AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Voro & Yr] Chasser et voir mourir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voronwë
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 245
Âge : 111
Date d'inscription : 24/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  742ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: [Voro & Yr] Chasser et voir mourir   Lun 21 Déc 2015 - 22:55

Il souffrait terriblement.

Ses plaies grappillées à la faveur des accrochages aux branches le lançaient, ses tendons fatigués par des jours d'inactivité le torturaient, sa tête tournait comme après plusieurs roulades. On lui avait rendu ses armes, lavées du sang des elfes. Ces derniers jours avaient été un tourbillon d'ennuis, de colère, de peur. Nul ne pouvait plus se targuer, en Ardamir, de pouvoir passer une nuit tranquille, la tête sur un oreiller. Non, plus personne ne pouvait, sauf les inconscients, les ignorants que la Symphonie ne touchait pas et qui s'en contentait.

Ces fous avaient convaincus le Baar'Ane de se montrer au monde, de faire valoir à Anaëh son rôle de Grand Dévoreur, de Roi des Chasseurs.

Voronwë les entendaient déjà, ces druides, ces érudits, ces mages, ces sages. Ceux qui diraient que Kÿria était absolue, que les Ëalas étaient ses champions désignés et que toute tentative de les défier était vouée à l'échec. Le chef Noss en sourit, alors qu'il clopinait hors du palais, sous les yeux hostiles des gardes qui échangeaient sa place avec celle de deux membres de sa Noss.
Qui pouvait s'opposer aux Ëalas? La volonté de Kÿria même, une créature issue de son sein, une hydre. Alors déjà, il les sentait se gausser: en quoi un animal pouvait-il vaincre les esprits d'Anaëh? Le tout-puissant Carpacelva n'aurait qu'un mot à dire pour que la créature qui s'opposerait à lui s'incline.

Puis, le Baar'Ane dévorerait Carpacelva, scellant son statut de Serviteur de Kÿria. L'Instrument de Sa maîtresse pour la purification de la forêt puis du monde.
Alors les elfes tomberaient à genoux, pleureraient, supplieraient... Mais nul n'échapperait à ses mâchoires.
Son devoir était d'empêcher cela.


-"Je ne suis pas encore battu, monstre."

De longues minutes passèrent alors que l'Ornedhel entrait dans les bois, laissant la Symphonie flatter ses oreilles, même s'il sentait la douleur des végétaux près desquels il marchait.

-"Tu m'as libéré de ta propre volonté."

Avec colère, le possédé cracha au sol de dédain, avant de continuer son chemin.

-"Tu te mens à toi-même, Voronwë. Tu désires me libérer plus que tout. C'est bien pour cela que tu as bu mon sang, n'est-ce pas? Pour avoir ma force, ma puissance, ma volonté de destruction..."

Une flaque d'eau sur le chemin, une petite mare. Sans doute un résidu des pluies passées. Mais toujours, aucun reflet pour l'elfe, juste cette tête de serpent draconique, le perçant de ses yeux jaunes. On pouvait deviner mille morts rien qu'en admirant ses longs crocs rougeâtres.

-"Certaines personnes désirent juste voir le monde brûler."

Un caillou tomba dans la mare, brisant l'image terrifiante qui s'y trouvait.

-"Alors pourquoi ne me demandes-tu pas de rejoindre les Sombres, si moi aussi je ne désire que le massacre?"

-"Tu as une vision, Voronwë. La vision d'un monde nouveau où les elfes vivraient pleinement leur nature destructrice et sauvage. Ils ne sont pas dignes de toi."

Avec un soupir de dépit, le susnommé s'assit au bord de l'eau, pensif. Sa propre nature l'effrayait.

-"Je ne suis pas ton adversaire, mon ami. Je suis ton excuse pour affronter la vérité."


Dernière édition par Voronwë le Mer 30 Déc 2015 - 18:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yriaë
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Âge : 26
Date d'inscription : 06/09/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1153
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: [Voro & Yr] Chasser et voir mourir   Mar 22 Déc 2015 - 1:03


Une ennéade plus tôt...

Sa main glissa dans ses cheveux pour atterrir dans sa nuque qu’elle fit craquer légèrement. Se redressant doucement, les yeux entrouverts, la nuit n’avait pas encore remplacée le jour. Sa tête tournait, fortement. Ses muscles semblaient avoir subi une longue course sans préparation. Tout son corps la faisait souffrir.  Yriaë n’arrivait pas à définir si ces maux venaient de sa chute ou de ce qui s’était produit par la suite.  Elle mit un certain temps à se redresser, prenant appui sur à peu près tout ce qu’elle pouvait trouver. Soupirant à foison, son corps commença à vibrer sous la douleur. « Du temps… » Susurra-t-elle avant de se laisser retomber.  « Laissez-moi du temps. » Elle aurait pu se soigner aisément en formulant quelques phrases mais cela nécessitait de la concentration. Malheureusement son esprit était ailleurs. Ce cri résonnait dans son esprit. Elle chercha les voix de ses Frères et Sœurs mais ceux-ci se firent silencieux, comme s’ils étaient tous apeurés, comme s’ils se terraient tous. Yriaë se sentit abandonnée, et terriblement seule alors que son regard se perdait vers les plus hautes branches que formaient la canopée.  Elle sombra une nouvelle fois dans l’inconscience.

Ce n’est que lorsqu’on vint lui secouer doucement la tête qu’elle s’éveilla à nouveau. Son regard encore vague ne lui permettait pas de voir ce qu’il se passait mais il suffit qu’elle tourne la tête pour sentir le délicat parfum que pouvait avoir la langue d’un cervidé qui venait de mâcher des heures durant. Le museau de la bête vint lui caresser doucement le visage, son regard s’éclaircissait légèrement et elle put se rendre compte qu’il n’y avait pas un mais trois Fanuëls qui l’entouraient.  Ces animaux doués d’une forte intelligence n’en sont pas moins curieux. Un sourire apparaissait alors sur les lèvres de la druidesse. Cette présence d’êtres de la Mère la soulagea de sa solitude même si ces Frères et Sœurs ne lui adressèrent toujours pas la parole. « Je me dois de partir maintenant. » Leurs dit-elle après avoir passé un certain temps en leurs compagnie, mangeant quelques baies qu’ils volèrent jusque dans le creux de ses paumes. Les douleurs ne s’étaient pas entièrement dissipées mais elle ferait avec. Une chose la préoccupait beaucoup plus que les maux qu’elle accumulait.

En ce jour...

Le soleil commençait doucement à laisser place à l’obscurité lorsqu’Yriaë marchait encore. Certains Frères et Sœurs commencèrent à se remettre de cet épisode alors que d’autres mettront sans doute plus de temps. C’est au détour d’un arbre qu’Yriaë se figea. Scrutant l’espace définit autour elle, ses sens se mirent aux aguets. Ils avaient mal, ils souffraient… Tous. Tous réclamèrent de l’aide. Tous demandèrent à Yriaë. Ne sachant pas se l’expliquer, elle ressentit aussi un être en détresse, un Fils qui avait beaucoup de poids sur les épaules. Elle se mit à le chercher, guidée par cette souffrance qu’elle ressentait émaner de l’œuvre de la Mère. C’est là qu’elle le vit. C’est de là que la souffrance partait. Ce Fils, assis au bord de cette marre au milieu du chemin. Camouflée, cachée, discrète, elle ne bougea pas d’un cil souhaitant observer d’avantage. Une phrase vint résonner dans son esprit : « Nul besoin de se dissimuler derrière l'un de nos Frères pour observer. » Oui, mais la situation était différente. Elle ne scrutait pas celle-qui-guide, elle scrutait un être qui émanait plus de colère, de haine et de violence qu’elle n’en avait jamais croisé depuis sa naissance. Yriaë décida tout de même de s’approcher, doucement, lentement avant de lui offrir un simple : « à quoi penses-tu, Fils de la Mère ? »


Dernière édition par Yriaë le Lun 28 Déc 2015 - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voronwë
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 245
Âge : 111
Date d'inscription : 24/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  742ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Voro & Yr] Chasser et voir mourir   Mer 23 Déc 2015 - 14:46

Quand les doux mots de la druidesse parvinrent aux oreilles du Gardien, Voronwë sursauta de surprise. La sensation de solitude était si totale dans son esprit qu'à aucun moment il n'avait songé à surveiller ses arrières, comme il le faisait habituellement. Ses plaies le lançaient et son visage se crispa dans un sourire forcé. Il avait bien besoin de ça maintenant!

A son second étonnement, le Baar'Ane ne fit aucun commentaire, restant totalement silencieux dans son antre spirituelle. L'elfe déglutit. Quand l'hydre se taisait, il n'y avait que deux solutions: ou elle se cachait pour ne pas être ressentie par un adversaire trop puissant pour son hôte ou elle se préparait à surgir avec violence. Regardant l'eau de la mare, le chasseur constata l'air soucieux de la créature, comme si elle était anxieuse.
Se forçant à sourire il adressa une salutation courtoise à la dame, tentant de cacher ses plaies.


-"Bien le bonjour, ma sœur... Quel beau chant de la Symphonie nous a fait nous rencontrer?"

Il tenta un pas vers elle et il entendit le Baar'Ane grogner férocement. Un murmure se leva dans son âme, bien plus doucement que ses brimades et provocations habituelles.

-"Guette la première occasion de t'enfuir..."

L'elfe tiqua et tenta de ne rien laisser paraître. Se rasseyant près de la mare, il contempla l'eau, tentant de percer dans l'expression neutre de l'hydre une quelconque information.

-"Il est rare de trouver des Ordenhels si près des Cités... Vous venez souvent apprécier l'Oeuvre de la Mère par ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Yriaë
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Âge : 26
Date d'inscription : 06/09/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1153
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: [Voro & Yr] Chasser et voir mourir   Mer 23 Déc 2015 - 17:54


Yriaë le dévisageait, n’exprimant aucune émotion. Elle gardait une attitude des plus neutres, tout en essayant de percer ce mystère à jour.  « Comment celui qui perturbe ce chant peut-il en parler si impunément ? » Ses oreilles se mirent à bouger légèrement, ses Frères et Sœurs lui parlèrent. « Elles me parlent… Vous les effrayez... » Penchant légèrement la tête, son regard continua de s’attarder sur lui. Elle décida alors de s’approcher, lentement. Aussi proche qu’elle pouvait l’être sans pour autant être collée à lui, ses nombreux bijoux en bois et en plumes s’entrechoquèrent lorsqu’elle tourna son regard vers cette mare qu’il semblait regarder souvent.

D’un doigt, elle s’approcha de cette masse d’eau. « La quiétude que connait nos Frères et Sœurs a été perturbée. » Elle toucha l’eau d’un geste rapide, créant ainsi un léger remous. « Et tout comme le reflet qu'offre cette mare qui semble vous hypnotiser, la quiétude s’en est allé. » Elle laissa un instant s’écouler. « Qui êtes-vous donc pour répandre autant de souffrance autour de vous, Fils de la Mère ? » Fermant les yeux, ses oreilles bougèrent à nouveaux. « Ils me demandent… » Elle ne finit cependant pas sa phrase puis ouvrit subitement les yeux pour planter son regard dans le sien.

Une tension régnait. Elle ressentait le besoin de le blesser, elle ressentait cette irrésistible envie de  violence. Son regard se perdait ensuite sur son armure. « Je ressens… Que vous arrive-t-il, Fils ? » D’un geste tendre et rassurant, elle rapprocha sa main mais s’arrêta soudainement lorsqu’elle ressentit la présence d’un autre Frère. « Nous avons de la compagnie. » Susurra-t-elle. « Vous semblez attiser la curiosité d’autres élus de la Mère... »


Dernière édition par Yriaë le Mer 23 Déc 2015 - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ëninríl Il'Dolwen
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Âge : 17
Date d'inscription : 14/02/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 341 ans (Mort en l'an 9 XI Cycle)
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: [Voro & Yr] Chasser et voir mourir   Mer 23 Déc 2015 - 19:40

"Il y a deux types de guerres. Celles qu'on mène pour conquérir, et celles pour protéger notre foyer"
Proverbe Célèbre

Cycle XI, An VIII, Bàrkios, VIII ennéade
Alentours d'Ardamir

Une heure était passé depuis son réveil. Sa tête était toujours douloureuse et le cri résonnait encore dans son esprit. Mais il s'était mué en un bruissement sourd, que l'on percevait à l'horizon des pensées, comme une vague calme mais qui peut à tout moment redevenir un raz-de-marée. Les Frères parlaient de lui, de l'abomination qu'ils avaient ressenti et qui resterait gravée dans leur chant comme le cri du Grand Cerf.

A présent, que faire ? La traque de l'Hydre serait longue et incertaine. Mais Anaëh était menacé, d'autant par le mal grondant au Sud que par la Bête insidieuse en son sein. Ëninríl appuya sa tête contre l'écorce rugueuse du résineux sur lequel il était perché. Son Chant si pur était altéré...

Cycle XI, An VIII, Bàrkios, Fin de la VIII ennéade
Alentours d'Ardamir

D'une branche à une autre, il chercha. Le chasseur se réveillait et se mis en chasse? Il écoutait leur chant et distinguait chaque note pour savoir quelle direction prendre. Comment Voronwë l'avait fait une heure avant lui, il retraça le parcours qui l'avait mené dans cette clairière où la douleur se ressentait encore. Mais à côté de l'être à la peau rouge se trouvait une personne si pure que son aura se répandait et écrasait celle du Baar'Ane. Comme un baume soulage une plaie, sa simple présence rassurait Frères et Fils.

Le druide sauta lestement sur le sol. Ses remords à l'égard d'Halyalindë étaient encore vifs, mais son désir de vengeance était plus fort. Sans prendre garde à ce qu'il empoisonne son coeur, il s'avança et traversa les fourrés. La druidesse sentit sa présence avant l'Ornedhel qui était assis, souffrant. Ses pieds étaient encore luisant du sang à peine sec. Etant donné l'état de ses cheville, on pouvait sans peine imaginer la difficulté avec laquelle il marchait. Ou rampait.

Quand le héraut d'Anaëh prit la paroles, une telle agressivité déteignait sur sa voix que l'on eut pu croire qu'elle n'était pas naturelle.

"– Voronwë. Ta présence empoisonne Anaëh. Que l'hydre qui est en toi sorte ou se terre au plus profond de toi. Mais elle ne peut vaincre face aux Ëalas. Tu dis être le Gardien de cette chose, le dernier rempart avant la destruction d'Anaëh. Mais la vérité est autre part, je l'ai découvert, malheureusement trop tard."

La rage se lisait sur les traits d'Ëninríl. Plus que l'elfe, il était le chasseur qui part en chasse d'une créature qui lui avait échappé par le passé et qui menace son clan.


_________________


Merci à Maé pour la signature et à Halya pour le magnifique chibi ! <3

Lómion Ineinior - Khernal Kre'Nael - Irys d'Arosque


Dernière édition par Ëninríl Il'Dolwen le Ven 1 Jan 2016 - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://miradelphia.forumpro.fr
Voronwë
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 245
Âge : 111
Date d'inscription : 24/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  742ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Voro & Yr] Chasser et voir mourir   Mer 23 Déc 2015 - 20:47

Encore lui...

Voronwë serra les dents sous la colère, l'être qu'il désirait le plus au monde voir disparaître était de retour pour le narguer, le menacer et l'insulter. Mais que savait-il de la vraie mission de Voronwë? Que savait-il de la souffrance sans fin qu'était le contrôle du Baar'Ane?

Les mains du chasseur se fermèrent puissamment sur ses genoux, alors qu'il bouillonnait de colère. Tentant de se remettre, il contempla le visage de l'hydre furieux de la proximité de cette pimbêche et de la présence d'Ëninril. A sa droite, de loin, les feuillages semblaient bouger, il reconnaissait le déplacement caractéristique d'un membre de sa Noss. Un membre qu'il avait côtoyé les deux cents dernières années.
Un rictus perçant sur ses lèvres, il se releva avec difficulté. Il ne lui restait qu'à gagner un peu de temps.


-"Alors c'est comme ça que tu veux que ça se termine, druide? Tu vas me tuer alors que je suis affaibli? Tu ne sais pas ce que tu fais, ce que tu vas engendrer. Si je tombe, un autre prendra ma place et il ne sera pas aussi résistant que moi."

D'un index accusateur, il pointa son adversaire, aussi furieux que lui.

-"Tu as détruis la stèle et rendu fou une horreur indicible. Tu as créé un monstre par ton ignorance!"

-"Ils sont là, Voronwë, mes enfants sont là..."

Le chasseur se tourna vers Yriaë et recula d'un bond, atterrissant difficilement sur ses jambes douloureuses, au pied d'un arbre.

-"Oui, druide. Tu as créé un petit monstre..."

Un coup d’œil lui permit d'apercevoir une des peintures de guerre caractéristiques de son clan, en haut d'un arbre, l'arc prêt à lâcher la mort.

-"Mais je vais te montrer ce que c'est que d'être confronté à un grand monstre."

-"Anaëh est à nous, à moi, pas à eux. Tue-les, montre aux esprits de cette forêt qu'ils n'ont aucune chance."

-"Je te laisse une dernière chance, Ëninril Il'Dolwen. Pars et emporte cette Sœur avec toi."

Le Baar'Ane tentait de remonter, l'instant allait être difficile. Il devrait survivre sans succomber à la rage qui l'envahissait. Un jeu d'équilibre intéressant mais dangereux.


Dernière édition par Voronwë le Mer 30 Déc 2015 - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yriaë
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Âge : 26
Date d'inscription : 06/09/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1153
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: [Voro & Yr] Chasser et voir mourir   Mer 23 Déc 2015 - 22:35


Yriaë n’était que spectatrice de l’arrivée de ce Frère. Il était si emplit de colère et de haine qu’Yriaë en souffrait. Toujours accroupie près de cette mare, elle fermait les yeux. Cette souffrance et cette violence qu’elle tentait déjà d’éloigner de son cœur se faisait plus forte dorénavant. C’est là, qu’elle sentit la présence d'autres Fils. Elle posa la main au sol et se concentra sur l’espace qui les entourait. Délivrant un message à la végétation.  Yriaë leurs insuffla le courage, éloignant leurs peurs les plus profondes. Elle allait avoir besoin de leurs aide, elle leurs implora de se tenir prêt. Ce Fils, trop préoccupé à parler au Frère ne remarqua même pas son stratagème. Trop focalisé sur une menace inventée, Yriaë quant à elle, les entendait arriver. Son message délivré, elle se remit sur pieds. Et alors que le Fils sauta en arrière, sa menace fut prononcée.

« Nul besoin de partir, mon Frère. » Dit-elle à l’encontre de l’aigle. « Qui te donne donc ainsi le droit de menacer les Gardiens de l’Œuvre ? Qui t’oblige à ainsi te révolter envers ceux qui ne sont là que pour te guider ? Est-ce Elle qui t’en donne le droit ? »

Yriaë fixait le Fils, son regard se fit plus profond et plus intense. Sentant la menace qui pesait sur elle, elle se tourna, regardant les arbres. « Pourquoi les Fils de la Mère ont-ils décidés de s’affronter entre eux alors que la forêt est menacée au Sud ? » Elle ne reçut aucune réponse. Quel était donc ce clan dont les membres étaient si empreint à la violence ? Son regard s’attarda alors sur l’aigle, l’élément déclencheur de cette situation. « Le plus puissant des Aigles aurait-il oublié sa tâche première ? Est-ce toi mon Frère, qui a provoqué tout cela ? Qu’as-tu donc fait pour attirer la colère d’un Fils nécessitant notre aide ? » Elle attendit réponse, sentant sous ses pieds la terre vibrer. La végétation avait accepté, au moindre mouvement, ils allaient se révolter.


Dernière édition par Yriaë le Lun 28 Déc 2015 - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ëninríl Il'Dolwen
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 246
Âge : 17
Date d'inscription : 14/02/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 341 ans (Mort en l'an 9 XI Cycle)
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: [Voro & Yr] Chasser et voir mourir   Jeu 24 Déc 2015 - 16:45

"La colère a deux faces, celle qui te fait avancer dans ta tâche qui t'incombe et l'autre. Sois sûr de toujours choisir la bonne"
Idril Lisseul

Le murmure de la Soeur perça la colère qui régnait en maitre dans le coeur d'Ëninríl. La vague de magie de la druidesse se répandait dans les plantes, leur insufflant courage et détermination. Il fallait vaincre les ennemis de la Forêt.

Ëniniríl ne prêta pas attention aux menaces que proférait le Gardien. Ses menaces glissèrent sur sa peau sans l'arracher. Sa voix perçante derrière laquelle on percevait l'empreinte de l'Hydre ne vint pas jusqu'au deux Gardiens d'Anaëh. Le druide joignit ses forces à celle que déployais Yriaë. La clairière se joignit à eux. A la moindre de leur injonction, elle se déchainerait contre leur ennemi commun.

"– Non, ma soeur, je n'ai pas oublié quel est ma première tâche, comme je n'ai pas déclenché la fureur de Voronwë. En son coeur habite un être maléfique à qui il voue un culte sans merci. Le Baar'Ane a prit le dessus sur le Fils de la Mère. Protéger Anaëh est mon seul but, et c'est dans cette optique que je traque la Bête."

Le premier guerrier apparut, à plusieurs pieds au dessus de Voronwë, lequel chercha à reculer. L'arc à la main, sa flèche s'apprêtait à semer la mort. Ëninríl se tourna de nouveau vers l'elfe blessé, qui le dévisageait avec un rictus de pure haine.

"– De quel droit, Voronwë, as-tu faillit à ta tâche de Gardien ? De quel droit t'apprête tu à tuer deux garants de la volonté de Kÿria ? De quel droit prétend-tu que le Baar'Ane incarne l'esprit d'Anaëh ?"

La colère avait disparu de la voix du héraut d'Anaëh. Il prêtait sa voix à la Symphonie, laquelle exprimait son indignation et sa propore insurrection.

HRP:
 

_________________


Merci à Maé pour la signature et à Halya pour le magnifique chibi ! <3

Lómion Ineinior - Khernal Kre'Nael - Irys d'Arosque


Dernière édition par Ëninríl Il'Dolwen le Jeu 31 Déc 2015 - 13:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://miradelphia.forumpro.fr
Voronwë
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 245
Âge : 111
Date d'inscription : 24/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  742ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Voro & Yr] Chasser et voir mourir   Dim 27 Déc 2015 - 17:56

La douleur était si forte qu'elle en fouillait les entrailles de Voronwë comme le couteau du boucher arrache la chair d'une carcasse fraîche. Son âme ne supportait pas le pouvoir intense et la colère insatiable de l'hydre qui se divertissait de la souffrance qu'elle causait et de la haine qu'elle propageait. Un elfe tomba devant son chef, arme à la main, prêt à le défendre. D'autres tentaient de se positionner depuis les arbres.
Le guerrier, lui, s'effondra, la main sur le cœur, parcouru de frissons infâmes.


-"Ne résiste pas. Tu as déjà échoué. Je prends le commandement."

Les traits du maître se tirèrent de souffrance et il tomba au sol, ayant l'impression que son corps voulait exploser. La Symphonie criait sa peur autour de lui et ces plaintes constantes aggravaient son état.

-"Tu mens, tu en es incapable..."

Ses mots se perdirent en syllabes sibyllines et désastreuses. Pourtant il put se relever, vainquant par la volonté et la colère l'emprise du serpent. Pourtant, dans ses yeux brillait le même éclair de fureur que celui qu'on pouvait lire dans le regard du monstre, cinq mille ans auparavant.

-"Mettre un terme à ma faim? C'est absurde..."

Il sourit de toutes ses dents et ordonna à ses troupes de se retirer, en l'escortant...
Pourtant, avant de se retourner il se ravisa et envoya:

-"Tu n'as rien sauvé, oisillon. Tu crois pouvoir me dominer? M'empêcher de reprendre ma place en Anaëh? Mais c'est la volonté de ta déesse, de notre déesse! les hydres sont des créations de Kÿria comme les autres! C'est toi l'hérétique qui tente de détruire l'Œuvre Majeure!"
Revenir en haut Aller en bas
Yriaë
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Âge : 26
Date d'inscription : 06/09/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1153
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: [Voro & Yr] Chasser et voir mourir   Sam 2 Jan 2016 - 22:27


Elle n’obtint aucune réponse de ce Fils qui ne semblait l’entendre alors que son Frère se défendait de ses dires. Au vu de ce que lui révélait l’Aigle, la druidesse comprit un tant soit peu la situation. Des souvenirs lui vinrent en mémoire, les récits que lui raconta Celle-Qui-Guide. L’un d’entre eux allait certainement intéresser ce Fils et ce Frère.

« Mensonge ! » Commença-t-elle par dire en élevant la voix. « Tu sembles si enclin à écouter l’être qui t’habite au point de ne pas voir la vérité. Sais-tu seulement pourquoi la Mère a créé les Glorhinfarth ?! Connais-tu seulement les raisons qui l’ont poussé à créer ces bêtes pour oser parler en son nom ?! Sais-tu pourquoi ces êtres, autrefois si nombreux ont désormais quitté l’œuvre à jamais ?! Tu prétends que le retour de Celle qui te manipule est sa volonté mais ceci est faux ! »

Le visage d’Yriaë avait fortement changé d’expression. Elle qui durant plus d’un cycle s’était attelé à connaître la vérité concernant sa déesse n’aimait guerre que des Fils de la Mère se croient avoir le droit de déformer sa Parole ou de manipuler ses Actes passés.

« Initialement créées pour se défendre contre le dieu Calimenthar, ces créatures servaient à la guerre. Une fois celle-ci terminée, la Mère se rendit compte du danger qu’elles pouvaient représenter pour ses Créations et décida alors que les annihiler. »

La druidesse commença à s’agiter, visiblement éprise d’une nervosité à l’égard de Voronwë.

« Les Anciens racontent les récits du passé, Fils. Retiens donc tes mots lorsque ceux-ci sonnent faux. » Soudain, elle fut prise d’un doute alors qu’elle continuait de faire les cent pas. Elle avait écouté les anciens, elle avait étudié les récits, les mythes et les légendes. Si la Mère avait réellement décidé de se séparer de ces bêtes immondes, pourquoi en avoir laissé une en vie ? Certaines de ses questions mériteraient réponses mais ce n’est certainement pas auprès de ce Fils qu’elle les obtiendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voronwë
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 245
Âge : 111
Date d'inscription : 24/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  742ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Voro & Yr] Chasser et voir mourir   Sam 9 Jan 2016 - 19:44

Les mots de la druidesse, donnés avec cette force que lui accordait sa puissance magique et son lien subtil avec la Symphonie, ébranlèrent un instant l'influence de l'hydre dans l'esprit de l'elfe des Noss. Ses dents se serrèrent avec ses poings alors que certains de ses guerriers l'observaient avec une inquiétude redoublée. Le Baar'Ane ne prononça aucun mot, comme pris d'une crainte de faire exploser pour de bon l'hôte de ses pensées. Voronwë restait stoïque, ne sachant que dire tant la situation lui paraissait à tel point crédible et inacceptable.

Son rôle de Gardien, qu'il avait commencé à abandonner, lui revenait en pleine face, avec la violence de l'échec. Il s'était laissé toucher par les paroles vicieuses de ce serpent qui savait comme le troubler. Mais si cette femme mentait? Tant de choses se remettaient en question...


-"Non... Ce n'est pas la déesse, c'est nous. Elle ne l'a pas décidé, elle l'a laissé faire..."

L'eau de la mare laissait paraître un visage fin, perclus de rides et de troubles, comme celui d'un être ressentant une douleur implacable.

-"Vous ne l'avez pas vu. Ces milliers d'elfes qui s'élançaient vers elle, elle qui tentait de se défendre. Un peuple massacré, des Ëalas écrasés ou dévorés... C'était horrible..."

C'était pour cela que jamais les elfes n'avaient tenté de la tuer quand elle était emprisonnée. Pour ça qu'il devait veiller à ce que le Baar'Ane ne sorte jamais.

-"Il ne sortira pas, jamais. Pas tant que la Déesse le voudra. Il est une arme, c'est possible. Peut-être Est-ce pour cela qu'il est envie, pour être notre dernier recours?"
Revenir en haut Aller en bas
Yriaë
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Âge : 26
Date d'inscription : 06/09/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1153
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: [Voro & Yr] Chasser et voir mourir   Mer 13 Jan 2016 - 18:48


Elle l’écouta, ses mots vinrent jusqu’à elle, pourtant Yriaë pensait à autre chose. Son regard s’échappa  et elle se concentra sur ses souvenirs. Elle avait recommencé à bouger, ne pouvant rester tranquille.

« Non Fils, les Glorhinfarth ne servent pas aux enfants mais à la Mère elle-même. Si elle décide de le libérer cela ne peut avoir que deux explications ; soit elle souhaite nous punir, soit elle fait la guerre. Dans les deux cas, nous serons en mauvaise posture. » Elle s’arrêta de parler un instant.

« Ne le ressens-tu pas ? » Lui dit-elle alors que ses oreilles bougèrent légèrement. « Je le ressens… il est partout et nulle-part à la fois… Depuis ce jour… Depuis la venue de la Mère… Il s’est réveillé, je le sais, je le sens… Ne le sens-tu pas toi, mon Frère ? » Elle s’adressa au fils pour finir par s’adresser à l’Aigle. Elle ne laissa même pas le temps au druide de répondre qu’elle se tournait à nouveau vers Voronwë.

« Nous souhaitons tous des réponses concernant Celle qui te manipule… Toi surement bien plus que nous tous réunis. Il se peut que nous ayons un moyen de les obtenir…  MAIS ! La tâche sera longue… ardue… et le Sud souffre bien trop pour s’y lancer maintenant. » Yriaë s’approcha encore un peu, la réaction des guerriers ne se fit pas attendre, brandissant leurs arcs en signe de menace.

« Tout dépend si tu as réellement envie de connaître la vérité ou si tu souhaites que Celle qui te manipule arrive à ses fins. Mais je pense que tu mérites des réponses, tout comme les membres de ton clan. » Elle s’arrêta un instant, croisant son regard. « Elenmàr est difficile à trouver, encore plus à convaincre, mais réussis ses épreuves et il te révèlera tout ce dont tu désireras. Maintenant Fils, le Sud a besoin de de votre aide. Si tu me le permets, je peux soigner tes plaies. »
Revenir en haut Aller en bas
Voronwë
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 245
Âge : 111
Date d'inscription : 24/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  742ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Voro & Yr] Chasser et voir mourir   Mer 27 Jan 2016 - 16:47

Voronwë se retourna, comme vexé. Cette affaire arrivait à un bien mauvais moment et il s'agissait pourtant d'une question qui taraudait toute sa Noss depuis des siècles: qu'était vraiment le Baar'Ane... Cela étant, cette femme avait parlé de l'esprit de la magie, l'Ëala Suprême... Se pourrait-il qu'il soit réellement en train de se réveiller? Pourrait-il vraiment apporter des réponses?

Au fond, le guerrier craignait une potentielle rencontre entre le puissant Elenmàr et le Baar'Ane, non pas qu'il croit ce dernier capable de vaincre le sorcier ultime, mais Kÿria seule savait ce qui pouvait ressortir d'une telle entrevue. Et si l'Ëala décidait que l'heure était venue pour l'hydre de sortir de sa prison? Que le temps des elfes était bien terminé?


-"Fort bien, je trouverai Elenmàr ainsi que les réponses à mes questions... Mais vous avez raison, d'abord détruisons les drows, le Front nous attend."

Il tourna le dos aux deux druides et entama une marche dans la forêt, cette fois aidé par des membres de son clan qui étaient descendus pour lui.

-"Je vous souhaite de ne pas me recroiser d'ici la fin de mon périple, je crains que ce que l'ardeur de la bataille sera capable de le faire à cette... Chose. Adieu, donc."

Et il s'en retourna vers les arbres, les laissant là, seuls dans la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Voro & Yr] Chasser et voir mourir   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Voro & Yr] Chasser et voir mourir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» entre le ciel et le vent
» A bout de forces -
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» HELP IL DOIT MOURIR DEMAIN YORK 14 ANS 1/2 FOURRIERE
» 2x07 : "Servir ou mourir"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Ardamir :: Ardamir (Cité)-
Sauter vers: