AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tebirahc Zaurahel
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 964
Âge : 28
Date d'inscription : 07/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  859 ans
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   Mar 19 Juil 2016 - 9:09

Il avait laissé le commandement à ses seconds, et c’est avec une troupe fort réduite, principalement composée de sa toute récente garde personnelle, qu’il fit route vers l’Ithri’Vaan, et sa première destination, Thaar.
Ce voyage avait plusieurs objectifs pour celui qui, désormais, commençait à envisager sérieusement son avenir… Mais qui veut bâtir doit se préoccuper en premier lieu des fondations, et une part de ces dernières se trouvaient dans ces cités « libres » où il avait évolué, anonymement, ces dernières années.

Pour la première fois – il ne se souvenait pas s’y être rendu à visage découvert -, il apparaîtrait publiquement dans la cité marchande, et sur la route qui l’y conduisait, il s’interrogea, avec le sourire, sur la manière dont les Princes Marchands réagiraient à sa venue. Néanmoins, ces derniers ne constituaient pas les premiers interlocuteurs qu’il voulait aborder.

Si son entrée ne fut pas fracassante, la petite troupe drow frappée de l’emblème personnel du sombre – le serpent des Zaurahel enroulé autour d’une flamme symbolisant Uriz – ne sera pas passé inaperçu aux divers oisillons servant les maîtres véritables de cette cité.
Sa première destination fut un marché aux esclaves, y cherchant un nouvel individu à ajouter à sa troupe… Un sang-mêlé susceptible de jouer les interprètes. Il aurait pu aisément en trouver un à Yutar, mais il se méfiait de ces être-là, lui qui nourrissait désormais quelques ambitions personnelles au-delà du seul Premier Ost, il était fort aisé d’y glisser quelques « espions ». Celui qu’il achèterait ce jour aurait pour lui d’être à priori… fiable.
Il parlait et comprenait l’olyan pratiqué dans cette cité, du moins de façon approximative, mais pour les discussions à venir, un interprète « loyal » ne serait pas de trop.

Il trouva son bonheur en traînant aux bons endroits. C’était là tout l’avantage de certains marchés de la cité, l’esclavage qui y était pratiquait incluait dans les offres même des individus plus instruit, autrefois des hommes libre dont les dettes, généralement, condamnaient à l’esclavage, volontaire ou non.
Il était donc possible de trouver des esclaves très satisfaisant, pourvu qu’on y mette le prix.

Il discuta un temps avec celui qui finirait par rejoindre sa petite troupe… Il voulait clairement poser les bases d’une relation qui, pour certains, surtout les drows, paraîtraient pour partie inhabituelle.
« J’exige ta loyauté, et tant qu’elle me sera acquise, tu n’auras pas à souffrir de ta condition. Tu auras ma protection, ainsi que l’on chacun des hommes qui me servent, tu seras rémunéré et d’une certaine façon, tu seras libre, aussi longtemps que tu te rendras disponible dès que je l’ordonnerais. » Tout du moins, après un certain temps, qu’il puisse l’éprouver et s’assurer qu’il ne le trompera pas… Et de montrer à l’homme tout l’intérêt qu’il trouvera à servir un tel drow.
« Trahis moi, et tu regretteras amèrement ton geste jusqu’à la fin du temps que les dieux t’ont accordé, et personne ne pourra te donner un refuge, je te le garantis. » Ce qui n’était pas une menace en l’air… Aucun drow, et aucun Prince Marchand n’avait, seul, les moyens de résister, si il faisait peser la menace d’une intervention armée du Premier Ost… Surtout pour un seul homme.

Dès lors, la petite troupe progressa dans la cité, au hasard, et les deux nouveaux « associés » discutèrent activement. Il voulait savoir ce que son interprète savait de la cité, de ses rumeurs. Il laissait également aux oisillons le temps d’aller piailler à l’oreille de leurs maîtres…
Il retrouva en passant des lieux familiers, Nakhti était déjà venu là… Sur cette place, il avait fait son numéro et ses flammes avaient impressionné les passants, convaincant des riches propriétaires de le faire rentrer un temps à leurs services pour de l’animation… Il aurait pu, à l’époque, susciter la crainte et le respect, mais un adversaire possible découvre d’autant plus ses faiblesses lorsqu’il se croit en position de force… Il se rendit même au port, y contemplant une mer qui, sous ses yeux, étaient en flammes.

C’est ici qu’il attendit, discutant et plaisantant un temps avec ses hommes, avant de méditer… Qui viendrait en premier lieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Shynrae Irvin Sin'Do'Rah
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Âge : 25
Date d'inscription : 22/03/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   Sam 23 Juil 2016 - 2:13





Où l'on se Cherche de Nouveaux Associés

& Tebirahc Zaurahel






[Karfias, An 9]


A peine avait-elle passé le seuil du calfeutré manoir Irvin que la noiraude lui tomba dessus comme une araignée renfermant son piège sur son attendue proie. Si elle semblait manifestement dans l'expectative, la Doeben se retenait d’initier ses suppliques, après tout, c'était elle la souveraine des lieux, rien ne l'obligeait à engager la conversation avec sa servante.
«Ma Dame. Comme escompté il est arrivé à Thaar ce matin-même, accompagné d'une petite escorte, apparemment des soldats à son service. S'ils sont peu nombreux ils dégagent quelque chose d'angoissant ...je ... »
« Tes états d'âme ou aversion envers ceux de mon ethnie ne m'intéressent guère, Driella. A vrai dire, d'autres ont été puni plus cruellement pour ce genre de qualificatif concernant les Daedhels. Continue. » L'interrompit Shynrae en soupirant avec agacement. Les opinions d'autrui avaient ce fâcheux legs de susciter son désintérêt le plus profond, malaisé lui était de feindre la curiosité. Pis encore était le cas de ses sous-fifres. Ses doigts fuselés lambinaient sur le râble d'une de ses panthères zurthanes, grâce du Prince de Baaz-Hima. «... Il s'est rendu à l'une des foires aux esclaves  des grandes places, c'est là qu'un temps je l'ai perdu de vue, c'est qu'il y avait un monde fou et vous savez, toujours les mêmes histoires qui reviennent m'assaillir quand je m'aventure dans les lieux bondés ... »
« Si tu n'avais pas laissé le moindre membre Thaarii tremper en ta vertu … Petite sotte. Tu me remerciera plus tard de t'avoir extraite à ton passé. J'imagine qu'il y a une suite aux événements que tu me rapportes, sinon tu n'aurais pénétré ma maison avec cette grossière assurance. » Si elle avait été offensée par la remarque, la femme se contraint à poursuivre son récit. « Oui da, Maîtresse. Il a fait l'acquisition d'un mâle servile et s'en est allé dans la ville sans destination particulière. Je l'ai suivi encore longtemps jusqu'à ce qu'il prenne la direction des docks. C'est alors que j'ai pris le chemin du manoir, Dame Shynrae, car je l'ai vu s'arrêter puis s'attarder. »

Ainsi donc, le légendaire Avatar d'Uriz avait posé pied en la cité suprême d'Ithri'Vaan. Elle n'avait pu croire les commérages et rumeurs annonçant cette honorable visite, ne souhaitant que constater par elle même la véracité d'une si inespérée opportunité. Driella lui confirmait là ce que son être pétri de projets désirait ardemment. Chose plus fortuite encore, l'Obok Senger n'avait été approché par quiconque, son attention serait alors encore libre d'être accaparée. Il lui fallait saisir plus que prestement cette occasion. L'appel du Puy résonnant encore dans sa mémoire, elle se rappela avec satisfaction sa rencontre avec un autre Drow de haute lignée ; Velkyn Xaran, qui lui avait entre-ouvert les portes d'Elda. « Fort bien. » Rumina l'elfe et lâchant la prise sur son bestiau. « Apporte-moi une de mes pèlerines de voyage, la moins outrancière de toutes. Ainsi qu'une bouteille de ce moût de la Péninsule, celui que ces couillons d'humains parviennent à rendre plus qu'acceptable si on omet sa provenance. Quand le jour sera tombé sur la jetée j'aurais retrouvé ce cher Zaurahel...»
« ...Seule... » Se sentit elle obligée de préciser voyant les yeux de la petite s'illuminer d'un éclat soudain.

Ses pas mesurés étaient jalonnés du frottement voilé des maillons de la chaîne retenant l'animal, la plus docile -si l'on pouvait qualifier une bête sauvage ainsi- de ses familiers. Le museau de la grisonne masqué sous une large capuche, elle cheminait, tandis qu'un fort remugle salin augurait l'arrivée sur le bassin. Si l'endroit était encore fréquenté – Thaar ne s'endormait véritablement jamais – il était impossible d'ignorer la présence de la clique Eldéenne. Tout comme la prestance de son général. Sans entrer dans leur zone d'influence, la Sirène s'approcha de la horde, s'arrêtant net à hauteur de Tebirahc.
« On dit que voir l'Olienne engloutir l'hélianthe apporte bonne fortune. Du moins à qui prend le temps de l'admirer. Si je n'ai toujours donné que peu de considération aux convictions populaires, il est des faits que le hasard seul ne peut expliquer. Soyez le bienvenu à Thaar, Feu d'Uriz. » Lui lança t-elle le regard plongé vers le deuil du couchant.








Dernière édition par Shynrae Irvin Sin'Do'Rah le Lun 12 Sep 2016 - 13:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tebirahc Zaurahel
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 964
Âge : 28
Date d'inscription : 07/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  859 ans
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   Mar 26 Juil 2016 - 23:38

Finalement, c’est une doeben qui vint la première… C’était probable. Les Princes Marchand devaient encore apprécier la manière dont ils devaient considérer sa venue. Il irait à eux par la suite, il l’avait prévu ainsi… Il voulait les rencontrer, constater la qualité de leur accueil, et prendre la mesure du regard qu’ils portaient aux eldéens.

« J’imagine aisément que les thaarii, qui se sont bâti des fortunes sur elle, doivent en effet y voir une alliée, une porteuse de chance pour qui daigne y accorder de l’attention… Aux eldéens, elle n’a jamais apporté que du malheur lorsqu’ils se sont égarés sur ses eaux. » La plus marquante défaite que connurent les drows eut lieu un peu au-delà de l’horizon, non loin de l’archipel de Nelen. Mais devait-il y voir son malheur à lui-même ? Après tout, il avait glorieusement inscrit la première fois son nom dans l’histoire à la suite de cette défaite, sans souffrir de cette dernière.

« C’est presque réjouissant de la voir brûler. »

Elle pourrait imaginer qu’il parlait des nuances colorés qui teintaient la surface, il ne lui donnerait pas tort, bien qu’à ses yeux, elle était en proie aux flammes, littéralement. Il n’avait pas encore porté son attention sur celle qui, la première, avait « osé » approcher le Senger, tandis que ses hommes s’étaient mis sur leurs gardes en présence d’un animal paraissant sauvage.
Il ferma les yeux quelques instants avant de se relever, se tournant vers la jeune femme et son « familier », avant de faire un geste à ses hommes, les invitant à se détendre, ce qu’ils firent sans hésiter.

« A qui ai-je l’honneur ? Votre voix m’évoque quelques souvenirs, je l’ai sans doute déjà entendu, mais j’étais alors plus aveugle que je ne le suis aujourd’hui… » Il aurait été incapable de dire où, certainement pendant un banquet auquel il avait été invité, sous le couvert de Nakhti, comme saltimbanque.

Revenir en haut Aller en bas
Shynrae Irvin Sin'Do'Rah
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Âge : 25
Date d'inscription : 22/03/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   Lun 1 Aoû 2016 - 5:56








Bien qu'attendue, la réplique acerbe piqua au vif la Doeben. Pourquoi donc les Puysards ressentaient-il ce besoin viscéral de dénigrer leurs proches cousins d'Ithri'Vaan ? Si elle avait déjà expérimenté cette aversion avec Velkyn Xaran, elle ne pouvait que constater qu'elle était plus que commune aux Eldéens de souche, tous bien trop fiers de leurs berceau d'outremonde. A quoi bon opposer les Drow selon leur provenance, n'étaient-ils pas tous rejetons d'une même fratrie limogée par les autres races ? Si la Sirène ne pouvait se targuer d'avoir vu le jour entourée de ses sombres semblables, elle en partageait pourtant les souffrances.

La vision du soleil mourant dans les flots lui procurait, à elle aussi, un certain plaisir. Plus qu'en référence aux grandes épopées de son peuple, la Marchande y voyait là l'achèvement paisible d'une énième journée de labeur. Si la longévité de leur existence était un véritable don des Dieux, encore fallait-il que chacun de ces présents soient dignes d'avoir été mis entre leurs mains, c'était là précepte qu'elle s'attelait à respecter. Et ce jour était en passe de prendre une tournure particulière, s'inscrivant dans la lignée d'un plan visant à conquérir la terre de ces ancêtres.
Pas encore tout à fait dressé et encore peu habitué à faire de nouvelles rencontres, le fauve restait curieusement impassible, voir fureteur quant à cet être intriguant.
« Tout doux, Nyx. » Dit-elle d'une voix calme afin d'apaiser son animal qui ronronnait au contact de ses caresses.
L'attention de sa bête reporta la sienne sur le Drow qui lui demandait de décliner son identité, ce qu'elle fit toujours sans lui accorder une œillade.
« On fait référence à ma personne comme la Grise Sirène, ou encore la Princesse Ointe, mais je ne me prénomme Shynrae, Shynrae Irvin Sin'Do'Rah. J'officie comme Maîtresse Marchande, ici, à Thaar, ainsi qu'en Ithri'Vaan.
Si je ne puis certifier vous avoir déjà rencontré, du moins, sous cette entité, j'ai néanmoins attendu votre venue. Peu d'entre nous, nobles Thaari, ne croyaient à la véracité de cette apparition, mais tous l’espérions. Si vous me le permettez, Sir Zaurahel, puis-je vous offrir quelque boisson ? Si ma demande peut vous paraître inopportune ou encore malvenue, je vous le concède, mais quel cadre peut-il rivaliser avec ce tableau sous nos yeux ? La tradition veut qu'il soit de mauvaise augure de discuter le gosier sec.
 »
Sortant de son manteau une bouteille d'un fluide opaque, on pouvait lire sur l'étiquette vieillie « Cuvée des Roy, Vignoble de Noirmoulins, Domaine Royal de Diantra »







Dernière édition par Shynrae Irvin Sin'Do'Rah le Lun 12 Sep 2016 - 13:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tebirahc Zaurahel
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 964
Âge : 28
Date d'inscription : 07/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  859 ans
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   Dim 21 Aoû 2016 - 4:47

Il était attendu ? Sa venue espérée ? S’il ne doutait pas que la marchande soit là avec une raison précise à l’esprit, il avait pourtant du mal à concevoir d’être désiré… Au-delà des titres, de Senger comme d’Avatar d’Uriz, il était celui qui avait sonné le glas de Nisétis, et il devait admettre ignorer comment cela était considéré par les puissants thaaris.
La boisson qu’elle proposa suscita évidemment une méfiance naturelle, non par son origine, il savait apprécier les produits même des humains d’au-delà de l’Olienne, ça n’était pas la le souci. Un espoir peut autant être une occasion de traiter avec un des plus puissants eldéens que de l’assassiner en misant sur le désordre que cela provoquerait.

« Vous attendiez ma venue ? » Il se montrait réellement intéressé, après tout, si ses intentions n’étaient pas hostiles, et lui-même attendant certaines choses des marchands dirigeant ou influençant cette cité, n’être pas directement en position de demandeur serait un avantage à prendre.
En même temps, il se dirigea vers l’un de ses hommes, lui murmurant quelques mots, à dessein juste assez fort pour qu’elle puisse les entendre.

« N’oublies pas, si il m’arrive quoique ce soit, que l’Ost n’en épargne aucun. » Une simple précaution, que son homme acquiesça. En vérité, il n’espérait pas en venir à cela, mais il nourrissait l’idée que le Premier Ost puisse venir et ravage ces terres dissuade les tentatives de lui nuire, c’est pourquoi il voulait qu’elle sache.

Il en revint à la Marchande et à sa proposition. « Si telle est la tradition, je m’y soumettrais évidemment. » Même si la chose aura probablement changé avec les dernières années, n’était-il pas un drow connu pour son attachement à la tradition, après tout ? Bien que cela s’applique surtout au Puy, il n’était pas ici pour imposer ses manières, et tout ce qui mettait à l’aise les marchands, sans affecter sa propre image était bon.

Cela se fit avec une certaine… improvisation, inattendue de la part d’une personne de sa stature, mais ça n’était pas pour lui déplaire, et il n’y fit aucune remarque, tandis qu’elle se « servait » la première, buvant au goulot avant de lui tendre la bouteille. Dès lors qu’elle agissait en connaissance des possibles retombés que cela pouvait avoir, il n’avait plus à émettre la moindre réserve, et but à son tour quelques gorgées, avant de confier la bouteille à l’un de ses hommes, y ajoutant avec un certain amusement.

« Si je devais un jour m’intéresser à la Péninsule, il faudra me rappeler de garder en vie ceux qui font de tels produits. » C’était une idée sans profondeur, il parlait avec plaisanterie… Après tout, il n’avait jamais considéré les péninsulaires comme une priorité, au mieux une force à ne pas négliger, mais en aucune façon une chose dont il fallait s’occuper, au contraire. Il en revint à la marchande, et au sujet qui l’intéressait en premier, voulant garder à sa façon la main sur l’échange.

« Alors, tandis que vous appreniez ma venue, quel espoir y avez-vous vu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Shynrae Irvin Sin'Do'Rah
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Âge : 25
Date d'inscription : 22/03/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   Ven 26 Aoû 2016 - 8:10








« Si je n'en suis originaire, je porte beaucoup d'intérêt aux échos du Puy qui parviennent jusqu'ici. J'ajouterai aussi que nos frères et sœurs ne sont guère .. aussi nombreux que l'on consent à se l'avouer, ici, en Ithri'Vaan. Il m'était alors impossible de passer à côté d'une telle nouvelle que votre arrivée en ville. » Répliqua Shynrae tandis que son célèbre interlocuteur retournait à ses côtés, après avoir fait démonstration de la méfiance que lui inspirait sa nature. Cela lui paraissait cohérent. Elle même, de sa moindre stature, se serait d'abord défiée de la proposition, bien qu'affable, d'un inconnu. Le Daedhel lui paraissait pour autant intrigué par sa démarche, plus que soupçonneux.
Plus que pour réellement honorer quelconque folklore, la Sirène lui avait proposé d'accompagner le fil de leur discussion par une boisson de qualité, dans le but d'orienter la rencontre dans une agréable et un peu moins guindée direction. Insister sur des aspects de croyances faisaient souvent mouche auprès de ses sombres camarades.
Aucune goutte d'alcool n'avait encore effleuré son gosier que la Marchande agissait déjà avec bizarrerie, pour quiconque faisait partie de son entourage. C'est que dans sa hâte, ou peut-être de façon inconsciente, elle n'avait songé à des moyens d'accueillir le dit breuvage. Maintenant qu'elle avait atteint son but en la personne de Tebirahc... à quoi bon s'encombrer de gobelets quand l'on pouvait s'étancher directement au col ? D'un geste sec, la noirefle fit sauter le bouchon de liège et porta ses lippes rougies au goulot, versant légèrement sa tête vers l'arrière. Si le vin était d'une douceur inégalée, elle s'arrêta à quelques menues gorgées afin d'en faire profiter celui à qui elle avait initialement réservé l'offrande. « Tenez. » Siffla t-elle en frottant de sa manche ses commissures comme ensanglantées. Le Feu d'Uriz s’exécuta à son tour, avant de faire passer la bouteille dans ses rangs. La scène lui remémorait quelques souvenirs de vêprées avec ses compagnons de flibuste, tous rassemblés sur un pont inférieur,les nuits de tempête, à noyer leur peur dans un horrible tord-boyaux. « Je suis bien d'accord avec vous. Avant de goûter telle merveille, j'avais de sérieux doutes sur les capacités et talents de ces ruzzo'izo rivvil. A croire qu'ils puissent finalement se révéler habiles de leurs mains. »
Dans leurs dos, quelques gardes s’esclaffèrent, ce qui lui greffa un carnassier sourire sur le visage. L'Alpha ne donna guère plus de profondeur à ces égarements, et enchaîna sans retenue particulière sur les raisons l'ayant poussé à le rejoindre. Les phalanges de la Grise s'enfoncèrent dans le pelage de son fauve.
« Pour vous parler sans fard, je vous avouerai qu'avoir la primeur de votre approche, et ce au nez et à la barbe des Princes-Marchands de la cité, m'enivre plus encore que cette boisson. C'est ce qui légitime, à mon sens évidement, ce rapprochement peu conventionnel que je vous inflige là. Et de fait, quels espoirs ai-je vu en votre venue ? Que peut-on voir de plus que l'arrivée d'un personnage illustre, qu'il convient d'honorer à la hauteur de son autorité ? Il s'agit là évidement, de ce que vous répondront les seigneurs mercantiles de Thaar, qui ne sauront voir plus loin que leur museau alourdi d'ornements. Et ce que moi je vois en vous, Tebirahc, c'est ce que depuis quelques mois je cherche par dessus tout ; un trait d'union vers Elda. »







Dernière édition par Shynrae Irvin Sin'Do'Rah le Lun 12 Sep 2016 - 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tebirahc Zaurahel
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 964
Âge : 28
Date d'inscription : 07/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  859 ans
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   Jeu 1 Sep 2016 - 14:17

Lorsqu’il avait lancé cette partie, s’interrogeant sur la nature et les intentions du premier qui prendrait l’initiative de venir le trouver, il avait formulé bien des scénarios, mais c’est finalement le plus favorable qui semblait se dessiner.
Cette « Grise Sirène », à priori, satisfaisait une partie de ses attentes, restait à voir les choses se concrétiser. Il fallait savoir ce qui se trouvait derrière cette promesse et prendre la mesure des connaissances qu’elle pouvait apporter à celui qui préparait sa conquête.

« Il semble que nous recherchions la même chose. »

Inutile de préserver le suspens lorsque les intérêts communs semblaient si évident, le jeu continuait, néanmoins, mais le gain était garantie. Assuré désormais d’avoir un interlocuteur dont les motivations coïncidaient aux siennes, il lui fallait prendre la mesure de ce que la marchande pouvait lui proposer, tout en ayant à l’esprit qu’elle ne serait qu’une première pierre d’un édifice plus vaste.

« Vous souhaitez un trait d’union, je désire tendre la main à mes frères et sœurs doeben, initier la réunion de ce qui n’aurait jamais dû être aussi séparé. » Il n’était pas le premier à formuler ce vœu, mais combien de ces prédécesseurs n’avaient pas à l’esprit de convertir par la force ces semblables étrangers à la manière et à la culture eldéenne ?

« Mais que souhaitez-vous de cette passerelle, vous qui prétendez vous distinguer de ces supposés concurrents seulement intéressés par leurs propres profits ? Passez outre les opportunités commerciales que vous voulez créer et saisir pour l’instant... Vos prétentions vous conduisent plus loin que cela, aussi suis-je curieux, que voyez-vous au-delà de cet espoir que vous nourrissez ? » Son attitude était à mi-chemin entre la curiosité intéressée et franche et le défi. Il n’aimait pas les discours et les prétentions creuses, invoquant une différence qui, bien souvent, n’était supporté que par l’air portant les mots qui les composaient. Pourtant, il voulait croire qu’il y avait réellement quelque chose, et qu’il avait sous les yeux une future collaboratrice.
Revenir en haut Aller en bas
Shynrae Irvin Sin'Do'Rah
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Âge : 25
Date d'inscription : 22/03/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   Mar 6 Sep 2016 - 3:14








Sa réponse la fit sourire à pleines dents. Un tel constat était peu aisé à dissimuler, et son contentement – tout à fait sincère – méritait d'être exprimé. Si l'implication apparente du Puysard ne laissait place à aucun doute, la démarche avait de quoi la surprendre, du moins, l'interpeller. Son comparse Haut-Prêtre, avait opté pour attitude inverse, visant à rapprocher la Doeb Lodias d'Elda. Ce que lui proposait Tebirahc, c'était plutôt son désir de joindre lui-même l'Ithri'Vaan, rassembler les pièces d'un puzzle éclaté. Shynrae faisait partie de ces sombres trop peu impactés par les contrecoups du Voile sur le IV Ost et son rayonnement Vaanis. Du temps de leur suprématie sur l'ancien territoire Nisétien, elle n'avait guère eu à subir leur joug, de part son sang plus que toléré et la modeste étendue de son opposition. Le déclin de l'influence des despotes n'avait guère eu d'incidence sur son quotidien, aujourd'hui seulement, au regard de ses nouveaux projets, elle en revenait à regretter leurs pertes.
« Vous êtes... Un Eldéen particulier, Tebirahc. » Lui avoua la Sirène, ne pouvant retenir ces mots. « Vos intentions d’œuvrer là où nos frères et sœurs se complaisent à cracher avec virulence … C'est bien la première fois qu'un Prima s’intéresse au sort des Drows provinciaux. Je ne puis que me réjouir de telles visées. »
Tout ceci lui avait échappé, si de prime abord elle s'était sentie attaquée quant à sa condition, c'était purement sans fondements, simple réaction de riposte instinctive, dictée par de primaires appréhensions. La Grise le sentait pendu à ses lèvres. Pourtant sa question se révélait ardue, piégeuse. Cela poussait à la croisée des deux natures qui la tisonnaient ; son actuel statut de Maîtresse Marchande Doeben, dont elle chérissait l'accomplissement, et sa profonde envie de déployer son lignage Daedhel. Elle distilla posément ses propos.
« Je ne prétendrais rien, du moins, de mon propre chef. Je laisse à d'autres la satisfaction de juger ma valeur. Les Princes-Marchands me sont autant de concurrents ,comme vous dites, que de partenaires, contre mon gré ou sous ma volonté ils me sont liés. Vous connaissez certainement ce qui a pris le relais de l'Ost sur ces terres contestées … De fait je ne pourrais vous assurer avec droiture ne pas lorgner du coin de l’œil les conjonctures mercantiles de vos desseins, il en va très certainement de ma nature de marchande. Quoi que vous en pensiez, quels que soient vos réels buts, vous avez besoin de jalons sur ce domaine-ci.
Cependant, et encore une fois pour ne rien vous cacher, vous avez vu juste. Bien que je ne m'attendais point à être aussi … limpide quant à mes ambitions. Oui, mes prétentions me mènent à un achèvement disons, personnel, de renouer avec ce sang originel dont on m'a privé. Votre présence ici me suggère que le vent s'apprête à tourner, que les girouettes vont sous peu s'affoler. Ai-je tord, Tebirahc ? Vous n'êtes en rien un hasard en ces lieux.
 »
La bouteille vint poursuivre sa boucle jusque sa hauteur. Portant une nouvelle fois le bec de verre à sa bouche, quelques ultimes gouttes lui titillèrent la gorge, les hommes du Feu d'Uriz l'avaient presque entièrement sifflée.








Dernière édition par Shynrae Irvin Sin'Do'Rah le Lun 12 Sep 2016 - 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tebirahc Zaurahel
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 964
Âge : 28
Date d'inscription : 07/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  859 ans
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   Lun 12 Sep 2016 - 11:31

« Le hasard n’est qu’une intention hors de notre portée. » Tout avait un sens, une raison… Que cela vienne des mortels ou des dieux, si une chose arrivait, c’est que quelque part, un ou plusieurs êtres avaient, par leurs volontés, mis en branle des forces qui les dépassaient même probablement. En l’état, il introduisait simplement la confirmation de ce qu’elle savait déjà… Il n’était pas là par hasard, il avait des plans, dont au moins une partie concernait l’Ithri’Vaan et les Doeben.

« Ai-je seulement exigé que vous oubliez vos intentions mercantiles ? Elles vont de soi, vous êtes une marchande. » Ca n’était pas une insulte, pas davantage une intention de la rabaisser, c’était prononcer comme une évidence. Et non, il n’avait rien exigé de tel… Simplement qu’on les mette de côté pour un instant. « Mais ce sont vos mots qui ont suggéré qu’il y avait davantage, votre prétention qui laissait entendre que vos semblables ne verraient pas plus loin que l’intérêt mercantile, mais pas vous. Je souhaitais écarter l’évidence et saisir ce qui se trouvait derrière. » Il n’était d’ailleurs pas totalement convaincu ou tout du moins satisfait de la réponse qu’elle y offrit. Mais c’était un début… Un début encourageant.

« Et vous avez tout à fait raison, quelques soient mes intentions, j’ai besoin de jalons, ou plutôt d’associés localement. » Le terme avait son importance, le sens n’était pas le même, ce qu’il semblait promettre à la marchande était bien différent. Bien que dans son esprit, il était peut-être plus valorisant que ce qu’il entendait créer.

« Pour autant, vous savez également avoir totalement tort. » C’était prononcé comme une introduction critique, une réprimande… Mais il savait que les mots qui suivraient, elle ne les attendait pas. « Renouer avec le sang originel, comme vous dites, dont vous avez été privé… » Voilà ce qu’il avait dans son collimateur, ces mots, cette considération. « En cela, félicitez-vous, vous êtes autant dans l’erreur que ceux avec qui vous voulez renouer. » Mais au vue de la manière dont il prononçait ces mots, il n’y avait en vérité aucune fierté à avoir. « Mais comment espérer qu’on vous considère pour ce que vous-même n’admettez pas ? Vous êtes une daedhel, et vous êtes celle qui vous a privé de cette vérité en nourrissant ces pensées, en laissant les eldéens prétendre le contraire. Là est votre erreur, là est votre faiblesse… » Il était volontairement dur, mais il n’y avait aucun plaisir dans sa manœuvre, seulement un préambule. « Vous aurez à l’affirmer, vous aurez à l’imposer à l’esprit de vos frères et sœurs eldéens, non à vous aplatir et à subir jusqu’à ce qu’ils daignent y consentir, si vous souhaitez réellement établir des relations avec, à moins que la soumission ne soit votre vœu. »
Ces mots étaient quelque part pour tous les doeben, une mise en rodage des mots qu’il tiendrait à ceux qu’il croiserait.

« Aussi, si je peux vous donner un conseil gratuit… Résister, ne leur céder rien, ne vous conformez pas à leurs manières que si vous pensez en tirer un profit personnel, non pour les contenter. Être doeben, pour tout ce que cela implique, n’est pas une erreur, ni même la preuve d’une quelconque infériorité, pourtant, ils l’affirmeront, ils insisteront. Mais si vous ne pliez pas, si vous ne leur offrez pas la satisfaction de vous travestir, alors vous aurez fait la preuve de votre force… Ils le reconnaîtront, et le respecteront, car telle est la manière des eldéens. »

Ces derniers mots avaient cessé d’être une réprimande, c’était un encouragement, l’expression d’un souhait, la chose pouvait d’ailleurs paraître curieuse venant de celui qui, un instant plus tôt voulait réunir les deux populations.

« Mais finalement, vous avez raison… Les vents vont s’agiter vers l’Est, et souffleront jusqu’au cœur du Puy. »

A ces mots, il adressa un sourire énigmatique, mais ses yeux dorés exprimaient quelque chose de bien plus clair… Le Feu d’Uriz serait le porteur de tempête.

Revenir en haut Aller en bas
Shynrae Irvin Sin'Do'Rah
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Âge : 25
Date d'inscription : 22/03/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   Mar 20 Sep 2016 - 6:39








Était-ce Uriz lui-même qui accordait à son flambant émissaire ces dons d'éloquence ? Cette adresse de répartie, l'habileté à faire délier la langue à quiconque se faisait cueillir par les propos du noble sombre ou la doucereuse justesse de sa proposition germait-elle fertilement dans l'esprit d'une Shynrae envoûtée ? C'est que le malin savait exprimer ses intentions, aussi clairement qu'il laissait assez d’inconnues pour que l'on crève d'envie d'en apprendre toujours plus. « J'entends bien. » Répliqua t-elle avant qu'il ne la flatte en retour.
Pour mieux la surprendre ensuite.
Où voulait-il en venir avec ces remontrances ? Rien au monde n'aurait pu l'alerter sur la réaction du Prima, à qui la Sirène venait de se confier sur des projets jusqu'alors livrés aux oreilles de son ami Velkyn. Était-ce à lui que Tebirahc faisait référence ? De quelles erreurs parlait-il ? Cela était évidement crétin que de songer à ce que tous les Puysards partagent un même avis, ils représentaient eux aussi une myriade de comportements, de pensées. Néanmoins jamais la grisonne n'aurait imaginé entendre de tels mots. Le reste du discours de l'Obok Senger acheva de lever le voile sur le fond de son opinion.
« Non en aucun cas non.... » S'esclaffa la noirelfe, sans retenue, à l'évocation d'une éventuelle soumission. Si elle comptait se rendre au Puy pour négocier, c'était autant pour affirmer ce qu'elle était et lier ses origines à son existence actuelle. Le feu d'Uriz semblait saisir cela, toute l'ambivalence de ses prétentions, la dualité de ses désirs, et s'il le comprenait, mieux il le respectait.
« Me faire respecter des Eldéens … oui ... » Elle se répétait les avertissements du Prima comme une litanie à retenir, des préceptes à ne surtout jamais perdre de vue. S'ils résultaient d'un certain bon sens, on lui avait admonesté d'autres allant en des directions bien moins ...libres.
« Vos suggestions ne resteront pas vaines, Tebirahc. » Finit par dire Shynrae, comme après avoir retrouvé la pleine attention de leur entrevue.
« Je n'aurais songé entendre de mon vivant une telle oraison. Moi qui me tenait prête à affronter les railleries et autres indignités de ceux que les circonstances ont favorisé par leur lieu de naissance … Oui, je garderai la tête haute devant ces frères qui me prendront encore pour une cousine parvenue et illégitime. Feu d'Uriz, je me répète probablement mais vous êtes différent, ce dans une mesure que je ne peux qu'admirer. Est-ce vos projets qui vous poussent à rallier ceux dont le sang coule sombre ? Ou votre passé d'ouverture sur le monde qui vous recentre sur les vrais enjeux de notre peuple. J'ai rencontré d'autres Drows, Tebirahc, tristement peu j'en conviens, et aucun ne m'a fait sentir partie aussi intégrante de cette immense famille des elfes obscurs. J'ai le sentiment de vous rencontrer à la croisée des chemins, si je vous ai confessé la teneur de mes aspirations, qu'en est-il est vôtres ? Et surtout, comme puis-je vous être utile ? »






Revenir en haut Aller en bas
Tebirahc Zaurahel
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 964
Âge : 28
Date d'inscription : 07/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  859 ans
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   Lun 17 Oct 2016 - 4:12

« Mon père n'a jamais suggéré la supériorité de ma naissance... Ce que les autres considèrent acquis par naissance, se réclamant d'une supériorité offerte par les dieux, s'y rattachant, s'en contentant... Cette supériorité, j'ai eu à la façonner par moi-même, gravir des échelons qu'il a rendu plus éprouvant pour moi que pour quiconque. C'était ce traitement plus dur, cette exigence plus grande encore, son présent, l'avantage que m'a offert ma naissance... Au-delà de l'éducation que j'ai reçu, évidemment.»

Il y avait là un début d'explication... Bien que la réalité soit autrement plus complexe. Mais il n'était pas dans sa nature de sous-estimer par défaut. Il était de ceux qui avait gagné le droit de prendre de la hauteur... Il était de la race des conquérants, non des héritiers. Et c'est de conquêtes que serait encore fait son avenir.

« Ce que vous possédez, vous ne le devez pas à votre naissance mais à vous-même, de nombreux eldéens y verront une tare, j'y vois un mérite, une source de fierté et de force. »

C'était une vision des choses peu courante, il le savait, mais c'était là les fondations du Premier Ost, de la famille Zaurahel. Aussi n'hésitait-il pas à mettre dans une même catégorie les succès de ces drows qui, en Ithri'Vaan, réussir à se faire un nom sans se reposer sur leurs origines, et les siens.

« C'est une part de la réponse... Mes projets, la vision que je veux voir se réaliser ne sont pas non plus étrangers. Sans elle, j'aurais pu me contenter de vous tolérer, mais je veux davantage, et pour cela, il me faut rassembler notre peuple. »

Il aurait pu se contenter d'une part ou de l'autre, mais c'était là se montrer... raisonnable. Il l'avait été plusieurs siècles durant lesquels il s'était finalement « contenté » du Premier Ost, tolérant toutes sortes de choses sur un trône qu'il considérait lui revenir. Aujourd'hui, il ne refrénerait plus son appétit... Aujourd'hui il désirait ce trône et davantage, aujourd'hui, il voyait plus grand.

« J'aspire à lui offrir une nouvelle vision, un nouvel avenir à bâtir. »

Ce dont, à son sens, les drows manquaient cruellement... Et toutes les guerres dont on pouvait rêver ne constituaient pas pour lui la moindre perspective réjouissante.

« Quant à ce que tu peux m'apporter... Rien, sinon peut-être partager ces mots avec ceux de tes connaissances ayant à cœur un souhait similaire, qu'une fois le moment venu, j'ai déjà autour de moi des soutiens pour m'assister dans ma tâche. » Il n'avait rien prévu, en l'état. Cette rencontre n'était que le fruit d'une partie de pêche dont il jouait l'appât. Il avait voulu rencontrer une personne influente et locale, pour établir un premier contact, se trouver un potentiel intermédiaire, un porte-parole pour la suite. Et c'est ce qu'il semblait avoir trouvé, si l'avenir confirmait certaines choses. « Je vois un empire d'influence, non de simple domination, et la nécessité de représentants de l'autorité d'Elda dans ces provinces, œuvrant à la prospérité des Daedhels. »

Le mot était lâché, bien que la place que se donnait le Prima Sanguis demeurait encore tût, même si la chose devenait évidente. Mais il voulait surtout suggérer le prix qu'il pouvait y avoir au bout du chemin, et qui n'avait rien d'une promesse en l'air. Il aurait besoin de représentants de son autorité, si loin du trône, et les marchands, par leurs relations et leurs réseaux, représentaient une aubaine dont il ne pouvait se priver, d'autant qu'ils étaient déjà bien implantés... Il offrirait à ces derniers le poids nécessaire pour que leurs voix comptent.
Revenir en haut Aller en bas
Shynrae Irvin Sin'Do'Rah
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Âge : 25
Date d'inscription : 22/03/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   Mar 18 Oct 2016 - 4:09








« Vous parlez des Primas Sanguis, n'est ce pas ? C'est encore autre chose, en effet. Déjà que l'on méjuge mon ascendance provinciale alors que dire de ceux qui se placent au dessus des Daedhels ... » Répondit-elle sur la même corde de sagesse que son interlocuteur qui lui énonçait des vérités qu'elle partageait dans sa chair étrangère. « Dans un domaine différent et dans une mesure moins grandiose que vous, Tebirahc, j'ai effectivement tourné les événements à mon avantage. »
Encore une fois, rares étaient ceux qui assumaient ces propos. Si Velkyn lui avait bien dépeint ces idéaux de mérite, valeurs même d'une facette de leur culte, la sève conservait cette prime et écœurante reconnaissance. Qu'ils médisaient tous deux.

Ainsi les prétentions du Feu d'Uriz concernaient sa terre natale d'Ithri'Vaan... Qui une nouvelle fois se voyait devenir le centre d'intérêt d'obscurs desseins. Sous couvert d'autres perceptions, d'un avenir différent de ce qui avait déjà existé. Fadaises que cette prédiction. Pour les Puysards, peut-être que ce serait quelque chose de novateur, de pionner, mais pour les autres … L'envie semblait là, de fédérer tous ceux embrassant leur sombre engeance sous même étendard, unifié comme un seul peuple, mais cela restait – pour son plus grand malheur – une philosophie que trop peu de leurs congénères épouseraient sans s'y opposer. Pis, l'Eldéen lui concédait qu'elle n'aurait nul rôle à jouer dans ce projet de reconquête ! De façon inavouée, qu'à part son sang et ses racines, son influence deviendrait aussi caduque que celle du plus méprisable mortel. Ceci du moins, était ce qu'elle tirait de la confesse, et cela n'allait guère en le sens de ses ambitions qui prenaient de plus en plus leur essor, alors que la Grise s'immergeait petit à petit le corps dans le bain aux squales. Un prédateur jusqu'alors insoupçonné – dont elle ne connaissait d'ailleurs la réelle influence - venait de donner un coup de coude voulu hasardeux sur l'échiquier placide de la région Vaanis. Il lui fallait désormais ajuster judicieusement ses pions.

« Si je partage vos désirs d'ouverture, c'est que de façon plus empirique, au regard de ma condition, je compte bientôt me rendre au Puy pour initier la genèse d'une route commerciale, afin de proposer à nos semblables la teneur de ma production, jusqu'alors contraintes aux frontières d'Estrevent. Si l'on m'a déjà assuré de quelque soutiens, il serait inopportun de se passer d'un appui de poids supplémentaire. » Dévoila t-elle à son tour, lui livrant l'exact fond de sa pensée.




Revenir en haut Aller en bas
Tebirahc Zaurahel
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 964
Âge : 28
Date d'inscription : 07/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  859 ans
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   Dim 23 Oct 2016 - 1:09

« Pas seulement des Prima Sanguis, non... Nous ne représentons qu'une poignée dans une foule immense. » Une poignée en voie de disparition depuis des siècles, condamnée depuis la mort du premier souverain d'Elda, des guerres internes qu'elle causa jusqu'au sacrifice d'Elda Men'Arohel. L'extinction de ce qu'on désignait comme un « Sang Pur » était une évidence, au profit d'éventuels bâtards ou de parvenus qui, depuis longtemps maintenant s'empressaient de prendre la place des puissants disparus dans les plus profondes strates du Puy d'Elda.

Là-dessus, Tebirahc témoignait, comme déjà précédemment, d'un certain regard critique de ses semblables, dont il se détachait, à tort ou à raison.

« On mesure la réelle réussite qu'à l'ombre des ambitions qui ont motivé nos actions, ne crois-tu pas ? En cela, je baigne encore autant que tois dans l'ombre de mes aspirations. » L'idée n'était pas nécessairement de se réduire, mais plutôt d'encourager la marchande à poursuivre. Elle ne manquait ni d'ambition, ni de confiance, mais elle semblait se réduire face à lui. Pourtant, ici, à Thaar, elle possédait assurément plus d'influence que lui...

Il sentit un blocage suite à ces derniers mots, une distance qu'il s'était pourtant efforcée de réduire. Avait-il gaffé ? Il n'écouta plus que d'une oreille ce qui suivait, la chose sonnant comme une évidence, bien qu'à présent, sa curiosité tendait à vouloir connaître ses soutiens déjà acquis. De l'autre, il se réécouta lui-même, et bien vite, la faute lui sauta aux yeux. Un infime oubli, trois mots faisant toute la différence, fracassant du même coup la suggestion qu'il avait ensuite fait.

Il ferma les yeux, soupira, marmonnant un reproche qu'il semblait se faire à lui-même avant de reporter ses yeux dorées sur la marchande. Nul n'est infaillible, n'est-ce pas ?

« Pardonnes ma maladresse... Trois petits mots clairs dans l'esprit mais se refusant à dépasser mes lèvres, et voilà mes intentions bien mal exprimées. » Inutile d'aller plus loin dans la confusion, et à lui désormais de préciser sa véritable pensée. « Je n'attends rien de toi pour le moment, » et il insista fortement sur ces trois mots de la discorde. « je ne suis venu que pour tâter le terrain, établir un premier contact. D'ici quelques ennéades, j'aurais une vision d'ensemble plus claire, ça n'est qu'à ce moment là que les choses commenceront à se mettre en branle. » Il abordait tout cela comme il abordait une bataille... L'information était au cœur de ses préoccupations, elle lui épargnerait la dimension fâcheuse de la précipitation et de l'improvisation, bien mauvaises conseillères. « Mais tôt ou tard, tu auras un rôle à jouer, et sa nature ne dépendra que de toi. Comme je l'ai dis, je vois un empire d'influence dont l'autorité sera assurée par des représentants, et ici, en Ithri'Vaan, le pouvoir est entre les mains des marchands. » Il fallait qu'il reprécise sa suggestion qui n'avait forcément pas eu l'impact voulu précédemment.

« Quant à ton projet, tu as évidemment mon soutien. » Il n'avait pas besoin de mettre de condition à ce dernier, cela servait ses propres projets, et il espérait que la possibilité qu'il offrait juste avant ne lui assure davantage de... loyauté qu'envers l'un de ces autres soutiens, dont il voulait en savoir plus, d'ailleurs. « Mais puis-je savoir qui sont ces soutiens ? » Il n'y avait, pour l'heure, que de la curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Shynrae Irvin Sin'Do'Rah
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Âge : 25
Date d'inscription : 22/03/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   Jeu 27 Oct 2016 - 9:02








Ah.
Si la tentative était timide, Tebirahc ne serait point celui qui éclaircirait sa lanterne à ce sujet. Bien que précisant un peu plus son savoir en la matière, la Grise ne tirerai guère de cette entrevue une définition satisfaisante et complète de cette caste distincte. Ce n'était d'ailleurs son dessein initial, celui ayant motivé sa venue, dessein prenant de plus en plus de contenance alors que leur discussion avançait.
« Point de haut-fait sans grande idée. » Ponctua Shynrae en acquiesçant les principes qu'il avait énoncé. « Et d'aussi grandes intentions que celles dont tu m'a fait part méritent … le champ nécessaire pour croître. »
D'ordinaire, l'Ondine ne se serait permis ce tutoiement familier, seyant pourtant si bien au ton donné à l'entretien. Tous deux avaient livré ses intentions brutes, chacun étant désormais au courant des visées de l'autre. Sa réplique était sincère, sa façon à elle de reformuler sa méprise et trop vive compréhension l'ayant poussé à prendre de la distance avec ce semblable qui contrairement à nombre d'autres lui tendait une main sincère et intéressée. Qu'elle ne pouvait décemment saisir de suite. La logique de son entreprise était imparable, et plutôt que lui reprocher la maladresse de sa formulation, la noirelfe aurait pu réfléchir à deux fois avant d’instinctivement se braquer. Un instant même elle se sentit bien sotte de pousser un tel être à lui réclamer des excuses....
« Comme en affaires, c'est une probante façon de procéder. » Ajouta t-elle à ces doux mots qui achevait d'ôter sa précédente et irritante peine. « Je n'ai plus qu'à guetter la genèse de tes propos, Ust’Chath. Ou peut-être ..., maintenant que nous avons fait connaissance, sauras-tu qui avertir... Tu n'aura point prêché en de sourdes oreilles, en tous les cas. »

La Doeben ne put réprimer le large sourire qui lui enflamma les joues. Le Feu d'Uriz lui même convenait de son appui envers son projet, qui se voyait accorder des augures toujours plus tangibles et avantageuses. Que pouvait-elle encore espérer de plus ? Qui pourrait donc s'opposer à son ambition maintenant qu'elle avait patiemment semé les graines de cette idée fertile ? Voilà qu'en son interlocuteur elle voyait celui qui achèverait cette volonté de convergence.
« J'ai initié tout ceci aux côtés d'un comparse aux valeurs proches des tiennes … En la personne du Haut-Prêtre d'Uriz, Velkyn Xaran. Nous nous sommes rencontrés un peu de la même façon que nous l'avons fait là, sauf que lui n'avait guère de prétentions à me soumettre avant que j'en vienne à mes propres objectifs. Nous devrions rejoindre Elda, quand il reviendra du front, bien que présentement je n'ai peu de nouvelles de lui. Pour ne pas dire, aucune. »
Se référer ainsi à son camarade, et les sensiblement similaires teneurs de leur approche, ne faisaient qu'accentuer sa hâte de voir se mettre en place en prendre forme les plan du Général. Tant qu'elle conservait ce qu'elle avait déjà, Shynrae se voyait tout à fait soutenir en retour un de ses semblable.





Revenir en haut Aller en bas
Tebirahc Zaurahel
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 964
Âge : 28
Date d'inscription : 07/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  859 ans
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   Mar 1 Nov 2016 - 1:29

« Il est difficile de prédire la manière, mais tu sauras lorsque je cesserais de me concentrer à l'Est et porterais mon attention ici. Dans tous les cas, tu posséderas un coup d'avance sur la plupart de tes rivaux, et l'opportunité d'en tirer les fruits. » Il l'offrirait à d'autres, ayant encore besoin d'obtenir quelques... atouts pour la « guerre » qu'il livrerait aux princes-marchand.
Du reste, c'est le scepticisme et une pointe de surprise qui accueillit la révélation qu'elle lui fit. Surprise car beaucoup de noms auraient pu supporter l'entreprise qu'elle nourrissait, mais il n'attendait pas celui-ci. Le Haut-Prêtre avait-il toujours à l'esprit son projet de reconquête nisétienne ? Dans tous les cas, il n'avait pas semblé afficher de prétentions semblables aux siennes, mais à vrai dire, il ne devait pas avoir affiché grand chose.
Pour qu'il soit apparu avec des valeurs proches des siennes, il avait dû se présenter de façon particulière, car il était évident qu'ils étaient, dans de nombreux sujets très différents.

« Des valeurs proches, dis-tu... » Ça n'était même pas une question, juste l'expression de sa propre... surprise. Qu'importe le jour sous lequel il s'était présenté, quelque part, ce sentiment était une bonne chose... La doeben prendrait, à mesure qu'elle découvrirait l'homme, la nature véritable de la supposée incarnation d'une pulsion destructrice, et de la déception qu'il imaginait et espérait venir se dégagerait son propre avantage.
Mais tout de même, pour avoir été confronté à l'homme, pour en avoir découvert la véritable facette, la chose avait presque de quoi être insultante pour lui-même tant un fossé séparait les deux drows.

Velkyn avait assurément des qualités que le Senger respectait, qui l'honorait. Mais au-delà de ces considérations communes qui les faisait appartenir, l'un et l'autre, à la Voie du Guerrier, il se trouvait un fossé immense entre les deux. Il considérait le Haut-Prêtre comme un fanatique, et doutant de la vérité des voix qu'il entendait – ne remettant nullement en cause leur existence, seulement leurs origines – s'en méfiait d'autant plus qu'il était convaincu d'être une Volonté d'Uriz et s'était trouvé des adeptes pour le suivre dans son vœu destructeur. On avait vu, avec le Haut-Prêtre de Kiel où mène le fanatisme aveugle, la rage lorsqu'elle n'était pas tout au moins orienté par la raison.  
Son regard aurait probablement été différent si il avait eu le sentiment qu'il stimulait la rage des adeptes en gardant sa propre tête sur les épaules, qu'il était véritablement maître de la situation, mais il était le premier atteint par cette ivresse que seule la violence pouvait alimenter.

Quelque part, l'absence de prétentions du Haut-Prêtre ne le surprenait pas... Il doutait même que le Haut-Prêtre ait jamais, de lui-même, cherché à le devenir, en vérité. Il se laissait porter par sa rage, n'aspirait finalement qu'à la contenter dans la guerre au nom de la ferveur et d'une supposée volonté divine... Tel un drogué, le fanatique court après le conflit sans que ce dernier n'ait besoin d'être inscrit dans une construction plus vaste...
Et si on pouvait trouver un sens et une utilité à de telles addictions, qu'elle conférait un avantage non-négligeable sur un champ de bataille, la voir posséder une telle influence demeurait dangereux.

« Mais il y a encore de la déception... Qu'espérais-tu obtenir.. . » Il prit quelques secondes où il s'interrompit, essayant de se faire le fil des échanges, cherchant à comprendre ce qui avait pu y amener.. « en glissant sur les Prima Sanguis ? » La chose était apparue soudainement, mais lui-même ne considérant pas la chose plus importante que cela, n'ayant aucune véritable influence sur ses propos, il avait évacué cela. Dans tous les cas, il n'y avait là encore aucune hostilité, voulait-elle simplement savoir si tel ou tel comportement était propre à cette caste particulière ou bien voulait-elle s'instruire davantage à ce sujet... Elle était seule à même de le lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Shynrae Irvin Sin'Do'Rah
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Âge : 25
Date d'inscription : 22/03/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   Lun 14 Nov 2016 - 1:47








Elle ne s'était pas attendue à le surprendre, en répondant innocemment à l'interrogation du Prima, ni éveiller ce drôle de regard et de réaction. Si leurs intentions n'avaient, jusqu'alors, cessé de converger ,Shynrae ne pouvait que remarquer que cette déclaration avait quelque peu refroidi l'étincelle du Feu. La noirelfe sentit le malaise poindre, mais n'y prêta pas trop attention. Les dissensions qui pouvaient exister au sein des hautes sphères d'Elda n'avait pas encore de quoi l'intéresser, du moins, l'inquiéter. Que deux serviteurs d'Uriz ne s'entendent guère ne l'étonnait même pas en fait, il était compréhensible qu'ils ne partagent la même vision du Démiurge, et que leurs divergences d'opinion scellent une mésentente certainement notoire. Dont la Doeben n'avait idée. Le Daedhel dévia sur un propos troublant dont elle ne comprenait les fondements.
« Glisser sur les Primas Sanguis … ? » Répétait-elle pour s'approprier l'allégation. «  Je … heu.. Non. C'est à dire que …. J'ai peur de ne pas comprendre. Mes intentions sont nullement de glisser sur qui que ce soit, au contraire, d'être profitable à mes pairs du Puy, par des moyens qu'eux même délaissent ou n'exploitent pas. Je sais que cela ne sera pas aisé, que j'aurais du mal à faire accepter mes origines, ma différence, à être prise au sérieux ainsi qu'à ma juste valeur. Cela sera ardu, oui. C'est aussi pour cela que j'ai désiré m'entourer de voix de poids pouvant colporter ces dires, et les rendre crédibles. En l’occurrence, la tienne notamment. »
De tout ce qu'elle désirait, empiéter sur autrui ne faisait nullement partie de ses perspectives. Au contraire. Peut-être l'avait-elle mal exprimé, ou alors n'avait-elle point convenablement interprété la considération du sombre.
La panthère se frottait vigoureusement contre ses guibolles tremblotantes, son impatience témoignait de l'imminente issue de cet enrichissant entretien, alors qu'une froide nuit Vaanis de plus s'étirait sur le dais du monde. Il ne lui en tiendrait guère rigueur, après tout, ils avaient fait le tour du sujet et ine fine chacun avait pu jauger l'auxiliaire que l'autre pouvait lui apporter. Ils pourraient même chacun s'estimer satisfait, le temps serait alors leur nouvel allié.
« Non pas lassée de ta compagnie, Tebirahc. » Reprit la Sirène en apaisant sa bête de quelques caresses. « Mais je pense avoir à présent besoin de mûrir toutes ces révélations. C'est que … En venant à toi, je ne m'attendais à récolter autre que ce que je m'apprêtais à te demander. J'ai d'autant plus apprécié notre échange, que tu avais de ton côté des requêtes à faire valoir. Les besognes unilatérales ne sont salutaires à personne. Nous nous reverrons, Ust’Chath, quand ton regard se concentrera ici. Et j'attendrais ton heure. » Elle se ramassa en une difficile courbette, sifflant Nyx qui vagabondait déjà, puis quittant les docks pour disparaître dans l'obscurité grandissante.




[Fin]




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Où on se cherche de nouveaux associés [Shyn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2 joueurs nouveaux sur montréal cherchent du RPG
» cherche skinneur
» Cherche un échappement akrapovich pour RMZ 450 2009
» Grosse bébête poilue cherche...
» GYPSIE BICHONNE DE 10 ANS (95) URGENT CHERCHE ADOPTANT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: