AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Solo] Les Adieux au Chevalier de Melasinir, Baron en l'Ancenois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthur
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1272
Âge : 28
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 42 ans (42ème jour de Bàrkios, de l'an 967 du Xème Cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: [Solo] Les Adieux au Chevalier de Melasinir, Baron en l'Ancenois.   Jeu 11 Fév 2016 - 18:01

Il avait quitté l'Apreplaine, dont il abusait de l'hospitalité depuis quelques jours maintenant, allant au Nord, en l'Eracien qui l'avait vu naître et grandir, poussant jusqu'à ce petit domaine qu'occupait le manoir qui fut jadis le sien, et aujourd'hui à l'abandon, quelques années avaient suffi à la végétation pour reprendre ses droits.

Il attacha sa monture, et poursuivit à pied, seul, Monarth ayant préféré s'envoler ailleurs, pour chasser et dormir, respectant ce qu'il avait comprit être important autant qu'intime pour son compagnon. Et ça l'était… Tout ce qui suivrait n'aurait qu'une portée symbolique, il n'était pas contraint de le faire, mais ça ne serait rien de moins que le reflet de son sentiment.
Quand il fut à la porte principale, cette dernière avait été enfoncé, probablement il y a longtemps, et jonchait à présent le sol, il l'écarta du passage et entra dans un lieu qu'il reconnaissait sans vraiment le faire… Il marchait dans des couloirs bâtit sur ses souvenirs, où les signes de l'usure et de la dégradation naturelle accompagnant ceux d'une probable mise à sac faisait office de contradiction.

A chaque pièce dévastée ses souvenirs, un autre homme alors enfant, puis jeune homme, adulte finalement rejetant déjà l'héritage et la vie paisible, y préférant servir auprès de la famille ducale puis royale. Le regrettait-il ? Non, il n'y avait pas de place pour ces derniers, il n'était pas homme à réclamer le moindre pardon… Il avait toujours su pour quoi il agissait, quand bien même la justesse de ses justifications devenaient flous parfois, que cela l'amenait à s'égarer loin de ce que les bien pensants appellent le droit chemin, auquel il ne croyait pas, il y avait pensé, certains soirs… Le droit chemin hypothétique s'était bien vite vu terni par l'égoïsme qu'il exigeait pour que son apparence demeure intacte.

La vie d'un homme mort il y a une décennie dans un palais assiégé, mourant comme il avait vécu, au service d'un homme, d'une famille, d'un symbole et de son peuple… Celui que Roxane avait tiré des couloirs jonchés de corps était déjà un autre homme, un embryon pour celui qu'il était à présent… Il ne serait pas si différent, peut-être plus heureux et épanouis si elle était toujours là, mais même sur le trône de l'Ancenois, il avait déjà prit ses distances de la noblesse et de son monde, autant qu'il était possible sans renoncer à son devoir et ses responsabilités…
Alors qu'il avait exploré l'ensemble du manoir, il était devenu de plus en plus convaincu de l'importance symbolique de son geste… Il contemplait la vie d'un autre homme qui était passé de vie à trépas… Il traînait ses souvenirs comme un cadavre, il avait délaissé, abandonné tout ce que possédait cet homme, d'abord sa demeure, sa vie en Péninsule et même jusqu'à son nom qu'il ne prononçait qu'exceptionnellement, avec détachement.

Il se rendit jusqu'au caveau familial, progressant en silence, pensif, se rendant sur l'espace consacré à son cousin, Théodoric, et y plaça l'épée qui fut la sienne, et qu'il emprunta toutes ces années.

« Je te la rends, cousin, elle m'a été des plus utiles, et je ne crois pas m'en être si mal servi, à bien y réfléchir, mais elle t'appartient ainsi qu'à cette famille. » Il prononça une courte prière à l'adresse de Tyra, et après plusieurs minutes, poursuivit jusqu'à son grand-père. Il aborda un sourire fatigué. « Je me demande parfois ce que vous auriez eu à dire de mes choix, grand-père… Mon idéal, mes principes autant que ma décision de les placer seul au dessus de moi, je ne crois pas que ça soit une erreur, mais… vous vous étiez battus pour la prospérité de l'Eracien, de sa famille ducale, et je serais celui qui aura vécu alors que cette dernière s'effondrait, que notre pays connaissait la déchéance des vaincus.
Vous aviez gagné une certaine fortune, la noblesse et ce manoir, ces terres, vous vous étiez fait un nom… J'ai dilapidé la première pour survivre libre dans mon errance, renié la seconde avec autant de force que vous pour l'obtenir, abandonné le troisième sans le moindre remord, sans le moindre regret, oublié le quatrième sans penser à ce qu'il avait fallu pour les obtenir… »
Des larmes étaient apparues, glissant sur son visage, chevrotant sa voix. « Et aujourd'hui, grand-père, je vous ramène le souvenir de votre dernier petit-fils, c'est tout ce qui pourra reposer ici. Vous ne devez pas avoir honte de lui, il a vécu en essayant de suivre vos propres pas, peut-être pas de la plus honorable des manières, et nulle chanson, nulle histoire ne contera ses aventures, mais il a servi l'Eracien, la Couronne et le Peuple jusqu'à la fin, élevé Baron en l'Ancenois, et s'est éteint en préservant son pays et ses gens d'une guerre autrement inévitable, au cours de laquelle les frères se seraient déchirés. » Il sortit de son sac une pierre gravée qu'il déposa négligemment contre le mur. « Adieux, à présent je pars, et je ne reviendrais plus troubler votre repos, du moins pas avant que je vous rejoigne. »

Et sur ses adieux, partit, peut-être plus léger...

« Ci-git Arthur de Melasinir, Chevalier d'Erac et Baron d'Ancenis. Avec lui s'éteint la noble lignée des Melasinir, Serviteurs et Protecteurs de l'Eracien. »
Revenir en haut Aller en bas
 
[Solo] Les Adieux au Chevalier de Melasinir, Baron en l'Ancenois.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un honorable chevalier
» Adieux aux amis du vieux Tom
» invitation du roi au peuple et chevalier de la cour.
» Haldurion, apprenti Chevalier Galadhrim
» Un petit bonjour de La maisnie du chevalier Bragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché d'Erac-
Sauter vers: