AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angelina de Solaria
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 900
Âge : 32
Date d'inscription : 06/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  30
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Lun 30 Mai 2016 - 21:14


Angelina de Solaria savoura un instant la caresse d'un brise légère venant frôlée sa peau et jouer avec les quelques mèches rebelles qui avaient fuies la rudesse de son chignon. Après prés de 3 Ennéades de voyage, et la il ne s'agissait que de parler du trajet retour, elle était enfin rentrée ou presque. Avant de regagner Solaria, elle avait fait escale a Diantra, sa destination: Le château ou plutôt la forteresse qu'il était devenu. Sa visite dans le nord avait été des plus courte, juste de quoi l'épuiser avec un périple aller retour qui lui était apparu sans fin, mais ce voyage avait également eu le mérite de lui donner des nouvelles de son vieil ami Oschide. Des nouvelles qui s'étaient avérées moins bonnes que ce qu'elle avait pue espérer.

Des détails qu'elle avait brièvement obtenue de Francesco d'Anoszia, Oschide avait reçu une vilaine blessure a Diantra et il était désormais prisonnier d'une longue inconscience. Tout ce qu'elle espérait c'est que pendant son interminable voyage, son état ne s'était pas aggravé, voir pire. Peu désireuse de s'enfoncer en de sombres pensées, elle ramassa son sac et prit le chemin du château. Sa dernière visite a Diantra remontée a prés d'une année, les circonstances étaient alors toutes autres. La capitale avait été depuis le théâtre de violents affrontements. Elle en portait encore les stigmates, misère, maladies, deuil. Les affres d'une guerre que le reste de la péninsule tentait d'oublier, mais qui visiblement enserrait encore Diantra de son étreinte pesante. Elle qui avait pourtant vécue pendant une époque dans les bas quartiers de la capitale ne l'avait jamais trouvée si peu accueillante qu'en ce jour. Les soldats étaient partout et semblaient êtres a couteau tiré avec la population. Une population d'ailleurs qui lui apparut bien hostile.

Elle se sentait plutôt mal a l'aise dans sa tenue de voyage. Pas qu'elle fasse d'ordinaire grand cas de son apparence et pour sur Oschide lui ne s'en offusquerait pas, mais les regards de certains hommes de mauvaise allures lui faisaient regrettée que la chaleur de ce jour d'été ne lui permette pas de porter sa cape, la dissimulant ainsi au regard de tous. Pour l'heure donc, ses jambes étaient recouvertes d'un pantalon a la coupe serrée, bien que pudique, d'un marron clair qui contrastait joliment avec les bottes qui lui montaient jusqu’à mi cuisse. Bottes oscillant entre le marron foncé et le noir. Le haut de son corps était couvert d'une fine chemise.Les manches du vêtement dépassaient d'une veste trois quart d'un marron d'une autre nuance, un peu plus prononcée que celle du pantalon et aux broderies délicates. Quoi que difficile d’appeler cela une veste. En effet le vêtement ne descendait guère plus bas que sa poitrine, un petit bout de tissu ajusté qui mettait son dos et ses courbes en valeurs. Le tout était complété d'un morceau de cuir épais, finement gravé de jolis motifs, prenant naissance sous sa poitrine et allant prendre sa chute au dessus de ses cuisses. Bien que n'ayant pas le but de s'ajuster a la tenue, mais plutôt d'offrir une protection a sa porteuse, il faisait néanmoins merveille avec le reste. Ses cheveux, eux ramenés en un chignon serré sur sa nuque, avaient eu a souffrir du peu de confort de son voyage et se voyer quelques peu rebelles de par diverses mèches qui s'étaient échappées. Pour parfaire cette image, elle portait son épée a la taille, ainsi qu'un poignard a l’emblème des Soltariel. Sa cape en velours bleu, privée de son utilité, reposait sur un de ses bras, tandis que son sac de voyage se balançait sur l'une de ses épaules.

Elle fut soulagée quand elle arriva enfin a sa destination. Du moins en apparence, car si elle avait été bien consciente de ne pas pouvoir sans encombres accédée a Oschide, elle ne s'était pas douter que cela s'annoncerait si compliqué. A peine eu t'elle fait un pas pour entré, que deux gardes imposants se mettaient sur sa route. " Personne ne passe Ma dame. " Bien que d'apparences froides, ils n'avaient pas l'air hostiles, du moins pour l'heure, car il était évident qu'elle ne comptait pas rebrousser chemin sans avoir vue son ami. Il y'avait trop longtemps que le destin s'évertuait a repousser leurs retrouvailles, ce ne serait pas le cas cette fois. Avisant du regard de l'un des deux sur ses armes, elle ajusta les pans de sa cape dessus, espérant ainsi lui faire comprendre qu'elle n'était point une menace. " Messieurs, je comprends que vous devez avoir des ordres, mais il est urgent que je vois Sir Oschide d'Anoszia. " Voyant que maintenant les deux lorgnaient sur la bosse que faisait son épée sous sa prison de fortune, elle ajouta : " Je ne lui suis en rien une menace, je suis une amie de longue date. " Les deux soldats se contemplèrent, secouant la tete, puis le premier repris la parole. " Amie ou non, personne ne passe. Il faut une autorisation spéciale pour voir le duc. " Le duc, bien sur elle avait encore du mal a assimilée le fait que son vieil ami était désormais le duc de Langehack, de par son récent mariage dont il avait oublié de lui parler. Voila qui avait du faire le bonheur du patriarche des Anoszia et de ses attentes démesurées envers sa progéniture.

Toujours calme, faisant meme l’effort d'un sourire et ce malgré la fatigue et l’inquiétude qui lui rongeaient le cœur, elle hocha la tete. " Si vous pouviez juste lui annoncer que Angelina De Solaria est la, je suis sure qu'il accepterait de me recevoir. " Les deux hommes semblèrent désormais quelque peu plus agacés et bien il allaient êtres servis. " Ma dame, vous devriez vous en retourner d'ou vous venez, si vous êtes une amie du duc, il vous contactera dés que possible. " Si vous êtes ... Et maintenant quoi ?! La prenaient ils pour une intrigante. Qu'importe, elle avait fait un voyage épuisant du nord jusqu'ici, ce n'était pas ça qui allait l’empêcher de voir Oschide. " Fort bien, je vais vous répétez ce que je vous ai dis il y'a un instant, il est urgent que je vois Sir d'Anoszia, le duc, qu'importe le titre que vous lui donnez. Je sais qu'il a été blesser et je ne partirais pas d'ici avant de l'avoir vue ou d'avoir eu la preuve qu'il va bien. " Cette fois toute apparence aimable quitta le visage des soldats, l'un des deux porta la main au pommeau de son épée. "Oschide, par les dieux pourquoi faut t'il qu'il faille que nos rencontres soient toujours aussi tumultueuses. " Se refusant a poser elle meme la main sur sa lame par réflexe de défense, elle s'imposa le calme, cherchant en vain un moyen de voir Oschide sans agacer d'avantage les deux hommes. Alors qu'elle s’apprêtait a reprendre la parole, un troisième homme fit son apparition, probablement un officier a son apparence. Ange soupira lourdement, soit celui ci allait se montrer plus conciliant, soit c'était la le début des ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
http://desangetdesoie.forumactif.org/
Oschide d'Anoszia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 477
Âge : 25
Date d'inscription : 10/02/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  29 (Mort)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Mar 31 Mai 2016 - 9:24



Augustor Rasque

Les journées se répétaient inlassablement. Condamné à errer dans les couloirs du château diantrais pour en assurer sa protection, Augustor piétinait encore et toujours, mais restait digne et fier. C'est de cette façon que ses hommes l'imiteraient et se tiendraient toujours prêts. Malheureusement pour eux, il n'y avait guère eu beaucoup d'agissements depuis les exactions de la cité à l'égard du pouvoir en place. Son voyage dans le langecin avait pourtant été bien plus qu'apprécié. Revoir les siens, revoir sa cité, quel plus beau réconfort. Réconfort néanmoins terni par l'annonce à la duchesse de la chute de son époux.

Dès son retour, la routine se réinstalla progressivement. Une nouvelle pourtant, vint à ses oreilles. Le duc était en voie de guérison, la mort était à peut-être à écarter. Depuis quelques jours déjà, il n'avait même plus eu le droit de pénétrer dans la chambre du duc. Que se passait-il là dedans ? Aucun moyen de le savoir, seul le capitaine des aigles était au courant. Mais comment lui mettre la main dessus ? Sigmund restait au chevet du duc jours et nuits.

En ce jour d'été particulièrement chaud, le port de l'armure se faisait bien plus encombrante et désuète. Il suintait littéralement de la tête aux pieds dans les couloirs qu'il arpentait. Reprenant son souffle à certains moments en profitant d'une brise d'air où d'un coin d'ombre, l'été diantrais était bien arrivé. Les premières odeurs provenant de la cité, mélange d'ordures, d'eaux croupies et d'autres substances bien désagréables arrivaient également jusqu'à leur nez, plongeant ainsi le château royal sous un nuage de puanteur. S'en était presque incroyable de s'imaginer vivre les rois et les reines dans cette ambiance si loin des fastes et des belles odeurs dans lesquelles on les imaginait être bercés.

-Capitaine ! Cria un garde au fond du couloir. Capitaine !

Cela le fit presque sursauter à tel point il s'était accoutumée à sa relative solitude. Le garde arriva vers lui en courant et s'arrêta précipitamment.

-Capitaine, une dame souhaite voir le duc.

-Cela n'est pas possible, reconduisez-là, répondit-il sèchement.

-Cette dame insiste, capitaine. Elle dit s'appeler Angelina de Solaria.

Il ne mit pas beaucoup de temps à comprendre que ce nom de famille sonnait particulièrement bien soltaar. Dans tous les cas, elle ne pouvait être une mendiante venue les importuner et méritait peut-être qu'un officier vienne en personne l'informer de la situation. Prenant ainsi son courage à deux mains pour faire une longue route jusqu'aux portes de la forteresse, il arriva à la porte tant bien que mal, apercevant plusieurs silhouettes, dont celle de la jeune femme venue voir le duc. De toute évidence, cette femme n'avait rien d'une dame comme il se l'était imaginé. Elle ressemblait bien plus à une voyageuse qu'à une noble suderonne.

-Ma dame...de Solaria, c'est ça ? Je suis au regret de vous informer que vous ne pourrez pas voir le duc d'Anoszia.

Ne s'arrêtant pas à ce simple refus, sa curiosité le piqua net. Pour changer de sa routine, il décida d'inviter la jeune femme à le suivre afin qu'il puisse la questionner un tant soit peu sur le véritable motif de sa venue. Soltariel n'était pas leur alliée, où du moins pas encore. Qu'une noble soltaar vienne jusqu'ici pour rencontrer le duc, il y avait de quoi se poser des questions.

-Vous semblez fatigué par votre long voyage, ma dame. Suivez-moi je vous prie, vous pourrez vous restaurer dans les cuisines.


Revenir en haut Aller en bas
Angelina de Solaria
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 900
Âge : 32
Date d'inscription : 06/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  30
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Mar 31 Mai 2016 - 9:58


Le nouveau venu, bien qu'il sembla quelque peu surpris a sa vue, ne semblait pas etre un mauvais bougre. Elle suspecta qu'il jugeait que sa tenue et son titre n'allaient pas ensembles. A quoi pouvait il dont s'attendre, une belle dame enchevêtrée dans de la soie fine, tout juste sortie d'un carrosse. Grand dieux, ces préjugés au sujet de la noblesse ne se tariraient donc jamais. " Angelina De Solaria en effet, mais Angelina suffira fort bien. " Elle s'était retenue de dire simplement Ange comme de par habitude, fort a parié que sinon jamais elle ne pourrait s'approcher d'Oschide. Elle désigna les deux soldats d'un geste de la tete. " Ces messieurs m'ont en effet informés du fait qu'il était impossible de rencontrer le duc, mais je me dois dans l'obligation de vous dire ce que je leur ai dis a eux. Je ne quitterais pas ces lieux sans l'avoir vue ou avoir la preuve qu'il va bien. J'ai fais un long voyage pour m'assurer de cela et rien ne saurait m'en détourner. " D'accord, elle n'avait pas l'intention d'aller jusqu'a faire un tour aux cachots pour voir son vieil ami, mais autant se montrer persuasive, sans quoi jamais elle n'approcherait " Mr le duc. "

Elle s'étonna de la proposition que l'homme lui fit ensuite. Au moins ce n'était pas la un refus, devait elle y voir une certaine forme de progrès ou plutôt un moyen de mener un interrogatoire, voir pire. " Oschide, si je finie dans les cachots nauséabonds de cette vieille bâtisse, je jure que vous en entendrez parlé jusqu'a la fin de vos jours. "Maugréa t'elle intérieurement. " Le voyage fut long en effet, je vous suis gré de votre proposition. Une restauration ne sera pas nécessaire, mais je ne dirais pas non a un rafraîchissement. " Balivernes que cela, elle n'avait nullement besoin de quoi que ce soit, si ce n'est qu'on la conduise a Oschide, mais vu comme les choses s'annonçaient autant se montrer conciliante, puis peut etre pourrait elle en profiter pour apprendre quelques informations. N'importe quoi susceptible de la rassurer sur l'état de son ami. A en croire les dire de Francesco d'Anoszia, il était au plus mal et avait échappé a la mort de peu. Elle allait finir par faire tatoué sur Mr le duc de Langehack la mention " En cas de danger mortel, veuillez prévenir Angelina de Solaria. " Il n'avait pas son pareil pour se mettre dans les pires situations et risquer sa vie.

Tandis qu'elle avançait au cotés de l'homme dans la cour puis dans les couloirs qui les mèneraient a la cuisine, elle jetait des coups d’œils aux alentours. Elle connaissait ces lieux, elle avait été amie avec le roi Trystan et sa femme Lilianna, dans ce qui ressemblait désormais a une autre vie. Néanmoins tout avait bien changé, les successions de pouvoir et les passages de la guerre avaient laissés leurs empreintes de manière bien plus durable que le règne éphémère de celui qui fut son ami. Celui qui menait leurs pas était d'un silence pesant, pas qu'il lui apparaisse menaçant ou autre, mais il semblait l'observer avec attention sans pour autant que nul mots ne quittent ses lèvres. "Il semble Mr que vous ayez un avantage sur moi, j'ai déclinée mon identité, mais je ne connais rien de la votre. Serais ce trop vous demander que de m'informer de votre nom ? " Pas que cela ait quelconque importance, mais tant qu'a obtenir quelques réponses, autant connaitre un minimum son interlocuteur.

A leur arrivée aux cuisines, elle le laissa donné quelques instructions pour qu'il lui soit servi un rafraîchissement puis elle demanda. " Je ne sais pas ce que vous attendez de moi, mais votre courtoisie n'est sans doute pas sans motifs n'est ce pas ? Si vous avez des questions posez les, j'y répondrais sans ombrages. Tout ce qui m'importe c'est de voir un vieil ami. " Une expression anxieuse vint ternir ses traits tandis qu'elle poursuivait d'une voix qui laissait clairement entendre son inquiétude. " Puis je vous demander dans l'attente que vous daignez me conduire a lui, d'au moins m'accorder la soulagement d'avoir de ses nouvelles ? " Elle glissa un regard déterminé dans celui de l'homme. " S'est il remit ou son était s'est il .. aggravé ? " Sa voix avait légèrement flanchée sur la fin, mais elle se moquait bien que son inquiétude paraisse. Oschide était son plus vieil ami, le meilleur qu'elle est et elle se refusait a croire que les dieux puissent le lui arraché avant meme qu'ils n'aient pus se retrouver.

Revenir en haut Aller en bas
http://desangetdesoie.forumactif.org/
Oschide d'Anoszia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 477
Âge : 25
Date d'inscription : 10/02/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  29 (Mort)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Mer 1 Juin 2016 - 9:58



Augustor Rasque


Sans être une surprise, la jeune femme le suivit. Décidément, elle était tenace celle-là. Mais si bien même elle était ce qu'elle prétendait être, une amie du duc, cela ne lui serait d'aucune utilité pour aller le voir puisque personne ne le pouvait. Pas même lui. Néanmoins, d'ici quelques instants, il en saurait un peu plus sur elle et signalerait où non la possibilité d'une enquête plus poussée. Pendant qu'ils marchèrent jusqu'aux cuisines, la soltaar lui demanda de décliner son identité, ce qu'il fit le plus naturellement possible.

-Pardonnez-moi madame, il semble que la politesse m'ait échappée. Je me nomme Augustor Rasque, capitaine de leurs altesses Méliane de Lancrais et d'Oschide d'Anoszia. Mon rôle ici ne se limite qu'à la protection de cette forteresse royale, mais je suis aussi très efficace sur un champ de bataille.

De l'humour, il n'en manquait guère. La simple évocation d'un champ de bataille le fit doucement sourire comme si la nostalgie des longues cavalcades semblait à mille lieux. En guise de réaction de la jeune femme, il ne reçut qu'un sentiment de suspicion à son égard. Il était bien courtois, par habitude, mais la soltaar marquait un point ici, son interrogatoire n'avait pas encore commencer. Comprenant qu'elle avait vu juste, ce fut sans doute pour cette raison qu'elle tenta de lui demander des nouvelles du duc, peut-être pour tromper ses doutes ?

-Bien sûr ma dame, je peux vous en donner, dit-il en lui indiquant une chaise où s'asseoir. Aux dernières nouvelles, et elles remontent à un peu plus d'une ennéade, le duc vivait encore. J'ignore si cela vous rassurera, mais je gage qu'il s'en remettra où du moins, je l'espère.

Il prit place non loin d'elle. A cette heure-là, les cuisines étaient encore vides. Parfait pour une petite discussion.

-Solaria donc, reprit-il, songeur. J'avoue ne pas savoir situer vos terres, ma dame, mais je pense, sans trop me tromper, que vous venez de Soltariel, n'est-ce pas ? Aux dernières nouvelles, notre duché est encore en guerre avec le vôtre si je ne m'abuse. Vous comprendrez dès lors que la venue d'une dame de ces terres peut paraître étrange. Mais vous dites être une amie de son altesse. Peut-être une amie de longue date ?
Revenir en haut Aller en bas
Angelina de Solaria
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 900
Âge : 32
Date d'inscription : 06/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  30
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Mer 1 Juin 2016 - 10:48


Au moins elle avait obtenue son identité et quelques renseignements. Comme elle l'avait pensée, il s'agissait la d'un officier. Les doutes devenaient dont une certitude, un capitaine n'avait que faire d'une ballade en compagnie d'une dame dans les cuisines, il attendait quelque chose d'elle, restait sa savoir quoi. " Que les dieux nous préservent de l'idée que vous ayez a nouveau besoin de montrer vos aptitudes sur un champ de bataille. "  Il n'était guère rare qu'un soldat ait la nostalgie de la guerre, pour sa part pourtant, elle ne pouvait le comprendre. La mort, le chagrin, les mutilations, le deuil, un peuple qui souffre. Mais cet homme la, lui comme tant d'autres, ne devait y voir que les louanges de la victoire, l'allégresse de la gloire. Bien qu'elle ne cautionnait pas cela, elle se montra aimable en retour de sa présentation. " Vous me voyez ravie de faire votre connaissance capitaine Augustor Rasque, j'eusse simplement aimée que notre rencontre se fasse en de meilleurs circonstances. "

Quand il lui indiqua une chaise ou prendre place, elle déclina l'offre allant s'installer simplement derrière l'un des dossiers. Elle préférait restée debout et lui faire face. Si il cherchait en sa fatigue, un signe de faiblesse a exploiter pour obtenir des informations alors il serait vite déçu. Les mots de l'homme eurent vite fait l'art de réveiller ses inquiétudes, elle resta néanmoins passive tandis qu'il lui parlait d'Oschide. Son ami était vivant, c'était la un soulagement mais comment se pouvait t'il qu'un capitaine détaché a sa protection en sache aussi peu sur son état. " Je ne remets point vos paroles en doute capitaine, mais je croirais Sir d'Anoszia en bonne voie de se remettre quand je le verrais de mes propres yeux et croyait bien que je ne partirais pas tant que ça ne sera pas le cas. " Le regard était déterminé, la voix posée. Si Oschide était encore souffrant, ils perdaient un temps précieux, elle devrait etre a son chevet. Si il devait perdre la vie a cause des babillages de cet homme, nul doute qu'il devrait en répondre devant elle. Qu'importe ce que cela lui coûterait ensuite.

Elle soupira quand il lui posa d'avantage de questions. Visiblement l’interrogatoire ne faisait que commencer, elle serait patiente, mais seulement dans une certaine mesure, d'autant qu'elle n'aimait absolument pas ses insinuations. " L'amitié ne connait point de guerre capitaine, a moins qu'elle ne soit amitié de mauvaise qualité. Quand bien meme Soltariel pourrait etre sur l'heure affrontant Langehack sur un champ de bataille, je n'en serais pas moins la a me soucier du sort de mon ami. La ou il vous est un duc, il m'est un etre cher et aucun titre, guerre ou capitaine ne seraient changés cet état de fait. " Elle avait parlée d'une voix calme, quoi que peut etre un peu froide, mais elle en avait plus qu'assez de voir les hommes se déchirés en des querelles stupides, tout enhardis qu'ils l'étaient par leurs désirs de pouvoir. Elle se détendis néanmoins quand elle en vient a parler des circonstances de son amitié avec Oschide. " Amie de longue date et c'est peu de le dire, le capitaine comme moi ne saurions oubliés le jour de notre rencontre. " Un franche sourire se dessina sur ses traits a ses souvenirs. Le bal, la danse, Oschide la surprenant essayant de prendre la fuite par le balcon empêtrée dans une robe de soirée, la tentative de baiser et la gifle, magistrale, puis surtout ce regard adorable d'Oschide a demi peiné, a demi furieux. Son tendre ami, il fallait qu'elle parvienne a lui et ce au plus vite.

Ce capitaine voulait des informations sur elle, fort bien il allait en avoir. Elle n'avait jamais aimée parler de son appartenance a la famille Soltariel. Soit cela lui attiré le malheur et la mauvaise fortune d’être associée a l'autre branche de la famille, qui au demeurant n'était pas vraiment "sa famille", soit celui lui attirait la concupiscence de ceux se voyant atteindre le trône ducal par son biais. Mais si cela pouvait lui permettre qu'on la mène a Oschide, alors pour une fois elle utiliserait le nom et le prestige familial avec plaisir. " Comme vous l'avez supposé capitaine, je viens en effet de Soltariel, du domaine de Solaria. Ce nom ne vous dit rien, mais sans doute que celui de ma famille vous parlera bien d'avantage. Le nom que je porte est celui de mes terres et non celui de mon appartenance a ma famille. " Elle lui adressa un sourire comme si il ne la dérangeait guerre de parler de sa famille, il voulait de la noblesse, il allait en avoir. " Dame Angelina de Soltariel vous parlerait peut etre d'avantage. Cousine de la duchesse Ambre de Soltariel entre autres et sœur du duc Asdrubal de Soltariel." De frère, ce dernier n'en n'avait porter que le nom. A peine si ils avaient étés élever ensembles et vu le genre d'homme qu'il était advenu de lui, nul doute qu'ils n'avaient en commun que leur sang et leur affiliation a la famille Soltariel. " Maintenant vous comprendrez peut etre que ma venue et mon besoin de voir votre duc est des plus urgents et que ce qu'il adviendra du fait que vous retardiez cette rencontre ne pourra etre imputé qu'a vous meme. " Elle n'était certes pas la en visite officielle, sa venue ne concernait ni Langehack, ni Soltariel, mais son besoin urgent de voir Oschide était réel et elle savait fort bien que son ami ne lui en tiendrait pas rigueur. Un léger détournement de la vérité ne porterait pas a préjudice, pas quand la vie de son meilleur ami était peut etre en jeu a l'instant meme.
Revenir en haut Aller en bas
http://desangetdesoie.forumactif.org/
Oschide d'Anoszia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 477
Âge : 25
Date d'inscription : 10/02/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  29 (Mort)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Mer 1 Juin 2016 - 12:05



Augustor Rasque


La révélation de la jeune femme quant à sa véritable identité le fit doucement sourire. Qu'y avait-il de plus étrange : Voir une femme se faisant passer pour une membre de l'illustre famille des Soltariel et venir en simple voyageuse jusqu'ici ? Où voir une véritable Soltariel, seule et sans escorte, venir ? Pourtant, le regard tenace, sans faille, de la dame le fit douter quelque peu. Et si elle disait vrai , comment pourrait-il s'en assurer ? Il y avait bien ce sudiste au nom d'Ignazio, l'éminence grise du duc, qui trainait de temps en temps dans les couloirs du palais. Soldat ydriains passé au service de son altesse d'Anoszia depuis leur retour du nord, les deux hommes agissaient de paire et tandis que l'un donnait les ordres, l'autre parcourait la ville de fond en comble pour trouver des renseignements utiles. Cet homme saurait sûrement reconnaître la véracité des propos de cette dame à n'en point douter. En attendant, il servit un verre d'eau à son invitée surprise.

-Je ne doute aucunement de vos propos ma dame. Néanmoins, il y a un homme ici qui saura sûrement vous reconnaître. Il se nomme Ignazio Malattesti, peut-être que cela vous dit quelque chose ? C'est un homme très mystérieux, il ne parle pas beaucoup, mais il reste un homme fidèle et dévoué à votre « ami » le duc. J'imagine que votre nom lui dira quelque chose, espérons-le.

A son tour, il but une gorgée d'eau pour tromper la chaleur qui le persécutait encore et toujours.

-La cité n'est guère sûre par les temps qui court. C'est cette même cité qui a causé tant de troubles à notre duc. Ainsi, je vous propose de prendre vos quartiers dans l'aile du palais réservées aux hôtes de marque.

Ainsi fait, il attendit que la jeune femme finisse son verre et l'emmena dans l'une des nombreuses chambres du palais. Cette aile était bien vide du fait qu'il n'y ait eu aucune personnalité importante dans la cité depuis quelque temps déjà. Le soir venu, Augustor revint à la porte de la Soltaar, accompagné du suderon dénommé Ignazio. Le bougre n'avait pas été facile à retrouver, mais en cherchant bien, il eut tant bien que mal finit par le voir et l'informa aussitôt de l'arrivée impromptue d'une ancienne amie du duc. Dubitatif et songeur dans un premier temps, l'évocation du nom de Solaria eut l'effet de susciter une curiosité bien plus vive chez cet homme et sans répondre, il le suivit jusqu'aux appartements de leur nouvelle hôte. Il allait enfin savoir si cette femme disait vrai où non. Lorsque la porte s'ouvrit enfin, Ignazio et lui-même entrèrent et le suderon présenta respectueusement ses hommages à la dame.

-De toutes les femmes du Soltariel, je ne pourrais vous avoir oublié ma dame, dit Ignazio, même s'il y a bien longtemps que nous ne nous sommes pas vus et que je n'étais alors qu'un simple lieutenant lorsque j'accompagnais le patriarche d'Anoszia et ses enfants dans le manoir de vos parents.

Ignazio se retourna dès lors vers lui, le visage rassuré.

-C'est bien elle capitaine, cela ne fait aucun doute.

-Bien, bien, reprit-il en allant prendre place dans l'un des divans disposé dans la pièce. Il y a fort à parier que le duc sera sûrement ravi de vous revoir maintenant. Mais cela ne change rien au fait que la porte de sa chambre est fermée de l'intérieur et que les aigles de sang montent la garde devant. Ils ont reçu pour ordre de ne laisser entrer personne, pas même les hommes de Langehack...

Lui y compris bien évidemment. Ignazio, qui après avoir baisé la main de la dame de Solaria, le rejoint calmement, profitant du confort de la chambre.

-Le duc est bien nourrit, cela veut dire que des servantes parviennent à rentrer dans la chambre, supposa le suderon.

Il regarda aussitôt la dame de Solaria, une idée en tête.

-Si vous preniez la place d'une des servantes, vous réussirez peut-être à entrer, ma dame. Demain dès l'aube, venez me retrouver aux cuisines, nous tâcherons de vous rendre la plus crédible possible dans votre futur rôle.

Revenir en haut Aller en bas
Angelina de Solaria
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 900
Âge : 32
Date d'inscription : 06/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  30
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Mer 1 Juin 2016 - 12:36


Fort bien, il ne semblait pas la croire, si elle n'avait pas été si inquiète, la situation aurait pu etre cocasse. Qu'adviendrait il de l'attitude de ce bon capitaine quand par la force des choses, il se rendrait compte que ses mots n'avaient étés que le reflet de la réalité. A la mention du nom du vieil ami d'Oschide, elle hocha la tete, voila que les choses commençaient enfin a progresser. " Il y'a fort longtemps que cet homme ne m'aura pas vu, mais puissent les dieux faire qu'il se souvienne de moi. Un etre silencieux en effet, mais son silence n'a d'égale que sa loyauté envers Osch .. Le duc." Restait a espérer que sa mémoire était de la meme qualité que sa loyauté, sans quoi les choses allaient s'avérées encore plus compliquées. Mais au moins, une fois n'est pas coutume, le nom de sa famille avait été utilisée a bon escient.

En d'autres circonstances, probable qu'elle aurait refusée son invitation a séjourner au château. Cette vieille battisse lui était chargée de bien trop de souvenirs. La mélancolie ne l'aiderait pas a revoir Oschide, mais mieux valait restée dans les parages afin de saisir toute occasion a meme de se présenter. " Je vous en suis gré capitaine, j'attendrais dont dans ma chambre que vous meniez a moi Ignazio Malattesti. Après cela, il vous faudra bien reconnaître que je n'ai rien d'une intrigante ou toute autre chose que vous ayez pu penser de moi. " Les mots avaient étés prononcés sans reproches, c'était la un simple trait d’honnêteté. La discutions en resta la, elle termina le verre qui lui avait été servie par courtoisie, puis le suivit dans les couloirs du palais, quelques instants plus tard, elle se trouvait installée dans une chambre. Elle y resta de longues heures, seule avec ses pensées, se remémorant tout ses souvenirs en ces lieux. Trystan, Lilianna, leurs enfants, meme la petite demoiselle de compagnie de la reine .. Zoile, c'était la son nom si ses souvenirs ne lui faisaient pas défauts. Puis il y'avait Ambre bien sur. Sa chère cousine. Tant de choses en ces lieux la lui rappelait.

Peu désireuse de se laisser happer par une époque révolue, Ange avait pris sur elle de s'allonger un peu. Ses voyages de ses dernières Enneades de ne l'avaient guère épargnées. Pourtant, inquiète pour Oschide, elle avait eu grand mal a faire plus que somnoler. Le soir venu, le capitaine fut de retour en compagnie de Ignazio Malattesti, Ange elle le reconnue au premier coup d’œil. Les années avaient passées mais l'homme n'avait guère changé. Elle espérait que lui aussi allait la reconnaître, elle resta dont silencieuse, lui laissant le temps de faire appel a ses souvenirs. Ce qui par chance ne prit guère longtemps puisque c'est a peine si elle eu le temps d'ouvrir la porte tout grand qu'il la saluait respectueusement. " Je ne vous ai point oubliée non plus. Il semble que vous ayez pris du gallon depuis ce banquet a Solaria. Je sais que vous êtes resté fidèle a Oschide. Il m'a souvent parlé de vous dans ses lettres. C'est un soulagement que de vous trouvez ici, j'espère que vous pourrez me donner plus de nouvelles que je n'en ai eu jusqu'alors. " Son regard oscilla légèrement vers le capitaine. Malheureusement le fait que son identité ait été reconnue, ne semblait pas changer grand chose.

Elle regarda le capitaine prendre place sur le divan, d'autres auraient pus se formaliser de ses manières, elle certainement pas. Tout ce qui l'importer était de réussir a voir Oschide au plus vite. Rester a déterminer comment. Pourquoi cet isolement ?! Qu'en était il réellement de l'état de son ami ? Ses yeux se firent inquiets, tandis que le doute d’être arrivée trop tard germait dans son esprit. Tout préoccupée qu'elle l'était par ses sombres pensées, c'est a peine si elle remarqua le baise main d'Ignazio. Néanmoins elle haussa un sourcil quand il commença a parler des servantes. Un franc sourire se dessina sur les lèvres de la dame quand il exposa son idée. Le premier vraiment sincère depuis des jours. " Mon cher, je crois comprendre pourquoi Oschide vous tient en si haute estime, il semble bien que vous ayez le meme sens de la friponnerie. " Elle aimait son idée pour sure, ces dernières paroles ne firent que rajouter a son sourire. D'un signe de la main elle se désigna. " Regardez moi, je crois que vous n'aurez pas de mal a me faire passer pour tout ce que vous voudrez. " Elle désigna ensuite le capitaine d'un coup d’œil. " Il suffit de voir comme il a été dure de convaincre ce bon capitaine de mon identité. On dit que l'habit ne fait pas tout et pourtant les préjugés sont bien encrés dans les mœurs de tout a chacun. "

Une fois de plus, cela n'avait pas été une attaque envers le capitaine, mais elle trouvait bien navrant que sous le prétexte qu'elle ne lui était pas arrivée parer de soie et d'or, il en ait déduit qu'elle n'était pas qui elle prétendait. " A demain alors." Conclut t'elle alors qu'elle raccompagnait les deux hommes a la porte. Une fois seule, elle eut la surprise de voir une servante venir a elle pour lui apporter un repas chaud, mais également avec la proposition de prendre un bain. Quelque peu rassurée a l'idée de pouvoir voir Oschide le lendemain, elle se laissa tentée. Une fois baignée, ses cheveux enfin défait de leur prison qu'était le chignon strict qu'elle avait portée durant tout son voyage, brossés avec soin, elle s'accorda une bonne nuit de sommeil. Elle aurait besoin de toutes ses forces si au matin, elle trouvait Oschide en triste état. Dés les premières lueurs de l'aube, elle quitta sa chambre, descendit aux cuisines et y attendis Ignazio. Avec un peu de chance, ce jour serait celui de ses retrouvailles avec son ami, enfin, après toutes ses années.
Revenir en haut Aller en bas
http://desangetdesoie.forumactif.org/
Oschide d'Anoszia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 477
Âge : 25
Date d'inscription : 10/02/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  29 (Mort)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Mer 8 Juin 2016 - 20:54

Depuis son réveil, il n'avait plus été le même. Peut-être parce que ses deux yeux étaient bandés et qu'il n'avait plus vue un seul rayon de lumière. Peut-être parce qu'il sentait aussi que son corps avait changé et qu'il n'avait plus que la peau sur les os. Il dormait la plupart du temps, drogué par des potions et autres traitements plus durs les uns que les autres, mais lorsqu'ils ne faisaient plus effet, il sentait la douleur l'envahir et le persécuter telle une dague qu'on lui aurait lentement enfoncé dans le crâne. Ses discussions n'avaient été qu'éphémères. Ne supportant pas qu'on le traite comme un impotent, il était devenu exécrable. Seul sire d'Olside avait eu droit à quelques mots respectueux, et surtout à des questions sur l'état de son épouse.

Que faisait-il encore ici, à croupir dans cette ville puante qui avait voulu sa mort ? Qu'attendait-il pour monter sur le premier cheval et reprendre la route de Langehack pour serrer de nouveau Méliane dans ses bras ? La force peut-être. La vue pour sûr.

Il venait de se réveiller. Son sommeil avait peut-être duré plusieurs jours, il n'aurait su l'affirmer. Incapable de bouger dans son lit, ni même se retourner pour changer de position, son corps commençait à l'abandonner, ses muscles en premier. Que restait-il du temps où dans ses jeunes années, il faisait encore la guerre ? Aujourd'hui, son épée devait peser plus lourd que lui... La porte s'ouvrit alors, laissant entrer une ou deux personnes, probablement celle qui avait en charge de le toilettes comme un nouveau-né. Bien vu ! La mégère s'installa tout près de lui et commença à frotter de toute ses forces avec son éponge gorgée d'eau froide.

-Sorcière ! Allez-vous en !

Bien qu'il eut le plus grand mal à prononcer ses mots à tel point sa mâchoire était engourdie, la femme ne s'arrêta pas et il dut renverser le bol d'eau par terre pour que la torture s'arrête.

-Je n'ai pas besoin de ça ! Reprit-il avec difficulté.

-Calmez-vous altesse, nous faisons ça pour que vous guérissiez plus vite, fit le capitaine des aigles qui devait surveiller la scène.

-Foutez le camp d'ici, c'est tout ce que je souhaite !

Il sentit la femme se lever à côté de lui et celle-ci regagna la sortie, accompagnée vraisemblablement par le capitaine.

-Votre repas est là, altesse, dois-je l'annuler ?

-Non, faites-le rentrer, du moment que je puisse l'avaler.

Seules les soupes et bouillies arrivaient à passer. Sa mâchoire étant encore engourdie, il n'avait plus la force de manger de la viande où autres aliments durs, à sa plus grande peine.



Revenir en haut Aller en bas
Angelina de Solaria
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 900
Âge : 32
Date d'inscription : 06/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  30
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Mer 8 Juin 2016 - 21:29


Elle n'eut guère longtemps a attendre Ignazio Malattesti. Comme convenu il l'avait rejointe en cuisine, un sac de laine grossière sous le bras. Son contenu, une tenue de servante. Par chance, la taille était bonne, quoi que peut etre un peu serré en certains endroits, la dame a qui elle appartenait ne devait guère mangée a sa fin ou ne point etre pourvue de formes. Une fois changée, ses cheveux entortillés en un chignon strict. Ignazio jugea que cela était concluant et après avoir récupérés un plateau chargé d'un repas chaud, ils montèrent ensembles jusqu'a l'étage ou se trouver la chambre d'Oschide. Plus, ils s'en rapprochaient, plus Ange craignait que leur simulacre ne soit découvert, supporterait t'elle d’être si proche sans pouvoir le voir ?! Non, les dieux ne pouvaient repoussés une fois encore leurs retrouvailles trop longuement attendues déjà. Ignazio la regarda une dernière fois des pieds a la tete avant qu'ils n'atteignent le dernier couloir. " Surtout baissez les yeux ma dame, a voir votre regard volontaire, jamais ils ne vous prendront pour une servante docile. " Contre toute attente, elle lui adressa un sourire, elle prenait ça pour un compliment. Il secoua la tete. " Mieux vaut aussi que vous n'ouvriez pas la bouche." Cette fois c'était lui qui souriait, elle aurait bien rétorquée que sa noblesse n'avait jamais été trop apparente pour qui l'ignorait, mais ils débouchèrent bientôt devant la chambre d'Oschide.

Elle le devina aisément de par les gardes qui faisaient barrage devant. Les yeux rivés au sol, elle s'avança au coté de son compagnon de ruse. Sans surprises, ils n'eurent guère le temps d'annoncer leurs intentions, qu'on leur bloquer le chemin. " Qui va la ? " Silence. Elle jeta un coup d’œil discret a Ignazio, semblant lui dire " Et bien quoi, vous m'avez dit de ne pas ouvrir la bouche." Il prit finalement la parole. " C'est le repas de Mr le duc, cette servante est nouvelle au château, elle m'a semblé un peu gauche, j'ai préféré la mener jusqu'ici, sans quoi elle se serait probablement perdue et le repas aurait été froid. " En plus de la transformer en servante, voila qu'il la faisait passé pour une bécasse. C'était de bonne guerre et cela avait au moins le mérite de la distraire de ses inquiétudes. Le garde l'observa un instant puis s'approcha d'avantage. " Veuillez décliné votre identité. " Avait il des doutes ? Fort bien autant jouer totalement la carte que lui avait tendu Ignazio  et plus encore. Elle leva ses yeux sur l'homme, sans qu'aucun son ne quitte ses lèvres. Elle se contenta de soulever son plateau en désignant la porte. Son compagnon eut l'air satisfait, car elle le senti se détendre de façon perceptible. " En plus d’être gauche, elle m'a l'air muette .. Ma fois, pas besoin de langue pour etre servante. " Il la détailla sans vergogne. " Et puis elle a d'autres compétences. "

Il avait de la chance qu'elle soit bien trop préoccupée par son besoin de retrouver Oschide, sans quoi il aurait payé pour cela. Néanmoins, elle lui adressa clairement un regard, disant qu'elle n'oublierait pas, pendant que le garde s'était détourné vers la porte qui venait de s'ouvrir. Un gradé leur fit bientôt face, en compagnie d'une autre servante. Cette dernière détailla longuement Ange visiblement perturbée. " Nous sommes fichus. " Pourtant elle ne dit rien, pas un mot pour les trahir ne quitta ses lèvres. A dire vrai, elle sembla n'avoir d'yeux que pour Ignazio Malattesti. Décidément le bougre était pleins de ressources. Le gradé, la désigna l'air impatient. " Qu'attendez vous, son altesse attend son repas. " Elle ne se le fit pas dire deux fois, pénétrant rapidement dans la chambre. Un soulagement intense s'emparant d'elle alors que la porte se refermer derrière ses pas. Le soulagement fut malheureusement de courte durée quand ses yeux se posèrent enfin sur son vieil ami. Son cœur se sera si fort qu'elle faillie en renverser son plateau. Les mains tremblantes, elle le posa a coté du lit, tandis que son regard parcourait la silhouette, devenue bien trop frêle, d'Oschide.

Elle ne voyait qu'une forme indistincte sous les couvertures et de dos, néanmoins il était douloureusement évident qu'il avait perdu du poids et qu'il était devenu l'ombre de lui meme. Prenant sur elle pour ne pas que sa voix tremble, elle s'approcha d'avantage et murmura d'un ton qu'elle espérait dépourvu d’inquiétudes et suffisamment taquin: " Oschide d'Anoszia ne croyez pas qu'après toutes ces années, il vous suffise de m’apparaître en bien piteux état pour que je ne vous donne pas les gifles que vous méritez. " Elle attendit une réponse, anxieuse, espérant qu'il était en mesure de parler. Elle contourna le lit pour lui faire face, se doutant qu'il n'aurait probablement guère la force de se tourner vers elle. Elle regretta de ne pouvoir croisée son regard. Il était bandé. Quand a son visage, si souriant et plein de vie dans ses souvenirs, il était blafard et creusé. Le cœur comprimé, elle s’efforça de ne rien laisser paraître de son trouble. Il avait malgré tout l'air bel et bien sorti de l'inconscience, il fallait se concentrer sur cela. " Qui eut cru que vous deviendriez encore plus dure a approcher qu'un roi mon ami, ne croyez vous dont pas que le destin nous empêchant de nous retrouver se suffisait a lui meme, qu'elle idée avait vous dont eu de devenir duc ? " Elle s'approcha encore, malgré tout le mal que lui causait la vue de son ami si mal en point. Elle resta debout, hésitante a franchir la dernière distance qui les séparait, a le toucher, il y'avait si longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus. Cet homme brisé était il malgré tout toujours celui qu'elle avait connue jadis ? Son meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
http://desangetdesoie.forumactif.org/
Oschide d'Anoszia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 477
Âge : 25
Date d'inscription : 10/02/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  29 (Mort)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Lun 13 Juin 2016 - 13:22

Une voix résonna dans la chambre. Une voix féminine non étrangère. Une voix qui vint l'interroger soudainement. Lorsque les mots finirent par s’enchevêtrer jusqu'à former une phrase complète, il sut que la personne qui se trouvait en face de lui n'était pas une simple serveuse. Quelle serveuse aurait pu user de ce langage si familier avec lui, sous peine de risquer sa place et quelques coups de bâtons ? Non, il y avait eu dans ce brin de voix, si féminin et pourtant dur, une étrange consonance familière qui le ramena presque instantanément une dizaine d'année en arrière. Se pouvait-il que ses drogues lui donnent des hallucinations auditives au point d'imaginer que son amie de toujours se trouver dans la même pièce que lui ? Totalement aveugle, il n'aurait pu mettre un terme à ses doutes et à ses craintes de sombrer dans la démence.

-Ange..Angelina ?

Lorsque cette étrange serveuse eut terminé de le sermonner, ses doutes s'évanouirent petit à petit jusqu'à ce que la conviction d'avoir en face de lui son amie prenne place. Les derniers mots de la jeune femme le fit sourire, chose rare depuis son arrivée à Diantra. Sans trouver de mots assez forts pour lui répondre, il eut souhaité la serrer dans ses bras avec toute la tendresse possible. Il aurait tant aimé lui chuchotait dans l'oreille qu'elle le sorte de cette cité et qu'elle le ramène sur ses terres, mais il n'en trouva pas la force. Trop faible, même pour se relever et tendre ses bras, il ne fit qu'esquisser un sourire révélant sa joie, trop vite remplacé par une grimace de douleur.

-Tant d'années se sont écoulées... je pensais ne jamais pouvoir vous retrouver, ni vous revoir... Je suis affligé de me présenter à vous d'une façon aussi pitoyable et si peu présentable.

Il souvenait de cette lettre qu'il avait lu lors de la campagne sgardienne. Il se souvint même de cette gifle donnée par l'émissaire. Telle avait été la preuve que cette lettre était bien provenue de son amie. En retour, il lui en avait renvoyé une, mais avec son assassinat les jours suivants, il était fort probable qu'elle n'ait jamais pu partir. Pareillement, dès son ascension au trône ducal langecin, il n'avait point voulu la prévenir par peur que sa missive ne tombe entre les mains de quelques soltaar où suderons curieux. Il y avait fort à parier, que pour cette absence de nouvelles, elle lui en tiendrait rancune pendant un temps indéterminé.

Revenir en haut Aller en bas
Angelina de Solaria
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 900
Âge : 32
Date d'inscription : 06/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  30
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Lun 13 Juin 2016 - 14:01


Elle inspira lourdement avant qu'un léger sourire n'étire ses traits, tandis que son vieil ami prononcé son nom. La voix était faible, mais au moins se souvenait il d'elle, son esprit semblait intact, c'était la un véritablement soulagement. Néanmoins, il n'en restait pas moins que l'état de grande faiblesse dont lequel il lui apparaissait l’inquiétait grandement. Elle s'efforça de prendre un ton joyeux, il ne fallait pas qu'elle l’accable de sa tristesse, il avait bien assez a enduré. " Par les dieux Oschide, serait ce dont possible que vous ne m'ayez point oublié. Je pensais vous trouvé Amnésique, s'eut été une excuse acceptable pour votre interminable silence. " C'était une boutade plus qu'un reproche, bien qu'elle est eu beaucoup a souffrir du silence de son ami, toute la rancœur qu'elle aurait pue lui en garder s'était envolée a l'instant ou elle l'avait vue allonger sur ce lit. Il avait été si proche de trouver la mort, qu'elle lui était juste reconnaissante d'avoir tenu bon jusqu'a son arrivée.

Elle le regarda esquivait l'ombre d'un sourire, avant que la douleur ne transparaisse a nouveau sur ses traits de par une grimace dificilement contestable. Elle déglutie péniblement a ses paroles suivantes, puis n'y tenant plus, elle combla le peu de distance qui restait encore entre eux. S’assaillant avec précaution sur le rebord du lit, elle s'empara de sa main en un geste délicat. Ses yeux se firent humides, mais cela il ne pouvait rien en voir, du moins pas encore. " Si il y'a une chose a laquelle je me suis raccrochée toutes ces années mon ami, c'est a l'idée de vous revoir. Je ne me suis jamais détournée de ce but. Désormais qu'il est atteint, j'ai encore grand mal a me convaincre que tout cela puisse etre réel, que vous puissiez etre devant moi. " Sa main se serra avec douceur sur celle d'Oschide avant qu'elle ne murmure. " Si il y'a bien des choses que je puisse vous reprocher, aucune ne saurait etre inoubliable, la seule chose impardonnable dont j'aurais pue vous tenir rigueur aurait été que vous laissiez la mort vous emporter avant que je ne parvienne jusqu'a vous. " Elle glissa une main sur son visage, effleurant le bandage qui lui couvait les yeux.

Elle avait un million de choses a lui dire, a commencer par des remerciements, mais les mots ne sauraient suffire pour cela. Les mots viendraient plus tard, bientôt. Une boule au creux de la gorge, elle murmura. " Diantra n'est plus la cité de mon souvenir, elle m’apparaît bien peu accueillante, d'autant plus qu'elle a faillie vous arracher a moi .. " Elle commença a défaire le regard d'Oschide de sa prison de tissu, elle le sentie tressaillir, mais elle veilla bien a ce qu'il ne puisse pas l’en empêcher. " Il est tant de quitter cet endroit Oschide, ces lieux ont faillis vous engloutir et je ne permettrais pas que ça arrive a nouveau .. " Le visage de son ami lui apparut bientôt dans son entièreté. Elle eut grand mal a ne pas trembler sous le coup de cette vision, de son front en passant par ses yeux, c'était la une image de désolation. Certaines blessures avaient cicatrisaient, elle pensait un de ses yeux perdus, elle ne pouvait rien pour cela. Certaines blessures, elles, semblaient faire de la résistance a la médecine qu'on lui avait appliqué, encore fraîches ou tout du moins non guéries, de celle la, elle saurait en faire son affaire. " Ne bougez pas mon ami, ayez confiance en moi .. Vous n'aurez jamais rien de pitoyable, mais il est temps pour vous de reprendre un peu de cette assurance qui fait les Anoszia. "

Elle glissa ses mains de part et d'autres de son visage, laissant une chaleur familière s'y immiscée. Ce serait douloureux pour elle, rien qu'a voir les blessures elle le savait, d'autant plus que ces dernières Enneades de voyage l'avaient épuisées. Mais ce ne serait que passager, quelques heures, peut etre un jour et ce ne serait plus que de mauvais souvenirs. Elle avait connue pire et Oschide méritait ce petit sacrifice, lui risquait bien plus que quelques souffrances passagères et quelques cicatrices éphémères. Bien consciente qu'il risquait de la repousser, ayant connaissance de son don et de ce qu'elle subirait, elle veilla a ce qu'il n'échappe pas a son emprise, ce qui au vu de son état n'eut rien d'un exploit. La douleur lui vrilla les temps tandis que blessures, probablement internes, passaient de son ami a elle. Si elle ne ressentie rien a gauche, ou comme elle l'avait craint, elle ne pouvait rien faire pour son ami, la partie droite de son visage la fit cruellement souffrir. Son dos se crispa, son corps se raidit mais elle tint bon. Après la douleur vint l'obscurité, du moins en partie. Son œil droit semblait voilé. Elle vacilla dangereusement avant de murmurer avec difficultés. " Il est temps d'ouvrir les yeux mon ami .. Laissez moi contemplé ce bleu qui ne saurait etre oublié .. "

Ses mains quittèrent le visage de son ami pour se porter sur le sien. Son œil droit était gonflé, son front boursouflé. Par les dieux cette douleur dans sa tete était abominable. Alors qu'elle lutait pour ne pas s’effondrer sur son Oschide, elle ajouta d'une voix a peine audible. " Je suis désolée, je crains que votre œil gauche soit perdu .. La blessure était déjà cicatrisée, je ne pouvais plus rien. " Elle lutait contre la vague de fatigue et de douleur qui l’assaillait de toute part, chancelante et sur le point de s’effondrer sur son ami, elle ajouta dans un souffle. " Ouvrez les yeux .. Mais ne prenez pas peur, c'est moi maintenant qui ait l'air pitoyable .. " Elle tenta un sourire qui eu tout d'une grimace. " Pas de reproches ou de culpabilités m'entendez vous, c'était mon choix et pour moi ce ne sera que passager ... Douloureux mais passager. " Son œil droit clignotait de façon impulsive. Mais les ténèbres restaient. "Passager" se répétât t'elle intérieurement pour elle meme. Cet œil la retrouverait bientôt le chemin de la lumière, son ami lui en avait perdu un et ce de manière définitive. Son cœur en était brisé, culpabilité et acceptation oscillaient en elle.  Elle aurait due pouvoir le rejoindre plus vite, voila pour le coté accusatoire de son esprit. Qu'importe, elle ne serait jamais arrivée assez tot, voila pour le coté rationnel de ses pensées. Elle vacilla a nouveau, dangereusement cette fois. Elle s'attendait a s'affaler sur le sol ou a heurter le torse de son ami, mais elle se sentie rattraper, soutenu. De son œil droit, elle s’efforça de contempler son ami espérant qu'il lui apparaîtrait désormais de cette image un peu plus fidèle a ses souvenirs. Fier. Solide.

Revenir en haut Aller en bas
http://desangetdesoie.forumactif.org/
Oschide d'Anoszia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 477
Âge : 25
Date d'inscription : 10/02/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  29 (Mort)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Lun 13 Juin 2016 - 15:05

Il la rattrapa in extremis avant qu'elle ne tombe sur le sol. Sentant en lui la douleur disparaître, il put relever son bras avec les dernières forces qu'il lui restait et tirer son amie à ses côtés. Il dut reprendre plusieurs fois son souffle avant de recouvrer ses esprits. Enfin il vit la lumière du jour ! Enfin il découvrit le corps épuisé de son amie qui était là, tout juste à côté de lui alors qu'ils avaient vécu séparés depuis une décennie. La revoir ainsi lui rappela tant de souvenirs de joie. Il eut presque le sentiment de ne l'avoir jamais quitté. Pourquoi diantre, s'étaient-ils quittés depuis tout ce temps ?! Pour lui, elle s'était sacrifiée et avait usé de son don pour le soigner. Il n'avait guère pu l'en empêcher, mais l'aurait fait s'il en avait eu la force.

Des gardes entrèrent précipitamment dans la chambre, les armes bien en main, prêts à bondir sur cette serveuse qui les avait dupé. Mais d'un geste de la main, il les stoppa net dans leur course.

-Non !

Un peu penaud devant la situation, le garde rejoint par leur capitaine, Sigmund d'Olile, restèrent médusés devant lui.

-Altesse... ? Que vous a-t-elle faite ?

-Ce qu'elle a toujours fait, capitaine. Laissez-nous !

Il n'eut pas besoin d'en dire plus. D'un nouveau geste de la main, il les congédia. Une fois seul, il ne put s'empêcher de faire ce dont il avait voulu dès qu'Angelina était apparue. Ainsi, il la serra dans ses bras, la remerciant de tout son cœur pour ce qu'elle venait de faire. Grâce à elle, il pourrait continuer à vivre et revoir son épouse qui l'attendait. Mais Ange ne lui parut plus aussi forte. En le soignant, elle venait d'absorber ses blessures comme elle l'avait fait à Ydril lors de leur rencontre. Se sentant coupable pour ça, il ne sut pas quoi faire, si ce n'est tenir encore son amie dans ses bras en attendant qu'elle recouvre suffisamment ses forces.

-Il me faudra trouver un jour le moyen de vous remercier pour tout ce que vous m'avez fait, chuchota-t-il, tandis qu'il sentait le cœur de son amie battre calmement. Il n'y a pas de pire ami que moi, je le crains...
Revenir en haut Aller en bas
Angelina de Solaria
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 900
Âge : 32
Date d'inscription : 06/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  30
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Lun 13 Juin 2016 - 15:31


Elle glissa son seul œil apte a voir pour le moment dans le regard d'Oschide tandis qu'il la retenait sur le lit, d'un bras ayant retrouvé force et viveur. Malgré la douleur son visage s'éclaira. Elle avait réussie, cela valait bien de subir l’insidieuse douleur qui martelait son crane et ces ténèbres partielles. Avant qu'ils n'aient pus échanger un seul mot, la porte s'ouvrit avec fracas, laissant pénétrée dans la chambre une vague de soldats, visiblement prêt a bondir sur l'intruse qu'ils pensaient qu'elle était. Par chance Oschide, lui bien plus prompt a réagir qu'elle de par son état, les stoppa dans leurs élans. Il s'en était fallut de peu, si elle avait tardé un peu plus a le soigner ou qu'ils étaient entrés plus tot .. Bref réfléchir a cela ne faisait qu'alourdir ses douleurs et son état de fatigue. Elle suivit leur échange distraitement, peu désireuse de converser avec ses hommes qui lui étaient inconnus.  

Par chance la conversation ne s'éternisa pas, pas plus que leur présence. Bientôt elle fut a nouveau seule avec son ami. Un ami a nouveau celui qu'il avait été jadis. Un ami plein de force et de fougue, qui l'attira rapidement a lui en une tendre étreinte. Elle en resta d'abord interdite. Il y'avait bien longtemps que personne ne l'avait plus tenu ainsi, le dernier avait été .. Non, elle ne voulait pas pensée a lui. Pas en cet instant ou malgré la douleur et la fatigue, elle ne souhaitait rien faire d'autre que célébrer ses retrouvailles avec son ami. Son corps se détendit tandis qu'elle se laisser aller contre lui, sa tete allant se nicher au creux de l'épaule d'Oschide. Blottie ainsi contre lui, elle se rendit compte a quel point leur relation était des plus particulières et des plus précieuses. Il savait sur elle des choses que meme le seul amour de sa vie avait ignoré. Il était le vestige d'une vie passée, et l'ancre tangible qui lui avait permis un présent. Etre dans ses bras, lui apportait un sentiment de plénitude, c'était comme rentrée enfin a la maison après une vie d'errance. Aux paroles de son ami, elle s'écarta légèrement a regret pour poser son regard dans le sien. " Je vous suis redevable tout autant que vous me l’êtes, si ce n'est plus. Mais nulles dettes ne comptent entre nous." Elle lui adressa un sourire tandis que 10 ans de souvenirs venaient balayés la douleur pour lui rappeler la reconnaissance de l'avoir enfin retrouver.

Elle glissa une main un peu tremblante sur la joue de son ami, un très bref instant, puis elle s'écarta pour se placer a ses cotés contre le dossier du lit. Il lui fallait juste un peu de temps pour se remettre. Se remettre des blessures d'Oschide, se remettre de son voyage, se remettre de ces 10 dernières années. " Meme si j'ai l'impression que rien de ce que je pourrais faire pour vous, n'effacera la dette que je pense vous devoir. Vos lettres m'ont maintenus en vie pendant la période la plus sombre de mon existence, sans elles .. " Elle secoua la tete tristement, maugréant silencieusement contre elle meme car cela eu l'art de raviver la douleur, puis elle se tourna légèrement vers lui afin de pouvoir poser son œil valide dans le sien. " Le jour ou il n'y'a plus eu de lettres, j'ai crains le pire .. " Sa voix se brisa légèrement, mais elle se reprit bien vite. " Heureusement mon chemin croisa celui de Sysiphe, puis d'Oscario et enfin de Cornèlia. " Un sourire étira ses traits alors qu'elle pensait a chacun des Anoszia, bien que sa rencontre avec la sœur d'Oschide soit aussi porteuse de souvenirs malheureux. Une fois encore, elle chassa ses pensées empreintes de mélancolie puis elle ferma un bref instant les yeux pour se reposer, continuant pourtant de porter quelques paroles a voix hautes. " Vous n’êtes point un mauvais ami, vous êtes le plus précieux qui soit. Le destin ne nous a pas été facile, la vie a fait son oeuvre et a mit grand effort a nous séparé, mais vous n’êtes point un mauvais ami. "

Un sourire taquin apparut sur son visage tandis qu'elle ajoutait. " Quoi que quel genre d'ami se mari et devient duc s'en en avertir sa meilleure amie. " Elle lui aurait volontiers donnée un coup d'épaule pour lui signifier que ses paroles n'étaient que boutade, mais s'eut été lui demander un trop grand effort. Qu'importe le ton de sa voix parlait de lui meme. " Il y'a tant de choses a nous dire, 10 ans de vie a combler. Je veux tout savoir Oschide d'Anoszia, Mr le duc de Langehack. " Un sourire. " A commencer par une question qui me hante depuis bien longtemps. " Les yeux toujours fermés, elle demanda. " Pourquoi avoir cessé d'écrire mon ami, pourquoi n’être point venu au rendez vous que je vous avais fixée ? " Des questions il y'en avait beaucoup d'autres, il y'avait fort a dire, du bon, du mauvais, il y'aurait sans doute des rires et des larmes. Mais cette interrogation lui alourdissait le cœur depuis bien trop longtemps deja, il était tant qu'elle trouve réponse, qu'importe soit t'elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://desangetdesoie.forumactif.org/
Oschide d'Anoszia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 477
Âge : 25
Date d'inscription : 10/02/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  29 (Mort)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Mer 15 Juin 2016 - 12:03


Dix années de vie à raconter, voilà qui prendrait certainement un temps considérable. Par quoi commencer ? Son mariage caduque avec une suderonne où son départ pour la cité de Diantra afin de servir un roi qu'il avait contribué à faire tomber ? Les mauvais souvenirs étaient bien supérieurs aux bons, mais les bons étaient peut-être aujourd'hui la seule raison qui lui avait permis de tenir pendant sa convalescence. Une chose, pourtant, le rendit perplexe. Pourquoi Angelina parlait-elle d'un rendez-vous fixé auquel il ne s'était jamais présenté ? Aucune lettres n'avaient fait mention d'une telle rencontre. Si tel avait été le cas, alors il se serait jeté sans attendre sur les chemins pour revoir celle qui lui avait sauvé la vie dans ses jeunes années.

-Je ne puis vous répondre, Angelina. Je n'ai jamais reçu de lettres faisant état d'une rencontre ? Pensez bien que je m'y serai rendu en toute hâte si je l'avais su. A mon tour, j'ai continué de vous envoyer des lettres sans jamais recevoir de réponses, j'ai aussi crains le pire.

Son regard était sincère.

-Je puis également vous expliquer la raison de mon silence après mon avènement au trône de Langehack. En devenant duc et en déclarant la guerre au Soltaar, j'ai volontairement choisi l'absence de nouvelles pour ne pas vous mettre en danger. Imaginez un seul instant qu'un sbire de l'estréventine ait intercepté la lettre, pensez bien qu'après avoir lu le contenu, elle aurait pu voir en vous un moyen de pression pouvant me faire plier à ses quatre volontés. Vous pouvez être certain que j'aurai mis tout en œuvre pour l'en empêcher.

Il restait encore amère en repensant à cette petite garce d'estrévent qui avait voulu lui faire un sale tour.

-La chose est cruelle, je le conçois, mais au moins, vous êtes encore en vie, n'est-ce pas la seule chose qui importe ?
Revenir en haut Aller en bas
Angelina de Solaria
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 900
Âge : 32
Date d'inscription : 06/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  30
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Mer 15 Juin 2016 - 12:30


Les réponses données par son vieil ami l'étonnèrent au plus au point. Comment se pouvait il qu'il n'ait pas eu ses lettres, qu'elle meme n'est pas reçue les siennes mais que pourtant le paquet contenant l'argent avait continué a etre la au fil des années. " Oschide tout cela est bien étrange. Je vous ai écris chaque année comme cela avait été promis. Chaque année j'ai également trouvée l'enveloppe d'argent a l'endroit convenu, mais sans plus aucunes nouvelles de vous, du moins jusqu'a cette missive que vous m'avez envoyé du nord. " Elle se massa les tempes du bout des doigts. " Je ne vois pas a qui aurait pu profiter l'absence de contact entre nous, d'autant que j'imagine que vous confiez la tache de leur placement a quelqu'un de confiance. " A la mention de Kahina, l'ancienne duchesse de Soltariel, elle grimaça. Cette usurpatrice avait donnée bien des inquiétudes a sa vie, pourtant curieusement elle ne s'en était jamais pris a elle. " Bien que votre silence m'ait été difficile, j'en comprends aujourd'hui la raison et cela m'est un soulagement. " L'ombre d'un sourire, du moins espère t'elle qu'il ne ressemble pas a une grimace.

" Il y'a fort a parier que notre chère duchesse espionnait ma correspondance, il aurait été folie de ne pas le faire après tout. Elle était parfaitement illégitime sur le trône de ma famille, elle devait redoutée que je ne trouve quelques appuis pour m'opposer a elle .. " Elle balaya l'air d'un léger geste de la main, la seule chose que son triste état lui permettait. Néanmoins, il lui faisait tant de bien de parler avec Oschide qu'elle n'y aurait renoncé pour rien au monde. " Qu'importe tout cela est derrière nous désormais. " Il fallait espéré que l'avenir serait meilleur et que le prochain ou la prochaine a se hisser sur le trône de Soltariel aurait de meilleures intentions pour l'avenir du duché. " Nous sommes en vies vous avez raison et c'est la l'essentiel. " Elle laissa sa tete allait reposée sur l'épaule de son ami, le genre de geste tendre que l'on peut se permettre quand on a traversés ensembles autant de choses que ces deux la l'ont fait. " La vie a parfois de drôles de façons de vous détourner de son chemin, qui sait ce qu'il serait advenu de nous si vous aviez continué a écrire, si vous étiez venu ce jour la. " Un sourire nostalgique, puis la franchise simplement.

" A cette époque, je crois que je commençais a développer quelques sentiments pour vous, vous étiez la lumière au bout du tunnel. " Elle se redressa un peu pour le fixer et lui donner un léger coup de coude. " Je crois meme que j'aurais pue tomber amoureuse de vous. " Une grimace comique. " Imaginez un peu de quoi les dieux nous ont préservés. " Elle aurait bien rie de ses propres paroles, mais elle était bien trop épuisée pour cela. La vie les avait préserver d'un possible amour en bien des reprises, s'en était presque étrange. Que serait il advenu si elle n'avait pas fuguée au temps de leurs jeunes années. Oschide lui aurait probablement fait la cour, de leurs statuts réciproques nul ne s'y serait opposé. A la disparition d'Ambre, le patriarche Anoszia aurait probablement fait pression pour qu'ils revendiquent le trône, ce qu'elle s'était refusée a faire malgré l'insistance du roi Trystan, pensant encore a l'époque qu'il restait une chance pour qu'Ambre soit en vie. Tant de désillusions et de tristesses auxquelles elle se refuser a penser en cet instant heureux. " Mon ami, je pense que les dieux vous destinaient a etre duc que ce soit par moi ou par une autre. " Se calant un peu plus confortablement, elle ajouta, comme pour dissiper toute gêne qu'auraient pus créer ses paroles. " Parlez moi de Méliane, comment est elle, comment êtes vous tombé amoureux ? " Elle pose a nouveau sa tete sur l'épaule de son ami. " Je veux tout savoir de la dame qui a réussi a s'emparer du cœur d'Oschide d'Anosia. " Elle était sincère, oui a un moment probable qu'elle aurait pue l'aimer et probable qu'ils seraient toujours liés d'une façon que peu de personnes seraient aptes a comprendre, mais ses sentiments aujourd'hui n'avaient pas la moindre ambiguïté, elle l'aimait mais pas de la façon dont elle aurait pue l'aimer jadis. Restait entre eux, une profonde et magnifique amitié.
Revenir en haut Aller en bas
http://desangetdesoie.forumactif.org/
Oschide d'Anoszia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 477
Âge : 25
Date d'inscription : 10/02/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  29 (Mort)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Jeu 16 Juin 2016 - 10:19

Les révélations d'Angelina le touchèrent profondément. Pour lui aussi, ils auraient pu s'aimer et continuer de vivre ensemble. Mais les choses ne s'étaient pas déroulées de la sorte et ils devaient à présent vivre avec. Il était aujourd'hui solidement attaché à son épouse et pour rien au monde, il n'aurait pu lui faire défaut, pas après tous les périples qu'ils avaient partagé et vécu ensemble depuis leur rencontre. Angelina était son amie d'enfance, son amie de toujours, avec qui, malgré la distance et le temps, il était resté éperdument soucieux qu'il ne lui arrive aucun mal. Face à cette obscure et mystérieuse rupture de nouvelles, il commençait à supposer que la femme à qui il avait été promis s'était peut-être mis en tête d'intercepter leurs échanges, de façon à ce qu'il croit son amie morte où non désireuse de poursuivre leur relation. A l'époque, cela l'avait touché et assaillit de craintes. Aujourd'hui, il réalisait à quel point ses doutes n'étaient pas fondés et que son amie avait continué de garder l'espoir de le revoir.

-J'ignore ce que les dieux voulaient de moi. Nombreux sont ceux à comparer mon ascension à une imposture et nombreux sont ceux à vouloir ma mort... De ce fait, j'ai perdu la foi et je ne me fais même plus confiance à moi-même...

Les mots étaient durs, mais sincères. Angelina verrait probablement en eux le constat de sa longue et lente descente. Pourtant, il savait que son épouse continuerait de l'épauler et de le soutenir jusqu'au bout. Au moins pouvait-il se reposer un tant soit peu sur elle. Elle, qui en ce moment-même, devait avoir besoin de son soutien plus que jamais.

-Peu de temps après avoir reçu votre lettre, lors de ma campagne en sgardie, un homme portant les couleurs de ma compagnie est venu sous ma tente. Je n'ai pas tout de suite réalisé ce qu'il avait l'intention de faire, trop occupé à trouver un moyen de prendre la cité que l'on m'avait ordonné de récupérer. Cet homme m'a planté sa dague juste ici. Il montra la cicatrice sur son épaule. Je ne sais par quel miracle, j'ai survécu. Mon cousin non. Plongé dans un long sommeil, mon oncle Ansaldo a prit la décision de rapatrier mon corps chez moi, ignorant où non si j'allais survivre à mes blessures. Lorsque je me suis réveillé, nous étions sur les terres de Langehack pour une halte. La duchesse Méliane avait accepté de nous accueillir, le temps de nous restaurer avant de nous en retourner sur nos terres d'Ydril. C'est à ce moment-là que je l'ai rencontré et comment dire... j'ignorais encore qui elle était. Ma femme s'était faite passer pour une simple courtisane. Je ne vous raconte pas ma surprise lorsque mes hommes et moi-même nous sommes présentés dans la salle du trône et que je découvris cette courtisane qui s'appelait en réalité, Méliane de Lancrais, duchesse de Langehack. Ce subterfuge eut l'effet de nous rapprocher en faisant fi des protocoles et des étiquettes. Je crois pouvoir dire que mon amour pour elle est arrivé ce jour-là. Dès lors, nous ne nous sommes plus jamais quittés et nous nous sommes aimés, bien qu'elle éprouva quelques difficultés à me faire part de ses sentiments. Peut-être est-ce du à son rang, où peut-être était-ce pour une autre raison. Toujours est-il que nous nous sommes mariés peu de temps après alors que ma famille était en proie à une guerre civile. Autant vous dire, que malgré l'amour et l'affection que me portait ma femme, je me suis senti seul sans pouvoir partager ma joie avec les gens que j'aime. Une joie qui fut de courte durée lorsque est arrivé cette nouvelle guerre visant à renverser la régente Arsinoé. J'ai choisi d'entraîner Langehack dans ma quête de vengeance, pensant que c'était cette femme qui avait voulu intenter à ma vie dans le nord en me faisant assassiner. Qu'aurai-je du faire ? Ma cousine de Hautval m'avait appelé à l'aide alors que la santé de mon épouse déclinait mystérieusement de jours en jours. J'ai fait passer mes nouvelles obligations politiques avant notre mariage et je me suis mis en tête d'aider le velterien à porter un coup décisif contre la régence. Qu'elle est ma récompense aujourd'hui ? J'ai failli perdre la vie dans cette cité qui ne désire nullement ma présence. J'ai perdu mes amitiés d'autrefois et mes alliés sont devenus mes ennemis. Je suis sur le point de m'agenouiller devant un roi que j'ai contribué à faire tomber, alors que mon épouse est toujours chez nous à m'attendre désespérément pour que je veille sur elle et mon futur enfant. Dites-moi quoi faire, Angelina ? Ne devrai-je pas quitter cette ville séance tenante et me jeter dans les bras de mon épouse ? Quitter ce monde de vipères et de loups assoiffés et me contenter de protéger et d'assurer la périclité des terres que j'ai juré de défendre. Il n'y a hélas peu d'alternatives à tout ceci, je suis prisonnier d'une situation que j'ai moi-même contribué à créer et je dois maintenant trouver une solution pour mettre un terme à tout ceci...
Revenir en haut Aller en bas
Angelina de Solaria
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 900
Âge : 32
Date d'inscription : 06/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  30
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Jeu 16 Juin 2016 - 10:48


Elle écouta ses confidences sans mots dire, son cœur se serrant pour les instants difficiles qu'il avait eu a traverser et se réjouissant pour les bonheurs qui lui avaient étés accorder. " Vous allez etre père ? " Fut la seule chose qu'elle fut d'abord capable de murmurer. Un sourire étirait ses traits, elle était sincèrement heureuse pour lui, mais une part d'elle meme s'en trouvait également mélancolique. Oschide avait réussi la ou elle avait échoué, il était marié, il serait bientôt père, elle ne restait que l'éternelle amie, la solitaire. Se refusant a s'apitoyer sur son sort, elle se concentra sur les paroles de son ami. " La vie a mit sur votre chemin bon nombres d'épreuves Oschide d'Anoszia, mais la vérité c'est que vous êtes venu a bout de chacune d'entre elles, qu'importes leurs nombres ou leurs duretés. Alors par les dieux, je vous le dis vous ne pouvez perdre confiance en vous. " Elle glissa sa main sur la sienne avant d'ajouter: " Moi j'ai confiance en vous. J'ai fois en l'homme que vous êtes. Vous souvenez vous de ce que je vous avais dit jadis. Que vous deviez vous sentir libre d’être l'homme que vous vouliez et non celui que l'on attendait que vous soyez. Mes mots sont toujours vrais. "

Elle inspira profondément. " Je vais vous compter une histoire, car au final bien que mon cœur se soit épancher dans nos lettres, je pense que jamais vous n'avez pu lire cela. " Elle s'efforça de chasser toute la tristesse et la mélancolie qui pourrait se glisser dans ses paroles pour n'en tirer que quelques bribes aptes a délivrer un message a Oschide. " Si j'ai quittée Soltariel jadis, c'était par amour. Pas une belle histoire comme celle que vous vivez avec votre épouse. J'ai eu la faiblesse, la naïveté, qu'importe le nom que l'on pourrait donné a cela, de tomber amoureuse d'un pirate. J'aurais tout donner pour lui, je lui ai fais confiance .. Aveuglément. " Sa main se serra brièvement sur celle de son ami sans qu'elle en est réelle conscience, cœur brisé n'est jamais réellement guéri, qu'importe le temps qui passe. " Un matin, il avait disparu, emportant avec lui d'important documents du royaume. J'étais coupable, le roi Trystan a eu beau vouloir m'en dissuader, c'était a moi que devait incomber la charge de le retrouver. J'ai donc tout abandonner pour partir a sa recherche et je l'avoue j’espérais aussi trouvée trace d'Ambre, ma cousine alors tout juste disparue. C'est de la qu'est venue notre rencontre a Ydril, c'est de la qu'est venu notre correspondance. " Un sourire ressemblant plus a une grimace étira ses traits. " Bref je m'égare. Il y'a un an de cela, j'ai enfin retrouvée sa trace, alors meme que j'en avais abandonnée l'idée, le hasard nous a réuni. Vous me trouverez sans doute bien stupide, mais malgré toute la haine que je pensais ressentir a son égare, mon cœur fut traître, je lui ai accordée une autre chance. J'ai a nouveau offert la possibilité qu'il brise mon cœur et il l'a fait, disparaissant a nouveau. Il semble que pirate ne change jamais ou plutôt mercenaire, car quand je l'ai retrouvée le pirate Haize Sepida était devenu le mercenaire Jameson Sickert. "

Elle détacha sa main de celle de son ami pour balayer l'air. " Si je vous raconte tout cela Oschide, ce n'est pas pour avoir votre compassion ou pour me plaindre de la solitude de ma vie, c'est pour vous faire comprendre que je regrette d'avoir perdu tant de temps pour quelque chose qui n'en valait pas réellement la peine. " Cela faisait mal a admettre mais au cours de la dernière année, elle avait finie par tourner la page et se forcer a prendre mesure de ses erreurs du passé. " Vous avez une femme, vous serez bientôt père et dans le monde ou nous vivons, vous pourriez bien perdre la vie demain. " Elle lui donna un léger coup de coude, a peine de quoi qu'il le sente. " Je ne serais pas toujours la pour sauver vos arrières. " C'était un mensonge, elle ferait toujours tout son possible pour lui, mais ils n'étaient pas a l'abri, qu'un jour elle n'arrive pas a temps. " La politique, les titres, les guerres .. Tout ça, ça ne compte pas. Cela va et vient au gré des hommes cela apporte malheur et déception. Les choses qui perdurent, le vrai trésor que l'on peut tous rêver d'avoir vous le posséder. L'amour d'une femme, un enfant a naître. Tout cela est a Langehack. " Elle tourna tant bien que mal la tete vers son ami, par chance la migraine se faisait moins assassine. " Je crois que vous savez fort bien ou est votre place mon ami. Sans quoi et bien il va falloir que je vous gifle car le sang doit mal irrigué votre cerveau. " Elle laissa échappée un faible rire, elle espérée que ses paroles avaient aidées son ami et qu'il ferait le bon choix. " Ne soyez pas l'instrument des autres, vivez votre vie Oschide avant qu'elle ne vous échappe ou avant que les moments de bonheur passent sans que vous ne les ayez savourés. Sans quoi viendra le jour ou il ne vous restera que des regrets et ce jour la, il sera trop tard. " Tristement, elle meme était bien placée pour le savoir.

Revenir en haut Aller en bas
http://desangetdesoie.forumactif.org/
Oschide d'Anoszia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 477
Âge : 25
Date d'inscription : 10/02/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  29 (Mort)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Jeu 23 Juin 2016 - 9:46

Il l'écouta narrer son histoire. Elle non plus n'avait guère connu de répit durant ces dernières années. Il le comprit tant bien que mal, même si les dernières lettres reçues avaient fait état de complications. Le simple fait de l'entendre de vive voix le ramena inexorablement en arrière. A commencer par l'évocation de ce Jameson Sickert. Ce nom lui disait quelque chose, oui, il l'avait déjà entendu. Devant une telle interrogation, il ne put que ressasser et chercher dans sa mémoire. Ca y est ! Oui ! Il savait où il l'avait entendu. En Sgardie ! Ce fameux mercenaire à la langue bien pendue qui n'omettait jamais de braver son autorité où celle des autres grands seigneurs. Un homme au caractère certain, malin et rusé comme un renard. Il ne lui aurait jamais accordé une seule once de sa confiance. De savoir que cet homme avait causé tant de soucis à son amie le mit encore plus en colère. Si seulement il avait su ! Il l'aurait enfermé lui et son frère muet dans une geôle jusqu'à la fin de cette maudite guerre...

Il n'eut pourtant pas le temps de faire part de sa découverte. Peut-être valait-il mieux ne pas mentionner qu'ils se connaissaient. Sinon quoi, il aurait été obligé de faire part à Angelina des dernières péripéties de cet homme. Où du moins, celles qui dataient de la campagne d'Oesgard, soit un lointain souvenir maintenant. Ainsi, son amie en vint à expliquer les raisons qui l'avaient poussé à lui faire part de son histoire. Rentrer à Langehack, entendit-il. Oui, il comptait bien se hâter au plus vite pour y retourner. Seulement, il restait encore quelques détails à régler.

-Il n'y aura pas de regrets, Angelina. Si tôt mes affaires réglées, je léguerais la ville au sénéchal d'Olside. Je prendrais un cheval pour Langehack dès que possible, vous pouvez me croire et je voudrais vous inviter à me suivre. Ainsi, vous pourrez découvrir mon épouse, qui j'en suis sûr, vous appréciera.

Néanmoins, dans « ces affaires à régler », un petit élément vint le rendre un peu plus moribond.

-Dans la journée de demain, des seigneurs arriveront pour la venue de la nouvelle haute prêtresse. Il me faudra les accueillir et veiller à ce qu'ils reprennent la route aussitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Angelina de Solaria
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 900
Âge : 32
Date d'inscription : 06/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  30
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Jeu 23 Juin 2016 - 10:08


Un léger sourire étira ses traits après les paroles de son ami. " Je suis fière de vous Oschide, le temps a fait de vous l'homme que j’espérais que vous deviendriez. " Il était malheureux que son ami ait eu tant de choses difficiles a vivre pour en arriver la, mais si cela lui assurait un avenir emplit de bonheur, elle ne pouvait que s'en ravir pour lui. " Mon ami, je vous suivrais bien au bout du monde si vous le vouliez, mais a la condition de pouvoir me reposer un peu avant cela. " Elle fut soulagée de savoir qu'ils ne partiraient pas de suite, un ou deux jours de repos serait le bienvenue. Elle pourrait ainsi récupérée de son long voyage, mais également voir disparaître les douleurs qu'elle tenait d'Oschide. " Il me tarde de rencontrer votre épouse Oschide et de redécouvrir Langehack. " Son regard se fit mélancolique. " Je n'ai plus vraiment parcourue ses terres depuis l'époque ou mon amie Ashenie de Sephren en était la duchesse. " Encore une vie abrégée bien trop tot, encore une proche disparue. Elle soupira doucement, tellement soulagée que Oschide soit sain et sauf, le perdre aurait une épreuve bien trop douloureuse. Elle n'avait deja que trop perdus d’êtres chers, il lui en restait désormais si peu, trop peu.

Se déplaçant un peu sur le lit afin de trouver une position confortable, chose assez ardue au vu de son état, mais aussi de la maudite tenue de servante qu'elle portait, elle ajouta: " Vous me semblez fort pressés de voir ses seigneurs repartis. Dois je en déduire qu'ils sont plus ennemis qu'amis ? Ou est ce simplement que vous ne leur faites pas confiance ? " Elle repensa a ses difficultés pour arriver jusqu'a lui. " Il me fut grandement difficile de vous atteindre, d'ou ma tenue vous vous en doutez, une idée de votre ami Ignazio Malattesti. " Elle secoua doucement la tete, ce qui lui valut une grimace douloureuse. " Je pensais que donner mon identité et me présenter comme une amie de Soltariel suffirait a ce que l'on daigne au moins annoncé ma présence, mais s'eut je le crains l'effet contraire. J'aurais presque pue déclarée venir d'un territoire en guerre contre Langehack que s'eut le meme résultat. " Elle se tourna légèrement vers son ami, essayant de déterminé ses traits sous la brume de son œil droit. " Rassurez moi Oschide, Langehack n'a pas quelconque intentions d'entrer en conflit avec Soltariel ? "

Son ton était légèrement inquiet. Elle avait eu beau se retirer de la scène politique depuis bons nombres d'années, elle se souciait toujours beaucoup du duché. D'une part car c'était la l'héritage familial, mais aussi par ce qu'elle se souciait de son peuple. La guerre avait fait bien trop de ravages en péninsule, il fallait que ça cesse. Voila pourquoi comme probablement tout a chacun elle attendait l'émergence du prochain duc ou de la prochaine duchesse de Soltariel. Puisse t'il ou t'elle avoir de louables convictions et faire passer le peuple avant ses ambitions personnelles. Sans quoi ...
Revenir en haut Aller en bas
http://desangetdesoie.forumactif.org/
Oschide d'Anoszia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 477
Âge : 25
Date d'inscription : 10/02/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  29 (Mort)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Ven 24 Juin 2016 - 6:22


-Rassurez moi Oschide, Langehack n'a pas quelconque intentions d'entrer en conflit avec Soltariel ?

A cette dernière question, Oschide afficha une mine perplexe. N'était-elle pas au courant de tous les derniers événements ? N'avait-elle pas eu connaissance du combat qu'il menait depuis plusieurs mois maintenant ? A ceci, il préféra mettre un terme aux doutes et aux interrogations de son amie.

-Langehack est déjà en conflit avec Soltariel, Angelina. Lorsque le langecin a rallié la cause du Velterien et que le mervalois s'en est allé pour trouver refuge dans le Soltaar, nous sommes entrés en guerre, de facto, contre le duc Maciste et son épouse estréventine. Il est aujourd'hui nullement question de poursuivre cette lutte vue les derniers événements. Il s'agit de mettre un terme à tout ceci.

Ces mots entrénerent inévitablement la question de savoir quelles terres rallierait le Langecin. Deux blocs commençaient à prendre effet : celui du nord et celui du sud. Sans parler de cette ligue qui s'était fourvoyée par sa constitution, le sud soutenait Bohémond, le nord s'en détachait, clamant haut et fort que Bohémond était mort sur les terres berthildoises. A peine remis de ses blessures, voilà que ces éléments revenaient l'assaillir. Peu importe son absence, la politique et la guerre n'avaient guère cessés.

-Je ne fais confiance à aucuns d'entre eux. Ennemis où amis, la frontière est mince et menace toujours de rompre. Il subsiste pourtant un équilibre que je tente de maintenir, mais tôt où tard, mes décisions briseront les liens que j'ai crée. C'est inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
Angelina de Solaria
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 900
Âge : 32
Date d'inscription : 06/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  30
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Ven 24 Juin 2016 - 10:05


Son ami n'avait pas vraiment compris le sens de sa question. Mais l'important était qu'elle avait eu une réponse, il désirait la paix. Hors sa voix était désormais celle du Langecin, ce qui voulait dire que tout ces conflits inutiles visaient a prendre bientôt fin, ce qui la soulagea grandement. Les paroles suivantes d'Oschide, elles furent bien moins encourageantes. " Politique ou non, la frontière entre des relations amicales et inamicales ne devraient jamais êtres minces. Si les hommes étaient moins assoiffés de pouvoir, il serait possible de leur faire confiance en tout temps et bons nombres de conflits en seraient amoindris. "

Elle glissa son regard vers son ami. " Si vos décisions visent a protéger la paix et vos relations avec ces hommes, alors ce ne sont pas elles qui briseront vos liens, ce sont eux. " Elle garda le silence un instant. " Mais avant d’enterrer votre espoir ou vos relations avec ces hommes Oschide, veillez a ce que vos regards ne se dirigent pas vers les mêmes horizons, la paix. Après peut etre est ce la ce qu'ils désirent également, tout en se trouvant empêtrés dans les mêmes craintes que vous. " Voila une des raisons qui l'avait poussée a ne jamais vouloir du trône de Soltariel, lié des relations pour les voir se dissoudre sous l'autel du pouvoir, très peu pour elle. Elle avait du mal a se faire a l'idée que son ami pense ainsi, mais il était désormais duc et au moins avait il garder ce qui avait fait d'eux des amis.

Sa tete lui était douloureuse et elle commençait sérieusement a ressentir le poids de la fatigue, néanmoins avant de demander a son ami de pouvoir prendre quelques repos, elle avait encore une importante question a lui poser. " Oschide, j'aimerais savoir comment va votre famille ? Par un curieux sens du destin, j'ai finie par rencontrer une partie de votre fratrie et me lier d'affection pour eux, Sisyphe, Oscario et ... " Une hésitation, un regard triste. " Cornélia fut la dernière pendant cette nuit tragique a Ydril. " Des regrets, tellement de regrets. " J'aurais tant voulue sauver votre belle sœur .. Si je l'avais pue. " Sa voix se brise pendant qu'elle se remémore la pauvre malheureuse donnant son dernier souffle. " Je n'ai pas pue .. Je peux faire bien des choses .. Mais je suis aussi impuissante que n'importe qui face a la mort. " Elle secoua doucement la tete, ne voulant guère s'attarder entre de si mélancoliques pensées. " Vos frères et sœurs, comment vont ils, il me semble avoir entendu parler d'un mariage a venir pour Sisyphe ? "  Attendant la réponse de son ami, elle laissa ses paupières se fermer, le sommeil ne tarderait plus  a la gagner.
Revenir en haut Aller en bas
http://desangetdesoie.forumactif.org/
Oschide d'Anoszia
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 477
Âge : 25
Date d'inscription : 10/02/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  29 (Mort)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Dim 26 Juin 2016 - 17:40

Angelina avait rencontré ses frères et sœurs. Depuis cette nuit tragique dans la cité comtale, il avait eu plusieurs échos faisant état de son amie sauvant du mieux qu'elle le put sa sœur et ses neveux. Pour cela, il lui en serait éternellement reconnaissant. Lorsqu'elle lui posa la question de leur état maintenant, il fut un peu plus perplexe. Bien entendu, Oscario était à Diantra, comme l'avait été Cornélia et Azénor. Mais ses deux sœurs étaient parties pour rejoindre le nord. Contre toute attente, Oschide se demandait encore ce qu'elles trouvaient de si intéressant à cette contrée désolée, sale et pauvre. Peut-être le goût de l'aventure... ou peut-être le désir de voir tout simplement d'autres terres, choses qu'elles ne pourront faire une fois mariée.

Lorsqu'il fut question de l'union entre Sisyphe et la veuve d'Ysari, Sarina de Feoda, il n'en avait entendu parler que par missives échangées avec son père où par les quelques dires de son frère. C'était pour cette raison qu'il devait se rendre à velmonè.

-Effectivement, c'est chose vraie, Angelina. Sisyphe épousera bientôt la baronne d'Ysari. N'imaginez certainement pas un mariage d'amour, je vois l'ombre de mon père planer. Mais ce sont deux jeunes gens, mon frère et elle, ils s'aimeront sûrement et assureront probablement l'héritage. C'est tout ce que je leur souhaite.

Le principal, après tout, était que son père ait réussi à solidifier son emprise dans le sud. Ydril et Ysari lui donneraient probablement plus de poids dans la politique sudiste.

-Oscario va bien, il est ici...enfin je crois. Et mes sœurs sont probablement encore dans le nord où sont revenues pour le mariage, je n'en sais rien. Mais la dernière fois que je les ai vu, elles allaient bien, si cela peut vous rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Angelina de Solaria
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 900
Âge : 32
Date d'inscription : 06/07/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  30
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    Dim 26 Juin 2016 - 18:08


Ange s'étonna fortement des paroles de son vieil ami, tant par leur coté assez cynique que par le fait qu'elles dévoilaient clairement qu'il n'avait que peu de nouvelles de sa famille. Un fait qui avait de quoi surprendre, Oschide avait toujours été fort proche des siens, le voir en parler avec un tel détachement avait quelque chose de dérangeant. " Votre père n'a point changé avec les années, il a toujours de grandes et hautes espérances pour chacun de ses enfants. " De bien trop grandes attentes voila ce qu'il plaçait sur les épaules de ses enfants, néanmoins quelque soit ses sentiments envers l'homme, il paraissait avoir a cœur la protection de sa famille quand ceux ci se trouvaient en danger. Comme son fils .. Du moins étais ce le cas quelques années auparavant. " Pardonnez moi de vous dire cela Oschide, mais vous semblez bien peu au fait de la santé de vos frères et sœurs. En mon souvenir vous leur vouiez pourtant un amour sans faille. " La tete lui tournant, elle ferma ses yeux un moment.

Puis finalement, tournant tant bien que mal son visage vers son ami, elle ajouta: " J'ai l'impression de vous retrouver a la fois tel que vous étiez jadis et en meme temps tellement différent. Qu'est ce qui vous a changé Oschide, la guerre ou le fait de devenir duc ? " Elle n'aimait pas cette idée, pourtant les signes étaient la. Il n'était pas devenue ce qu'elle aurait pu craindre, bien au contraire, mais il y'avait quelque chose de résolument différent en lui. Avant que son ami n'ait pu répondre a la question, un coup a la porte se fit entendre. Avec la permission du duc, un soldat Langecin pénétra dans la chambre. " Que votre altesse le duc pardonne cette intrusion, mais des seigneurs nordiques sont arrivés dans la cité. " Elle jeta un coup d’œil a son ami en quête de sa réaction. N'avait il pas dit que leur venue n'était annoncée que pour le lendemain. " Il semble que votre devoir vous appelle mon ami. N'ayez crainte un peu de repos me fera le plus grand bien, ne faites pas attendre ses sires. "

Elle s’efforça de lui sourire pour l'encourager, néanmoins, elle était bien décidée a finir cette conversation le plus tot possible. Pour l'heure comme elle le lui avait dit, elle avait besoin de repos, d'autant plus si il s’avérait qu'ils partaient bientôt pour Langehack. Probable qu'elle aurait due regagner sa propre chambre, mais elle s'en sentait tout bonnement incapable. Sa migraine bien que moins forte, lui tiraillait toujours les tempes et elle se sentait a bout de force. Tout duc qu'il était, il pouvait bien lui prêter son lit le temps qu'elle prenne quelques repos bien mérité, après tout elle avait pratiquement parcourue toute la péninsule pour le retrouver. Une fois seule, il ne lui fallut dont guère plus de quelques minutes pour qu'elle ne tombe dans un profond sommeil, avec espoir après disons ... une bonne journée de sommeil, elle se sentirait a nouveau mieux et aurait en parti guérie des maux pris a son ami.

Revenir en haut Aller en bas
http://desangetdesoie.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )    

Revenir en haut Aller en bas
 
Des retrouvailles longuement attendues. ( PV Oschide. )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles longtemps attendues
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Diantra-
Sauter vers: