AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Colonie naine] L'aube dorée d'un jour nouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kral Whiran Vif-Vireton
Nain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Âge : 21
Date d'inscription : 06/06/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 142
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: [Colonie naine] L'aube dorée d'un jour nouveau   Sam 2 Juil 2016 - 15:39

La compagnie ahanait sous la chaleur tandis que leur ascension continuait depuis l'aube. Les lourdes fourrures, sur lesquelles étaient entassés plusieurs dizaines de sacs mettant à profit l'endurance inée à leur race, luisaient sous la ardeur du soleil et une odeur musquée commençait à s'élever. Kral inspira doucement la fragrance qui montait à ses narines et regarda derrière lui. La vallée s'étendait contre bas, traversée par une rivière dont il suivait le cours en amont, bordée par une épaisse de forêt de chênes sur son versant nord, sur lequel ils se trouvaient et d'abruptes falaises au sud. Voilà deux jours qu'ils avaient perdus toute trace de présence humaine, mis à part quelques cabanes de chasseurs et bûcherons qu'ils avaient évité - les hommes leur rendant la pareille.

"Ut arm bin Katalhüyk !" (Nous sommes arrivé à notre but)

L'ordre sec survint brutalement alors que la petite compagnie débouchait sur une petite clairière, accolée à une falaise de calcaire. La rivière semblait prendre ici, si ce n'était la délicieuse petite cascade qui commençait plus haut, arrivant ainsi dans un petit étang, assez grand pour pouvoir y nager voir même pêcher. Avec un sourire apprécieur, Kral sourit à ses compagnons et posa ses bagages. Aujourd'hui était un jour nouveau, celui d'un homme meilleur. Malgré son énervement face au Marquis de Sainte Berthilde ainsi que son agacement devant la jeunesse éhontée de Gorkim il savait que son passé de tueur serait à jamais derrière lui et qu'il rétablirait son propre honneur de part ses actions futures.

"Mes amis... Je suis fier de vous compter parmi les miens. Nous voilà à 3 jours de la ville humaine la plus proche et près d'une énneade de la citadelle de Sainte Berthilde. Ici, et aujourd'hui, nous pourrons nous installer, construire notre propre vie loin de la colère de Mogar et de ceux qui nous refusaient ou nous prêtaient point la confiance nécessaire. Nous avons longuement réfléchi avec Jua et son apprentie... Ici nous pourrons prospecter dans la rivière, trouver les pierres qui nous permettront de vivre puis nous construirons notre propre ville dans la pierre pour vivre en vrai fils de la Montagne ! En attendant nous nous contenterons d'un fortin pour nous protéger et abriter... Mais avant nous devons choisir un nom pour cette colonie. J'ai longuement réfléchi... Que pensez vous de Karak Milluzizril, la Citadelle des Mille Joyaux ?"


Kral prit son inspiration avant de se décider de lancer à la cantonade son projet, son désir le plus profond.

"Nous sommes loin de nos frères et soeurs, pères et mères et de notre clan. Ils nous oublieront et pour certains ils nous ont rejeté lorsque nous avons décidé de quitter notre terre. Ici se dresse notre nouvelle patrie, un nouveau départ pour une vie meilleure. Ainsi je souhaiterais vous proposer ceci... Abandonner le nom de votre clan, rejoignez moi pour former le fier Clan... Si nous trouvons un nom propre à rendre jaloux même le roi de Lante !"


Un silence s'abattit sur l'assemblée... Quelle serait leur réponse ?
Revenir en haut Aller en bas
Gorkim Hargrund
Nain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 221
Âge : 16
Date d'inscription : 07/06/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 79 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Colonie naine] L'aube dorée d'un jour nouveau   Sam 2 Juil 2016 - 23:20

Dès que Gorkim entendit le mot « rejeté », une larme coula le long de sa joue et il pleura légèrement. Il essuya bien vite ses larmes pour ne pas montrer aux autres qu'il pleurait.

Épuisé d'un autre voyage, moins long mais tout de même éprouvant, le forgeron se mit devant Kral. Il n'avait pas encore posé ses sacs au sol, alors il les déposa. Il s'agenouilla par terre et regarda Kral dans les yeux comme on regarde un roi. Il commença à parler d'un ton sérieux.

« Kral, à Thanor, lorsque je vous ai vu, entrain de parler à la compagnie du projet de colonie, j'ai immédiatement vu un meneur dans vos yeux. Et vous avez prouvé maintes fois pendant le voyage que vous en êtes un. J'ai laissé mon fils là-bas, mon fils! Pour vous suivre vous, ici, et me faire une nouvelle vie. J'espère d'ailleurs qu'il va pouvoir venir me voir un jour. À propos de votre proposition de créer un nouveau clan, on abandonne pas si rapidement notre clan. Pour chacun de nous, c'est notre famille, notre histoire. »

Il regarda le sol, puis tout autour de lui. Il émit un grand et long soupir et se dit qu'après tout, il n'avait pas grand-chose à perdre puisque ce qu'il aimait, il l'avait déjà perdu. Gorkim accepta et proposa donc Kalanvarn comme nom de clan, ce qui pourrait se traduire par « Le clan du lac de la montagne ». Cependant, ce n'était pas vraiment un nom à faire rougir de jalousie les rois nains. C'est pourquoi il précisa que ce n'était qu'une proposition et que d'autres étaient bienvenues, puis reprit la parole.

« J'adore ce nom, Karak Milluzizril, on pourra désormais être fier de ce qu'on va avoir bâti! ». Il fit une pose, et reprit d'un ton encore plus sérieux. Il était toujours agenouillé. « Kral, si telle est la volonté de la compagnie, vous serez le Thane du nouveau clan!». Il se tourna vers le reste du groupe. « Si quelqu'un s'oppose à la formation d'un nouveau clan et à la nomination de Kral en tant que Thane, qu'il exprime son désaccord maintenant. »

Personne ne parla ni ne fit un geste, comme s'ils avaient vu l'idée du nouveau clan venir et qu'ils avaient déjà leur idée de faite. Ce silence voulait dire que toute la compagnie acceptait. Gorkim s'en réjouit pour Kral. Le forgeron regarda vers le ciel et soupira encore, mais cette fois-ci, c'était un soupir de soulagement et de joie. Il imaginait déjà sa future forge et avait plusieurs idées en tête. Soudain, il se rappela Godfroy et sa demande.

Les nains discutaient et étaient entrain de s'installer ici et là, souvent deux par deux, dans la clairière. Des amitiés s'étaient formées pendant le voyage. Gorkim retourna voir Kral, en se disant que ce dernier le trouverait bien collant.

« J'ai encore quelque chose à vous dire, Kral. Concernant la guerre de Godfroy avec je ne sais plus quel marquisat, baronnie ou royaume… qu'est-ce qu'on fait? Nous lui fabriquons seulement le dispositif avec le cristal et les lentilles ou nous lui forgeons des armes naines en plus? »

En fait, ce n'était même pas la peine de lui demander s'il acceptait de laisser des humains toucher à des armes naines, il allait dire non. Cependant, Gorkim se demandait s'ils allaient vendre le dispositif. Il se doutait bien que oui, mais se demandait surtout à quel prix. Sans attendre la réponse, il laissa Kral avec cette réflexion et partit se coucher à un endroit confortable en pensant lui aussi à cela.


Dernière édition par Gorkim Hargrund le Dim 3 Juil 2016 - 14:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kral Whiran Vif-Vireton
Nain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Âge : 21
Date d'inscription : 06/06/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 142
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Colonie naine] L'aube dorée d'un jour nouveau   Dim 3 Juil 2016 - 14:37

Kral frissonna d'émotion lorsque le jeune Gorkim posa un genou au sol, dans une posture de fidélité. Une bouffée de larmes de fierté et de joie monta à ses yeux mais il les ravala aussi sec. Ce n'était pas digne d'un fier nain, d'un futur Thane. Il réfléchit pendant quelques secondes lorsqu'il refusa cependant de changer de nom de clan. Il comptait lui expliquer son point de vue, le commencement d'une nouvelle vie, tout en gardant en sa mémoire son histoire. Mais Gorkim le surprit à nouveau en prenant conscience qu'il avait perdu son existence passée et qu'il se devait aller de l'avant. Il se risqua même à proposer un nom de nouveau clan, que Kral approuva d'un claquement de langue. Surtout avec la proposition de diriger, avec sa sagesse et clairvoyance se promit l'ancien assassin, le clan.

"Aye... Kalanvarn... Je suis Kral Kalanvarn dit Frissons, Thane du fier Kalanvarn et je suis honoré de vous compter comme mes nouveaux. Ainsi soit et..

- Kral..."

Le nommé leva des sourcils étonnés vers le doyen des soldats qui venaient de parler.

[color=#9F551E]"Karak est un mot pour nos citadelles. Désolé je vais peut être paraître pour un imbécile borné mais respectons nos traditions."

Kral hocha la tête. Il était lui même féru des anciennes moeurs du peuple de la Montagne et il était vrai qu'il s'était peut être emballé. Peut être même le marquis n'aurait il guère apprécié d'avoir un fort nain au coeur de ces montagnes. Il réfléchit quelques instants puis décida d'aller au plus simple tout en gardant l'idée originale du nom de la colonie.

"Très. Ainsi soit il et puisses Milluzizril-Azad (=Mille Joyaux) s'élever pour mille Cycles."


Kral frappa son poing contre son torse, geste repris par les siens, avant de se disperser. Certains commencèrent à monter le campement selon leurs habitudes - c'est à dire installer les tentes en cercle autour d'un foyer, tout en tournant le pan renforcé de l'habitat vers l'extérieur ainsi que ramasser du bois pour la nuitée et chasser. Leur maître bâtisseur quant à lui poussa un grognement appréciateur devant la falaise facile à creuser et pourtant solide. Dans quelques mois s'élèveraient un embryon troglodyte. Kral finissait d'installer ses fourrures et couvertures lorsque Gorkim vint le rejoindre. Etonnamment il ne le vit plus comme un jeune nain maladroit mais comme un fils, devenu son pair. Il était fou comme vouloir devenir un homme meilleur et avoir la chance de recommencer une nouvelle vie permettait de changer un nain.

"Il te faudra appendre la politique humaine jeune Gorkim, si tu dois vivre au sein de leur terre. Godfroy combat le Duché du Langehack, vassal du Royaume de Soltaar. Nous construirons son système de communication. Je refuse de me mêler plus que nécessaire aux affaires humaines et de leur donner l'occasion de voir l'art nain dans leurs mains. S'ils veulent payer contre espèces trébuchantes et nous aider à nous installer nous les aiderons sans jamais faire de zèle. Nous demanderons une équipée d'ouvriers humains une fois installés pour nous aider à construire nos premières excavations... Pour ce qui est des pierres précieuses par ailleurs je pense que la rivière nous suffira un temps durant..."
Revenir en haut Aller en bas
Gorkim Hargrund
Nain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 221
Âge : 16
Date d'inscription : 07/06/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 79 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Colonie naine] L'aube dorée d'un jour nouveau   Mar 5 Juil 2016 - 18:31

« D'accord, je comprends »
*  *  *
Vers la fin du crépuscule, les nains allaient un à un se coucher. La plupart restaient dans leur tente, couchés sur le ventre, la tête du côté du feu de camp qui s’éteignait lentement. Un des nains rajouta deux bûches et souffla un peu pour que le feu reprenne. Ce fut au tour de Gorkim d'aller dans sa tente. Il laissa une ouverture dans la "porte" de la tente pour garder un œil sur ce qui se passait dehors.

Le feu était complètement éteint, aucune braise ne rougeoyait. Le dernier nain à aller dormir avait fort probablement jeté de l'eau dessus. Devant la lueur de la lune, Gorkim vit une étrange silhouette dans le ciel. Il n'avait jamais vu cela de sa vie. La forme ressemblait à un oiseau, avec des ailes de chauve-souris, mais énormément plus gros. Gorkim réfléchit un peu et parvint à une réponse... mais ce n'était pas possible, il n'avait jamais vu de dragons de sa vie! Seulement quelques de ces géantes bêtes furent aperçues sur Miradelphia. Comment cela pouvait-il arriver? Malgré toutes les questions que se posait Gorkim, le dragon approchait vers lui à une vitesse fulgurante. Il était maintenant à une centaine de mètres. Gorkim se leva, mais n'eut pas le temps de sortir de sa tente qu'une lame de feu colossale jaillit de la gorge du dragon. Soudainement, juste avant que le campement des nains soit brûlé, Gorkim se réveilla en sursaut. Son cœur battait tellement fort qu'il le sentait dans tout son corps. Une fois calmé, il se rendormit. Mais cela pris plusieurs longues minutes.

Le lendemain, bien qu'il ait passé une nuit mouvementée, Gorkim se réveilla tôt, juste avant l'aube. Il alla à la rivière, se pencha et se mouilla le visage. Il avait de grosses cernes. Après, il enleva ses bottes puis mit ses pieds dans l'eau. Il resta dans cette position ne sachant pas quoi faire. Soudain, il eut l'idée d'aller chercher d'autre bois alors il partit en chercher pendant environ une demi-heure. Il déposa le tas de bois à côté des cendres du feu. Lorsque tout le monde fut réveillé, il les appela et proposa de commencer à construire les bâtiments de base de leur colonie.

« Mes amis, mes frères, j'avance ce matin l'idée de débuter tous ensemble la construction d'une muraille en bois. À l'intérieur, nous pourrions y mettre nos tentes ainsi que fabriquer un fumoir ou un séchoir pour garder plus longtemps notre nourriture. Nous pourrions également construire un entrepôt pour y ranger les fourrures restantes. Je pense que cela se ferait bien en trois ennéades... Ensuite nous pourrions commencer à creuser dans la falaise, sous les plans de Thur, avec l'aide d'humains, cela durerait environ cinq ou six mois, puis naîtraient peu à peu chacun de nos ateliers de travail personnels. Une belle joaillerie pour Jua et Gertha, une grande table avec des tonnes de parchemins pour Kral, un camp d'entraînement pour nos Béliers-d'Acier et une forge pour moi!»

Il se tourna vers Kral puis se recula.

« Je laisse notre Thane donner l'ordre final. Que faisons-nous et comment nous nous y prenons? »
Revenir en haut Aller en bas
Kral Whiran Vif-Vireton
Nain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Âge : 21
Date d'inscription : 06/06/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 142
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Colonie naine] L'aube dorée d'un jour nouveau   Mer 13 Juil 2016 - 16:52

Kral s'éloigna une fois sa conversation avec le jeune Gorkim close. Il ressentait le besoin de se reposer et de réfléchir aux récents évènements. En moins d'un an il avait traversé deux fois une grande partie du monde connu, était devenu le chef d'une expédition, maître d'une colonie naine et Thane d'un nouveau clan. Même pour un nain à la tête froide comme lui cela faisait beaucoup à supporter beaucoup malgré l'excitation. Ainsi il gagna discrètement un arbre et s'efforça d'y grimper, priant pour qu'aucun des siens ne le voit faire. Une fois bien installé et avec de solides maintiens il gagna la cime et dépassa rapidement le feuillage, pouvant ainsi admirer la vue qu'offrait le soleil couchant sur les montagnes. Si l'astre diurne s'éteignait plus tôt que dans les plaines ils étaient loin des journées de quelques heures du Nord. Respirant l'air frais Kral s'assit à califourchon sur sa branche et médita pendant quelques heures.

Ce ne fut qu'une fois que la nuit fut tombée et que l'air frais l'eut fait fuir, ainsi que son estomac grondant, qu'il regagna le camp. Il était seul, malgré les ronflements qui montaient des pans de tentes ouvertes. Avec un sourire il regarda leur campement de fortune et secouant la tête renversant un seau d'eau sur les dernières braises rougeoyantes. Il était l'heure de se coucher. Cependant, à l'image de son benjamin, Kral rêva du meurtre de son ami, de la jalousie qui l'avait rongé et se réveilla plusieurs fois en sueur bien qu'il dormit relativement tard. Le soleil brillait depuis presque deux heures lorsqu'il ouvrit les yeux, poussant un grognement d'épuisement. Se grattant la barbe il mit sur le compte des récents évènements ses songes et se leva. Il semblait être le premier éveillé étrangement.. Relançant le feu il glissa une plaque de fer sur les braises chaudes et y jeta quelques morceaux de lard, assez pour nourrir leur équipée et y brisa quelques oeufs. Alors qu'une délicieuse odeur s'échappait du repas cuisant, et que les nains s'agitaient dans leur sommeil, Kral observa Gorkim approchait, un fagot de bois dans les bras. Le remerciant, il inclina sa tête et nota tout bas que le garçon était maladroit et pourtant débrouillard une bonne chose, qui se confirma un instant plus tard.

"Tu n'as pas à attendre mes ordres jeune Gorkim. Donnes moi seulement tes impressions et tes idées et je te dirais si c'est une bonne idée. Et celle ci est excellente. Nous pourrions tenter de construire une immense tente, rehaussée de façades de bois pour nous accueillir tous ensemble. Déchirer donc vos cuirs et essayez de créer notre première réunion de clan. Gorkim trouves nous du bois pour construire. Par la suite nous créerons un entrepôt et un fumoir c'est une bonne idée. Avec de la chance d'ici trois mois nous pourrons attaquer la roche pour bâtir un vrai village nain digne de ce nom !"
Revenir en haut Aller en bas
Gorkim Hargrund
Nain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 221
Âge : 16
Date d'inscription : 07/06/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 79 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Colonie naine] L'aube dorée d'un jour nouveau   Lun 18 Juil 2016 - 22:08

Aussitôt dit, aussitôt fait. Gorkim répondit d'une voix raide, mais quand même positive :

« Très bien, je vais descendre pas très loin d'ici. Il y a un boisé en contrebas. Seulement, juste avant d'y aller, je vais demander à Kulm s'il veut m'accompagner, puisqu'il est le bûcheron de la compagnie. »

Le forgeron alla voir Kulm et démarra une conversation.

« Kulm est-ce que tu voudrais m'accompagner pour couper quelques arbres ? »

« Euh... Là, maintenant ? Je ne peux pas, c'est que je suis entrain de manger désolé. Par contre, après ça me ferais plaisir! Je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de discuter avec toi depuis le début du voyage. »

« D'accord, je te laisse finir, tu pourras me trouver près de la rivière. »

Enthousiaste, Gorkim s'installa près du cours d'eau. Ayant déjà mangé, il s'étendit sur le dos et fit une petite sieste en attendant que le bûcheron vienne le chercher. Une quinzaine de minutes plus tard, Kulm vint réveiller Gorkim. Ils commencèrent à descendre le terrain qu'ils avaient monté environ deux jours plus tôt. Les deux nains avaient apporté avec eux une scie passe-partout dans le but d'abattre quelques arbres.

« Dis-moi, jeune Gorkim, pourquoi as-tu décidé de venir ici? Nous t'avons tous entendu lorsque tu parlais à Kral. Pourquoi as-tu quitté ton fils? »

« Hum… C'est une… très longue histoire et... j'aimerais mieux de pas en parler. »

« Comme tu veux. »

Arrivés aux premiers arbres du boisé, ils commencèrent à en scier. En tout, ils récupérèrent cinq arbres. Cela leur a pris presque toute la journée pour les couper puis les amener jusqu'au campement. À deux ils étaient capables de transporter les troncs, qui faisaient entre 10 et 20 cm de diamètre. Ils arrivèrent au camp environ une heure avant le souper [HRP : Dinner pour les français ^_^] et déposèrent les troncs sur le côté de la falaise.

Puisque Kral avait préparé le dernier repas, Gorkim avait décidé ce soir de faire celui-ci. Il alluma un feu puis cuisina la nourriture. Les nains firent la même routine que depuis le début : Ils mangèrent, jasèrent et allèrent chacun dans leur tente pendant que le soleil se couchait. Une autre journée venait de se terminer dans la colonie. Dans les dernières lueurs du feu, Kral était assis, les jambes pliées vers lui et les coudes sur les genoux. Avant d'aller se coucher à son tour, Gorkim alla le voir.

« Kral, si tu veux, on pourrait aller voir la guilde des mineurs humains demain. Kulm et moi avons rapporté cinq troncs d'arbre aujourd'hui, mais on peut bien attendre deux jours avant de les utiliser. C'est pourquoi je te propose de faire cela demain, qu'en dis-tu? »
Revenir en haut Aller en bas
Kral Whiran Vif-Vireton
Nain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 17
Âge : 21
Date d'inscription : 06/06/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 142
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Colonie naine] L'aube dorée d'un jour nouveau   Lun 8 Aoû 2016 - 8:21

Le moins qu'on puisse dire était que le jeune Gorkim était imaginatif, parfaitement intégré au groupe et impliqué dans la fondation de leur petite compagnie. Kral ressentit une pointe de fierté à l'idée d'avoir embarqué leur benjamin, un peu malgré lui, mais il avait prouvé sa valeur malgré son étourderie à toute épreuve. Le nouveau Thane observa le jeune s'avançait vers le bûcheron de leur petite compagnie, discuter quelques secondes avec lui puis aller s'installer pour une petite sieste. Il fallait savoir que Kulm considérait l'heure des repas comme sacré et constituait un stéréotype des nains à lui seul lorsqu'il s'agissait de nourriture. Kral en profita pour se lever, faire craquer ses articulations - usées par les ans et de dormir même le sol depuis des décennies.

Ramassant les assiettes vides, il se traîna jusqu'à la rivière et entreprit de nettoyer à coup d'eau et de sable la vaisselle. Levant les yeux, il observa le soleil qui brillait à travers le feuillage. Par les Dieux que cela faisait du bien de se retrouver ici, avec une compagnie agréable et qui le respectait. Il en avait eu assez du regard méprisant et hautain des humains, de la morgue dans leur voix lorsqu'il commandait ses engins de siège ou l'arrogance avec laquelle il déposait son or dans les mains après un meurtre accompli avec succès. Cela plus le poids des années d'assassinats et de sièges pesaient lourd sur ses épaules qui s'affaissaient sous le passage des ans. Une fois ce menu travail achevait il se releva et alla voir son maître bâtisseur. Le chef passa la journée aux côtés de l'homme, réfléchissant à un camp de base qui leur permettrait de vivre pendant quelques mois tout en attaquant une première extraction minière avant de creuser la craie tendre qui constituait la falaise voisine.

Plus tard il put admirer les quelques troncs qui constituaient la prise du jour. De leur côté les soldats étaient partis chassés, tout en repérant les lieux alentour. Nulle trace de prédateur mais Kral connaissait les dangers de la montagne et craignait tout de même une migration d'une meute de loups ou encore un ours solitaire passant au large de leur campement, alléché par l'odeur de leur venaison. Ainsi un daim mort, plusieurs dizaines de poissons reposaient sur le sol près du feu, où les joaillers travaillaient à fumer les produits. Hochant la tête avec plaisir, Kral observa Gorkim préparer le souper et mangea avec un plaisir oublié mais désormais retrouvé. Après le repas, le Thane s'installa pour réfléchir à l'avenir de la colonie, les jambes pliées sous lui et les mains sur les genoux. Le benjamin du groupe approcha et Kral écouta attentivement sa proposition.

"Non Gorkim. Je ne fais pas confiance aux hommes, et je préférai retard au plus tard notre venue chez eux. De plus j'aimerais construire notre palissade, le dortoir et le fumoir avant d'attaquer tout autre projet."
Revenir en haut Aller en bas
Gorkim Hargrund
Nain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 221
Âge : 16
Date d'inscription : 07/06/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 79 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Colonie naine] L'aube dorée d'un jour nouveau   Sam 10 Sep 2016 - 1:02


Ce message se situe encore dans le mois de Karfias

Gorkim émit un léger soupir d’une voix basse et rauque, en regardant le sol. Il voulait tellement s’impliquer dans son groupe. Il retourna dans sa tente et attendit le sommeil. Ce dernier ne vint pas. Le nain attendit encore et encore, tout en pensant à la colonie. Il imagina le groupe de nains, chacun travaillant à son poste. C’est vrai que Gorkim avait bougrement hâte de redonner des coups de marteau sur des morceaux de métal. Le fait de ne pas arrêter de penser aux nains et à la colonie ne l’aidait vraiment pas à dormir, mais il finit quand même par trouver le sommeil et s’endormit.

Le lendemain, il se réveilla tard, du moins plus tard qu’à l’habitude, surtout car il n’avait pas beaucoup dormi depuis qu’ils étaient arrivés quelque jours plus tôt. Il alla manger la part de déjeuner qu’on lui avait gardée. Elle était rendue un peu froide, mais lui réchauffa le cœur. Gorkim repensa à la discussion qu’il avait eu avec Kral le soir d’avant. Après quelques minutes, il décida d’aller voir son Thane.

-Kral, j’ai repensé à notre discussion de hier soir, commença Gorkim. Je suis d’accord avec toi pour ce qui est de terminer notre premier objectif, terminer la palissade ainsi que le dortoir et le fumoir, mais j’insiste tout de même pour aller voir les humains le plus tôt possible et non le plus tard possible. Nous venons dans le pays des humains, nous des nains, en Péninsule, alors il faudrait quand même se montrer courtois envers eux. Les relations entre les nains et les humains n’ont pas toujours été très bonnes, mais je pense que c’est justement l’occasion de les améliorer! Je sais que tu as plusieurs raisons de les détester et que de mon côté je n’en ai aucune, mais nous sommes tous venus ici pour nous refaire une vie et oublier notre passé, donc ça vaut aussi pour tes anciennes confrontations avec les humains. Oubli ça et allons les voir dès que notre palissade, dortoir et fumoir serons terminés. S’il te plaît.

Gorkim prit une petite pause, un peu essoufflé d’avoir prononcé ce qui ressemblait à un discours, puis reprit :

-Bon je te laisse réfléchir à ça. Prend le temps que tu veux et durant ce temps, je vais retourner couper quelques arbres avec Kulm pendant que quelque autres nains construisent la palissade avec ce qu’on a amassé hier… ou avant-hier, je ne me souviens plus vraiment, ça passe tellement vite.

Si Gorkim avait bien estimé, la construction des trois infrastructures prendrait au plus deux ennéades selon lui, peut-être même une si les nains travaillaient beaucoup. Ils pourraient ensuite, quelques nains à la fois pour que d'autres gardent le campement, rendre visite aux grandes personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Colonie naine] L'aube dorée d'un jour nouveau   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Colonie naine] L'aube dorée d'un jour nouveau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liwen, petit aube d'un jour nouveau.
» Armurerie Naine
» Liste d'armée naine..
» Une bataille à l'aube...
» armée naine en 1000 pts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Marquisat de Sainte Berthilde :: Marquisat de Sainte Berthilde-
Sauter vers: