AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Autres [7]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sapientia
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Autres [7]   Jeu 16 Juil 2015 - 14:42


Parmi les terres sauvages

Malgré tous les craquants sociaux et les individus bien-pensants, le monde regorge d'êtres plus divers et étranges les uns que les autres. Promis à un destin grandiose ou à mourir dans l'anonymat, hybrides, créatures, demis-sang, bâtard, boucaniers, rustres et chiens errants représentent une part non négligeable de ce que les différentes sociétés voudraient taire. Et pourtant...




  1. Glenn Hereon ~ Roi de Naelis [Libre]
  2. Chef-Vaggru ~ Chef de la tribu des Sébères [Libre]
  3. Lokh'na ~ Chef de clan, Prophète et Grand-Sorcier [Libre]
  4. Valmé ~ L’Œil de Carmelane [Libre]
  5. Vika ~ Haaste, Revendique la tête du clan Kertova [Libre]
  6. Nuori ~ Première Kehto, protectrice de la nouvelle génération de Kertova [Libre]
  7. She'zay ~ Batarde du Prince Marchand Vel'Do [Libre]



Dernière édition par Sapientia le Ven 6 Jan 2017 - 20:57, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sapientia
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Autres [7]   Sam 20 Fév 2016 - 0:27

Glenn Hereon


Surnom(s), titres honorifiques, si existants : Roi de Naelis

Description :
Brun aux yeux bleus, le regard tantôt perçant, dur et doux, Glenn est une personne charismatique que tous respectent en tant que roi. Sa forte carrure l'aide à se faire respecter, de même que son caractère. Quelques traits lui sont particuliers : une oreille droite manquante, un don pour le maniement des armes de corps-à-corps (notamment la lance), une puissante haine envers les Sombres ainsi qu'une grande ambition. Ambition qui l'a mené à devenir le seigneur de Naelis.

Histoire :
Né dans un petit village d'Oësgardie, Glenn se dirigea très rapidement vers une voie militaire, entrant à l'âge de seize ans dans l'armée oësgardienne. Deux ans plus tard, la destruction de son village natal par des Drows fit débuter une oscillation entre l'armée et le mercenariat, ouvrant de nombreuses opportunités au guerrier tout en nourrissant sa haine contre les Sombres. C'est ainsi qu'il devint simple mercenaire, soldat, Maître de l'Ordre des Gardiens de Serramire, prisonnier puis Capitaine mercenaire de la Troupe des Centaures.

C'est en l'été de l'an 2 du XI° Cycle que la Troupe du Centaure prend d'assaut la cité de Naelis et renverse le pouvoir alors en place, coupant ainsi le lien qui unissait cette cité avec les Sombres. Proclamé Roi de Naelis lors de la quatrième ennéade de Verimios, Glenn œuvre depuis à retrouver la gloire que pouvait avoir autrefois ce royaume en le reconstruisant. En six années la cité recommença à trouver une dynamique, il étendit son influence, se maria, eut deux enfants et dû partir en guerre afin d'aider à protéger sa terre natale contre son ennemi juré. Mais l'Aduram ne laisse pas facilement passer des troupes et à la première ennéade de Verimios de l'an 8, le roi revint gravement blessé, ce qui provoqua le retour des troupes.

Relation avec le demandeur :
Glenn est marié à Glinaina Wylnaryn, une elfe qu'il a connue à l'époque où il était chef de Centaures et qui est par la suite devenue l'un de ses lieutenants, et avec laquelle il a deux très jeunes faux jumeaux, Ehleria (fille) et Aldarian (gars).

Précisions supplémentaires : L'ancien joueur avait fait beaucoup de rps, donc il faudra certainement regarder un peu ce qui a pu être joué.
Quelques liens :
Journal de bord
Fiche de personnage

Lien vers la fiche du demandeur : Glinaina
Revenir en haut Aller en bas
Sapientia
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Autres [7]   Lun 28 Mar 2016 - 21:10

Chef-Vaggru


Surnom(s), titres honorifiques, si existants :

Chef de la tribu des Sébères, Grand-Aspic

Description :

Grand bonhomme bien proportionné, il est l'archétype-même du Wandrais brutal, comme aiment l'imaginer les Péninsulaires. Il ne sait pas quand il est né, mais il doit avoir à peu près la trentaine. Ses cheveux sont blonds comme le blé, et sa barbe est bien fournie. Son amour est grand pour les peintures de guerre, et il redouble d'inventivité pour créer de nouveaux motifs guerriers. Passionné autant par la guerre que par l'art tribal, il parvient souvent à allier les deux dans un torrent de sang et de violence. Son arme de prédilection est la hache.

Histoire :

Vaggru est né au sein du clan des Sébères, l'un des clans majeurs du massif du Sigolsheim. Fils du chef, il a grandi pour devenir le meilleur, et a fini par défier son père à l'aube de ses vingt ans, pour le détrôner, prenant pour nom Chef-Vaggru. Il prit pour femme Rialka, l'une des plus belles filles des siens, qui lui donna un fils du nom d'Ulman. Ce dernier ne passa cependant pas l'hiver, et ce n'est qu'après quelques années qu'il put voir naître son nouvel enfant, Olorik. Au rythme des saisons, il se livra au pillage et à la transhumance, aux champs de bataille et aux pâtures. Il goûtait la vie d'un vrai Sigol, sur les hautes terres, à l'abri dans la montagne. Il s'était trouvé un grand ennemi en la personne de Loup-Gris, à l'époque nouveau chef des Ulfednars, un clan rival.

Un jour, alors qu'il rentrait d'une chasse fructueuse contre un lynx qui terrorisait le bétail, il retrouva son village en ébullition. Les Ulfednars avaient attaqué, et plusieurs morts étaient à déplorer. Ce genre de raid était tout à fait banal dans la région, et de nombreux clans se livraient au pillage entre eux, lorsqu'ils ne partaient pas en vadrouille vers Serramire. Mais cette dernière incursion avait coûté cher à Chef-Vaggru, puisqu'il y perdit la pétillante Rialka, ainsi que son fils Olorik, qui avait été enlevé par les hommes de Loup-Gris. Le chef des Ulfednars demanda une rançon énorme pour son enfant, et Chef-Vaggru se sentit à la fois contraint et humilié par cette demande, qu'il finit par remplir. Une bonne partie du cheptel des Sébères fut ainsi livré au clan adverse, qui livra Olorik à son père, comme prévu.

Le bambin, néanmoins, ne vécut pas très longtemps. Emporté par une pneumonie, son père l'enterra également, ivre de rage. Il avait juré la perte des Ulfednars, et la mort de Loup-Gris sur un autel de ses dieux. Son clan avait souffert du manque de bétail, et une famine avait emporté beaucoup des leurs. Mais petit à petit, Chef-Vaggru préparait sa vengeance. Il finirait un jour par être assez puissant pour affronter Loup-Gris, et tuer sa femme et ses enfants. A l'heure actuelle, il passe quelques alliances avec des clans voisins. Il a vu Loup-Gris faire de même.

La guerre risque d'être intéressante.

Relation avec le demandeur :

Némésis

Précisions supplémentaires :

Lien vers la fiche du demandeur : Loup-Gris
Revenir en haut Aller en bas
Sapientia
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Autres [7]   Dim 10 Avr 2016 - 15:07

Lokh'na



Surnom(s), titres honorifiques, si existants :
Grand-Sorcier du coven du Noirmont,
Gardien des Âmes des Pendus,
Prophète

Description :
Un grand homme pâle, avec un physique typique des peuplades des Wandres, musclé et endurant. S'il est quinquagénaire, il en paraît pourtant la quarantaine bien tassée. Son corps entier est recouvert de tatouages noirs, symboles occultes des puissances qu'il vénère, qu'il sert, et dont il use contre ses ennemis. Il a rasé ses tempes, et n'entretient plus qu'une crête de cheveux noirs sur le dessus de son crâne, se finissant en une queue de cheval. Son nom lui vient d'ailleurs de ses cheveux sombres: Lokh'na, traduit par "noire-mèche". Son visage, autoritaire et froid, inspire crainte et respect parmi son peuple. Des traits anguleux, une paire de sourcils froncés, et une généreuse moustache tombante, lui confèrent une apparence dotée d'une aura mystique. Ses hommes le suivent autant pour ses pouvoirs que pour le charisme naturel qui émane de leur chef.


Histoire :
Les circonstances de la naissance de Lokh'na sont floues. Les légendes fusent quant à ses origines, lui prêtant parfois une ascendance quasi-divine, et beaucoup le perçoivent comme le produit du monde spirituel. La vérité est toute autre; Lokh'na est né par la voie de tous les hommes, dans une tente, au pied d'une montagne des Hortles. La seule particularité de l'accouchement, fut la perte tragique de la mère et de l'enfant au même moment. Pendant quelques minutes, le nouveau-né était décédé, et les sages-femmes avaient convenu qu'elles devraient enterrer le corps. Cependant, une minute plus tard, le bébé s'éveilla soudain, et gesticula dans tous les sens, braillant tel le bambin en vie qu'il était. Les vieilles accoucheuses, très superstitieuses, y virent là un signe de la Mort elle-même, qui leur rendait l'enfant après lui avoir brièvement transmis quelque chose. Dès sa naissance, Lokh'na fut donc considéré comme un prophète de la Mort.

Sa jeunesse, il la passa à voyager entre les mains de plusieurs nécromanciens, qui tentaient de percer ses secrets, de communiquer avec les divinités sombres, ou bien encore de le former aux arts occultes de la manipulation des corps inanimés, et des âmes en peine. Il resta à l'écart de la vie quotidienne des Hortlings, et grandit sans véritable contact avec le monde extérieur, ne possédant nulle femme, ni nul ami. Sa formation dura des années, et des années, pour prendre fin au milieu de sa trentaine, lorsqu'il affronta l'un de ses maîtres, et usa de son corps pour tuer les autres. Libre et indépendant, il se saisit ainsi du clan des Sivèrns, et se proclama Grand-Sorcier de son nouveau coven. Il chassa les peaux-vertes des galeries du Noirmont, et en fit le repère de sa nouvelle nomenklatura de sorciers et de nécromants hortlings. Il les força à le reconnaître en tant que Prophète, mais la plupart n'eurent même pas à être menacés, car ils le voyaient déjà comme tel. En effet, les légendes sur lui circulaient dans la montagne, et la population croyait à ces mythes. Il voulait le pouvoir, et on le lui donnait volontiers.

Après avoir soumis un clan voisin, celui des Mavrens, il affermit sa domination sur le Noirmont, en repoussant les attaques du clan adverse des Ensons. Ces derniers, dirigés par le nécromancien Hoogga, furent mis en déroute suite à l'inexplicable mort de leur maître, qui s'effondra désarticulé sur le sol, après avoir psalmodié pendant une heure. Tout le monde soutient que c'est Lokh'na le responsable de cette mort. Morts sont ceux qui savent, pour le poison injecté dans la pomme matinale du vénérable Hoogga. Conscient de son pouvoir, Lokh'na en connaît aussi les limites, et n'hésite pas à recourir à des stratagèmes, pour se prétendre plus puissant qu'il ne l'est. A l'heure actuelle, il n'est pas plus puissant qu'un autre nécromant. Néanmoins, il a plus de soutien que les autres, et son coven est craint des autres rassemblements de sorciers, si bien que la plupart tentent de l'éviter.

A l'aube de la cinquantaine, Lokh'na est fort. Mais tout est encore à accomplir. Il ne domine pas les Hortlings, qui restent pour la plupart complètement désunis, les clans étant presque tous dirigés par des magiciens avides de pouvoir. Pourtant, avec l'aide des Sivèrns et des Mavrens, pourrait-il prétendre à changer l'ordre établi? A moins que ses récentes recherches, consacrées à la vie éternelle, ne viennent accaparer toute son attention? Et qui est donc cette arrogante jeune fille, Tysha, qui semble le détourner de ses devoirs?

Avide de pouvoir, d'immortalité, et d'amour, Lokh'na est ambitieux. Il souhaite rafler les trois en même temps.

Relation avec le demandeur :
Aucune. C'est un chef de clan wandrais, mais qui n'a aucun rapport avec Loup-Gris.

Lien vers la fiche du demandeur : Loup-Gris
Revenir en haut Aller en bas
Sapientia
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Autres [7]   Dim 28 Aoû 2016 - 12:07

*Ces informations ne sont que des points de départ.
A vous d’amener ces personnages où vous le souhaitez.
Jetez un coup d’œil au BG du Kertova.



VALMÉ





Surnom(s), titres honorifiques, si existants : L’Œil de Carmelane.

Description : Un peu moins de la trentaine, de taille moyenne, une silhouette plutôt fine pour une wandraise. Elle a une certaine tendance à s’emporter facilement mais saura toujours retrouver un calme absolu une fois son arc en main. Sa volonté de protéger Tis envers et contre tout dénote également une attitude très possessive à son égard.

Histoire : Valmé est née au sein du Kertova. Elle fut la première favorite de Tis lors du premier Rappio dont la Dame des Wandres eut la charge lorsqu’elle prit la tête du clan. A bien des égards, les favorites suivantes n’en eurent que le titre car Valmé garda pour toujours sa place de privilégiée auprès Tis. Ceci a d’ailleurs la particularité d’agacer les Gammal qui voit en cette relation une atteinte à la tradition du Rappio.  

Relation avec le demandeur : Valmé et Tis ont une relation presque symbiotique mêlant subtilement amour et respect. C’est d’ailleurs peut-être parce qu’elles se respectent autant l’une et l’autre que leur amour a su perdurer dans un clan aussi tumultueux que le Kertova. Elles ont toutes deux un ancrage profond au sein du clan, descendantes de deux longues lignées de femmes kertova. Elles ont l’habitude de chasser ensemble à l’écart du groupe ; ce qui créé beaucoup de jalousie de la part d’autres membres du clan. A plusieurs reprises Tis a demandé à Valmé de se préparer à prendre sa succession mais cette-dernière, en plus de ne pouvoir se résoudre à la mort de Tis, n’a pas l’âme d’une chef de clan. Tis est néanmoins persuadée qu’elle en a les qualités et c’est un sujet à querelle entre les deux Kertova.

Précisions supplémentaires : Valmé est la meilleure archère du Kertova. La précision, rapidité et puissance de ses tirs en font une chasseuse redoutable. Moins douée au corps-à-corps, elle affectionne néanmoins la mise à mort des ses proies (animales ou non) à bout portant. Elle a apprivoisé un corbeau qui semble lui servir de sentinelle.

Lien vers la fiche du demandeur : Tisímel




VIKA





Surnom(s), titres honorifiques, si existants : Vika est une Haaste, un titre honorifique porté par les Kertova qui revendiquent la tête du clan. Certains l’appellent La Folle ; jamais en sa présence.

Description : Vika a une trentaine d’année. Son corps est façonné par les cicatrices et les coups qu’elle a reçus durant les batailles. Elle en impose par sa grande taille, ses épaules larges et ses cuisses puissantes. Elle a une obsession compulsive pour le sang et la douleur, et s’automutile avant chaque combat. Guerrière dans le corps et dans l’âme, elle est aussi complètement déjantée. Un groupe de Kertova lui est particulièrement fidèle bien que la plupart du clan l’évite.  

Histoire : Vika est née au sein du Kertova. Elle a grandi aux côtés de Tis, bien que toutes deux aient toujours été en compétition l’une avec l’autre. Elles ont excellé durant leur formation au combat mais c’est face aux épreuves du Kipua que leur chemin s’est radicalement séparé. Si Tis a suivi la voie attendue qui l’a amené à pouvoir faire fi de la douleur, Vika, elle, a développé un besoin viscéral envers celle-ci. Cette obsession entrava les aspirations de Vika à prendre la tête du Kertova. Elle a mis Tis au défi à trois reprises mais n’a pas réussi à rallier assez de soutien au sein du clan pour que le Dame des Wandres accepte l’épreuve.

Relation avec le demandeur : Bien que Tis ait tendance à dénigrer les attaques de Vika sous le compte de sa démence, cette dernière n’en reste pas moins une menace réelle. Tis ne redoute pas tant le fait qu’elle puisse la tuer que sa propension à désobéir à ses ordres, notamment lors des batailles, mettant ainsi tout le clan en danger.

Précisions supplémentaires : C’est une guerrière irraisonnée et redoutable.

Lien vers la fiche du demandeur : Tisímel



NUORI





Surnom(s), titres honorifiques, si existants : Nuori est Première Kehto du Kertova ; à ce titre elle a la charge des enfants du clan.

Description : Elle a dix-huit ans, est de petite taille. Elle est intelligente et fine tacticienne ; ce qui lui a permis de sauver les enfants du Kertova à maintes reprises. Très attentive aux moindres signes suspects et avant-coureurs d’un danger, elle aura tôt fait de prendre les initiatives nécessaires à l’accomplissement de sa tâche. Elle travaillera sans relâche jusqu’à l’épuisement le plus total et a des difficultés à déléguer ses responsabilités aux autres Kehto.  

Histoire : Nuori appartenait à un clan des Monts Umenasts et a rejoint le Kertova à l’âge de 6 ans lorsque sa famille fut décimée par une meute de loups. Elle fut retrouvée à deux doigts de la mort par Tis quelques jours seulement avant que celle-ci ne prenne la tête du Kertova. Nuori eut des difficultés à s’adapter à la vie du clan. Vers l’âge de quinze ans elle fut nommée Kehto et, comme toutes les Kehto du Kertova, elle avait la responsabilité des plus jeunes membres du clan. Cette charge très importante dans la vie du clan consistait à soigner et nourrir les enfants mais aussi à les former afin qu’un jour elles forment des membres solides du clan. Les Kehto sont également responsables de la sécurité et protection des enfants en cas d’attaque ou de n’importe quelle situation périlleuse. A ce titre, les Kehto sont donc des guerrières aguerries. Nuori a su rapidement prouver sa valeur et a été nommée Première Kehto du Kertova par Tis ; devenant ainsi une des plus jeunes Première Kehto de l’histoire du Kertova.

Relation avec le demandeur : Bien que Nuori doive sa vie à Tis, les deux Kertova n’avaient pas de relation particulière jusqu’à il y a quelques années. Néanmoins, la Dame des Wandres a toujours gardé un œil sur Nuori – même si cette dernière ne s’en ait jamais rendu compte. Ce fut une surprise pour tout le monde lorsqu’elle fut nommée Première Kehto. Depuis sa nomination, Tis et Nuori se côtoient un peu plus du fait des rapports journaliers que la jeune Kertova doit effectuer sur l’état des bambins du groupe. Nuori voue une véritable admiration à Tis ; elle la tient en figure maternelle même si elle sait que ce sentiment est déplacé.

Précisions supplémentaires : Les souvenirs de la mort de sa famille hantent encore ses nuits et sont la source d’une anxiété constante qui la rend protectrice à l’excès des enfants à sa charge.  

Lien vers la fiche du demandeur : Tisímel

Revenir en haut Aller en bas
Sapientia
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Autres [7]   Mer 4 Jan 2017 - 18:06

She'zay




   Surnom(s), titres honorifiques, si existants :

Sans-Race, Demi-Sang, Bâtarde du Rewt

   Description :

She'zay tourne autour du mètre quatre-vingt, avec une taille fine et un corps athlétique. D'aucuns jureraient qu'elle n'est pas la fille de son père, en la voyant. Lui-même doute parfois de son ascendance. Demi-sang, entre l'Humaine et la Drow, She'zay a un physique très particulier. Si sa peau grise et ses longs cheveux blancs soyeux démontrent son origine eldéenne, ses formes moins exubérantes, ses yeux bleus et ses oreilles désespérément rondes prouvent qu'elle est également à moitié humaine. Un subtil mélange qui envoûte, et qui plaît même parfois. L'exotisme a ses qualités.

Droguée depuis des années par son père, elle est devenue dépendante des herbes et des opiacées. Son regard est souvent vitreux, et c'est lorsqu'elle ne ressent plus les effets de la drogue qu'elle devient agressive et violente.

   Histoire :

Vel Do'Hel a eu bon nombre de liaisons. Des Drows, des Humaines... certains parlent d'Elfes, mais il a dit lui-même qu'il les préférait en sauce. L'une des courtisanes du Maître des Bêtes, Vhelysia, était vite devenue l'une de ses favorites, et avait partagé nombre de nuits au côté du bedonnant Noirelfe. Assuré par la faible fertilité des Drows, Vel Do'Hel avait été plus que surpris lorsqu'il apprit que la si belle Vhelysia était enceinte. Le gros Prince-Marchand avait beaucoup hésité quant à l'avenir de cet enfant que portait la jeune femme. Tuer le bébé ? Tuer la mère ? Tuer les deux ? Ne tuer personne ? C'est la dernière solution que Vel choisit, laissant ainsi la possibilité à Vhelysia d'accoucher sans problème, au sein-même de sa demeure, et exemptée de toute corvée en attendant la venue de son héritier.

Quelle ne fut pas sa déception lorsqu'il observa pour la première fois le bébé que lui offrait son esclave. C'était une petite femelle, d'une peau grise, mais sans oreilles pointues, et aux yeux étonnamment clairs. Déçu par le résultat, il décida de faire disparaître Vhelysia, et s'interrogea dès lors sur ce qu'il pourrait bien faire de l'enfant. Quel destin pouvait-il lui réserver ?

Elle grandit comme n'importe quelle autre esclave de la villa de campagne du Seigneur Do'Hel. Son existence fade était ponctuée par les apprentissages de divers précepteurs, son père cherchant à lui trouver une quelconque utilité. Elle s'avérait être douée dans le maniement des armes, plus pour le corps à corps que pour l'archerie et les armes de jet. Plus elle grandissait, plus elle se posait de questions. Et plus elle posait de questions, moins Vel avait envie d'y répondre. Une esclave qui parle sans autorisation, c'est une esclave désobéissante. Aussi, son père tenta maintes fois de la museler, de l'enfermer, ou de la faire battre pour son insolence. Insolence qui allait en grandissant. Surtout depuis qu'elle avait appris de la bouche d'un garde malhabile que Vel Do'Hel n'était autre que son géniteur.

Vel avait pensé plusieurs fois à la tuer. Mais sur les conseils de l'un de ses alliés, Alastor Kherban, il préféra la droguer aux opiacées pour la rendre plus docile lorsqu'il le souhaitait. Commença pour She'zay une longue période trouble et cauchemardesque. Elle passait la moitié de son temps dans un état second, et l'autre à cracher sa haine à la face du monde, dans un cachot froid et humide. Devenue l'un des nombreux jouets de son père, elle lui servait parfois à s'assurer de la fidélité d'un mercenaire, ou la bonne marche d'une transaction. Désespérée, She'zay était impuissante face à ce qu'on lui faisait subir. Notamment car Vel avait tout pouvoir sur elle, et possédait assez de drogue pour que la jeune demi-drow obéisse.

Récemment, pourtant, quelqu'un semble vouloir l'aider. Elle n'en a peut-être pas conscience, mais elle a un ami qui ne lui veut que du bien. Et il veille. Cherchant le bon moment pour la sortir de son calvaire.

   Relation avec le demandeur :

Fille illégitime (Vel Do'Hel)

   Précisions supplémentaires :

Le personnage est assez libre. Pour toute précision, s'en référer à Vel Do'Hel.

   Lien vers la fiche du demandeur : Vel Do'Hel Rewt
PS IMPORTANT : Le personnage Vel Do'Hel est mort. Pour toute question à propos de She'Zay, merci de contacter le staff
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Autres [7]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Autres [7]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'Islam rejoint les autres religions
» Xylographie, Sérigraphie et autres techniques d'impression.
» I. Autremonde, les autres planètes, et les Dragons et Démons
» un petit pas l'un vers l'autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Postes à pourvoir et Prédéfinis-
Sauter vers: