AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De vieilles promesses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vaea d'Olyssea
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Âge : 28
Date d'inscription : 02/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21ans (né en 986)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: De vieilles promesses   Jeu 8 Jan 2015 - 22:36

La visite récente du Seigneur de Wenden avait été on ne peut plus intéressante, et à présent, Vaea prenait encore plus conscience de l'importance de s'assurer un soutien efficace. Si elle voulait mettre toutes les chances de son côté, il lui faudrait des partisans.

Durant quelques jours, la jeune femme avait rassemblé toutes les informations dont elle disposait sur les familles les plus importantes de la Baronnie. De ses recherches, plusieurs noms étaient ressortis. Östmar... Luskendale... Pyk... Il faudrait tous les rencontrer. Mais avant cela, un document avait attiré l'attention de Vaea. Un accord aux airs de promesse, conclu entre Arsinoé et Lesceline d'Olyssea et dans lequel il était question de terres. La manoeuvre avait été intelligente, il fallait l'avouer. En nommant sa grand-tante héritière de Sharas, Arsinoé s'était assurée de ne plus avoir à étouffer de soulèvement, tout en gardant main-mise sur les terres qui étaient siennes. Finement joué. Après tout, Lesceline avait soutenu Clélia lorsque cette dernière s'était dressée contre la Marquise, et il n'était pas exclu qu'elle recommence à la moindre occasion.

En ces temps sombres rien ne garantissait que l'accord serait respecté. Un document se perd, brûle facilement... C'est pour cela que Vaea avait décidé de l'utiliser. L'occasion était bien trop belle pour qu'elle la laisse passer. Ainsi, elle avait envoyé un messager. Lesceline recevrait la visite de sa nièce avant la fin de l'ennéade.

Aujourd'hui, la demoiselle voyait se profiler devant-elle le château de la veuve. Elle l'atteindrait dans quelques minutes. La région portuaire était agréable, suffisamment pour que le voyage s'effectue entièrement à cheval, mais en réalité Vaea s'en moquait pour l'heure. D'apparence calme et sereine, son esprit était pourtant en ébullition. Elle n'avait pas pu trouver la moindre information sur cette femme. Pas la moindre information importante à ses yeux en tout cas. C'était un plongeon en eaux troubles. Mais qu'à cela ne tienne. Un peu de défi rendrait la discussion plus piquante.

Atteignant finalement la demeure, la jeune-femme posa pied à terre et se fit annoncer. L'attente lui permit de remettre de l'ordre à sa chevelure exceptionnellement relevée en un savant chignon, et à sa robe de velours violine. Aucune extravagance. Il n'y aurait personne à séduire ici, et il valait mieux offrir une image agréable.


Dernière édition par Vaea d'Olyssea le Ven 9 Jan 2015 - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1107
Âge : 817
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: De vieilles promesses   Ven 9 Jan 2015 - 0:22


Lesceline d’Olyssea
La vieille dame avait reçu une missive de cette nièce oubliée quelques jours auparavant. Le petite Vaea était né du second mariage de son grand frère Bohémond, un illustre personnage du paysage olyssean, qui n’avait pas duré aussi longtemps que son premier. Cette nièce oubliée de tous, encore jeune, venait tout juste de sortir de l’insouciante enfance, elle n’avait pas été en âge de réclamer quoi que ce soit à sa cousine Clélia ou encore moins à sa demi-nièce Arsinoé. Fille de Lucia, Vaea avait été mise à l’écart des intrigues familiales, après tout, bien qu’étant la dernière fille de Bohémond, elle avait toujours été bien bas sur la liste de succession. Mais voilà qu’aujourd’hui, où l’on disait la baronne et marquise disparue, voir morte, celle-ci sortait de son petit castel pour rencontrer cette vieille tante. Lesceline en sourit, elle devinait les intentions de celle qu’elle n’avait que rarement vu, la dernière fois devait être quand celle-ci apprenait encore à broder.

« Ou alors vient-elle me proposer son soutien pour que je revendique la baronnie ? »Pensa tout haut la bonne Dame devant sa vieille amie, Mélisande Pyk, une cousine de Pernette la veuve du Borgniat. Les deux femmes allèrent d’un bon rire.

Trois jours plus tard, on se prépara à recevoir ladite nièce. Lesceline ne savait pas à quoi pouvait ressembler la fille de son frère, elle devait avoir une vingtaine d’année à présent, mais que Néera la préserve, le temps filait si vite. Dans la cour de son château campagnard, parce que la vieille Olyssea rechignait à vivre dans sa demeure de Sharras dont elle avait été dépossédée, des chevaliers en amure attendaient la petite délégation. Le vieux Grégoire de Lansce, faisant parti de l’entourage de la Dame depuis un bout de temps, de viles rumeurs les disaient même amants, attendait Vaea d’Olyssea. Lorsque celle-ci dépassa la herse accompagné de deux gardes et d’une autre femme, il n’eut pas de mal à la reconnaitre. Sa prestance lui rappela la fille de Teudéric qu’il avait brièvement connu.


« Ma Dame. Vous êtes attendu auprès de votre tante, ces sieurs peuvent suivre mes compagnons, ils trouveront de l’eau et du vin, ainsi que du gibier tout juste salé. Si vous souhaitez bien me suivre. »

Il lui tendit une main pour l’aider à descendre de son canasson. Il traversa ensuite la cour pour pousser lui-même les portes de la demeure, ils parcoururent quelques couloirs avant d’arriver à un salon richement tapissé. Lesceline se leva, et ouvrit grand ses bras à celle qui devait être sa nièce.

« Vaea, comme tu as grandi ! Aussi belle que ton père. Mais dis-moi que me vaut l’honneur de cette visite ? J’ai fini par croire que tu avais oubliée que j’étais encore vivante. »




_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Vaea d'Olyssea
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Âge : 28
Date d'inscription : 02/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21ans (né en 986)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: De vieilles promesses   Ven 9 Jan 2015 - 19:40

L'accueil avait été tel que Vaea l'imaginait. Elle avait gracieusement accepté l'aide et la compagnie du vieux chevalier après avoir congédié sa suite. Seule la domestique lui avait emboîté le pas. Tandis qu'elle traversait les couloirs de la demeure, la jeune-femme se trouva songeuse. C'était assez étrange de renouer avec cette branche de sa famille, et surtout dans ces circonstances. En réalité, il était d'ailleurs fort peu probable que la vieille dame ignore les véritables enjeux de cette visite.

On disait d'elle qu'elle était aussi perspicace que taquine, et sans doute était-elle également loin d'être stupide. Un sourire se dessina sur les lèvres de la demoiselle tandis qu'elle atteignait finalement le salon où l'attendait sa tante. C'était une dame à la fois noble et sévère, ayant déjà beaucoup vécu. Il y avait bien longtemps qu'elles ne s'étaient croisées, et si Vaea n'avait su qui elle allait rencontrer, elle aurait été bien incapable de la reconnaître.

Pourtant, Lesceline lui tendait les bras à présent, et c'est tout naturellement que la demoiselle répondit à cette étreinte. Comme l'aurait fait toute nièce. Puis elle s'écarta, souriant au compliment qu'elle savait justifié.


- Vous êtes bien aimable ma tante... Il y a effectivement bien longtemps que nous ne nous sommes vues.

Il serait inutile de mentir, Vaea en avait à présent la certitude. Cette femme ne serait pas dupe, et cela n'était pas plus mal. Le jeu promettait d'être intéressant.

- Mais comme vous le savez... Ce sont souvent les temps sombres qui permettent de renouer de précieux liens...

Le ton était donné. La demoiselle abattait ses cartes sans s'encombrer d'autres préliminaires, jugeant que c'était là le meilleur moyen de s'attirer sinon la sympathie, au moins l'écoute attentive de sa tante. Elle garda le silence après ça, et finalement, balaya lentement la pièce du regard, comme pour en apprécier la mobilier. Une fois assises, la discussion pourrait réellement prendre forme.

- Quelle tragédie...

Il n'y avait rien d'autre à ajouter, et cela serait suffisant pour montrer définitivement quelles étaient ses intentions.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1107
Âge : 817
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: De vieilles promesses   Sam 10 Jan 2015 - 16:57


Lesceline d’Olyssea
Les temps sombres, Lesceline en sourit puis éclata d’un bon rire, non méchant. Les Olyssea était tous pareille, ils ne se souviennent de vous que lorsqu’ils avaient besoin d’un service, et visiblement sa nièce oubliée ne dérogeait pas à la règle. Ce n’était pas qu’une simple visite de courtoisie, la vieille dame en avait été consciente dès qu’elle eut lu la missive annonçant son arrivée.

« Mais viens donc t’asseoir près de moi. »

Elle lui indiqua une place à ses côtés sur le large divan pourpre où elle prit place en première. Une fois sa nièce près d’elle, elle tendit une main pour lui caresser ses cheveux. Elle était encore jeune et belle, lui rappelant une époque qui lui paraissait si lointaine.

« Une tragédie dis-tu ? Tu ne sembles pourtant pas le prendre ainsi. »

Lesceline appela des domestiques d’une voix haut perché, et leur demanda de ramener des collations, de l’eau et du vin, de la charcuterie et du fromage de brebis, appelé dans la région l’arasien. Elle enleva sa main de la chevelure de Vaea, et porta son attention sur les allers et venues des domestiques.

« Ta visite n’en est pas une de courtoisie Vaea, tu viens parce ce qu’Arsinoé a disparue, voir est morte. Mais si tu me racontais ton histoire avant ça ? Je suis ta tante et pourtant, je n’ai pas la moindre idée de tout ce que tu as pu faire ces dix dernières années. Racontes moi Vaea, je veux tout savoir. »

La vieille tante se sentait seule de temps à autres, elle avait bien quelques amies encore vivante mais son castel campagnard était si loin de tout, elle n’avait qu’une envie, reprendre sa demeure sharassienne que sa petite nièce avait usurpé avec l’Ivrey lorsqu’ils étaient venus réclamés leur titre.
   

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Vaea d'Olyssea
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Âge : 28
Date d'inscription : 02/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21ans (né en 986)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: De vieilles promesses   Jeu 5 Fév 2015 - 15:31

Répondant à l'invitation de la vieille dame, Vaea prit place dans le sofa, à ses côtés. Et tandis que cette dernière laissait libre court à ses penchants sentimentaux en glissant une main affectieuse dans ses cheveux, la demoiselle songeait à la marche à suivre.

Ces faux-semblants étaient d'un ennui... Après tout, ni l'une ni l'autre ne seraient dupes. Les enjeux de cette visite étaient bien trop évidents. Pendant un bref instant, tandis que Lesceline enjoignait à ses domestiques de leur faire parvenir la collation d'usage, Vaea eut envie de couper court à cette mascarade. Et pourtant, elle n'en fit rien. Malgré sa clairvoyance évidente sa tante ne feignait sans doute pas l'intérêt qu'elle lui portait, et ce penchant pouvait être utile, d'une façon ou d'une autre.


-Peu importe les animosités, très chère tante... Ces disparitions sont tragiques...

Vaea soupira légèrement en secouant la tête tandis que sa mine se faisait plus sérieuse. Quelques secondes s'écoulèrent, silencieuses, et la jeune femme sembla se reprendre en fixant un nouveau sourire, plus doux sur son fin visage. Elle l'adressa à son hôte, et reprit le fil de la conversation. Si Lesceline voulait savoir, elle saurait. Après tout, Vaea ne souffrait d'aucun grief contre elle.

- Qu'y aurait-il à vous conter que vous n'imaginiez pas déjà ? Ma vie n'a pas différé de celles des autres jeunes femmes de notre rang... Je me suis instruite... Et j'ai développé un intérêt certain pour cette Baronnie et ses sujets... Ou pour ce qui touchait de près ou de loin à cette famille...

Disant cela, la demoiselle laissa son regard parcourir la pièce, comme si elle la découvrait à l'instant.Son visage se fendit d'une petite moue circonspecte, et ses yeux se posèrent à nouveau sur Lesceline, interrogateurs. Il était temps.

- Mais parlez-moi de vous. Votre vie sera assurément moins ennuyeuse que la mienne... Je m'étonne d'ailleurs de vous rencontrer ici... Oh cette demeure est charmante, et je ne saurais me souvenir de notre précédente rencontre, mais... J'aurais pourtant imaginé que vous seriez plus à l'aise à Sharras...


Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1107
Âge : 817
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: De vieilles promesses   Mer 18 Fév 2015 - 20:08


Lesceline d’Olyssea
Lesceline lui offrit un sourire désabusé tandis que les domestiques les servaient tête baissée bien que l’un d’entre eux louchait bien étrangement sur Vaea. Il fallait dire que cette Olysseane avait cette beauté brune commune à Clélia et bien loin de la blondeur fade de leur nièce Arsinoé. La vieille tante prit un verre et regarda longuement sa nièce avant de répondre.

« Ne sais-tu pas ? Arsinoé m’a ravi Sharas, me promettant de me le rendre si elle venait à disparaitre sans descendre. La vile dame, paix à son âme, pensait que je disparaitrais avant elle. Méfies-toi toujours des vieilles branches ma belle. »

Elle se permit un petit rire, but une gorgée de son vin et piqua des rondelettes de charcuterie avant de reporter son attention sur cette nièce qu’elle n’avait jamais connu.

« Soyons honnête l’une envers l’autre Vaea, cela nous fera perdre moins de temps. Les ennemis de la famille sont nombreux, bientôt si l’une d’entre nous ne se décide pas à revendiquer la baronnie ou même le marquisat, nous risquons de finir piétiner par les cousins de Kahark ou les voisins de Pyk. Il serait tragique que les Olyssea ne soit plus la famille de cette baronnie ne penses-tu pas ? Tu es donc là pour savoir si je m’opposerais à toi ou pas. Car malgré ton joli sourire je lis en toi comme je lisais en ton père. Je ne m’y opposerais pas, tant que Sharas me revient. Tu es ma seule famille après tout. »

Elle termina avec un sourire entendu puis posa son verre.

« Bien sûr, pour prendre ce que tu veux tu vas devoir parlementer avec Kahark et Pyk, t’assurez de leur soutien. Tu es l’héritière légitime, mais on peut se servir de l’excuse d’un Bohémond ou d’une Arsinoé toujours en vie pour instaurer une régence où tu en seras écarté. Mais assures-toi de leur soutien, c’est important. »

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Vaea d'Olyssea
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Âge : 28
Date d'inscription : 02/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21ans (né en 986)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: De vieilles promesses   Dim 22 Fév 2015 - 3:26

Vaea adressa un regard sévère au domestique impoli, mais se garda bien de faire la moindre remarque. Il serait bien maladroit de faire mauvaise impression, et de plus, le discours de sa tante ne manquait pas d’intérêt. Oui, elle savait tout ce que lui confiait Lesceline. Mais l’avouer ne servirait en rien ses intentions.

- Je l’ignorais… Répondit-elle sans sourciller, affichant même une moue désolée. Vous m’en voyez navrée.

Elle-même se servit en collation, délicatement, du bout des doigts tandis qu’elle entendait ce qu’elle avait espéré entendre. La vieille dame ne s’opposerait pas à elle lorsqu’elle revendiquerait la Baronnie. C’était une nouvelle excellente, mais la jeune femme se surprit à espérer autre-chose. Elle avait apprécié le franc – parler de cette tante. Vaea attendit donc patiemment, et reprit finalement la parole en esquissant un petit sourire de connivence.

- Je ne chercherai pas à vous berner, chère Tante… Je suis effectivement ici pour m’entretenir de la Baronnie. Je veux ce qu’il y a de meilleur pour elle, et pour l’heure, j’ai les mains liées. Ce n’est pas votre non-opposition que je suis venue quérir, Madame. Je considèrerai toujours Sharas comme votre demeure, et en ce qui me concerne, il vous appartient.

La demoiselle marqua une pause pour laisser à Lesceline le temps de peser le poids des mots qu’elle venait de prononcer. Sharas retournerait à sa vraie propriétaire. Pour peu qu’elle obtienne gain de cause. Se penchant légèrement, Vaea se permit de poser une main sur celle de la vieille dame.

- Ce que je suis venue vous demander, ma chère tante, c’est votre soutien. Votre approbation officielle. Et lorsque je l’aurai obtenue, je pourrai m’entretenir avec d’autres. Vous l’avez dit vous-même… Je suis votre seule famille, et vous êtes la mienne. Si je peux vous être utile de quelque façon que ce soit, croyez bien que je m'y emploierai.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De vieilles promesses   

Revenir en haut Aller en bas
 
De vieilles promesses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On appelait ça les Vieilles Serres. » Klyde.
» De vieilles images
» Le gang des vieilles timbrées (The GVT)
» Visiteurs amoureux de ces très vieilles tombes.
» C'est dans les vieilles marmites que l'on fait les meilleurs soupes...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Marquisat de Sainte Berthilde :: Baronnie d'Olyssea-
Sauter vers: