AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tractations discrètes [Sarina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hanegard Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2051
Âge : 117
Date d'inscription : 22/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 41 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Tractations discrètes [Sarina]   Dim 7 Déc 2014 - 18:47

Premier jour de la troisième ennéade de Barkios, 8ème année du 11ème cycle

Ce matin là, un homme se mêla à la foule des courtisans qui venaient présenter leurs hommages à la belle Sarina de Féoda, baronne d’Ysari. L’homme ne détonnait pas particulièrement, mais un observateur attentif se serait rendu compte qu’il ne présentait pas le teint halé des gens de la péninsule et que la coupe de ses vêtements semblait provenir du médian. Toutefois, au milieu du brouhaha des conversations et du chaos intrinsèque à une cour, qui s’en souciait ? Après tout, à Ysari se croisaient des gens venus de pays bien lointains, surtout en ces temps troublés.

L’homme, donc, s’approcha du chambellan qui tentait de mettre de l’ordre dans ce joyeux capharnaüm, et lui tendit une missive.


Un message personnel pour la baronne.

Le chambellan jeta un regard négligent à la missive avant qu’un léger tressaillement dans son œil ne signale sa surprise. En effet, la missive se voyait scellée d’un blason représentant un loup dressé sur ses pattes arrières, blason qui n’était pas inconnu à quiconque s’intéressait un tant soit peu à l’art héraldique du royaume. Or le chambellan d’Ysari se devait, plus que tout autre, pouvoir reconnaître les armes de la plupart des maisons nobles. Le sceau qui avait scellé cette missive ne pouvait être que celui du seigneur Kastelord, l’ancien baron d’Alonna.

Tandis que son porteur se fondait dans la foule, la missive fut remise à un page qui la porta aussitôt à la baronne, tandis que le chambellan reprenait son rôle de grand ordonnateur de la séance des doléances quotidiennes. Voici donc ce que pu lire Sarina lorsqu’elle brisa le sceau :


Citation :
Votre Honneur,

Je souhaiterais vous entretenir au nom du comte de Velteroc d’une affaire qui vous intéressera sans nul doute au plus haut point. Vous me pardonnerez d’utiliser des moyens détournés telle que cette missive, mais la guerre qui fait rage entre mon seigneur et les félons se revendiquant faussement de Diantra rend peu souhaitable pour moi comme pour vous une apparition publique à votre cour.

Vos messagers pourront me trouver à l’auberge du bouclier brisé pour m’amener à vous, à toute heure ou en tout lieu qui vous semblera bon.

Je suis, Votre Honneur, votre bien humble et dévoué serviteur,

Hanegard Kastelord, seigneur de Renhanda et de Val-Néera, émissaire du comte Nimmio de Velteroc.
Revenir en haut Aller en bas
Sarina de Feoda
Humain
avatar

Nombre de messages : 143
Âge : 27
Date d'inscription : 24/06/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Tractations discrètes [Sarina]   Mer 10 Déc 2014 - 4:39

La journée semblait se plaçait sous le signe des doléances de la cour animée d'Ysari, réunissant diverses cultures par les origines de la noblesse, ces gens qui venaient de ses terres luxuriantes et les seigneurs présents pour un séjour de plaisance etc. Autant dire un beau mélange d'individus envers lesquelles je montrais mon attention, mon intérêt à être un dirigeant à l'écoute de ses vassaux, y compris son peuple dont le travail contribué au faire prospérer l'économie interne et externe par la voie terrestre et maritime. Je souriais, répondaient aux requêtes de la population les unes à la suite des autres, en réflexion saine et consciente je représentais le pouvoir baronnial de façon sage et avisée, l'appui du conseil me soutenait comme il le devait, avec efficacité et bon sens je prenais les décisions me paraissant adéquate en vue des circonstances, car je n'avais aucune nouvelle de mon époux. Cependant, je m'en sortais bien dans responsabilités de baronne d'Ysari. Entre mon rôle de jeunes mères et épouse, je jonglais à ma guise sur plusieurs facettes.

Comme quoi même une épouse pouvait être assumer des charges d'importance du point de vue culturel et économique. Un page me transmit un message adressé à ma personne avec le blason de l'ancien baron d'Alona, seigneur de Renhanda et Val-Neera désormais. Le dénommé messire Hanegard Kastelord souhaitait une entrevue privée afin de discuter d'une affaire d'importance, au nom de Votre Altesse Nimmio de Velteroc. Cela m'intriguait beaucoup lorsque j'avais terminé la séance de doléances, dans le jardin intérieur du palais je décidai de faire venir ce seigneur jusqu'à moi. Je chargeai un écuyer de chercher messire Kastelord à l'auberge du bouclier brisé et le conduire au pied d'une porte dérobée donnant dans une pièce tranquille de la bâtisse. La nuit commençant à tomber je me rendis dans cette salle à l'abri des oreilles curieuses où il m'arrivait de penser parfois. M'asseyant sur un sofa de la pièce, j'entendis les pas de l'homme me semblant galant et éduqué à la première impression, un homme du Nord d'après son teint et sa tenue confirmant ce fait.

- Bonsoir messire Kastelord,  j'ai lu votre lettre avec une attention particulière,  pour vous dire ce contenu m'intrigue et me fait demander de quel affaire souhaitez-vous me quérir ?

- Je vous invite a vous installer sur ce sofa,  il me semble qu'on sera plus confortable pour discuter de votre affaire.

Dis j'en parlant au seigneur d'un ton aimable et convivial.

Demandant à une domestique d'apporter un rafraîchissement pour nous,  j'ecouta sa réponse calmement.


Dernière édition par Sarina de Feoda le Jeu 11 Déc 2014 - 13:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hanegard Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2051
Âge : 117
Date d'inscription : 22/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 41 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tractations discrètes [Sarina]   Jeu 11 Déc 2014 - 9:23

J’avais suivi l’écuyer jusqu’au palais, où il me fit entrer par une porte dérobée à l’abri des regards indiscrets. Je ne me faisais pour autant pas d’illusion, bien conscient que ma présence dans la région ne serait pas tenue secrète très longtemps, mais je préférais retarder le moment où les ambassadeurs des autres territoires apprendraient qu’un émissaire du comte de Velteroc rencontrait la baronne d’Ysari. Personne ne pouvait rester totalement invisible, toutefois limiter au maximum la diffusion d’informations non souhaitées demeurait une règle de base en politique internationale.

Lorsque j’entrais dans la pièce, la baronne était assise sur un sofa. Après m’être incliné profondément, je lu fis un baisemain dans les règles de l’art de la courtoisie de cour. Du temps où j’étais baron d’Alonna, j’avais pris des cours auprès d’un maître en matière d’étiquette afin de gommer les aspects un peu… rugueux, disons… de mon passé militaire.


Votre Honneur, c’est un plaisir pour moi d’être admis en votre présence. Puis-je vous féliciter pour la naissance de vos jumeaux ? Il est bon de savoir que la lignée d’Ysari est de nouveau solide, après la mort tragique qui avait frappé le baron de Hetalia.

Un domestique nous apporta des rafraichissements, et je pus m’asseoir sur le sofa à côté de la baronne. Le serviteur ayant refermé la porte, nous nous retrouvions seul pour parler du sujet qui m’amenait en ces lieux.

Comme vous le savez, mon seigneur le comte de Velteroc a remporté une grande victoire contre les félons de Diantra, mettant un terme à cette guerre causée par les ambitions de l’ancienne régente. A l’heure où je vous parle, les épées rentrent dans leur fourreau et le Médian comme le Sud vont enfin pouvoir panser leurs plaies. Avec la paix revenue, mon seigneur souhaite que puisse reprendre les échanges commerciaux, qui restent le meilleur vecteur de prospérité pour tous.

Je bus une gorgée afin de me rafraichir la gorge.

Depuis quelques mois, le comté de Velteroc s’est ouvert au marché du Nord via un comptoir que nous avons installé dans les Wandres, le long de la côte de l’Eris. Nous y disposons de l’alliance des tribus wandraises locales ainsi que de la cité naine de Lante.

Reposant mon verre, je fixais mon interlocutrice dans les yeux, cherchant à lire en elle. En négociation comme à la guerre, il est bon de connaître son adversaire, et la réussite de ma mission dans le Sud dépendait pour beaucoup de cette jeune femme. Savait-elle d’ailleurs que j’étais wandrais moi-même ?

Votre baronnie n’est à ce jour guère présente dans le commerce avec cette lointaine région du monde. Nous souhaiterions que cela change, et ma présence en ces lieux a pour objet de vous proposer l’ouverture d’une route commerciale maritime entre notre comptoir des Wandres et votre port d’Orfédie.

Je me tus, attendant de connaître la première réaction de Sarina à ma proposition.
Revenir en haut Aller en bas
Sarina de Feoda
Humain
avatar

Nombre de messages : 143
Âge : 27
Date d'inscription : 24/06/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Tractations discrètes [Sarina]   Jeu 11 Déc 2014 - 12:23

- Je vous remercie d'abord pour vos compliments à l'égard de mes jumeaux,  ça me rend heureuse de contempler leurs visages chaque matin,  bien que petit ce sont la descendance de la lignée Hetalia et Feoda.

- Le décès de feu Harnyll de Hetalia,  oncle de mon époux a provoqué une période de deuil à travers le territoire ysaar,  mais on continue de vivre en poursuivant son oeuvre avec notre bon sens et sagesse d'esprit.

Le seigneur me complimenta sur mes jumeaux,  signe qu'il était au courant de leurs naissances comme la péninsule du sud,  du moins l'Ysari notamment.  Quant à la présentation de ses hommages en bonnes formes,  tel un noble montrait son respect envers mon rang,  rang qu'il possédait avant moi. Il était en mesure de comprendre les enjeux de ce poste. On ne pouvait pas être invisible trop longtemps,  surtout lorsqu'on constatait le teint de messire Kastelord,  caractéristique des gens du Nord. En dépit de ses origines roturières de naissance,  il a acquis une connaissance de la bienséance grâce à un maître de l'étiquette probablement, une attitude appréciable en voyant ses manières d'hommes éduqués. Peut-être que ça déboucherait vers une potentielle entente.

- Messire Hanegard Kastelord,  vous me proposez un accord commercial entre fort Norkan et Ysari,  ainsi l'accès au commerce avec le Nord. Cela me semble intéressant dans les fait. Que souhaitez-vous en terme de marchandise ?

- J'ai appris la réussite de son entreprise à Chrystabel,  un premier pas encourageant je le conçoit,  mais rien ne dit que cela marchera encore.  D'après ce que j'ai pu entendre,  votre suzerain va tenter la négociation avec les seigneurs diantrais. Une autre paire de manche qui l'attend à mon avis ne croyez-vous pas ?

Dis-j'en maintenant mon calme,  le ton aimable j'exprimais mon point de vue posément. Je buva une gorgé et reposa mon verre en écoutant celui-ci,  il me paraissait un homme fiable au premier abord,  mais valait mieux ne pas se fier à l'apparence.

- Parler moi un peu de vous,  même un emissaire du comte de Velteroc à un vécu,  notamment lorsqu'on a été le baron d'Alonna.

Dis-j'en voulant me faire une opinion sur son sujet.

Revenir en haut Aller en bas
Hanegard Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2051
Âge : 117
Date d'inscription : 22/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 41 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tractations discrètes [Sarina]   Ven 12 Déc 2014 - 17:09

Un jour, un diplomate en poste à Alonna m’avait expliqué qu’une négociation ressemblait pour beaucoup à un duel entre deux maître d’armes. Les deux participants se jaugent, se pointent, tentent de se piquer ou de se contrer, et celui qui a dominé l’échange obtient les meilleures conditions. Je n’en étais pas à ce point avec la baronne d’Ysari, car nous avions tous les deux à gagner d’un accord commercial, mais la remarque sur les négociations avec les Diantrais me fit l’effet d’une pointe touchant son but.

L’avenir n’est pas écrit, en effet. Mon seigneur est invaincu sur le champ de bataille, toutefois les tractations seront complexifiées par le nouveau rapport de force géopolitique qui s’instaure dans le Médian.

Le nouveau rapport de force ? Une manière élégante de dire que le comte de Velteroc prenait tout et ne laissait rien à la Couronne. L’absence d’une poigne forte à Diantra depuis des années ne pouvait qu’entrainer de tels mouvements d’autonomie locale. Si je me désolais intérieurement de voir ainsi le royaume se diviser, j’étais conscient de l’importance pour le Médian de vivre sous la houlette d’un seigneur capable de peser à travers toute la Péninsule. De mon point de vue, la guerre contre la Couronne et la sécession imminente d’Erac avec Diantra serait un bien à long terme. J’espérais que l’âme du roi Trystan, si elle parcourait encore ce monde, comprendrait que nous n’avions pas eu le choix.

De moi ?

La dernière question de la baronne me prit un peu au dépourvu.

Que dire de moi ? Par ma naissance je suis wandrais, mais la mort de ma première femme m’a amené à quitter ma terre natale. J’ai longtemps combattu sous les ordres du duc de Serramire avant que feu le roi Trystan m’ordonne d’aller stabiliser la situation en Alonna qui s’affaiblissait constamment depuis le règne de Pearla. Pendant des années, j’ai été l’un des barons les plus fidèles sur les Marches du Royaume, respectant mon serment de veiller sur la frontière et refusant de me mêler des jeux politiques que se livraient mes pairs.

Ces années à Alonna avaient été chargées, mais heureuses. C’est là-bas que j’avais rencontré puis épousé Jena. Cela seul me payait amplement pour tous les efforts et tous les sacrifices consentis au service de ma baronnie.

Mais je ne suis pas de sang noble, et j’ai toujours été un intrus à la table des Grands. Plutôt que d’assouvir une ambition qui ne m’a jamais habité, j’ai préféré abdiquer pour pouvoir vivre en paix avec ma femme et mes enfants. Je pensais d’ailleurs en avoir fini avec tout cela jusqu’à ma rencontre avec le comte de Velteroc.

Les yeux dans le vague, je me remémorais ma première rencontre avec le comte de Velteroc, juste avant notre voyage jusqu’au Wandres et ce qui deviendrait Fort Norkan.

Pour la première fois depuis la mort de Trystan, je me suis retrouvé face à un homme que je pouvais suivre, devant un homme que je pouvais appeler « Monseigneur ». J’ai accepté de le servir car je vois en lui un espoir pour un Royaume affaibli. Comme vous le savez, je suis par ma femme… disons, assez proche du culte de Néera, d’où une volonté de ma part de faire cesser ces massacres qui nous endeuillent. Eh bien je crois au plus profond de moi-même que cet âge sombre que nous traversons ne cessera que par l’action d’hommes ou de femmes comme Nimmio de Velteroc.
Revenir en haut Aller en bas
Sarina de Feoda
Humain
avatar

Nombre de messages : 143
Âge : 27
Date d'inscription : 24/06/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Tractations discrètes [Sarina]   Ven 12 Déc 2014 - 23:30


- Je vous ressens sincères dans vos dires,  ainsi je souhaiterais connaitre les avantages de cet accord, en dehors ce que vous m'exposez déjà ?

- Votre vécu vous honore messire Kastelord,  parce que vous avez traversé et acquit durant ses années. Le comte de Velteroc a choisi un diplomate expérimenté,  mais ne croyez pas que je vais accepter n'importe quoi.

Dis j'en donnant le ton sur les arguments à suivre.

Homme de confiance du comte Nimmio de Velteroc, ancien baron d'Alonna et désormais châtelain de Renhanda et Val-Nhéera... Il avait tout pour inspirer la fiabilité de ses arguments, mais en étant une jeune femme sage et instruite je ne désirais en aucune façon faire un mauvais choix, prendre une décision sans certitude. De ce fait, il était hors de question d'accepter quoi que ce soit à la première phrase. Comme mon précepteur m'enseignait lors des leçons de diplomatie, ne jamais se précipiter sur la moindre décision, examiner les propositions et en ressortir le meilleur dénouement. Cela ressemblait à un jeu de négociations entre deux partis, une partie d'échecs à qui jouera le coup décisif. En quelques mots, être baronne requérait de passer pas ses séances de négociation, officielle ou discrète l'exercice devenait un savoir-faire naturel au fur et à mesure de notre échange des plus intéressants.

Connaitre son adversaire, c'est être capable de paraît ses coups, dans ce cadre jauger de la sincérité et les intentions permettaient un aperçu de la marche à adopter en ce genre de circonstance. Heureusement, je m'adressais à quelqu'un de sensé et conscient de ce qui se passait autour de lui. Je me montrais calme et à l'écoute des mots prononcés, mots qui avaient pour but de me convaincre à commercer au-delà des terres du Sud. Étais-je apte à conclure un accord commercial ? Certainement en regardant mon éducation noble, m'octroyant la faculté d'adaptation nécessaire... Tel un noble éduqué comme moi-même. Revenont au sujet qui nous intéresse tant, la poursuite de l'échange me faisait penser que je serais apprécié ou non notre potentielle entente.

- Vous semblez y croire, et peut-être que vous avez raison en apportant une contribution au dessein de votre suzerain. Je ne peux me faire une opinion sur son compte sans avoir converser avec lui.

- Je souhaites un rétablissement du pouvoir,  sa stabilité comme vous et la plupart des nobles de la péninsule. Cependant,  vaut mieux ne pas se réjouir à l'avance.

Dis-j'en laissant la parole à l’émissaire de Velteroc.


Dernière édition par Sarina de Feoda le Mer 17 Déc 2014 - 15:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hanegard Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2051
Âge : 117
Date d'inscription : 22/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 41 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tractations discrètes [Sarina]   Dim 14 Déc 2014 - 13:23

Je suis certain votre Honneur, que nos conditions sauront vous agréer.

Nous entrions dans le vif du sujet, les négociations autour des détails qui allaient constituer le traité de coopération économique que j’espérais pouvoir signer et qui justifiait ma venue dans les terres du Sud. Il me fallait convaincre mon interlocutrice que s’allier économiquement à Velteroc constituait l’un des meilleurs moyens pour elle d’accéder à un nouveau marché dans les Wandres et même au delà.

Le principal obstacle à la libre circulation des marchandises est l’incertitude. Un marchand qui chargerait aujourd’hui à Orfédie son cogue de denrées en provenance d’Ysari, de Sybrondil ou même de Thaar, ne saurait pas s’il pourra accoster dans le Nord et encore moins si les autorités locales l’accueilleront favorablement ou le renverront, ruiné, chez lui.

Je décrivais là l’un des principaux obstacles qui existait pour la navigation au long cours. Affréter un navire et l’emplir de sa cargaison représentaient des investissements importants, que beaucoup de marchands n’osaient pas réaliser de crainte de ne pas trouver de débouchés commerciaux ou d’être confrontés à des autorités locales hostiles à leur venue. Il est en effet pour le moins désagréable de traverser la moitié du monde pour trouver porte close. Or, à moins de s’appuyer sur une guilde aussi puissante que l’avait été en leur temps les comptoirs NobleGriffon ou de dépendre d’un duché politiquement influent comme Soltariel, seul un traité de commerce entre Etats permettait de disposer de garanties suffisamment solides.

Par cet accord que je vous propose, Velteroc s’engagera à toujours laisser libre accès à Fort Norkan aux marchands ysarains. Nous vous garantirons la possibilité d’accoster, d’utiliser libtement les entrepôts ou les bassins de radoubs ainsi que d’être mis en rapport avec des partenaires commerciaux locaux… et de plus, tous ces services vous seront garantis à un prix d’un quart inférieur à celui de vos concurrents. Bien évidemment, nous vous demanderons de nous garantir des avantages similaires à Orfédie, tout accord se devant d’assurer une réciprocité.

Je pris une gorgée de vin afin de me rafraichir la gorge.

Par ailleurs, nous souhaiterions vous louer une caravelle afin de veiller à la sécurité de Fort Norkan. Comme vous le savez, si les armées terrestres de Velteroc sont redoutables, nous ne disposons pas d’une marine de guerre digne de ce nom, aussi nous vous proposons de vous lier à nous pour défendre nos intérêts commerciaux communs.

Je me tus, attendant de voir comment Sarina allait recevoir mes arguments.
Revenir en haut Aller en bas
Sarina de Feoda
Humain
avatar

Nombre de messages : 143
Âge : 27
Date d'inscription : 24/06/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Tractations discrètes [Sarina]   Mar 16 Déc 2014 - 14:17


- Je reconnais la véracité de votre argumentation,  vaut condition me paraissent raisonnable à première vue,  mais Velteroc souhaites davantage qu'une simple location de caravelle.

- Conclure une alliance commerciale profitable pour nos parties respectives, et  mener un cheminement de marchandises par voie maritime entre Fort Norkan et le port d'Orfedie.

- Vous souhaitez un accès au port d'Orfedie,  soi un emplacement et point de liaison assuré. Je conçois qu'un accord  doit être équitable, comme tout négociation marchande je suppose. Ce résumé vous semble exacte ?

Dis j'en récapitulant les informations de l'émissaire.

Devrais-je accepter ou refuser cet accord ? Peser le pour et le contre de chaque choix incombait à tout individu, notamment la noblesse de haut rang qui ne pouvait prendre une décision sans réflexion ou les marchands qui négociait le coup le plus rentable, le taux de marge acceptable etc. Il avait l'art et la manière de mener une argumentation juste, ponctué et sans incertitudes dans l'intonation de sa voix, chose que j'appréciais quand on s'adressait à ma personne. Il parvenait à me faire entrevoir un aperçu de la situation potentiel, propice à un nouveau marché au-delà de nos frontières... Un bien beau et cohérent projet qui pouvait également devenir un inconvénient si on ne suivait pas le fil de la discussion, l'entrevue discrète ne rencontrait pas de dissensions. L'homme répondait au critère du diplomate droit et conscient des réalités, des avantages et inconvénients d'un accord de ce type. Maintenant un ton calme et aimable, je faisais preuve de raisonnement et écoute à chacun de ses dires, car je notais les données en mesure de faire pencher la balance vers une réponse positive ou négative.

- Messire,  cela fait combien de temps qu'il envisage le commerce avec Ysari ?

Dis j'en regardant le châtelain dans les yeux, il me répondit.


Dernière édition par Sarina de Feoda le Mer 17 Déc 2014 - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hanegard Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2051
Âge : 117
Date d'inscription : 22/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 41 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tractations discrètes [Sarina]   Mar 16 Déc 2014 - 20:06

Le comte de Velteroc envisage depuis des mois de nouer un accord commercial avec Ysari, seules les circonstances malheureuses qui endeuillent la Péninsule ont retardé ma venue.

Les négociations avançaient comme je l’espérais, et la baronne semblait tout à fait réceptive à mes propositions. J’avais un autre objectif à ma venue, plus politique celui-là, mais je souhaitais tout d’abord en finir avec les aspects commerciaux avant d’aborder un angle plus politique. Profitant de notre concordance orale, je décidais de pousser  mes pions sur l’échiquier.

Vous avez avec beaucoup de justesse repris les différents points de cet accord. Si votre Honneur le permet, voici une proposition d’accord commercial rédigé par nos clercs. Vous agréé-t-il ?

Ce disant, je tendis à la baronne un parchemin, antidaté du lendemain au vu de l’heure tardive, et sur lequel pouvait se lire le texte suivant :

Citation :
Le présent accord définit les modalités d’accès et d’échanges entre le comptoir velterien de Fort Norkan dans les Wandres et le port d’Orfédie dans la baronnie d’Ysari.

Cet accord commercial est signé le 2ème jour de la 3ème ennéade du mois de Barkios de l’an 8 du 11ème cycle entre :

- Le comté de Velteroc, représenté par Hanegard Kastelord, seigneur de Renhanda et émissaire du comte Nimmio de Velteroc,

- Et la baronnie d’Ysari, représentée par Sarina de Féoda, baronne d’Ysari.

Les deux parties en présence s’entendent sur les modalités telles que définies dans les articles suivants :

Article 1 : Cet accord concerne exclusivement le port d’Orfédie et Fort Norkan, à l’exclusion de tout autre lieu sous l’autorité des parties contractantes ou de leurs vassaux.

Article 2 : Une route maritime sera instaurée entre le port d’Orfédie, dépendant de la baronnie d’Ysari, et le comptoir de Fort Norkan dans les Wandres, dépendant du comté de Velteroc. Cet axe ne sera pas exclusif et n’interdit à aucune des parties prenantes de signer des accords avec des tiers pour l’accès au port d’Orfédie ou à Fort Norkan.

Article 3 : Chacun des contractants s’engage à permettre aux marchands de l’autre partie l’accès à ses installations portuaires et à ses entrepôts de stockage, cela en priorité à tout autre marchand étranger et à un tarif d’un quart inférieur.

Article 3 : La baronnie d’Ysari s’engage à ne pas autoriser aux marchands installés sur son territoire l’utilisation d’autres points d’accès maritimes dans les Wandres que Fort Norkan.

Article 4 : Le comté de Velteroc s’engage à ne pas signer d’accord offrant les conditions de l'article 3 pour l’accès à Fort Norkan avec un territoire situé au Sud de Diantra sans l’accord du baron d’Ysari.

Article 5 : La baronnie d’Ysari s’engage à louer au comté de Velteroc une caravelle de cent tonneaux et son équipage de vingt marins pour la somme annuelle du dixième du coût de construction d’un tel navire par les chantiers d’Orfédie.

Article 6 : Afin de veiller au respect de cet accord, la baronnie d’Ysari nommera un représentant de ses intérêts qui s’installera à Fort Norkan. Pareillement, le comté de Velteroc nommera un représentant de ses intérêts qui s’installera dans le port d’Orfédie.
Revenir en haut Aller en bas
Sarina de Feoda
Humain
avatar

Nombre de messages : 143
Âge : 27
Date d'inscription : 24/06/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Tractations discrètes [Sarina]   Mer 17 Déc 2014 - 3:33


- Voici un accord rédigé en bonne forme,  vous avez notifié les points exposés de l'entrevue.  Cela me semble raisonnable en lisant le document.

- Je vous donne mon approbation en ayant pris le temps de la réflexion,  on peut mettre en place ce projet intéressant et j'espère prolifique sur la durée.

Dis j'en acceptant de conclure cette alliance commerciale.

Le ton de la discussion m'avait poussé a prendre une décision en conséquence,  une réponse positive mûrement réfléchi résultant des informations fournies par messire Kastelord,  émissaire de Velteroc qui apportera un accord commercial à votre grandeur Nimmio de Velteroc.  Faisais-je un bon choix pour ma terre ? Je pensais surtout a entendre les perspectives des marchands ysarain en leurs accordant l'accès au commerce du Nord.  Cependant,  l'expression du visage d'Hanegard se détendait à la prononciation de ma réponse.... L'un comme l'autre conclurent cette alliance par nos signatures respectives retranscrit à l'encre,  cet acte nous engageait désormais à respecter ses points.

La négociation se poursuivait sur un plan plus politique,  politique qui rimait inévitablement avec mariage entre maison etc. Passionnant en théorie, mais  contraignant quand on abordait des sujets importants. Une obligation inévitable lorsque tu occupais mon rang de toute évidence, je regardais le Kastelord qui me paraissait songeur sur l'instant,  a quoi pensait-il ? Il n'y avait qu'un moyen de dissiper le doute, lui posait la question sans dérivation. D'un ton aimable,  on conversait comme des individus éduqués, pensant et consciencieux en saisissant sa personnalité au fur et a mesure. Notre échange continua aisément.

- Vous désirez me parler d'un autre sujet me semble t-il,  je vous écoute messire Kastelord.

Dis j'en écoutant Hanegard me quérir d'une autre affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Hanegard Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2051
Âge : 117
Date d'inscription : 22/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 41 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tractations discrètes [Sarina]   Mer 17 Déc 2014 - 16:06

Un accord signé en bonne et due forme, voilà qui me plaisait ! Et accessoirement qui réglait le moyen dont je me rendrais dans les Wandres, puisque je comptais bien utiliser la caravelle qu’Ysari allait nous louer. Fort Norkan pourrait commercer avec la Péninsule, et j’espérais que la venue des marchands ysarains en attirerait d’autres. Souvent, les nœuds de transferts commerciaux étaient nés ainsi, par un agglomérat successif de marchands choisissant tel ou tel itinéraire. En tout cas, voilà une nouvelle qui satisferait le comte de Velteroc.

La baronne devina, à mon attitude, que j’avais un autre sujet à évoquer avec elle. Rusée, la goupille !


En effet, je souhaitais vous parler d’un sujet… politique.

Comment présenter les choses ? Il s’agissait d’un aspect plus sensible, car nous allions sortir du champ purement économique. Jusqu’à présent, Sarina ne jouait pas un jeu trop risqué pour elle, car un traité commercial pour une zone géographique bien précise n’engage pas à grand-chose en termes d’alliance. Mais Nimmio souhaitait obtenir plus d’Ysari qu’une simple amitié économique. Dans ses projets d’unification du Médian, il lui importait de disposer de liens solides à travers toute la Péninsule, pour désamorcer ou complexifier la création éventuelles de cabales à son encontre.

Le comte de Velteroc souhaite que ses relations avec la baronnie d’Ysari se place sur un terrain d’amitié et d’estime mutuelle, au-delà même de ce que peut offrir un accord commercial comme celui que nous venons de signer.

Je regardais la baronne, tentant de lire dans ses yeux si elle voyait où j’allais en venir, mais sans succès. Soit elle attendait que je dévoile mon jeu, soit elle cachait parfaitement le sien, je ne pouvais me prononcer sur la bonne hypothèse. Dans le doute, je préférais faire preuve de franchise, puisque jusqu’à présent cela fonctionnait correctement.

Le comte désirerait que l’amitié entre Velteroc et Ysari s’incarne d’une manière ouverte par le biais d’un mariage entre vos deux familles. Le frère du comte est célibataire, et l’un des meilleur parti de Velteroc, de par sa lignée. Il recherche une épouse parmi les familles nobles du Sud alliées à son ainé, en particulier la lignée d’Arcani, héritière des De Hetalia.
Revenir en haut Aller en bas
Sarina de Feoda
Humain
avatar

Nombre de messages : 143
Âge : 27
Date d'inscription : 24/06/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Tractations discrètes [Sarina]   Jeu 18 Déc 2014 - 12:42


- Un mariage entre nos deux maisons,  voici une surprise de la part de sa grandeur,  je m'y attendais un peu pour être sincère avec vous.  

- Votre suzerain à un frère cadet,  le meilleur parti de Velteroc d'après vos dires pour une noble dame.  Je pourrais vous accordez cette faveur avec ma cousine maternelle Lidia de Castellan, fille cadette du seigneur de Castellan et la seconde soeur de mon défunt père.

Dis j'en ne maintenant mon calme.

Il n'y avait autre chose là-dessus, davantage que le désir de nouer un lien de sang entre deux maisons nobles, riche par le lignage et l'histoire de la famille. Pourrais-je envisager une alliance avec les Velteroc ? Certes, l'ancienneté et leurs attaches apportaient du poids à l'acceptation. Néanmoins, le mariage ne se résumait pas à un contrat matrimonial signé en bonne et de la forme... quoiqu'en regardant la noblesse d'un peu plus près, bon nombre d'union résultât de raison politique et préservation de lignée. L'autre cas incluait l'étendue du pouvoir et l'influence du nom familiale, ces possessions et ses titres qui passaient de génération en génération tel un héritage ancestral. L'amour rentrait rarement dans le cadre de la noblesse, hormis certaines exceptions comme mon mariage notamment. Je cherchais à cerner les avantages et inconvénients de cette union au mieux, afin de pas commettre d'erreur et unir ma cousine à un homme qui la traitera correctement, avec égard et attention comme épouse et égaux de celui-ci.

- Quelle attente nourrit-il de cette union, que soit avec une parente directe ou indirecte du baron ?

- Vous comprendrez que je ne peux me prononcer ainsi,  du point de vue politique cela implique un engagement assez important des deux partis.

Dis j'en exprimant mon point de vue en bon diplomate.

- Vous pouvez poursuivre vos arguments messire,  avez-vous amené un portrait du frère cadet et comment se nomme t-il ?

L'émissaire de Velteroc réalisait peu à peu mes compétences en diplomatie ,  je lui laissa la parole...
Revenir en haut Aller en bas
Hanegard Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2051
Âge : 117
Date d'inscription : 22/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 41 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tractations discrètes [Sarina]   Sam 20 Déc 2014 - 17:05

Passant la main dans mon pourpoint, j’en sortis un petit coffret et je l’ouvris, révélant le portrait de Jesbel de Velteroc, portrait que j’avais pris le soin d’emmener avec moi pour le cas où la baronne d’Ysari se montrerait favorable à l’idée d’une alliance matrimoniale.

Jesbel. Voici son portrait, dis-je en le donnant à Sarina.

Tandis qu’elle le regardait, je me creusais rapidement la tête, tentant de me souvenir de sa cousine, Lidia de Castellan, que j’avais rencontré lors du grand bal d’Ysari qui s’était tenu peu avant le Voile. Je revoyais vaguement une adolescente, toute juste sortie de l’enfance, mais dont la beauté naissante promettait déjà beaucoup. Je n’avais alors échangé que quelques mots polis avec elle, sans penser que des années plus tard elle serait au centre d’une négociation que je devrais mener. Dans tout les cas, je ne craignais guère de réticence de sa part, son futur époux constituant un des partis les plus intéressants de la Péninsule, surtout depuis les succès militaires du comte.


Baronne, si cela vous agréé, peut-être pourrions-nous initier une rencontre entre eux ? Le frère du comte passera dans les prochaines semaines par Ysari en tant qu’ambassadeur officiel afin d’installer notre représentant commercial à Orfédie dont parle l’accord que nous venons de signer. Si votre cousine se trouve alors sur place, vous pourrez la lui présenter, ce qui officialisera nos discussions d’aujourd’hui.

A demi-mot, je venais de proposer quelques semaines de réflexion à la baronne pour décider si les fiançailles entre Lydia et Jesbel allaient devenir publiques ou non. Pour l’instant, seules les plus hautes autorités de chaque côté seraient au courant des tractations que nous venions d’entamer, ce qui permettait à chacun de les rompre discrètement si cela s’avérait nécessaire. Ayant déjà obtenu ce que je voulais commercialement, je préférais ne pas mettre Sarina au pied du mur, au risque sinon de me prendre une rebuffade. Il lui faudrait en parler à son époux et à ses conseillers pour décider si ce mariage devait bien se faire.

Sarina n’ayant pas sur elle de portrait de sa cousine, elle envoya un page en chercher un dans ses appartements, avant de me le confier pour que je le fasse remettre au futur époux. Bien que les peintres de cour aient souvent tendance à améliorer leur modèle, il fallait admettre que Lydia était vraiment devenue une très jolie femme que tout homme aurait aimé avoir dans son lit.

Après quelques compliments et politesse d’usage, je pris congé de la baronne et me retirait, satisfait du travail accompli cette nuit-là. Sarina et moi venions de poser les bases d’une alliance très prometteuse entre Ysari et Velteroc.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tractations discrètes [Sarina]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tractations discrètes [Sarina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tractations politiques: Possible retrait de Mme Pierre Louis Duvivier
» tractations et convoitises
» presentation de Sarina [aventutière]
» Recruter Dorian ET Cole ?
» De l'or pour les braves [Alvaro & Sarina]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Soltariel :: Baronnie d'Ysari-
Sauter vers: