AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lazaro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enrico di Montecale
Hôte
Hôte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 419
Âge : 21
Date d'inscription : 10/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  32 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Lazaro   Dim 22 Juin 2014 - 9:51

LAZARO



Sexe : Masculin

Taille et âge : 55 cm de long (envergure de 118 cm) et âgé de 10 ans

Description physique : Lazaro est plutôt étrange pour un corbeau. Non seulement son plumage tire des reflets de bleu à la lumière, ce qui lui donne un aspect plutôt unique, ses yeux sont également d'un bleu intense, ce qui fait froid dans le dos lorsqu'il vous observe avec. Ce plumage et cette couleur d'iris le rendent unique, et il est facile de le distinguer des autres corbeaux. Malgré ces détails, sa morphologie reste semblable aux autres corbeaux, malgré des pattes plus claires que son bec gris.

Description mentale : Le corbeau est un oiseau réputé pour son intelligence, notamment lorsqu'il résout des problèmes (souvent liés à la nourriture). Lazaro n'échappe pas à cette règle et il ne faut pas sous-estimer les capacités intellectuelles du petit animal. Evidemment moins intelligent qu'un humain, ce corbeau n'en a tout de même pas moins dans le ciboulot; il sait reconnaître toute une série d'ordres simples, il est également passé maître dans l'art de dérober des petits objets et les dissimuler quelque part. Il lui est également capable d'imiter certains bruits de son environnement, dont la voix humaine.
Outre ses capacités, Lazaro est un corbeau pouvant se montrer affectueux, et surtout joueur, avec son maître, mais reste extrêmement susceptible et se méfie beaucoup des étrangers. De plus, il fait une fixation maladive sur les gens portant des chapeaux et ne se prive pas de leur uriner dessus ou de leur déféquer dessus pour le cause...

Histoire : Lazaro est un grand corbeau né dans une colonie proche d'un port soltarii. Cette colonie de corbeaux se nourrissait des bacs de poissons laissés sans surveillance par la négligence des pêcheurs. Jugé comme chétif par son entourage et dernier de la couvée, il ne recevait qu'une moindre part de nourriture, ce qui ne jouait pas en sa faveur pour justement prendre plus d'aplomb et grandir plus. Une de ces journées où il se retrouvait tiraillé par la fin, il fut attiré par un poisson bien en évidence près d'une table. N'écoutant que le bruit de gargouillis dans son petit ventre, le volatile fondit sur le poisson, soudainement arrêté dans sa course par un homme qui lui saisit les pattes. Craignant pour sa survie, le corbeau s'agita et croassa de plus belle, tentant d'alerter ses compagnons. Ceux-ci rendirent des croassements indignés et vindicatifs, mais aucun ne se précipita pour affronter l'homme.
Heureusement pour Lazaro, cet homme n'était pas un pêcheur grognon, mais un marin de passage. Enrico Montecale était tombé amoureux de petit animal, de son plumage et de ses yeux si singulier. Aussi voulut-il le ramener en sa cabine, de gré ou de force. Enfermé dans celle-ci, le corbeau eut d'abord la frousse de sa vie, tentant d'échapper à son geôlier. Mais trop tiraillé par la faim et attiré par les nombreux morceaux de poisson que lui lançait le jeune homme, Lazaro finit par se laisser tenter et à oser approcher l'homme de plus près afin d'avoir de quoi se sustenter. Au fur et à mesure que les mois passaient et que la cabine était à chaque fois fermée, le jeune corbeau ne put se résoudre qu'à manger ce que son maître lui donnait. Les mois continuant de passer, son maître décida de l'appeler Lazaro, en souvenir d'un compagnon marin mort du scorbut le jour-même, un gamin aux yeux d'un bleu intense, comme le corbeau.

Avec l'abondance de nourriture, l'oiseau prit des forces et atteint rapidement une taille respectable pour un membre de son espèce. Le volatile commença à ne plus craindre Enrico, la main nourricière, laissant parfois à l'homme l'opportunité de quelques caresses sous le bec. Une relation était en train de se construire entre l'homme et l'animal. Le corbeau baissait sa garde et devenait de moins en moins sauvage.
Puis un jour, le corbeau trouva le moyen de s'échapper de la cabine, trop content de pouvoir enfin déployer ses ailes et voler pour la première fois depuis des mois. Seulement, lorsqu'il s'échappa de la cabine, l'accueille fut apocalyptique; un marin portant un chapeau sentant l'urine l'avait vu et avait tenté de lui courir après avec un couteau, souhaitant manger l'animal. Le corbeau tenta de se dégager du couloir sous le pont et de pouvoir voler à l'air libre. Lorsqu'il sortit enfin de ce couloir tout en évitant un coup de couteau, poursuivit par l'homme au chapeau, il alla se réfugier sur le bastingage, à la vue de tous les autres marins étonnés de voir un corbeau en pleine mer. Lançant son couteau en direction du volatile, qui l'évita, le marin du nom de Bolino jura entre ses dents et tenta d'attraper l'oiseau à la main. Celui-ci s'éleva dans les airs et chercha un endroit pour se mettre en sécurité. Son oeil se focalisa sur la seule silhouette qu'il connaissait vraiment; un Enrico étonné de voir son corbeau sorti de sa cabine. Se réfugiant sur son épaule et croassant après le marin, Lazaro fit savoir qu'il était très mécontent du comportement de l'homme. Enrico hurla à Bolino que le corbeau était à lui et qu'il lui clouerait les couilles sur le mat s'il osait toucher une seule plume de l'oiseau. Et jamais plus le marin n'attaqua la noble bête.

Rapidement, Lazaro resta plus souvent sur l'épaule de son maître, conscient qu'il était son protecteur. Il volait quelques petites choses pour Enrico de temps à autre, ou bien faisait encore sentir plus l'urine au chapeau de Bolino, qui finit d'ailleurs par l'abandonner, le croyant maudit. Devenant la mascotte de l'équipage, il acquis une grande popularité sur tous les navires où servit Montecale. Durant certains affrontements contre les pirates, le corbeau savait faire de très bonnes diversions, fondant serres ouvertes sur le visage d'un ennemi affublé d'un chapeau, croassant dans leurs oreilles (en effet, qui s'attendrait à entendre le croassement d'un corbeau au beau milieu d'Eris ou de l'Olienne?), et d'autres petits services rendus à son maître. Au bout de quelques années passées avec lui, il se sentait bien nourri, apprécié, en sécurité. Il sauva d'ailleurs son maître lorsque celui-ci perdit sa jambe. L'homme lui ayant coupé était sur le point de tuer l'estropié lorsque le bec du corbeau s'enfonça profondément dans son œil. Entre ces deux-là, un lien fort s'était tissé.

A présent, Lazaro est au côté de son maître, soit en train de manger de sa main, ou de jouer avec lui en tentant de se payer sa tête par différents jeux de cache-cache. Car c'est un corbeau très joueur, qui a trouvé un inépuisable compagnon de jeu pour toute sa vie. Inépuisable surtout lorsque l'objet caché est une boussole ou bien une bourse contenant ses économies...
Revenir en haut Aller en bas
Thorgrel Poing-de-Fer
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1600
Âge : 25
Date d'inscription : 07/05/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  169
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Lazaro   Lun 29 Sep 2014 - 8:34

Validé ! Sympa l'image en plus, pense à l'ajouter à ton journal de bord et j'archiverais en suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Blanche d'Ancenis
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1028
Date d'inscription : 21/07/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 31 ans. Dans ces zones là.
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Lazaro   Lun 29 Sep 2014 - 11:01

L'image est certes sympa mais serait-il possible de la redimensionner ? Oui je suis chiante.
Revenir en haut Aller en bas
Arichis d'Anoszia
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1611
Âge : 23
Date d'inscription : 27/05/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 47 ans (né en 961)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Lazaro   Lun 29 Sep 2014 - 11:05

C'est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lazaro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lazaro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lazaro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Demandes et Créations-
Sauter vers: