AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une visite haute en couleurs [Sarina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ascanio Vossula
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Âge : 26
Date d'inscription : 06/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  34 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Une visite haute en couleurs [Sarina]   Jeu 25 Déc 2014 - 21:42


8ème année du 11ème cycle
Troisième ennéade de Barkios,
Le cinquième jour...


Tel un prédateur marin, l'Intrépide brave les flots, fait fi des éléments et se moque des vents contraires. Il a tant risqué en mer que les bourrasques et les affreux récifs lui sont devenus familiers. Il est rapide, ne se perd jamais, l'Intrépide est le roi des mers.

Et, bon sang de bois, c'est vrai que les Thaarii sont d'habiles marins.

Les deux mains reposant sur le bastingage, les cheveux dans le vent, Ascanio contemplait le port d'Ysari qui se dessinait petit à petit. Le vent apportait une douce odeur de poisson. Ascanio plissa le nez. Les côtes péninsulaires puent. Il avait toujours éprouvé ce sentiment de dépaysement lorsqu'il voyageait de l'autre côté de la mer olienne.

Dans la cité, les petites gens ne manquaient pas de s'émouvoir de l'arrivée de ce grand navire. La venue d'un prince-marchand n'était pas un événement courant. Alors certes, Ascanio n'était que le fils aîné de l'un de ces grands hommes qui siégeaient au Conseil de Thaar, mais il avait ce côté exotique que l'on repérait au premier coup d’œil. Sa peau, comme celle des gens de sa suite, était légèrement plus foncée. Sa tunique tout en soie de Thaar resplendissait dans sa couleur pourpre, à tel point que l'on ne voyait que lui.
La populace s'attroupa en direction du port, et la garde dut ménager un espace par-lequel les Thaarii se faufilèrent en direction de la demeure des maîtres d'Ysari. Il faut dire que ceux-ci attiraient l’œil ; le prince Ascanio était suivi par toute une série d'olibrius qui semblaient tous droits sortis de son cerveau malade. C'était une procession de jongleurs, de bouffons et de danseuses à demi-nus, d'animaux apprivoisés marchant docilement auprès des hommes, et de gardes en armures multicolores.

Leur arrivée au palais fit forte impression, le grand vestibule étant déjà à l'ordinaire chargé des quémandeurs venus demander audience auprès du baron ou de son épouse. Autant le dire, l'arrivée de la bande de joyeux drilles en couleurs vives déclencha le même étonnement que si un type à poil avait subitement déboulé au milieu d'une cérémonie religieuse solennelle.
Dans le silence qui s'ensuivit, l'un des hérauts thaarii s'avança vers le chambellan et lança à haute et intelligible voix :

- Annoncez à vos maîtres qu'Ascanio Vossula, Prince-Héritier d'Eofel et de Feldorn, Seigneur de la Soie, Doyen Honoraire de la Confrérie des Plaisirs de Thaar, Grand Vainqueur de la Mérelle d'Ys et Sublime Souverain des Débits de Boissons, est arrivé.



Revenir en haut Aller en bas
Sarina de Feoda
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 143
Âge : 26
Date d'inscription : 24/06/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Une visite haute en couleurs [Sarina]   Dim 28 Déc 2014 - 15:06

Les doléances se poursuivaient les unes après les autres depuis plusieurs jours,  je répondais aux demandes et prodiguait mes conseils avisés au peuple ysarain,  la noblesse et la bourgeoisie se remettait des derniers événements apparus dans le Sud. La vie marchande avait reprit son cours normal,  je me montrais présente envers mes vassaux et enfants dans un juste milieu,  entre baronne et mère on pouvait se douter que ce n'était pas simple.... Contraignant pour certains et supportable en ce qui me concernait,  mais on y parvenait grâce au soutien du conseil. Je ne m'attendais pas a assister a un spectacle distrayant que m'offrait ce cortège estreventin,  appartenant au prince Ascanio Vossula d'après l'annonce du Chambellan.  Cet homme présentait un comportement noble, l'allure confiante et le franc parler déconcertant, je regardais le prince marchand sans prononcé un mot.  Je dessina un léger sourire sur mes lèvres en croisant ses yeux, me demandant ce qu'il désirait ?  Conclure un accord commercial ? Un sujet envisageable qui pourrait m'intéresser dans la mesure où sa soierie se vendait aisément.  En tant que femme,  je ne niais pas apprécier les tissus de qualité et l'élégance de la soierie. Je répondis au notre visiteur fortuné.

- Prince Ascanio Vossula,  prince héritier d'Eofel et Feldom vous m'offrez un aperçu des couleurs estreventines.  Je me nomme Sarina de Feoda,  baronne d'Ysari.

- Avez-vous effectué un voyage plaisant jusqu'ici ?  Je suppose que vous souhaitez me suggérer une demande particulière,  intéressante espérons-le.

Dis-j'en me montrant aimable et curieuse d'entendre ce qu'avait a dire celui-ci.

Je laissa le prince marchand m'exposer ses propositions,  la curiosité me poussa a vouloir connaitre le motif du voyage d'Ascanio.
Revenir en haut Aller en bas
Ascanio Vossula
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Âge : 26
Date d'inscription : 06/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  34 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une visite haute en couleurs [Sarina]   Dim 28 Déc 2014 - 21:28


La voix suave de la baronne d'Ysari résonna dans la salle, et les doux mots "Ascanio" et "Vossula" firent fondre le cœur du prince. Il adorait entendre son nom. Il s'adorait lui-même. Mais il adorait plus encore entendre ces nobles péninsulaires, si imbus de leur petite personne, être forcés de lui apporter de la considération. Cette société archaïque dédaignait la haute bourgeoisie, mais elle ne pouvait cracher sur l'or thaari. Des hypocrites. Mieux vaut en rire qu'en pleurer, après tout.

Du reste, Ascanio n'était pas fâché d'être reçu par la baronne et non l'époux ; il n'aimait pas traiter avec les vieux seigneurs grincheux et séniles. Et on pardonne toujours plus aisément ses défauts à une jolie femme. Jolie, la baronne l'était. Certes le prince avait déjà connu bien des femmes, et plus belles encore pour nombre d'entre elles, mais cette Sarina avait une chose en plus, le pouvoir. Et le pouvoir est l'un des meilleurs aphrodisiaques que je connaisse. Avec la passion de l'interdit. Mais il devait s'efforcer de garder son sérieux ; après tout son père l'avait envoyé mener des tractations commerciales, pas déclencher une crise politique.

Le prince prit la parole, d'une voix forte, pleine d'assurance et un brin pompeuse :

- Le voyage fut des plus agréables, dame Sarina. Nous avons bravé les tempêtes et les plus terribles des monstres marins, mais nous autres, peuple de l'Est, avons apprit à dompter la mer olienne depuis la nuit des temps. Madame, poursuivit-il, permettez-moi de vous présenter mes compagnons. Corvius, grand penseur et poète renommé de notre principauté. Un vieil homme au teint basané, au crâne lisse et aux longues moustaches sombres, fit une révérence à la baronne. Et voici Ultuant, mon juriste. Un homme au teint blanc, rasé de près, visiblement natif de la péninsule, présenta également ses hommages.

Il se garda de préciser qu'Ultuant était un esclave, acheté jadis par son père et instruit pour servir la famille, et qu'Ascanio l'avait renommé ainsi pour tourner en ridicule son origine péninsulaire, du nom du dernier roi incontesté de la dynastie Fiiram.
Peut-être était-il préférable, pour éviter un scandale, d'enchaîner tout de suite sur le motif de cette visite.

- Mon père, le puissant Tiberio Vossula, Empereur de la Soie, Duc des Mille Plaisirs, Prince-Roi d'Eofel et de Feldorn et Membre du Conseil de Thaar, désire entretenir des relations commerciales durables avec les principaux ports de la péninsule. Nous demandons humblement... hum, à Ysari de considérer avec bienveillance le projet d'un contrat avec la grande maison Vossula qui, je l'espère, nous sera à tous deux profitables.

Et, surtout, qui ne profite pas à nos concurrents.

- J'ajoute, à titre personnel, que bien que ma visite ait une visée commerciale, c'est un véritable plaisir pour moi de me trouver à Ysari, admirateur que je suis du sud de la péninsule et de ses richesses architecturales, culinaires ainsi que de la beauté chaste de ses dames.

Un sourire étira les lèvres du prince, découvrant ses dents blanches, alors qu'il adressait à la baronne un regard insistant.
Revenir en haut Aller en bas
Sarina de Feoda
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 143
Âge : 26
Date d'inscription : 24/06/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Une visite haute en couleurs [Sarina]   Lun 29 Déc 2014 - 19:45


- Vous désirez établir un accord commercial avec nous,  on m'a fait les louanges de la soierie de votre famille qui connait une appréciation indéniable. Qu'avez-vous a proposer en termes de conditions si je concède à la demande ?

- Je vous remercie d'apprécier les paysages de la baronnie,  ses richesses seront vous transmettre davantage d'enthousiasme en passant un séjour sur ses terres. Pour combien de temps allez-vous rester parmi nous ?

Dis j'en repondant d'un ton suave et aimable.  

De toute évidence,  on avait l'opportunité d'entendre notre domaine commerciale dans le tissu estreventin,  de qualité d'après les dires des femmes de la cour qui adore porter ses soieries.... Soierie qui composait ma garde-robe pour certain choix de tissu, je ne pouvais donner une réponse immédiate sans auparavant jauger de la force de ses arguments et son aptitudes a satisfaire un échange équitable.  La soierie se vendait très bien auprès de la noblesse ysarainne,  surtout lorsqu'on parlait de plaire et être belle. La possibilité d'ajouter une touche d'Estrevent de nos tenues de tous les jours,  car une garde-robe se devait de refléter la féminité jusqu'au moindres détails.Un peu exagéré peut être ?

Je menais les négociations avec discernement et intérêt en songeant au revenu et profit pour nos marchands ysarain. Il était plein d'assurance,  confiant et un peu charmeur lorsque je constatai sa manière de poser le regard sur moi,  comme-ci le charme rentrait en ligne de compte,  puis dans le meilleur cas ça faisait toujours plaisir de captivité l'œil masculin. Peu importe,  son sourire était agréable pour un prince marchand thaari,  suffisamment quand il souhaitait séduire ses partenaires de commerce ou ses dames pourquoi pas. Je ne savais pas ce qu'il faisait de ses journées et ne me mettais non plus à sa place. Je songeais a faire prospérer l'économie d'Ysari, et à ce titre maintenir nos liens commerciaux au beau fixe.

Croyez-vous que vos motivations seront me convaincre d'accepter ?

Dis-j'en donnant la parole au prince marchand,  je commençais a cerner un peu plus sa personnalité.
Revenir en haut Aller en bas
Ascanio Vossula
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Âge : 26
Date d'inscription : 06/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  34 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une visite haute en couleurs [Sarina]   Dim 4 Jan 2015 - 16:29


- Belle dame, nous demeurerons en votre compagnie aussi longtemps que votre hospitalité nous le permettra, répondit le prince en exécutant une autre courbette. J'espère profiter du séjour pour en découvrir davantage sur le beau pays ysarain et... les plaisirs qu'il a à offrir.

Son regard ne lâchait pas celui de la baronne, et il vit celle-ci sourire. Elle ne détournait pas les yeux malgré son insistance, et ne semblait même pas gênée. L'habitude, sans doute. Même si elle usait de formules de politesse alambiquées et parfois surprenantes, c'était une femme qui avait prit l'habitude de négocier avec toutes sortes de visiteurs.
Mais Ascanio était tout sauf un visiteur ordinaire.

- Du reste, nous aimons prendre notre temps avant de nous lancer dans d'interminables négociations. La confiance est une chose essentielle pour nous autres thaarii. Il ne cilla même pas en prononçant cet odieux mensonge. Une relation commerciale est un peu comme un mariage, nous aimerions souvent mieux connaître notre partenaire avant de nous engager.

C'était du vent, bien sûr. Le contrat était déjà rédigé entre les mains d'Ultuant, avec toutes les conditions favorables aux Vossula. Des conditions qu'il allait falloir négocier avec la baronne, ou plutôt avec ses conseillers. Les discussions prendraient probablement des heures, chacun refusant de céder un pouce de terrain, refusant la moindre concession. C'est en cela qu'Ascanio avait apprit qu'il fallait savoir endormir la méfiance chez l'autre avant d'attaquer de telles négociations.

- Mais j'allais oublier le plus important. Nous avons apporté des cadeaux, baronne Sarina. De bien modestes présents, mais nous espérons que Votre Bienveillance saura les trouver à son goût ! Qu'on apporte les cadeaux pour la baronne d'Ysari !

Le prince frappa dans ses mains, et les portes de la salle s'ouvrirent à nouveau, laissant entrer une procession d'esclaves traînant de lourds coffres. Ceux-ci étaient chargés de toutes sortes de choses, des soieries en premier lieu, mais aussi des bijoux et des épices. Tout ce qui se faisait de mieux en Ithri'Vaan, et cela représentait beaucoup de choses. On apportait aussi des cages abritant des perroquets aux multiples couleurs, et les volatiles piaillaient, leurs bavardages causant un vacarme assourdissant dans la salle. Le brouhaha incommodait visiblement les courtisans, mais cela ne fit qu'accentuer le sourire du prince Ascanio.
Il se délectait de les voir outrés, ces bouffons qui se croyaient vertueux. Des lèches-bottes sans envergure, plus inutiles les uns que les autres. A l'image-même de la société péninsulaire... Il guettait du coin de l’œil la réaction de la baronne devant tout cet étalage de l'opulence des princes de l'Est. Une telle générosité visait moins à satisfaire la dame qu'à démontrer la puissance des Vossula, et elle le comprendrait aisément. Elle serait sans doute impressionnée. Ascanio voulait qu'elle le soit. Je veux qu'ils sachent à quel point ils sont archaïques, à quel point ils sont dépassés. A quel point Thaar est rayonnante, à quel point notre cité est devenue le centre du monde. Nous pourrions racheter tous leurs châteaux et les raser, s'il nous en prenait la fantaisie. Nous pourrions prendre tout ce qui nous fait envie. Je pourrais même la baiser, elle. Je suis certain qu'elle en rêve en ce moment-même. Son regard croisa de nouveau celui de Sarina, et il lui adressa son sourire le plus aimable, découvrant ses dents blanches.
Revenir en haut Aller en bas
Sarina de Feoda
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 143
Âge : 26
Date d'inscription : 24/06/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Une visite haute en couleurs [Sarina]   Dim 18 Jan 2015 - 1:58


- Vous ne faites pas les choses à moitié quand on vous voit avec votre cortège et maintenant ça continue par plusieurs cadeaux de votre part. Je vous remercie pour cette marque de générosité,  j'en apprécie le contenu mais ne pensais pas que vous éviterez le sujet en question.

- Comme vous le dites,  nous parlons bien d'un accord commercial entre la baronnie d'Ysari et votre famille spécialisé dans le commerce de la soierie d'après vos dire.  Je vous convie a poursuivre cette négociation dans une pièce plus enclin à ce genre de discussion

Dis j'en invitant le prince estreventin a me suivre vers une pièce confortable où on sera plus en mesure de débattre de ce sujet.

Il avait l'assurance et le charisme d'un prince marchand comme je m'y attendais,  on ne pourrait poursuivre ce débat en présence des membres de la cour. Il pensait qu'avec ses superbes présents certes,  il allait endormir ma vigilance et obtenir ce qu'il désirait comme ça,  sans que je ne propose pas un échange équitable....  Les accords commerciaux représentaient un moyen sûr de garantir la parole des deux partis,  de sortes qu'aucun mauvais coup ne survienne au moment inattendu. Depuis le temps je me trouvais a assumer mon rang de baronne,  j'ai pu acquérir un savoir-faire en matière de négociation commerciale et la première chose dans ce cas me paraissait simple. Parvenir a satisfaire les partis respectifs aisément, donc il pouvait oublier ces arrières pensées si cela lui traversait l'esprit. Je sentais bien qu'il désirait me séduire,  me voir succomber a ses charmes et enfin me rajouter à sa liste de conquêtes.

J'envisageais tous les scénarios possibles dans cette situation peu commune. Par sa naissance,  il avait droit aux égards de la noblesse même s'il venait de l'autre côté de la mer Olienne. Y compris mon respect et mon amabilité comme tout individu noble. Nous nous posèrent sur le sofa,  face à face avec la table qui nous séparaient on continua la discussion à intérêt commercial.  

- Qu'est-ce que vous désirez d'Ysari en échange de mon approbation pour commercer votre soierie ? Je ne me trompe pas quand je devine votre attention d'expansion en péninsule.

- Je vous sens sûr de vous prince Ascanio,  cela vous réussi assez bien lorsqu'on on découvre votre personnalité. Désirez-vous un rafraîchissement ?

Dis j'en faisant venir un rafraîchissement sur la table, la domestique remplit nos verres et départ en direction des cousines sous ma demande. L'homme me répondit d'un ton assuré....
Revenir en haut Aller en bas
Ascanio Vossula
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Âge : 26
Date d'inscription : 06/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  34 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une visite haute en couleurs [Sarina]   Sam 24 Jan 2015 - 15:13


Le prince cala son honorable fessier entre les coussins du sofa, face à la baronne. La confidentialité de ce nouveau lieu n'était pas pour lui déplaire ; ils avaient amusé la cour, mais c'était maintenant, dans l'intimité, que les choses sérieuses devaient se jouer. Et une négociation commerciale n'est pas une chose à prendre à la légère. Certaines de ces tractations sont plus lourdes de conséquences qu'une ambassade politique, aussi le secret est-il de rigueur.

Il s'étonnait, néanmoins, qu'elle consente à un entretien en tête à tête aussi librement. C'était une femme de haut rang, et son honneur était en jeu ; il aurait cru les péninsulaires plus à cheval que cela sur l'étiquette. Même ici, la réputation sulfureuse d'Ascanio n'était pas complètement inconnue, et on allait probablement jaser. Eh bien, qu'ils jasent, pensa-t-il, amusé par la situation. Peut-être même pourrais-je leur donner raison de le faire. Je vois bien, à la façon qu'elle a de me regarder... elle déteste sûrement cette vie stérile, prisonnière de son rang et de toutes ces foutues convenances. Elle voudrait que je l'en délivre, ne serait-ce qu'une nuit.

- Le commerce est un art, madame, et il demande en effet une certaine maîtrise, de l'assurance... et beaucoup de goût. Une qualité dont vous ne semblez pas dépourvue, Sarina de Feoda. La décoration de votre demeure est sublime ! C'est extraordinaire. Quand on découvre les richesses de votre pays, il est normal que nous autres, modestes marchands thaarii, désirions nouer des liens plus... intimes.

Quelle laideur, ces tapis. Et ces peintures murales, d'où sortent-elles ? Par les sept vierges du bordel de Murca, aucun architecte ou décorateur du coin n'a jamais mis les pieds dans un palais thaari, cela se voit.
Il dégusta son rafraîchissement tout en adressant à Sarina le plus aimable des sourires. Tout en buvant, le prince ne se privait pas de lorgner, de temps à autre, la poitrine de la baronne qu'il devinait joliment galbée.

- Mais je m'étonne de l'absence du baron, ajouta-t-il d'un air tout innocent. Votre époux vous délaisserait-il, Sarina ? Vu votre beauté, je n'ose y croire.
Revenir en haut Aller en bas
Sarina de Feoda
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 143
Âge : 26
Date d'inscription : 24/06/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Une visite haute en couleurs [Sarina]   Dim 8 Fév 2015 - 20:40


- Soit vous essayez de me charmer,  soit vous voulez me flatter. Je sais à quel point les palais estreventin peuvent être luxueux quand on regarde les dépenses que vous y mettez.

- Je suis disposé a vous laissez un comptoir pour votre caravelle au port d'Ysari,  ainsi vos marchandises pourront être commercer aisément. Je parle de la soierie de votre famille.

- Qu'est-ce voudrait ta famille en échange de cet accord ?

Dis-j'en reprenant le sujet de la discussion.

Je ne comptais pas relâcher le ton de la négociation,  car au-delà de cet attitude le prince-marchand se débrouiller assez bien en ce domaine. Il devait penser que je me sens comme une femme prisonnière de mon rang et des convenances de la cour,  du moins de la vie coutumière de la noblesse. Il y avait bien des choses que je désirais, mais je pensais avant tout au bien-être du peuple d'Ysari,  puis moi-même. Je ne recherchais pas d'aventure,  ni a être une femme adultère envers mon époux. Je me sentais combler par ce que j'avais déjà,  mais si je voulais arriver a un résultat user de mes charmes me serait utile. Je découvrais sa personnalité,  dont son côté séducteur qui devait être la cause d'une réputation sulfureuse auprès des femmes. Il plaisait à la plupart des femmes sans aucun doute, il trouverait une épouse répondant à ses attentes. Cependant, ce genre d'homme avait la malchance de voir sa réputation de don Juan le rattraper. Point de jugement, je m'adressais au fils d'un prince-marchand, un homme en mesure d'assumer ses choix amplement.  Je réfléchissais a ma réponse quelques instants avant de lui dire.

- Le baron d'Ysari devrait bientôt rentrer en nos terres, je ne m'inquiète pas beaucoup sur ce point. Vous me trouvez belle,  ça me fait plaisir de l'entendre comme n'importe quelle femme d'ailleurs.

- Et vous,  vous me semblez être un parti intéressant pour plusieurs femmes de bonnes familles,  de prince-marchand et noble thaari je suppose. N'avez-vous pas envie de vous mariez ?

Dis j'en faisant un peu plus connaissance avec celui-ci,  en dialoguant simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite haute en couleurs [Sarina]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite haute en couleurs [Sarina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cours privé] Balade haute en couleurs. [Eva Lerouge]
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco
» VOTE DE CENSURE POUR JEA !HAUTE COUR DE JUSTICE POUR RENE PREVAL !
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Soltariel :: Baronnie d'Ysari-
Sauter vers: