AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Salfaryl le Sombre, Maitre des Caves [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Salfaryl le Sombre
Nain
avatar

Nombre de messages : 61
Âge : 26
Date d'inscription : 14/03/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 297 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Salfaryl le Sombre, Maitre des Caves [Terminée]   Jeu 19 Juin 2014 - 13:17

Nom/Prénom :  Salfaryl le Sombre, fils de Braamyl Sang-d’Argent du clan des Trois-Diamants
Âge : 297 ans
Sexe : Masculin
Race : Nain
Faction : Ithrii’Vaan
Particularité : Un tabagisme quasi constant

Alignement : Chaotique Neutre
Métier : Prince Marchand de Thaar, Membre du conseil et Maitre des Caves
Classe d'arme : Magie (Maitre des Runes) / Corps à corps (rudiment du maniement des armes à une main).

Équipement :
Salfaryl est le dernier héritier d’un clan nain s’étant expatrié dans l’Estrevent alors qu’il courrait des rumeurs au sujet d’une ville naissante dans le delta. Ayant fait fortune grâce aux commerces de pierres précieuses et de minerai en provenance de Nanie, le clan des Trois-Diamants étendit vite son influence en prenant le contrôle de toute les caravanes naines faisant le lien entre l’Ithrii’Vaan et le Royaume nain. Afin de prouver leurs richesses, les fondateurs du clan décidèrent de construire une vaste demeure en périphérie de la ville de Thaar. Ils firent venir les meilleurs artisans du peuple des montagnes pour ce chantier qui dura six ans. Les ancêtres nommèrent ce lieu les Milles-Caves. Une bâtisse mêlant à la perfection l’architecture naine et thaari. En surface une muraille de pierre entoure les deux hectares de la propriété, un bâtiment carré, au toit plat et brique blanche,  sans ornement particulier trône au centre de celle-ci. Un lourd portail d’acier gravé de runes naines rehaussé d’or et la seule marque de richesse extérieure de l’édifice. C’est une fois la porte franchit que l’on peut apprécier pleinement le travail des nains.
Un grand hall aux murs richement décorés accueille le visiteur, au fond de cette salle, une tour intérieur doté d’une unique arche servant d’ouverture. Une fois l’arche dépassée, un escalier s’engouffre sous terre en colimaçon sur trois mètres. En suite commence un long dédale de galerie donnant sur des salles plus ou moins grandes, des culs de sacs et des pièces aux usages divers et variés. Au plus profond de ce repaire ce situe les appartements privés de Salfaryl, il porte ainsi le titre de Maitres des Caves, gérant son commerce depuis cette petite citadelle.
En plus des Milles-Caves, l’héritier des Sang-d’Argents possède de nombreux comptoirs commerciaux ayant tous un lien avec la Nanie.  Son marché aux joyaux en plein centre ville, Les Trois-Diamants, est un petit magasin élitiste n’attirant que les nobles les plus fortunés en quête de la pierre ou du bijou parfait. Ce lieu à fait la renommé de son clan mais c’est le comptoir à caravane marchande et le commerce de minerai rare dans la région de Thaar, qui à fait la richesse de celui-ci. Grâce à ce lien permanent avec le nord, les ancêtres aidèrent de nombreux nains à ouvrir commerce en ville, ainsi Salfaryl possède de nombreux contacts commerciaux avec différents artisans nains.
Concernant son équipement personnel, il ne se sépare jamais de sa cotte de maille et d’une légère armure rehaussé de pièce d’acier, Thaar étant un lieu dangereux. Il se part d’un morceau d’étoffe rouge, symbole de son rang. Sa pipe ne le quitte jamais ainsi que son matériel à graver, un carnet relié de morceau d’ardoise et une crée dans un étui de fer. Enfin à sa ceinture se trouve toujours deux lames courtes et il prend le temps de prendre une hache quand il le faut.


Description physique :
Plus d’un mètre cinquante pour soixante quinze kilo de muscle et de graisse naine. Salfaryl est un nain à la carrure solide. Sa poigne est ferme et son pas moins rapide qu’endurant comme tout les membres de sa race. Quand on l’aperçoit on s’imagine mal qu’il est un ancêtre parmi le siens, mais le fils des Sang-d’Argent semble taillé dans le diamant le plus résistant. Sa peau est légèrement halée, signe distinctif des nains ayants vu le jour loin des montagnes. Afin de supporter avec plus d’aisance la chaleur du sud, Salfaryl se rase le crâne en ne gardant qu’une natte de cheveux blanc en son sommet. Sa barbe est elle aussi raccourcit et de la même blancheur que ses cheveux. Il la taille avec un grand soin,  la décore de lanière de cuir et la graisse afin de protéger les poils de la chaleur. C’est un nain faisant très attention à son apparence. Il semble vous juger à chaque instant, ses sourcils arqués accentue ce phénomène et son regard noir lui on valut une partit du  surnom qu’il porte aujourd’hui. Il dégage en permanence une odeur de tabac épicée.

Description mentale :
Salfaryl est un nain ayant tout les traits commun aux siens avec une attirance  très prononcé pour l’or. On pourrait presque dire qu’il en est un collectionneur maladif. C’est un nain érudit et sage, sa longue carrière et sa vie tout aussi longue prouve qu’il fut assez intelligent pour garder la tête sur les épaules tout ce temps. Toute action doit être calculé et réfléchit méticuleusement avant d’être entreprise, rien ne se fait dans la précipitation car c’est un signe de malfaçon pour lui. Cette philosophie guide sa vie et ses actes. Il est patient est ne s’énerve que très rarement, pourtant on sait que ses colères sont redoutable. Son sang froid est sans faille et il gère d’une main de fer les commerces de son clan. Il à développer une addiction au tabac très jeune. Son caractère vis-à-vis des autres et très rude et son caractère et plus têtu que celui d’une mule de campagne, d’où son surnom « Sombre ». Il n’a aucun problème de conscience à utiliser tout les moyens en sa disposition pour mener un contact à son terme et malheur à celui qui essayera de le duper dans une transaction car si l’or demande du sang, du sang elle recevra. Il est un fervent croyant, pourtant les dogmes qu’il applique dans sa vie son assez égoïste.

Capacités magiques :

Les nains ont une magie bien à eux, elle consiste à emprisonner l’essence de l’ether dans un système de rune magique, seul moyen pour le peuple des montagnes de manier les flux. Dans ce domaine, Salfaryl est un expert. Ayant très vite décelé son don, ses précepteurs confièrent son éducation magique à un Maitre Forgerune venu de Kirgan. Ayant hérité d’une discipline de fer il fut un élève assidu et concentré. L’alphabet runique était complexe et il lui fallut prêt d’une vie humaine pour acquérir de solide base. Il concentra son attention sur la forme primaire de magie et s’il était un des homminet de la Péninsule, on le qualifierait d’élémentaliste. Il manie le feu et la terre avec plus d’aisance que l’eau et l’air, car ce sont les éléments avec lequel Mogar créa son peuple.  
Son apprentissage fut fractionner en trois grandes partit :
-Il apprit d’abord à tracer les runes sur le parchemin, puis la pierre et enfin l’ardoise. Il apprit de nombreux sorts, plus ou moins utiles et développa avec le temps des combinaisons de runes plus complexes. Il créa un système de piège personnel ainsi que de nombreuse rune de défense et d’immobilisation liée à la terre ainsi que des runes de feu basé sur des effets de frappes direct.
-En suite, il prit le chemin des forges et du pendant de longue année s’entrainer à capturer la force de l’ether pour l’enfermer dans des runes gravées dans l’acier. Ce fut la partit la plus longue à apprendre pour lui, issu d’un clan de lapidaire nain, le travail de la forge fut un vrai obstacle. Mais à force d’échec et d’interminable répétition il acquit se savoir. Ainsi armes et armures pouvaient bénéficier de certains pouvoir en fonction des runes gravées dessus. C’est la partit que maitrise le moins bien Salfaryl, le commerce l’ayant éloigné des forges.
-Enfin, une fois que son expérience n’était plus à prouvé, il étudia et il continue toujours à étudier de nombreux rituel bien plus ancien. C’est un savoir qu’il ne m’est que rarement en pratique mais certains de ses rituels on le pouvoir de faire se consumer un troll instantanément ou de disloquer les fondations d’une bâtisse. Afin d’être plus efficace il ne s’intéresse que peu de aux « grandes runes » en lien avec l’air et l’eau.
La magie runique est un art long et précis qui demande une étude constante, Salfaryl utilise le plus clair de son temps libre à continuer à étudier cette magie. Il élève cette magie au rang d’art et comme tout bon nain, il sait distiller cet art avec respect et maitrise.


Histoire :



Il y a quatre cents ans maintenant que les Sang-d’Argent, fier clan de lapidaire nain installé à Kirgan eurent vent des nouvelles venues du sud. Une ville installée dans le delta de l'Olyia était en train de prendre son essor et le commerce y était fleurissant. Braamyl Sang-d’Argent, fils de Fundyl, ainée de sa fratrie sentit d’instinct qu’il y avait de bonne affaire à faire. Les homminets étaient friands de l’art des montagnes, n’hésitant pas à dépenser des sommes colossales pour les plus beaux joyaux. Un soir, il réunit ses frères Fundaal et Bromyl et autour d’une lourde chope, exposa son plan. Il du négocier longtemps, demander à un nain de quitter sa montagne était une chose ardue, surtout si le climat était aussi chaud que l’avait décrit le messager. Mais aussi têtu que pouvait l’être ses frères, Braamyl l’était encore plus ! Et après avoir entamé la vingt-cinquième chope, il réussit à ferrer les deux poissons qui capitulèrent, enivrés par toutes les promesses et les vapeurs d’alcool. Le lendemain, bien qu’ils aient l’impression de s’être fait marcher dessus par un troupeau de bélier, ils firent leurs bagages et se mirent en route. Le voyage dura une trentaine de jours, ils descendirent le fleuve, pénétrant avec réticence dans les forêts des Oreilles-pointus, pourtant rien ne vint les troubler. Quand Thaar la jeune fut enfin en vue, ils lâchèrent tous de gros soupirs, les plus jeunes jurant au plus vieux qu’ils ne recommenceraient pas un tel périple ! Mais Braamyl balaya ses remontrances d’un signe de main, maintenant, ils ne leur restaient plus qu’à démontrer leurs savoirs-faire et l’argent coulerait à flots.
Tachent à laquelle ils s’affairèrent dès le lendemain. Commençant d’abord par louer un petit emplacement de marché dans une rue forte passante, les nains taillaient et polissaient joyaux et autres diamants venus du nord dans des formes complexes. Ébahis par une telle maitrise, les hommes et les dames vinrent vite s’attrouper devant la petite troupe. Peu habitués à voir des nains, ils étaient encore plus surpris de la qualité de leurs travaux. Les semaines et les mois passèrent et l’ainée des sang-d’argent se gonfla longtemps devant ses deux cadets d’avoir vu juste. Ils devinrent riches en moins de temps qu’il ne faut pour le dire en Khuzdul. Entretenant toujours d’étroit lien avec le nord, ils mirent vite en place un système de ravitaillement constant et ouvrirent un petit magasin dans le centre de Thaar, un marché au diamant qu’ils nommèrent Trois Diamants en référence au nom de leurs clans. Les nobles de la ville se pressèrent à la porte et ils furent bientôt les seuls à pouvoir se procurer un bijou ou une pierre, les prix bien trop élevés pour le reste de la populace. Mais une telle richesse attisa bien vite les convoitises et ils durent veiller constamment sur leurs biens et sur leurs caravanes qui se faisaient régulièrement attaquer.Après une trentaine d'années, Braamyl et ses frères avaient accumulé assez d’or pour l’investir ailleurs. Ils décidèrent de racheter le comptoir de caravanes qui partaient pour la Nanie afin d'instaurer une négoce du minerai. La région ne disposant pas de grande ressource, les nains étaient sûr de faire du profit.  Ils réorganisèrent la direction et la distribution et eurent bientôt un contrôle total des entrées et sortirent des marchandises des montagnes. Ainsi en plus d’avoir une mainmise sur toutes ses transactions, ils pouvaient sécuriser au mieux leurs caravanes de bijoux et de pierres précieuses. Si les nains étaient devenus riches avec leurs savoirs faires, ils accumulèrent une fortune digne d’un dragon grâce aux caravanes. Ils convainquirent de nombreux nains de faire le voyage pour le Sud. Ceux-ci impressionné par la réussite du clan de lapidaire hésitaient beaucoup moins à faire leurs valises. Ainsi de nombreux contrats et accord commerciaux entre nains furent signés si bien que les noms des Sang-D’Argent devinrent une référence en Nanie concernant les exilés.
Braamyl et ses frères étaient heureux, mais après plus d’une centaine d’années, ils furent gagnés par l’étrange mal qui touche les nains ayant quitté les montagnes, le mal du pays. Ainsi, ils commencèrent un vaste chantier. De nombreux artisans nains se mirent à la tâche et les frères Sang-D’Argent se mirent en tête de recréer un confort typiquement nanesque. Ainsi six années ils réalisèrent un chef-d’œuvre d’artisanat. Dehors l’édifice semblait sobre mais une fois les portes poussées, un vaste réseau de galeries donnait accès à une multitude de salles décorées avec soin et luxure. Les nains du clan s'étaient construit un petit Empire souterrain qui apaisait leurs âmes de montagnards et rendait le climat plus supportable. Cette demeure devint un abri pour tous leurs frères et sœurs expatriés. Elle prit les noms des Milles-caves en référence aux nombres de salles creusées. Braamyl prit le titre de Maître des Caves et grâce à cette construction titanesque, il prouva sa puissance aux yeux des nobles et châtelains humains. Son pouvoir peser maintenant bien lourd dans de nombreuses transactions et toutes ses années avait fait de lui un commerçant et un maitre marchand aguerrit. Son ascension le poussa jusqu’aux plus hautes instances de la ville de Thaar. Après s’être acquitté de la taxe, il prit la place du Prince marchand et siégea au conseil. Ses deux frères se partagèrent quant à eux la place de chef de la production de diamant et de bijoux pour Fundaal et le poste de gérant des transactions caravanières pour Bromyl. Ils formèrent un trio redoutable, en plus d’être lié par des liens plus solides que les humains, leurs espérances de vie leur permettaient de prévoir bien plus loin leurs actions dans le temps qu’aucun des homminets présents n’auraient pu l’envisager.



Quand vint le temps, Braamyl prit pour épouse une naine du nom de Safala Izil-Run, fille du Thane Borengur du clan des Marteleur-d’acier. Ils scellèrent le pacte de fidélité dans la dernière Cave et leurs amours furent passionnés. Bien que très occupé par son travail, Braamyl mettait un poing d’honneur à partager le plus de temps possible avec sa femme. Leurs unions furent très vite consommées et quand la première année fut passée, ils donnèrent naissance à leurs fils. Salfaryl était née. La communauté naine de Thaar fêta longtemps cet évènement, les plus par des nains considéraient l’ainée des Sang-d’Argent comme un meneur respecté et enfant nain était toujours très bien accueilli par la communauté. Très tôt, le jeune nain fit former par toute sorte de précepteur, son éducation devait être parfaite, il aurait un jour la charge de faire tourner cette affaire. Ainsi en plus de sa mère, ses deux oncles lui apprirent de nombreuses choses, il fut très vite mêlé à la vie active, accompagnant souvent ses ainées. Il passa une enfance heureuse, car en plus d’être assez éveillé pour son âge, il était le chouchou de toutes les naines présentes dans le sud. Une fois assez grand pour lever une hache, des maitres d’armes s’occupèrent de sa formation. On lui apprit à se défendre et à se battre comme tout bon nain, mais Salfaryl était plus passionné par les écrits que par le maniement de la hache. Il c’était découvert cette passion auprès de sa mère et malgré les brimades de ses maitres, il lui était difficile de lever le nez de ses ouvrages.Quand son oncle Fundaal le prit avec lui pour lui dispenser le savoir-faire des lapidaires de son clan, il accueillit ce travail avec plus d’entrain, tailler les gemmes, reconnaitre les imperfections et les corriger, créent différents alliages et différentes formes, tout cela semblait couler de sens et lui plaisait beaucoup. Il avait cela dans le sang. N’ayant jamais abandonné la lecture, il tenta un jour une drôle d’expérience. Une fois que son maitre avait disparu de l’atelier, il se saisit d’un joyau de bonne qualité et entreprit de reproduire un symbole runique qu’il avait déchiffré dans un vieux parchemin, en vieux Khuzdul cela signifiait « Brille ». Pendant qu’il gravait, il se concentra et récita une formule rattachait à cette rune. Quand il posa les outils, il tressaillit, une fatigue soudaine s’empara de lui. Quand il posa les yeux sur la gemme il poussa un cri de surprise. Celle-ci semblait animer de l’intérieur et dispensait une légère lumière dans la pièce, il avait réussi !
Son oncle revint bientôt et lui aussi fut ébahi, il appela la famille au complet et tous durent se rendre à l’évidence, Salfaryl possédait un don rare parmi les siens, il avait le pouvoir d’enfermer l’éther dans une rune afin d’en tirer un pouvoir. Sa mère sembla très émue, elle lui raconta par la suite que de nombreux ancêtres de son clan possédaient ce don. Son père prit très vite des dispositions, il fit venir de Kirgan l’un des meilleurs Maîtres des runes, un « Karugromthi », un ancêtre vivant dans la langue des montagnes, un nain ayant dépassé les quatre cents années. Il portait le nom de Beorim Blanche-Barbe et accepta le jeune Salfaryl sous son aile. Son enseignement demanda rigueur et discipline, de nombreuses fois Salfaryl du porter la glabre de la honte pour avoir raté une combinaison runique. Mais il était doté de l’entêtement légendaire des siens et ne renonça pas à la tache. Il travailla de longue heure à comprendre d’où venait se pouvoir, comment le dompter et comment contrôler ses effets avec le moins de retour possible. Son vieux maitre sentit son grand potentiel et il lui enseigna tout ce qu’il avait lui-même de son maitre. Le temps passa à une vitesse folle et Salfaryl devint Runiste confirmé. Beorim quant à lui s’installa dans les Milles-caves, si bien qu’un lien très étroit se noua entre les deux nains. Mais bientôt, la réalité le rattrapa. En effet son père décida bientôt qu’il était temps pour lui de connaitre toutes les ficelles du métier qui lui permettraient plus tard de tenir ce petit empire sur pied. Il devint son ombre et comprit bientôt comment fonctionnait cette ville pleine de débauche et de corruption. Il développa un amour pour l’or et un instinct tout aussi aiguisé dans les affaires que fut celui de son père, il se le jura, il ne laisserait pas le nom des Sang-d’Argent disparaitre. Ainsi le temps passa, Fundaal et Bromyl décédèrent la même année. Ce fut un grand bouleversement pour leur ainée. On respecta un deuil de trois jours et selon leurs souhaits ils furent enterrés une des salles prévues à cet effet dans les milles-caves. Mais secondait par son fils, les affaires ne perdirent pas de souffle. Salfaryl gagna même de plus en plus de place dans cette hiérarchie interne, son père vieillissant lui aussi, il s’occupa bientôt de la majorité des travaux à réaliser. Beorim Barbe-Blanche mourut presque dix années plus tard, son corps lui fut rapatrié en Nanie et enterré dans les falaises d’Arkan. Depuis ce jour, Salfaryl disposa d’assez d’assurance et de savoir pour étudier lui-même les complexes runes, ce fut d’ailleurs sa principale source de distraction en dehors des obligations légales qu’il se devait de remplir. Puis ce fut le tour de son père et de sa mère. Quand il referma lui-même la porte du tombeau, il se jura de faire tout ce qui était en son pouvoir pour être un digne successeur. Pourtant, cette disparition soudaine laissa en lui un vide immense. Il devint redoutable dans toutes les négociations et son caractère typiquement nain ainsi que son regard noir lui donnèrent une réputation de dragon. On le nomma bientôt « le sombre ». Il succéda à son père au sein du conseil, la place des nains à Thaar devait être préservée.

Pourtant, quand le cycle prit fin et que la Malenuit s’abattit sur le Monde. Il crut que cette fin était arrivée. Trop loin des montagnes, il ne fut pas touché par la folie sanguinaire qui ravagea la Nannie. Heureusement ses stocks étaient remplis et le commerce ne fut pas trop affecté pendant cette sombre période. Pourtant il y avait urgence, Kirgan avait disparu et il fallait de toute urgence recrée un lien solide avec ses frères du Nord. Il envoya de nombreuses délégations et fut heureux d’apprendre qu’un grand nombre de survivant avait trouvé refuge à Thanor et Lante. Il fit lui-même le voyage pour signer les nouveaux accords et ce fut sa seule erreur tactique car pendante ce cours laps de temps on en profita pour mettre en doute son pouvoir au sein du conseil. Les milles-Caves furent même attaqués par un groupe d’homme d’armes sans couleurs, ils ne rencontrèrent pas de résistance car ils prirent par surprises les sentinelles restées sur place, mais aucun d’eux ne réussit à franchir la salle des coffres, on retrouva leurs cadavres pétrifiés devant la salle des coffres. À son retour Salfaryl entra dans une colère noire, il décida de placer les corps de pierre à la vue de tous, sur les remparts de sa demeure. Ainsi les voleurs étaient avertis.
Quand il reprit place au conseil, son humeur était sombre comme la nuit, mais il fit taire tous les médisants en montrant avec fierté ses nouveaux accords et un énorme diamant de la taille d’un poing. La montagne avait recraché de très grosses pierres que ses artisans seraient travaillés avec maitrise. Le commerce de diamants et de pierres étaient maintenus et le nain comptait bien mettre à profit cet évènement pour faire augmenter les prix. Depuis ce jour, Salfaryl poursuit un unique but celui d’assouvir son pouvoir et celui des Sang-d’Argent. Il modernise sans cessent ses liens, rachetant ainsi d’ancien commerce pour en ouvrir de nouveau, dernièrement il fit la possession d’un petit groupe d’esclave et compte bientôt trouver un autre filon prometteur.

HRPComment trouves-tu le forum ? : Very nice !
Comment as-tu connu le forum ? : Forumactif, je ne suis pas sur !
Crédit avatar et signature : The Guild-Master-Devianart
Compte autorisé par : Kahina


Dernière édition par Salfaryl le Sombre le Mar 8 Juil 2014 - 13:15, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
May'Inil Baenrahel
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1059
Âge : 474
Date d'inscription : 30/04/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  469 ans
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Salfaryl le Sombre, Maitre des Caves [Terminée]   Mar 24 Juin 2014 - 8:56

Bon mettons nous à l'oeuvre, sale traître è_é

Pas grand chose à en redire si ce n'est que ta perception de la Symphonie est trop "forte". En dehors de l'Anaëh (et de l'Aduram, mais là c'est d'autres problèmes) le Chant est à la limite du perceptible pour un druide elfe un peu expérimenté. Donc que ton sang-mêlé réussisse à le percevoir sans entraînement, ça passe mal.
"la forêt semblait lui chuchoter en permanence une mélodie qui dictait son instinct"
Typiquement, non, ton personnage idée d'où lui viennent ses fameux instincts. Et les nuancer un peu serait pas mal également.

Sinon, en correction assez mineure : savoir un peu plus ce dont il est capable avec la magie, là à part qu'il ne sait pas se transformer, c'est vague. Egalement, tu parles d'interpréter le vol des oiseaux au moyen de rituels : si c'est du genre "les oiseaux volent bas il va y avoir de l'orage" je doute que tu ai besoin de magie pour ça, si c'est plus complexe, je doute que la magie de la vie le permette. Je sais que la magie des druides de l'ancienne version avait des sorts pour comprendre les animaux, mais je pense plus que ce genre de capacités vient d'une empathie forgée par le mode de vie des druides.

Et enfin : "trente six lunes" Je me trompe peut-être, mais quand on dis "X lunes" on parle de cycle lunaires, qui fait dans notre monde 28 jours (environ) et probablement pareil sur Mira. Ou peut-être 81 jours, ce qui expliquerait d'où vient la durée d'un mois. Dans les deux cas, trente six lunes, c'est au moins plusieurs années. Je pense pas que ça soit cette durée que tu avais en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Salfaryl le Sombre
Nain
avatar

Nombre de messages : 61
Âge : 26
Date d'inscription : 14/03/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 297 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Salfaryl le Sombre, Maitre des Caves [Terminée]   Ven 27 Juin 2014 - 16:52

Alors :

J'ai modifié sa perception au sujet de la Symphonie des arbres, c'est un léger murmure. Idem concernant son instinct.

J'ai ajouté un descriptions de certains sorts comme exemple, cela suffit t'il ou dois je le tourner autrement, de plus si tu veux des détails sur leurs utilisations je peux t'envoyer un mp, je n'abuserais pas en tout cas, loin de moi l'idée du GB.

Et j'ai modifié le dernier point pour que ça soit plus cohérent.

Voila :)
Revenir en haut Aller en bas
May'Inil Baenrahel
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1059
Âge : 474
Date d'inscription : 30/04/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  469 ans
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Salfaryl le Sombre, Maitre des Caves [Terminée]   Ven 27 Juin 2014 - 18:49

Moi ça me va.
Revenir en haut Aller en bas
Salfaryl le Sombre
Nain
avatar

Nombre de messages : 61
Âge : 26
Date d'inscription : 14/03/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 297 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Salfaryl le Sombre, Maitre des Caves [Terminée]   Lun 30 Juin 2014 - 15:44

Fiche rebooter, nouvelle esquisse, manque l'histoire, je posterais quand se sera terminé :)
Revenir en haut Aller en bas
Salfaryl le Sombre
Nain
avatar

Nombre de messages : 61
Âge : 26
Date d'inscription : 14/03/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 297 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Salfaryl le Sombre, Maitre des Caves [Terminée]   Sam 5 Juil 2014 - 14:03

Voila, prêt pour la correction :D
Revenir en haut Aller en bas
May'Inil Baenrahel
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1059
Âge : 474
Date d'inscription : 30/04/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  469 ans
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Salfaryl le Sombre, Maitre des Caves [Terminée]   Mer 9 Juil 2014 - 15:01

Ma foi... Rien à redire. C'est cohérent, c'est bien écrit. Validé, donc.




Si tu en as encore besoin :

Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Inventaire ~ Pour suivre ton évolution {obligatoire}.
Journal de bord ~ Pour archiver tes liens de RP qui content l'histoire de ton personnage {facultatif}.
Et enfin, si tu as des question, n'hésite surtout pas à demander l'aide d'un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.

Et pour moi :

Code:
[Métier & Classe] : Prince Marchand de Thaar, Membre du conseil et Maitre des Caves

[Race & Sexe] : Nain & Masculin

[Classe d'arme] : Magie (Runes élémentaires)/ Corps à corps

[Alignement] : Chaotique neutre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salfaryl le Sombre, Maitre des Caves [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salfaryl le Sombre, Maitre des Caves [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un sombre complot [Illumina, Ision, Esprit, Ash] [TERMINÉ]
» Fanfiction: Une sombre menace, pour le monde de Shippucraft ? Chapitre 3
» Magister, maitre des sangraves [Pris]
» Une ruelle sombre
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Bibliothèque :: Tabularium :: Nains-
Sauter vers: