AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Renarde et la belle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Renarde
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Âge : 22
Date d'inscription : 02/09/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: La Renarde et la belle   Mar 5 Avr 2016 - 17:12

Son voyage l’emmena à Aleandir, la capitale des elfes. La Renarde accompagnait un groupe d’elfe en direction de cette capitale. Sa connaissance d’Anaeh permettait d’éviter les dangers de ladite forêt. Son instinct de noss renforça la confiance de ces voyageurs. Les elfes de cité savaient que la nature était belle, merveilleuse, cependant, elle était cruelle. Par son expérience, le voyage fut un long fleuve tranquille.

En arrivant dans la cité, la chef de voyage prit ses mains. Elle lui lança un fabuleux sourire qui la rendit rouge pivoine. La chef de caravane était radieuse, l’aide de Nerdhanel lui permit d’arriver sans encombre. Rapidement, en guise de remerciement, elle la prit dans ses bras. La noss fut surprise, son cœur appréciait cet élan de tendresse.

« Merci, La renarde, que la vie soit une merveilleuse aventure. »

« Je te remercie sœur d’Anaeh. Profite bien de cette vie rythmée de votre capitale. »

Ainsi, la renarde et Nerdhanel étaient seules dans cette cité. Cette ville était rythmée, bruyante et un quotidien très différent. Le monde affluait de toute part et elle se perdait dans cette masse de monde. Parfois, La noss sentait quelque regard méfiant à son égard. Ses origines n’aidèrent pas à me faire facilement accepter dans cette ville étrange. Beaucoup des miens n’auront pas le courage de s’aventurer en ville. Les noss ne conservaient pas ce genre de vie et ne prenaient pas la peine de les comprendre. Pourtant, dans cette ville, elle se sentait en sécurité, à l’aise. Ses sens étaient assoupies. La Renarde pouvait comprendre le choix de ses cousins des cités, la vie était moins dangereuse.  Rapidement, un frisson parcourut son dos, ce semblant de sécurité lui était dangereuse…elle pourrait perdre son instinct de chasseresse, réduire ses chances de survie… Rapidement, elle c’était faites à l’idée de s’adapter dans ce nouvel environnement, la loi des cités.

Adilath lui  mordilla la jambe, elle se força de la suivre. Sa grande amie avait une idée en tête, elle la suivait en courant sous le regard méfiant des elfes des cités. Nerdhanel continuait à la suivre et s’arrêta devant un pommier. Les deux demoiselles se regardèrent.

« Je comprends mieux, tu oses me tenter ! Quelle sadique que tu fais ! Me tenter avec ces belles pommes ! Bon, je ne peux plus me retenir…je vais en manger une. » riant amusée la jeune femme

Rapidement, La noss attrapait une de ces fruits. La deuxième l’appela pour se faire manger. Rapidement, la troisième lui quémanda d’être mangé. Cependant, un regard l’oppressa, Ned’ fixait la nouvelle venue. En premier temps, un froncement de sourcil marquait sa surprise pour laisser place à un sourire chaleureux.

« Ces pommes sont des poisons ! Il vous rend dans un état joyeux et gourmande. Vous finissez avec un gros ventre à force d’en manger. » Lui tendant une des pommes de ce pommier.
Revenir en haut Aller en bas
Nienna Ancalímon
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 340
Âge : 227
Date d'inscription : 31/01/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  200 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: La Renarde et la belle   Lun 11 Avr 2016 - 15:54

Tu es arrivée il y a peu dans la blanche cité. Tu l’avais déjà arpenté dans d’autre but à l’époque et pour la première fois voilà que tu t’y promènes toute seule. Pas si seule que cela en fait, sur tes traces Lossë avance avec la prestance d’un jeune prince. La capitale elfe est bien animée en ce jour de Verimios, l’été est bien installé autant dans la cité que dans les frondaisons alentours. Il règne une douce chaleur, en cette journée dont le ciel sans nuage laisse entre-voir une ennéade sous les meilleurs auspices.

Dans le flot de tête blonde citadine, une chevelure sombre se détache sous tes yeux surpris. Cette teinte est bien rare dans les cités, seuls quelques métisses Ornedhels arborent de tels teintes. Les visages se durcissent au passage de la crinière noire. En croisant ces fasciés crispés et ces regards assombris tu devines la nature de la boule de poil sombre sans problème. Curieuse de savoir ce que pouvait bien faire ici la Sylvaine, rare sont ceux d’entre eux qui pénètre dans les cités. Discrètement, tu emboîtas le pas de l’étrangère, Lossë toujours sur tes talons. Ainsi, à la queue-leu-leu, vous vous rendirent jusque dans un jardin de la ville. Trônait là un pommier très productif, doit les fruits semblèrent ravir les papilles de la demoiselle. Elle et son compagnon roux finirent par remarquer ta présence, c’est la bouche à moitié pleine, les joues boursouflés de bouillit de pomme et souriante qu’elle t’invita a partager leurs repas.

Le cervidé bien plus intéressé que toi par les fruits ne se fit pas prié et se joignit au buffet offert pas la mère. Tu n’avais guère faim, mais t’approcha tout de même pour prendre dans la main de la Noss la pomme qu’elle lui tendait. Sait-on jamais tu pourrais en avoir envie plus tard. Tu avais déjà croisé des Ornedhels et tu n’avais aucune animosité envers eux, après tout à part votre façon de vivre vous étiez nés de la même mère.

- Merci jeune Ornedhel, que faites-vous dans la cité ?



Dernière édition par Nienna Ancalímon le Mer 27 Avr 2016 - 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Renarde
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Âge : 22
Date d'inscription : 02/09/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: La Renarde et la belle   Lun 18 Avr 2016 - 20:37

Un léger sourire apparut sur le visage de la noss, heureuse que l’elfe ait accepté de prendre la pomme. La renarde terminait son fruit. La Renarde remarqua que l’elfe était curieuse de sa présence. Une noss se promenait dans la ville était rare ! Une noss se promenait dans la Capitale était doublement plus rare ! Nerdhy n’était pas une « elfe sauvage » comme les autres, elle se considérait comme un hybride des deux peuples puisant la même origine. Par ailleurs, ce mélange était un juste milieu et bon moyen de s’adapter à deux univers différents.

« Mhhhhhhhh…. » réfléchissait la jeune Renarde.  «  j’aidais un groupe d’elfe de cité à voyager sans danger dans Anaeh !  La chef de voyage voulait une noss pour son voyage, en effet, je connais bien les subtilités de la belle forêt. Puis, j’éprouve de la curiosité à découvrir cet endroit. Je trouve impressionnant que nos ancêtres eussent battit ces murs»

Après son bon repas, la petite Renarde devait nourrir sa curiosité. La ville l’intriguait et était sujet te à l’exploration. Son regard se porta sur l’elfe en question. Cette femme devait connaitre la ville avec perfection. Elle pourrait lui servir de guide pensa la Renarde. Par respect pour cette femme, Renarde se présenta avec sa voie enjôleuse.

« JE m’appelle « La Renarde » ou Nerdhanel. Ravis de vous connaitre. »
Annonça-t-elle avec vivacité

Son regard se posa sur le cerf blanc, admirant le pelage de l’animal. Il était magnifique, il méritait tant d’admiration pour la petite Renarde. Une nouvelle, Kyria symbolisait cette force créatrice et son œuvre était parfaitement réfléchis. La déesse posséda une immense imagination, accompagnée par son orgueil de la perfection.

« Votre cerf est d’une beauté magnifique. Kyria l’a créé à la juste mesure. Il mérite beaucoup d’admiration. » Avoua la jeune demoiselle avant de reprendre de plus belle «  On m’avait dit qu’une immense « bibliothèque » était ici… Un lieu remplie de légende et de savoir…je souhaiterais rentrer à l’intérieur. »

Visiter la capitale était une chose mais son but était de visiter cette bibliothèque. L’esprit de Renarde fumait par l’envie de découvrir le monde, ses secrets et ses aspects les plus mystérieux. Beaucoup des siens se contenteraient de vivre dans la nature ; Nerdhanel était le contraire. Pourquoi le soleil se couche ? Pourquoi les lunes se lèvent ? Pourquoi le monde marchait ainsi et pas d’une autre façon ? Sa soif de savoir l’avait guidé dans la capitale. Cependant, loin d’être sotte, Nerdhanel savait que les elfes étaient méfiants envers leurs cousins. Elle ne pourrait pas aller seule dans ce lieu de savoir. Sa sœur d’Anaeh pourrait l’aider….Peut être.

« Cependant, je suis une noss…nos frères de cités ne nous portent pas dans leurs cœurs…hélas. J’aimerais avoir une elfe comme vous pour m’aider à rentrer en toute tranquillité. En échange, je pourrais vous aider. » quémanda la jeune elfe à l’égard de cette femme.
Revenir en haut Aller en bas
Nienna Ancalímon
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 340
Âge : 227
Date d'inscription : 31/01/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  200 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: La Renarde et la belle   Mer 27 Avr 2016 - 18:21

Des Noss tu en as croisé, toi qui es toujours par mont et par vaux. Ton père avait fait de rare échange avec eux, pour de grande occasion comme la naissance d'un enfant certain apprécié un peu d'alcool. Tu les as vu de loin, de près, certains t'ont adressé des regard plein de mépris, d'autre t'ont au contraire parlé comme à une sœur. Les voyages sculptent le caractère, tu n'avais aucun a priori sur la demoiselle. Si beaucoup lui avait jeté un regard assassin, le tien était neutre. Tu t'installa sur un banc dans le jardin du pommier, tenant la pomme dans ta main et écoutant la jeune demoiselle. Ton assise était aussi blanche que tous les murs et pierre de la cité. Polie par l'âge, l'usure et la pluie, le bloc était lisse et frais. L'objet de sa venue était somme toute singulière. Rares étaient les citadins qui engageaient des Noss, mais il faut reconnaître que c'était un choix judicieux de la part de celle-ci. Tu faisais rouler dans tes mains le fruit rouge à la peau brillante, une couleur sublime qui aguiché ta gourmandise. Elle était juste là entre tes doigts tu n'avais qu'à la porter à tes lèvres pour lui donner un baiser goulu.

En parlant de gourmand Lossë à l'inverse de toi mâché les fruits de l'arbre avec voracité. Une bouché suffisait à en arracher la moitié qu'il mastiquait ensuite lentement. Tout ce qu'il faisait il le faisait avec la prétention d'un empereur. Tu délaissa le cerf blanc pour te concentrer au nouveau sur l'Ornedhel. Elle te souriait et se présenta avec une certaine énergie. De façon plus posément tu lui répondis :

- Nienna, très heureuse.


La renarde voilà un bien étrange surnom sans doute lui avait-il été donné à cause de l'animal qui l'accompagné. Une joyeuse goupil, rousse, comme l'automne. En y songeant tu te rappela de ta rencontre avec Ëninril, il t'avait dit que son nom lui avait été donné par l'Anaëh. Une charmante histoire, si elle chante la forêt elle peut bien donner un nom après tout, puis tu l'entendais, toi aussi, la mélopée des arbres. Actuellement elle susurre doucement dans la cité bien qu'aménagé de beaucoup de parc elle ne serait ramager à son aise. Elle te fit un compliment sur la beauté du cervidé qui se goinfrait allégrement, il n'avait qu'à tendre le cou pour en avoir encore et encore. Tu eus à peine le temps de sourire pour la remercier du compliment qu'elle sauta du coq à l'âne en te parlant de la bibliothèque. La bibliothèque d'Alëandir était connue à travers toute la forêt elle contenait tant de savoir, au même titre que l'Académie de magie elle était un joyaux citadin. Néanmoins tu devais t'y rendre alors pourquoi refuserais-tu de l'accompagner.

- Je peux vous y amener, je dois justement m'y rendre moi aussi.

Revenir en haut Aller en bas
La Renarde
Elfe
avatar

Masculin
Nombre de messages : 71
Âge : 22
Date d'inscription : 02/09/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: La Renarde et la belle   Mer 11 Jan 2017 - 17:35

Ce fut ainsi que la Renarde fut invitée de suivre Nienna, l’elfe de cité. Pour la petite noss, l’idée de connaitre de nouvelle chose l’intriguait et nourrissait sa curiosité maladive. Elle n’était encore qu’une petite femme enfant qui souhaitait découvrir le monde qui l’entoure et ses secrets. N’était-ce pas la raison de quitter son clan pour la quête du savoir et de connaitre ce vaste monde dont elle fit partie. Elle était une vulgaire chose dans les desseins des dieux, mais, elle voulait bien comprendre leurs créations et de ces aboutissements.

Alors, elle se permit de suivre l’elfe de cité comme une ombre. Après tout, elle était une elfe de cité, l’elfe connaitrait beaucoup mieux qu’elle le comportement des gens de la cité. Aux yeux de la Renarde, les elfes des cités étaient bien compliqués à tout structurer et de vivre dans des bâtisses architecturales. Les elfes de cités étaient de bons bâtisseurs mais ils avaient un bon talent pour se compliquer la vie. « Les elfes de pierre donnent tant d’ardeur pour être compliqué, j’aimerais les voir se donner la même ardeur dans une vie plus simple » disait-elle sa mère lorsqu’elle était une jeune adolescente.

« Vous allez faire quoi dans cette bibliothèque ? Vous comptez vous lancez dans la quête du savoir ? Pour ma part, je ne sais pas, alors, si cela ne vous dérange pas, je vais contenter de vous suivre »
disait-elle chansonnant.

Elles étaient arrivées dans cette grande bibliothèque. La petite Renarde se permit juste de regarder manière ébahit tout l’art de ses cousins de cité. Ses yeux étaient émerveillés de joie, d’émerveillement. Le monde lui semblait bien étrange et fascinant à la fois. Elle était à l’entré de l’immense bâtiment, fixant avec un intense regard la jeune Nienna. Elle n’attendait qu’une chose, elle voulait en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Nienna Ancalímon
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 340
Âge : 227
Date d'inscription : 31/01/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  200 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: La Renarde et la belle   Jeu 19 Jan 2017 - 6:53

Vous vous mîtes en route une fois votre festin de pomme terminé. C’est dans un dédale de blanche grandeur immaculé que vous naviguiez, des routes de pavé blanc, des escaliers, des bâtiments à l’architecture unique et propre aux elfes des cités. Toutes dans la cité rappeler : la grandeur par la taille des bâtiments, la beauté dans des structures très travaillé et la blancheur omniprésente évoque la pureté. La grande cité magique est une immense dame raffinée et pure, faite de pierre et habillé de verdure. Des regards froids se posent parfois sur votre passage, quelques messes basses s’élèvent aussi dans votre dos, mais tu ne te laisse pas démonter. Tu as l’habitude à Thaar de ce genre de comportement sont légion envers ton père et ta personne, tu pensais néanmoins tes frères mieux élevés. Enfin ici vous ne risquiez pas de vous faire poignarder à chaque coin de rue, c’était déjà pas mal.

La balade dura bien une vingtaine de minute. La bibliothèque se tenait devant vous, au milieu d’une place fleurie. Les pavés blancs sous vos pieds délimités les espaces verts fleurie et le chemin à suivre. Il y avait quelques arbres sous lesquels se tenait des bancs et des lectures assis plongé dans un monde qui n’appartient qu’à eux. Le gazon très entretenu ressemblait à un océan d’émeraude et les fleurs qui naissaient çà et là à divers joyaux coloré. Tu laissas la Noss apprécier le travail un instant. Juste derrière l’immense place, la demeure du savoir s’élevé avec puissance et majesté vers le ciel. Sur ton visage un sourire discret de fierté se dessina, il fallait reconnaitre que c’était d’une beauté presque indescriptible et tu avais la chance d’appartenir au peuple qui avait bâti cette merveille.


- La bibliothèque d’Alëandir !


Annonças-tu finalement après un certain temps de pause, reprenant ensuite ta marche vers les portes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Renarde et la belle   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Renarde et la belle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BELLE TAPISSERIE
» Une très belle peinture
» Belle étalon cherche femme...xD
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» A moitié Belle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Alëandir :: Alëandir-
Sauter vers: