AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Haize peut en cacher un autre .. (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Finnegan Sidhe
Humain
avatar

Nombre de messages : 117
Âge : 27
Date d'inscription : 13/04/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un Haize peut en cacher un autre .. (PV)   Mer 12 Mar 2014 - 22:52

La seule autre personne qui sait lire et écrire, dans la compagnie, c’est Doc. Il est lettré, mais pas comme Sickert, avait remarqué Finn. Il lui fallait du temps pour lire, il remuait les lèvres, prononçant les sons qu’il déchiffrait à haute voix, butant sur certain mot. Il écrivait de la même manière, laborieusement et dans un style qui comportait beaucoup de circonvolution. Finnegan avait l’impression persistante que l’homme avait appris cet art d’un maître beaucoup moins pragmatique que Sickert. À la question, il avait répondu que le seul usage qu’il avait des lettres était d’identifier ses flacons et qu’une belle écriture faisait plus professionnelle. Toujours est-il que Doc faisait également office de scribe et qu’en l’absence de son frère, il était son seul interlocuteur. L’homme avait délaissé sa chope vide en voyant Murmure s’assoir à la table du capitaine.

- Je peux le faire parler, capitaine?


L’intéressé s’intéressa peu, se contentant de hausser les épaules. Ni oui ni non. Ceux qui comprenaient Murmure maniaient à ses yeux un pouvoir obscur. L’oracle de la compagnie n’était pas moins mystérieux. Doc s’installa sur un tabouret et tira de son gilet un rouleau de parchemin roulé serré au centre duquel il y avait une mine. Finn tendit la main pour le récupérer. Larch, Silène et Corbeau, les gradés, s’approchèrent pour être à portée d’oreille.

- Alors? Des bonnes nouvelles? Un employeur en vue? Un mandat?


Finn posa la mine sur la table et gribouilla de son mieux. De sa main libre, il empêchait Haize de sortir plus que la tête de son col.

- Re… Cru… Te… Recruteur? Vous avez rencontré des recruteurs?

- Ils semblaient sérieux? Ils peuvent payer?

Finn hocha affirmativement de la tête même s’il manquait singulièrement d’enthousiasme. Ils n’avaient pas vraiment été approchés mais les filles du bordel avait relayé l’information. Finn leva un index pour signifier qu’il avait quelque chose à ajouter.

- C’est… C’est… au… Nord-est?

- On ne va certainement pas remonter au nord, crétin! On en vient! Les cadavres tapissent les champs, les rats s’engraissent et les nuées de corbeaux et de vautours migrent dans les campagnes. Il y a même la peste!
- Ta gueule Elow… fit barbaque le deuxième lieutenant...

Ils en viendrait très rapidement aux poings... Finn commença le décompte dans son esprit en serrant le chat dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Sickert
Humain
avatar

Nombre de messages : 1246
Âge : 117
Date d'inscription : 04/05/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 38
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un Haize peut en cacher un autre .. (PV)   Jeu 13 Mar 2014 - 0:38



Dans la vie, Haize s'est toujours attendu à des tas de trucs improbable. Sickert encore plus, parce que Sickert avait découvert la vie terrestre et que c'était pour lui presque une constante découverte. Bien que ça l'affecte encore beaucoup aujourd'hui, il s'y est fait... enfin, non, il s'y est résigné surtout. Mais s'ils avait pu choisir, il serait resté à la mer. Tout le monde le sait. Enfin, tous les pirates savent que Haize Sepiida est un type d'eau, de mer, d'Océan, de l'Eris. C'est justement pour cette raison qu'il a totalement déserté la mer. Madame Ingrid savait. Le reste des gens, pas vraiment. Pas du tout en fait. Il prétend qu'il a horreur de la mer, même s'il prétend avoir été marin.

Il s'arrête devant la taverne et son Ange aussi. normal, Finnegan a le chat. Qui se nomme comme son ancien lui,  d'ailleurs. Très mauvaise idée.

- Votre tête a été mise a prix ? Pardonnez moi capitaine..
- Sickert... répond-il, machinalement. Ça ne serait pas bienvenue qu'elle l'appelle capitaine devant Capitaine.

- Je viens de passer près de 8 ans a vous chercher, si votre tête avait été mise a prix, croyez bien que je l'aurais sue.

À la blague, ou à la vanne, parce que Sickert est habitué aux vannes, il se retourne vers son Ange, tout sourire et il ricane, comme si elle avait fait un trait d'esprit particulièrement amusant et retors. Puis, il remarque son air sérieux, voir peut-être contrarié. Pourquoi est-elle contrariée ? Son sourire amusé disparaît et laisse place à une perplexité sincère. Il met quelques secondes à saisir ce qu'elle lui dit. Il a très bien comprit les mots la première fois, mais que ces mots soient une réalité est nettement moins évident. Il dévisage son Ange, de longues secondes, devant la porte de la taverne. La perplexité qu'on peut lire sur son visage finit par se décomposer en un quelque chose de nettement moins agréable que la perplexité.

- Oh bon sang, pour vrai ? Et même encore là, ça lui paraît tout à fait impossible. Il la saisie par les épaules et la tient devant lui, sans serrer, mais assez fermement pour décourager n'importe qui d'oser lui mentir en pleine face. Vous n'oseriez quand même pas...

Non, elle n'oserait pas. Ce n'est pas son genre de mentir. Et elle n'a pas l'air de mentir, elle semble même étonné qu,il ait pu faire une telle affirmation. De la consternation, voilà ce qu'il affiche. S'il n'avait pas eu le moindre doute, il n'aurait pas cru son Ange. Il aurait fait semblant, il aurait rigolé, mais il ne l'aurait pas cru. Mais pourtant, il la croit. Et c'est ce qui est terrible. Malgré tout, il la croit. Et c'est bien ça le le plus terrifiant. Il la croit, sans même avoir de preuves, il la croit. C'est dire ce qu'il pense de ceux... enfin, de celle qui a prétendu le contraire. Il serre la mâchoire et c'est une douloureuse colère qu'il affiche soudainement. Sans relâcher son Ange, il baise la tête un instant, ferme les yeux et inspire. De toute évidence, c'est une très mauvaise nouvelle. Il la relâche, sans relever la tête se passe une main sur le visage.

- Ça m'aurait été utile de savoir ça bien avant... marmonne-t-il, pour lui et pour Ange. Il secoue la tête, dépité. C'est tellement évident ! Ça ne l'étonne même pas. Si, sur le coup, mais maintenant c'était si prévisible. Tellement prévisible qu'il n'a pas pensé une seconde que ça puisse être le cas. Fait chier. Il ne semble pas enclin à en raconter d'avantage. Il repose les yeux sur son Ange et sourit. Merci, dit-il, sincère, même s'il doute qu'elle sache pourquoi. Venez, mon Ange, moi j'ai Finn a récupérer, vous, votre chat, dit-il, le choc ayant l'air d'être passé. Oh... et peu importe ce qui se passe à l'intérieur, faites-moi plaisir, faites semblant que ça vous est égal, dit-il en poussant la porte.

- Ah ! Vous êtes arrivés ! Et moi qui croyait que le crachin allait vous ralentir ! Vous avez fait vite !

Ça sent la tension ici. Juste à voir le regard que lui adressent Barbaque et Ellow... enfin, plus Ellow que Barbaque. Mais dans le cas d'Ellow, c'est toujours comme ça. Ça sent le conflit entre Ellow et Barbaque, mais le décompte de Finnegan est interrompu, Sickert se jette carrément dans l'aura belliqueuse, s'insère entre les deux adversaires et s'accroche à leur épaule.

- Vous m'avez manqué, les gars, clame-t-il avant de se faire proprement rabrouer par Ellow.

Barbaque le retient dans bien que mal, mais Sickert finit tout de même contre une table. Haize Sepiida aurait répliqué. Haize Sepiida se serait redressé, aurait réajusté sa redingote et serait reparti à l'assaut et aurait fichu la raclée de sa vie à Elow. Mais Sickert ne réplique pas. Il garde un petit sourire, mais il ne réplique pas. Il se contente de se débarrasser de son sac et de le poser sur une table.

- Alors, qu'est-ce que j'ai manqué ?

Tout sourire. Un vrai bout en train ce Sickert.
Revenir en haut Aller en bas
Angelina de Solaria
Humain
avatar

Nombre de messages : 903
Âge : 32
Date d'inscription : 06/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  30
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un Haize peut en cacher un autre .. (PV)   Jeu 13 Mar 2014 - 1:07

Visiblement de base, il prends ça pour une plaisanterie. Il est la tout sourire a la contempler. Pendant une seconde, elle se demande si ce n'est pas lui qui fait une plaisanterie de mauvais gout. Comment peut il s'imaginé qu'elle plaisanterait avec quelque chose qu'il lui a fait tant de mal. Quelque chose qui a ruiné les 8 dernières années de sa vie sans compté les dégâts annexes. Pourtant, bientôt les traits du capitaine, se figent, il devient sérieux comme si il venait de réalisé les mots qu'elle avait prononcée et en comprendre le sens.

Si elle ne le connaissait pas, elle se serait presque effrayé de ce regard et en aurait reculé .. Enfin de toute manière, elle n'en n'aurait eu guère le temps. Quand il la saisit sans crier gare, elle ne peut s’empêcher de sursauter légèrement. Pas qu'il lui fasse mal, non. C'est juste qu'il ne l'a pas habitué a ça. Enfin si précisément, il était maitre de nombreux assauts envers sa personne mais aucun de ce genre la. Ce qu'elle venait de dire avait dont été un tel choc ? Visiblement.

- Oh bon sang, pour vrai ?Vous n'oseriez quand même pas...

Elle fixe ses yeux dans les siens, pause une main apaisante sur son torse et murmure. Je ne vous mentirais jamais sur quelque chose d'aussi important. Pourtant elle en est sur, les mots n'atteignent pas le capitaine. En l'instant, il semble bien loin d'elle, bien loin de toute chose. Et elle prend conscience, peut être réellement pour la toute première fois que c'est réel. Tout est réel. Il ne l'avait pas abandonné voila prés de 8 ans ... Mais alors a qui devait ils cette séparation ? L’enlèvement était une chose, mais qui avait œuvré pour les tenir séparaient si longtemps ? Une colère froide gronde en con cœur, mais elle se maitrise tant bien que mal se concentrant sur son capitaine qui ne l'avait toujours pas lâché.

Elle doute un moment de ce qu'il va faire, elle ne se souvient pas jamais l'avoir vue dans un tel état. Il en on vécus des choses et en peu de temps, mais elle n'avait jamais vue un tel abattement sur son visage et encore moins une telle colère en ses yeux .. Lui qui semblait toujours tout prendre a la légèreté. Que n'aurait elle pas donnée en l'instant pour pénétré ses pensées et savoir ce qu'il pouvait bien se passer dans la tête de son capitaine. La au moins, elle aurait pu se sentir utile, car pour l'heure elle se sentait juste impuissante.  Quand il la relâche, c'est presque une déception, de par ce contact au moins, elle avait espérée lui donner un certain apaisement.

- Ça m'aurait été utile de savoir ça bien avant..Fait chier.

Elle sourcille quelque peu fasse au langage et oui que voulez vous, vous pouvez passée votre vie a renier ce que vous êtes, mais vous ne pouvez pas complètement reniée votre éducation. Utile de savoir cela bien avant ? Mon dieu il faisait part d'un bien bel euphémisme. Si il avait su, serait il revenu a elle ? Les choses auraient elles étés différentes ? Elle ne peut y croire .. Ou plutôt ne veut y croire. Tout ça ne ferait que rendre ces 8 dernières années encore plus difficiles .. Bon sang et si il avait pu en être autrement ? Cela fait fichtrement mal de penser a cela, car il y'a bien des choses en 8 ans qu'elle aimerait chassée de sa mémoire mais qu'elle ne pourra jamais alors se dire que ces choses auraient pus êtres éviter....

Merci.

Merci, de quoi pouvait il bien la remercier ? De les plonger tout les deux un peu plus dans la douleur. La douleur de découvrir que tout aurait pu être éviter, que leur malheur n'auraient pas du êtres ? Bon sang si elle pouvait mettre la main sur la personne responsable de cela .. La colère, émotion plus que familière et pour une fois oh combien bienvenue de par le simple fait de la détourner de ses pensées douloureuses l’agrippe fortement. Ils allaient devoir parlés, beaucoup parler .. Mais visiblement pas pour le moment.

Venez, mon Ange, moi j'ai Finn a récupérer, vous, votre chat

Comment savait il que le chat était ici ? Et pourquoi la poussait il si prestement a l'intérieur ? Qui y'avait il de si urgent ? Elle aurait préférée pour sa part discutée et encore discutée, ils avaient tant a se dire. Tant a mettre a plat, pour peut être a voir une nouvelle change .. Oserait elle l’espérait ?

Oh... et peu importe ce qui se passe à l'intérieur, faites-moi plaisir, faites semblant que ça vous est égal

Quoi ? Faire semblant de quoi ? Elle n'eut guère le temps de se poser d'avantage de question ni de lui en poser a lui vu qu'il les fit pénétré tout deux dans la taverne. Immédiatement, elle sentie qu'elle n'aimerait pas ce qui allait se passer et tout ça ne tenait pas que de la mise en garde du capitaine. Cela tenait de ce qu'elle voyait. De l'ambiance que dégager la taverne et des hommes qui l'occupaient. Oh non, rien de bon n'allait ressortir de tout cela pour sur. Elle tourne la tête ici et la, préférant se concentrer sur le chat. Chat qu'elle ne voit nul part d'ailleurs. Forcément voila qui l'oblige a nouveau a s’intéresser a son capitaine. Plus qu'elle n'aurait due sans doute.

Pour sur, elle n'aime pas ce qu'elle voit ! Bon sang cet homme la qui souriait et s'agiter parmi ces hommes, se laissant pratiquement dominé avec bonne humeur, étais ce réellement le capitaine Haize Sepiida qu'elle avait connue jadis ? Oh il avait fait bien plus que changer de nom, c'est sa personne toute entière qu'il avait changé. Elle soupire doucement, décidément ils avaient encore beaucoup a se dire et malheureusement il y'avait fort a parié qu'elle n'allait pas aimé ce qu'il lui dirait. Elle n'aimait deja pas ce qu'elle voyait.  Mieux vaudrait sans doute il qu'elle parte devant, leur laissant un mot. Bon sang le destin devait bien se rire de ces deux la ... Pour chaque pas en avant, ils en faisaient deux en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
http://desangetdesoie.forumactif.org/
Finnegan Sidhe
Humain
avatar

Nombre de messages : 117
Âge : 27
Date d'inscription : 13/04/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un Haize peut en cacher un autre .. (PV)   Ven 14 Mar 2014 - 1:16

Le capitaine l’attendait. Il l’attendait mais ne put réprimer son agacement à le voir surgir. Comme un mal nécessaire. Murmure était un bon éclaireur, un messager rapide et un espion fiable mais c’était Sickert qui transmettait les informations, qui dressait les cartes. Carte que seul lui et son frère pouvait déchifrer. C’était comme cette faculter qu’il avait de lire sur lèvre ou de comprendre cet étrange langage des signes qu’ils avaient établi entre eux. Inséparable. Indissociable. D’un large geste de la main, le capitaine lui fit signe d’approcher.

- Au rapport!


C’était un instant avant que ça commence à se bousculer. Parce qu’en plus d’être énervant, il faisait exprès d’être énervant et d’énerver. Évidemment Elow cherchait toujours la bagarre et Barbaque, même s’il ne prenait jamais ouvertement parti, avait tendance à calmer le jeu aussitôt que Murmure et Sickert étaient impliqués. Ça se bouscule un peu mais même Elow n’oserait pas renverser la table du capitaine. Un regard de celui-ci et le lieutenant cède le terrain, cherchant à se faire resservir de la bière. Oh, il n’a pas dit son dernier mot, pense Finnegan en grattant Haize derrière les oreilles. Ils auront tout intérêt à rester sur leur garde; Elow pouvait se montrer dangereux lorsqu’il s’amusait…

- Murmure nous a dit que vous aviez entendu parler de recruteur pour un mandat au nord-est, résuma Doc, toujours serviable.

Le capitaine secouait la tête négativement.

- Nous sommes une ressource militaire sans contrat et notre dernier employeur n’a pas honoré ses engagements.

Le capitaine avait dépassé le stade de l’amertume et du dégout. Il n’était pourtant pas du genre à critiquer ouvertement leur employeur ni à se chamailler sur les clauses des alliances. Mais voilà, on ne pouvait pas toujours se trouver du côté des gagnants. Ils s’étaient fait laminé lors de la dernière campagne.

- Logistiquement, nous ne pouvons pas remonter au nord sans d’abord se refaire. Une compagnie de mercenaire est responsable de son entretien.
Souligna-t-il.
- On a qu’à se servir, notre gentil petit éclaireur sait aussi bien repérer le terrain que les petites fermes où la cueillette est bonne! Proposa Elow en se fendant d’un sourire mauvais, lui qui refusait cette destination un instant plus tôt.

Finn étrécit les yeux. Cette réplique détestable lui était destiné. La cueillette telle que l’envisageait le lieutenant ne faisait pas partie de ses mœurs. La justice des mercenaires était expéditive. C’étaient des durs mais ils n’étaient pas des salauds. Pas tout le temps. Le pillage de subsistance, c’était excusable? La guerre donne des excuses à tout le monde. À quelque part, tenir un petit animal doux et ronronnant dans ses bras était rassurant. Il forçait les dernières parts d’humanité à s’ancrer à lui. Parce que des gens comme Elow lui feraient du mal, juste pour s’amuser. Finn exclu de la conversation, chercha la mangeuse de chat du regard. Est-ce que c'était pour ça qu'elle se trimballait un chat? Il la vit parler au tavernier et sortir discrètement. C'était peut-être mieux ainsi, qu'elle ne sache pas tout de leur troupe...

- Non, justement, on ne peut pas repasser par le même chemin. Et nous avons des trainards qui doivent nous rejoindre. En outre, même si la route était bonne, c’est un voyage de plusieurs semaines et l’hiver sera déjà établi dans les montagnes. On devra prévoir le ravitaillement.

- Ce serait un mandat intéressant et j’aimerais que tu nous mettes en relation avec ce recruteur, mais avant tout, nous avons besoin d’un employeur ici. Quelqu’un qui peut payer et que sera assez honnête pour le faire. On a besoin de fond.
Revenir en haut Aller en bas
Sickert
Humain
avatar

Nombre de messages : 1246
Âge : 117
Date d'inscription : 04/05/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 38
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un Haize peut en cacher un autre .. (PV)   Dim 16 Mar 2014 - 14:17



Sickert a l'habitude d'attirer toute l'attention sur lui. Au sein de la troupe, ça permettait à Finn de rester discrètement tout près sans se faire enquiquiner. Enfin, trop enquiquiner. Protecteur, Sickert se mettait souvent en travers du chemins d'Elow, entre le lieutenant et l'éclaireur.

- Murmure nous a dit que vous aviez entendu parler de recruteur pour un mandat au nord-est.

Sickert inspire, pour répondre, il n'a que le temps d'hocher la tête avant que le capitaine n'intervienne. Çä arrivait souvent. souvent le capitaine préférait dire tout ce qu,il avait à dire avant de laisser parler Sickert. Sickert était volubile et quand il se lançait, il fallait être prêt, parce que non seulement c'était un bavard, mais en plus il lui arrivait... enfin, il parsemait constamment ses renseignement en y ajoutant allègrement des informations totalement inutiles.

- Nous sommes une ressource militaire sans contrat et notre dernier employeur n’a pas honoré ses engagements.

Sickert grimace. Ça s'annonçait mal. C'était pourtant un contrat qui s'annonçait difficile, mais pas aussi catastrophique que le résultat obtenu. Et en plus, ils n'avaient pas été payé... un échec sur toute la ligne. Ça sonnait aux oreilles de Sickert comme un avertissement. Que cette fois ça devait payer et avec un minimum de pertes d'hommes. C'était pas gagné pour le nord.

- Logistiquement, nous ne pouvons pas remonter au nord sans d’abord se refaire. Une compagnie de mercenaire est responsable de son entretien.

Sickert les regarde, sans passer le moindre commentaire et sans même esquisser le moindre geste qu,il aurait pu y comprendre quoique ce soit. À la dérobée, il surveille son Ange du coin de l'oeil, il est discret, du coup, il est moins bavard que d'habitude.

- On a qu’à se servir, notre gentil petit éclaireur sait aussi bien repérer le terrain que les petites fermes où la cueillette est bonne!

Il tourne lentement les yeux vers Elow et le fixe quelques secondes. Doc sauve la situation.

- Non, justement, on ne peut pas repasser par le même chemin. Et nous avons des trainards qui doivent nous rejoindre. En outre, même si la route était bonne, c’est un voyage de plusieurs semaines et l’hiver sera déjà établi dans les montagnes. On devra prévoir le ravitaillement.
- Ce serait un mandat intéressant et j’aimerais que tu nous mettes en relation avec ce recruteur, mais avant tout, nous avons besoin d’un employeur ici. Quelqu’un qui peut payer et que sera assez honnête pour le faire. On a besoin de fond.
- Je n'ai pas réussit à trouver le recruteur, mais il référait à Etherna. Je suppose qu'on trouvera l'employeur dans ce coin là, mais je crois que la piste est assez froide... faudrait creuser de ce côté là. Si ça se trouve, on a croisé les recruteurs en venant ici. C'est pour cette raison que j'ai peut-être quelque chose pour faire le pont, de plus chaud, de plus récent, annonce Sickert en souriant.

Il y a un silence, parce qu'il jette un coup d'oeil vers son Ange, qui discute avec le tavernier.

- Malheureusement, je vais avoir besoin de prendre d'autres informations demain, question de savoir les détails. Mais y a un marchand, qui se fait piller sur le trajet de sa route vers Ydrill. Il parait qu'il y a un joli pactole à se faire si on réussit à éliminer les compétiteurs.

Bizarrement, il est assez précis et bref aujourd'hui. Ça ne lui ressemble pas. Il y a un silence, puisqu'ils attendent les infirmations inutiles ou les vannes, mais aucune ne vient. Il se contente de conserve son air souriant comme si rien n'était. Il y a un léger malaise lorsque chacun constate qu'il ne semble avoir rien d'autre à ajouter. Mais il est surtout distrait par son Ange, qui quitte la taverne. Il se retient de tout bonnement se lancer à sa poursuite. Ce qui le retient, c'est qu'elle a parlé au tavernier et le tavernier a jeté un regard vers lui.

- C'est tout ?
- Non, j'ai le nom, Blaise de Mortelente, et je sais ou le trouver, il a un entrepôt ici, en ville, il devrait y être. Je comptais y retourner demain pour tâter le terrain. À moins que vous préfériez y aller vous-même, Capitaine.

L'idée ne lui plaît pas trop, il préfère habituellement donner tous les renseignements lui-même, il peut donc trier les informations. Savoir ce qui est bien de dire, ce qui ne l'est pas, ce qui pourrait être deviné, également, même si l'employeur ne dit rien à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Finnegan Sidhe
Humain
avatar

Nombre de messages : 117
Âge : 27
Date d'inscription : 13/04/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un Haize peut en cacher un autre .. (PV)   Mar 18 Mar 2014 - 3:18

Depuis quand Jameson Sickert mettait-il un frein à son insupportable verbiage intempestif? Depuis quand se contentait-il de donner les informations récoltées sans noyer le poisson dans un flot de détails inutiles? Est-ce qu’il était concis? Pas possible! Le capitaine se fit attentif, agréablement surpris. Barbaque qui aurait normalement déjà délaissé la conversation, s’attardait près de la table. Murmure se fondait déjà dans le décor, s’effaçant, fidèle à son habitude, aussitôt que son frère apparaissait.

Même Elow, attentif à tout ce qui serait une occasion de commencer la bagarre, le remarqua. Sa figure bariolée de cicatrice se fronça en une grimace suspicieuse alors qu’il dévisageait Sickert, puis les autres membres de la tablée, comme s’il s’assurait que chacun avait remarqué la même chose que lui. Un sale type et un enfant de cœur… Ces deux-là étaient mal assortis. Elow soupçonnait quelque chose. Des frères? Ils avaient des airs de famille, mais l’un d’eux mentait. Soit l’un n’était pas si honnête et loyal qu’il en avait l’air, soit l’autre n’était pas vraiment le sale type sans scrupule qu’il prétendait. Le problème d’Elow était qu’il était incapable de déterminer lequel était quoi. Connaître la nature profonde des membres de la compagnie, c’était le talent du capitaine. Elow aurait aimé lui montrer qu’il se trompait sur leur adorable éclaireur. Il ne pouvait être si probe. Et lorsqu’il en aurait la preuve, Barbaque serait forcé d’arrêter de les favoriser.

- Blaise de Mortelente est un prince marchand de la cité. Réfléchit le capitaine à haute voix. Il aura de quoi payer bien que si quelqu’un cherche à le ruiner, l’époque est propice.

Protéger des caravanes était dans leur corde. Un départ, une destination, servir de cible et attendre l’embuscade. Leur compagnie comportait à présent entre 12 et 15 têtes. La dernière mission avait réduit leur effectif de moitié. Ils se fondraient facilement dans une escorte. C’était inespéré.

- Le seul problème est qu’Ydril est à l’opposé d’Etherna…

- Complètement à l’opposée. Souligna Elow.
- Un contretemps risquerait de nous faire rater le contrat au nord…
- Par contre ça laisserait le temps aux trainards de nous rejoindre. Nous serions alors au complet.
- Et ça nous laisserait le temps de tâter le pouls de la guerre qu’il va y avoir là-haut… Choisir notre camp. Histoire de ne pas se faire laminer une seconde fois.
- Sickert, précise tes informations. Quand tu sauras à qui nous avons affaire, revient à la taverne avec ce type demain, nous verront si nous avons quelque chose à lui vendre…
- Et pourquoi pas… interrompit Doc…
- Pourquoi pas quoi?
- Pourquoi Sickert ne négocierait-il pas lui-même la vente de nos services?
- LUI? S’exclama Elow

Le principal intéressé était carrément inattentif, épiant la conversation d’une dame et du tavernier. Typique.

- Sickert?
- Messire Jameson Sickert, serait-il raisonnable d’avoir votre oreille attentive?

Les deux lieutenants éclatèrent de rire. Confier quelque chose à ce type, c’était hasardeux. Le capitaine se ravisa immédiatement.

- Murmure? T’as entendu ce que je viens de demander à ton frère? Ce sont vos ordres. Veille à ce qu’il les exécute…

- Capitaine, vous n’allez pas…
- Parfaitement Elow.

Murmure poussa un soupir à fendre l’âme et hocha la tête en acquiesçant.
Revenir en haut Aller en bas
Sickert
Humain
avatar

Nombre de messages : 1246
Âge : 117
Date d'inscription : 04/05/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 38
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un Haize peut en cacher un autre .. (PV)   Jeu 20 Mar 2014 - 1:57



Il n'est pas aussi inattentif qu'il en a l'air. Son air souriant permanent, ses plaisanteries immatures ou si peu à propos la plupart du temps, ses commentaires déplacés, son inattention presque permanente, sauf lorsqu'il glissait ses doigts sur une carte, et ses sourires de bêtas en confondait plus d'un. La compagnie au grand complet n'y voyait que du feu. Enfin, non, c'était le contraire, ils ne voyaient que la fumée. Et c'était parfait ainsi. Mieux valait les laisser y croire, c'était plus facile. De toute manière, il n'y a pas grand chose qui retienne son attention dans la conversation. Ils débattent, comme toujours de ce qui est le meilleur choix à faire. Il les interromps parfois, mais pas cette fois, parce qu'il sait très bien que de toute façon, ils feront les deux. Et c'est parce qu'il sait que c'est comme ça que ça se passera qu'il est peu attentif. Il peut se concentrer sur la conversation qu'entretient son Ange avec le tavernier. Habitué à lire sur les lèvres de Finn, c'est une autre histoire quand on essaie de lire sur celle d'un autre et qui en plus arbore une moustache très fournie. Peine perdu, mais il sait qu'on parle de lui, parce que le tavernier pose les yeux sur lui. L'air de rien, il se contente de fixer son regard sur son Ange, son principal intérêt de toute manière.

Il porte une attention désintéressée à la conversation, mais il comprend quand même le sens de la conversation. Par contre, il met un temps à capter qu,on s'adresse à lui. Ouais, le capitaine lui parle. Il détourne les yeuxde son Ange et meut quelques secondes de plus à retrouver le fil de la conversation. Il dévisage le capitaine, un instant, puis prend un air étonné.

- Oh ? Moi ? Oh, avec ce messire, j'avais pas du tout réalisé que vous me parliez. Vous disiez ? demande-t-il de manière parfaitement insolente, comme si tout ceci ne l'intéressait pas du tout.

Mais personne ne répète, ils se contentent de lui faire savoir que Finn connait les instructions. D'accord, il a entendu également, du moins il croit avoir entendu et il sait bien que c'est dans ses cordes. Il le fait toujours, du moins sans l'affirmer à l'éventuel employeur, mais il travaille toujours très fort pour sceller officieusement l'offre avant de laisser le Capitaine tout terminer. Il hausse les épaules et jette un regard innocent vers Elow avant de lui sourire bêtement. Il détourne les yeux quand Elow lui adresse un regard assassin, jouant son rôle de sous-fifre, et il constate que le tavernier est maintenant seul. Hum... elle est partie. Il reporte son attention sur le Capitaine et le dévisage quelques secondes de plus, avant que son visage se fende d'un très grand sourire.

- Vous avez besoin d'une carte pour Ydrill ?demande-t-il en accentuant le l de la fin. Ou vous préférez que je vous fasse celle pour le nord maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Haize peut en cacher un autre .. (PV)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Haize peut en cacher un autre .. (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Une lettre peut en cacher une autre... [Vik]
» Une bonne nouvelle peut en cacher une autre ►Alex & Flo◄
» Un train peut en cacher un autre
» Une menace peut en cacher une autre
» Une voiture peut en cacher une autre (rp privé Ayou)[Avorté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Diantra-
Sauter vers: