AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tout ça pour une couronne de fleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neleth Senjak
Humain
avatar

Nombre de messages : 49
Âge : 665
Date d'inscription : 06/09/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Tout ça pour une couronne de fleurs   Ven 23 Jan 2015 - 23:13

L'homme de théâtre s'était rendu à Missède pour donner un coup de main à une amie costumière qui avait besoin de ses conseils en mise en scène. Au début, tout allait bien. les premières semaines étaient usantes mais sans accrocs. Puis, ca a commencé à devenir stressant à mesure qu'il fallait tout avoir préparé pour la représentation et l'héroïne de la pièce avait besoin obligatoirement d'une couronne de fleur, vu que la pièce représentait une histoire au printemps. Et forcément, il fallait l'acheter au dernier moment histoire que les fleurs de la couronne soient fraîches pour la représentation.

C'est ainsi que l'homme de théâtre du parcourir la ville en recherche de fleurs. Faut dire que c'était pas forcément la saison correspondante à la saison qui allait se déroulait pendant la pièce et il allait falloir faire preuve d'imagination. Mais le problème était le suivant : Où chercher ? Missède n'était pas la ville que Neleth connaissait le mieux. Et c'était autre chose que d'explorer Langehack. Puis, à force de courir à droite et à gauche, il commençait à avoir chaud et fut bien heureux d'avoir laissé sa veste au théâtre.

Il était habillé d'une chemise beige aux couleurs du lin naturel. Sans fioritures. La plus simple des chemises qu'il possédait. Un pantalon de cuir marron et des chausses de cuir du même acabit. Ses cheveux étaient attachés en queue de cheval et sa pilosité de mâchoire ne changeait pas vraiment du quotidien. Il n'y prêtait pas vraiment attention, il faut dire. Et pourtant, à cause de la transpiration, on aurait pu avoir à redire de son allure.

Car, si ca avait duré plus longtemps, on l'aurait vu en âge. Loin d'être présentable. Mais il trouva à temps ce qu'il cherchait. Une sorte d'échoppe de marchande de fleurs non loin d'une fontaine. Embrassant la place à fontaine du regard, il chercha longuement la propriétaire ne sachant pas si c'était un homme ou une femme. Puis se décida d'aller demander aux passants. S'en suivi une longue série d'ignorance ou d'égoïsme étant donné que personne ne voulait aider un étranger. Et encore moins un habitant de Langehack. Les gens avaient même l'air de s'en amuser. Quelle scène comique que voilà !

Et c'est qu'enfin au bout d'un long moment, alors que tout espoir était perdu qu'une vieille dame cria depuis sa fenêtre des mots qu'il avait du mal à saisir dans son ensemble, à cause du bruit de la place et de l'accent prononcé de la vieille. Bref, heureusement que ses gestes étaient plus convaincant même si ils menaçaient de coudes semblaient menacer de tomber de ses bras à chaque nouveau mouvement. C'est ainsi qu'il comprit que la marchande était assise sur la fontaine. Et qu'il se dépêcha d'y aller, se faufilant à travers le monde pour se frayer un chemin à elle.

Et c'est au bout de quelques longues minutes éprouvantes qu'il arriva enfin face à elle. L'interpellant pour s'assurer de son attention avant de tenter de reprendre son souffle cambré, les mains sur ses genoux, légèrement décoiffé de quelques mèches se rebellant pour taquiner son visage. Et pour finir par avouer :

"Bon... jour ! Je vous ai .. en... fin... trouvée! C'était pas ... de la tarte."


Avec son accent typique de Langehack qui rappelait quelques sonorités italiennes de notre monde à nous. Et un phrasé parfait à cause de sa condition de metteur en scène.


Dernière édition par Neleth Senjak le Mer 28 Jan 2015 - 14:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eusebia
Humain
avatar

Nombre de messages : 38
Âge : 32
Date d'inscription : 17/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 17ans (né en 991)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   Sam 24 Jan 2015 - 3:47

La douceur printanière était revenue à Missède. Les premières fleurs avaient déjà pointé le bout de leur nez. Eusebia avait pris soin durant l'hiver de protéger ses divers plants par de longs draps de lin grossièrement tissés. L'hiver n'avait pas eu raison une fois de plus de la pépinière de Rose.
Le marché avait repris à Missède. Les petits artisans avaient de nouveau envahi la place de la fontaine de la cité missédienne. Eusebia allait une fois par semaine en ville pour vendre ses fleurs. Ce jour là, la belle était sur la place du marché.

Le soleil était haut dans le ciel et la jeune femme profitait d'un instant de quiétude pour tremper ses pieds dans l'eau de la fontaine. Alors qu'elle s'apprêtait à sortir une jambe de l'eau, un homme vint à elle. Il était essoufflé et dégoulinant de sueur.
Ce dernier réussit à prononcer quelques paroles entrecoupées de bruyantes respirations pour reprendre son souffle. Il dit être heureux de l'avoir trouvée. Arquant un sourcil, Rose jeta un regard de bas en haut sur cet énergumène qui se présentait à elle.


Bonjour!

Répondit elle par politesse avant d'ajouter d'une voix un peu méfiante.

Que puis je pour vous?

Elle ignorait qui était cet homme. D'autant plus qu'il ne semblait pas être de la cité. Eusebia avait peur qu'après tout ce temps, son père ait réussit à la retrouver et que cet homme soit là pour la ramener dans ce qui fut son foyer...
Revenir en haut Aller en bas
Neleth Senjak
Humain
avatar

Nombre de messages : 49
Âge : 665
Date d'inscription : 06/09/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   Sam 24 Jan 2015 - 16:02

Neleth était heureux d'avoir son attention et sourit finement en l'écoutant le saluer. Faut dire, vu le traitement que lui avait réservé les autres convives de cette place urbaine, on ne pouvait être qu'heureux que quelqu'un vous réponde avec autant d'entrain. Nullement déstabilisé par ce regard glissant sur lui, il écouta sa question puis se redressa de manière plus droite avant de lui expliquer, cherchant un instant ses mots dans son esprit, lors d'un court silence avant de se prononcer ainsi.

Je ne sais pas si vous pouvez grand chose. Je cherche une marchande de fleurs pour une commande assez rapide. Si c'est bien vous bien entendu, vu les dires de l'autre grand-mère de la fenêtre.


Il prit un instant de pause, la jaugeant à son tour du regard. Appréciant l'allure qu'elle avait dans sa robe, qu'est ce qu'il aimait les serre-tailles. Puis, il reprit :

En fait, je suis metteur en scène et j'ai besoin d'une couronne de fleurs printanières pour une pièce qui se déroule ce soir. Sans cette couronne, pas de spectacle.


Il la laissa à nouveau avaler l'urgence de la situation puis continua avec les avantages à la clé :

Je sais que les délais sont cours mais on a besoin de fleurs fraîches et non flétries. L'avantage, c'est que vous serez bien payée et vous aurez même une place gratuite pour la présentation de ce soir. Sachant que toute la noblesse et la bourgeoisie sera dans les balcons, je pense que vous risquez d'être émerveillée par la soirée.

Puis, il finit avec une petite réplique taquine :

Et en plus, si vous êtes bien roturière comme je le suppose, c'est une occasion à ne pas manquer! Surtout que vous pourrez accéder aux loges ensuite alors que les plus riches, c'est pas très sûre. De quoi leur faire quelques pieds de nez! Bref, j'espère que vous êtes bien marchande...

Finit-il en posant son regard sur le sien, assez effrayé par l'idée de s'être trompé de personne. Il parlait beaucoup et c'était souvent une grosse perte de temps.


Dernière édition par Neleth Senjak le Dim 25 Jan 2015 - 4:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eusebia
Humain
avatar

Nombre de messages : 38
Âge : 32
Date d'inscription : 17/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 17ans (né en 991)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   Dim 25 Jan 2015 - 2:53

Le jeune homme en face d'elle l'écouta avec attention. Il parut presque surpris de la voir répondre. Quand Eusebia finit de s'adresser à lui, il bafouilla quelques paroles. Il était à la recherche d'une marchande de fleurs. Par chance c'était ce qu'elle était: une petite marchande de fleurs. Aussi elle lui répondit.

On vous a bien renseigné!

Il la jugea du regard. Eusebia ne baissa nullement le regard, bien au contraire. Elle put voir que ce qu'il voyait avait l'air de lui plaire. Cela lui ne lui plaisait pas d'être jugée comme un vulgaire morceau de viande. Elle s'apprétait à se lever et à partir quand il ouvrit la bouche pour expliquer la raison de sa recherche d'une marchande de fleurs.
Eusebia écouta avec une certaine attention ce qu'il disait. Ainsi donc il se présenta comme homme de théâtre à la recherche de fleurs ou du moins d'une couronne de fleurs pour la pièce qui devait se jouer le soir même. La jeune femme avait vu quelques affiches relatant de cette pièce.

Le jeune homme continua son monologue et informa la jeune fleuriste qu'il était prêt à la payer en conséquence pour le travail qu'elle allait devoir effectuer sans compter quelques avantages en nature comme assister à la pièce. L'idée était plaisante. Eusebia n'avait pas assisté à une pièce depuis bien longtemps. Ses finances ne lui permettaient pas ce genre de frivolités.
Alors qu'elle allait répondre oui à la proposition de l'homme de théâtre, celui ci dans son élan de paroles l'insulta sans vraiment le vouloir. Il la traita de roturière. Certes elle en avait l'air mais ce n'était pas une raison pour exprimer l'évidence. Eusebia prit la mouche.

Se levant du rebord de la fontaine, la jeune demoiselle le contourna. A présent, elle faisait face à la fontaine alors que lui y faisait dos. Rose prit alors la parole avant d'avoir encore à subir son flot de paroles incessantes.


Vous ne vous trompez pas de personne.

Puis elle posa son index au milieu du haut du torse du jeune homme et avança vers lui pour se retrouver presque corps à corps avec lui. D'un geste vif, elle le poussa en arrière de manière à le faire tomber à l'eau. Alors que ce dernier butta contre le rebord de la fontaine perdant son équilibre. Eusebia ajouta d'un ton sec.

Gardez vos suppositions pour vous! Sans quoi votre pièce pourrait tomber à l'eau tout comme vous!

Elle marqua une courte pause faisant volte face.

Quand vous finirez de barboter dans la fontaine, venez me rejoindre à mon étale.

Puis la jeune femme s'éloigna du pauvre homme qu'elle avait poussé à l'eau pour rejoindre son étale afin d'y sélectionner les fleurs qu'elle allait utiliser pour la confection de la fameuse couronne.
Revenir en haut Aller en bas
Neleth Senjak
Humain
avatar

Nombre de messages : 49
Âge : 665
Date d'inscription : 06/09/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   Dim 25 Jan 2015 - 4:32

En observant du coin de l'oeil la jeune femme, la première impression qu'eu Neleth, au fil de son monologue, fut que des choses lui avait déplu. Ca se lisait sur son visage comme dans un livre ouvert pour un metteur en scène aussi experte des gestuelles et des traits que ce langecien. L'idée avait l'air de lui plaire pourtant mais quelque chose dans ses mots l'avait plusieurs fois gêné. Il ne savait pas trop la nature de cette gêne, tout ce qu'il lui avait dit semblait si ordinairement normale. Pas de quoi alarmer une marchande. Et pourtant.

Mais il était pourtant heureux de voir qu'il ne s'était pas trompé de personne et ce mystère ne resta pas longtemps mystérieux. Car, elle, ne l'ignorait pas ou ne montrait pas de goût à ne pas l'aider volontairement. Et c'était déjà une grande bouffée d'air pour notre héro de ce jour. Bref, la révélation commença par l'action. Il la regarda se lever et tourner autour de lui. Habitué de ce genre de danse intriguante qui n'en était pas vraiment une, il suivit le pas et tourna d'un demi-cercle à sa suite. Se retrouvant maintenant dos à la fontaine, il ne se doutait pas du tout de ce qui allait lui arriver. Surtout qu'il manquait de vigilance. Ne pensant nullement que cette approche soudaine allait finir par un bain dans la fontaine.

Et pourtant, c'est ce qui arriva. Surpris de ses intentions, il se retrouva acculé contre le bord de la rivière. Bête comme il était, il ne vit rien arriver et malgré son agilité gagnée par les entrainements à l'escrime, il perdit son équilibre et chuta à la renverse. En se disant qu'il aurait du s'y attendre, il avait vu mille fois cette lueur dans le regard de cette chère et espiègle Denna. Battant l'air de ses bras sans succès, il se retrouva donc plongé sous la faible profondeur d'eau de la fontaine n'ayant rien d'autres que les souvenirs des réponses de la jeune femme. Le mystère était clarifié, elle n'aimait pas son statut de roturière.

Buvant un brin la tasse, complètement trempé, il émergea à nouveau en s'aidant de ses bras reposé en arrière dans une position semi-assise, le temps de se remettre de ses émotions. Puis, il secoua sa chevelure humide pour en chasser quelques gouttes et clarifier son visage avant de regarder la marchande repartir sereinement à son étale. Après un court moment, il se redressa et éclata de rire tout seul, amusé par la situation. Il venait de se faire renverser par une marchande de fleurs, lui duelliste de talent, et la situation n'en était que plus risible.

Sortant de la fontaine, il prit le temps d'ôter sa chemise de lin trempée, révélant un torse légèrement doré par le soleil. Il essora cette chemise autant qu'il pouvait et ne la remis pas. Heureux d'avoir mis un pantalon de cuir qui lui sécherait assez rapidement au soleil, il se dirigea vers l'échoppe où était affairée la jeune femme.

"J'estime que c'est un oui ? Et bien, merci beaucoup, pour cette magnifique voltige dans l'eau de la fontaine. J'écrirais une farce de cette situation. Vous deviendrez célèbre! La marchande de fleur et le duelliste. J'entends déjà les gens en mourir de rire. Merveilleux."

Puis, il se tut et posa son regard sur la couronne qu'était en train de confectionner Eusebia. N'ayant rien d'autre à faire que de patienter, il se présenta.

"Neleth Senjak, j'habite à Langehack et je suis à la fois metteur en scène et acteur de théâtre. Humidement enchanté."

Finit-il avec un doux sourire, se retenant de rire de sa bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Eusebia
Humain
avatar

Nombre de messages : 38
Âge : 32
Date d'inscription : 17/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 17ans (né en 991)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   Dim 25 Jan 2015 - 10:38

Rejoignant son étale après avoir poussé ce pauvre diable dans l'eau fraiche et revigorante de la fontaine, Eusebia s'attela à une tache particulière. Il s'agissait de confectionner une couronne de fleurs. La tache était simple mais ardue à la fois car il fallait que l'ensemble soit harmonieux et non un amas de fleurs circulaires.
Dans un premier temps, la jeune fleuriste choisit avec soin les fleurs qu'elle allait utiliser. L'ensemble se composerait donc de pas moins de cinq végétaux et fleurs. L'homme de théâtre était réapparu entre temps. A peine fut il là, qu'il recommença son flot de paroles. Eusebia n'écouta que d'une oreille les paroles de l'individu continuant son travail.

Eusebia était en train de tresser trois brins de cordelettes de chanvre afin d'en faire la base de la couronne. Comme il ne lui avait pas donné plus d'informations que cela sur la personne qui porterait la dite couronne, elle l'ajusta sur sa propre tête. La base était fin prête. La jeune femme n'avait plus qu'à y insérer les fleurs sélectionnées.

Eusebia n'avait pas vraiment fait attention au jeune homme quand celui ci était revenu, aussi quand elle leva le regard sur lui alors qu'il se présentait, elle put voir qu'il était torse nu. Des gouttes d'eau tombant de sa chevelure ruisselant sur ses épaules.
Rapidement, elle baissa le regard. Cette semi nudité la mettait mal à l'aise et il lui était impossible de cacher ce rouge qui lui montait aux joues. Elle releva doucement les yeux pour le voir sourire quand il se dit "humidement enchanté" de la rencontrer.

La jeune femme baissa à nouveau le regard et se mordit la lèvre inférieur afin de se concentrer sur sa tâche et non sur cet éphèbe qui lui faisait face. Prenant une fleur à la main, elle la piqua dans la couronne sans dire un mot. Le silence s'installa. Elle ne se présenta pas, du moins pas pour le moment. Elle tentait de rester concentrée sur la confection de sa couronne.
Près d'un quart d'heure s'écoula... Eusebia avait ni relevé le regard en sa direction ni parlé restant muette comme une carpe. La couronne avait pris forme et le résultat était harmonieux et joli. Mais il n'était pas parfait à ses yeux aussi elle rectifia le placement de trois voir quatre fleurs afin que ce soit parfait. Eusebia était méticuleuse et perfectionniste.

La couronne qu'elle tenait en main était à dominante rose. Il y avait des renoncules, une anémone, une dizaine de boutons de roses, du wax, du skimmia et de l'eucalyptus. Eusebia essaya la couronne une fois son oeuvre terminée. On aurait dit une reine des fleurs ainsi couronnée. La beauté juvénile de la demoiselle éclatait encore plus au grand jour ainsi.
Retirant délicatement la couronne de sa tête, elle l'a tendit à Neleth et ajouta quelques recommandations d'usage pour que les fleurs tiennent le plus possible avant et pendant la représentation.


Faites y attention, les fleurs sont délicates et fragiles. Imbibées les soigneusement d'eau pour qu'elles gardent le meilleur effet durant toute la représentation!

Eusebia fixa du regard Neleth et se présenta enfin à son tour.

Rose... C'est ainsi qu'on m'appelle...

A noter "qu'on m'appelle" et non "je m'appelle"... Cela laisse sous entendre que Rose n'est pas son véritable prénom.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Neleth Senjak
Humain
avatar

Nombre de messages : 49
Âge : 665
Date d'inscription : 06/09/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   Dim 25 Jan 2015 - 16:48

Neleth laissa la conversation mourir vu que son interlocutrice n'avait pas l'air de vouloir la continuer, trop affairée à la confection de cette couronne. Il la regarda donc faire, encore et toujours, sélectionner les fleurs. Il grimaça quand il la vit prendre du chanvre pour faire la base de la couronne se disant que ca allait gratter celle qui la porterait. Mais il faisait confiance à la marchande de fleurs. Il devait savoir ce qu'elle faisait après tout. D'ailleurs, elle avait l'air d'aimer ca, elle n'arrêtait pas d'essayer la couronne sur sa propre tête et il se demandait si elle ne s'imaginait pas sur cette scène. Et son perfectionniste était de bonne augure pour le spectacle de ce soir. Même si il ne comprenait pas vraiment ce qui l'avait troublé au point de rougir. L'escrime avait forgé son corps de muscles fins mais tout de même, il ne pensait pas être le premier homme qu'elle devait voir torse nu.

Et c'est ainsi qu'après un long moment de concentration, de troubles et de rougeurs, la couronne finit par naître. Assez vite au final. Il pensait qu'elle en aurait pour deux ou trois heures. C'est pour cette raison qu'il afficha un grand sourire mêlé à du soulagement quand elle lui tendit enfin la couronne. L'actrice principale de la pièce allait pouvoir resplendir de beauté grâce à cet artifice. Et il l'imaginait déjà la porter tout en écoutant d'une oreille vague les recommandations de la demoiselle. Jusqu'à ce qu'un élément anodin titilla son oreille.

En effet, elle venait d'utiliser une formule un peu étrange pour se présenter. Une formule qu'il avait entendu mille fois dans les répliques de certaines scénettes et un détail qui n'était donc pas si anodin pour lui. Lui qui avait tellement l'habitude de ce genre de détails. Aussi, il ne dit rien. La formule utilisée prétextait qu'elle avait utilisé un nom d'emprunt pour se présenter mais il n'en était pas sûr. Donc, il préférait attendre d'en savoir plus avant de s'engager dans des questions. Puis, elle devait vouloir être payée alors, il devait s'atteler à cette tâche plus importante. C'est ainsi qu'il lui répondit avec une voix chaleureuse et pleine d'entrain.

"Merci énormément.... Rose."

Dit-il après un court silence comme pour marquer le nom qui le laissait légèrement dubitatif.

"Nous tâcherons de mettre en pratique vos recommandations. Mais voilà, vous voulez être payée, j'imagine. Dites moi votre prix."


Dit-il en posant la couronne sur l'étale et attrapant sa bourse prêt à la payer, triant les pièces à l'intérieur attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Eusebia
Humain
avatar

Nombre de messages : 38
Âge : 32
Date d'inscription : 17/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 17ans (né en 991)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   Lun 26 Jan 2015 - 3:13

La couronne était née des mains de la belle fleuriste. Quand elle remit l'objet confectionné de fleurs à Neleth et qu'elle se présenta en même temps, celui ci la remercia avec beaucoup d'entrain en l'appelant par ce nom qu'elle lui avait donné. Certes Rose n'était pas son véritable prénom mais elle y était attachée à présent et le fait qu'un inconnu l'appelle ainsi la troubla un peu.
Elle remarqua d'ailleurs que ce nom qu'elle lui avait donné l'avait laissé dubitatif. Cela se sentait au blanc qu'il laissa entendre entre les remerciement et la prononciation du prénom de la jeune femme. Puis il enchaina sur le prix lui demandant combien elle désirait être payée pour son travail.


Mon prix... Et bien nous avons les fleurs et la confection de la couronne... Cela fera 80 écus...

Elle le laissa sortir l'argent de sa bourse puis elle ajouta.

Comme convenu vous me devez également une place pour la représentation de ce soir. Pour ce qui est des coulisses, je ne suis pas intéressée... Mais la pièce peut être intéressante à voir d'autant plus que je n'ai pas eu l'occasion d'en voir à Missède.

Fallait il comprendre là dedans qu'elle avait déjà été au théâtre ou bien qu'elle n'était pas originaire de la cité? Cela était à l'appréciation de Neleth mais dans la réalité, les deux s'appliquaient à Eusebia. Sans avoir fait attention, elle avait dévoilé quelques informations à son sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Neleth Senjak
Humain
avatar

Nombre de messages : 49
Âge : 665
Date d'inscription : 06/09/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   Lun 26 Jan 2015 - 4:20

Et il s'installa peu à peu un jeu d'énigmes et de combines. Elle, jouait sans s'en rendre compte, l'embusceuse de mystères et lui, l'être droit et pur qui devait déjouer les ombres et trouver la vérité. Et tout dans son trouble face à sa prononciation faisait dégringoler peu à peu ce jeu de voiles qui tenait de moins en moins bien à mesure que l'illusion grandissait. Il allait falloir qu'elle soit maîtresse dans cet art si elle voulait empêcher le maître d'art de déjouer ses malices.

Mais heureusement que des choses plus terre à terre rappelait les esprits pour détourner les regards! Car, une somme avait été prononcée et une somme devait être payée. Aussi, l'homme chercha les pièces dans sa bourse et confie ces dernières à l'envoilée. Non sans rester attentif à sa gestuelle, ses attitudes, ses mots et ses regards.

D'ailleurs, elle lui rappela qu'elle n'avait pas oublié sa promesse et qu'elle comptait bien l'avoir cette place au théâtre. Mais son oreille resta titillée par ses mots, diable, cette femme aimait jouer et il s'en rendait compte. Quelque chose clochait dans ses paroles mais même si il l'avait au bout de la langue, il était bien incapable d'en savoir plus. Non, il ne pouvait pas en rester là. Il ne pouvait pas la quitter comme ca. Sa phrase sous-entendait qu'elle avait déjà vu d'autres pièces dans d'autres cités. Même si ce n'était pas dit ouvertement.

Il était effectivement rare de voir des gens, tel une marchande, être amenée à se déplacer de ville en ville. Cette condition était souvent réservée aux voyageurs, ceux qui n'avaient ni maison ni parents. Ceux qui passaient leur vie sur les routes et l'homme de théâtre doutait qu'elle soit une marchande itinérante. C'était inconcevable, impossible. Aussi, décida t'il, une fois l'affaire close de rebondir sur ses mots avec ces quelques paroles et propositions :

"Et bien, je tiens toujours parole. Je vous emmène au théâtre. Par contre, je dois rendre cette couronne à sa propriétaire. Peut être que vous auriez envie de m'accompagner ? Le théâtre n'est pas très loin et j'avoue sans mal que vous éveillez ma curiosité à force de nos conversations."

Il la laissa décider, essayant d’emballer la couronne de fleur délicatement dans sa chemise humide afin de la préserver. Se disant que ca ne ferait pas de mal aux pétales. Ce bain n'aura pas été qu'une mauvaise chose au final.
Revenir en haut Aller en bas
Eusebia
Humain
avatar

Nombre de messages : 38
Âge : 32
Date d'inscription : 17/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 17ans (né en 991)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   Lun 26 Jan 2015 - 9:23

Eusebia venait de trop en dire et pas assez à la fois. Si en temps normal cette maladresse serait passée inaperçue, avec Neleth ce ne fut pas le cas. L'aura de mystère qui se dégageait de cette demoiselle de dix sept années laissait présager qu'elle était autre chose que ce qu'elle voulait bien faire croire. Elle avait les manières et une façon de parler qui n'était guère celles d'une gueuse ni d'une aristocrate.
Il faut dire qu'Eusebia est issue de la haute bourgeoisie de Christabel. Elle a donc était éduquée en conséquence... Et cela se voyait dans son vocabulaire élaboré. Mais revenons au présent... La jeune fille encaissa la somme demandée et plaça les piecettes dans sa bourse qui était accrochée à sa taille.

Neleth proposa à la jeune marchande si elle désirait venir avec lui au théâtre. Elle avait à l'instant présent autre chose à faire que se rendre au théâtre. Aussi sans même lui jeter un regard, elle répondit un peu sèchement.


Non!

Elle se leva du petit tabouret sur lequel elle était assise et commença à rassembler ses affaires. Il faut dire que les fleurs n'allaient pas se ranger toutes seules ni retourner à la petite ferme sur leurs racines (qu'elles n'ont plus d'ailleurs).

Nous nous recroiserons ce soir je suppose... Et faites attention à bien humecter les pétales des fleurs entre temps!

Recommandation ou ordre qu'elle lui donnait? Il faut dire que sur ce coup, le son de sa voix ne laissait pas deviner s'il s'agissait de l'un ou de l'autre mais au vu de ce qui s'était passé entre eux au moment de la rencontre, il est fort probable que ce soit un ordre qu'elle lui donne.
Eusebia continua à ranger son étale. Aujourd'hui elle avait vendue presque toutes ses fleurs aussi, elle avait peu de choses à ramener avec elle. Plaçant les dernières roses à longue tige dans un panier en osier, Eusebia venait de finir son rangement.

La jeune marchande de fleurs quitta la place du marché laissant derrière elle flotter un doux parfum fleuri sur son passage. On pouvait la suivre ainsi à la trace et la voir sortir de la cité pour s'enfoncer à trois lieues de là dans un petit village pour finir son chemin dans une fermette.
Revenir en haut Aller en bas
Neleth Senjak
Humain
avatar

Nombre de messages : 49
Âge : 665
Date d'inscription : 06/09/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   Mer 28 Jan 2015 - 14:37

Et c'est ainsi qu'ils se quittèrent. Un peu sèchement. Le maître d'arts avait l'impression de l'avoir acculé dans un coin à force de tenter d'arracher le voile avec lequel elle semblait dissimuler sa réelle identité. Mais le souvenir de cette entrevue l'amusait vraiment et si elle venait vraiment au théâtre, son malheur serait loin d'être terminé. Et ces pensées l'accompagnèrent tout le long du chemin du retour. Lui laissant flotter un sourire fin sur son visage, pensif.

Il avait été tenté de la suivre. Voir si elle était vraiment marchande de fleur. Surtout qu'ils s'étaient quitté si rapidement. Qu'elle était partie comme si y avait le feu au lac. Mais il avait d'autres choses à faire, d'autres obligations et c'est pour ca qu'il rejoignit le théâtre doucement, sans forcer. Il s'arrêta ici et là pour discuter avec des passants qui le connaissaient vaguement. Achetant d'autres courses pour les acteurs comme des pâtisseries pour se donner du baume au cœur. Et finit finalement par retrouver ses compagnons d'Art.  

La soirée courra vite sur Missède et alors qu'on allumait les bougies dans les rues principales de la ville, d'autres avaient allumé des torches à l'entrée du théâtre circulaire. Les convives faisaient déjà la queue pour entrer et dans les loges, c'était une autre histoire. Une vraie fourmilière en pleine activité, rien ne devait manquer. Entre les acteurs et actrices qui se préparaient, les gens qui s'occupaient des décors et des derniers petits détails. Le stress et surtout le tract qui précédait toujours une pièce. L'ambiance dans les coulisses n'avait rien à voir avec celle de la salle. Les plus riches étaient venu. Ils conversaient entre eux, la plupart déjà installé aux balcons alors que d'autres trainaient encore dans le salon d'apparat, buvant avec belles robes et beaux costumes.

Et par taquinerie surement ou amusement, Neleth avait revêtu un costume de théâtre. Une redingote typique de l'armée maritime et un tricorne. Dur, avec ce costume aux allures riches et sombres, de trouver un humble roturier à l'intérieur. Surtout qu'il savait jouer le noble. Et se tenir comme il faut. Et pour lui, c'était comme faire du monde réel son théâtre à lui. Ca valait une centaine de farces réunies. Puis, il attendait cette chère Rose. Et se demandait bien quand et comment elle allait apparaître, guettant parfois vers la file, de peur qu'elle soit en train d'attendre dehors qu'on veuille bien la laisser entrer.


Dernière édition par Neleth Senjak le Jeu 29 Jan 2015 - 0:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eusebia
Humain
avatar

Nombre de messages : 38
Âge : 32
Date d'inscription : 17/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 17ans (né en 991)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   Jeu 29 Jan 2015 - 0:39

De retour chez elle, Eusebia avait rangé tout son matériel. Elle profita de cette fin d'après midi pour se confectionner une barrette avec les quelques roses rouges qui lui restaient. A présent, elle n'avait plus qu'à prendre un bon bain. Car elle ne pouvait pas aller au théâtre dans cette tenue et en sentant la transpiration.
Remplissant le baquet avec de l'eau, la jeune femme se glissa dedans. Quand elle en ressortit quelques longues minutes plus tard, l'eau n'était plus aussi claire qu'avant, bien au contraire. On pouvait voir à quel point elle était couverte de poussière.

S'enveloppant dans un drap, Eusebia commença à peigner sa longue chevelure avant de l'attacher en un chignon un peu décoiffé. Se regardant dans le miroir, elle poussa un soupire.


Cela fera l'affaire...

Prenant sur la petite commode un flacon dans lequel des pétales de roses flottaient, la jeune demoiselle se parfuma avec. Puis elle alla chercher dans ses maigres affaires une tenue pour ce soir. Comme toute femme, Eusebia faisait preuve de coquetterie.

Pas celle ci... Celle là non plus...

Puis finalement elle trouva. Il s'agissait une robe relativement sobre dans fioriture. Eusebia enfila dans un premier temps une longue jupe noire assez évasée sans la moindre fioriture. Elle décida pour l'occassion de mettre un jupon en dessous afin de donner un peu de volume à sa tenue. Puis elle attacha un corset noire dont on pouvait voir les broderies sur le devant. Il s'agissait de fleurs qu'elle avait elle même brodait.
Fin prête à partir, elle enfila une simple paire de chaussures et mit dans ses cheveux la barrette faite de roses fraiches. Comme elle rentrerait tard, elle décida de prendre une cape avec elle. Eusebia s'en retourna à Missède.

En chemin, elle prit grand soin de ne pas salir le bas de sa robe. Quand elle arriva en ville, il faisait déjà nuit. Se dirigeant vers le théâtre, elle posa sa cape sur ses épaules et en releva le capuchon sur sa tête. A présent, elle était arrivée devant l'immense batisse.
S'arrêtant, elle observa le batiment et hésita un bref instant à entrer. Puis finalement, elle avança pour monter la première marches. Une autre puis une autre et encore une autre. Elle finit par entrer dans le théâtre. Capuchon toujours sur la tête, Eusebia scruta du regard l'assemblée devant elle comme si elle fut à la recherche de quelqu'un ou d'une personne qu'elle ne désirait pas croiser la route.

Quoiqu'il en soit, elle n'avait pas vu Neleth en habit de lumières qui se trouvait à deux pas d'elle dans son dos. Retirant son capuchon en poussant un soupire de soulagement, on put voir le visage de la demoiselle ainsi que ce chignon cascadant dans sa nuque orné de roses. Elle était la seule à avoir pareille coiffure. Les nobles dames avaient préféré s'orner tel des oiseaux de plumes et de rubans. Aussi elle ne passa pas inaperçue.
Retirant sa cape car elle commençait à avoir chaud, sa tenue quoique sommaire l'eut valu le regard de quelques nobles en mal de conquêtes et de jalouses précieuses de voir pareil beauté qu'elles ne connaissaient pas...
Revenir en haut Aller en bas
Neleth Senjak
Humain
avatar

Nombre de messages : 49
Âge : 665
Date d'inscription : 06/09/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   Sam 31 Jan 2015 - 4:40

Neleth ne l'avait pas vu tout de suite et son esprit le laisser divaguer à quelques pensées honteuses. Il s'imaginait qu'elle était la fleur qui manquait à ce bouquet fait de menteurs qui affichaient leur richesse sous forme de courbettes et de vêtements complexes.  Et qu'il la verrait bien se pavaner parmi les convives avec ses mensonges à elle. Elle aimait jouer un rôle dans la vraie vie et il avait hâte de voir comment elle allait s'y prendre. Et il fallait avouer que sans elle, ce ne serait pas vraiment pareil.

Pour le coup, il s'amusait bien quand même. Un noble était persuadé qu'il possédait réellement des terres plus au nord de la péninsule et que ses navires renflouaient les greniers des capitales de la région. Le plus risible la dedans, c'est qu'il était près à lui fournir son soutien quand il évoqua que si les ravages qui avaient détruit Diantra se propageaient à ses hypothétiques terres, toute la péninsule pourrait crier famine. Bref, il était assez étonnant de voir combien des nobles pouvaient avaler tout ce qu'on leur raconter du moment qu'on avait l'habit adéquate. La plupart était issu de la noblesse de robe et n'était sûrement jamais sortie au grand jour et n'avait donc pas idée de la réalité des choses. Car, dans leur petit monde fait de mondanités, ils ne risquaient pas de crier famine.

Mais au diable ces fausses histoires. Neleth cherchait un échappatoire à sa conversation et il le trouva en la personne d'Eusébia. C'est qu'il l'avait reconnu en se retournant. Une dame lui avait partagé la beauté de cette inconnu et il fut bien obligé de se retourner pour l'observer. Elle voulait savoir s'il la connaissait et l'homme de théâtre, plus intéressé par les charmes de son interlocutrice comptait bien avoir réponse à tout. Alors, oui, il acquiesça et l'invita à prendre son bras pour rejoindre cette marchande de fleurs et l'interpellant suivi d'une courte révérence, il lui tint ces mots :

"Rose ! Vous êtes donc venu ! Voici la comtesse de Clairval. Vous l'intriguiez énormément, je me devais de vous la présenter."


Puis, il se tut et laissa la comtesse s'incliner dans une noble révérence et un sourire fin. Elle était jeune et on lui donnait pas plus de 25 ans. Une merveille de splendeur, un lys magnifique perdu parmi la multitude. Une jolie femme aux cheveux châtains amatrice de distraction. Mais une femme qui n'eut pas vraiment le temps de s'attarder sur Rose, car un employé du théâtre sonna la clochette qui annonçait que le spectacle allait bientôt commencer et laissant Rose répondre aux salutations par politesse, elle tira sur le bras de son cavalier à la redingote comme pour l'intimer d'inviter cette marchande de fleurs à les suivre avant que la pièce ne commence. Et à Neleth de dire :

"Je crois que vous allez avoir droit aux meilleurs places dans les balcons, ma chère Rose. Voudriez vous vous joindre à nous ?"

Finit-il par dire dans un rire cristallin, plutôt faux mais nécessaire afin d'habiter son personnage de noble.
Revenir en haut Aller en bas
Eusebia
Humain
avatar

Nombre de messages : 38
Âge : 32
Date d'inscription : 17/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 17ans (né en 991)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   Sam 31 Jan 2015 - 10:40

Des regards, des remarques sur son passage. Pourquoi était elle venue? Eusebia se dit que finalement elle aurait mieux fait de rester chez elle loin de tout ce tumulte quand une voix derrière elle l'apostropha. C'était la voix de Neleth qui venait de l'interpeller. Il l'avait vu alors qu'elle non.
Se retournant, il était là dans une redingote digne de la noblesse avec à son bras, une jeune femme relativement jolie. Il la présenta comme étant la comtesse de Clairval. Etait ce réellement une noble ou comme lui, elle jouait un rôle? Quoiqu'il en soit, elle n'eut pas le temps de dire quoique ce soit que l'on appelait les retardataires à aller prendre place afin que le spectacle puisse enfin commencer.

Eusebia vit la noble dame tirer Neleth par la manche comme s'il était un petit chien dont on tirait la laisse pour le faire avancer. La jeune fleuriste trouvait la situation bien risible. D'ailleurs ce qu'il en retourna surpris la jeune femme car il s'agissait d'un invitation à les accompagner.
Les balcons... Voilà ce qu'on lui proposait. Les meilleurs places qu'ils soient. Il serait bête de refuser pareille opportunité aussi Eusebia accepta d'un hochement de tête.


Soit! Je vous suis.

Il était hors de question pour la demoiselle de prendre le bras de Neleth. Aussi Eusebia préféra les suivre avec une distance d'un bon mètre. Elle n'aimait pas le fait de se faire conduire par un homme. Elle n'aimait pas les hommes, elle les tolérait tout simplement.
Prenant place au balcon, Eusebia vit le rideau se lever. Le spectacle pouvait commencer. La jeune femme regardait la scène avec une certaine attention. Elle était concentrée pour ne pas en manquer une miette.
Revenir en haut Aller en bas
Neleth Senjak
Humain
avatar

Nombre de messages : 49
Âge : 665
Date d'inscription : 06/09/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   Dim 1 Fév 2015 - 21:37

[hRP : Dur de décrire une pièce dans un poste. Je l'ai coupé en deux parties que je continuerais dans l'autre. J'ai essayé d'improviser un truc, c'est bancale et pas terrible mais ya un peu de tout. J'espère que tu comprendras la scène comique. Juste, ils ne le font pas vraiment, ils jouent faussement deux amants épris dans la chambre de la demoiselle. Bonne lecture. L'image c'est les décors et costumes.]

Et c'est ainsi qu'ils allèrent vers les balcons. Le maître d'art accompagnant les deux jeunes femmes. L'une par le bras, l'autre à distance. S'assurant de porter autant d'intérêt à l'une qu'à l'autre. Et ils finirent par arriver, sans anicroche, à leurs places, aux premières loges des balcons. Les meilleures. Même les plus hautes instances de ce monde, présentent ce soir, jalousaient ce trio assit aux meilleures places. Mais ca, il fallait le voir pour le comprendre ou bien être un habitué du théâtre, voir un employé du théâtre lui-même. D'ailleurs, à deux balcons plus loin, la vieille dame d'un duc de la région regardaient le trio en coin d'un mauvais œil. Disant à qui voulait bien l'entendre, par chuchotement, que c'était indécent que de voir un homme accompagné de deux femmes. Qu'il était sale que d'exposer ses ébats en publique ! Alors qu'il ne s'était encore rien passé.

Mais tout ca n'atteignait pas les oreilles du trio car le spectacle avait commencé, le silence s'était fait dans la salle et tout les regards étaient tourné vers la scène. La pièce était une pièce assez connue et enviée dans la péninsule. La pièce du moment, l'écrin que tout le monde voulait voir. Le décors rappelait sans mal les beaux jardins d'une propriété noble. On avait installé le décors d'une telle manière qu'il fasse penser au printemps. Le personnage principale était une très belle femme en robes pâles aux longs cheveux châtains bouclés et elle venait d'entrer en scène.

L'histoire était une romance sur le début qui tournait en scène tragique sur le milieu et en délivrance sur la fin. Une pièce menée d'une main de maître par celle qui avait composé les pages. Qui laissait saliver le public, savait garder le suspense. Et c'est pour cette raison qu'à la péninsule, tout le monde voulait la voir. Elle racontait l'histoire d'une jeune femme passé en âge de se marier et qui rêvait dans les jardins de la rencontre d'un beau monsieur. Tout la première partie était consacrée aux rêves liés à la promesse d'un mariage. La dame n'ayant jamais vu son promis. Et dans cette partie, on pouvait la voir déambuler avec la fameuse couronne de fleurs préparée par Rose.

Spoiler:
 

Neleth connaissait la pièce par cœur et il s'amusait à observer les réactions de ses deux cavalières. Il s'était assit au milieu et tournait la tête de gauche et de droite pour observer les deux femmes très concentrée sur la pièce. Il chuchotait quelques mots parfois, la comtesse admirative de voir la fameuse couronne en jeu. Et partageant quelques mots à Neleth sur Rose, à ce sujet :

"Elle est vraiment impressionnée de voir ce que vous pouvez faire avec vos mains. Nous sommes d'accord tous les deux pour dire que cette couronne est magnifique. Elle va à ravir avec celle qui la porte."

Accompagnant ses mots par quelques gestes en direction de l'actrice qui déambulait sur scène avec d'autres personnages propre à la pièce. Echangeant des répliques emplit de rêves s'imaginant comment serait son promis. Puis le second acte sonna : La rencontre. Quand la réalité frappe les rêves et les abats cruellement. Le promis avait l'air beau en apparence et il tendait à vouloir l'épouser mais son caractère était plus qu'à désiré, il était cruel et sans pitié. Un cœur noircit par le mal et le goût d'une vengeance mystérieuse. Il était loin de l'idéal que cette femme douce espérait avoir comme mari. Mais en parallèle, alors que le mariage n'était même pas consommé, une autre scène était proposée.

On voyait la promise, tomber amoureuse d'un des chevaliers du dit seigneur, commettre l'impensable de manière assez comique. Prise dans une discussion séparée par un mur avec son futur époux alors qu'elle était prise autrement, saisit par les hanches par le dit chevalier qui la travaillait savamment.


Le promis tapa à la porte sans l'ouvrir, créant une inquiétude sur le regard des deux amants :

"Ma chère, vous êtes prête ? Les invités nous attendent."


Et à elle de répondre d'une voix alarmée :

"Non, non, non et non. N'entrez surtout pas! Ma coiffe n'est pas encore arrangée ! Je met de l'ordre dans ma tenue.. je... j... veux être parfaite pour notre mariage!"

Et le chevalier ayant relevé les jupons de la demoiselle que de dire en aparté au public, dans une situation comique alors qu'il s'arrête un instant de faire semblant de la travailler, pour la pièce.

"Ha ca, pour être en désordre. Je crains y être pour quelque chose !"


Et à la jeune femme de taper sur l'une des mains juchée sur ses hanches pour inviter le chevalier à se dépêcher. En lui disant :

"Cessez donc de discuter et dépêchez vous, qu'on finisse. Il va se douter de quelque chose, voir s'inquiéter."

Et lui de continuer :

"Ho, mais je fais ce que je peux, ma bien-aimée. Ce n'est pas facile à moitié juché d'une armure. Mais ne vous inquiétez pas. J'ai fais le serment de servir proooofondément mon seigneur. Nous ne faisons que notre devoir, ma tendre moitié."

Et elle de sourire à sa bêtise mais n'y répondant pas trop occupée à faire taire quelques gémissements pour qu'on ne se doute de rien. L'actrice sur jouant un peu pour faire rire le public tout en disant à son futur époux derrière la porte :

"J'arriiive... mon aimé. Laissez moi encore quelques minutes. J'ai trouvé de la soie froissée sur les pans de ma robe."

Alors que le chevalier fait mine de se retirer et de remettre ses habits correctement. Repositionnant la couronne bancale de manière droite sur la tête de son amante. Alors que cette dernière fait mine de se repouponner et de remettre en ordre sa robe tout en posant un baiser sur la joue du chevalier avant de quitter la pièce pour retrouver son époux. Le chevalier disparaissant derrière un rideau.

Et c'est ainsi que la scène continua qu'on changea les décors pour passer à la scène du mariage dans les jardins.
Revenir en haut Aller en bas
Eusebia
Humain
avatar

Nombre de messages : 38
Âge : 32
Date d'inscription : 17/06/2010

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 17ans (né en 991)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   Dim 1 Fév 2015 - 23:03

Le spectacle commença. Eusebia assise dans son siège regarda la première partie du spectacle dans un silence profond. Elle ne faisait même pas attention à ce que pouvait lui dire Neleth. Il faut dire que la vision de cette péronnelle qui croyait en l'amour et à un mariage heureux lui rappelait étrangement ce qu'elle avait été. Ca en était presque troublant.
Quelle niaiserie que tout cela. On mentait toujours en ce qui concerne le mariage. La fille à marier n'est qu'une marchandise entre les mains de celui qui la donne en mariage. Eusebia ne croyait plus au mariage d'amour. Est ce que cela avait existé réellement? Elle en doutait...

Naïveté féminine... Cruelle vérité... Rêves perdus... Voilà ce que représentait l'amour pour la jeune spectatrice.

Si le début du spectacle était à peu près potable la suite n'en fut que plus réaliste et de mauvais goût aux yeux de la demoiselle. Elle lança un regard furieux à Neleth. Une fois la scène de troussage de jupons passé, Eusebia se leva de son siège et sans un mot, elle quitta le balcon.
La suivrait il pour savoir ce qui ce passait? Savoir ce qui lui avait déplu? Eusebia descendait lentement les marches intérieurs du théatre. Elle se dirigeait vers la sortie sans même jeter un coup d'oeil derrière elle si elle était suivit.
Revenir en haut Aller en bas
Neleth Senjak
Humain
avatar

Nombre de messages : 49
Âge : 665
Date d'inscription : 06/09/2011

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   Mar 3 Fév 2015 - 20:33

Eusébia l'ignorait, trop absorbée par la pièce, même si elle avait l'air de ne pas en aimer le sujet. S'étant pris un vent, le maître d'arts se concentra plus sur son autre compagne de théâtre qui avait l'air un brin plus ouverte même si tout aussi concentrée que la marchande de fleurs. Surtout que la pièce commençait à devenir intéressante passée le mariage. L'intrigue se développait et ce qui allait arrivait été bien triste. Non pas que la pièce allait tourner en drame. Ca, c'était prévu. Mais que la réaction d'Eusébia était juste, inattendue. Perplexe, Neleth la regarda se lever et ne dit rien de plus. Il hésitait un peu à aller savoir pourquoi elle partait ainsi mais se disait aussi qu'elle avait juste besoin de prendre de l'air.

Puis, l'idée même d'abandonner sa chère comtesse pour aller courir après une femme qui ne faisait pas d'efforts était grotesque. Aussi, il décida de ne pas bouger et de s'occuper de son autre bout de femme. Qui étonnée de voir Rose absente vint chercher le regard de Neleth afin de voir s'il savait quelque chose qu'elle avait manqué par son absorbation de l'intrigue en cours. L'homme de théâtre secoua le crâne lentement avec cet air qui essayait de dire que ce n'était rien. Puis, il tapota sa main de porcelaine avec douceur pour lui assurer qu'elle pouvait profiter à nouveau de la pièce.

Car, les choses commençaient à être intéressantes. L'époux avait compris les cachoteries de sa femme et pris d'une rage et d'une colère propre à son caractère, il laissa exploser tout le mal qui vivait en lui. Organisant un procès monté de toute pièce. L'accusant de sorcellerie et autres joyeusetés du genre. Le verdict tombait plus loin, elle était condamnée à la noyade, les pieds accrochés à un rocher. Mais, il ne savait pas avec qui elle le trompait. Et le dénouement de la pièce était une chose à laquelle personne ne s'attendait. On vit le dit chevalier, avec l'aide de quelques autres engager l'époux dans une bataille, le jour de l'exécution près d'un lac, de ce dit jardin. Puis, plonger pour aller délivrer son aimée en train de se noyer. Revenir et tout révéler à l'époux et au public, une sorte de présentation des quatre vérités. L'épée au clair, posée sur la nuque de l'époux ligoté, il s'apprêtait à lui couper la tête quand la jeune femme, mue d'une clémence, arriva à convaincre son aimé de l'épargner. Puis, ils partirent à cheval mener leur vie loin de tout ce monde...

Les rideaux se fermèrent sur cette scène et l'histoire laissait à penser qu'un second volée sortirait un jour. Car même si le bien avait triomphé, le mal n'avait pas été détruit et l'époux chercherait évidemment à se venger un jour.

Quand à Neleth, il avait littéralement oublié Rose, cette femme qui dissimulait sa réelle identité. Il n'avait pas le temps de penser à elle car une autre femme avait toute son attention : La comtesse. La nuit étant loin d'être fini, après la pièce, ils restèrent longtemps à converser sur ce balcon. Puis, l'homme de théâtre l'invita à voir les acteurs en coulisses. Ravissant la dite comtesse qui après maintes conversations intéressantes finit par être rattrapée par la fatigue. Elle invita donc le maître d'Arts à la suivre dans sa voiture qui l'attendait pour une envolée nocturne et privée qui ne concernait plus que les deux amants. Et ce n'est pas vraiment sûr qu'au petit matin, il serait capable d'être à Missède pour aider au rangement du théâtre. Après tout, il avait déjà fait son office, en mettant en scène la pièce et en livrant la couronne de fleurs. Il pouvait se permettre de disparaître quelques nuits.

[HRP : A voir si tu veux continuer. Mais pour ma part, je pense qu'on peut fermer après ton éventuelle réponse. En espérant que ca t'as plu.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout ça pour une couronne de fleurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout ça pour une couronne de fleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout ça... Pour ça?! [PV Drago Malefoy]
» Maintenant que tu sais tout de moi, dis moi tout de toi | Hayden [Done.]
» (TERMINE) [THEME] Tout ça, pour ça... [PV Solstice]
» Super grande bataille ( tous ceux qui peuvent chasser de tous Clan+ BLAIREAUX)
» [FB] Les ennemis de mes ennemis... peuvent parfois ressembler à des amis [PV Red]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Langehack :: Comté de Missède-
Sauter vers: