ce qu'elle avait vécu ici. Et tout ce pourquoi elle était venu ici. Elle ne savait pas exactement où était Delnwë, et dans un sens, ça la soulageait. Elle avait besoin d'être seule et il le comprenait parfaitement. Pour ça, entre autres choses, elle appréciait sa compagnie. Elle revoyait certains moments de son enfance, elle se rappelait des détails qu'elle aurait voulu oublier. Elle était un peu perdue, dans ce qu'elle était finalement venue chercher ici. Qu'importait au fond, elle avait certainement une autre nuit encore devant elle pour y penser.

La forte odeur des fleurs envahissait l'air ambiant et lui faisait légèrement tourner la tête. Elle n'était venue que très peu de fois ici, étant petite, et elle ne se souvenait pas que les parfums étaient si enivrant. Sans être lourds pour autant, ils s'évertuaient à embrumer ses sens, et bientôt, elle ne sut plus distinguer ce qui était important de ce qui ne l'était pas. Engoncée dans ses vêtements de cuir, elle se sentait presque mal à l'aise dans le jardin de cette bâtisse dans laquelle elle avait dormit tant d'années. Elle n'était pas ainsi vêtue, de ce temps, et elle se dit qu'elle devrait trouver quelques robes plus appropriées sous peu. Enfin, elle n'était pas sûre que ce soit réellement important. A vrai dire, elle n'était sûre de rien. Et assise là, au milieu d'un agencement de plante qui se voulait des plus naturel, mais qui n'était en fait que le résultat d'un plan soigneusement détaillé, cela n'allait pas s'arranger. Elle prit donc son courage à deux main et se releva, faisant signe à sa louve de la suivre. Cette dernière marchait d'un pas lent, lançant nonchalamment ses pattes en avant, et faisant rouler ses muscles sous sa peau.

L'elfe apprécia la grâce de la force qui émanait de l'animal, et pensa un instant aux années de sa vie qu'elle avait passées sans elle. Un sourire se dessina sur ses lèvres. Elle était bien accompagnée désormais. Elle n'avait plus à craindre la solitude. Elle n'avait plus à craindre la folie. Elle n'avait plus à craindre Père. Peut-être qu'au fond, c'était cette même peur qui la retenait aujourd'hui. Peut-être qu'elle se trompait, qu'elle n'avait pas disparue. Et même pire, peut-être qu'elle l'aimait toujours. Ces pensées en tête, elle déambulait depuis maintenant près d'une heure, touchant par moment les douces feuilles de certains buissons, effleurant l'écorce des arbres, et portant à son nez les pétales délicates des plantes en fleurs. Elle oubliait presque où elle se trouvait. Elle oubliait tout, et c'était bien. C'était bon même. Mais sa douce rêverie, son bien aimé oubli s'envola lorsqu'elle percuta quelqu'un de plein fouet. Elle frotta la bout de son nez endoloris avant de relever la tête pour se retrouver nez à nez avec un drow. Son cœur s'emballa tandis que la brume quittait son esprit. Difficilement, mais tout de même.

 - Que... que faites-vous ici ?

Pour sûre, la surprise était autant détectable dans sa voix que dans ses yeux. Et elle côtoyait la peur. Parce qu'elle était redevenu l'enfant. Elle était redevenue le jouet. La marionnette. Tout lui paru soudainement démesuré. Et si l'autre ne lui avait pas répondu, elle aurait certainement perdu pied.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le passé rattrape le présent pour que le sombre rencontre l'elfe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» "Ou est passé la nourriture que nous avions envoyée.?"
» La Suisse 'coffre-fort' pour argent sale, un cliché dépassé
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» Loreena&Gideon ? L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe. ? [END]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: