AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Après la pluie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niklaus d'Altenberg
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 408
Âge : 29
Date d'inscription : 20/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Après la pluie ?   Lun 2 Nov 2015 - 21:16



Après la pluie ?





Monastère de Waldhouse
Julas de la 1ière ennéade de Verimios de la 8ème année du 11ème cycle,








Traité de restauration de l’état de Paix
& de la Couronne

Au nom des Cinq très saints qui gouvernement cet univers,

Harold de Lyron, Nimmio de Velteroc, Blanche de Hautval,

Considérant que le maintien de l’intégrité de la monarchie de Diantra, lié aux intérêts généraux de l’équilibre de la Péninsule, est d’une haute importance pour la conservation de la paix, et qu’une combinaison qui appellerait Harold du Lyron à obtenir la Couronne pour des Etats autrefois réunis sous le sceptre de Sa Majesté le Roi au centre de la péninsule serait le meilleur moyen d’assurer l’intégrité de cette monarchie, ont résolu, à l’invitation de Son Honneur Niklaus d’Altenberg, de conclure un Traité, afin de donner aux arrangements relatifs à cette accession à la Couronne un gage additionnel de stabilité par un acte de reconnaissance Péninsulaire.

En conséquence, les Hautes Parties Contractantes, lesquelles sont adressées dans la suite de ce document par le prédicat honorant leur fonctions respectives entendues par ce traités, ont été représentées par elles-mêmes ce jour à Waldhouse en Apreplaine pour signer ce traité.

Elles ont convenus des Articles suivants :

Article 1 :

Après avoir pris en sérieuse considération les intérêts de La Monarchie, les Hautes Parties Contractantes acceptent Harold du Lyron comme souverain en son nom propre disposant à ce titre des charges et honneurs attachées à la Couronne.

Article 2 :

Les territoires de Diantra, d’Apreplaine, de Christabel, d’Esteria, d’Edelys et de Vallancourt ces derniers sont réorganisés en duché de Garnaad.

Article 3 :

Les Hautes Parties Contractantes reconnaissent comme permanent le principe de l’intégrité de la Couronne, de manière à confirmer son autorité sur l’arbitrage des différents entre les différentes parties du royaume.

Article 4 :

Il est entendu que les pouvoirs de la Couronne sur ses vassaux sont limités aux pouvoirs régaliens  coutumiers. Ces derniers incluent la frappe de la monnaie, la justice entre vassaux, le dialogue au nom du royaume avec les autres royaumes, les droits de douanes, les mises  en garnison ou la levée d’une armée au nom du royaume, ainsi que la création des lois liées à ces fonctions souveraines.

Article 5 :

Le duché du Médian est reconnu comme nouvel ensemble féodal ayant éminence sur les territoires d’Ancenis, de Velteroc, et de Hautval. Il est placé sous la tutelle de Nimmio de Velteroc et Blanche de Hautval.

Article 6 :

Aucun grief ne pourra être retenu par les Hautes Parties Contractantes entre ces dernières pour les actions ayant eue lieues au préalables de la signature du présent traité.

Article 7 :

Un conseil royal, visant à conseiller Sa Majesté et à aviser des politiques devant être appliquées par Son Gouvernement est formé. Il  assurera la régence en son absence, et permettra les modifications liées aux lois royales.

Il est composé des premiers pairs du royaume dont la dignité de pair est irrévocablement liée au titre, et des seconds pairs du royaume qui seront nommés par le conseil. Le conseil recevra les principaux maitres d’œuvre de son gouvernement.

Les premiers pairs du royaume sont, et après eux leurs descendants :

Sa Majesté Harold du Lyron,
Son Altesse Nimmio de Velteroc,
Son Altesse Blanche de Hautval.

Article 8 :


Les régences d’Esteria et de Christabel sont données à Nimmio de Velteroc et Blanche de Hautval jusqu’à leur mort.

Article 9 :

Erac redevient duché sous la protection de Harold du Lyron.

Article 10 :

Par cet acte la soeur de son Altesse Nimmio de Velteroc et Harold du Lyron ont l'honneur de confirmer leur fiançailles en vue de leur noces.

Article 11 :

Le duché du Langehack pourra faire valoir un nom pour la régence d'Edelys.





Le baron de l'Apreplaine était un homme dont l'apparence physique trahissait qu'il ne s'était pas ménagé dans les quelques ennéades qui avaient précédé ce jour fatidique. Son visage s'était creusé par le jeune qu'il s'était imposé et son teint était bien plus grisonnant sous l'influence d'un manque évident de sommeil. Il trainait sous les yeux de beaux cernes.

Le traité était enfin finalisé et la salle principale du monastère de Waldhouse, à savoir le réfectoire des moines, avait été transformé pour l'occasion. De grandes tentures, provenant pour la plupart de la maison du Conseil de la ville de Syriac assez proche avaient été tendue sur les murs et les tables avaient été réorganisées de manière à ne pas gêner l'assemblée des nobles venu soutenir et conseiller les différentes parties contractantes.

L'organisation avait été réalisé par le baron et ses hommes avec des délégués de chacune des parties de manière à ce que le protocole soit accepté par chacun. Une grande table drapée d'une élégante nappe d'un rouge écarlate et d'un siège imposant avait été disposée. Quatre copies du traité étaient impeccablement alignées sur la table de manière à ce que la personne venant s'asseoir ait sans effort la capacité d'aller aposer sa signature et son cachet sur chacun des exemplaires. Naturellement si l'une des parties avait demandé une traduction dans une autre langue, cette dernière avait été réalisée avec attention. Une copie était prévue par partie en présence, plus une copie supplémentaire devant être donnée pour archive au monastère.

Une petite fête devait avoir lieu dans les jardins à la suite de la signature et des tables chargées de nourriture attendait les convives. Le chef du monastère avait été réticent à ce faste, et bien que le baron n'était pas non plus très heureux de ce faste en une période si délicate, avait fait un mal pour un bien, jugeant préférable de ne pas froisser ses invités. Souvent la gastronomie et les loisirs étaient de sûrs garants de succès diplomatique. Il fallait donc s'y tenir.  

Les trois personnages centraux de l'accord furent appelés afin de signer chacun à leur tour le traité, tout le matériel étant naturellement mis à leur disposition prestement et discrètement par un chargé de protocole. Une ronde d'applaudissement fut demandé silencieusement à chaque signature puis à l'échange symbolique des copies.

Le baron resta dans un coin reculé de la salle, observant la scène avec un soulagement visible et ne se mêlant à aucun groupe. Malgré toute la contenance qu'on connaissait à l'homme, une personne la connaissant bien pouvait deviner qu'il était heureux et surtout soulagé du dénouement. Droit comme à son habitude, son habit était extrêment simple et d'un gris presque noir qui ne le faisait pas vraiment ressortir dans la foule. Il n'échangea presque aucun regard et si certains étaient venus le saluer, il avait laissé la cérémonie se dérouler sans intervenir, préférant laisser aux aides des trois parties le devant de la scène. Son rôle de facilitateur était à présent terminé. La route était encore longue pour assurer que le traité serait correctement respecté, mais lui avait fait son meilleur effort.

Les signatures terminées, il avait été demandé par Niklaus dès le départ qu'une réunion informelle se tiennent entre les trois principaux intéressés, Harold, Nimmio et Blanche ainsi qu'avec Niklaus. Si l'avenir du baron n'était pas encore clairement tracé pour le long terme, au moins se trouvait-il encore une mission pouvant requérir son attention immédiate. L'assemblée finit par quitter les lieux pour s'ébrouer, boire et manger à l'extérieur. Le baron resta en retrait et attendit qu'on lui donne la permission d'approcher. Après tout se trouvait-il avec ce qui était le futur conseil des pairs du futur royaume. Avec la disparition de son rôle de médiateur, il était redevenu un simple assesseur, et il le savait bien.

L'ordre du jour qu'il avait proposé était clair : connaitre les instructions qu'on voudrait bien lui donner concernant Langehack, et définir son mandat de négociation où il avait proposé d'y mener une expédition diplomatique rapide, de manière à discuter avec le duc rétabli de l'évolution des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
 
Après la pluie ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]
» Après la pluie, le beau temps? Et si en fait, c'était plutôt un ouragan? {PV Amelian et Eliwyr} [terminé]
» Après la pluie ... [ Flocon de Cendres ]
» Après la pluie, le beau temps.
» après la pluie le beau temps • Indiana Miller

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Terres royales :: Baronnie d'Apreplaine-
Sauter vers: