AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Courte Missive - @Anorn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Estiam Faerin
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 261
Âge : 20
Date d'inscription : 20/10/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  964 ans
Niveau Magique : Maître.
MessageSujet: Courte Missive - @Anorn   Jeu 7 Jan 2016 - 16:38



 

De la cité d’Ardamir
3e ennéade de Verimios
8e année du XIe cycle


À Anorndellon Nedi Lûcannui.

 Loin de moi l’idée d’ajouter à la possible anxiété venue avec les temps du Haut-Conseil, et veuillez m’excuser si d’une quelconque manière la nouvelle en vient à vous déranger.
 J’ai été appelé en urgence par un ami en Ardamir et ai donc eu à précipitamment quitter les territoires d’Alëandir avant la fin des quatres ennéades que vous aviez donné aux mages volontaires pour se rassembler. Ce sera donc sans doute aux alentours même d’Eraïson que nos routes se croiseront à nouveau. Je vous prierai donc, lorsque la date sera venue pour vous de partir, de ne pas attendre ma présence parmi les elfes mobilisés.
Je place en vous toute ma confiance pour prendre les meilleurs décisions pendant ces sommets.
Sincères excuses.

Estiam Faerin Ineinior  




Revenir en haut Aller en bas
Anorn
Biblio
Biblio
avatar

Féminin
Nombre de messages : 468
Âge : 21
Date d'inscription : 18/06/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  1201 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Courte Missive - @Anorn   Dim 10 Jan 2016 - 19:23


Alëandir
Début de la quatrième ennéade
De la huitième année du onzième cycle.

Une missive venait de lui être apportée. Elle était courte, concise, mais amplement suffisante. Estiam, avec qui il s'était entretenu deux ennéades auparavant, lui faisait part de son départ précipité pour Eraïson. Quand on lui demanda si l'aigle devait être gardé, en vue d'une réponse, il répondit par la négative. Il n'attendait certainement pas de réponse, ce n'était là qu'une information qu'il transmettait à Anorn, rien de plus. Il avait cependant souri quand il avait lu ses excuses, parce qu'elles n'avaient pas réellement lieu d'être. Il était parti plus tôt pour des raisons personnelles, et l'elfe n'avait aucun droit de regard là dessus. Après tout, s'il les réunissait, ce n'était pas parce qu'il avait peur qu'ils partent sans lui, mais plutôt parce qu'il craignait qu'ils ne partent pas s'il ne les guidait pas. Il était l’instigateur de ce mouvement, et il était plutôt logique qu'il les accompagne jusqu'au bout. Qu'il ait décidé de partir sans lui ne le dérangeait pas outre mesure, au contraire même, cela le rassurait un peu. Il avait été sincère dans sa démarche, c'était là une preuve assez suffisante. Au moins n'aurait-il pas à se soucier de lui une fois là bas.

Une chose qui le surprit cependant, c'était le second nom de famille qu'il avait joint à sa signature. Ineinior. Etait-il le fils du Doyen de l'Académie ? Il semblerait. Cela était assez étrange, à ses yeux, parce qu'Estiam n'avait rien de la rigueur, de l'absolutisme, et du respect des conventions de son géniteur. Il fut donc assez aisé de conclure qu'il ne l'avait connu que récemment. Peut-être partageaient-ils la même joie de vivre, bien qu'elle soit beaucoup plus présente chez le père que chez le fils. Quand il fit part de ceci à Arwain, elle ne tiqua pas autant que lui.

 - Ne crois-tu pas que le Doyen a pu avoir une vie avant l'Académie ?
 - Justement non, il m'est difficile de l'imaginer hors de l'établissement, il représente cette Académie, et je suppose qu'au fil des ans, il l'est devenue. Cependant, un enfant avec une elfe noss, n'est-ce pas quelque chose d'inhabituel ?
 - Si, bien sûr, mais il faut croire qu'il a vécu pleinement sa jeunesse ! Comme tu n'as pas toujours été ainsi, il a été différent. Est-ce si improbable de croire que les pulsions de l'amour n'ont pu l'habiter ? De croire que la fougue de la jeunesse ne l'a pas envahi lui aussi ? Rappelle toi, lorsque tu étais à l'Académie, ou même avant en petite classe. Tout semblait possible, tout n'était pas encore dicté, étouffé par les convenances et les coutumes.
 - Tu as raison, c'est idiot d'en être tant surpris. Après tout, ce n'était pas comme si je le connaissais personnellement.

Ce n'était pas comme Aldartha, pas comme elle. Pas comme Neraën, maintenant. Les seules personnes qu'il connaissait réellement. Qui étaient proches de lui, et dont il connaissait le passé, les doutes, et la manière de penser. Lui n'en faisait pas partie, mais peut-être était-ce autre chose qui l'avait surpris. Le fait certainement d'avoir eu à confronter le doyen à une personne à part entière, et à le voir autrement que comme le représentant de cet établissement. Comme un elfe, à part entière. Les heures qui suivirent, il les passa avec Aldartha. Les rappels de sa femme quant à l'époque où ils étaient encore tout deux biens portants lui avait donné cette envie, et ce besoin soudain d'être à ses côtés. Il savait qu'il ne pourrait sans doute pas le faire suivre à Eraïson, ne pouvant se débrouiller tout seul, ne pouvant se prendre en charge, il n'aurait pas le temps de le faire. Pas l'énergie pour s'inquiéter de son état, de sa localisation. Il allait être pris entièrement par le reste, et ce serait totalement inconscient de l'amener là bas. Là où il risquait plus de choses qu'il n'allait pouvoir en apporter. Et si l'idée de le laisser derrière, de devoir le renvoyer en Quatrième Saison sans qu'il ne s'y trouve pour veiller sur lui, le rebutait au plus haut point, il savait ne pas avoir le choix. Peut-être laisserait-il Arwain avec lui. Si elle le voulait bien. Si sa décision de l'accompagner n'était pas encore concrète. S'il pouvait encore la persuader de rester en arrière.

_________________


Estiam Faerin : Bah j'ai très envie d'Anorn mais j'essaie d'être réaliste quand même

Aldartha & Arwain

#2F94A8
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Courte Missive - @Anorn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Douce Missive... [Shaelyss]
» Tyrolienne et courte echelle
» Récit des rêveries d'une courte vie. Histoire de Gabriel Denroth, ou Eto Hachiro.
» Missive de la Guilde Saint-Martin
» Histoire Courte [ U-C ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Alëandir :: Alëandir-
Sauter vers: