AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lions Connaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roshan Quintero
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Âge : 27
Date d'inscription : 26/06/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  72 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Lions Connaissance    Sam 18 Juil 2015 - 18:08


" Hum, ce n'est pas désagréable, comment as-tu dit que ça s’appelait déjà ?

- J'appelle ça un papelate mon sieur, à cause du papier.

- C'est intéressant. Et tu penses que ton produit a des chances de marcher ? Expliques moi.

- C'est très simple, je suis sur qu'un distingué et habile négociant tel que vous a déjà compris les tenants et les aboutissants de ce nouveau produit. Contrairement au cigare qui nécessite plusieurs feuille pour être roulé, ici on utilise un tabac haché, ce qui réduit le coût de la fabrication. De plus le client devra en plus d'acheter le tabac, acheter aussi le papier.

- Mais pourquoi le client ne resterait-il pas sur la pipe ? Ça donne au pécore un air distingué.

- Simplement car si les coûts deviennent moins cher, le prix du tabac et du papier seront à la portée de la première bourse venu, une pipe de bonne facture est un véritable investissement. Ici on achète, on fume, on jette; pas besoin d'entretien ou de beaucoup de place.

- Et ce papier ? Comment le fabriques-tu ?

- Ah ça, mon noble ami, c'est un secret de fabrication, si je le vous disais vous pourriez être tenter de m'éliminer et fabriquer le produit tout seul. "

Après un moment de flottement, les deux rirent de concert, avant que Roshan de ne reprenne sourire aux lèvres : " Ou alors je pourrais te forcer à me révéler ce secret. " Son interlocuteur déglutit mais après quelques secondes qui semblèrent interminables les deux marchands se remirent à rire. Quintero attrapa deux verres sur le plateaux d'un serviteur qui gravitait dans la pièce et tendit l'un des verres à son homologue : Votre projet m’intéresse, je suis prêt à investir dans celui-ci. Passez après-demain, nous pourrons régler les détails de notre nouveau partenariat. Ils trinquèrent et après avoir dégusté quelques gorgées de son breuvage, Roshan alla papillonnait dans la salle. On se situait dans la demeure de Kerid Shera, prince-marchand important faisant parti du conseil de Thaar. Sa demeure était à la mesure de son statut, immense et opulente; regorgeant de richesse, il n'avait pas usurpé sa place au sein du conseil du moins jusqu'à quelqu'un ne vienne à prendre sa place; il n'était pas rare que le conseil joue régulièrement au jeu des chaises musicales. Comme il était de coutume lors de ce genre d’événement, plusieurs tables et attractions avaient été installé dans les jardins et les salles du palais. La grande salle dans laquelle se trouvait Roshan était à deux étages, un grand escalier se divisant en deux à mis hauteur pour rejoindre le palier donnant sur un corridor qui donnait lui-même sur des petits salons.

Scrutant la salle, la soirée n'en était qu'à ses prémices, l'alcool n'avait pas encore coulé à flot, personne ne se culbutait dans les coins ou tout n'avait pas encore dégénéré en orgie. Comme la plupart des convives, Roshan profitait du début de la soirée pour se montrer et discuter commerce. Il repéra sa chère demi-sœur, elle gloussait comme une pucelle aux propos d'un autre invité, un drow. Voyant qu'elle était observait, elle lança un regard vénéneux au chef de la famille Renor Sssiks avant de retourner à ses minauderies. Il est vrai qu'en dehors de leur ébats, ces deux là s'entendaient comme chien et chat mais tuer le père de la drow sous ses yeux, avait considérablement refroidit leur relation. D'ailleurs le rythme de leur coucheries avaient considérablement chuté, étonnamment; Roshan n'ayant pas spécialement envie de prendre un coup de poignard dans le dos. Elle était vraiment mauvaise perdante, c'est son père qui après tout avait tenté de le tuer et avait réussi à éliminer Ultrine. Ce fait d'ailleurs, n'avait pas manqué d'être ébruiter dans la région et c'est sans doute pour ça que les prétendants autour de sa mère se faisait moins présent. Jetant un coup d’œil au balcon, il aperçut une jeune femme, Elia...Enir...Eïnad; Eïnad’Alin Akar’Demlir. Héritière d'un patrimoine commerciale important, porté sur le sel et essentiellement agraire; on disait d'elle qu'elle était une fille à papa gâtée et sainte nitouche. Une réputation bien trop immaculée pour qu'elle paraisse vrai selon le demi. Décidé à mener sa petite enquête pour le plaisir du jeu, il monta à l'étage, marchant tranquillement pour aller s'adosser à la balustrade à côté de l'hybride.

" Charmante soirée. je suis honoré de rencontrer une représentante de la famille Akar’Demlir. J'en oublie les civilités des plus élémentaires; je me présente Roshan l'Renor Sssiks. "
Revenir en haut Aller en bas
Eïnad'Alin Akar'Demlir
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 62
Âge : 26
Date d'inscription : 23/04/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  88ans (née en 920)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Lions Connaissance    Mer 22 Juil 2015 - 22:02

Une soirée de plus au palmarès de la belle. Elle qui adorait s’amuser trouvait que cette fête-ci avait un goût amer. Les souvenirs de sa nuit en compagnie de la belle Krish lui revint à l’esprit et l’ambiance qu’elle devait subir durant ce soir de printemps était bien moins excitante que ce qu’elle connut plusieurs jours plus tôt.  Mais soit, elle devrait faire avec. Si elle était présente à Thaar, c’était avant tout pour nouer de nouveaux liens commerciaux et quoi de mieux que les fêtes fastueuses pour remplir son carnet d’adresses ?

Kerid Shera est le nom du Prince qui organisa cette petite fête. Eïnad entama une conversation avec lui. Ils convinrent d’un rendez-vous plus tard dans l’ennéade. De telles discutions, la belle en aura eu une dizaine déjà alors que la fête n’était qu’à son début. Il fallait profiter de la sobriété de certains pour leurs arracher un rendez-vous sans que ceux-ci ne l’oublient. Après, lorsque ces mêmes personnes auraient bu le verre de trop, c’est à ce moment-là qu’il fallait commencer à réellement négocier avec eux.

En attendant que tout ce beau petit monde se soule, Eïnad avait rejoint l’étage, là où le calme régnait encore. Installée sur un des divans qui décorait le grand balcon, la rousse scruta les étoiles comme elle avait l’habitude de faire chaque nuit. A ses pieds se trouvait Rhalé, assis, recroquevillé tel un chien. La semi lui caressait lentement le cuir chevelu, il adorait cela. La belle prenait soin de lui comme elle prenait soin d’elle-même.

Vint alors une voix d’une tonalité agréable aux oreilles pointues de la belle.

« Charmante soirée. (…) Roshan l'Renor Sssiks. »

Elle vit alors un homme, adossé à la balustrade non loin d’elle.

« Hum… je suis Eïnad’Alin Akar’Demlir. » Dit-elle en faisant rouler les r.  « Mais je vois que vous connaissez déjà mon nom. » Elle fit une légère pose, portant son verre à ses lèvres.  « Enchantée de vous rencontrer, Roshan. La fête au rez-de-chaussée ne vous satisfait il point ? J’avoue qu’elle m’ennuie au plus haut point.» Elle ria. « Mais, que cela reste entre nous, bien évidemment. Je ne souhaite pas que notre hôte se vexe. » Elle se leva alors pour rejoindre Roshan. La semi s’adossa tout comme lui puis reprit son monologue. « Vais-je donc devoir converser seule, Roshan ? » Lui demanda-t-elle.

Rhalé quand à lui ne bougea pas. Il fixait l’homme avec ses yeux graves, prêt à bondir à la moindre menace ressentie.
Revenir en haut Aller en bas
Roshan Quintero
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Âge : 27
Date d'inscription : 26/06/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  72 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Lions Connaissance    Sam 25 Juil 2015 - 23:36


Son rire était cristallin, alors que dans sa posture, elle dégageait quelque chose d'imperieux; encore que certains médisants y aurait vu une attitude arrogante. " Oh, je n'ai pas eu de mal à vous reconnaitre, on vante souvent la beauté de la princesse de Geresh. " Dit Roshan, un sourire sur les lèvres. flagornerie ou véritable compliment, le demi fit signe à un servant et se saisit d'un verre de vin. Il s'agissait d'un cru de Hautval dont Shera était friand, prouvant par la même occasion à ces invités que l'homme avait les moyens d'importer des fournitures délicates de lointaines contrées. Buvant une gorgée, Roshan se retourna à l'évocation de la fête du rez de chaussée, pour jeter un coup d’œil en contrebas. Une foule dispersée, regroupée en petits groupes éparses de-ci de-là, discutant, riant, buvant alors que sur une petite estrade, un groupe de musiciens jouaient un petit air léger mais tout à fait entrainant. " Disons que parfois, il faut savoir prendre de la hauteur, cela nous donne parfois une perspective nouvelle à la vision qu'on a des choses. " Parlait-il de leur rencontre fortuite ou était-ce de simples babillements tout juste bon à donner au prince des airs sibyllins. La phrase suivante cependant était bien plus terre à terre " Le balcon me parait être une place de choix, on dit que notre hôte aurait concocté, une attraction des plus divertissantes pour la grande salle. Quelque chose qui pourra peut-être faire évanouir l'ennui qui vous accable chère princesse. "

elle s'était levée pour se porter à ses côtés. Ses traits fins prouvaient bien que le sang ancien des elfes parcourait ses veines. " Mais si le spectacle n'est pas à la hauteur de vos attentes et que la monotonie vous frappe malgré tout, ayez un peu de patience et je suis sur qu'il y aura bien mieux à faire que parler d'ici peu. " S'il est vrai que les rumeurs courant sur les soirées estreventines comme étant des lieux orgiastiques pouvaient parfois être exagérées, il n'en était rien chez Kerid Shera; le prince marchand ne regardant pas sur la dépense pour offrir à ses invités des ambiances aussi riches et stylisées pour ces débauches généralisées. Daignant enfin porté son attention sur la pauvre chose qui était restée à quelques pas d'eux, Roshan examina à son tour celui qui répondait au nom de Rhalé. L'adjectif qui lui vint à l'esprit fut pitoyable et montrant le toutou de son verre, l'estreventin demanda " Il est tout fait mi(g)nion. Vous lui avez appris des tours ? "

Attendant une réponse d'Eïnad, les deux demis, furent interrompus par une voix puissante. Un drow à la peau d'ébène et à la chevelure immaculé se tenait près de l'estrade qui avait été vidé de ses musiciens. A vrai dire, un trou s'était formé dans la grande salle, les invités s'étant écartés. Le drow, lardé de cicatrices parla d'une voix forte : " Citoyens de Thaar, hôtes de marques. Votre maitre de soirée, Sherid Kera, illustre prince-marchand, conseiller de Thaar vous offre ce soir le terrible Albion et la mortelle Ameranda. " A ces mots, deux guerriers s'avancèrent, le premier était un homme massif, surement un étranger car sa peau était encore bien trop blanche pour être un autochtone. Son opposant était une femme à la peau caramel, peut-être une demi, difficile à dire; les deux gladiateurs avait un masque recouvrant leurs visages. Ne portant que des habits-richement décorés pour l'occasion-recouvrant leurs intimités et des protections minimes, on avait tous le loisirs de pouvoir admirer l'anatomie de nos compétiteurs. Alors qu'Albion était armé d'un trident et d'un filet, Ameranda possédait deux petits épées recourbées dans chaque main.

Avant que le combat ne commence une armada de serviteurs arrivèrent dans la salle. On entendit des cris en contrebas, alors que la foule s'écartait devant les servants accompagnés de dresseurs. En effet quatre angola d'istrios furent amené et arnaché par de lourdes chaines à chaque coins de cette arène improvisée. L'alcool et le spectacle promettant d'être des plus distrayant, la foule commença à donner de la voix. L'orchestre qui avait été déplacé se mit à entonner un air au relents martiaux, quelque chose de soutenu mais qui donnait un effet solennel au combat qui allait débuter; alors que les murmures et paris s'échangeaient déjà entre les convives. La lutte commença, le cri d'Ameranda donnant le signal du départ. Sans détaché ses yeux de l'affrontement de ses deux gladiateurs, Roshan se pencha légèrement pour susurrer à l'oreille de la princesse : " Le spectacle de cette femme et cet homme se battant férocement ne vous égaye-t-il pas ? L'idée de voir le sang couler n'est-elle pas séduisante ? "
Revenir en haut Aller en bas
Eïnad'Alin Akar'Demlir
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 62
Âge : 26
Date d'inscription : 23/04/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  88ans (née en 920)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Lions Connaissance    Mer 29 Juil 2015 - 7:06


« La flatterie… encore et toujours de la flatterie. A croire que vous n’avez rien d’autre à faire. » Répondit-elle d’un ton moqueur.  La semi continue de l’écouter, ses arguments étaient plutôt bien fondés. Elle se redressa soudainement, d’un air intéressée, lorsqu’il lui parla d’une attraction « surprise » que leurs concoctait leur hôte. « Va-t-il y avoir un peu d’action ? » demanda-t-elle avec un peu d’excitation.  Il enchaîna sur l’après-soirée bien réputée de ce prince marchand. Eïnad en avait entendu parler mais elle n’était bien moins intéressée qu’il le croyait. « Je ne vois personne ici de suffisamment intéressant pour me distraire de cette façon, Roshan. Donc s’il advenait que je continue à me lasser, j’en profiterais pour aller m’amuser ailleurs, tout simplement. »

Ils étaient ensuite coupés par un bruit, venant en contre-bas. La foule s’agitait pour laisser passer un drow de forte carrure et dont la voix portait au loin. Il annonça fièrement un futur combat pendant que les esclaves et serviteurs préparaient l’arène de fortune. Quatre Angola firent alors leurs apparitions. Eïnad était omnibulée par l’action qui se préparait en contre-bas. « Cela devient enfin intéressant ! » lâcha-t-elle en croisant le regarder du semi-drow.  « Aimez-vous parier ? » demanda-t-elle ensuite un affichant un large sourire.

Rhalé de son côté, n’avait pas bougé, il surveillait encore et toujours sa maîtresse. Lorsqu’il entendit qu’un combat allait avoir lieu, il se redressa également puis s’approcha du bord. Lorsqu’il fut à la hauteur de la semi, elle passa une main dans sa nuque. « Profites donc du spectacle Rhalé, après, si tu le souhaites, tu pourras défier le gagnant. Je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas t’amuser un peu après tout. » Un rire vint suivre la conversation. « Vous verrez, il est plutôt bien dressé. » dit-elle alors que son attention était à nouveau porté sur le prince marchand. « Mais dîtes-moi, vous ne m’avez pas répondu. Aimez-vous parier ? Aimez-vous le goût du risque ? Je vous mets au défi ! » Eïnad s’approcha légèrement de Roshan, comme si elle voulait que personne n’entende la suite de leurs conversation. « Je vous propose ceci, vous prenez l'homme, je prend la femme. Évitons de dévoiler ce que nous parions, pour plus d'excitation. » Sa voix s’était fait plus calme, utilisant un ton plus bas, à la limite du murmure. Elle savait déjà ce qu’elle voulait parier mais laissait planer le mystère.

Elle n'attendit pas la réponse de Roshan, portant son attention sur le contre-bas et le combat qui venait de débuter. Les Angola étaient encore tenus fermement, ils seraient sans doute servit comme dessert, à la fin du combat, personne ne le savait à vrai dire... En tout cas, les deux gladiateurs avaient commencé leurs œuvre. Eïnad s'installa auprès de Rhalé et échangea quelques mots avec lui. Puis, voyant que sa pouliche venait d'asséner un coup à son adversaire, Eïnad scanda son nom pour l'encourager. Quant à Roshan, la semi ne porta plus son attention sur lui, était-il partit, avait-il accepté? Elle n'en savait rien et s'en fichait royalement. L'amusement commença à s'emparer d'elle. Cela pouvait aisément se voir aux nombreux rires qu'elle offrait et aux verres qu'elle vidait.
Revenir en haut Aller en bas
Roshan Quintero
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Âge : 27
Date d'inscription : 26/06/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  72 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Lions Connaissance    Lun 3 Aoû 2015 - 21:10


Roshan sourit lorsqu'il entendit la remarque de la princesse qui était excédée par les flatteries dont on l'accablait sans cesse. Il se garda bien d'une d'une réplique ou deux qui lui trainait en tête se contenta simplement de répondre sourire au lèvres : " Je me garderais bien à l'avenir de réitérer cette désagréable expérience qui vous afflige tant. " La réplique suivante le surprit autant qu'elle l'amusa, la réputation de sainte-nitouche que trainait Eïnad n'était peut-être pas usurpée après tout. " Votre réponse est attristante. Pour avoir séjourner quelques temps dans un temple d'Isten, je peux vous assurer que cette soirée n'a pas rougir de la comparaison, mais votre coeur est peut-être déjà pris ? Par un galant ou une galante ? "

Arborant le sourire d'un arracheur de dent, la demi-sylvaine proposa de pimenter l'attraction en réalisant un petit pari. Quintero flairait l’arnaque mais pouvait-il en être autrement; la belle refusait d'énoncer les conditions et les gages du pari, pire elle lui avait désigné son champion sans qu'il n'est pu choisir. Cela aurait très bien pu être une belle escroquerie, Eïnad feignant de ne rien savoir sur le combat aurait très bien pu truquer le jeu et utiliser cette tactique pour pigeonner le premier qui l'aurait abordé. Cependant le prince était-joueur-ou orgueilleux-et l'idée de remporter le prix lui plaisait suffisamment pour se laisser entrainer dans ce petit manège. Il se redressa après la "confidence " qu'elle venait de lui faire à l'oreille " Très bien j'accepte votre petit défi et vos conditions, si cela vous émoustille. " Mais la phrase se perdit dans les clameurs de la foule. Lâchant le combat qui avait lieu en contrebas, il regarda les plumes de la dame s'éloignaient de quelques pas pour grattouiller son esclave.

Au milieu de la grande salle, les chaines qui retenaient les angolas grondaient alors que les bêtes grognaient, aboyaient, cherchant à tout prix à gouter à l'un ou l'autre des gladiateurs. Les servants avaient bien du mal à tenir ces monstres mais personne ne devait faillir ce soir. Au centre, esquivant les crocs qui sévissait dans les coins, Albion repoussait l'assaut d'Ameranda qui lui avait porté un coup. Faisant tournoyé son filet de haut en bas, le puissant guerrier cherchait à faire perdre l'équilibre à la léonine guerrière qui usait de ses lames avec une grande dextérité. L'allonge et la force s'opposaient à la rapidité et l'agilité; une opposition de style qui enrobait ce combat " de soirée " d'une certaine poésie malgré les cris et les relents d'alcool qui se dégageaient de la salle. D'un coup du mou fut donné sur l'une des chaines et un angola fondit sur Ameranda qui esquiva de justesse les griffes du chien mais ce moment d'inattention profita à son adversaire qui lançant son filet captura la guerrière avant de lui asséner un coup de trident dans la flanc afin d'immobiliser celle-ci.

A terre et blessée, un son rauque émané du casque du moins si on eut pu l'entendre car la foule des convives applaudissait ou hurlait. Certains scandaient le nom du champion, alors que d'autre crachaient sur la vaincue. Alors que l'on criait pour une mise à mort, enivré par la couleur du sang qui commençait à se répandre sur les dalles de la grande salle, une vois puissante se fit entendre : " Un instant ! J'en appelle à votre générosité, mirifique Kerad, confiez moi le perdant, je serais honoré de vous en débarrasser. " L'imposant marchand chercha du regard qui avait parlé, alors que tous dans la salle cherchait la voix qui venait du balcon. Trouvant la source de cette demande de clémence, Le conseiller thaari déglutit en voyant un Roshan  souriant, se fendant d'une légère révérence. Kerad fit un signe de la main et des servants se dépêchèrent auprès d'Ameranda afin de l'aider. Des murmures et un une atmosphère glaciale s'emparèrent de la pièce.

" Ne vous inquiétez pas, nobles thaaris le spectacle continue. La perle de Gerresh, Eïnad'Alin Akar'Demlir vous offre son pantin Rhalé pour qu'il passe entre les mains de votre champion, le massif ALBION ! " Le prénom du combattant fut d'abord reprit timidement puis rapidement scandait par une foule toujours plus friande de combat. Quintero excitait la foule qu'il toisait avant de croiser le regard de sa sœur toujours affublée de son cavalier de la soirée. Elle lui jeta un regard assassin alors que le demi lui envoyait un baiser de la main. Se retournant pour savourer sa victoire-à moins que ce n'était pour voir le visage d'Eïnad devant le fait accompli-il examina la princesse avant de lancer à la cantonade : " Il était donc question d'un pari ? "

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eïnad'Alin Akar'Demlir
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 62
Âge : 26
Date d'inscription : 23/04/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  88ans (née en 920)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Lions Connaissance    Sam 19 Sep 2015 - 8:21


Large sourire aux lèvres, la belle caressa toujours la nuque de son protégé. Celui que Roshan venait d’offrir gracieusement en combat. Cela l’amusait, énormément. A côté d’elle, Rhalé avait très bien comprit ce qui l’attendait. Il se mit à sautiller puis à voir de plus grand bonds, sous l’effet de l’excitation, comme pressé d’en découvre avec ce caniche d’Albion.

« Va, mon doux, va et montre leurs la puissance de Geresh. » Lui souffla-t-elle à l’oreille avant qu’il ne plonge en contrebas, s’aider du balcon pour descendre au plus vite. La foule s’écarta sur son passage, certains d’ailleurs, n’eurent pas le temps et se retrouvèrent face contre terre, poussés par un homme accroupi qui marchait tel une bête.

De son côté, Eïnad se rapprocha à nouveau de son partenaire de jeu, offrant toujours un sourire des plus malicieux. Elle attrapa une nouvelle coupe qu’elle porta rapidement à ses lèvres alors qu’elle venait encore de réduire la distance qui séparait les deux parieurs.

« Réitérez donc ce que vous souhaitez, Roshan. Par contre, évitez donc de de dire pareille sottise lorsque vous parlez de mon cœur. »

Elle porta ensuite son regard sur son petit protégé qui avait pris place au centre de la salle.

« Il était effectivement question d’un pari. Que vous avez remporté ! » Dit-elle avant de lui offrir un rire, amusée, excitée et impatiente de savoir ce qu’il allait lui proposer. « Dîtes moi donc ce que vous attendez de moi. »

Elle venait tout juste de finir sa phrase que la foule se mit à hurler. Le combat venait de commencer. Le massif Albion essaya en vain d’attraper ou de toucher la bête qu’était Rhalé. Celui-ci se faufilait toujours entre ses mains. Certains le comparaient à un reptile glissant entre vos mains.

Eïnad regarda le spectacle qui s’offrait à elle, n’étant pas du tout inquiète pour son animal de compagnie. Elle cria ensuite des encouragements dans une langue qui lui était propres. La réaction de l’esclave ne se fit pas attendre. Il commença à jouer avec son adversaire de combat, fauchant certains de ses ligaments alors qu’il esquivait encore coups après coups.

Le publique était plutôt étonné de voir un tel spectacle et en réclamait encore mais Eïnad en avait assez. Elle cria alors un seul mot et Rhalé s’exécuta. Fondant sur sa proie, s’accrochant à son dos, il lui tordit la nuque. Le colosse s’écrasa à terre alors que le vainqueur sautillait de joie sur son cadavre. L’on pouvait entendre plusieurs réactions différentes dans la foule. Certains acclamait le chien, d’autre le huaient.

« Alors ? » Dit-elle simplement à Roshan, attendant toujours sa proposition.
Revenir en haut Aller en bas
Roshan Quintero
Sang-mêlé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Âge : 27
Date d'inscription : 26/06/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  72 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Lions Connaissance    Lun 26 Oct 2015 - 0:41


Roshan regarda le chien savant faire ses petits tours avant de fondre dans la foule en contrebas, bousculant plusieurs convives. Pas sur que cela ne plaise à leur hôte ni à ses invités mais hé, si c'était la façon de marchander à Gerresh. Le demi reporta son attention sur la belle demi-elfe qui aimait être au coprs à corps lors de leurs petit échange, déployant ses artifices et sa prestance pour ne faire qu'une bouchée de son adversaire qu'elle recracherait surement après l'avoir bien mâchouillé. Roshan s'amusa de la réplique de la dame : " Aurais-je touché à point qui vous est sensible ? Comment se prénomme cet être aimé ? " Portant sa coupe jusqu'à ses lèvres, il but une gorgée puis passa le bout de sa langue sur le bout ses lèvres afin de rattraper une perle carmin qui tentait de glisser jusqu'à à la machoire carré du marchand. " Désolé de cette indiscrétion, à voir ce beau rouge qui s'empare de vos joues, je ne peux penser qu'il ne s'agisse seulement de l'effet du vin. "

Vrai ou faux, le semi appuyait sur sa taquinerie, conséquence évidente de sa victoire éclatante d'un pari qu'il n'avait pas décidé. Arcam s'était montré clément dans ses facéties et avait octroyait la victoire à Roshan qui ne se priverait pas de craner, piquant gentillement son opposante pour le plaisir. Après tout là n'était pas le principe de ces soirées élitistes; s'amuser tout en digressant à propos de blablateries ? Il ferait donc durer le plaisir avant d'asséner sa réponse et de réclamer son prix. Mais le nouveau combat s'amorça retenant l'attention des convives. Jetant un coup d’œil à l'attraction principale alors que la princesse donnait de la voix pour son poulain, Roshan resta impassible. La grandeur d'Albion qu'il avait vanté à la foule semblait s'être évanoui ou alors sont combat contre Ameranda l'avait beaucoup plus éreinté qu'il ne l'avait pensé. Peu intéressé par le spectacle que donnerait Rhalé, Roshan détourna la tête à l'entente d'un rire cristallin, remarquant un petit groupe de têtes familières, dont Rosana Alvek. Fille de bonne famille dont les ancêtres avaient commencé bateliers pour finir à la tête d'une compagnie maritime tout à fait honnête.

Ayant déjà eu l'occasion de faire " connaissance " , l'intérêt du demi-drow se plaçait à un autre niveau, manigançant afin d'acquérir l'affaire de cette famille, le profit réalisé par cette affaire serait vraiment conséquent pour le Renor Sssiks. Rosana le repérant à son tour, l'invita à se joindre à eux. Quintero délaissa un instant le balcon et sa camarade de jeu afin d'aller saluer ce groupe d'invités et après avoir échanger quelques bons mots avec le groupe et susurrements à l'oreille de Rosana, il revint vers la balustrade. Le combat était déjà terminé et et c'était le champion de Gerresh qui en était le grand vainqueur. Ne sachant si son absence avait noté pendant le combat, il reprit simplement sa place adressant un sourire à Eïnad tout en levant sa coupe pour la féliciter de sa victoire :

" Et bien, il semble que cette soirée soit très plaisante, j'ai gagné un gladiateur et un pari. Et la soirée est encore jeune. Je crains malheureusement qu'elle la fortune vous sourit moins. " En effet, en plus de perdre le pari, quelqu'un allait bien devoir payé pour Albion et Kera n'allait surement pas acheter une marchandise morte et sans valeur. D'ailleurs leur hôte fixait le couple leur adressant un regard noir. L'homme de la pampa, parfois rude reste toujours courtois, mais mieux valait ne pas pousser la plaisanterie trop loin.

Finissant son verre : " Ah oui, le pari. En voyant votre protégé, je ne peux m’empêcher de vous jalouser de n'avoir mon propre animal de compagnie. Je vous propose donc de vous mettre à mon service pendant une ennéade complète. Quand pensez-vous ma chère ? Est-ce que l'héritière de Gerresh deviendra la mascotte du Renor Sssiks ? "


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eïnad'Alin Akar'Demlir
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 62
Âge : 26
Date d'inscription : 23/04/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  88ans (née en 920)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Lions Connaissance    Dim 15 Nov 2015 - 21:04


« Mais je n’aime que ma propre personne, mon cher Roshan. Et le rouge de mes joues que vous semblez inventer n’est certainement pas dû à une quelconque personne. » Rétorqua-t-elle directement après ses dires.

L’attente fut assez longue, Eïnad était pressée, excitée ! Elle voulait savoir, à tout prix, au plus vite, ce qu’il allait lui demander. Oui, la semi avait perdu, oui, elle aurait préférée gagner, mais ce jeu… l’amusait tellement ! La jeune demoiselle se surprend à imaginer ce qu’il pourrait bien lui demander. Elle en souria plusieurs fois, surtout lorsque ses pensées revinrent sur ce qu’elle aurait décidé en cas de victoire. Imaginant un Roshan complètement nu au milieu de la foule lui arracha un rire plutôt franc. Son partenaire de jeu se demanderait certainement la raison de ce rire mais qu’importe, Eïnad s’amusait, même si elle avait perdu le défi qu’elle avait elle-même lancée.

Pendue à ses lèvres, à la recherche du moindre son, du moindre mot qu’il prononçait. Quand allait-il enfin lui révéler son désir ? Quand allait-il enfin prendre son dû ? L’attente commençait à être longue, puis enfin, vint la libération. Il reparla du jeu, un large sourire vint s’afficher sur le visage de la rouquine. C’est alors qu’il termina sa phrase, la proposition était faite et Eïnad éclata d’un franc rire avant de reprendre une gorgée de sa coupe.

« Avouez que vous adorez l’idée de m’avoir sous vos ordres… » Commença-t-elle avant de légèrement se mordre la lèvre inférieur. Son regard planté dans le sien, il y régna tout d’un coup une légère tension. Un sourire joueur, malicieux vint ensuite se dessiner sur son visage. Elle pencha légèrement la tête tout en se délectant de voir Roshan suspendue à ses lèvres, attendant réponse. « Nous avons parié. » Dit-elle d’un ton plus enjôleur. « Vous avez gagné. » Continua-t-elle sur sa lancée tout en s’approchant d’avantage, plaçant ses mains libérée de sa coupe sur ses épaules pour ensuite y déposer sa tête. Ses lèvres se rapprochèrent de son oreille et sa voix se fit plus discrète. « Vous aurez donc droit à ce que vous désirez. » Finit-elle enfin avant de lui offrir un large sourire. Son expression changea alors, devenant plus sérieuse mais en préservant toujours se sourire. La rouquine rajouta alors, toujours en chuchotant. « Méfiez-vous tout de même de l’oiseau en cage, car il ne se nourrit que de rage et reste sauvage. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lions Connaissance    

Revenir en haut Aller en bas
 
Lions Connaissance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vend armure des lions
» Armure des Lions -U- Prix de départ: 400K!
» The Scarlet Lions
» Aelia de Lydes ? Rise and rise again until lambs becomes lions
» Les Lions en marche aux dentelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: