Partagez | 
 

 Les Gardiens d'Anaëh ~ Elfes [3]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sapientia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Les Gardiens d'Anaëh ~ Elfes [3]   Jeu 16 Juil 2015 - 14:03


Discutons à lame rompue

Malgré ce que pense bon nombre d'humains et la présence d'un roi ou d'une reine, la société elfique a cela d'étrange qu'elle est avant tout consensuelle. Imposer une décision qui n'est pas acceptée par le plus grand nombre serait contre productif, car la majorité continuerait de l'enfreindre. Seule exception réelle : l'armée.
Anaëh est découpée en protectorats, représentés par un Protecteur, par les elfes des Cités. Chaque protectorat a pour vocation de protéger l'équilibre de la nature et les vies elfes sur ses terres. Pour cela, les elfes usent autant que possible de diplomatie, mais la Première Forêt regorge de monstres et ses trésors attirent la convoitise des autres races. Le recours aux armes est parfois nécessaire. Hélas, même dans un cas d'attaque, les discussions sont longues avant de mettre un plan a exécution.




  1. Tàrion Melendil ~ Lieutenant de cavalerie de l'Armée royale [Libre]
  2. Sandriel Nëiris ~ Commandant du Corps Auxiliaire de l'Armée royale [Libre]
  3. Valëa Tiril ~ Conseillère d'Ardamir et Soeur de l'ancien Protecteur [Libre]
  4. Mâtirith Aun'galorn ~ Haut-Prêtre de Tari et Seigneur-Protecteur d'Holimion [Libre]



Dernière édition par Sapientia le Sam 19 Mai 2018 - 21:36, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sapientia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Les Gardiens d'Anaëh ~ Elfes [3]   Jeu 16 Juil 2015 - 14:05

TÀRION MELENDIL [Libre]


Autre proposition pour l'Avatar

Surnom(s), titres honorifiques, si existants : Dit "le Brave"

Description : 735 ans, Mâle, alignement loyal bon.
Une longue chevelure de couleur d'ébène arbore le visage fin et anguleux de notre taledhel. Ses yeux d'un bleu océan contraste avec le reste de son minois. Un corps élancé et svelte mais formé sans la moindre exagération témoigne de ses années de combat au sein de l'armée royale elfique et plus précisément de la cavalerie. Sa beauté lui valut bon nombre de compliment de la part de la gente féminine. Étant l'un des deux lieutenant du Capitaine Nöldorion, il porte sur lui l'armure des officiers de la cavalerie, à la fois légère et compacte. Il fait partis du corps des guerriers montés ainsi son armure se voit plus fournis concernant les protections. Une cape d'un bleu profond et sombre indique également son rang dans la cavalerie. Melendil Tàrion à la particularité de se battre avec deux longues lames elfiques qu'il porte avec élégance sur le dos.

Personnage noble de caractère, c'est aussi le plus téméraire et le plus vaillant de tous les cavaliers de Delyndil. Ami de toujours du capitaine, son courage et sa fougue a été à mainte reprise observé par ses compagnons d'armes. Combattant aguerris, il est sans nul doute l'un des plus grands bretteurs de l'armé. Il à participé à de nombreuses batailles y compris la dernière en date celle du fort Ellyrion où les pertes furent terribles. Ce fut aussi lors de cette bataille qu'il fut surnommé "Le brave" pour avoir secouru  plusieurs de ses frères d'armes de l'infanterie et des aigles. Néanmoins c'est une personne qui réfléchit avant d'agir mais c'est aussi quelqu'un qui n'hésitera pas à dire sa façon de pensée si besoin est.

Histoire : Les faits d'armes de Melendil,le Brave sont connus des elfes, en effet beaucoup de jeunes guerriers elfes de l'épine dorée ne jurent parfois que par sa son nom. Il se fit surtout remarqué lors de la bataille d'Ellyrion où lors de la retraite il chargea seul afin de sauver plusieurs soldats de l'infanterie et des Aigles retenu encore à l'arrière et dont le sort allait être noué. Il est a noter que Melendil perdit son jeune frère Parthénon lors de la bataille d'Ellyrion.

Je vous laisse libre quand a l'intégration de Melendil au sein de l'armée et de la cavalerie, il n'y que ce passage que vous pouvez élaborés selon vos soins concernant ce personnage.

Relation avec le demandeur : Il est l'un des deux Lieutenants de Delyndil Nöldorion de la cavalerie elfique - Protecteur envers ses frères et soeurs d'armes, il promit à son ami de veiller sur le cadet des Nöldorion.

Précisions supplémentaires : A pour particularité de se battre avec deux lames (en plus de la lance que possède chaque cavalier, étant un officier il a le choix de ses propres armes)

Lien vers la fiche du demandeur : Delyndil Fervelion


Dernière édition par Sapientia le Mer 26 Aoû 2015 - 22:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sapientia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Les Gardiens d'Anaëh ~ Elfes [3]   Mar 8 Nov 2016 - 14:34

SANDRIEL NEIRIS


Surnom(s), titres honorifiques, si existants : Capitaine des troupes auxiliaires de l'armée Royale. la Lance de Carpacelva.

Age : au tour de 400ans


Description :
Jadis un lancier des plus reconnu, le meilleur lancier au monde d'après ses propres dires, la guerre et le deuil l'ont beaucoup marqué, et cela se voit. Approchant à peine des quatre siècles, son visage émacié commence à accuser la fatigue des ans. Des rides apparaissent déjà sur son visage et ses cheveux sont plus ternes qu'autrefois.

Après une période très difficile, sa nature volontaire et provocante l'a poussé à continuer.

Caractériel, il a également gardé son esprit très vif et sa langue cinglante. Plus jeunes, son insubordination et son fort caractère lui ont souvent valu des problèmes. Ses supérieurs n'appréciaient que moyennement son orgueil démesuré, mais sa façon d'être et son talent sont également ce qui lui valut les amis des plus fidèles.



Histoire :
Dans l'invasion drows, certains ont eu de la chance. Certains n'ont perdu aucun membre de leur famille. Sandriel ne fait hélas pas partie de ceux-là.

Élevé par sa mère, herboriste, c'est elle qui lui apprit très tôt les rudiments de la médecine et la connaissance des plantes. Elle aurait voulu qu'il prenne sa suite, mais le jeune elfe était intrépide et parvint à entrer à l'académie militaire d'Alaendir. Même une fois dans le service actif, il se fit rapidement remarquer. Il était doué, le meilleur lancier de sa génération... et peut-être de celle de ses aînés également.

Son orgueil était au moins aussi incroyable que son talent sur le champ de bataille. Et malgré tout, après avoir enchaîné quelques actions d'éclat, le capitaine des Aigles en personne lui demanda d'intégrer le groupe d'élite. Il était encore très jeune pour un tel honneur.

C'est dans les Aigles qu'il rencontra certaines des personnes les plus importantes dans sa vie, notamment sa future femme: Mirahn. C'était une archère de talent, aussi douce et altruiste qu'il pouvait être vantard et irrespectueux. Mais son caractère était suffisamment inébranlable pour que leur jeune elfe en tombe éperdument amoureux.

Lors de la débâcle du Fort de l'Armée royale, de nombreux soldats perdirent la vie. Trop pour pouvoir les compter. Sandriel vit périr sa femme et la plupart de ses amis présent ce jour là. Effondré, fou de chagrin, il brisa la lance qui n'avait pas réussit à sauver les personnes qu'il aimait en promettant qu'il ne prendrait plus jamais une seule vie.

Il se serait probablement laissé mourir sans l'appui des rares survivants et l'arrivée du Voile. Il releva la tête contre toute attente. Sa mère lui avait enseigner l'art de soigner. Ainsi il gagnerait la gloire et la rédemption.  

Lorsqu'il revint se présenter à l'Armée royale en tant que guérisseur après 5ans d'absence, ses anciens frères d'arme eurent du mal à croire ce qu'ils voyaient. Mais pour ses loyaux services et les capacités qu'il avait montré, on le nomma Lieutenant des guérisseurs. Très vite, il accéda au grade de capitaine, à la mort de ce dernier à Eraison.

Relation avec les personnages :
-meilleurs ami d'Halyalindë Yasairava (seul survivant de l'équipe d'Aigle dont elle faisait parti)

Précisions supplémentaires :
Tous les aménagements sont possibles à part le prénom (déjà utilisé  au cours de mes rps) et sa décision d'arrêter de combattre.

Lien vers la fiche du demandeur : Halyalindë Yasairàva
Revenir en haut Aller en bas
Sapientia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Les Gardiens d'Anaëh ~ Elfes [3]   Mer 4 Jan 2017 - 18:05

Valëa Tiril



    Âge : 241ans
   Titres : Conseillère d'Ardamir - Ancienne Main Droite de Dragan

   Description :
Soeur Aînée de Dragan, elle a les mêmes traits typiques de la lignée Tiril. Une peau basanée qu'on attendrait bien plus d'une elfe de Noss et des cheveux d'un blanc si brillant qu'ils en paraissent argentés et soulignent un regard bleu glacier.


   Histoire :
La lignée Tiril semble être bénie de Kÿria, en plus de grandes fratries des naissances jumelées ont parsemées leur histoire. Valëa était déjà presque adulte lorsque Dragan et sa sœur jumelle vinrent au monde, emportant la vie de celle qui leur avait donné le jour. Attentionnée et douce, elle les aima pourtant comme une mère et plus d'une fois il lui arriva de protéger ses cadets autant que de les disputer.

Lorsque sa jeune sœur et son frère furent tuer dans une attaque de bêtes sauvages sur le chemin de ses noces, ce fut le premier coup de glas. Sa sœur aînée ne survécu pas au chagrin. Il ne resta alors plus que Dragan et elle.

Son frère fut nommé Protecteur d'Ardamir. Elle devint sa main droite. Mais cela ne dura qu'une vingtaine d'années. Après avoir mis au monde deux adorable jumeaux, la femme de Dragan rendit l'âme. Puis, quelques mois plus tard, il la suivit dans une tentative désespérée de rapprochement entre les elfes et les humains pour enrayer l'approche drows.

Dans son chagrin, elle refusa d'assurer la transition comme le doit normalement la Main Droite d'Ardamir. Peu lui pardonnent d'avoir laisser Ardamir se débattre dans une période aussi trouble, mais par respect, elle a conservé sa place de Conseillère. Accompagnée presque sans arrêt d'un jeune prêtre de Kÿria pour éviter que la solitude ne lui pèse trop, elle s'occupe de ses neveux comme s'ils étaient ses propres enfants.


   Relation avec le demandeur :
- Conseillère depuis la désignation d'Halya en tant que Protectrice
- Amie depuis un siècle mais avec la perte de Dragan et Rêverie, les relations peuvent être devenues un peu plus complexes ( à l'envie du joueur, je m'adapte sans soucis )
- Halya était chargée de protéger la famille Tiril du temps ou elle était Aigle

   Précisions supplémentaires :
- Soeur Aînée de Dragan (fiche non à jour)
- Seule survivante de la fratrie de 4 (Une sœur aînée, Dragan et sa sœur jumelle)
- Tutrice de Lomion et Valamel Tiril, les enfants de Dragan et Rêverie Tiril (et derniers descendants des Tiril)
- Tout le caractère est laissé à l'appréciation du repreneur

   Lien vers la fiche du demandeur : Halyalindë Yasairava
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Sapientia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 842
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Les Gardiens d'Anaëh ~ Elfes [3]   Sam 19 Mai 2018 - 21:36

Mâtirith AUN’GALORN

Surnoms & titres : Pergaën (Haut Prêtre de Tari) et Seigneur Protecteur d’Holimion
Âge / Naissance : 775 ans / Tariho de la troisième ennéade de Verimios de l’an 233 du dixième cycle

Description :
• Taille : 2m20
• Couleur des yeux : Verts

Les cheveux blonds, presque translucides, il est de taille assez importante. Sa silhouette est assez fine, il en paraît presque fragile. Son visage est long, ses traits sont fins, presque coupant. Les pommettes saillantes et les orbites creusés, ses lèvres sont presque inexistantes tant elles sont fines. Ses oreilles sont plus longues que la moyenne et presque décharnées. Mais dans son regard brille une bienveillance chaleureuse. Ce sont eux qui attirent et rassurent, bien plus que le reste de son apparence.



Tout cela est cependant recouvert entièrement du Voile. Le sien, d’un bleu océan, laisse à peine paraître ses yeux. Il a pour habitude de noircir le tour de ses yeux pour ne pas avoir à les cacher, puisque personne ne peut voir sa peau.

~  ~  ~  ~

Contrairement à la plupart des elfes, Mâtirith est ambitieux. Il veut le meilleur pour pouvoir donner le meilleur. Assez lunatique, il reste cependant foncièrement doux et aucune explosion de colère ne saurait lui être attribuée. Sa relation au peuple qu’il guide est assez fraternelle et il accueille les pèlerins avec beaucoup tendresse. Il est bon conseiller et sait écouter. Il peut passer des heures à entendre les plaintes, les doutes et les peines de chacun.
Depuis qu'il est Pergaën, sa relation aux autres est morte. Personne n'a réellement entendu sa voix depuis le rite et s'il reste une bonne oreille, jamais plus il ne conseille. De plus, il n'accueille plus les pèlerins lui-même et ce n'est plus de bonne augure que d'obtenir avec lui une entrevue.

Il est aussi très pieux et respecte les dogmes à la lettre. Son rapport à l’eau est assez particulier, il sent pour elle un attachement ainsi qu’une attirance des plus étranges. Il appartient au culte de Tari et plus particulièrement au temple dans lequel il a décidé de passer sa vie.

Histoire :
- Naissance :  Tariho de la troisième ennéade de Verimios de l’an 233 du dixième cycle
En hiver, le jour où Tari est vénérée. Déesse de l’eau et de la mort, on l’a rapidement pensé destiné à la servir.

- Le double choix : An 305 du dixième cycle
Mâtirith a alors 72 ans. Il fait le choix de poursuivre un enseignement courant en attendant de pouvoir entrer dans le temple de Tari.

- Cérémonie du Choix : An 353 du dixième cycle.
A 120 ans, il change de nom et de prénom. Sa dévotion envers se fait de plus en plus grande. « Gardien de l’âme Du temple à l’eau calme » est la signification de son nom. Il rentre peu d’ennéades après en tant qu’initié dans le temple de Tari.

- Voilé : An 455 du dixième cycle.
A 222 ans, il devient officiellement prêtre et change son Voile blanc pour un Voile bleu. Ses avancées en matières de magie sont réellement remarquables à partir de ce moment.

- Bataille d’Uraal et attaque d’Alëandir : An 700 du dixième cycle.
Evénements marquants pour Mâtirith puisque suite à eux beaucoup d’elfes ont marché jusqu’à Holimion pour y mourir. Il a vu là les ravages indirectes de la guerre, qu’il a exécré. Il a été particulièrement touché par le désespoir et la peine profonde que la plupart manifestaient.

- Archiviste : An 732 du dixième cycle.
A 499 ans, il devient Archiviste. Sa dévotion au culte de Tari est entière. Il s’intéresse à des sujets plus politiques sociaux. Il se sait assez proche de son but pour s’autoriser à y penser plus sérieusement.

- Grand-Prêtre : An 833 du dixième cycle.
A 600 ans, il devient Grand-Prêtre. La disparition de l’ancien lui offre une opportunité qu’il ne peut s’empresser de saisir.

-  Pergaën : An 933 du dixième cycle.
A 700 ans, la mort du précédent dirigeant du culte le propulse à sa place. Il effectue le rite sacré sur l’Ile Voilée d’Holimion et en revient entièrement Voilé. Personne n’a le droit de voir sa peau. Personne n’a le droit de le toucher directement.

- Prise d’Ellyrion : An 999 du dixième cycle.
Second coup dur pour les elfes qui suit de peu l’empoisonnement du lac d’Uraal. Les pèlerins sont alors plus nombreux et rappellent à Mâtirith la bataille du même lac.

- Voile : Fin du dixième cycle.
Les dieux descendent sur Miradelphia et le pergaën voit la forêt bouger. Se saisir par endroit des pierres et reprendre un éclat qu’elle avait perdu. Il sent le vie plus présente et plus volontaire que jamais. Il a même l’impression que les eaux sont plus vives.
En tant que Seigneur Protecteur, cela lui donne l’opportunité de réellement se rapprocher des noss, comme ses prédécesseurs avaient pu le souhaiter.  

Relation avec le demandeur : N/A

Précision supplémentaires :

Lien vers la fiche du demandeur : N/A
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Gardiens d'Anaëh ~ Elfes [3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Gardiens d'Anaëh ~ Elfes [3]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» Les Elfes
» [Bande Engagée] Les Elfes noirs de Shalintanor
» Danses des Danseurs de guerre Elfes sylvains
» Satanés Elfes ! [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Où tout commence :: Registre :: Postes à pourvoir et Prédéfinis-
Sauter vers: