AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Belle est la rose [ Pv Rhysette ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Castielle
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 169
Âge : 23
Date d'inscription : 13/09/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  32 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Belle est la rose [ Pv Rhysette ]   Mar 21 Avr 2015 - 1:23

Belle est la rose
Rhys & Castielle



Armée d'un panier d'osier particulièrement solide, Castielle, la demi-elfe déambulait paresseusement dans les nombreuses allées de la cité de Thaar. Son esprit s'était drôlement apaisé au cours des derniers jours, mais son sommeil demeurait difficile à trouver pendant ses nuits solitaires et ses pensées finissaient toujours par se tourner misérablement vers un seul homme, un cadavre auquel elle n'avait jamais pu dire adieu. La bonne nouvelle était qu'elle arrivait maintenant à songer à cet homme perdu avec un sourire et non des yeux larmoyants même si son souvenir l'émouvait toujours autant. Elle essayait d'être optimiste, de prier pour détendre ses tristes pensées. Entre temps, l'herboriste tentait de s'émerveiller du nouvel environnement qui l'entourait. Une nouvelle culture, de nouveaux visages. La jeune femme s'attendrissait de voir d'autre demi-elfes comme elle l'était.

-Psst, mam'zelle! souffla une voix près d'elle, attirant aussitôt son attention rêveuse. Une ptite pièce et je vous dis ce que votre destin vous réserve? Une ptite pièce pour une ptit renseignement?

Castielle observa la femme au teint hâlé et aux dents croches, la tête un peu penchée sur le côté. Le visage amaigri de la malheureuse eut aussitôt fait d'attirer sa pitié et elle se rapprocha de la bonne vieille femme doucement, un sourire affable aux lèvres. L'étrangère épousseta ses jupes sales, puis fit une place sur son banc afin que la demi-elfe puisse se joindre à elle. Curieuse, l'apprentie se laissa tenter par les paroles de cette vieille femme. Rationnelle, elle savait que les devineresses n'existaient pas vraiment, qu'il était impossible pour des mortels tels qu'eux de savoir ce que les dieux mijotaient. Elle savait aussi que ce genre de personnages éloquents gagnaient des sous à dire des beaux mots aux gens les plus superstitieux. Elle était curieuse de savoir quelles belles paroles cette femme pourrait bien lui révéler.

-Bonjour, ma bonne dame, la salua l'herboriste en mettant deux petites pièces plutôt qu'une dans la main osseuse de la vieille femme. Que dites-vous, je peux consulter mon avenir auprès de vous? s'enquit-elle ensuite avec un sourire innocent.

La vieillarde eut un sourire narquois en repliant ses longs doigts sur les pièces avant de les ranger dans une large poche dissimulée dans sa jupe plissée. Elle dévisagea longuement la demi-elfe en silence, l'observant de la tête aux pieds. Pendant ce temps, de nombreux passants filaient près d'eux, ignorant les deux étranges femmes qui se contemplaient dans un puissant mutisme.


Jamais elle n'aurait dû prendre pitié de cette femme pensait Castielle qui avait reprit son chemin, les joues enflammées et son cœur qui se tordait d'une intense douleur. Elle bouscula un peu de la foule sur le chemin, tenant son panier d'osier fortement contre sa poitrine comme si elle tentait de se protéger de quelque chose. La vieillarde n'avait rien dit de méchant, bien au contraire, mais les paroles l'avaient tout de même foudroyée plus que nécessaire.

Déboussolée, elle se fraya un chemin parmi la population qui vaquait à ses tâches habituelles dans les rues jusqu'à ce qu'elle tombe nez à nez avec nul autre que Rhys. Son hôte, son sauveur, son ancien client, peu importe ces titres, il était là. En bien meilleure forme que la fois où elle lui avait jeté un seau d'eau sur son visage pâle et ivre.

-M-Monsieur Rhys! s'exclama-t-elle en essayant de paraître le plus calme possible. Elle jeta un œil derrière elle, comme si elle craignait que la vieille dame l'eut suivit afin de crier sur tout les toits ce qu'elle lui avait déclaré. Que faites-vous ici?

La jeune femme fuit le regard de son hôte, les joues un peu rose et fit mine d'arpenter du regard la rue qui se dessinait derrière l'homme devant elle.

-Je faisais les courses en votre absence, mais puisse que vous êtes là, pouvez-vous m'indiquer la boulangerie la plus proche?

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
Rhys
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 98
Âge : 26
Date d'inscription : 15/02/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Belle est la rose [ Pv Rhysette ]   Jeu 23 Avr 2015 - 1:17


...- Monsieur Rhys ! Monsieur Rhys !

...Thomas fit irruption dans sa chambre, ouvrant grand la porte sans toquer, ce qui, s'agissant de Rhys, aurait pu mener a une situation embarrassante. Par chance, cependant, ce ne fut pas le cas. Il semblait avoir couru.

...- Elle vient de sortir !
...- Oh, répondit simplement le jeune homme. Parfait. Merci, le mioche.

...Le concerné se fendit d'un sourire fier, la poitrine bombée et le dos droit, plein du sentiment du devoir accompli, puis disparut aussi vite qu'il était venu, en route vers sa deuxième mission.

...Rhys jeta le rapport truffé d'insultes que Venn' lui avait fait transmettre moins d'une heure auparavant sur la table et se leva, enfila sa veste croisée et passa sa ceinture. Un regard dans le miroir pour vérifier que sa mise était convenable, et un souvenir surgit de nulle part, comme ils ont tendance à le faire. Il entendit la voix d'Oschide : « Rhys : peut-être pas seigneur de Blanval, mais très certainement roi des vaniteux. ». Il lui lançait cette pique a chaque fois qu'il le surprenait en train de jeter un œil à son reflet. Toujours la même. Ça le fit sourire un bref instant, mais il dut vite chasser toutes les pensées qui suivirent, et les émotions qui les accompagnaient. Ça valait mieux. Il quitta sa chambre.

...Nymaël était assis près d'une fenêtre dans la grande salle, un volumineux bouquin sur les genoux, absorbé par sa lecture.

...- Nym.

...Pas de réponse.

...- Nym !

...Toujours pas.

...- Nymaël !

...Il avait dû hausser la voix, mais ça avait marché. L'elfe leva le nez de son ouvrage, un air interrogatif sur le visage.

...- En route !

...L'autre sembla surpris. « Oh, déjà ? », Rhys l'entendit dire derrière lui, mais il ne l'avait pas attendu, prenant déjà la direction de la porte. Il fut vite rejoint par le ménestrel.

...- On fait comme on a dit, fit Rhys alors qu'ils quittaient ensemble la maison. Essaye quand même de faire vite.

...Nymaël prit un air faussement outré.

...- Sachez, jeune homme, que j'étais connu comme le meilleur coursier de Thaar alors que vous en étiez encore occupé a faire des pâtés de sable avec vos propres excré-
...- Plus vite que ça !, l'interrompit Rhys en essayant de ne pas rire.

...Il se tourna vers la maison et chercha Thomas du regard. Accoudé à une fenêtre, le gamin lui pointait une direction.

...- Elle est partie vers le marché !

...Le jeune homme lui répondit par un sourire, puis prit la direction qu'il lui avait indiquée. Il faudrait qu'il pense à lui ramener une sucrerie, quelque chose, pour le remercier. Le mioche avait son utilité.

...Retrouver Castielle dans le marché s'était montré ardu, mais il avait fini par réussir. Il prit la chose comme une filature classique : il la suivit de loin, disparaissant de la rue à chaque fois qu'elle s'arrêtait, ne recommençait à la suivre qu'il fois qu'elle avait fait plusieurs pas... Venndorn lui-même n'aurait pas fait mieux.

...La jeune femme s'arrêta a ce qui semblait être l'échoppe d'une diseuse de bonne aventure. Surpris, Rhys se cacha néanmoins derrière un étal. Il n'aurait pas pensé que Castielle était du genre superstitieux, et savait qu'elle était trop intelligente pour croire qu'il s'agissait là d'autre chose que du commerce des belles paroles. Alors que faisait-elle là ? Il n'eut pas le temps de se poser beaucoup de questions : une minute à peine après qu'elle se soit assise, la demi-elfe décampait, bousculant au passage quelques passants... prenant la direction de chez eux. Or il était impossible que Nymaël soit déjà rentré. Rhys devrait donc faire ce pour quoi il était venu : retenir Castielle aussi longtemps que possible.

...Coupant par une allée parallèle, il se hâta de revenir à la hauteur de la jeune femme et tourna juste à temps, rejoignant l'allée qu'elle empruntait, pour tomber nez à nez sur elle. Elle avait l'air déboussolée et ses joues étaient roses de gêne. Même ses yeux étaient fuyants. Amusé par l'état de la jeune femme, Rhys aurait payé son poids en or pour savoir ce que la diseuse de bonne aventure lui avait dit.

...- M-Monsieur Rhys! Que faites-vous ici? 

...Il feignit la surprise, probablement mieux que Castielle qui tentait par tous les moyens de sembler aussi calme que possible.

...- Castielle ! Le hasard est avec moi, on dirait. J'étais venu pour des fleurs, mais il semblerait que je n'aie plus besoin de chercher, fit-il avec un clin d’œil.

...La bouche de Rhys avait ce don, cette faculté irritante, de souvent dépasser sa pensée. Des fleurs ? Vraiment ? Comment allait-il justifier des fleurs ? Nymaël achetait ses plantes lui-même et refusait catégoriquement de laisser qui que ce soit le faire à sa place, Erin n'était pas du genre – enfin, essayait de convaincre les autres qu'elle ne l'était pas – Ellandra encore moins, et lui aurait probablement ri à la figure s'il lui avait présenté des fleurs. Imaginer la réaction d'Olvar face à un bouquet que lui tendrait Rhys lui donnait envie de rire, aussi caressa-t-il l'idée pendant un instant. Venn' les lui jetterait au visage avec une insulte, Ballard ne dirait rien mais s'en occuperait nuit et jour jusqu'à-ce qu'elle fannent. Il se demanda comment Sickert réagirait si Rhys les lui offrait, et encore plus s'il les offrait à Finnegan à la place. Ça aussi, rien que pour la réaction du mercenaire, c'était tentant
Heureusement, la jeune femme ne lui demanda pas la moindre justification, et le sortit de l'embarras qu'il s'était lui-même causé en lui demandant ou se trouvait la boulangerie la plus proche. Occasion rêvée de l'emmener dans la direction opposée à la maison. C'était parfait.

...- Ce n'est pas le plus proche, répondit-il, mais je connais un très bon boulanger. C'est par ici.

...Ils se mirent en marche, direction l'Épi, du quel il était un habitué.

...- Vous avez l'air... Peu sereine. Tout va bien ?

...Il tenta tant bien que mal de dissimuler le fait que voir Castielle ainsi gênée l'amusait beaucoup, et se demanda si ça marchait.
Revenir en haut Aller en bas
Castielle
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 169
Âge : 23
Date d'inscription : 13/09/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  32 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Belle est la rose [ Pv Rhysette ]   Jeu 23 Avr 2015 - 21:26

Belle est la rose
Rhys & Castielle



La demi-elfe ignorait pertinemment ce que faisait son hôte sur le marché. En fait, elle ne connaissait, pour la plupart, la majorité de ses déplacements, mais cela ne la dérangeait pas plus que nécessaire. Monsieur Rhys était un homme libre possédant ses propres préoccupations et ses engagements, mais le fait de le voir ici, présentement, la dérangeait un peu. Castielle aurait apprécier pouvoir digérer les informations de la fausse voyante dans le calme avant de devoir affronter l'une des personnes qu'elle côtoierait pour un temps indéterminé, mais suffisamment long pour l'embarrasser de sa présence.

Respectueuse, elle lui fit une courte révérence en guise de salutation.

-Pourquoi des fleurs, monsieur Rhys? s'enquit innocemment Castielle qui haussa un sourcil, n'imaginant point cet homme s'amuser dans les petits jardins de sa demeure, dans les pots de Nymael ou en train de décorer aussi joliment sa maison. Elle se rendit compte ensuite qu'elle avait ignoré le commentaire flatteur de son ami. Des jolis mots ne vous rendent point moins vilain garçon, monsieur, ajouta-t-elle avec une moue amusée, un charmant contraste avec son effarement précédent. Je dois cependant admettre que la saison est jeune et belle et que quelques couleurs chez vous seraient très agréables. De si doux parfums dans les chambres aideraient au repos.

Castielle, parlant de repos? Oui, c'était ce qu'elle faisait, mais elle n'était réellement pas contre l'idée de quelques simples bouquets ici et là. Elle avait toujours su trouver son havre de paix autour de la nature, mais était-ce l'un des facteurs qui l'avaient guidée vers l'herboristerie et ses potions miraculeuses.

-Il vaut mieux se rendre à ce boulanger que vous appréciez tant, conclut-elle doucement en emboîtant gracieusement le pas de son hôte. À cette heure-ci, il devrait encore être frais. Je comptais préparer une large potée, si vous étiez curieux de connaître mes intentions pour le dîner de ce soir, elle leva la tête vers Rhys avec un sourire, il vaut mieux utiliser le porc salé traînant dans le cellier avant que le sel ne puisse plus être en mesure de le conserver de manière appropriée.

L'herboriste avait toujours été bonne cuisinière. Ou plutôt, elle avait été décente autrefois et s'était ensuite améliorée. Elle aimait les pas simples, mais qui restaient suffisamment goûter pour titiller les sens du pauvre tout comme ceux du riche aux goûts dispendieux  et excentriques. Elle adorait nourrir tout les membres du domaine de Rhys, elle avait l'impression de s'occuper d'une grande famille comme elle n'en avait jamais eu et cela lui faisait drôlement plaisir. Ses instincts maternels prenaient le dessus.

Elle hésita lorsque Rhys s'enquit de son état peu serein, ce qui la poussa à le rassurer d'un bref sourire.

-J'ai encore du mal à m'habituer à cette ville, mais je devrais davantage m'y plaire en sortant plus souvent, avoua-t-elle ce qui était tout à fait vrai, en un sens. Je me sens encore déboussolée par les évènements des derniers cycles, j'admet cela, elle parlait bien sûr du décès de leur ami commun, de sa désertion précipitée du campement militaire et de cet affreux qui lui avait glisser un couteau sous la gorge, toutefois j'arrive désormais à marcher vers l'avant sans jeter un coup d'œil derrière mon épaule.

Détendue, ses doigts se décrispèrent et pu tenir plus élégamment son panier d'osier qui contenait déjà quelques vivres qui serviraient à compléter son repas de ce soir.

-M'occuper de votre domaine est très bon pour esprit et me rappelle beaucoup mes tâches lorsque je vivais encore à Diantra, c'est une routine dont je ne souhaite pas me défaire, dit-elle doucement en figeant son regard sur l'horizon. J'ai bien aimé préparer de nouveaux vêtements pour madame Finnegan et monsieur Sickert. Au final, il ne restait plus de tissus pour moi-même, mais cela ne me dérange pas, mes deux robes sont encore en bonne état, considérant ma situation.

En parlant de ces propres vêtements, elle agita légèrement sa jupe autour d'elle afin d'en retirer la poussière qui s'y était fixée à force de traîner dans les rues sèches.

-J'espère que la présence de Thomas de vous dérange pas? demanda-t-elle soudainement, craintive en ce qui concernait ce jeune homme particulièrement utile autour de la maison. C'est un brave garçon. Il obéit aisément et il veut absolument se rendre utile pour le bien de tous. Savez-vous ce qu'il m'a demandé récemment? Il aimerait que je lui apprenne à lire! déclara la jeune femme avec un grand sourire rêveur. Je crois qu'il est important qu'il reçoive une meilleure éducation et je compte bien lui apprendre à lire et à écrire, il était heureux lorsque j'ai accepté sa requête.

Elle soupira d'aise, émerveillée par ce petit bout d'homme qui tentait de prendre sa vie d'orphelin en mains.

-Il vous apprécie beaucoup, vous savez, je peux le voir dans ses yeux.

Un doux parfum frôla ses narines et Castielle se tourna pour apercevoir un petit kiosque sur lequel traînait des pots de fleurs et ainsi de suite. La demi-elfe haussa un sourcil et jeta un coup d'oeil à son hôte si amical.

-Ne désiriez-vous quelques fleurs pour votre maison, monsieur Rhys?

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Belle est la rose [ Pv Rhysette ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Belle est la rose [ Pv Rhysette ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Belle comme une rose. Fatale comme ses épines ___ Kimberly
» LEIA ROSE BUCKLEY ? ariana grande
» LA ROSE
» Ceux qui veulent une belle fin à leur histoire doivent l'écrire eux-mêmes- Rose's links
» BELLE TAPISSERIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: