Partagez | 
 

 Déféquer sur le monde [Ari]

Aller en bas 
AuteurMessage
Oschide d'Anoszia
Humain
avatar

Nombre de messages : 477
Âge : 27
Date d'inscription : 10/02/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  29 (Mort)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Déféquer sur le monde [Ari]   Sam 24 Jan 2015 - 16:54


Le lendemain de l’arrivée des Anoszia dans le Langecins, le palais ducal se relevait d’un banquet où l’alcool avait coulé à flot et où Langecins et Ydriains n’avaient jamais cessé de se mettre en valeur en s’attribuant tous les mérites d’une quelconque bataille, guerre ou escarmouche. Mais au final, le sort était le même pour tout le monde et les latrines étaient devenus le nouveau lieu le plus important du palais. Heureusement qu’à Langehack les chiottes étaient en marbre, et il n’y avait rien de plus doux pour poser son postérieur.

*********************

Pas aujourd’hui. C’est ce qu’avait entendu Arichis dans ses songes de la part de la Déesse voilée, mais en ce moment, tout ce qu’il entendait ce n’était que les plaintes du mestre qui le sommait de se reposer. D’abord patient, le vieux régent perdait petit à petit son sang froid jusqu’à exploser de colère lorsque ledit mestre l’interrompit sur sa chaise trouée.

« Tout va bien Votre Grandeur ? »

« JE CHIE COMME UN … »

«C’est que votre fils s’inquiète… »

« HORS DE MA VUE »

********************

On vint avertir Oschide que le patriarche des Anoszia était debout. La surprise fut de taille alors qu'on lui avait pourtant avoué que son père ne se lèverait pas de sitôt. Mais c'était mal connaître le dragon d'Ydril, enfourchez lui le cœur et un nouveau plus puissant apparaît. Néanmoins, ce cœur avait flanché, mais à vrai dire, il avait eu toutes les raisons de le faire après tous ces événements. Oschide arriva séant aux portes des latrines où le mestre qui avait été chargé de surveiller le patriarche était en proie à la panique.‏

"Votre père Altesse, il ne veut rien savoir et ne veut pas d'aide non plus, je ne sais plus quoi faire"

Laissez mestre, je m'en occupe

Oschide ouvrit la porte et découvrit son père assit et presque dans le plus simple appareil. C'était la première qu'il lui faisait face depuis le moment tragique dans la cour et depuis son départ depuis Diantra. Enfin, le fils et le père se tenaient l'un devant l'autre. Sans rien dire, Oschide se défroqua aussi et s'assit sur l'une des latrines.

« JE VOUS ENTEND ESPECE DE BOUGRE MAL ALAITE ! » Il détestait être prit pour l’un de ses vieillards.  Il se calma rapidement lorsqu’Oschide apparut devant lui.

«  Ce n’est pas aujourd’hui qu’on viendra à bout du vieux Anoszia. » Arichis évitait les empoignades sentimentales avec ses fils, il n’était pas du genre à ouvrir son cœur, et le contexte ne lui permettait pas là tout de suite.

-Après tous ces événements, il aurait été malheureux de partir maintenant. Mais je vois que vous avez récupéré. Cornelia est morte d'inquiètude et a prié Néera pour qu'elle vous garde en vie.


Il s’adoucit d’avantage à la mention de sa fille et répondit juste après le plouf.

« On s’inquiétait pour elle à Ydril, on n’avait pas de nouvelles sur le monde actuel. »

Et bien sachez qu'elle est saine et sauve. Elle est arrivée avant vous, je ne m'y attendais pas.il se soulagea dans les latrines et reprit.Nous pouvons maintenant nous réjouir d'être à nouveau presque tous réunis et je crois pouvoir dire que vous ne vous attendiez pas vraiment à ce que j'épouse la duchesse de Langehack qui fait désormais partie des nôtres. En tout cas, j'espère que vous pourrez la rencontrer une fois qu'elle ira mieux, je suis sûr qu'elle vous plaira.

« Effectivement, ce fût une nouvelle bien surprenante ! Je n’ai jamais douté de ton habilité à mettre une femme dans ton lit, mais à la garder… »

L’odeur des excréments commençait à monter, et pour ceux pensant que le vieil anozia chiait de l’or, ils ne sont jamais venu sentir sa chaise trouée.

-Et bien figurez-vous que l'amour change un homme et qu'il m'a frappé au moment où je n'étais plus qu'une ombre. Après avoir apprit les drames qui ont frappé notre famille, la duchesse m'a aidé et réconforté afin que je ne me lance pas tête baissée dans la mêlée et que je recouvre mes forces. Et effectivement, je n'étais pas en mesure de vous rejoindre au vu de mon état.Il sourit à son père.-Au moment-même où vint votre captivité, j'étais victime d'une tentative d'assassinat lors du siège de Nulhadon, et ce, par un de mes hommes. Mais je présume que vous étiez au courant ?

Arichis se permit de rire. « Ah l’Amour. Drôle de concept n’est ce pas ? Puis plus sérieusement. Tu es un Anoszia, les tentatives d’assassinats seront nombreuses jusqu’à ce que Tyra dans sa malignité décide t’achever d’une crise cardiaque. »

Au moins malgré cela, nous sommes toujours en vie..., Oschide parut perplexe.La question est maintenant de savoir ce que nous ferons jusqu'à ce que Tyra nous ramènent auprès d'elle une bonne fois pour toute

« As-tu eu mon mot ? »

Oui père

« Tu ne comptes pas le faire ? »

Je ne pense pas en avoir la force à vrai dire. Je suis déjà aller au-delà de tout ce dont j'aurais pu rêver et vous le savez

« Le sud va faire sécession, je l’avais proposé à Kahina d’Ys mais elle semblait avoir déjà l’idée en tête. Que comptes-tu faire ? »

Le visage d'Oschide devint plus sombre, non pas parce qu'il venait de se soulager une nouvelle fois, mais bien parce que les propos de son père venaient le percuter.Qu'elle le fasse, de toute évidence, la couronne de Diantra n'est plus depuis qu'Arsinoé est venu y mettre ses fesses. Quant à moi, j'ai d'ores-et-déjà renouvelé mon alliance avec notre cousine Blanche et son époux de Velteroc même si j'attends encore de voir ce qu'ils m'apporteront dans l'avenir.

« As-tu renouvelé ton alliance à Blanche ou à Nimmio ? »

A celui qui a défait la couronne

« Avec quelle contrepartie ? »

Celui de renforcer ce duché, mais il lui reste encore à prouver qu'il peut le faire.

« Nul. Ne pars pas à Diantra, ce n’est pas là-bas où l’avenir se jouera. Rends-toi à Hautval pour rencontrer ta cousine Blanche d’Ancenis. On dit de Nimmio fils de Nécromante, ne te fis pas à lui. Il avait été convenu avec d’elle d’un mariage entre Alastein et sa fille ainée, en contrepartie d’un mariage entre Astrée et ton neveu. A présent qu’Alastein est mort, il faut renégocier notre accord. Que ton neveu épouse sa fille ainée, là est notre avenir. Cette fille sera peut-être Reine un jour. »

Les propos de son père le firent douter.J'ignorais cela... Et vous père ? que comptez-vous faire ?

« Maintenant que les Systolie sont affaiblis pour de bon, prendre le Comté. Mais cela n’est pas important, tu dois bien comprendre une chose Oschide, à présent que tu es Duc, tu dois aider la famille. Je ne suis pas éternel, à ma mort tes sœurs et tes frères doivent avoir un héritage, est-ce clair ?  »

Vous dites ça comme si j'étais l'unique espoir de notre famille, mais je comprends. A vrai dire, je ne vous ai pas attendus pour commencer. Ansaldo et moi avons entreprit d'unir sa fille Bianca et notre cousin Odoric à des nobles Langecins. Maintenant qu'Ydril et Langehack sont Anoszia, les autres de la péninsule ne devraient pas rechigner à rentrer dans notre famille, qu'en dites-vous ?

« Oui bonne initiative, il faut asseoir ton emprise sur ce duché. Mais comme dit, rencontres Blanche pour que ton neveu épouse Alcyne, et nous ferons d’Alcyne une reine.   »

Bien, j'irais rencontrer notre cousine avant de rencontrer son époux. Avez-vous un message à lui transmettre ?

« Que quelle que soit sa réponse, elle trouvera toujours un refuge à Ydril.  »

Bien je lui dirais, cela la ravira surement. Mais hormis cela, vous devez également savoir que j'ai engagé des opérations visant à récupérer l'île de Nelen.

« Tu attaques Scylla ? J’imagine qu’ils n’ont pas renouvelé leur serment ? Et après Nelen, quelle est la suite ? »

Effectivement oui, Scylla n'a pas prêté serment et le sieur de La Vesne a laissé une image peu reluisante dans le Langecins, notamment pour mon épouse. Après Nelen, nous consoliderons notre position et nous garderons cette position coûte que coûte. Inutile de vous faire un argumentaire sur l'importance que représente cette île, c'est vous même et l'oncle Siméon qui me l'avaient expliqué.

Arichis sourit. « Bien. Ces îles peuvent nous enrichir encore d’avantage, mais comment comptes-tu faire plier Scylla si tu comptes les garder ? Tes forces armées ne suffiront pas. Autrefois les Sephren gardaient Scylla, Merval et Missède dans leur giron grâce à des alliances, et des liens étroits les unissant à la lignée royale. De ce fait, leurs vassaux n’avaient de choix que de s’agenouiller devant eux. A présent, cela est différent. »

Oschide prit un air plus sérieux, C'est ce que je suis en train de faire père. Nous avons proposé un mariage avec le nouveau baron de Missède qui a accepté la proposition et nous est un allié solide. Vis à vis de la situation que détenait Scylla en étant une possession du roi, l'affrontement était inévitable et nous ne pouvions nous permettre d'attendre qu'on vienne nous frapper en premier., il devint plus ferme. Aujourd'hui, je vois l'estréventine et son désir de grandeur, Langehack ne pliera pas devant celle qui a autorisé votre emprisonnement, jamais !

Le régent se pencha vers l’avant, laissant échapper plusieurs bruits successif de moins en moins intense. « Kahina n’a pas ordonné mon emprisonnement. Ce n’est, elle aussi, qu’une enfant qui se prend pour une Duchesse, et qui a assisté aux manigances du vieux Systolie. Il faut savoir Il lui tapota le front.  garder en mémoire les affronts, les mettre de côté pour tirer profit d’une alliance de circonstance, et les ressortir au moment opportun. A présent que Bohémond est porté disparu, imposes la fille de Blanche sur le trône si celle-ci accepte le mariage entre sa fille et mon petit-fils. Si elle ne l’acceptes pas, désengages-toi auprès de Nimmio, il n’y aura nul intérêt à le suivre. »

Le jeune duc parut amusé par les propos et la position du patriarche, En sachant ça, nul doute que notre cousine acceptera pour ne pas perdre notre appui. Mais vous alors, que comptez-vous faire ? Je suppose que l'estréventine n'a pas du se réjouir de la mort prématurée de son neveu, n'est-ce pas ?

« Kahina réunit sa cour à Soltariel, elle a fait de moi le Grand Voyer du Duché. Je resterais auprès d’elle tant qu’elle ne menacera pas nos intérêts. J’ai écarté deux lignées ancestrales d’Ydril, en écarter une toute nouvelle du duché ne devrait pas être si dur. Lorsque tu iras voir Blanche, je rejoindrais Soltariel, et nous aviserons pour la suite. »

bien père
Revenir en haut Aller en bas
 
Déféquer sur le monde [Ari]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PÉNINSULE :: Marquisat de Langehack :: Marquisat de Langehack-
Sauter vers: