AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En quête de temps | PV Arsinoé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dunraël
Elfe
avatar

Nombre de messages : 34
Âge : 73
Date d'inscription : 01/06/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: En quête de temps | PV Arsinoé.   Dim 10 Jan 2016 - 12:52


Dunraël avait apprécié le relent des vagues sur la coque du navire. Le bruit assourdissant de l'écume, l'inerte et l'insaisissable se fracassant contre l'amas de bois, celui là même qui se glissait avec harmonie sur la mer. A la fois si résistant aux chocs, et pourtant si frêle et insignifiant face à la force de la marée, le navire a vogué sous son fier pavillon marchand. A bord, la fainéantise était proscrite. On s'attelait aux tâches, et même l'Elfe n'y échappa pas. Faute de biens pour monnayer son voyage, il avait proposé ses services à bord. Du pont aux soutes, il nettoyait comme on lui ordonnait, rangeait les biens, et parfois, sous le regard d'un autre matelot, préparait les rations. Les nuits, il murmurait ses chants, comme si les entendre lui apportait un certain réconfort, une certaine familiarité dans laquelle il se blottissait. Lors que le navire accosta au port d'Amderram, le vieil Elfe ne s'attarda guère, et curieusement vêtu qu'il était, secondé de son bâton, il s'enfonça dans les terres inconnues de la Péninsule.

Animé du projet de trouver des soutiens pour son expédition, le vieux mage avait embarqué pour la Côte, après qu'on lui ait révélé que les maîtres du Firmament ne se trouvaient pas à l'Aurore. Et s'il avait été déçu d'apprendre cette nouvelle, il estima que ce n'était que partie remise, sachant pertinemment que le Firmament seul ne disposait pas des moyens nécessaires au financement d'une telle entreprise. A l'aide ses seules jambes, il traversa le duché de Langehack, et se dirigea vers l'ouest, vers une contrée que l'on nommait Missède, que l'on disait forte ouverte aux mécénats et aux expéditions. Pour ses repas, il mendiait près des lieux de culte des faux dieux, en recouvrant son corps de son manteau. On l'avait averti, que ceux qui portaient des oreilles pointues n'étaient guère les bienvenus. Il avait répondu qu'il n'en avait cure. L'Elfe ne se laissait guère intimider par les quelques torches et fourches des paysans. Finalement, les terres des Hommes ne déçurent guère Dunraël. Elles sentaient mauvais, avec leurs relents de corruption et de médiocrité, et même ceux qui siégeaient sur les trônes d'or traînaient, sous leurs bottes, le sang de ceux sur lesquels ils s'appuyaient pour se hisser.

Il arriva à la ville de Missède à la fin de la journée, heure à laquelle les herses s'abattaient pour ne laisser passer que le vent. Il se mêla à la foule des badauds et des roturiers qui, au crépuscule, se pressaient à l'intérieur des remparts, et sous leurs protections, se livraient à la boisson et à la luxure. Dunraël, marchant à sa manière, claudiquant presque, s'éloigna de ces quartiers, et se retrouva dans un dédale de rue, où, juste avant une intersection, aperçut l'une de ces petites clairières internes aux cités. Les arbres étaient petits, mais les fleurs nombreuses, et leurs couleurs étaient vives. L'ensemble était fort mal agencé au goût de Dunraël, et les couleurs formaient un ensemble fort peu reluisant. L'herbe qui y était, faute d'entretien convenable, avait poussé, et offrait au mage un spectacle séduisant pour qui cherchait lieu où dormir. Il s'approcha de la clairière, passant un doigt sur un tronc. Il examina alors son index, y passa sa langue pour sentir le goût de la sève, puis cracha avec dégoût. Impur. A l'aide de son bâton, l'Elfe asséna un coup au tronc, léger, mais celui ci semblait plutôt marquer une punition, comme l'on bat les enfants trop impétueux. Une fois cela fait, le mage arracha les fleurs d'un plant, puis après s'être blotti, posa sa tête là où il avait préparé l'endroit. Puis, une fois cela fait, il serra fort son appui, puis ferma les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
 
En quête de temps | PV Arsinoé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Langehack :: Comté de Missède-
Sauter vers: