AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Couronnement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vaea d'Olyssea
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Âge : 28
Date d'inscription : 02/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21ans (né en 986)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Couronnement   Jeu 21 Mai 2015 - 23:06

Fin de la 6ème ennéade de Barkios

Il y avait longtemps que la capitale Olysséenne n'avait plus connu pareille effervescence. À l'exception du jour où la nouvelle de la disparition d'Arsinoé avait éclaté au grand jour. Les badauds s'étaient répandus dans les rues, et les rumeurs aussi. Avec une rapidité affolante.

Il en fut de même aujourd'hui. À cette différence que l'ambiance était plus à la fête. On ne pleurait pas une dirigeante aujourd'hui, on s'apprêtait à en acclamer une. Et tout autour du Castel, l'on se pressait pour tenter d'apercevoir le moindre petit détail. Qu'il s'agisse d'un des invités ou simplement d'un petit bout de tissu.

Perchée en haut d'une tour et à moitié dissimulée par une lourde tenture de velours, Vaea d'Olyssea observait l'agitation sans prononcer le moindre mot. D'ici une heure tout au plus, elle serait à la tête de ces terres, et contrairement à ce qu'elle avait imaginé ces dernières années, son angoisse était palpable. Aujourd'hui l'ambition de toute une vie, aussi courte soit-elle, prenait forme. Il y avait de quoi s'inquiéter. Et si quelque-chose dérapait ?

Délaissant son poste, la jeune femme traversa la vaste chambre qui serait bientôt totalement sienne, et vint se planter devant le miroir dans lequel elle pouvait se mirer entièrement. Aujourd'hui elle s'était autorisée à quitter ses habits de deuils, au profit d'une longue robe immaculée, dont la blancheur s'accordait parfaitement à son teint de porcelaine. Sa sombre chevelure, relevée en un chignon savamment parsemés de perles offrait à l'ensemble un contraste tellement parfait, que l'arrogante demoiselle se trouva presque intimidée par son propre reflet. Jamais elle n'avait été plus en beauté, et quel mal y avait-il à le reconnaître après tout ? Un sourire se fraya un chemin jusqu'aux lèvres carmines de la future Baronne, et ses traits se détendirent légèrement. Elle ferait sensation, et tout se passerait pour le mieux.

De longues minutes s'écoulèrent durant lesquelles il aurait été de bon ton de prendre repos. Mais l'impatience de Vaea était telle qu'elle se contenta de traverser la pièce de long en large jusqu'à ce que, finalement, trois coups retentissent contre le bois de la porte.

Retrouvant presque instantanément l'air serein qu'elle s'imposait en pareilles circonstances, la jeune-femme autorisa sa suivante à entrer. L'expression admirative de cette dernière achevant de la rassurer, Vaea n'écouta que d'une oreille distraite le discours qu'elle lui tenait. Il était l'heure d'y aller.

Sans se presser, la dame traversa couloirs et escaliers jusqu'à atteindre la salle où se déroulerait la cérémonie. La salle du trône, ni plus ni moins. Il ne fallut que quelques secondes pour que son regard balaye l'assemblée. Il faut dire qu'ils n'étaient pas nombreux, et sans doute était-ce cela le seul petit regret de la Dame d'Olyssea. Après tout, quelle meilleur occasion aurait-elle pu trouver à fêter ? Qu'à cela ne tienne, la réception aurait lieu plus tard et elle serait à la hauteur de sa réputation. Pour l'heure, le plus sage était de ne pas se perdre en fioritures.

Invités privilégiés et maîtres de cérémonie attendaient déjà la suite des événements, et bientôt, Vaea fit face à la prétresse de Néera et à Godefroy de SaintAimé, régent du Marquisat de Sainte-Berthilde. Un peu plus en retrait, le Seigneur d'Östmar et Lesceline d'Olyssea ne pipaient mots.

Du petit nuage sur lequel elle avait l'impression de trôner, Vaea entendit la prêtresse prononcer quelques mots, et la vit ensuite tendre la couronne baronniale au suzerain. Lorsque ce fut fait, ce dernier s'acquitta à son tour de sa tâche, et d'un geste emprunt de noblesse, il posa son fardeau sur la chevelure noir de geais. Il n'en fallut pas plus pour que la demoiselle ne se sente défaillir. Mais elle tint bon, et lorsque sa voix s'éleva, elle était aussi claire qu'assurée.

- Je jure fidélité et loyauté à notre suzerain, Godefroy de Saint-Aimé...

Et comme l'exigeait la tradition, Vaea, nouvelle Baronne d'Olyssea embrassa le régent avant de recevoir de ses mains, le symbole de la baronnie.
Spoiler:
 

Un pendentif topaze, taillé et forgé pour l'occasion
Revenir en haut Aller en bas
 
Couronnement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'hostellerie de Fondcombe
» Traduction
» Garmin [Roi des nains]
» PNJ d'Aragorn
» Reis Glorios [Couronnement du Roy de Sgarde]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Marquisat de Sainte Berthilde :: Baronnie d'Olyssea-
Sauter vers: