Le deal à ne pas rater :
ASOS : 20% de réduction sur tout le site (uniquement via l’appli)
Voir le deal

 

 Le Chapitre Blanc dans l'histoire d'une guerre

Aller en bas 
AuteurMessage
Anorn
Ancien
Ancien
Anorn

Nombre de messages : 671
Âge : 23
Date d'inscription : 18/06/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  1201 ans
Niveau Magique : Archimage.
Le Chapitre Blanc dans l'histoire d'une guerre  Empty
MessageSujet: Le Chapitre Blanc dans l'histoire d'une guerre    Le Chapitre Blanc dans l'histoire d'une guerre  I_icon_minitimeMar 21 Juil 2015 - 23:08



 
Académie d'Alëandir,
Protectorat d'Alëandir,
Alëandir.


De la Quatrième Saison
Quatrième ennéade de Barkios
De la huitième année du onzième cycle.

Au Chapitre Blanc,

J'espère que l'Académie se porte au mieux, en ces temps de trouble. Je n'ai eu vent d'aucune mauvaise nouvelle, donc je présume que c'est le cas, et cela me réjouit. Si je vous écris aujourd'hui, c'est d'abord et avant tout à cause du Front. Vous devez vous déjà vous en douter, puisque qu'il s'agit du sujet principal de préoccupation de notre peuple. J'aimerais de tout cœur qu'il en soit autrement, et je ne doute pas un instant que cela soit aussi votre vœux le plus cher. Cependant, pour ce faire, nous avons besoin de communication, et nous en manquons, à l'heure actuelle, cruellement. Pour vous donner un exemple concret, il paraît aberrant que la Quatrième Saison n'ait aucune idée de ce que l'Epine Dorée met en œuvre pour palier à cette situation. Et pourtant, c'est bel et bien le cas. Je me rends compte aujourd'hui que le Seigneur Protecteur Timérion Adantar, et moi même ne sommes pas en contact. Tout comme je me rends compte, qu'à l'heure actuelle, je ne connais pas la position de l'Académie quant à l'envahissement que nous subissons.

Il est à mon avis grand temps de remédier à cela. Pardonnez mes questions assez directs, et mes formulations très peu pompeuses, mais je pense que nous n'avons plus de temps à perdre. Comme je viens juste de l'écrire, je ne connais pas la position de l'Académie dans cette situation. Nous ne voyons que peu de mages au Front, d'après ce qu'on a pu me rapporter, et beaucoup se demandent pourquoi. Est-ce une manière de ne pas vous engager directement dans les combats ? Est-ce parce que l'Académie préfère rester en dehors de tout conflit ? Ou au contraire, parce qu'elle préfère organiser ses troupes avant de les envoyer défendre l'Oeuvre ? Voyez-vous, le manque de communication est assez gênant, et je vous avoue que je suis bien en peine de deviner laquelle de ces deux position est la vôtre. J'ose tout de même espérer qu'il s'agit de la seconde, puisqu'il n'est pas pensable pour moi qu'on ne mette pas à profit toutes nos ressources pour venir en aide à notre peuple.
Je pense que les mages sont de loin aussi importants que les soldats, dans un tel affrontement.Les drows l'ont eux bien compris, et nous ne pouvons parer à cela sans votre aide. Je ne viens pas vous demander une faveur. J'expose simplement mon point de vue. J'ai moi même été longtemps un élève de l'Académie, j'y ai passé un certain nombre d'années, j'ai été, je pense, un de ses élèves les plus assidus. Et c'est pour cela que je me permets de vous envoyer cette lettre.

Permettez moi d'évoquer le dernier affrontement auquel nous avons du faire face. S'il est pénible, voire même douloureux de devoir se le rappeler, la bataille du lac d'Uraal n'aurait pas été la même sans nos mages. Nous avons, certes, perdu le grand Caranthir. Mais il nous a indéniablement permis de repousser les sombres au delà de nos frontières. Je pense pouvoir dire sans trop me tromper que sans lui, aujourd'hui, la capitale serait peut-être tombée. Que l'Académie n'existerait peut-être plus. Que les drows auraient peut-être détruit une majeure partie de l'Oeuvre, et aurait souillé le reste à outrance. Sur ce point, vous ne me contredirez pas, je pense. Mais même sans parler de lui, de nombreux mages, dans l'enceinte même d'Alëandir, ont fait face à l'envahisseur et l'ont fièrement repoussé. Des centaines de mages de la vie se sont regroupés dans les dispensaires pour essayer de sauver nos frères. La sauvagerie drow nous a beaucoup coûté, mais l'absence de mages à nos côtés aurait pu nous coûter bien pire. L'Académie est un atout non négligeable lorsqu'il s'agit de la défense de la Création de la Déesse Mère. Vous comprendrez donc sans peine qu'il m'est assez pénible de ne pas connaître votre point de vue à ce sujet.

Dans l'attente d'une réponse,
I'n golu vin cared,


Anornedellon Nedi Lûcannui, Seigneur Protecteur des terres de la Quatrième Saison.

 

 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Modérateur
Modérateur
Entité

Nombre de messages : 1507
Âge : 819
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
Le Chapitre Blanc dans l'histoire d'une guerre  Empty
MessageSujet: Re: Le Chapitre Blanc dans l'histoire d'une guerre    Le Chapitre Blanc dans l'histoire d'une guerre  I_icon_minitimeDim 9 Aoû 2015 - 0:34



 
Palais du protecteur,
Cité de la Quatrième Saison en son Protectorat


D'Alëandir
Septième ennéade de Barkios
De la huitième année du onzième cycle.

Au Protecteur Anornedellon,


Cher Protecteur, croyez bien que votre intérêt pour la situation déplorable dans laquelle se trouve le Sud d'Anaëh trouve bien des écho en nos murs. Tant d'empressement ne peut que montrer le grand cas que vous faites de votre responsabilité, mais les bonnes décisions mettent du temps à mûrir, aussi gardez à l'esprit que le Chapitre a du grandement accélérer ses délibérations pour vous donner une réponse rapide.

Si nous ne pouvons rien pour aider les Protectorats à s'ouvrir les uns aux autres, il est assez logique que nous nous exprimions publiquement quant à notre position. Nous sommes face à une situation exceptionnelle. Anaëh n'a pas été ainsi outragée depuis que les fils de Calimenthar ont poussé la guerre jusqu'aux murs de nos Cités. Cependant, depuis sa fondation et par la volonté du très sage feu Doyen Caranthir, l'Académie d'Alëandir a toujours su se tenir loin des combats et de la Politique. Cette position est primordiale à notre enseignement et, de façon plus personnelle, était très chère au cœur de notre regretté fondateur qui fut un grand ami et un professeur plus grand encore pour beaucoup d'entre nous.

Enlevons dès à présent toute ambiguïté. Malgré les risques encourus par Anaëh, l'Académie ne souhaite pas s'investir dans la campagne militaire en cours, ne coopèrera pas plus avec l'armée qu'à l'accoutumée et ne prendra pas part au conflit. Notre institution a avant tout pour vocation la sauvegarde et la dispense de savoir magie de notre peuple ainsi que l'étique qui doit orienter son usage. Nous ne formons ni des guerriers, ni des armes mais des artistes, des érudits et des guérisseurs. D'après ce que l'on dit, vous êtes vous même bien placé pour comprendre cela.

Pardonnez notre franc parlé, comme vous le dites si bien. Nous ne pouvons pas décemment envoyer des élèves inexpérimenté, dont certains seront la grandeur de notre peuple dans quelques années, en situation dangereuse sans entrainement réel et ne souhaitons pas transformer notre Académie en garnison militaire. L'armée a tendance à croire que son noble but justifie des moyens drastiques en ces temps troubles mais si le moyen n'est pas noble, le but même s'en trouve entaché et de jeunes âmes encore malléables ne doivent pas pâtir des débordements de haines de certains.

Nous ne vous apprendrons pas que la Magie est la plus grande force, mais aussi la plus dangereuse. Son utilisation inconsidérée dans les conflits pourraient entrainer bien plus de malheurs qu'elle n'épargnerait de vie. Un sort mal exécuté, troublé par la crainte ou la rage, et des dizaines de vies peuvent s'en trouver affectées sans même compter celle du mage qui aura donner la sienne dans cette entreprise.
De plus n'oublions pas que le sang tourne la tête de tout homme ou femme voyant ses frères tombés, et nous le concevant aisément, mais qu'adviendrait-il si une dizaine, une centaines de telles femmes et tels hommes pouvaient utiliser la magie une fois les drow justement repoussés? Courraient-ils la mort hors de nos frontières ou se retourneraient-ils vers l'intérieur faute d'ennemis?

Vous rappelez avec raison les dégâts de la Bataille d'Uraal sans oublier de mentionner la perte d'un homme inestimable. Mais alors, seuls les mages militaires étaient présents au lac et ils ont su remplir leur office mieux que n'importe lequel de nos élèves n'aurait pu le faire. Car quelle est l'office de l'armée sinon celle protéger Anaëh et de donner par son courage et sa vie la possibilité au reste de notre peuple de vivre dans l'ignorance des combats?
Les mages d'Alëandir n'ont eu d'autre choix que de combattre ou de se cacher pour sauver leur vie et nombreux sont ceux qui en garde encore aujourd'hui les séquelles, quelque fut leur chois. Se tourner vers Tari est un acte que personne ne peut faire à la place d'un autre.

Aussi vous avez notre position. Le Chapitre Blanc n'enverra aucun de ses élèves, érudits ou  enseignants au Front. Même avec la nomination d'un Régent ou d'un Monarque, nous garderons notre neutralité. Cependant, par égare pour vous et pour les sacrifices qui sont faits au nom de la sécurité de notre peuple, nous ferons passer votre appel. Tous les mages en nos murs seront informés de votre désir de recruter des civils et auront toute liberté de vous rejoindre, pourvu qu'ils aient leur majorité révolue. Pour facilité les choses, nous nous engageons à reprendre en nos murs, s'il le souhaite, chaque mage qui vous aura rejoint après son service.



Que Kÿria nous protège tous de sa main bienveillante.

Le Chapitre Blanc

 

 


nombre:
 

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Anorn
Ancien
Ancien
Anorn

Nombre de messages : 671
Âge : 23
Date d'inscription : 18/06/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  1201 ans
Niveau Magique : Archimage.
Le Chapitre Blanc dans l'histoire d'une guerre  Empty
MessageSujet: Re: Le Chapitre Blanc dans l'histoire d'une guerre    Le Chapitre Blanc dans l'histoire d'une guerre  I_icon_minitimeDim 9 Aoû 2015 - 1:13



 
Académie d'Alëandir,
Protectorat d'Alëandir,
Alëandir.


De la Quatrième Saison
Huitième ennéade de Barkios
De la huitième année du onzième cycle.

Au Chapitre Blanc,

Je tenais à vous remercier de votre réponse. Elle fut aussi rapide que je l'attendais, et il m'est très utile de connaître aujourd'hui votre position. Il est vrai qu'il est peut-être en leur faveur de ne pas envoyer de si jeunes elfes au front. Il est certain que cela change une âme à jamais. C'est pourquoi il n'a jamais été question d'impliquer de jeunes elfes dans de telles situations. Cependant, comme vous l'avez vous même fait remarquer, vous avez en votre sein des professeurs, et des elfes qui sont assez âgés pour faire face à ces atrocités. Même si, je le conçois, il serait bien mieux pour un homme de ne jamais voir cela de sa vie, il vous est force de reconnaître que nous sommes là face à quelque chose que nous n'avons pas provoqué, et à laquelle nous devons réagir. Ne vous en faites pas, j'ai compris que vôtre décision était prise, et qu'elle ne pourrait être remise en cause. Elle est tout à fait compréhensible, d'ailleurs, l'éducation étant une chose qui me tiens particulièrement à cœur. Il est tout à fait louable de vouloir préserver vôtre fonction première, et de ne vouloir vous en tenir qu'à cela. Effectivement, vous êtes, à l'heure actuelle, entrain de former quelques uns des futurs piliers de notre peuple, et vous en empêcher serait détruire une partie du futur de ce dernier.

Seulement, vous avez expressément souligné à la fin de vôtre missive que vous autoriserez quiconque le souhaitera à me suivre au front. C'est pourquoi je viendrai moi même au sein de vos murs, dans les ennéades qui suivent, pour expliquer personnellement ma démarche. Je passerai vous voir, cher Lómion Ineinior, avant de faire quoique ce soit. Si vous êtes disponible, il en va de soi. Vous savez que l'Académie m'est très chère, et que je ne voudrais en aucun cas la voir dégradée, ou pire encore, détruite, mais l'Oeuvre m'est tout aussi chère, sinon plus. J'essaye par là de vous rassurer quant à mes intentions, elles ne sont aucunement mauvaises à votre égard. J'ose espérer que nous pourrons éclaircir quelques points de ma pensée lors de ma venue, et je vous remercie d'avance du temps que vous m'accorderez alors. En attendant, n'hésitez pas à faire savoir ce que je demande, il ne sera ainsi que plus facile pour moi de développer le reste.

Avec toute ma gratitude, et mes plus sincères remerciements pour la dévotion que vous avez envers l'instruction et le savoir,

Anornedellon Nedi Lûcannui, Seigneur Protecteur des terres de la Quatrième Saison.


 
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le Chapitre Blanc dans l'histoire d'une guerre  Empty
MessageSujet: Re: Le Chapitre Blanc dans l'histoire d'une guerre    Le Chapitre Blanc dans l'histoire d'une guerre  I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Chapitre Blanc dans l'histoire d'une guerre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: ANAËH :: Terres d'Alëandir :: Académie de Magie-
Sauter vers: