AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Correspondances éparses de M. Niklaus d'Altenberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niklaus d'Altenberg
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 408
Âge : 29
Date d'inscription : 20/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Correspondances éparses de M. Niklaus d'Altenberg   Mer 3 Juin 2015 - 22:40

Correspondances éparses de M. Niklaus d'Altenberg




Dernière édition par Niklaus d'Altenberg le Jeu 31 Déc 2015 - 10:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Niklaus d'Altenberg
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 408
Âge : 29
Date d'inscription : 20/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Correspondances éparses de M. Niklaus d'Altenberg   Mer 3 Juin 2015 - 23:07

Informations de la correspondances:
 





Baronnie du domaine royal d'Apreplaine

Monsieur Niklaus Anasis Termal D'Altenberg




Manoir d'Altenberg, Apreplaine,
Tariho de la 7ième ennéade de Bàrkios de la 8ème année du 11ème cycle,

Madame, Monsieur,

La Couronne ayant disparue, et ayant décidé d’utiliser ma liberté de parole, je vous écris ces quelques mots. Je vous prie de bien vouloir trouver ci-après quelques écrits à votre attention vous invitant à venir discuter de l’état grave dans lequel se trouvent nos contrées et à entendre une proposition que j’espère pouvoir vous convaincre de son bien fondé. Je me propose dans ces circonstances funestes à tenter de remédier aux différends qui sont ceux de notre pays.

Je ne cherche à l’heure actuelle aucune fonction de gouvernance et ne souhaite que permettre à nos contrées de retrouver la paix. La situation étant envenimée, je pense qu’il est nécessaire de reprendre un dialogue par l’intermédiaire d'un médiateur. Au plus profond de moi-même, j’espère pouvoir forger un consensus et je vous invite en conséquence à venir me rencontrer, n’ayant aucun parti pris pour aucun des camps qui divisent à présent notre beau pays.

Comme vous le savez, je n’ai aucune prétention à être le parangon de ceux qui dans notre pays cherchent à défaire les maux qui sont notre lot commun actuel ou encore à me faire l’unique représentant de la volonté de changer notre condition en utilisant l’expérience raisonnée dans le cadre de notre système de valeurs contemporaines.

Mais les maux sont si grands et nos contrées si enfoncées dans le chaos qu’il m’apparait nécessaire d’utiliser toute la force dont nos volontés sont capables pour tenter de nous sortir des impasses dans lesquels la Providence et nous-mêmes nous sommes mis. Si nous échouons, le changement rationnel et raisonné sera préjudicié dans toute la péninsule, laissant comme actuellement les orthodoxes de la pensée monarchique et les révolutionnaires de cette même pensée se combattre. Mais si nous réussissons, de nouvelles méthodes et de nouvelles espérances pourraient renaitre dans toute la Péninsule et même dans tout le continent, et nous pourrions marquer la première page d’une ère nouvelle de prospérité et de paix pour nos peuples. Ces raisons me suffisent à m’aventurer à vous proposer quelques réflexions qui, si elles sont peut-être teintées du désavantage que j’ai en termes de distance et de connaissance partielle de votre territoire, pourront susciter votre intérêt.

A l’heure actuelle les sympathisants de nombreuses personnes se regroupent en coalitions, en factions dont l’affrontement pourrait indiquer le retour à une guerre civile. Je souhaite au contraire que nos problèmes se résolvent par le dialogue et j’invite tous les acteurs, petits et grands, au lieu de prendre parti pris pour l’une ou l’autre personne, à venir présenter leurs points de vue de manière ouverte, sans passion. Nous trouverons ensemble, j’en suis certain, un compromis acceptable pour tous et qui soit en accord avec les besoins des hommes et la bienveillance de nos Dieux.

Car à l’heure où des clans se forment, nous nous demandons tous si l’urgence est bien comprise et notre instinct de survie, et les pressions que chacun peut avoir, nous poussent à choisir des camps. Ce tourbillon affreux ne peut finir que dans la guerre et l’affrontement. Je ne le veux pas. Et je pense que beaucoup parmi nous ne le veulent pas. Je suis certain que nos différends sont surmontables.

C’est pourquoi je souhaite votre appui, votre aide et votre présence dans la confection rapide d’un sommet en Apreplaine. Je vous demande de venir avec le minimum d’escorte que vous pensez nécessaire à votre sécurité et ne pouvant dépasser dix hommes. Vous seul ou votre représentant participera aux discussions, de manière à éviter les mouvements de foule qui nous ont fait tant de tord par le passé.

Le sommet se tiendra dans le manoir de la Bonté, à proximité du village de Waldhouse et du monastère du même nom, non loin de Syriac, dans mon domaine d’Apreplaine. Syriac est à trois heures de marche du sommet. L’ordre au sein du sommet sera assuré par la sénéchaussée d’Apreplaine, de manière à avoir une police neutre. Vos gardes dormiront dans des camps à part en limite du parc du manoir et seuls votre personne, ou votre représentant, ainsi que trois aides seront admis. Il en ira de même pour chacun. Nous assurons l’intendance et l’hospitalité des représentants à nos frais.

Le sommet se déroulera en deux parties, d’abord une partie visant à récupérer l’ensemble des demandes, soit individuellement, soit par faction, ensuite la négociation de compromis. Nous espérons ainsi arriver à une feuille de route permettant d’aplanir petit à petit les différends et de retourner dans un délai raisonnable dans l’union, en donnant les chances à chacun d’être satisfait du résultat.

Je serai extrêmement obligé de votre présence et vous remercie d’avance pour l’avancée pour la paix et la prospérité que vous montreriez. Dans le cas où vous ne pourriez participer, je vous remercie des quelques instants que vous m’avez accordé, et j’espère pouvoir vous apporter de bonnes nouvelles rapidement.

En vous priant d’accepter mes sentiments les meilleurs,

Niklaus d'Altenberg



__________________________________________________

La suite de cette correspondance pour M. de Missède se trouve ici.
Revenir en haut Aller en bas
Niklaus d'Altenberg
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 408
Âge : 29
Date d'inscription : 20/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Correspondances éparses de M. Niklaus d'Altenberg   Dim 5 Juil 2015 - 19:25

Informations de la correspondances:
 





Baronnie du domaine royal d'Apreplaine

Monsieur Niklaus Anasis Termal D'Altenberg




Manoir d'Altenberg, Apreplaine,
Arkuisa de la 8ième ennéade de Bàrkios de la 8ème année du 11ème cycle,

Monsieur de Velteroc,

N'ayant pas eu de nouvelles depuis quelques temps, je me permets de vous envoyer ces quelques lignes qui vous parviendront rapidement je l'espère. J'ai appris avec tristesse et consternation que la maladie vous a frappé. Recevez de ma part et de celle des habitants de l'Apreplaine nos vœux les plus sincères pour votre prompt et complet rétablissement.

Les circonstances que vous connaissez m'obligent à continuer d'avancer dans l'organisation du sommet de Waldhouse, qui, je l'espère, nous réunira bientôt. Ne prenez pas ombrage de cette décision qui ne saurait être un manque de respect envers votre personne. Pour autant, ma conscience et l'extraordinaire crise que nous traversons m'obligent à poursuivre mon entreprise sans attendre.

Bien que la situation soit complexe et que beaucoup réfutent avec amusement les chances de succès des discussions que j'organise, je reste confiant et déterminé dans ma démarche. A ce titre je souhaite, en amont du sommet, vous inviter dans ma modeste demeure dès votre rétablissement. Cette dernière est sise à quelques lieux de la bourgade d'Apreplaine.

Votre venue nous permettra de discuter de vive voix avec vous du sommet et du futur de notre pays, ainsi que de l'occupation des terres de l'Apreplaine. Les questions à aborder sont nombreuses et le temps nous manque pour effectuer nos échanges de manière épistolaire.

En vous priant d’accepter mes sentiments les meilleurs, et en espérant votre réponse que j'espère positive.

Niklaus d'Altenberg

Revenir en haut Aller en bas
Niklaus d'Altenberg
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 408
Âge : 29
Date d'inscription : 20/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Correspondances éparses de M. Niklaus d'Altenberg   Mer 28 Oct 2015 - 0:03

Informations de la correspondances:
 





Baronnie du domaine royal d'Apreplaine

Monsieur Niklaus Anasis Termal D'Altenberg




Monastère de Waldhouse, Apreplaine,
Julas de la 1ièreennéade de Verimios de la 8ème année du 11ème cycle,

Votre honneur,

Vous sachant encore des nôtre à Waldhouse, je souhaite vous inviter à dîner à notre propriété de Neubrück à quelques kilomètres au sud. Les travaux afin d'ériger à nouveau une autorité fonctionnelle sont nombreux et je souhaiterai vous faire connaître certaines de mes préoccupations à ce sujet.

Croyez bien que je suis entièrement dévoué à l'amélioration des conditions de notre peuple dans le royaume en générale et en Apreplaine en particulier. C'est à ce titre que je demande à Votre Honneur de bien vouloir m'accorder à nouveau sa confiance et à accepter cette invitation.

Afin d'être tout à fait honnête avec Vous, je souhaite d'ores et déjà vous prévenir que je souhaiterai pouvoir vous convaincre de me conserver à la tête de l'Apreplaine au cours de ce dîner.

En vous priant d’accepter mes sentiments les meilleurs, et en espérant votre réponse que j'espère positive.

Niklaus d'Altenberg

Revenir en haut Aller en bas
Niklaus d'Altenberg
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 408
Âge : 29
Date d'inscription : 20/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Correspondances éparses de M. Niklaus d'Altenberg   Dim 17 Jan 2016 - 16:20

Informations de la correspondances:
 





Baronnie du domaine royal d'Apreplaine

Monsieur Niklaus Anasis Termal D'Altenberg




Manoir de Vallancourt, Vallancourt,
Arkuisa de la 5ième ennéade de Verimios de la 8ème année du 11ème cycle,

Chers collègues,

Ayant joué un rôle de médiateur dans les querelles que nous avons vécues depuis de nombreuses ennéades, je viens vers vous après l'annonce, toute nouvelle, de la maladie de M. du Lyron. Cette dernière à des conséquences graves sur les anciennes terres royales et sur la situation politique de nos terres. Je vous demande donc, avec Son Honneur de Vallancourt, de nous rejoindre au plus vite à Vallancourt afin que nous puissions discuter plus amplement de la suite que nous devons donné à notre action, et de manière à ce que les anciennes terres royales puissent discuter avec calme et sérénité de leur avenir.

Nous débuterons nos discussions qui s’étendront pour une journée entière à partir d'Oglicos de cette semaine. Un congrès étant convoqué à Diantra à partir de la prochaine énnéade, nous pourrons fixer ainsi les conditions de notre participation.

En vous priant d’accepter nos sentiments les meilleurs,

Niklaus d'Altenberg



__________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Niklaus d'Altenberg
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 408
Âge : 29
Date d'inscription : 20/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Correspondances éparses de M. Niklaus d'Altenberg   Lun 18 Jan 2016 - 21:37

Informations de la correspondances:
 





Baronnie du domaine royal d'Apreplaine

Monsieur Niklaus Anasis Termal D'Altenberg




Manoir de Vallancourt, Vallancourt,
Arkuisa de la 5ième ennéade de Verimios de la 8ème année du 11ème cycle,

Chers amis,

C'est avec émotion que je vous demande de bien vouloir me rejoindre la capitale de notre ancien royaume. Comme vous le savez ces dernières énnéades ont été riches en discussions et la triste réalité de la santé de Messire du Lyron nous oblige à constater que la paix de Waldhouse n'a plus vocation a être appliquée. A ce propos j'ai pu vous proposer, au nom des nobles des terres royales, une proposition sur laquelle nous avons pu débattre soit directement, soit à l'aide vos assesseurs à Diantra investis de vos pleins pouvoirs.

Nos débats et nos compromis ne furent pas vains puisque nous sommes arrivés à un texte permettant de forger, pour la première fois dans l'Histoire de notre chère Péninsule un régime aristocratique se partageant l'autorité régalienne de notre souverain disparu.

A ce titre, et dans la perspective de sceller cette union je vous fais connaître, par cette missive, mon intention de convoquer la première séance de la Diète de la Ligue. Et je vous invite en conséquence à entamer tous les préparatifs pour faire venir en la capitale les représentants de votre autorité ainsi que vos vassaux.

Nous considérons que les préliminaires sont à présents fixés pour permettre une telle séance inauguratrice de la Ligue et nous escomptons que cette charte permettra d'obtenir rapidement les effets salutaires que nous espérons tous.

Je vous ai fourni une liste des personnes convoquées en annexe de ma présente missive. Si une personne venait à manquer je vous prie de croire qu'il s'agit d'un oubli honnête de ma part et non d'une mauvaise intention et vous invite à répercuter cette invitation auprès de qui vous paraîtra bon.

En vous priant d’accepter nos sentiments les meilleurs,

Niklaus d'Altenberg



__________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Correspondances éparses de M. Niklaus d'Altenberg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Correspondances éparses de M. Niklaus d'Altenberg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Niklaus d'Altenberg - Baron d'Apreplaine - Arichis
» Niklaus Mikaelson - Feat. Joseph Morgan
» Niklaus Mikaelson (Joseph Morgan) PRIS
» Dream Team + histoires éparses
» niklaus - nous sommes tous nés pour mourir un jour, surtout vous...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Terres royales :: Baronnie d'Apreplaine-
Sauter vers: