AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Debout et à l’ordre mes frères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nimmio de Velteroc
Humain
avatar

Nombre de messages : 403
Âge : 127
Date d'inscription : 25/01/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  25 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Debout et à l’ordre mes frères   Ven 11 Mar 2016 - 17:55



L’atmosphère était étrange mais néanmoins chaleureuse à la Commanderie de Beltrod en ces temps décisifs. En effet, loin des tracasseries géostratégiques dans lesquelles se trouvaient les dirigeants de leurs terres, le peuple de Velteroc se réjouissait du retour au foyer de ses enfants, couverts de gloire et de richesse après une guerre victorieuse. Si la tristesse bien naturelle des familles des défunts pouvait apparaitre par moment, elle ne parvenait néanmoins pas à éclipser la liesse de la majorité aussi soulagée qu’heureuse.

Le Duc avait fait le choix d’accorder aux familles des soldats tombés au combat, la part de butin qui aurait due revenir à leurs fils, en les prélevant directement sur la sienne. Il s’agissait là de la moindre des choses à ses yeux, ses gens en ayant d’avantage besoin que lui. Mais ce geste eut lui aussi son petit effet galvanisateur, non pas auprès des familles elles même dont le chagrin éclipsait bien naturellement pour l’heure la reconnaissance, mais au sein du reste de la population qui voyait désormais en Nimmio un seigneur aussi juste que compétent.

C’était dans cette étrange ambiance donc que d’éparses cohortes venaient se rassembler au cœur de la capitale Ducale. Certaines aux couleurs de Hautval, d’autres d’Ancenis, d’autres encore d’Erac et d’autres enfin des terres velteriennes elles-mêmes. Ces hommes, bien que d’origine différents venaient néanmoins dans un but commun : Le rassemblement de l’Ordre de la Main Écarlate, organisation créée un mois plus tôt et entérinée par le traité de Christabel, que chacun avait depuis accepté lors de la création du Grand Duché du Médian.

Mais au-delà des textes, qui délimitaient les contours et définissait les règles générales, il convenait à présent de formaliser les choses et de définir un mode réel de fonctionnement et notamment, établir la hiérarchie interne et les enjeux auxquels il faudrait désormais répondre. La Main écarlate avait une grande mission : « La Protection du Médian ». Autant dire qu’il s’agissait là de termes hautement interprétables et qui ne manqueraient pas de l’être.

Néanmoins, nul besoin d’interpréter pour savoir qu’il lui fallait une organisation qui garantisse à chacun des territoires qui le composent, la sécurité et la stabilité. Et l’ordre avait tout autorité, ainsi que les moyens, de mener cette mission à bien.

Considérant qu’il était de son devoir que d’afficher sa bonne volonté et son ouverture, Darius en personne venait accueillir les délégations amies à l’entrée de la Commanderie Beltrodoise, première commanderie de l’ordre et centre névralgique de son autorité. Il prenait un temps pour saluer avec tous les égards nécessaires et bien au-delà même, chacun des représentants qui avait fait le déplacement.

Après avoir eu le temps de se reposer dans les appartements qui leur étaient dévolus, sobres et sans fioriture, certes, mais néanmoins confortables, ils s’étaient à présent réunis dans la salle du conseil, autour d’une grande table au bout de laquelle siégeait l’imposante silhouette de leur hôte, Darius de Sémilank, Grand Maitre de l’ordre de la Main Écarlate.

Messieurs et désormais mes frères, je vous invite à ouvrir les travaux de la première assemblée de notre ordre. Je souhaite tout d’abord remercier chacun d’entre vous d’avoir accordé toute l’importance qui sied à l’objet de notre ordre en venant représenter ses terres ici même. Vous le savez tous, notre monde est en proie à de grands périls et nous devons, tous ensemble, être capable de les affronter sans défaillir, il en va de la sécurité de nos terres et de nos populations. Notre ordre a pour vocation à la fois d’être une force de sécurité, une force de soutien, une force de protection, mais aussi et surtout, une force de dissuasion. Car devant ce qu’unis, nous représentons, peu d’ennemis seraient assez fous pour tirer l’épée de son fourreau. Mais il en demeurera toujours a qui la raison sera étrangère et contre lesquels nous devrons malgré tout croiser le fer. Il nous sera alors interdit de faillir et je vous le dit sans détour, je préfèrerais perdre la vie que de voir l’ennemi s’emparer du Médian.

Il se rassit lentement sur son fauteuil, récupérant sur sa droite, le vélin qui y était posé depuis le début de la réunion. Il en défit le cachet et le déroula devant lui dans un grand geste solennel. Il s’abaissa ensuite afin de déchiffrer ce qui y était écrit, avant de se relever.

Bien, je propose que nous commencions par l’organisation pratique de notre Ordre, à savoir la répartition des charges et des titres. En tant que Grand Maitre de l’ordre, j’ai besoin d’être secondé d’un Sénéshal pour les questions militaires, l’organisation de la défense du territoire et la direction des troupes sur le champ de bataille ; Ainsi que d’un Maréchal de l’Ordre, dont la mission sera d’assurer notre présence sur les territoires, de gérer les finances de l’ordre et d’organiser et superviser la construction des infrastructures nécessaires à l’exercice optimal de nos missions.

Pour le poste de Sénéshal, qui est candidat ? De même, pour le poste de Maréchal ?

Revenir en haut Aller en bas
 
Debout et à l’ordre mes frères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Ordre des Frères de l'Armée du Christ [1202]
» Ordre de Mission
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Réintégration de Fanmi Lavalas dans la course: l'ordre est formel
» Ordre repêchage 2011 + loterie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché du Médian :: Duché du Médian-
Sauter vers: