AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sous le soleil des Monts-Corbeaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Entité
Staff
Staff
avatar

Nombre de messages : 1116
Âge : 817
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Sous le soleil des Monts-Corbeaux   Mar 31 Mar 2015 - 11:52

Mois de Barkios, cinquième jour de la quatrième ennéade, An Huit du onzième cycle


Du haut de sa forteresse des Monts-Corbeaux, le seigneur de Kahark contemplait l'horizon. C'était une belle journée ; un soleil radieux inondait toute la vallée. Enguerrand d'Östmar, puissant parmi les hommes du Ner, attendait, tenant négligemment une missive dans sa main gauche.

De combien d'événements avait-il été le témoin privilégié, depuis que Kahark était sienne ? Les dieux lui avaient accordé de vivre à une époque mouvementée. Il avait connu le règne de la baronne Clélia, qu'il avait suivie dans la désastreuse campagne du Berthildois, avant de ployer le genou devant Arsinoé. Ces événements ne remontaient qu'à deux petites années, et pourtant, ils étaient déjà chassés de son esprit par d'autres plus récents. Les hommes peuvent être rancuniers, mais il est des choses qu'ils oublient vite. Le règne d'Arsinoé d'Olyssea avait été plus bref qu'il ne l'aurait cru. Et que dire du règne de Bohémond Premier, roi de la péninsule ?
Restait qu'en cette période de doute, la baronnie demeurait sans maître. Et c'est là que cette missive qu'il tenait dans sa main, toute chiffonnée, trouvait tout son intérêt.

Il était, à dire vrai, impatient de rencontrer cette femme de l'ombre qui, il l'avait comprit, attendait une occasion inespérée d'apparaître dans la lumière. Celle-ci n'évoquait ses intentions qu'à demi-mots ; le contenu de la missive était succinct, mais il fallait être stupide pour ne pas en deviner le sens caché.

- Vous la conduirez directement à moi lorsqu'elle se présentera, fit-il savoir au capitaine de la garde de Kahark. Et que les plus fines lames des Monts-Corbeaux lui fassent une haie d'honneur. Impressionnons-la.

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Vaea d'Olyssea
Humain
avatar

Nombre de messages : 46
Âge : 29
Date d'inscription : 02/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21ans (né en 986)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Sous le soleil des Monts-Corbeaux   Mer 1 Avr 2015 - 19:25

Cette rencontre aurait enfin lieu. À la faveur des récents événements, Vaea d'Olyssea avait commencé à entrevoir une possibilité d'obtenir tout ce dont elle avait toujours rêvé, et dés lors, elle avait oeuvré en ce sens. Chevauchant silencieusement aux côté de son escorte, les fiacres n'ayant jamais été sa tasse de thé, la jeune femme repensait à tout ce qu'elle avait déjà réalisé depuis l'annonce de la disparition d'Arsinoé.

Certaines choses, comme la visite du Seigneur de Wenden, n'étaient pas réellement de son fait, mais elle avait été capable d'y réagir, et visiblement, d'en tirer le meilleur parti. Elle avait également obtenu gain de cause auprès de cette vieille tante dont elle avait oublié l'existence. En bref, si l'on occultait l'épisode Rihan, qu'il lui faudrait régler tôt ou tard, les choses ne se passaient pas aussi mal qu'elle l'aurait craint.

La forteresse des Monts-Corbeaux se profilait au devant des voyageurs, imposante, il fallait le reconnaître. Quelques minutes suffiraient à l'atteindre. Vaea jeta un regard en biais au vieux garde qui chevauchait à ses côtés, et ne put que constater qu'il resterait sans doute muré dans son silence. Voilà des jours que cette comédie durait, ça aussi il faudrait il faudrait le régler.

Mais pour l'heure, ils arrivaient. En atteignant les marches du palais et en posant finalement pied à terre, la Dame d'Olyssea découvrit une véritable haie d'honneur formée, visiblement, à son attention. Voilà qui était surprenant. Ou peut-être pas en réalité. Après tout, elle ne connaissait pas grand-chose d'Enguerrand d'Östmar. Dans les mémoires, il est le fils de Jehan d'Östmar, assassiné peu après la guerre civile. Voilà tout.

Après une inspiration, la demoiselle s'avança jusqu'à l'homme qui s'était lui-même avancé. Sans doute le capitaine de la garde. Vaea avait conscience de l'image qu'elle renverrait. Jeune, belle sans l'ombre d'un doute, on aurait peut-être du mal à la prendre au sérieux. Aussi prit-elle le parti de se montrer immédiatement aussi noble qu'elle pouvait l'être. Droite dans sa robe de velours, la demoiselle portait les couleurs du deuil dont avait été frappée sa famille. La mort d'Arsinoé n'était pas encore avérée, mais un étalage de couleurs chatoyantes aurait sans doute été de très mauvais goût. De fait, l'expression de son visage était et resterait parfaitement neutre.

- Dame Vaea d'Olyssea demande à être reçue par le Seigneur d'Östmar...

Elle fut donc conduite à cet homme, accompagnée uniquement du garde qui assurerait sa sécurité et dont elle exigeait la présence. On n'était jamais trop prudent, elle l'avait appris à ses dépends. Les couloirs défilèrent une fois la porte d'entrée passée, et Vaea fut introduite dans la pièce où se trouvait son hôte, à qui elle adressa ses salutations en laissant un petit sourire étirer ses lèvres.

- Quel accueil Seigneur, il me semble que je dois vous remercier... Je vous remercie de me recevoir...
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Nombre de messages : 1116
Âge : 817
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Sous le soleil des Monts-Corbeaux   Jeu 2 Avr 2015 - 16:01


On conduisit la dame au travers des couloirs, les pas du capitaine résonnant sur le sol de marbre. Elle fut introduite dans une salle de taille moyenne, où ne l'attendait que le seigneur de Kahark et un groupe restreint de conseillers. Si Enguerrand d'Östmar avait voulu lui faire honneur, il ne s'était pas permis de la recevoir en grande pompe devant toute une assemblée de nobles et de marchands, comme il pouvait le faire parfois ; les détails de l'entrevue devaient rester confidentiels.

Un homme de haute stature, revêtu d'une tunique rouge brodée de fils d'or et à la barbe élégamment taillée, discutait avec un jeune garçon aux traits communs. Tous deux arrêtèrent leur discussion en voyant arriver la dame. L'homme le plus grand tourna son visage ridé vers elle ; il avait bien la quarantaine, mais il émanait de lui une vigueur certaine. La lueur tremblotante des torches faisait danser des ombres sur son visage.

- Dame Vaea d'Olyssea, c'est un plaisir de vous recevoir à Kahark.

Un sourire étira ses lèvres, quoique son regard n'exprimât aucune joie. Sourire qui se dissipa lorsqu'il parût remarquer la robe de deuil que portait Vaea.

- Même si nous aurions préféré que cela se produise en d'autres circonstances. Nous sommes touchés par le malheur qui s'est abattu sur votre famille, et avons tous prié pour votre nièce Arsinoé. Une partie de moi ose encore croire en l'éventualité de sa survie. La sienne, et celle de son enfant. Prenez place, je vous en prie.

Il désigna une longue table, autour de laquelle les conseillers ne tardèrent pas à prendre place. Il s'approcha de l'extrémité de celle-ci, mais attendit que Vaea se soit assise pour en faire de même. Le jeune garçon qui discutait avec lui quelques instants plus tôt s'installa en face d'elle, et se mit à la fixer avec insistance.
L'autre poursuivit :

- Peut-être souhaitez-vous nous éclairer maintenant sur le motif de votre visite, à moins que vous ne soyez simplement venue pour admirer la beauté des Monts-Corbeaux.

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Vaea d'Olyssea
Humain
avatar

Nombre de messages : 46
Âge : 29
Date d'inscription : 02/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21ans (né en 986)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Sous le soleil des Monts-Corbeaux   Mer 15 Avr 2015 - 12:19

En l'état actuel des choses, il n'y avait que deux possibilités quant à la marche à suivre. Dissimuler, ou dévoiler... Dans les limites du raisonnable. S'interrogeant sur ce qu'il convenait de faire tandis que le Seigneur d'Östmar lui adressait les formules de sympathies qui convenaient, Vaea conclut que son hôte était l'homme à impressionner. Ce serait donc sur lui qu'elle concentrerait tous ses efforts.

S'avançant, la jeune femme prit place autour de la table comme elle y avait été invitée tandis que son garde se tenait respectueusement à deux pas d'elle. Et, adressant un signe de tête à l'ensemble des conseillers présents, elle jaugea à nouveau la situation. La suite des événements lui donnerait peut-être tort, mais pour l'heure, il lui parut que ceux-ci ne seraient pas forcément un danger. De simples pions qui suivraient leur dirigeant. Mais elle resterait sur ses gardes. Prudence est mère de sûreté.



- J'aurais également aimé que les circonstances soient moins tristes...

Esquissant un léger sourire que l'on pourrait qualifier de doux et désabusé, la demoiselle prit le temps de se recueillir quelques instants avant de rompre à nouveau le silence, plus sérieuse soudain.


- Nous connaissons tous deux le but de ma visite, n'est-ce pas ? Olyssea se trouve privée de dirigeant au moment le plus inopportun, et bien que je partage encore à ce jour votre espoir de retrouver ma nièce et son héritier vivants, nous ne pouvons nous permettre d'attendre que les choses se passent. C'est pour cela que je suis venue quérir votre aide...

La transparence serait donc de mise. Durant sa petite tirade, la Dame d'Olyssea avait pris soin de ne pas quitter son interlocuteur des yeux. Sans insolence, mais avec une détermination palpable.

Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Nombre de messages : 1116
Âge : 817
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Sous le soleil des Monts-Corbeaux   Jeu 16 Avr 2015 - 14:58

Une lueur de malice passa sur le visage de son interlocuteur. Visiblement, quelque chose dans l'attitude de Vaea l'amusait. Il échangea un regard avec le garçon qui s'était assis en face de Vaea, puis reporta son attention sur elle.

- Oui, nous connaissons le but de votre visite, Dame Vaea. De mon côté, je pense que vous ne connaissez pas le seigneur Enguerrand d'Östmar, sire de Kahark.

Et l'homme se leva de sa chaise pour aller échanger sa place avec le garçon, lequel se révéla être le véritable seigneur de Kahark. La supercherie, si elle amusa drôlement l'assistance, montrait à Vaea à quel genre d'homme elle avait affaire. Le jeune homme, visiblement, semblait ravi d'avoir ainsi dupé la dame.

- Pardonnez la plaisanterie, Dame Vaea, dit Enguerrand d'Östmar d'un ton léger en prenant place au bout de la table. Il est vrai que vous n'avez guère eu l'occasion de nous venir visiter en notre forteresse avant ce jour. Et ce cher Jean ferait un seigneur des plus crédibles, ajouta-t-il en adressant un signe de tête à l'homme à la tunique rouge.

Le véritable Enguerrand avait l'air bien jeune, il est vrai ; toutefois, à bien y regarder, il faisait montre d'une autorité certaine dès lors qu'il reprenait son sérieux. Il avait succédé fort jeune à son père Jehan, lequel avait été assassiné au cours de la guerre civile. Mais d'aucuns voyaient en lui un seigneur digne et respecté.

- Mais venons-en au fait. Vous avez raison, Olyssea ne saurait demeurer dans l'expectative. Cela étant... personne n'a oublié, à Kahark, que c'est à la tête d'une armée que votre nièce Arsinoé vint revendiquer sa suzeraineté sur le Ner. Et qu'elle se saisit du pouvoir sans attendre de réponse de nous autres, ses principaux vassaux. Elle n'a eu qu'à intimider Olyssea-la-ville pour que les portes lui soient ouvertes, et nous fûmes mis devant le fait accompli. L'Ivrey vint plus tard traiter avec moi, et racheta d'une certaine manière la faute. Mais je n'oublie pas le procédé.

L'anecdote sonnait comme un avertissement pour Vaea. Le seigneur de Kahark n'entendait pas se voir imposer une nouvelle fois une nouvelle suzeraine sans avoir son mot à dire. En cela, la seule présence de Vaea à cette table devait atténuer ses craintes. Restait à savoir ce qu'elle avait à proposer.

- Qu'attendez-vous exactement de moi, Dame Vaea ?

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Vaea d'Olyssea
Humain
avatar

Nombre de messages : 46
Âge : 29
Date d'inscription : 02/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21ans (né en 986)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Sous le soleil des Monts-Corbeaux   Mer 20 Mai 2015 - 11:58

Pour une surprise... C'était une surprise de taille. Pendant un bref instant, Vaea ne sut ce qu'il convenait de faire. Elle ne pouvait décemment pas s'offusquer de cette plaisanterie, aussi douteuse soit-elle, mais qu'attendait le Seigneur de Kahark exactement ? Qu'elle s'en amuse ? Qu'elle s'excuse de ne pas suffisamment s'être renseignée ?

Mais au premier coup d'oeil, il fallait bien reconnaître que le jeune homme qui lui faisait face ne semblait pas prompt à l'emportement. La demoiselle opta donc pour un sourire amusé.


- Il semblerait que j'aie été leurrée... Cela m'apprendra à abandonner plus souvent le confort de mon Castel...

Bien qu'il semble encore jeune, Enguerrand d'Östmar jouissait apparemment d'une autorité appréciable et respectée. Il ne faudrait donc pas le prendre à la légère. Le discours qu'il tenait laissait d'ailleurs présager qu'il n'accepterait pas de se voir imposer une nouvelle Baronne, et Vaea ne put que se féliciter d'avoir opté pour la manière douce.

- Ce que j'attends de vous, Seigneur ? C'est que vous m'accordiez votre soutien. Et par la suite, qui sait... Votre confiance. Il n'est pas dans mon intérêt de reproduire les erreurs de ma nièce. Je n'en n'ai ni les moyens, ni le désir. Mais il n'est pas non plus dans l'intérêt d'Olyssea de rester démunie en ces temps troublés. Velteroc est à nos portes, et il est de notre devoir de nous défendre. Votre famille jouit du respect de l'armée, je ne peux espérer meilleur allié que vous.

Les choses étaient dites. La discussion se prolongea plusieurs heures, mais au bout du compte, réponse fut donnée. L'esprit soulagé, Vaea d'Olyssea prit congé de son hôte. Il était temps de rentrer. À l'idée de ce qui allait se passer, un sourire se dessina sur ses lèvres et n'en bougea plus.

Qu'importe qu'Arsinoé soit morte ou vivante. Pour l'heure la Baronnie était à portée de main, et elle ne perdrait plus une seconde.

Et lorsque la Dame atteignit enfin son point de chute, ce fut pour annoncer, triomphante, qu'elle entendait être couronnée dans les plus brefs délais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous le soleil des Monts-Corbeaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous le soleil des Monts-Corbeaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Sous le soleil de la plaine...
» Sous le soleil (PV Akuzu Mia)
» Rendez-vous sous le soleil (PV Lrya)
» [TERMINÉ] Sous le sunlight des tropiques ? [Alex]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Marquisat de Sainte Berthilde :: Baronnie d'Olyssea-
Sauter vers: