AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Echanges epistolaire avec Mme d'Ys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niklaus d'Altenberg
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 456
Âge : 29
Date d'inscription : 21/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Echanges epistolaire avec Mme d'Ys   Sam 1 Aoû 2015 - 0:04





Maison des Altenberg

Monsieur Niklaus Anasis Termal D'Altenberg




Manoir d'Altenberg, Apreplaine,
Tariho de la 8ième ennéade de Bàrkios de la 8ième année du 11ème cycle,

Madame,

C’est un très grand honneur qui m’est fait aujourd’hui de pouvoir vous écrire, je m’y emploie avec l’humilité qui convient et m’empresse en premier lieu de vous présenter les hommages les plus sincères.

Chacun sait la situation délicate dans laquelle notre belle Péninsule se retrouve actuellement plongée.  Les hommes s’entre-déchirent et ce qui fut autrefois l’union des peuples humains n’est plus qu’un amas épars de fiefs cherchant à affirmer leur place dans l’ordre des choses. Au milieu de ce chaos, de grands ensembles émergent ou émergeront surement.  Cela se doit à la nature des hommes et à la nature du monde. Grégaire de condition, l’homme ne peut espérer survivre seul. Et dans ce monde où la justice du plus fort prévaut souvent,  les hommes ne peuvent faire face sans être organisés.

C’est à ce titre que je me permets de vous adresser ces quelques lignes. Vous avez peut-être eu connaissance des efforts que j’entreprends afin de ramener la paix dans les contrées qui forment le centre de la Péninsule. L’intérêt supérieur de tous les peuples humains repose dans le retour rapide d’une paix et d’une sécurité permettant la prospérité. C’est à ce sujet que je vous écris.

Avec la disparition d’un pouvoir central, la Péninsule forme déjà des blocs dont la découpe est de plus en plus crue. Nul doute que d’ici à quelques mois les pouvoirs seront formés, et de nouvelles frontières découperont ce qui fut autrefois un seul et même royaume. Cette réalité politique deviendra bientôt une réalité géographique pour tous.

Les frontières dont je parle ne sont pas choisies mais sont issues des derniers évènements. Et sous peu plusieurs gouvernements exécuteront leurs prérogatives sur ces différents hémisphères de ce qui fut le royaume de la Péninsules. Sans moyen de discuter, sans canaux appropriés, il me parait clair que la situation pourrait dégénérer.

Quels que soient les griefs que certains puissent entretenir avec d’autres de part et d’autre des frontières, nous ne pouvons et nous ne devons pas faillir au devoir historique qui nous incombe de passer au-delà de nos différents et de trouver les moyens permettant de recouvrer rapidement un régime de paix et de confiance.

Je n’ai aucune mesure de vous garantir que je parviendrai à faire valoir mon avis auprès des futurs dirigeants. Si j’espère parvenir à avoir leur attention, et si je m’emploie à tenter de démontrer l’attachement que je porte à l’intérêt de nos domaines, il faut savoir, surtout en période de crise, rester humble sur les moyens dont on dispose.

Pour autant je souhaitais vous approcher par cette lettre afin de prendre contact et de savoir si vous accepteriez que nous continuions à échanger régulièrement. La création de ce prémisse de lien diplomatique pourra, j’en suis certain, être un atout important pour le futur et l’apaisement des relations. Outre les informations que nous pourrions échanger sur l’état des choses dans nos contrées, nous pouvons ainsi préparer plus avant le futur et disposer ainsi d’un moyen de faire passer des messages de part et d’autre des frontières qui pourrait s’établir sous peu.

Un homme a dit un jour que si cela va sans dire, cela ira encore mieux en le disant. Vous savez à présent les raisons de mon appel. J’espère que j’aurai l’honneur d’être entendu.

En vous priant à nouveau, Madame, de bien vouloir accepter mes hommages les plus sincères,

Niklaus d’Altenberg

Revenir en haut Aller en bas
Kahina d'Ys
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 328
Âge : 27
Date d'inscription : 23/03/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 17 ans.
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Echanges epistolaire avec Mme d'Ys   Lun 24 Aoû 2015 - 22:34

« Quelqu’un connaît-il ce… Comment s’appelle-t-il, déjà ? » demanda Kahina au héraut qui, solennellement, venait de leur lire la missive du nouvellement nommé baron.


« Niklaus d’Altenberg, votre Sérénissime. Un seigneur des t…


— Oui, oui. Un des nouveaux barons du manchot, le coupa-t-elle avec simplicité. Eh bien, quelqu’un ? » Les différents membres du Conseil donnèrent chacun leur avis sur le jeune homme. Kahina s’amusa de les entendre souligner la jeunesse du chevalier ; qu’elle fût de dix ans sa cadette ne semblait pas même leur être venue à l’esprit et elle ne pouvait que s’en féliciter. Le Haut-Prêtre de Néera fut le premier à entrer dans le vif du sujet, notant non sans réprobation que la missive n’était finalement adressée qu’à la duchesse seule, sans mention aucune du Roi. « L’homme est un félon, votre Sérénissime. Sa proposition est indécente, elle renie à sa Majesté ses droits légitimes sur les terres qui sont les siennes.


— Nous serions bien mal avisés, ceci dit, de l’ignorer, » argua rapidement Manso d’Aphel, le Sénéchal du Royaume. Kahina darda son regard opale dans sa direction, surprise de sa sortie. L’homme était d’un naturel discret et il était rare qu’il intervienne si vivement dans les débats. « Nimmio de Velteroc est un félon, de même que tous ceux qui le suivent, se hâta-t-il d’ajouter afin de calmer les suspicions. La guerre, cependant, n’est pas qu’affaire d’armées et il viendra bien un temps où parler nous sera utile.


— Parce qu’on veut parler avec ce lascar ? Foutredieu, il évoque déjà la partition de la Péninsule ! » protesta un scylléen. Kahina retint un sourire amusé. Pourrait-elle avouer, un jour, qu’elle n’avait jamais œuvré à autre chose qu’à cette partition qui était sur toutes les lèvres, que tous attendaient mais que beaucoup feignaient de redouter ? Sans doute pas. Mais l’Histoire, elle, n’aurait qu’à regarder par-dessus son épaule pour le deviner.


« Nous rappellerons au bien mal titré baron que sa place devrait être au côté de notre bien aimé Bohémond, conclut Kahina. Cela dit, Manso dit vrai. Nous ne perdons rien à laisser traîner quelques oreilles chez lui. » Elle marqua une pause et ajouta, non sans une certaine malice : « Et comme le brave homme s’adressait à moi, il ne serait que justice que je me charge de lui répondre. »


Le hasard voulut qu’elle ne vit pas la grimace fugace d’un Manso inquiet. C’est ainsi qu’arriva un matin, à la cour d’Altenberg, un ambassadeur soltaar.



Au sire d’Altenberg, salut.
Ta missive, je dois l’avouer, a su me surprendre. Tu sais choisir tes mots, cela je te le concède, mais même tes plus jolies tournures ne sauraient me faire oublier que jamais tu n’as mentionné ton Roi. Laisse-moi t’apprendre, alors, si la nouvelle ne t’est pas encore parvenue, que sa Majesté Bohémond est saine et sauve et a trouvé refuge à Soltariel. Il y grandira, à l’abri des manigances du Félon de Velteroc et de ses alliés, sous ma protection, jusqu’à ce que Diantra lui soit rendu. Comprends, dès lors, que je ne puis accepter la mort de son Royaume. Il ne peut y avoir qu’un Roi en Péninsule, en tout cas, je n’en reconnaîtrai pas d’autres.
Mais qu’importe, au final, car malgré tout, tes mots sont des mots de paix et en ces temps troublés où la guerre ravage nos terres, je serai bien sotte de ne pas les écouter. Au nom du Roi, j’envoie à ta cour un ambassadeur. J’espère que tu emboîteras mon pas. Ce sera la promesse qu’entre nous, il ne saurait y avoir de traîtrises et que tes mots, finalement, traduisaient une volonté véritable.
Je ne sais pas ce que l’avenir nous réservera, Niklaus. J’espère que, le moment venu, tu sauras te souvenir où est ta véritable allégeance. Puisse-t-il ne pas venir trop tard, que je puisse glisser quelques paroles en ta faveur à sa Majesté qui saura, j’en suis certaine, t’accueillir comme un des siens.


Revenir en haut Aller en bas
Niklaus d'Altenberg
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 456
Âge : 29
Date d'inscription : 21/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Echanges epistolaire avec Mme d'Ys   Mer 2 Sep 2015 - 19:43





Maison des Altenberg

Monsieur Niklaus Anasis Termal D'Altenberg




Manoir d'Altenberg, Apreplaine,
Arkuisa de la 9ième ennéade de Bàrkios de la 8ième année du 11ème cycle,

Madame,

Je vous remercie de votre réponse et de la délégation que vous m’envoyez. Nous prendrons soin de l’établir  confortablement en Apreplaine. Ne disposant pas à titre privé de vos moyens, et n’agissant pas au nom de ma charge de baron mais en mon nom propre, je ne puis malheureusement vous retourner immédiatement l’extraordinaire faveur qui m’est faite de dépêcher un ambassadeur. Je transmettrai néanmoins par l’entremise de votre délégué les messages et informations vous étant adressés, et dès que mes fonctions le rendront possible, vous enverrai une personne de confiance au nom de la baronnie.

Je vous rejoins sur la grande difficulté que nous avons collectivement  à dessiner ce que l’avenir nous réserve. Néanmoins je trouve du réconfort à constater que les opportunités de dialogue subsistent et j’en remercie votre sagesse. Je vous donnerai des nouvelles sur l’avancée des évènements dans nos régions.

Avec mes hommages respectueux,


Niklaus d’Altenberg

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Echanges epistolaire avec Mme d'Ys   

Revenir en haut Aller en bas
 
Echanges epistolaire avec Mme d'Ys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Soltariel :: Duché de Soltariel-
Sauter vers: