AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau baron et conseil de Missède.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Théobald de la Courcelle
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 110
Âge : 28
Date d'inscription : 13/10/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 (né en 991)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Un nouveau baron et conseil de Missède.    Lun 20 Oct 2014 - 14:59



Il faisait encore nuit quand un messager portant les couleurs du baron Viktor de Missède arriva à Ybaen.  Fort de son autorité il passa rapidement les portes de la ville puis de la forteresse, arrivé dans la cours de cette dernière il demanda haut et fort à parler au seigneur d’Ybaen.  Ce dernier n’était autre que Théobald de la Courcelle, héritier de la baronnie de Missède.  Les cris du messager l’avaient réveillé, sortant précipitamment de sa chambre il croisa un garde venu le chercher. Ce dernier ne savait pas de quoi il retournait, seul l’intendant ainsi que le chef de la garde était au courant.  Quand Théobald arriva dans la cours le silence se fit et tous les regards se tournèrent vers lui.  Théobald intrigué se dirigea vers le messager, un garde de la bibliothèque constata t’il, le message ayant déjà été décacheté par son intendant le jeune seigneur lui prit.

Le message devait être d’important si le messager était un garde de la bibliothèque,  c’est pourquoi Théobald ne supportait que l’intendant ait osé ouvrir la lettre. Sauf si la nouvelle était trop importante, difficile à admettre…  Théobald  du lire la lettre plusieurs fois pour en comprendre vraiment le sens. Le baron mort ? Assassiné ?  A Merval ? Mais comment cela est t’il possible ? Puis enfin il comprit autre chose, maintenant il était baron, il était le successeur légitime de Viktor.  Levant les yeux de la lettre  il croisa les yeux  de sir de Beaucours, le chef des garde d’Ybaen,  ce dernier s’approcha du nouveau baron, leva son bras et cria bien fort :


« LONGUE VIE AU BARON! LONGUE VIE AU BARON  THEOBALD Ier ! GLOIRE A LUI ! »

Le crie fût reprit par toute les personnes présentes, ce qui attira de nombreuses autres personnes qui se mirent elles aussi à crier.  Remit du choc de la nouvelle Théobald se retourna vers sir de Beaucours et lui dit :

« Allons de suite à Missède, évitons toute contestation, et surtout apprenons au plus vite ce qu'il c’est passé ».


Sir de Beaucours acquiesça et demanda haut et fort qu’on prépare 20 chevaux pour le baron et sa suite, en réalité des gardes. Cela ne laissa que peu de temps à Théobald pour se changer mais il put mettre une tenue descente.  Les 20 cavaliers, dont 4 portant des étendards de la maison des de la Courcelle chevauchèrent toute la nuit accompagné du garde la bibliothèque.  Ils arrivent à l’aube, plein de poussière devant Misséde. Ils n’eurent aucune difficulté à rentrer, l’étendard de la maison de Théobald ainsi que le garde de la bibliothèque leurs servirent de laisser passer. Arrivé dans la cours de château de Misséde, qui était plus un palais d’agrément,  de nombreuses personnes étaient déjà en train de s’activer.  Mais tout s’arrêta à son arrivé,  l’intendant de la demeure, ainsi que le chancelier était déjà présent.  Sir de Beaucours prit la encore l’initiative :

« VOICI LE BARON THEOBALD PREMIER DU NOM ! GLOIRE A LUI ! GLOIRE A LUI ! »

Le cri fût encore reprit par les personnes présentes et ils finirent par tous se courbèrent devant lui. Ce premier acte d’autorité fût une réussite et les jours suivant furent consacrés   à renfoncer cette autorité. Il organisa les funérailles de son ancien mentor, Viktor, et de son épouse. Il s’occupa ensuite  de son intronisation officiel en tant que Baron. Toutes ses formalités faites il pouvait maintenant se consacrer à s’occuper de la mort suspecte de l’ancien baron et à gérer la baronnie.


Dernière édition par Théobald de la Courcelle le Jeu 4 Déc 2014 - 16:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Théobald de la Courcelle
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 110
Âge : 28
Date d'inscription : 13/10/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 (né en 991)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un nouveau baron et conseil de Missède.    Lun 20 Oct 2014 - 15:13




« Nous  Théobald de la Courcelle  premier du nom, Baron de Missède et seigneur d’Ybaen, condamnons Hugues Castagnier pour les crimes de meurtre et de contrebande. La sentence sera  appliquée demain à l’aube. Que cette sentence soit diffusée dans la baronnie et que tous sache que justice règne sur nos terres ».


Un long silence suivit le verdict puis deux gardes ramenèrent le condamné dans se cellule. Fort heureusement ce dernier était totalement abattu  et ne n’opposa aucune résistance. Même si il ne l’avait pas montré,  Théobald avait été inquiet tout au long de cette affaire.  Il s’agissait du jugement le plus important qu’il avait eu à rendre jusqu’à présent. En effet à Missède  seul, le baron pouvait condamner à mort, les affaires les plus importantes faisaient donc parti de son domaine réservé. Cette première affaire avait été, fort heureusement, très simple et le procès rapide.  Le jeune baron venait  de faire un acte important d’autorité. Au vu des regards que ses conseillers, ainsi que la foule, lui jetaient,  Théobald avait réussit à gagner leurs respects.  

Toute la matinée avait été consacrée aux affaires judiciaires,  et le faire au niveau de la baronnie avait beaucoup inquiété Théobald.  Même si il avait déjà vu son oncle ainsi que le baron précédent rendre justice, et que lui-même l’avait fait dans son domaine d’Ybaen, l’appliquer soit même était une tout autre affaire.  C’est pour cela qu’une fois les affaires réglés  il s’isola dans l’orangerai du palais, sans même un échanson pour lui servir le vin. Mangeant de la volaille et buvant un bon verre de vin, il se détendit avant d’aller à une réunion du conseil.

La réunion du conseil avait lieu dans le salon du premier étage, quatre gardes étaient placés devant la porte afin de s’assurer du bon déroulement de la séance.   Tous les conseillers étaient présents autour de la table et se levèrent à l’entré de Théobald. Le jeune baron salua le conseil et s’installa sur sa chaise placé en bout de table, suivit par tous. Juste à sa droite se trouvait le chef des gardes de la bibliothèque, Tibérias de Roch. Du même coté on trouvait le sénéchal Karl de Hautbois, ainsi que l’Amiral Gerolf de Vieuport    A la gauche de Théobald  se trouvait les deux Le chancelier Dankrad de Montmuraille, suivit de l’intendant Baudouin d’Ethin et  du bailli Wolf de Champant.

Voila presque une ennéade qu’il était baron et il s’agissait la de son plus important  conseil. Il s’avait que son âge pouvait jouer contre lui mais il s’était préparé à cette réunion.


« Nous avons un ensemble de questions importantes à régler, mais  nous commencerons par les récentes nominations.  Nous souhaitons la bienvenu en ce conseil à notre nouvel amiral, Sir Gerolf de Vieuport. Il prendra très bientôt ses fonctions à Chiard et il ne pourra hélas nous faire profiter de son savoir à chaque conseil ».

L’amiral âgé de 43 ans, portait une barbe fournit  et plus important encore était  doté d’une solide  expérience en mer. L e baron précédent avait laissé le poste vacant, chose que le seigneur d’Ybaen n’admettait pas. Théobald  souhaitait développer la puissance maritime et commerciale de son domaine, et cela ne pouvait se faire sans personnel compétent pour tout organiser.  

« Je remercie  votre grâce pour cette nomination, vous aurez dans quelques jours un rapport complet sur l’état de notre flotte ».

Après les remerciements  Théobald se retourna vers  Tibérias :

« Le temps de service du chevalier  Manfred de Auvaud en tant que gouverneur d’Isgaard est bientôt terminé. Nous nommons en conséquence  Adalbert de Tevrasque à se place. Au vu des troubles qui secouent  actuellement le médian nous décidons aussi de faire partir à sa suite une vingtaine de maçons et charpentiers. Il nous faut renforcer les défenses et améliorer notre port dans cette région ».

Le capitaine baissa la tête en signe d’approbation. Mais il fallait maintenant aborder les questions importantes


« Nous laissons maintenant notre chancelier évoquer les enjeux diplomatiques auquel la baronnie doit face, sir nous vous écoutons. »

« Je vous remercie monseigneur.  Nombre de nos voisins sont actuellement   en guerre, ainsi il nous faut savoir si nous soutenons un camp ou si nous gardons notre neutralité. De plus  la duchesse de Langehack  étant malade la régence est assurée par son nouveau mari, Oschide …d’Anoszia.   Nous avons reçut une lettre du duc demandant notre allégeance. Connaissant les problèmes entre le baron Viktor et la duchesse, garderons nous la même logique ? Ou bien choisissons nous de régulariser nos relations ? ».

A la suite de ces propos les débats furent plus que houleux. Ils restèrent cependant tourner sur le nouveau duc et non la situation des territoires voisins.  Le sénéchal  se prononçait haut et fort contre toute reconnaissance du régent. Pour lui il ne s’agissait que d’un étranger opportuniste. Le bailli semblait pencher de son coté. Mais  beaucoup espéraient un retour à l’ordre le plus rapidement possible. Après avoir entendu les avis de tous, Théobald préférât couper les discussions qui étaient devenus stériles:

« Ma décision est prise ! Nous ne nous mêlerons pas des affaires de nos voisins ! Notre priorité est de rétablir de bonne relation avec Langehack.  J’irai à la prochaine ennéade prêter hommage au régent. Nous ne pouvons pas nous isoler éternellement, et si la situation s’envenime avec nos voisins nous aurons besoin du soutient du duché. La péninsule est emplit de conflit  et se retrouver sans allié peut faire de nous une cible ! »

Le pragmatisme du baron réussit à convaincre peu à peu les différents conseillers. Même si le sénéchal n’était pas encore totalement de l’avis de Théobald, il avait du reconnaitre la logique des propos.  Deux jours plus tard, le baron parti en direction de Langehack avec  60 gardes de la bibliothèque, une centaine de cavaliers   et 300 piétons. Il s’agissait la de faire forte impression à Langehack mais aussi de montrer au nouveau duc que Missède n’était pas à écarter. Il s’agirait d’un vassal presque aussi puissant que son suzerain, Missède se devait d’être respecté. Quand  Théobald avait exprimé son opinion à ce sujet, à la fin du conseil, les conseillers s’étaient montrés ravis et même auprès du sénéchal le respect semblait avoir été gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Théobald de la Courcelle
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 110
Âge : 28
Date d'inscription : 13/10/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 (né en 991)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un nouveau baron et conseil de Missède.    Jeu 4 Déc 2014 - 16:01




Théobald venait de revenir du tournoi ducal, hommage avait été rendu à Langehack et il se devait d'être prêt à l'honorer.  Il prit cependant une journée pour se remettre de sa chevauchée  et fêter son retour lors d'un banquet. Il s'agissait aussi d'un moyen de terminer la visite à Langehack, avant de voir un certain nombre de nobles retourner sur leurs terres. Le lendemain, le conseil fut réunit en début d'après-midi et aucun membre ne manquaient à l'appel.

Comme vous le savez Missède est de nouveau vassal de Langehack, et cela, avec des conditions qui nous sont des plus favorables. Notre sécurité est ainsi garantie par le duché et le commerce ne peut que mieux s'en porter. Mais la situation en Erac et dans les domaines royaux m'inquiète au plus haut point, des déserteurs ou des pillards peuvent passer la frontière et je me refuse de voir mes gens souffrir de leurs actions éventuelles. Ainsi, nous Théobald premier du nom, baron de Missède et seigneur d'Ybaen ordonnons à la compagnie de Missède de partir pour Roch, 100 cavaliers légers les accompagneront afin d'assurer le contrôle le long du fleuve. Demain, , nous partirons pour Chiard pour donner  ordre aux arbalétriers de partir eux aussi pour Roch. Nous souhaitons aussi que les nobles ne s'éloignent pas de leurs domaines et se tiennent prêt à partir en guerre. Les temps sont tourmentés et nous nous refusons de voir la baronnie se faire attaquer par surprise.

La décision ne surprit pas les membres du conseil, les temps étaient troublés et il ne s'agissait que d'une question de temps avant de voir les troubles atteindre la baronnie. Seul le sénéchal avait une question à poser :

Messire, quand est-il des milices ? Si nous sommes attaqués, nous ne pourrons nous défendre sans elles. Il nous faut penser à les préparer à un conflit proche, et si conflit il n'y a pas cela ne pourra que nous être bénéfique. Les entrainements sont certes réguliers mais rien ne vaut le risque d'une guerre pour voir ce que valent les hommes ! Et ainsi, les problèmes pouvant surgir seront réglés avant le choc.

Théobald sourit à ce conseil de Karl de Hautbois. Il l'accepta avec grands plaisirs et donne ainsi les ordres en ce sens. Ainsi, le conseil avait intégré l'idée d'une guerre proche afin d'assurer la sécurité de Missède. Mais personne n'était dupe à cette table, défendre Missède ne pouvait pas juste signifier attendre sur la frontière. Et l'hommage récent du baron faisait que d'autres conflits étaient possibles. Et l'honneur exigeait que Missède se range au côté de son suzerain. Et personne n'aurait osé penser le contraire.

L'édit relatif à ces ordres écrit par le chancelier dans la journée et Théobald n'eut qu'à poser son sceau pour que les ordres partent à travers toute la baronnie. Afin de compléter son action le jeune baron se rendit à Chiard. Dans cette ville, les arbalétriers qui y avaient leurs quartiers reçurent leurs ordres sans plainte, ils pouvaient enfin montrer ce dont ils étaient capables. L'armée ainsi que la noblesse missèdoise n'étaient pas contre l'idée d'une guerre. Il s'agissait d'un moyen de gagner gloire et fortune et surtout de justifier son existence. Le baron fit ensuite le tour des principaux marchands pour s'assurer du soutien de la ville, et de sa milice, en cas de conflit. Les récents accords avec Langehack et la jeune du baron aidèrent les marchands à soutenir le duc. La milice se tiendrait prête si le ban était levé.
Revenir en haut Aller en bas
Théobald de la Courcelle
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 110
Âge : 28
Date d'inscription : 13/10/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 (né en 991)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un nouveau baron et conseil de Missède.    Ven 31 Juil 2015 - 11:43

Dankrad de Montmuraille



Dankrad de Montmuraille  en tant que chancelier du baron de Misséde se devait de présider les conseils de la baronnie en l’absence de Théobald.  Fort heureusement Diantra n’était pas très éloigné de la baronnie, de plus la route de l’or passait par Missède. La grande route pavé, et bien entretenu, permettait donc de transmettre au plus vite les directives du baron. Le conseil se devait donc de gérer les affaires courantes et attendre la réponse de Théobald pour les affaires les plus importantes. Mais le conseil n’avait pas vraiment besoin de transmettre  les importants dossiers, en effet le baron étant à Diantra il était déjà sur place pour gérer les grands problèmes diplomatiques, militaires, ainsi qu’économiques.

Ce départ du baron pour Diantra avait put être perçut par certains notables Missedois comme un folle aventure de jeunesse. Mais Théobald c’était vite préoccupé de défendre les intérêts de la baronnie et avait ainsi fait taire les contestations. Les accords passé avec Langehack avaient déjà fait sortir Missède de son isolement et fournit de nouvelle possibilités commerciales, les marchands étaient par ailleurs en train d’en profiter.  Le marché de la teinture était en train d’en profiter, en effet les exportations augmentaient pour répondre aux besoins des tisserands Langecin. Mais le baron ne s’arreta pas la, profitant de la guerre il avait ouvert le marché du domaine au Missédois. Et de nombreux commerçant commençaient à s’installer à Diantra. Certes il s’agissait de petit comptoir, la ville ayant souffert de la guerre, mais cela ne faisait que du bien aux gens de Misséde.  Deux nouveaux accords de commerce furent ensuite signés avec Etherna   et Alonna. Le commerce du nord s’ouvrait ainsi aux langecins !  La récente victoire de la flotte du duc Oschide d’Anoszia avait aussi profité aux Missédois qui espérait bien installer un comptoir à Nelen et profiter un peu du commerce avec l’Estrevent.

C’est dans ce contexte d’optimisme économique que s’ouvrit le conseil. Tout les grands officiers de la  baronnie  étaient la, à l’exception de l’amiral Gerolf de Vieuport qui était occupé à manœuvrer avec la flotte. Le chancelier écouta donc les rapports de chacun sur la situation du royaume tandis qu’un secrétaire retranscrivait le tout dans un dossierà l’attention du baron. Les nouvelles étaient plutôt bonnes. Tibérias de Roch, le chef de la garde, annonça dans un premier que les travaux de fortification à Isgaard avançaient bien, la ville pouvait infliger de lourdes pertes à un assaillant un peu trop téméraire.   Le sénéchal, Karl de Hautbois, fît un rapport sur l’état des milices. Le moral était excellent et les entrainements portaient leurs fruits. Les archers Missédois étaient à leurs plus hauts niveaux, nouvelle qui fît plaisir à entendre car les archers étaient l’une des principales forces de la baronnie. Pour Wolf de Champant, le bailli, la sécurité régnait  en Misséde. Les troupes langecines dans leur ensemble faisaient respecter l’ordre dans le domaine royal et les troubles ne traversaient pas la frontière. Le guet et les nobles locaux avaient par ailleurs reçut comme instruction de rester sur leurs gardes. Ce qui se passait en Velteroc ne devait pas se passer en territoire Missédois. L’intendant, Baudouin d’Ethin, fût le dernier à parler pour annoncer que l’activité commerciale de Missède était en train de se développer et qu’il avait bon espoir de voir l’économie de la baronnie se développer.

Après ces diverses prises de paroles Dankrad lut les lettres des deux personnes ne pouvant être présente au conseil, l’amiral et le baron lui-même. L’amiral annonçait fièrement que l’entrainement de la flotte se déroulait au mieux et que les capacités manœuvrières de la flotte s’amélioraient de jours en jours,  cela changeait des rapports quelques peu pessimistes du début du conflit.  La lettre du baron commençât simplement, Théobald remercia le conseil pour son travail, applaudit les efforts de chacun et donna quelques consignes pour les taches ordinaires de la baronnie. Mais la lecture du dernier paragraphe de la lettre fît grande plaisir au conseil qui voyait la encore leur baronnie prendre un nouveau tournant :


Pour terminer ce courrier je souhaite que vous mettiez en place deux importants projets. Afin d’assurer à notre commerce une plus grande efficacité la route reliant Chiard à Missède se doit d’être pavé. Les travaux ne couteront guère la route n’étant pas longue, mais les gains que nous pouvons en tirer seront importants. Dans un second temps je souhaite la création d’une université à Misséde. Après être passé en Apreplaine je n’ai pu que constater l’intérêt d’avoir des gens instruits et formé. Certes nos terres sont bien administrées mais nous ne pouvons ignorer les bienfaits d’une bonne éducation. Le Langecin et Misséde ne manque pas d’érudit en tout genre, nous sommes l’une des terres les plus cultivés de la péninsule. Je vous charge donc de trouver des enseignants dans les disciplines suivantes : La Médecine, le Droit, et les Lettres. D’autres matières de moins grandes qualités pourront aussi être étudiées, je vous laisse me donner vos idées. Mais la chirurgie en fera parti. Misséde possede la plus importante bibliothèque des territoires humains, nous avons donc les ouvrages nécessaires afin de réaliser nos ambitions, mais si ce n’est pas le cas  vous avez mon autorisation pour faire appel aux scriptorium de la baronnie. Enfin je souhaite une étude approfondit sur ma terre d’Isggard. Je souhaite avoir connaissance au plus tôt de plans pour améliorer le port qui s’y trouve, les routes ainsi que le port fluvial.
Revenir en haut Aller en bas
Théobald de la Courcelle
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 110
Âge : 28
Date d'inscription : 13/10/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 (né en 991)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un nouveau baron et conseil de Missède.    Mer 14 Oct 2015 - 16:42



Les négociations à Esteria avait été plus que prometteuse pour le Langecin, le contrôle de la région d’Edelys revenant au duché. Les intérêts de ce dernier pourraient ainsi être mieux défendus et les échanges commerciaux avec Missède ne pourraient que mieux s’en porter. Même si Théobald négociais au nom du duché, le jeune baron pensais toujours à faire prospérer ses terres. La raison du déclin de Missède résidait principalement en son isolement politique, Théobald menait donc une politique pus qu’active afin de nouer de nombreux contacts. Mais il s’était absenté de Missède depuis plusieurs ennéades et n’avait put voir de ses yeux le résultat de ses efforts, seul les rapports de ses conseillers lui permettait de constater que Missède sortait de sa léthargie. Mais cela changerait bientôt, le jeune baron était sur le point d’entre dans sa capitale avec une cinquantaine de cavalier. Le baron aurait préféré passé par Edelys avant et y relever la garnison du comte de Velteroc mais hélas une lettre de son auguste duc était arrivée. Ce dernier souhaitait le voir à Langehack afin de discuter de la situation actuelle, Théobald laissa donc ses troupes en garnison aux alentours de Diantra et d’Edelys et parti rapidement pour Langehack. Missède étant sur la route de Langehack Théobald décida logiquement de s’y arrêter une journée.

Théobald pénétra donc dans la ville avec ses cinquante cavaliers, donc une section de garde de la bibliothèque et de nombreux nobles. La troupe avait fière allure, ce qui par ailleurs était son objectif, et fût chaleureusement accueillit dans la ville. La visite du baron avait certes été rapidement préparée mais rien n’avait été négligé. On trouvait sur la rue menant au palais de nombreux arcs de triomphes en fleurs, toute la ville c’était déplacée afin de voir leur baron et aussi applaudir sa politique. Le peuple appréciant le retour sur la scène politique péninsulaire de la puissance missedoise. Le soir même un banquet fût organisé, les cuisiniers n’avaient pas chômé puisque on trouvé de nombreux mets dont était friand le baron : Cygnes, Paons et Cerf étaient ainsi présents. Le cerf avait été chassé le jour même par deux jeunes hommes de petites noblesses. Le repas finit donc avec les félicitations du baron aux chasseurs, leurs promettant de se souvenir de leurs noms pour de futurs honneurs. Le banquet se termina sur de multiples danses, toute l’élite de la ville et la noblesse locale montrant leurs talents. Il était difficile d’imaginer que Missède était encore en guerre, le langecin était belle et bien épargné les affres de la guerre.

Le lendemain fût réunit le conseil qui se chargeât de faire connaitre au baron les derniers événements de la baronnie. Rien de nouveau concernant la politique ou les affaires militaires, le langecin se tenant à l’écart du congrès de l’Apreplaine et les troupes ne combattant pas. La seule chose à noter était la hausse qualitative des troupes professionnelles et de la milice, les entrainements portant leurs fruits. Les sujets portèrent donc rapidement sur l’économie et la culture dans la baronnie. L’intendant Baudoin d’Ethin fût donc au centre de l’attention :

Mon seigneur, nous sommes très optimistes quand à notre avenir financier ! Le commerce continu à reprendre et nous commençons à voir les effets de l’installation de marchands dans les terres royales. Le départ de nombreux habitants nous profite grandement. Je tiens aussi à vous signaler l’arrivé d’un marchand estreventin à Chiard, qui en plus de nous avoir vendu des denrées rares a accepté de prendre des lettres de marques et de piller les navires du grand Soltaar. Au sujet de la grande route entre Chiard et Missède les travaux ont commencé et avance bien, le projet est loin d’être compliqué grâce au peu de relief de nos terres. Nous aurons bientôt un port relié à la route de l’Or par une route neuve, en pierre et bien entretenue !

L’intendant entra ensuite dans de multiple détail sur les finances de la baronnie, ce fût ensuite au tour du chancelier de prendre la parole, les questions de culture étant pour l’instant sous sa responsabilité :

L’Université missèdoise est bonne marche mon seigneur, les professeurs ont été trouvé et nous enseignerons aussi bien les arts libéraux, que le droit, la médecine et la chirurgie. Les constituions et franchises n’attendent que votre signature afin de voir la culture réaffirmer sur nos terres. Le scriptorium de la baronnie n’a jamais eu autant de travail et 5 scribes ont du embauché afin de répondre aux besoins, ce qui est bon signe pour nos finances. En effet l’arrivé prochaine d’étudiant semblent donner un élan à certains secteurs de notre économie. Pour terminer je tiens à vous faire remarquer que le collège baronnial ne sera pas le seul à héberger les étudiants, de nombreux philanthrope construisent leurs propres collèges. Tous semblent ravis de la création de l’université mon seigneur ! Nous laisserons les professeurs choisir eux-mêmes leurs directeurs et leurs règlements, qu’ils devront ensuite faire valider par votre grâce.

Le conseil dura encore une petite heure afin de terminer la signature de tous les papiers, et d’envoyer de multiple lettres aux divers enseignants. A la fin du conseil le baron décida de rester une nuit de plus en sa capitale avant de poursuivre sa route. Le bailli Wolf de Champant l’ayant convaincu de rester une mâtiné afin de régler quelques questions juridiques, et surtout de rendre justice en personne et ainsi se montrer encore une fois à son bon peuple .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau baron et conseil de Missède.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau baron et conseil de Missède.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau Conseil Jedi
» [CONSEIL] Nains
» UN CEP CHAMPWEL ? LE NOUVEAU CONSEIL ELECTORAL DE PREVAL
» Nouveau Conseil Jedi
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Langehack :: Comté de Missède-
Sauter vers: