AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre dans les Caves de Thaar [Kazadröm] -Terminé-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Salfaryl le Sombre
Nain
avatar

Nombre de messages : 57
Âge : 26
Date d'inscription : 14/03/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 297 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Rencontre dans les Caves de Thaar [Kazadröm] -Terminé-    Jeu 17 Juil 2014 - 13:52

Grand Hall des Milles-Caves
Thaar
1er énnéade du mois de Verimios, 7ème année du 11ème cycle.

Il était tôt dans la matinée quand un messager était venu le tirer de son lit. La nuit avait été courte à étudier le vieux grimoire qu’il avait reçut il y a une lunaison. A force de travail et de longue heure à déchiffrer l’ancien khuzdul tracé sur des pages en peau de bête, il avait réussit à trouver le tracer d’une antique rune. Celle-ci déclinait le mot « Azul » et « Zhaar » en un seul mot, soit métal et feu liée. Il ne l’utiliserait pas avant de nombreux cycles car cette rune était encore bien trop complexe, elle semblait avoir un pouvoir de liaison entre l’éther et le métal et ce n’était pas son domaine de prédilection. Ainsi quand on frappa à sa porte, il grogna et prit le temps de s’allumer une de ses pipes préparer la veille, Salfaryl Sang-d’Argent le Sombre Maitre des Caves des Milles-Caves ne commençait jamais une journée sans une bouffée de tabac. On retoqua à la porte pourtant il prit le temps de savourer ce premier moment de vie, lentement il commença à s’habiller revêtant un habit simple fait de tissu léger. Il prit position sur une chaise et grogna une nouvelle fois.

« Entrez »


Sans attendre, un nain trapu poussa la porte, il se nommait Jookar et avait pour métier celui de parcourir le dédale de galerie afin de prévenir de tel ou tel arrivé. C’était une tache qui demandait un bon niveau d’endurance, les Milles-Caves s’étendait sur de nombreux kilomètre et même s’il existait des raccourcit et passage secret pour arrivé aux appartements de Salfaryl, les messagers n’empruntait que les couloirs commun. Courir toute la journée dans ce dédale demandait de grand effort et pourtant le nain qui se présentait ne transpirer même pas. Il s’inclina respectueusement avant de tendre une missive.

« Maitre, Kazadröm Marteau-de-Fer, vous demande audience. »

« Hum…Le fils de Loth… »

Il lu brièvement la missive qui déclarait l’arrivé du nain et l’objet de sa visite. C’était un moyen simple de demander audience, le Maitre des Caves aimait recevoir des nains, même si cela devait le tirer de son sommeil.  

« Ainsi il vient pour la Forge-froide, l’établissement tient la route n’est ce pas ? »


« Certainement maitre, nous nous fournissons las bas régulièrement depuis son ouverture, c’est un bon forgeron. »

« Très bien, allons voir ça. »

Jookar en plus d’être un très bon messager lui servait également d’homme confiance, il lui rendait régulièrement compte des récentes affaires. Salfaryl prit le temps de revêtir une légère armure et sa toge rouge. Ils gravirent ensembles le dédale de couloirs qui menait vers le Grand Halls. Montant en légère pente, cette ascension matinal était toujours un bon moyen de ce mettre en jambe. Cela dura presque une heure pendant laquelle les deux nains conversèrent au sujet d’une prochaine réunion au conseil. Les Princes Marchands ne c’étaient pas réunis depuis quelques temps maintenant, la séance serait sûrement un brin tendu comme toujours. Le Maitre des Caves remarqua bientôt le dernier tunnel menant à leur objectif, il se rendit compte qu’a aucun moment il n’avait songé à la direction à prendre, ses pas l’avaient mené par automatisme pendant qu’il discutait.
Il tira une bouffée de tabac et se dirigea vers son hôte, celui-ci l’attendait prêt du grand feu qui brûlait à cet étage.

« Bienvenu à toi Kazadröm. Je lis ici que tu viens pour que nous discutions de ta forge. Les affaires ont-elles chutés à ce point pour que tu viennes me tirer de mon lit ? Non je ne crois pas que le fils de Loth est perdu la main. Alors que me vos ta visites noble forgeron ? »

Salfaryl considérait tout les nains présents comme des frères ou des fils, ses presque trois cents années lui donné une notoriété d’ancêtre respecter par tous mais il était de nature très franche et n’hésitait pas à tendre la main à tout nain ayant une bonne raison de lui demander.


Dernière édition par Salfaryl le Sombre le Mar 14 Oct 2014 - 12:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kazadröm Marteau-de-Fer
Nain
avatar

Nombre de messages : 252
Âge : 20
Date d'inscription : 02/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  104 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Rencontre dans les Caves de Thaar [Kazadröm] -Terminé-    Jeu 17 Juil 2014 - 23:36

Une dure journée attendait le forgeron. le ronfleur dormait encore à cette heure toujours en position « étoile de mer » comme ce nain aime le prononcer. Cet écume enivrante rompait de sa gueule ouverte pour arriver le long de sa méplat en finissant dans sa longue barbe auburn. Ce gros dormeur n'était vêtu que d'un simple caleçon blanchâtre déchirait sur les bords rendant le caleçon calamiteux, son réveil ne fut pas trop difficile bien que très long. Quelques minutes plus tard après un éveil difficile. Kazadröm se retrouvait assit sur son lit pensant que ce nain qui n'était pas du matin ne devait pas s'éterniser, car il devait rendre visite à un vieil ami de son père. Ce somnolant attrapait son sommier de ses mains, son bec pendait toujours avec cette fontaine de mucus rejoignant son genou par le biais de son bras, ses mirettes étaient pratiquement fermées. Le marchand lâcha le matelas puis frotta ses yeux sous un grand étirement pour tenter de se réveiller tant bien que mal.

« Que c'est dur le matin, surtout à cette heure. C'est bien parce que c'est pour les affaires et pour aller voir un très bon ami comme Salfaryl, en ce jour j'ai besoin d'un grand conseil que seul lui saura me donner. »

Le nain tarda encore un peu avant de se levait péniblement, en allant se servir un thé au premier étage. Il prenait alors la tasse et la déplaça lentement, ce buveur de thé la bloqua sur sa lèvre inférieure puis pencha la tasse jusqu'à recevoir de ce liquide dans son gosier. ceci le réveilla assez rapidement au bout de quelques godets, le gobelet fut lavé puis rangeait tranquillement. il se plaça alors à sa fenêtre puis admira la vue qui s'offrait à lui sur le port alors que c'était encore la nuit. Le nain après avoir passé quinze minutes a admiré cette vision décida d'aller se laver. Cet alcoolique remonta alors l'escalier qui le menait au premier étage puis ouvrit son armoire sur un geste rapide. Ce vendeur attrapa alors sa cape en peau de beör, un pantalon, ses bottes et un nouveau caleçon. puis se dirigea vers les douches publiques. Une demi-heure passait il se trouvait enfin aux douches publiques, Cet être de petite taille rentra alors dans une cabine puis retira ses habits, il se lava puis se rhabilla dès lorsque sa peau fut sèche, ce tueur d'animaux revêt alors sa tenue de Beör avec la tête de la bête sur la sienne.

« Bon, bah je suis fin près. Je vais pouvoir y aller, ça fait tellement longtemps que je l'ai pas vu ce maître des caves. Mais au passage je vais aller récupérer Ma. »

L'être de Mogar partait alors en destination de sa bâtisse pour récupérer son arme tant précieuse. Cet épéiste était quand même assez stressé de devoir revoir un vieil ami à son père, surtout que c'était pour une raison assez rare. Kazadröm avait en tête de devenir vraiment très célèbre et de parcourir le monde en compagnie de l'horloger qui passait parfois sur Thaar. Ce gentil personnage voulait donc parler à Salfaryl. Cet armurier comptait emprunter une petite somme d'argent en créant des armures. Arrivée enfin chez lui ce nain récupéra son épée puis se remit en route vers cette demeure qui s'appelait les miles caves. C'était une mine naine avec en surface une muraille de pierre entourant les deux hectares de la propriété. Un bâtiment au toit plat et aux briques blanches sans ornement particulier siège au milieu, un lourd portail avec des runes naines rehaussé d'or sert de porte. L'intérieur est très différent de l'extérieur, c'est là que l'on peut voir le travail d'un nain à l'oeuvre. Un grand hall aux murs richement décorés accueille les visiteurs, au fond de cette salle se trouve une tour intérieure doté d'une arche servant d'ouverture. Une fois l'arche dépassait un escalier s'engouffre sur environ trois mètres, après cette descente se trouve un long dédale de galerie avec des culs de sac et des pièces aux usages divers et variés. Ce chasseur était enfin arrivé aux mille caves après une longue heure de marche.

« Bonjour monsieur, je suis Kazadröm marteau-de-fer et je voudrais voir le maître des caves Salfaryl s’il vous plaît. »

À ces mots un éclaireur fut envoyé pour aller chercher le maître des caves en personne qui dormait paisiblement sur son lit. Kazadröm prenait alors sa pipe puis l'alluma paisiblement prenant alors quelques bouffées en s'assoupissant devant cette sublime cheminée qui s'offrait à lui. Cet être de roche regardait le feu en fumant sa pipe, au bout de quelques kilomètres à courir l'héritier du clan des sang-d'argents fut averti et était en route. Le fumeur de pipe posa alors ses mains sur les accoudoirs du fauteuil puis se souleva se mettant alors debout. À la vue du nain Kazadröm le laissa mettre une main sur son épaule puis le regarda dans le blanc des yeux en laissant un léger sourire se dessinait sur son visage. Il rétorqua de son accent nain à cette personne légèrement plus grande que lui.

« Je te remercie de cet accueil chaleureux ça me va droit au coeur, Salfaryl. Oui, c'est vrai que les affaires sont vraiment fleurissantes, franchement je ne croyais pas que cela allait fonctionnait aussi bien, mais bon. Mes amis et ma famille dans le nord me manque, je voudrai les retrouver, quelques fois je ne comprends pas ma propre action, j'aimerai retrouver Thanor. Cela était et ça restera toujours un rêve pour moi, nain. Que de voir mon nom sortir de chaque bouche des personnes que je croiserai, bien sûr je voudrais réaliser ce rêve, mais je suis encore jeune vois-tu. puis-je t'empruntais de l'argent pour le voyage, nous serons deux personnes et demi, ainsi que de l'argent pour rouvrir une forge que j'essayerai de te rendre au plus vite même si il faut venir à Thaar. »


Dernière édition par Kazadröm marteau-de-fer le Jeu 2 Oct 2014 - 20:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salfaryl le Sombre
Nain
avatar

Nombre de messages : 57
Âge : 26
Date d'inscription : 14/03/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 297 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Rencontre dans les Caves de Thaar [Kazadröm] -Terminé-    Ven 18 Juil 2014 - 10:45

Salfaryl prit le temps d’étudier le nain qui se présentait à lui pendant qu’il parlait. C’était un fier gaillard avec de fort bras et une cape en peau de bête, un Beorg sûrement au vu de la couleur du vêtement. Il manier surement le marteau avec autant de force sur ses ennemis que sur le métal et c’était une bonne chose car s’il voulait vraiment arpenter les routes dans ses temps encore troublés par le Voile récent, savoir ce défendre serait une nécessité. Thanor était à trente jours de voyage, et les risques étaient constant. Il tourna légèrement la tête vers Jookar, celui-ci semblait gêner, il venait de comprendre une nouvelle fois pourquoi on appeler Safalryl, le Sombre. Se retournant vers son hôte, il le gratifia d’un sourire franc.

« Voila une idée qui m’interpelle, les routes sont peu sûr en ce moment Kazadröm Marteau-de-fer, mais allons discuter de sa autour d’une pinte, il fait déjà chaud et pourtant le soleil est à peine levé. »

Il tira une bouffée de tabac avant de prendre la direction d’une petite table situé non loin d’un bar. Un nain s’activa dans la foulée, il avait pour nom Jorn Unemain et ne possédait qu’une seule main, pourtant il était doté d’une extrême dextérité quand il s’agissait de servir de la bière. Un crochet forger spécialement était attaché à son moignon et lui permettait d’user de sa main invalide presque aussi bien que l’autre. Il salua son groupe d’invité et avant que tout le monde ne soit bien installé, la bière était déjà servit.
Salfaryl prit la première pinte et trinqua avec Kazadröm. Il déposa sa pipe sur un support prévu à cet effet et essuya d’un revers de manche la mousse dans sa moustache.


« Eh bien, maintenant quel est cet épopée dans laquelle tu te lances ? La forge froide ne te convient elle plus ? »


Il marqua une pause, en effet voila de nombreuses question, mais Salfaryl avait besoin de sureté. Mais il était connut pour soutenir tout les projets, il lui fallait juste plus d’explication. Après un court silence qu’il laissa planer, il but une nouvelle lampée de bière.


« J’ai besoin de sécurité avant de te prêter mon or, les routes sont dangereuses en ce moment et c’est mauvais pour le commerce. Racontes moi en détail ton projet, je n'ai pas pour habitude de verser mon or dans n'importe qu'elle entreprise ! »
Revenir en haut Aller en bas
Kazadröm Marteau-de-Fer
Nain
avatar

Nombre de messages : 252
Âge : 20
Date d'inscription : 02/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  104 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Rencontre dans les Caves de Thaar [Kazadröm] -Terminé-    Lun 6 Oct 2014 - 19:52

La fourrure cornue aux poils choquées envoûtait le désir d'une compagne à souhaiter s'en débarrasser, le souvenir d'un âge ancien, l'importance d'une relique. Le maniement du marteau chez lui descendait de génération en génération, le prochain sommeillait dans le ventre de sa femme, sûrement grandirait-il en tapant le fer comme son père le fit. Ferait-il la fierté de sa famille, de son clan. Le tapeur de métaux ne pensait qu'à sa petite progéniture, elle était très importante à ses yeux, comme sa concubine. Le ferronnier de son œil aiguisé scruta celui qu'on appelait le sombre, le chemin commença à la tête, ce crâne dégarni, les sourcils froncés, la moustache en crocs, la barbe ornée d'un bracelet, non brossée. Le marteleur se fit rapidement l'opinion du gars qu'il avait en face de lui, un nain qui devait sûrement avoir les trois cents ans endurcis par la vie, il en vit passer beaucoup des nains à sa ferronnerie, mais des riches comme lui très rarement.

« Ong gorog-ha ? A bezek tromm, ek git drung »

Les quelques erreurs créent par le passé ramena le forgeur au sourire sans plus pareil du prince marchand, le nain fit de même, comment répliquer à un si joli sourire nain. Les belles dents du petit peuple firent surface en y ajoutant de chaque côté leur sauce, les traits de Grundazul étaient plus étirés et donc plus caricaturiste. Pourtant le bonheur de voir des gens sourires ne pouvait être pâli, la sûreté des routes le jeune être ne s'en souvint guère, trop jeune pour s'en rappeler, ça aussi était un autre problème. Il voulait retrouver son petit chez soi, il voulait retrouver ses proches et ce même s'il devait partir seul jusqu'à Thanor.

D'un pas engourdi les deux confrères arrivèrent à leur table, ce qui laissa le temps à Kazadröm de ranger sa pipe dans son étui, les pintes faites d'argent étaient servies, Les trinquents de chopines émises fut un bruit assez intense, le ferronnier ramena donc cette bière à sa gamelle. Il Pencha délicatement la bière comme pour vérifier la valeur d'un morceau de métal et laissa coulé ce breuvage divin en son gosier pour étancher sa soif. La chopine fut remise sur la table, le futur père remercia le serveur d'un hochement de tête gratifiant. Une remontée gastrique fut émise, gonflant les joues de l'être de Mogar, Dieu de la guerre. Les paroles du vieillard furent émises, mais le nain rétorqua facilement.


« Dok, Or git a drek, bar, berek a rinn git gand ek arman Gorm a git a Thanor-ha ? 
»

Kazadröm avait répondu certainement aux questions que se posait le vieux, c'est après ainsi que le nain souffla vers les cieux comme pour décompresser le ballon trop gros. La choppe revint alors sur les lèvres et une nouvelle gorgée fut prise s'ensuivit d'une manche sèche pour faire partir toute la mousse se trouvant dans sa barbe. La pinte fut alors remise sur la table par un geste simple, le nain laissa à nouveau finir Salfaryl puis reprit par une série de réponses.

« Dok Salfaryl, or arm ong grom dawi, or gandad elgram a ek ad ong skaz, or git a thanor un or anad Grungron a rinn, or a ad bereki a berek grungron. »
Khazalide.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Salfaryl le Sombre
Nain
avatar

Nombre de messages : 57
Âge : 26
Date d'inscription : 14/03/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 297 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Rencontre dans les Caves de Thaar [Kazadröm] -Terminé-    Mar 7 Oct 2014 - 13:31

« Hum…Ap »

Voila la réponse du nain, clair net et concis, Safaryl avait rarement besoin de plus de temps pour juger. A vrai dire, avant qu’ils se restaurent en bière, il avait déjà imaginé les différentes pistes possibles et les meilleurs investissements à cours et long terme pour Kazadröm. Il n’était pas prince marchand pour rien. Il but alors une longue gorgée de bière, laissant un temps considérable se passer avant de reprendre la parole. Le maitre des caves aimait toujours laisser planer un silence, il était souvent révélateur. Mais le fils de Loth ne dit rien de plus. Il était donc déjà sûr de son choix et qui était-il pour refuser à quelqu’un de réaliser ses rêves s’il pouvait lui-même en tirer un bénéfice ?
Le vieux nain fit un signe de la main. Un serviteur arriva en hâte, un homme cette fois ci. Il fit une courte révérence une fois arrivé devant les deux nains.


« Raham, va chercher Bromdak Tarindal, il devrait déjà être debout s’il n’a pas abusé sur l’herbe-folle hier soir…Dit lui de te donner le cinquième coffre de la rangé deux cents dans la première voûte. Dit lui aussi de préparer les ébauches des contrats, du premier au douzième. »

L’homme se releva et refit un signe de tête. Salfaryl embauchait les hommes pour deux choses, leurs longues jambes, il faisait des messagers plus rapides pour les urgences que les messagers nains. En suite il entamait une seconde sélection parmi les plus rapides, ceux qui arrivaient à retenir un message d’une demi page et à le retenir dans son intégralité après avoir courut l’ensemble du parcourent étaient généralement admis. Dernier point, il était moins apte à comprendre le classement des nains, ainsi pour eux ce genre d’information n’avait presque aucune valeur.
Ils attendirent en échangeant quelque mots et en buvant encore une pinte de bière chacun.


« Ta femme à eu une bonne idée, il est important de transmettre la vrai culture nain à nos jeunots, de plus Thanor à besoins de bras, la citée d’Almia à était récemment reconquise, du moins les premiers niveaux selon mes informations et la communauté qui y survie est alimenté par la citée de l’ouest. Si tu es le dignes fils de ton père, un forgeron de ta trempe aura de quoi faire las bas. »

Il eu encore le temps de tirer une bouffée de tabac avant que la silhouette de Raham se dessine dans le tunnel principal. Il arriva d’un pas rapide tenant dans les mains un petit coffre ainsi qu’une liasse de parchemin. Sans attendre il déposa le tout devant les nains, il fit une dernière révérence et fit demi-tour sans un autre mot. Salfaryl ne s’en souvenait plus concrètement, peut être était il muet ? C’était une possibilité, les muets étaient encore plus appréciés dans son service.
Le maitre des caves reposa son brûle gueule puis saisit le coffret.


« Voila mes dernières possessions à Thanor concernant les forges. La plus pars appartiennent à des nains ayant élus domiciles ici et m’ayant laissé en gage leurs bâtiments dans le nords…Ah mais par Mogar ! »

Il avait fouillé en même temps qu’il parlait, puis d’un coup un document lui était spontanément arrivé dans les doigts, c’était le bon. Il le tendit à Kazadröm.

Plan de la forge:
 

« C’est ton ancienne forge, elle n’a pas trouvé de propriétaire car les travaux sont assez conséquent. Si tu me cèdes la forge froide, alors je pense que nous pourrons arriver à un bon arrangement. »

Il prit en suite les différents contrats, ceux-ci étaient pré rédigés. Il en mit certains de cotés avant d’en retenir deux. Deux offres qu’il proposerait au nain, une assez abordable, l’autre plus chère mais avec un meilleur service.

« Voici mes offres fils de Loth. »

Contrat de Vente:
 

Une fois les deux parchemins poussés devant les yeux du nains, il attendit. Il faudrait encore régler quelques détails, mais une fois un des contrat signé cela accélérait les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Kazadröm Marteau-de-Fer
Nain
avatar

Nombre de messages : 252
Âge : 20
Date d'inscription : 02/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  104 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Rencontre dans les Caves de Thaar [Kazadröm] -Terminé-    Mar 7 Oct 2014 - 19:43

 Enfin le nord, que rêvait de mieux que de retrouver ce qui était le mieux à ses yeux, le froid, la forge, ses amis, ses ennemis. Le temps passé, le nain s'en réjouissait toujours autant, le sourire empli de bonheur qui se créait à ses lèvres au point de le faire sauter de joie. Comment rendre quelqu'un heureux en soi il ne pensa d'ailleurs pas au silence qui planait dans la salle, le ferronnier était heureux de patauger à nouveau sur les traces de son enfance. Les pensées remontèrent aussi au-delà de Thanor, à son père Loth, ainsi qu'à sa mère Karne. 
Le nain ne fit qu'une gorgée du restant de bière qui se trouvait dans cette chopine faite d'un métal précieux, l'argent. La choppe posait de nouveau sur la table avec le petit être penchant sa tête vers l'arrière ressemblait comme à un miracle produit par Mogar. Kazadröm reprit tant bien que mal ses esprits puis regarda le prince marchand en face de lui, soufflant en direction de la table, il sortit à nouveau cette pipe puis prit quelques taffes les recrachant tel un soulagement.
« Je suis tellement heureux que tu acceptes Salfaryl. Je ferai de mon mieux pour le remboursement, je te le promets, moi, fils de Loth. »


Salfaryl prit ensuite la parole demandant à longue jambe d'aller chercher des documents chez un certain Bromdak Tarindal, ainsi que de prendre le coffre numéro cinq. sûrement qu'aujourd'hui ce chiffre porterait chance à Kazadröm, sur la deux centième rangée de la voûte, autant dire que ça en fait pas mal. Il regarda alors l'enjamber du umgi qui courait très rapidement. Les humains sont endurants sur les longues pistes, mais, le forgeron le bat à plate couture. Le sombre continuèrent alors ses paroles en disant qu'Almia a été reprise des mains des peaux vertes, plutôt une bonne chose.
« ha ? Je savais qu'elle avait été reprise, mais par contre les niveaux, non, tu sais qui ont mené les nains là-bas pour reprendre la kazad . Et pour Thanor j'avais appris l'instauration d'un conseil, qu'est-ce qu'il s'est passé ? On m'a aussi dit que Lante était dirigé par Valek. Il y a du nouveau là-bas . Par contre c'est vrai qu'une aide à Almia serait très intéressante et puis tu sais la femme et le trésor des dieux. »
Kazadröm était encore assez joyeux, mais il essaya tout de même de rester calme même si pendant un certain temps il s'était fait entendre dans toute la salle. Lorsque l'humain revint le forgeur admira le gros paquet qui l'attendait, sans plus tarder il admira de nouveau le plan de son ancienne forge qui demeurait pour lui toujours aussi majestueux, mais il est vrai que du nouveau devait y être fait. Son œil se posa alors ensuite sur le second contrat de vente qui paraissait être le meilleur pour lui, même s'il réfléchit légèrement, il poussa le second contrat vers Salfaryl puis dit d'une voix sûre.


« Celui-là c'est pour moi, soit en sûr. Il m'a tapé dans l’œil dès la première fois que je l'ai vu, en plus de ça tu as ma forge, tu me rends comblé Salfaryl. »
Revenir en haut Aller en bas
Salfaryl le Sombre
Nain
avatar

Nombre de messages : 57
Âge : 26
Date d'inscription : 14/03/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 297 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Rencontre dans les Caves de Thaar [Kazadröm] -Terminé-    Mer 8 Oct 2014 - 12:26

Le nain regarda son nouveau client saisit le contrat numéro sept. C’était le bon choix selon lui, une meilleure prestation pour plus de qualité. Ainsi le forgeron pourrait mettre en œuvre son art dans les meilleures conditions. Un choix typiquement nain. Le Sombre valida d’un geste de tête pour montrer qu’il était sur la même longueur d’onde que Marteau-de-fer.

« Bien voila un bon choix. Raham ! »

L’humain revint très vite, comme s’il avait toujours était la, dans l’ombre. C’était d’ailleurs sûrement le cas ! Il ne dit pas un mot comme à son habitude se contentant de son signe de tête révérencielle.

« Direction la Voutes-de-Snorri, demande lui le coffre numéro dix et rapporte le. »

L’homme repartit sans demander son reste. Si on pouvait se demander comment l’homme communiquait, l’écriture était une bonne réponse. Cela permettait aussi de consigner le message dans une archives afin de garder une trace de la dite transaction. Salfaryl saisit une petite boite ouvragée à l’intérieur du premier coffret. Il l’ouvrit et en sortit un sceau de métal. Le Barman lui tendit un flamme et il fit chauffer la cire avant d’imposer son tampon personnel. Il retendit le contrat à Kazadröm.

« Voila l’accord du maitre des caves, à toi de signer Kazadröm. »

Il tendit une plume avec une petite réserve d’encre, cela suffirait pour apposer la marque du nain.
Raham revint vers les nains, il déposa un plus gros coffre devant eux. Le Sombre saisit la grosse boite de métal et tira une clé de son ceinturon. Lentement la serrure s’ouvrit.


« Ici les 2550 souverains. Le remboursement devra se faire à hauteur de 10% après les 6 premiers mois d’activités. Tu auras ainsi largement le temps d’être rentable si les nouvelles sont vraies. Je t’offre les intérêts car ta forge à Thaar représentera un assez gros gain pour les Milles-Caves. »

Il suffirait au prince marchand d’injecter une somme minime dans l’affaire pour qu’il en tire un bénéfice rapidement. De plus il connaissait bien Loth le père de Kazadröm, faire une offre convenable à son fils était de bon ton.

« Je ne sais pas exactement ce qu’il se passe à Lante, mes dernières nouvelles dates de bientôt un mois si tu tout savoir…D’ailleurs quand tu seras arrivés n’hésites pas à joindre un message au caravanier qui repartirons, tu me tiendras ainsi informé de ce que tu as pu voir sur ta route… »

Bon échange de procéder s’il en est. Et une bonne affaire de faites au saut du lit, une bonne journée qui débute. Salfaryl était content.

« Sommes-nous d’accord fils de Loth ? Besoin d’autre chose ? »
Revenir en haut Aller en bas
Kazadröm Marteau-de-Fer
Nain
avatar

Nombre de messages : 252
Âge : 20
Date d'inscription : 02/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  104 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Rencontre dans les Caves de Thaar [Kazadröm] -Terminé-    Mer 8 Oct 2014 - 14:48

Quelquefois, je me sens un peu enfantin à être aussi heureux, mais plus d'un sauterai de joie en apprenant une bonne nouvelle comme celle-là. Je dois énormément à Salfaryl, pour un forgeron de ma trempe ça serait bien d'apporter mon aide à Almia, ah ! Je dois aussi aller voir Tromm où il est peut-être parti aidé Almia vu qu'il est originaire de là-bas.


« Je tiens ça de mon père, n'hésite pas à passer même si la dette est rendue, ma forge t'est ouverte. »


Mon regard se posa sur ce jeune humain qui vint à nouveau appeler par Salfaryl, encore une fois il fit une révérence, je ne fis qu'un hochement de tête pour répondre à la sienne. C'est ainsi que je vis que le sombre choisit l'élite de l'élite, même s'il a quelques longues-jambes, mon destin m'a amené à Thanor, pourtant, je reviens sur mes pas. Pendant un certain moment je me dis que je devais retourner sur les traces de mon défunt père, bwarf, à quoi cela me servirait-il.


« En parlant d'Almia, les premiers niveaux sont de nouveaux habitables . Y avait-il des survivants ? »


Et dire que mon père croisa ce nain qui se trouvait en face de moi, il me fallait désormais tracé une nouvelle route, je regardai ce nain apposé son sceau sur le contrat de ventre. Salfaryl me tendit cette fiche à nouveau et j'y apposai ma signature à l'aide de la plume que ce prince marchand me tendit. Je lui retendis le contrat et dis d'une voix joyeuse.


« J'ai signé ce contrat de vente qui me rendra heureux, Salfaryl, mon père avait raison, tu es vraiment un gromm Dawi. »


Je l'écoutais attentivement prononcer ces mots, puis j'admirai ce joli paquet de pièces qui se présentèrent à mes yeux. L'odeur de la bière me remonta à nouveau au nez. Je ne préférais même pas m'en préoccuper, admirer ce pactole était bien plus cupide. Après tout l'argent est le nerf de la guerre.


« Je joindrai le message ne t'en fait pas, et pour le départ de Thar, c'est quand ? »


Khazalide:
 
Revenir en haut Aller en bas
Salfaryl le Sombre
Nain
avatar

Nombre de messages : 57
Âge : 26
Date d'inscription : 14/03/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 297 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Rencontre dans les Caves de Thaar [Kazadröm] -Terminé-    Sam 11 Oct 2014 - 16:29

« Je répondrai à ton invitation avec joie Kazadröm Marteau-de-fer si les affaires à Thaar ne mobilisait pas tout mon temps, regarde, le soleil est à peine levé que nous trinquons déjà à un contrat ! »

Il rigola franchement pour la première fois de la journée, un rire gras typiquement chargé des relents de tabacs coincé dans sa gorge. Il but une gorgée de bière pour faire passer tout cela avant de s’essuyer la moustache d’un revers de manche. Il fit un clin d’œil complice au fils de Loth en ajoutant.

« Enfin, c’est surtout mes vieilles jambes qui ne supporterait pas le voyage ! »

Nouveau rire gras, nouvelle gorgée de bière, le maitre des caves était de bonne humeur se matin. Jorn le nain derrière le bar esquissa un sourire, un sourire qui se communiqua à tout le personnel présent dans le Grand Hall. Quand le Prince Marchand était de bonne humeur, cela signifiait que l’affaire tournée bien et que la paye mensuelle serait donc calculer en fonction. Il était donc normal que le moral de tout le monde soit au beau fixe.

«Hum…Je n’en sais rien à vrai dire…Cela m’étonnerait beaucoup personnellement. »

Salfaryl ne fit pas attendre plus longtemps le forgeron. Il poussa d’un bras ferme le coffret qui contenait les pièces. Un contrat irait au nain, l’autre il le garderait dans ses archives. Il commença a plier le parchemin dans des gestes milles fois répétés et il le transmit au nain manchot, celui-ci s’occuperait de le transmettre au scribe des archives quand celui-ci viendrait prendre son déjeuner houblonique matinal. Ah, les milles-caves était une machine bien régler et chacun connaissait son rang et son poste, une des plus grandes fiertés du clan des Trois-Diamants.
L’entretient touché à sa fin et il avait encore de nombreuse chose à régler avant le zénith.


« Voila ton or Kazadröm. La caravane partira dans une ennéade ce qui te laisse le temps de préparer ton voyage. Un de mes gardes personnels t’accompagnera jusqu'à ta demeure afin que mon investissement soit protégé, jusqu’au départ. Transmet mes amitiés à ta femme, que les Cinq veillent sur ton voyage, n’oublis pas de me tenir au courant de ce que tu rencontreras sur la route une fois arrivé et trinque une fois la première arme vendu dans ta forge ! »

Le nain se leva et fit un signe de tête avant de s’éloigner, tout était dit.
Revenir en haut Aller en bas
Kazadröm Marteau-de-Fer
Nain
avatar

Nombre de messages : 252
Âge : 20
Date d'inscription : 02/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  104 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Rencontre dans les Caves de Thaar [Kazadröm] -Terminé-    Dim 12 Oct 2014 - 9:03

Je riais toute aussi de bon cœur avec lui, Salfaryl était vraiment un bon gars, un rire toute aussi gras dû à la pipe que je tirai tous les jours. D'ailleurs j'en repris une taffe en la sortant de ma poche, j'essayais d'être moins stressé, mais se trouvais devant un grand homme tel que lui c'était énormément d'honneur.

« Dans tous les cas, si tu as besoin de quelque chose envoie ton caravanier je serais heureux de lui rendre service. »

J'écoutai les paroles du nain et rigolai en sa compagnie une nouvelle fois, je crois que je venais de signer une bonne journée, tout le monde était de bonne humeur, je récupérai le coffre qu'il me tendit en répondant à son clin d’œil par le mien, le contrat finit dans ma poche, j'écoutai les dernières paroles d'un vieillard puis je dis d'une voix sereine.

« Je te remercie bien Salfaryl, je prendrai bien soin de ma forge en ton honneur, que les cinq te bénissent, les marteaux de fer te seront reconnaissants. »

Je hochai la tête puis suivie la route vers la forge où ma femme m'attendait avec un repas bien garni, une nouvelle vie m'attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre dans les Caves de Thaar [Kazadröm] -Terminé-    

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre dans les Caves de Thaar [Kazadröm] -Terminé-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que fais tu dans mon rêve ? [PV Solembum][FINI]
» Un crepuscule dans la forêt [libre....très libre] [terminé]
» Un loup solitaire dans la taniére d'un grizly. [TERMINÉ]
» Ta place est dans un musée ¤Ben voyons¤ [Terminée]
» Un peu d'exotisme dans ce monde de riches - Ishan Sarkar [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: