AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les correspondances reprennent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aymeric de Brochant
Humain
avatar

Nombre de messages : 598
Âge : 28
Date d'inscription : 22/02/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 33 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Les correspondances reprennent   Ven 11 Mar 2016 - 14:11

Comme digue cédant sous le poids d'une crue trop importante, l'attention exclusive qu'Aymeric avait dirigé vers le siège d'Amblère éclata aussitôt que la victoire fut acquise. Le lendemain, on retrouvait notre marquis affairé à ce pourquoi la nature semblait l'avoir constitué : les affaires du monde. Nombre d'évènements avaient pris place tandis que les armées du Nord assiégeaient Amblère, et le marquis s'en était tenu sourd - du moins, artificiellement. La victoire obtenue, il entreprit de renouer les conversation interrompues par la guerre.

Citation :
À sa Grandeur Nimmio, comte de Velteroc et baron de Hautval,

Au 4ème jour de la 4ème énéade de Verimios, à la 8ème année de notre cycle,

Bon ami, c'est le cœur tranquillisé par la défaite puysarde que je vous écris. Sourd aux bruits du royaume, la victoire m'a rendu l'ouïe, et un bien étrange murmure a couru jusqu'à mes oreilles. Lorsque vous m'écriviez pour la dernière fois, je vous savais aux portes de Christabel, au plus près de chasser l’inique Régence dont Diantra souffrait. Aujourd'hui, j'apprends par la rumeur que Diantra vous a non seulement cédé, mais que le Roy lui même a été emmené dans le lointain Soltaar, où une estréventine se réclame désormais d'une nouvelle couronne.

Je n'ose voir, dans vos agissements, que votre seul zèle à l'encontre de notre ennemie commun, la méchante dame d'Olysséa, et dans l'éviction du Roy de sa ville l’œuvre de bien mauvais conseillers. En effet, l'on est venu me rapporter que vous vous seriez fait rebelle à votre tour, et que du noble combat contre la Régente, vous auriez fait une cabale privée pour votre profit seul. De grâce, infirmez ces calomnies en me donnant de vos bonnes nouvelles.

Mais laissons cela, car c'est un motif plus important qui m'amène vers vous à nouveau, un motif d'honneur et de dette. Il m'est venu également au souvenir des griefs que vous entreteniez envers la maison d'Odelian, suite aux tristes agissements de sa marquise. Je ne saurais juger la dame, qui est votre parente avant tout, et non la mienne. Je vous incite cependant à la plus grande mansuétude envers cette maison, par égard à la bravoure de son époux. Les errances coupables sont s'est acquitté la dame Madeleyne, à mes yeux ont été rachetées par la valeur de son seigneur Gaston, qui spontanément me rejoignit dans mon combat contre le drow. On m'a rapporté que durant vos batailles, le frère du marquis vous a remis ses armes, et je vous demande le privilège d'en payer la rançon. J'ignore si vous avez su accorder le pardon à cette noble maison ; daignez toutefois que par gratitude envers elle, je vous délaisse de ce choix, en rachetant la personne la rançon de Monsieur Philinte Berdevin.

Que la Damedieu vous garde,

Aymeric de Brochant, marquis de Serramire.

Revenir en haut Aller en bas
Nimmio de Velteroc
Humain
avatar

Nombre de messages : 403
Âge : 127
Date d'inscription : 25/01/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  25 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Les correspondances reprennent   Ven 11 Mar 2016 - 17:56

A sa Grâce, Aymeric de Brochant, marquis de Serramire,

Au 6ème jour de la 4ème énéade de Verimios, à la 8ème année de notre cycle,


Cher Ami, je me réjouis des bonnes nouvelles que vous nous donnez des marches du nord de notre royaume dont la solidité, entre vos mains, n’est désormais plus à démontrer. Je comprends à présent pourquoi l’aide du médian ne vous paraissait point judicieuse et en quoi elle aurait engrangé des dépenses finalement superflues. Vous faites honneurs aux hommes et à leur réputation et je vous en remercie pour le Médian.

J’ai le plaisir de vous annoncer qu’une partie des rumeurs dont vous faites état sont fondées. L’usurpatrice a chuté de son trône, Diantra s’est rendu et la guerre est terminée. Cependant, certaines informations dont vous me faites part son erronées où incomplètes. La Dame d’Olysséa a fuit la capitale en compagnie de son fils, le Roi et est morte à la suite d’un naufrage tendis qu’elle tentait de se rendre sur ses terres natales. Le Chancelier Cléophas, devenu régent a alors incendié la capitale avant de fuir à son tour, en Soltariel cette fois-ci.

Suite à ces tragiques événements, Soltariel a annoncé devenir le dépositaire de la couronne, détenant soi-disant le Roi. Sainte Berthilde a ensuite fait une annonce similaire, mais annonçant que Bohémon était mort dans le naufrage.

Ors, compte tenu des événements, je suis au regret de vous annoncer que notre Roi est vraisemblablement mort avec sa mère lors du naufrage de son navire au large d’Olysséa. Aucune raison logique n’aurait pu commander à la mère d’abandonner son enfant alors même qu'elle tentait de rejoindre ses terres pour continuer le combat.

Ainsi, mon pragmatisme m’oblige à vous le dire, à mes yeux, le roi est mort et la présentation du nourrissons du sud n’est que triste manœuvre opportuniste.

Considérant cela, j’ai pris sur moi de tenter de restaurer une autorité transitoire, garante de l’unité péninsulaire, mais les événements en ont décidés autrement. Il semblerait désormais que nous nous dirigions vers l’élaboration d’une ligue qui, si elle n’est point une solution parfaite sur le long terme, nous permet néanmoins déjà de garantir la paix en nous rassemblant autours de nos dénominateurs communs.

J’espère, à ce sujet, avoir prochainement l’occasion de discuter avec vous, directement où par l’intermédiaire de nos diplomates respectifs. La péninsule a besoin de paix et de calme, elle a donc besoin que nous nous entendions sur les perspectives à venir.

Concernant Odélian, je suis en effet disposé à pardonner au seigneur Gaston les actes qui ne sont pas les siens et à libérer son frère contre paiement de sa rançon. Je trouve très diligent de votre part de supporter ce coûts, acte dont je suis certain qu’il contribuera à renforcer les relations des terres du nord. J’attendrais donc votre émissaire afin de finaliser cette libération et discuter de nos relations et éventuels accords à venir.

Que la Damedieu vous garde,
Nimmio de Velteroc
Revenir en haut Aller en bas
 
Les correspondances reprennent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des gens bien Ordinaire qui chantent super bien et qui reprennent des chansons. (Cover)
» Après une pause, les sanguinaires reprennent du service
» Deux doigts qui se frôlent reprennent espoir ? le 22/02 vers les 18h18
» Kidnaping: les Intouchables reprennent du service
» The Buffalo News - Les Sabres se reprennent en main!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché du Médian :: Duché du Médian-
Sauter vers: