AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [MdO-10ans]L'Ombre de Valmar [Conseil des Princes-Marchands de Thaar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vel Do'Hel Rewt
Drow
avatar

Masculin
Nombre de messages : 89
Âge : 21
Date d'inscription : 20/12/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  376 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: [MdO-10ans]L'Ombre de Valmar [Conseil des Princes-Marchands de Thaar]   Lun 25 Avr 2016 - 10:29










Le Palais des Princes-Marchands, joyau du Conseil de Thaar, n’avait pas pour but d’impressionner les voyageurs. Non. Il avait pour but de les paralyser. De les frapper de stupeur, la bouche bée, avec aux lèvres la question fatidique qu’ils devaient tous se poser ; comment des mortels pouvaient bâtir une telle chose ? L’édifice était titanesque, un ouvrage pharaonique construit pour l’élite dorée de la Cité Universelle. Une immense coupole trônait en son centre, comme la tête d’un corps tentaculaire, aux multiples ailes et bâtiments annexes. Incrustée de pierres précieuses, et plaquée de feuilles d’or et de bronze, la coupole s’illuminait lorsque le soleil venait darder ses ardents rayons sur le métal, jusqu’alors froid, qui symbolisait à merveille tout ce que représentait Thaar et sa Principauté ; le luxe, la richesse, mais avant tout, l’exagération et l’exubérance.

A l’intérieur du colosse de marbre et de pierreries, un autre gros monument était affalé sur une pile de coussins, rembourrés aux plumes d’oie, moelleux, et faits à partir du meilleur des tissus. L’immense Prince-Marchand faisait face à une table, en marbre blanc, avec son nom taillé en lettres dorées sur le devant.

Vel Do’Hel.

Le Drow avait demandé à ses esclaves de lui allumer un narguilé. Chose qu’ils avaient faite, avant de partir. Les Princes-Marchands, dans leur salle de réunion géante, se devaient d’être seuls, car les affaires qu’ils passaient en revue étaient d’importance capitale pour la Confédération des châtellenies. Aussi, Vel n’avait apporté au sein du Palais que son magnifique pipumia albinos, qui s’était réfugié sous l’un des bras du Doeben obèse. En ce moment, il était encore seul. Mais il savait que les autres ne tarderaient pas à arriver. Il avait tenu à se présenter le premier, plus par véritable arrogance que par souci de ponctualité. Néanmoins, l’affaire qu’ils allaient devoir régler restait assez alarmante. En effet, un trublion venait de jeter à bas l'un de ses Princes-Marchands. Et Thaar, comme toute puissance se respectant, se devait de répondre à ce geste provocateur.

Il n’eut pas à souffrir d’une longue attente avant de voir arriver ses confrères. Tous comme lui, vêtus avec goût et ostension, d’un pas nonchalant où devait sûrement poindre un peu d’arrogance. Mais après tout, n’étaient-ils pas les gens les plus riches, ici-bas ? Vel salua respectueusement ses collègues, ne prenant pas la peine d’afficher son éternel sourire hypocrite qu’il réservait pour les sorties publiques. Là, entre ces murs de marbre plus coûteux qu’un palais péninsulaire, il était en huis-clos avec les autres Princes-Marchands. Et eux, en revanche, n’avaient pas besoin de malice ou de faux-semblant. L’heure était à d’autres préoccupations.

Alors qu’ils prenaient tous place, Vel souffla une dernière bouffée de son narguilé, avant de le reposer, puis s’exprima, la rondeur de la salle et son acoustique lui permettant d’être entendu de tous.

« Mes biens chers confrères, je suis content de vous voir. J’espère que le voyage n’a pas été long pour certains d’entre vous ? »


Il sourit. Lui, n’avait pas eu à partir de Qiryah. Il était déjà en ville lorsque la nouvelle était arrivée.

« Vous l’avez sans doute appris d’une façon ou d’une autre, une information fort préoccupante nous a été rapportée. Le Duché des Septmonts, membre de la Confédération, a essuyé un léger changement de main, et semble avoir préféré un fils de tanneur à un De Clary... »

Vel grinça des dents.

« C’est... un choix comme un autre. Cependant, des bruits courent sur les intentions de ce Kodratos d'Hanning. Il serait en train de s'éloigner de la Principauté... Comment pourrait-il oser nous tourner le dos ainsi ? Mes amis, Kodratos d’Hanning me semble jouer un jeu dangereux. Que devrait faire la Principauté pour conserver ses intérêts ? Enquêter ? Réprimer ? Ou lui rappeler les délices de Thaar ? »


Dernière édition par Vel Do'Hel Rewt le Mer 15 Juin 2016 - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ascanio Vossula
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Âge : 27
Date d'inscription : 06/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  34 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [MdO-10ans]L'Ombre de Valmar [Conseil des Princes-Marchands de Thaar]   Mer 15 Juin 2016 - 21:46


- Je propose qu'on l'encule, tonna la puissante voix du prince-héritier d'Eofel et de Feldorn, l'excentrique Ascanio Vossula.

Revêtu d'une tunique en soie de qualité aux multiples couleurs criardes, il arborait un large chapeau cousu de fils d'or et pourvu de plumes rouges, bleues et jaunes. Son père, le prince-marchand Tiberio Vossula que l'on surnommait pompeusement l'Empereur de la Soie, se souciait de préparer son héritier à lui succéder ; aussi invitait-il régulièrement Ascanio à assister au conseil en qualité d'observateur « muet » - malheureusement, le fils prodigue ne pouvait s'empêcher de l'ouvrir. Richement vêtu lui aussi, quoique dans un style plus austère que son fils aîné, Tiberio Vossula était un homme d'un certain âge, mais robuste et de haute stature. Il avait le front puissant et une large mâchoire, et le regard de ces gens qui ont tout connu, forgé par l'expérience ; si l'âge le rendait soucieux de préparer au mieux son héritage, il débordait toujours de vitalité. Il n'avait pas manqué de froncer les sourcils en entendant son fils prendre la parole sans y être invité, d'autant plus qu'il n'avait pas qualité pour parler devant le conseil - surtout pour proférer des conneries pareilles. Le sage Tiberio Vossula s'empressa donc de prendre la parole à son tour, s'efforçant de masquer autant que faire se peut l'intervention d'Ascanio.

- Le nouveau duc des Sept-Monts est un amoureux des coups d'éclat. Un idéaliste. Il vient à peine de conquérir son titre, et souffre de la folie des grandeurs. Il n'est pas le premier et ne sera pas le dernier à oublier qu'aucune puissance au monde ne peut rivaliser avec Thaar... mais cette lubie lui passera lorsqu'il comprendra où est sa place.

Tiberio jeta un coup d'oeil blasé à son fils, dans-lequel se lisait quelque chose comme : "écoute, et ferme-la donc un peu."
Revenir en haut Aller en bas
Krish Al'Serat
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 507
Âge : 27
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 000ans (né en 9 du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [MdO-10ans]L'Ombre de Valmar [Conseil des Princes-Marchands de Thaar]   Jeu 16 Juin 2016 - 3:10

« Les dieux me garderait bien d'outrepasser la mienne. » ajouta une voix grave et posée.

Près du siège vide de la Princesse Krish Al'Serat, un homme à la peau noir aux cheveux blancs et au minuscule bouc tout aussi lumineux se tenait agenouillé, le dos droit, les yeux baissés sur le sol. Sa tenues était une simple toge immaculée mais un coup d’œil expert pouvait distinguer qu'en plus de la simplicité de la coupe qui n'était qu’apparente, la soie utilisée était de première qualité… et évidemment hors de prix. Un col extravagant en métal argenté camouflait habilement un collier de métal ressemblant à ceux que portaient les animaux de foire. Les yeux d'or cuivrés humblement baissés, il n'en parlait pas moins d'une voix forte et posée qui dénotait d'une certaine habitude de la prise de parole… Une attitude assez dichotomique…

Ceux qui étaient à leur poste depuis plus d'une cinquantaine d'années l'avaient sûrement déjà vu, ce sang-mêlé, cette âme damnée de la noiraude qui s'absentait parfois sans prévenir. Pour les cas de forces majeures, il avait déjà pris la parole une ou deux fois en son absence  pour transmettre ses directives, malgré le froid que cela jetait généralement. La voix d'un esclave, quelque soit son standing, n'était pas vraiment pour plaire à cette assemblée de hauts personnages.

« Mais ma Maîtresse est actuellement en déplacement. L'affaire lui est arrivée aux oreilles et lui a semblé assez sérieuse pour mériter son attention. Elle m'envoie aujourd'hui avec ce message marqué de son sceau. » Ajouta-t-il en posant sur la table un rouleau de papier portant la dite griffe, toujours sans regarder ces haut personnages dans les yeux. « Elle s'excuse humblement de son absence et espère revenir avant la cinquième ennéade de cette nouvelle année. En attendant, la Corporation d'Argent sera honorée d'armer le bras de Thaar selon nos accords habituels… ou de désarmer celui des Septmonts à votre convenance. Ma Maîtresse ne peut tolérer qu'un jeune arriviste stupide se pavane en foulant aux pieds ce que Vos Grandeurs ont mis tant de temps à construire. En faire un exemple pour tous ceux qui commencent à oublier votre inégalable importance serait préférable. De plus, cette mise au point vous donnerait un point d'accès à Naelis totalement sous votre coupe. Le Duc est jeune et l'aristocratie puissante. Elle ne se laissera pas défaire de ses biens pour lui sauver la vie... Ce ne sont que les dires de Ma Maîtresse, mais je me suis permis de les adoucir. »
Revenir en haut Aller en bas
Salfaryl le Sombre
Nain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Âge : 25
Date d'inscription : 14/03/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 297 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: [MdO-10ans]L'Ombre de Valmar [Conseil des Princes-Marchands de Thaar]   Ven 17 Juin 2016 - 20:27


-Il semblerait donc que les dieux soient devenus de bien mauvais gardien, ou alors, tu es sourd, wazzok elgi.

S'il ne l'avait pas ouverte depuis le début de l’audience, celle ci claqua, grondante gromellante du quart sud-est de l'autel de marbre pompeusement ornementé qui leurs servaient de table de consulte. Ici étaient prises toutes les grandes décisions qui réglementaient la vie, les affaires et la destinée même de la grande Thaar.
S'il acceptait déjà avec grande difficulté d'avoir était distancié en présence par l'obèse engeance noirâtre qui se prélassait non loin fumant, odorant de toute sa graisse il eut bien du mal à contenir plus longtemps son sang-froid quand l'esclave caqueta. Il était de ceux sur qui cela jeté un froid, un pic glacé en plein dans le cœur de la montagne que constituait son ego.
Salfaryl dit, le Sombre, n'était pas vraiment connut pour cacher ses humeurs, ou plutôt, son humeur, sa seule et unique humeur de façade, celle qui se traduisait par un perpétuel froncement des sourcils et de moue dans la barbe.

Pour lui qui portait peu déjà peu d'affection à la Maîtresses des Soufflettes et Braisèttes, il lui était naturellement impossible d'accorder la moindre attention à son larbin de service. Le nain, calfeutré dans son trône sur palanquin qu'il ne quittait jamais à l'extérieur accorda un simple geste de la main, dédaigneux à la créature qui venait de s'exprimer. Il tira en suite longue bouffée sur son brûle-gueule et recracha muage embaumant.
Un raclement de gorge plus tard, une fois certain d'avoir attiré cette bande de nasillard pompant qu'était ces confrères les Princes-Marchand, il tapa du poing sur la table.

Coupons lui la tête, qu'on en finisse. Eructa radicalement le Maître des Caves. Nous ne nous laisserons pas insulter par un gredin parvenu née dans le chienlit. Il faut agir vite, le marteau de Thaar doit s'abattre sur ce rebut ferreux coincé contre l'enclume qu'est la Péninsule, sans tarder.
Dans le cas contraire, ce Krodatos.... risque de passer hors de notre portée. Si nous lui laissons le temps de la réflexion, rien ne nous garantit qu'il ne baissera pas ses chausses devant le premier nobliaux fanfaron qui lui proposera vassalisation contre la sainte protection du commerce.

Un accent à coupé au couteau, le nain ponctuait sa tirade de bouffée de tabac régulière. Il avait laissé plané un court silence de réflexion.
Quoi qu'à la réflexion, nous pourrions aussi demander à ce même nobliau, la tête de la vermine, pour l'outrage qui nous a était fait d'accepter tel engeance dans sa cour...Il s'esclaffe d'un rire gras avant de désigner le père et le fils présent. Tu devrais laisser ton marmot l'ouvrir plus souvent Vossula, Empereur de la Soie, nous n'avons pas besoin d'en dire plus en réalité.
Son rire percuta encore un instant dans le palanquin duquel on ne distinguait que panache de fumée et touffe de poil grisonnante dépassante. Le Sombre réajusta sa position, scrutant réactions.
Revenir en haut Aller en bas
Vel Do'Hel Rewt
Drow
avatar

Masculin
Nombre de messages : 89
Âge : 21
Date d'inscription : 20/12/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  376 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [MdO-10ans]L'Ombre de Valmar [Conseil des Princes-Marchands de Thaar]   Mer 27 Juil 2016 - 12:17

Tous se prononçaient contre les Septmonts. Avec virulence pour certains. C’était prévisible, après tout, Kodratos d’Hanning semblait fort aise de son pied-de-nez fait au tout-puissant Conseil. Là où certains hommes se seraient contentés de pouvoir régner sans partage sur leurs possessions, tout en occupant une place privilégiée au sein de la Confédération, ce parvenu cherchait à s’extraire de la chaude sécurité du commerce thaari, pour aller s’établir à son propre compte. Quelle erreur monumentale… une erreur qu’il allait devoir payer au prix fort. Vel reprit une bouffée de son narguilé, avant de poser ses yeux rouge sang sur ses collègues. Certains n’avaient pas décidé de s’exprimer. Les Princes de Geresh et de Baaz'Hima étaient plutôt taciturne, depuis ces dernières réunions. Le Drow obèse se gratta le menton.

« Nous sommes tous d’accord pour dire qu’il faut l’annihiler. Pourtant, la solution ne se trouvera pas forcément dans les armes… Et même si nous pouvons nous payer tous les mercenaires et bandes armées de la région pour aller raser leurs cités, je doute que ce soit la chose la plus appropriée. Ne vous trompez pas, mon seul vœu serait de faire brûler Hanning devant les yeux de son nouveau Duc, et d’en faire mon saltimbanque personnel par la suite… Néanmoins, je vous propose la voie de la subtilité, mes chers confrères. »


Il claqua des doigts. Un serviteur sortit alors de derrière les grandes colonnades de marbre, armée d’une carte, et baissant le regard. Le jeune garçon étala la carte sur la table, sans un mot, et retourna prestement à sa place, sans que la moindre attention ne lui soit portée. Peu après, Vel Do’Hel se releva un peu, pour regarder la carte de plus près, et la montrer à ses comparses. Il désigna alors le territoire des Septmonts.

« Le Duc se prend pour le fils du dieu de la guerre, quel que soit son nom, mais il oublie à qui il a à faire. Notre puissance ne réside pas dans les armes. »

Il montra l’Oliya.

« Nous pourrions dérouter les voies commerciales uniquement vers l’Oliya… »

Puis son doigt dériva vers les côtes de l’Est de la Péninsule.

« … et les rivages du Royaume Fiiram. Privé du commerce thaari, il cherchera d’autres alliés économiques. Je suis sûr qu’il irait lécher les bottes de quelque seigneur de Péninsule. C’est pourquoi, j’ai pris la liberté de m’occuper de ses installations portuaires… Je vous laisse la surprise, mais dans moins d’une ennéade, la nouvelle sera retentissante. »

Restant sérieux, il pointa du doigt Naelis.

« Le petit Royaume du Roi Hereon est encore affaibli par ses récents conflits. Hanning cherchera à s’en faire un allié. Je propose d’envoyer un émissaire leur rappeler vers qui il serait plus sage de se ranger… Si nous parvenons à isoler les Septmonts, leur économie périclitera. De là, les choses deviennent encore plus intéressantes… »

Il apostropha Salfaryl.

« Toi qui voulais sans tarder lui couper la tête, je te propose une alternative, Salfaryl. Paye donc ses bourgeois pour le faire à ta place. Si le commerce s’estompe, ils seront les premiers touchés, et leur contestation du règne de leur Duc ira bon train. Tu pourrais financer leur mouvement de rébellion… qu’en penses-tu ? »


Il se tourna vers l’esclave de Krish Al’Serat.

« Quant à toi, esclave, dis à ta maîtresse que son aide serait la bienvenue pour le financement de mercenaires et l’armement de quelques cohortes. Si la solution ne viendra pas des armes, il n’y a pas de mal à savoir se défendre en cas de problème. »

Vel regarda ensuite les autres Princes-Marchands, guettant leur réaction.

« A moins que vous n’ayez autre chose à nous proposer ? Ou à rajouter ? »
Revenir en haut Aller en bas
Azhar Tahwi Salougan
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 195
Âge : 23
Date d'inscription : 06/04/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  93ans (né en 914)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [MdO-10ans]L'Ombre de Valmar [Conseil des Princes-Marchands de Thaar]   Mer 27 Juil 2016 - 13:19

Azhar Tahwi Salougan flânait sur son siège buvant son vin tranquillement en regardant tour à tour les différents protagonistes prendre la parole. Le drow parla de rumeurs concernant le retrait de la Confédération du duché occidentale. La force de Thaar résidait en sa diversité et ses nombreuses cités-états, si l’une d’entre elles souhaitaient quitter sans être soumise à des fâcheuses conséquences, cela risquerait de donner de mauvaises idées à d’autres.

Le Prince jeta un coup d’œil à Ascanio amusé. Effectivement, ils pourraient l’enculer. Avec une grosse lance, mais il faudrait prévoir du lubrifiant. Azhar n’était pas si cruel. L’esclave de Krish prit ensuite la parole agrandissant le sourire du Prince-Serpent. Il avait toujours voulu prendre sa maitresse sur la table du conseil sous le regard avide des gardes. Il réfréna ses envies pour prêter attention à ce qu’il avait à dire. La réunion était sérieuse.

Puis ce fut au tour du nain. Azhar ne comprenait pas comment on pouvait accorder le titre de Prince-Marchand à un demi-homme. Il n’avait jamais baisé de naines d’ailleurs. Pas le moment de penser aux naines se reprit-il. Salfaryl était un demi-homme ce qui signifiait que même ses meilleurs idées n’étaient qu’à demi-bonne. Le gros et fat drow reprit la parole. Azhar le laissa finir avant de le reprendre.


« Tout ceci n’est que spéculation. Comme l’a dit Veldoélrouite, ce sont là des rumeurs. Nous n’avons pas encore reçu de missives des Septmonts, rien que des ouïe-dires. Vous savez tous comme moi comment cela fonctionne, une rumeur ici pour là-bas des seigneurs se déchirent entre eux pendant que quelqu’un d’autre en profites.

Ce ne sont que des bruits qui courent, comme le bruit que Krish ne nous honore pas de sa présence car son allégeance va d’abord au Puy et ses possessions de Yutar. Les bruits sont dangereux mes amis, sont-ils véridiques ? Sont-ils mensongers ?

Ne vous précipitez pas Veldoélrouite. Ne brûlons pas ses ports, si tout ces bruits sont mensongers, nous serons alors entrain de faire le jeu de quelqu’un d’autres et cela causera peut-être la sécession des Septmonts de notre Confédération.

Ne nous précipitons pas. Envoyons un émissaire à Hanning pour connaitre la vérité avant de prendre des décisions qui pourront ne pas nous être bénéfique. »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [MdO-10ans]L'Ombre de Valmar [Conseil des Princes-Marchands de Thaar]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[MdO-10ans]L'Ombre de Valmar [Conseil des Princes-Marchands de Thaar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CONSEIL] Nains
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Charte du Conseil Comtal du Maine: Abrogée
» UN CEP CHAMPWEL ? LE NOUVEAU CONSEIL ELECTORAL DE PREVAL
» Quand le Conseil de presse du Québec pressure un journaliste haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: