AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Correspondances] Méfiance et bonne entente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alaric Œil-Tempête
Nain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 53
Âge : 24
Date d'inscription : 29/03/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  236 ans (770 du dixième cycle)
Niveau Magique : Maître.
MessageSujet: [Correspondances] Méfiance et bonne entente   Mar 23 Déc 2014 - 15:39



Aux membres du Haut-Conseil de Thanor, honneur et salutations,

Le comptoir velterien de Fort Norkan créé au début de l’hiver dernier n’aura pas échappé à votre vigilance, et nous tenons par cette missive à vous assurer des dispositions pacifiques de nos installations.

Nimmio de Velteroc, Duc du Médian et comte de Velteroc par la Grâce des Cinq, est un homme qui cherche avant tout à favoriser le commerce dans l’espoir d’apporter paix et prospérité. La Péninsule et les royaumes du Nord n’ont hélas pas toujours par le passé entretenus de bons rapports, souvent du fait de la méconnaissance des intentions de chacun.

Sachez donc que le Médian n’a aucune ambition territoriale envers vos terres, ni aucune volonté d’affaiblir ou de nuire à Thanor. Vos marchands seront toujours les très bienvenus à Fort Norkan, et nous espérons que les échanges qui ne peuvent manquer d’en naître seront fructueux pour les deux parties.

Puisse les Dieux veiller sur vous avec bienveillance,

Hanegard Kastelord, seigneur de Renhanda et de Val Néera, émissaire du Duc du Médian à Fort Norkan.

Alaric Oeil-Tempête haussa un sourcil et replia le parchemin pour le placer sur la pile qui était devenu la sienne. Il avait déjà été discuté avec le Haut-Conseil de la question de ce fortin. Fort Norkan inquiétait Thanor, surtout à l'époque où Valek gouvernait Lante et semblait manipuler de bout en bout par le comte de Velteroc, qui semblait par ailleurs avoir pris du galon. Il avait été décidé que commercer avec le comptoir n'était pas impossible mais à la seul condition d'être sûr que le Brissalion ne tombe sous influence humaine comme par le passé.

L'avènement de Thorgrel Poing-de-Fer avait bien entendu modifier la donne et permettait aujourd'hui de poser réellement la question: Norkan pouvait-il constituer une ouverture commerciale viable pour Thanor? Alaric se pencha sur son bureau comme son armure le lui permettait pour se saisir d'un petit recueil coincé entre deux planche de pin. Il consulta quelque chiffre et reposa l'ensemble des papiers pour se reporter sur un inventaire relier de cuir. Finalement, il déploya à nouveau la lettre et la regarda pensivement.

Hanegard Kastelord... Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas entendu parler de ce seigneur des hommes. Un ami des nains, d'après les rumeurs. Cependant, il n'était pas prêt à faire confiance à celui qui avait conquis récemment le Médian. Par contre, il était possible de faire d'une pierre deux coups. Le commerce était une excuse parfaite pour se rapprocher de lui. Et dans le doute, mieux valait garder un œil sur cette longue paire de guibolles. Aussi, il se saisit de sa plume, égoutta le surplus d'encre dans l'encrier et se mit à rédiger consciencieusement dans la langue d'origine de l'Alonnien.

Au Seigneur Hanegard Kastelord, seigneur de Renhanda et de Val Néera, ami des nains

Il nous est très agréable de lire aujourd'hui ces mots de paix et de voir votre volonté de renouer des liens qui trop longtemps ont été houleux voire oubliés. Le temps de Trystan d'Erac est en effet bien loin et depuis son décès nulle nouvelle ne nous est plus parvenue du Médian que des rumeurs. Nous ne pouvons aussi que nous réjouir d'entreprendre de tels accords avec la maison de Nimmio de Velteroc. Après Soltariel, il n'est que justice qu'Erac retrouve une place de choix dans le commerce de la Basse-Virnée.

Vous nous voyez naturellement rassurés d'entendre que Fort Norkan n'a aucune visée de conquête sur les terres de nos ancêtre. Cela nous encourage à vouloir poursuivre plus avant ses accords. Nous vous proposons pour favoriser nos échanges l'installation d'une ambassade, dans un premier temps dans le fort lui-même, nous aviserons ensuite quant à une éventuelle extension de nos accord.

Que votre foyer brûle jusqu'à la dernière bataille,

Alaric Oeil-Tempete, Seigneur des Runes de Thanor et Président du Haut-Conseil de la cité de Thanor.

Il tendit le parchemin scellé aux groupes de nains qui avait patiemment attendu que le Seigneur des Runes ait fini sa réflexion et sa rédaction. Ils avaient ordre de ramener sa réponse à Fort Norkan et de la remettre en main propre au Seigneur Kastelord. Pour ce qui était de la réponse, ils devraient la faire suivre à un des Hauts-Conseillers. Alaric saisit naturellement le registre des correspondances, y glissa la première missive et annota quelques mots sur sa réponse et les motivations de celle-ci. Puis, il le referma, mit de l'ordre dans ses papiers et s'en fut. Almia attendait de l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
http://reve-emotion.be
Hanegard Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2028
Âge : 117
Date d'inscription : 22/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 40 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Correspondances] Méfiance et bonne entente   Mer 24 Déc 2014 - 13:41

La missive reçue de Thanor tendait à prouver une certaine volonté de coopération, ce dont je me réjouissais. Pour côtoyer les nains depuis des années, je préférais les avoir comme alliés, fussent-ils un peu distants, que comme adversaires. Thanor se situant fort loin au Nord du royaume, les membres du Haut-Conseil ne devaient suivre que de loin les péripéties des luttes de pouvoir pour Diantra, et j’espérais pouvoir leur présenter les choses directement.

Mon vieil ami Dun Eyr, haut-prêtre de Lirgan et catastrophe naturelle en marche à lui tout seul, m’avait un jour expliqué que les nains trouvaient les humains trop hâtifs, des « boules de nerfs vivantes » selon son expression. La longévité des nains, sans atteindre celle des elfes, leur permettait de réfléchir plus longuement avant d’agir. Mais une fois la décision prise, une hache peut se mouvoir très rapidement.

Me tournant vers le capitaine soltarien de la caraque, je lui tendis une missive.


Capitaine, vous avez gagné un nouvel aller-retour jusqu’à Thanor. Et vous en ramènerez un ambassadeur, comportez vous donc avec toute la courtoisie requise.

Sur cette missive se trouvait le message suivant.

Citation :
Aux membres du Haut-Conseil de Thanor,

C’est avec plaisir que j’accueillerai à fort Norkan votre ambassadeur, afin de pouvoir m’entretenir dans le détail avec lui de tous les sujets qui nous concernent mutuellement.

Le capitaine de la caraque qui vous porte ce message accueillera à son bord toute personne que vous jugerez bon pour mener cette ambassade.

Puisse les Cinq veiller sur vous et votre cité
Hanegard Kastelord, seigneur de Renhanda et de Val-Néera.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Correspondances] Méfiance et bonne entente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La communication, c'est le fruit d'une bonne entente (pv Manon) (-16)
» Plante et foudre...bonne entente? [PV Rigu]
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» Protocole d’entente sur le centre des Cayes (EDH)
» Bonne Année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Zagazorn ~ NORD :: Terres de l'Ouest :: Thanor (Cité)-
Sauter vers: