AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une dame belle et intelligente [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nienna Ancalímon
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 340
Âge : 227
Date d'inscription : 31/01/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  200 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Une dame belle et intelligente [Terminé]   Sam 26 Mar 2016 - 9:10


5éme ennéade de Verimios, an VIII, cycle XI
Bibliothèques d'Alëandir


Alëandir la plus belle cité jamais bâtit par les elfes, un joyau d’architecture. Faite de pierres blanches taillées, elle s’élance vers le ciel pour montrer l’humble grandeur du peuple elfe. A toute heure de la journée les verreries, fontaines et sculptures donnent vie à la ville enchanteresse.  C’est là la description qu’en ferait un elfe des cités, pour ce qui est de certain Noss, y verraient peut-être plus une épine rocheuse dans les racines noueuse de la prime œuvre… Au-delà de son physique, la belle dame de pierre, portent en son sein une grande partie du savoir de son peuple et Kyrïa sait qu’il y en a beaucoup. Nombre de parchemins et de livres reposent dans les rangements de ses bibliothèques. Non contente de son intellect elle enseigne aussi la magie à ceux qui y montrent une certaine aptitude.
 
La mère des elfes a offert à sa création une immortalité partielle, il fallut bien que cette dernière s’occupe. La magie et tout autre art digne de ce nom, avait forcement  été le sujet de beaucoup d’écrit. Il en va de même pour les sciences, les mythes et légendes…
 
Quand est ce qu’un écrit, témoignage retranscrit devient un mythe ? Au décès de son auteur ? Lorsque que son esprit cède à la folie de l’âge ? Pourquoi n’accorde ton plus de crédit à certain savoir  ancien ? Sont-ils victimes de leur propre âge ? Le temps serait donc l’ennemi de la connaissance…  tout savoir et alors voué à se perdre et tout témoignage à devenir une légende.

Le tient aussi deviendrait-il avec le temps juste une légende ? Si tu ne faisais rien de plus qu'attendre sans doute que oui ! Tes mots, tes souvenirs deviendront un manuscrit sur une étagère. Ô non tu n'es pas de ceux qui veulent laisser absolument quelque chose de leur passage sur cette terre, loin de là ! Tu veux juste la vérité, rappeler peut-être à quelques uns que dans les mythes il y a toujours un vérité parfois bien caché. Avec le temps qui passe, il est sûrement plus dure que jamais de faire le trie dans toutes les informations. Tu as la détermination nécessaire pour entreprendre cette tâche ardue que beaucoup avant toi on commencé sans forcement arriver à en venir à bout.

Tu pars pour la bibliothèque laissant Lossë dans l'écurie, le cervidé pas du tout content racle le bois de la porte de son sabot. Malheureusement tu ne peux pas le laisser se promener dans la cité sans toi. Tu lui demande donc une dernière fois de se tenir tranquille, il te fixe te ses pupilles grise l'air outré de ton abandon et va finalement bouder au fond de son boxe. Tu soupires doucement cet animal ne changera jamais. Le chemin pour te rendre à destination n'est guère long, tu montes les trois petites marches du perron de l'immense bâtisse, tu te sens infiniment petites à ce moment là. Les grandes portes de bois sculptés semblent avoir été pensées pour les Eälas ! Tu souris, elles sont grande ouverte devant toi, comme pour t'inciter à prendre le savoir qui si trouve.

S'est un peu impressionnée que tu entres dans celle-ci, tu y fais quelques pas et tu te sens vite perdue dans tous les rayonnages qui sont aussi grand que des arbres centenaires de la forêt.


Dernière édition par Nienna Ancalímon le Mar 3 Mai 2016 - 6:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nienna Ancalímon
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 340
Âge : 227
Date d'inscription : 31/01/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  200 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une dame belle et intelligente [Terminé]   Mar 3 Mai 2016 - 6:04


Début 6éme ennéade de Verimios, an VIII, cycle XI
Bibliothèques d'Alëandir


Voilà bien, une ennéade que tu fouilles, déambule dans les étagères bondées de la bibliothèque. Les premiers jours furent fastidieux, allé comprendre le système de classe des érudits, pas toujours évident de se repérer. Les archivistes et autres bibliothécaires étaient très pris par : le rangement, l’organisation ou la réorganisation de certains papiers, la réécriture de parchemin qui tombait presque en morceau. Rien ne serait vivre aussi longtemps que les elfes, pas même leur mémoire. Il s’affairait tant et si bien que tu ne te sentis pas de les déranger dans leur travaille. Tu erras donc seule entre les armoires aussi hautes que des golems... Tu te demandas si Elenmàr pouvait avoir en lui autant de savoir ? L‘Ëala était la mémoire du peuple elfe, il fait partit des premiers fils de la mère. Nul doute qu’une bibliothèque tel que celle-ci ne pourrait jamais contenir tout ce que ses yeux ont vu et ses oreilles entendus. Et pourtant, la bâtisse était immense, faite de colonne blanche et de plafond si haut, on se sentait misérable petit. La lumière qui traversait les vitraux donnée à l’immense des airs de lieu sacré. Le savoir et la mémoire sont les biens les plus précieux des elfes.

Autour des étagères, tu finis par trouver quelques textes intéressants sur l’objet de ta venue et de tes recherches dans cet endroit. Les dragons, il n’y avait pas grand-chose dans l’océan de rouleaux à leur sujet. Quelques témoignages alambiqués et quelques mots sur une cité aujourd’hui disparu. Tu ne t’étonnas guère des maigres réponses que contenaient les parchemins et volumes d’histoire. En effet, les elfes n’étudient que ce qui a un intérêt à leurs yeux. Et ce que font les autres n’est pas franchement leur tasse de thé. De plus, les dragons n’avaient rien de nécessairement plus fabuleux qu’un des premiers-nés de Kÿria.

En parlant de savoir un des parchemins poussiéreux que tu ressortis des méandres de la bibliothèque, te donna une information intéressante sur le légendaire à écaille que tu avais croisé. Il n’était autre que le dragon de la mémoire, tu tiquas en te disant qu’il ne t’oublierait sans doute jamais.

Tu quittais chaque jour le lieu de savoir au crépuscule, couverte de poussière, le bout des doigts abîmé par le papier parfois même t’étais-tu coupée sur leur contour. Le dos fatigué de t’être trop souvent penchée ou d’être resté trop longtemps dans la même position. Tu ressortais toujours plus épuiser, mais le lendemain, tu revenais avec autant sinon plus de questions et de volonté de savoir.

Si au départ, tes recherches se portèrent essentiellement sur la créature en elle-même, elle dévia vers la cité Nisétien. Les textes étaient maigres, quelques phrases de ci, de là et jamais un réel volume sur celle-ci. Tu cherchas même dans les anciennes cartes du continent afin de situer la cité.

Tu finis par sentir que tu ne trouverais hélas plus rien d’intéressant en ces lieux. La prochaine étape de ta quête de savoir se trouve hors de l’Anaëh. Des terres que tu ne connais pas aussi bien que ta tendre forêt, mais que tu as déjà foulées. Tu ne serais vraisemblablement pas seule pour ce voyage, tu partais avec la mère dans le cœur.
Revenir en haut Aller en bas
 
Une dame belle et intelligente [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La dame masquée - Setkem [Terminée]
» BELLE TAPISSERIE
» Notre Dame de Paris
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» Ashelia D. Nargan, l'absinthe de l'homme [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Alëandir :: Alëandir-
Sauter vers: