AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le fromage du corbeau et la ruse du renard [PV: Anya Lorelei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hendrick
Humain
avatar

Nombre de messages : 233
Âge : 21
Date d'inscription : 05/04/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  33 ans (ne éen 976)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Le fromage du corbeau et la ruse du renard [PV: Anya Lorelei]   Sam 11 Avr 2015 - 10:40


Thaar, la ville aux contrastes. A moins d’une dizaine de mètres d’un manoir suintant l’or par les murs et les enfants pourris gâtés, des clochards crevaient la faim et se déchaussaient les dents à essayer de mâcher des morceaux de tout ce qui traînait au sol. Les beaux quartiers des marchands surclassaient en beauté les viles masures dégoûtantes des pauvres, mais pas leur nombre. C’était, selon les mots d’un vieil homme de cette même ville, une « cité où l’or recouvre la merde ». Et il était vrai que, dans l’image qu’un étranger se faisait de Thaar, il ne semblait y avoir que des palais et des riches marchands fiers de leur réussite.

Quelle claque s’étaient pris Hendrick et Danyal lorsqu’ils avaient atterri dans ce tout autre univers, en fait, pas forcément différent des autres villes de la Péninsule. On parlait de puissance montante, mais les Sgardiens récemment arrivés, eux, ne voyaient que ce que leurs yeux étaient autorisés à voir ; la misère, la faim et le mensonge. Oh, il y avait bien de beaux bâtiments, des marchés sublimes et aux produits variés, des hommes élégamment habillés et montés sur des palanquins. Mais ce n’était pas ce qui piquait les yeux des étrangers, car c’était justement ce à quoi ils s’attendaient, alors que le spectacle des clochards et des crève-la-faim était comme une sorte de tache indélébile sur un beau tableau.

Cette après-midi, un concours de tir à l’arc avait été organisé un peu à l’extérieur de la cité. N’importe quel homme possédant un arc pouvait y participer. Evidemment, bien peu de pauvres possédaient une telle arme en pleine ville, ce qui laissait sous-entendre que les participants étaient pour la plupart des nobles ou des bourgeois. Heureusement pour lui, Hendrick était parti de Péninsule en emportant son arc et ses flèches, et il put participer à l’épreuve. Face à lui, cinq concurrents, dont un Drow a l’air très habile. Lorsqu’il le vit faire mouche à chaque flèche, il dut admettre que c’était un fin tireur. Dans l’assistance, certaines personnes murmuraient qu’il était un ancien soldat du IVe Ost. Dur dur de battre un tel personnage…

Pourtant, l’heure du tir décisif survint. Un tir sur cible à plus de cent mètres de distance. Hendrick l’avait déjà fait une fois. Ce fut d’abord au Drow de tirer sa flèche. Il tira la corde jusque derrière sa joue, puis, après quelques secondes d’ajustement, lâcha la corde, laissant filer la flèche vers la cible. La pointe bodkin se ficha dans l’aine du mannequin. Le vétéran à la peau de cendre jura, jetant son arc à terre. Apparemment, ce n’était pas l’endroit qu’il avait voulu viser… Et c’était à présent au tour du Sgardien, véritable monument de la passivité et du calme. Pas une once de stress pour lui tendre les muscles. Il avança jusqu’à la ligne, encochant une flèche. Sa respiration était calme et contrôlée, afin d’éviter de trembler. Il banda son arc long, portant la corde jusque derrière sa joue, comme le Drow avant lui. Son instinct ne l’avait jamais trahi jusqu’à présent, et il avait toujours fait mouche. Mais ici, il adressa tout de même une petite prière aux Cinq.

La flèche partit en sifflant vers le mannequin de paille. Le Sgardien la regarda avec attention alors qu’elle filait comme le vent. Elle se rapprocha inexorablement de la cible et…
Atteint le cercle, érigeant Hendrick en vainqueur.

L’assemblée applaudit la performance, bien que le Drow ait cassé son arc en deux et se soit éloigné en jurant dans sa langue natale. Danyal félicita vivement son frère, alors qu’on remettait à celui-ci la prime qu’il avait gagnée. Avec ça, il pourrait peut-être aller jusque Naelis, qui sait ? Sa sœur, folle de joie, prit une partie de la prime et lui dit qu’elle chercherait un endroit convenable où dormir ce soir. Et oui, fini de dormir par terre dans la rue, de se laver à l’eau de mer et de manger ce qu’on voulait bien leur donner ! Enfin ils allaient pouvoir passer à autre chose. Mais il fallait tout de même garder quelques économies. Ce n’était pas non plus une somme astronomique qu’ils avaient reçu. Mais assez pour attirer les personnes aux mauvaises intentions.

Hendrick revenait en marchant à l’intérieur de la ville, le sourire aux lèvres, ce qui était rare en ces temps durs. Sa sœur était loin devant, cherchant une petite auberge pas trop chère, et lui s’arrêtait à certains étals, regardant la nourriture disposée dessus. Les marchands commençaient déjà à remballer, et le soleil déclinait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le fromage du corbeau et la ruse du renard [PV: Anya Lorelei]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [1623] Le fromage du corbeau
» Rapière... mais pas à fromage !
» Enfin ! Baptême Petit Saule / Petit Corbeau
» Embuscade maritime [Corbeau des Mers]
» Gateau au fromage!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: