AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un étendard pour les unir. | Anoszia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oscariio d'Anoszia
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1612
Âge : 23
Date d'inscription : 27/05/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 47 ans (né en 961)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Un étendard pour les unir. | Anoszia   Jeu 31 Mar 2016 - 15:45


8ème jour de la 8ème ennéade de Verimios

Ansaldo d'Anoszia

Ansaldo et le sénéchal Maldi laissèrent leurs hommes débarquaient à leur aise et enfourchèrent leurs chevaux avec leurs portes étendard alors que leurs éclaireurs parcouraient la plaine à l’affut de la moindre menace. L’étendard Anoszia avait fier allure ainsi lancé au vent, l’écuyer du frère du patriarche le portait tandis qu’un porte-bannière attendait d’arriver devant les portes de la capitale royale pour faire son office. Un millier d’hommes, des lanciers pour une partie, viendront en renfort aux troupes langecines et ydriaine déjà stationné derrière les murs de Diantra. Ansaldo avait amené avec lui d’Ydril du ravitaillement pour ses hommes afin que ces derniers ne puisent pas sur les fonds déjà quasi-inexistant de Diantra.

L’avant-garde prit de l’avance sur les autres et arrivèrent très rapidement devant les portes. Un cor sonna, on les annonça et on les laissa pénétrer. Diantra n’avait plus la fière allure d’antan, dans les rues des mendiants par dizaine s’avancèrent vers eux, et des lanciers s’efforcèrent de les repousser sans les empaler par inadvertance. Ansaldo pu apercevoir les stigmates de l’incendie sur quelques bâtiments au fur et à mesure qu’il avançait, il reconnut le quartier des forgerons complètement ravagés par les flammes et il pu jurer que l’odeur des cendres persistait. Mais malgré la crasse, la poussière et les débris, des gens avaient prit possession des échoppes en ruines. Les pauvres n’avaient nulle part ailleurs où se rendre. Le vétéran aperçut même des défigurés parmi les gueux, la face ou des membres partiellement brûlé par les flammes. L’Oncle insulta Cléophas dans sa barbe par tous les dieux tritons.    

Les gueux ici bas ne reconnaissaient pas les bannières d’Ysari, peut-être celle des Anoszia pour avoir sans doute vu le duc la portait, peut-être mais pour la plupart, ils étaient juste d’autres gens en arme qui viennent prendre la nourriture déjà insuffisante qui leur était réservé. Ansaldo avait rarement vu telle désolation et cela l’attristait d’une certaine manière. Non pas pour tous ces malheureux, mais pour Diantra même. Accompagné par des gardes langecins qui lui montraient un chemin qu’il avait connu bien avant eux, et des compagnons ydriains venu le saluer, l’Anoszia arriva près du château des rois et demanda sans savoir si ses neveux étaient présent ou pas.


« Annoncez-moi à mes neveux pardi ! »    
Revenir en haut Aller en bas
Oscario d'Anoszia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Âge : 29
Date d'inscription : 07/03/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Un étendard pour les unir. | Anoszia   Mar 12 Avr 2016 - 8:01

C’est en amont de Diantra et du fleuve que le puîné des Anoszia supervisait la création de plusieurs fosses. Longues à défaut d’être larges, elles s’étiraient parallèlement les unes aux autres.  Profondes d’un mètre à un mètre cinquante, leur disposition ainsi que leurs dimensions en rendrait l’entretien facilité.

« Ça pue déjà » confirma un homme proche d’une voix éraillée.

« Tu t’attendais à partager la baignoire des filles de joie de Thaar, peut-être ? Ce sont des fosses à poissons, pas un piège à sirènes » se gaussa Oscario en annotant quelques chiffres sur un carnet à la couverture de cuir rougie. D’un pas mesuré – toutes les bordures n’étant pas encore stabilisées de briques ou de pieux de bois imputrescible – le chef de chantier remontait l’une des cavités en compagnie de l’un de ses secrétaires particuliers : Mercutio.

« C’est la première fois que je vois de la poiscaille être cultivée comme le blé » finit par reconnaitre le compagnon d’Oscario.

« C’est dans les îles du sud que j’ai vu pratiquer la chose pour la première fois ; avoue que cela ne manque pas de praticité. Les fosses ne doivent pas être trop profondes pour que le récurage ne soit pas trop difficile. De même, la profondeur ne doit pas être exagérée, afin que la lumière accède aux eaux. L’eau, elle-même doit pouvoir être renouvelée, mais nos rejets ne doivent pas alimenter directement le fleuve. Au contraire, ils doivent être dirigés vers les terres, proprement stockés, séchés et ensuite, utilisés comme engrais » décrit le jeune homme en désignant de nouvelles zones de la main.

« Et moi qui trouvait que cela puait déjà ; ensuite, ce sera pire » porta Mercutio en guise de plainte et d’injonction à trouver un autre que lui pour superviser l’activité des chantiers.

« C’est ainsi que l’on pratique dans les élevages de porcs et de bovins ; tu devrais le savoir, pourtant » glisse l’Anoszia d’un air narquois.

L’autre soupçonna une pique mais trouva plus contrariant pour son interlocuteur de ne pas la relever.

« Pour peu qu’on les nourrisse, les poissons se reproduisent plus vite que les lapins à la belle saison. Il faut néanmoins organiser la collecte de nourriture : algues, restes de carcasses et … » hésita Oscario.

« … d’autres poissons » compléta Mercutio, probablement à son propre étonnement, ce qui arracha un sourire en coin à son camarade.

« Je vois que tu te mets dans l’ambiance ; c’est bien parce que je comptais sur toi pour … » poursuivit Oscario sur sa lancée, lorsqu’il fut interrompu.

« Ce n’est pas Benvolio qui court là-bas ? » plaça Mercutio en plissant des yeux.

Les deux hommes se penchèrent légèrement en avant pour mieux apprécier l’exercice. En réalité, aucun des deux n’avait vu Benvolio produire un tel exercice depuis qu’ils lui avaient fait croire que sa plus jeune sœur avait accepté un rendez-vous secret avec un de ses prétendants.

« Pas vu pareil spectacle depuis… » Compta Mercutio.

« Huit ans me semble bien, non ? » comptabilisa l’amiral d’Ydril.

« Huit ans » confirma son complice.

Ils eurent le bon goût de ne point évoquer cette ancienne histoire au moment de l’arrivée de Benvolio et après l’avoir laissé reprendre son souffle, livrer son message.

« Ça pue ici, non ? » introduisit-il en reniflant quelques instants.

« C’est un fait ; quelle est la cause d’une telle agitation ? » le questionna Oscario avec le plus grand sérieux.

« Ton oncle, Ansaldo, vient d’arriver en ville » plaça le messager avant de s’ébrouer pour détendre ses muscles.

« Oh » témoigna Oscario en refermant son carnet.


X X X


« Et bien mon oncle, bienvenue à Diantra » clama Oscario à voix haute afin que tous parmi les badauds puissent témoigner de leur lien de parenté.

« Nous ne t’espérions pas si tôt et le trajet pour venir à ta rencontre fut un plus long que de coutume. L’essentiel des chevaux sont sollicités par les éclaireurs hors la ville ou affectés aux travaux de force visant à la reconstruction de la ville » décrivit l’amiral en naviguant en direction de son oncle.

« En enfant de Diantra, je te ferai visiter prochainement l’avancée de nos travaux » argua-t-il avec une voix plus portante dans l’air que ses assertions précédentes. En effet, Oscario ne perdait jamais une occasion de réaffirmer sa filiation Diantraise. Né pendant l’affectation de son père à Diantra, il ne ratait jamais une occasion de citer une anecdote sur une place ou sur des mésaventures surgies de venelles inconnues des voyageurs de commerce. Et s’il était probable que la moitié de ces histoires soient inventées, on lui pardonnait généralement, car il les racontait bien et surtout, à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Oscariio d'Anoszia
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1612
Âge : 23
Date d'inscription : 27/05/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 47 ans (né en 961)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un étendard pour les unir. | Anoszia   Mer 13 Avr 2016 - 11:23



Ansaldo d'Anoszia

Lorsqu’il aperçut son neveu, Ansaldo sauta de sa selle et le prit dans ses bras pour une puissante accolade. Autrefois son écuyer, le frère d’Arichis avait participé activement à l’éducation du jeune homme lui apprenant notamment à se maintenir à cheval et à garder la tête sur les épaules avant que son autre frère Simèon ne le prenne en mer. Il le considérait comme son propre fils et était fier de voir l’homme qu’il était devenu. Le vétéran hocha de la tête pour faire comprendre qu’il avait entendu, mais sa préoccupation était ailleurs.

« Où est ton frère Oscario ? Je ne l’ai pas revu depuis qu’on s’est quitté en Serramire. Dis-moi, qui commande ici ? »

Le duc était peut-être à Edelys ou à Langehack pour des affaires ducales. Il préférait que tous les hommes de la famille ne soient pas au même endroit si cet endroit venait à être compromis, et Diantra était compromettante ces temps-ci.

« Nous visiterons les chantiers plus tard, est ce que des éclaireurs arpentent la plaine ? Connais-tu les hommes qui sont aux portes ? »

Contrairement à ses frères, Ansaldo n’était pas aussi polyvalent. Il avait un domaine, et celui-ci se résumait aux arts de la guerre. Le patriarche Anoszia lui avait confié la mission de sécuriser la capitale afin de permettre d’avantage de souplesse à Oschide qui s’était retrouvé pris en otage entre le Médian et le Sud.

« Tu le sais, j’ai milles hommes avec moi. Les dignitaires de la ville ont fuit la capitale pour Soltariel, peut-être pourrait-on les loger dans la ville haute au pied du château ? »

Derrière les deuxièmes remparts, Ansaldo serait plus tranquille d’esprit pour les ysarains dont il avait la charge auprès du frère Maldi. A Diantra, le militaire venait également avec des nouvelles du sud.

« La Régence est entrain de signer la paix avec Langehack, le roi retrouvera bientôt sa capitale mais nous devons lui offrir une ville sûre et digne de sa royale tétine. Je suis ravi t'entendre parler chantier, car Diantra a bien besoin d'être restaurer. »      
   
Revenir en haut Aller en bas
Oscariio d'Anoszia
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1612
Âge : 23
Date d'inscription : 27/05/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 47 ans (né en 961)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un étendard pour les unir. | Anoszia   Mar 26 Juil 2016 - 17:43

Deuxième jour de la 5ème ennéade, Karfias, an 9.

Ansaldo d'Anoszia

Diantra. La capitale que les Anoszia oncle et fils tenaient. Pendant qu’Oschide était à Ydril puis en route pour se rendre à Soltariel où son Roi l’attendait, une petite armée se dirigeait vers la capitale des hommes. Trois cent hommes venant du sud pour prêter main forte à Ansaldo et au Maldi. Pour épauler les Ysarois également. Ils ramenaient avec eux du ravitaillement également. La raison principale évoquée pour ce déplacement fut la révolte populaire qui couta un œil à Oschide d’Anoszia. Les forces en présence dans la cité n’avaient pas été capables de protéger le Duc, Arichis avait décidé qu’il était plus que nécessaire d’augmenter la présence militaire entre les murs de la capitale.

La cité devait être pacifiée, pour cela les rebelles crucifiés et chacun devait retrouver un emploi. Des tailleurs, des charpentiers, des artisans, des bucherons et toute sorte de métiers devaient participés à la vie citadine. Ansaldo avait également décidé de reformer une milice royale, tous ceux qui souhaitaient s’engager au service du roi étaient les bienvenues. Les vétérans des deux armées ydriaines et ysaroises les entrainaient sous le soleil ardent de ce deuxième mois d’été.

Le capitaine ydriain se présenta devant les portes de la capitale peu avant le déjeuner, sa procession avait été annoncé plusieurs jours auparavant. Ansaldo avait également des éclaireurs ratissant la plaine. Le général Anoszia ouvrit les portes à son camarade et lui montra où s’installer tandis que de drôles de travaux étaient menés du côté du castel royal dans le plus grand des mystères.



Revenir en haut Aller en bas
Méliane de Lancrais
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 193
Âge : 32
Date d'inscription : 14/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  29
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un étendard pour les unir. | Anoszia   Sam 30 Juil 2016 - 10:37

6 ème ennéade, Karfias, an 9.


Vilsteir D'olside


Du haut de son cheval Sire d'Olside jeta un regard sur la cité Diantraise, la bannière du Lys du roi flottait au vents aux quatre coins de la capitale, sur les remparts, sur le fort, sur le château .. Rappelant a tous que la ville avait été restituer au roi. D'un geste symbolique les "clés" en avaient étés laisser a Ansaldo d'Anoszia, arrivé un mois plus tot. Ce serait désormais a lui de se dépatouiller des conflits régnant en ce lieu, devenu le triste reflet d'une péninsule en déchéance.

Le duc Oschide, face a l'imminence d'une guerre, avait quitté Diantra deux Enneade plus tot. Aujourd'hui suite a une lettre réceptionnée au matin, c'était au tour du Sénéchal et de deux tiers des troupes Langecinnes de partir. Les troupes regagneraient Edelys, ou avait déjà été envoyés 300 hommes tandis que le reste de l'armée devrait etre levé d'ici a L'enneade 7.

Quand a Sire d'Olside, selon les vœux de sa duchesse, il rejoindrait le Langecin. Cela lui était un soulagement, il n'était venu ici que pour se quérir de l'état du duc et il s'était retrouvé a la tete d'une ville en ruine. Oui pensa t'il en y jetant un dernier regard, il n'était point mécontent de quitter Diantra, il serait plus utile a Langehack. Rien de bon ne leur était venu de cette ville, voila pourquoi il avait souhaité bon courage a l'Ydrilote avant de le quitter. Par les dieux, il risquait bien d'en avoir besoin.   

Revenir en haut Aller en bas
http://desangetdesoie.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un étendard pour les unir. | Anoszia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un étendard pour les unir. | Anoszia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Porte étendard orque
» [Velmonè] Une plage pour les réunir tous [Anoszia & co]
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Diantra-
Sauter vers: