AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Zurthans (Terres stériles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sapientia
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Les Zurthans (Terres stériles)   Mar 23 Aoû 2016 - 15:28



Peuples Zurthans
Des tribus nomades aux civilisations ancestrales

Les Zurthans, si souvent rassemblés sous une seule appellation par les autres civilisations est en réalité un ensemble d'ethnies autochtones des Terres Stériles, souvent nomades, principalement localisées dans le Désert du Zurthan, disposants de différents dialectes spécifiques sur le fond d'une langue de troc commune. La plupart des tribus Zurthan sillonnent le désert de point d'eau en point d'eau, et vivent du troc. Il existe toutefois quelques tribus sédentarisées.

Relation avec le Puy d'Elda
Les peuplades du Zurthan sont partiellement protégées des Drows par la densité de la zone désertique qui les séparent du Puy d'Elda. Un grand désert de regs s'étend effectivement jusqu'au territoire de la Faille, et comporte en son milieu une zone d'accumulation de sable formant une mer d'ergs.
Cela ne dissuade pas pour autant les Drows de pratiquer des escarmouches sur les zones frontalières, voir au-delà afin de s'approprier des esclaves... ou du gibier moins conventionnel qu'autour du volcan.


Description des différentes ethnies Zurthan



Le terme Fellyadah est utilisé par les Péninsulaires et les gens d'Ithrii'Vaan pour désigner un ensemble de peuplades nomades occupant la partie occidentale et centrale du Zurthan et vivants dans des tribus d'une quinzaine à une trentaine d'individus.
Caractérisés la plupart du temps par un système de parenté patrilinéaire patrilocal, les Fellyadah sont endogames, et pratiquent l'échange généralisé entre les famille appartenant à la même tribu. Les Fellyadah sont constamment dans une situation de survie et migrent régulièrement à cause de l'avancée des steppes arides. Bien qu'il leur arrive d'user du pillage à l'encontre d'autres tribus nomades, voir sédentaires, la base de leur économie repose sur une économie de subsistance et sur le commerce inter-tribale.
    • Physique : peau d'ébène, grands, robustes, cheveux noirs crépus, yeux noirs, tatouages tribaux
    • Civilisation : nomade
    • Niveau technologique : quelques objets métallique (pillage, matériaux récupérés), dressage de montures
    • État d'esprit : survivalistes, rusés, sournois, défensif, méfiants
    • Alliés : aucun
    • Ennemis : Hommes de Brââ (esclavagistes)
    • Points Forts : Bonne adaptation, connaissances expertes du milieu arido-désertique
    • Points Faibles : relations extérieurs (persécutés et réduits en esclavages par les drows et les hommes de Brââ, mal vu en ithri'Vaan à cause du pillage des caravanes nécessaire à leur survie)





Les Tamengasset regroupent une même ethnie occupant la chaîne collines du Rêts qui s'étend au nord du Zurthan.
Sédentaires, ils habitent dans de petites casbahs en terre cuite entourées de murets du même matériaux, et d'une démographie oscillant entre cinquante et cent individus. Toutes sont satrapies de la forteresse d'Agukrane implantée au sommet d'une colline.
Les Tamengasset prospèrent de l'agriculture et de l'élevage et exploitent des filons de cuivre et d'étain. Leurs caravanes sillonnent le désert et entretiennent un commerce privilégié avec la Principauté de Thaar.
    • Physique : peau mate, moyens, cheveux noirs bouclés, yeux gris
    • Civilisation : semi-nomade (villages fixes + caravanes)
    • Niveau technologique : maîtrise de la métallurgie du bronze, architecture en terre cuite, dressage de montures
    • État d'esprit : Pacifiste, Loyaux, Méfiants
    • Alliés : Principautés de Thaar (commerce)
    • Ennemis : Aucun
    • Points Forts : Défense facilité par le terrain, camouflage, société en développement
    • Points Faibles : Attaques Drows régulière




Les Hommes de Brââ sont une société agro-pastorale, monarchique sous l'égide d'une reine, installée dans la palmerai le long du fleuve Brââ se jetant dans la Mer Oelienne.
Originaire du Nord-Est du Zurthan, les Réthules se sont récemment implantés le long de la palmerai après y avoir brutalement chassé les Massabonds désormais reclus dans leur retraite au Sud-Ouest.
Conquérant et ambitieux, les Hommes du Brââ mènent des expéditions régulières dans le désert, à la recherche d'esclaves à revendre aux Drows avec lesquels ils entretiennent une relation neutre.
Ils vivent dans des structures en obsidienne, acquis du commerce avec les Drows, et disposent de bâtiments communautaires, tels de grands temples pyramidaux.
D'une structure socio-parentale bien codifiée, la verticalité hiérarchique de leur société assure une croissance économique exponentielle mais la croissance urbaine reste limité dans la palmerai pour des questions de sécurité.
    • Physique : peau ébène, moyens, cheveux noirs crepus, yeux bleus
    • Civilisation : sédentaires
    • Niveau technologique : métaux acquis via le commerce, dressage de montures, vêtements en tissu, irrigations prolifiques
    • État d'esprit : Expansionnistes, Agressifs, Honorables, Système de Caste
    • Alliés : Principautés de Thaar et Puy d'Elda (commerce d'huile, d'esclaves et escorte de caravanes mais ils n'aideront pas militairement)
    • Ennemis : Fellyadah (chassés pour l'esclavage), Massabonds (chassés de leur terre ancestrales)
    • Points Forts : Développement économique exponentiel lié à l'abondance des ressources et à la géographie.
    • Points Faibles : Ennemis nombreux à proximité





Depuis l'invasion des Rhétules, les Massabonds sont implantés au Sud-ouest du Zurthan dans la « Retraite de Kimbal », un agglutinement de campements sans cesse en mouvement pour éviter les attaques d'esclavagistes et harceler leurs voisins. ils sont installés à l'est du delta du Brââ, sur la cote et dans les terres, sous l'égide du Roi Jubha. Ces individus vivent dans des huttes en peau, d'une population oscillant entre trente et cinquante habitants par campement. Le campement-mère rassemble quant à lui prêt de quatre cent habitants et bouge bien plus lentement.
D'un système de parenté exogame bi-linéaire (l'appartenance clanique se transmet de mère en fils tandis que le nom se transmet de père en fils), les Massabonds sont aussi connus pour la robustesse de leurs guerriers, ainsi que la précision de leurs lanceurs de javelot. Tandis que les hommes excellent au corps à corps, les femmes sont de redoutables chasseresse, maniant aussi bien l'arc que le javelot sur le champs de bataille.
Leur connaissance avancée en magie chamanique et leur domestication des fauves fait également d'eux des adversaires craints dans le Sud.
Leur armée mixte est constamment mobilisée contre les raids Réthules aux « Steppes Chantantes », le nom donné au territoire les séparant de leur ennemis de l'Est, à travers lequel les rafales de vent produisent d'étranges mélodies.
    • Physique : peau café, robustes, cheveux noirs crépus, yeux sombres, portent des parures en perle peintes et glaise rouge sur le cou, le visage et la tête.
    • Civilisation : nomades
    • Niveau technologique : rudiments métallurgie, dressage des chevaux, maîtrise du cuir
    • État d'esprit : Loyaux, Agressifs, Méfiants, Égalitaristes
    • Alliés : Aucun
    • Ennemis : Hommes de Brââ (récupérer les terres ancestrales)
    • Points Forts : Guerrier robustes, Armée mixte, magie shamanique développée, domestication de félins, achat d'arme d'acier
    • Points Faibles : Assiégée par les Rhétules


Le Roi Jubhat




Originaires de l'Est du Zurthan, les disciples de la Secte de Qhot sont les derniers survivants d'une razzia Drow ayant conduit à l'extermination de leur ethnie d'origine : les Kirniites.
Reclus dans leur Mausolée creusé à l'intérieur du colline, au Nord-Est des Ruines de Nisétis, les adeptes guidés par un puissant sorcier y poursuivent leurs enseignements de la magie de la vie, animés par une idéologie millénariste mystérieuse.
Persuadés de la légitimité de leur cause, la principale activité de la Secte se limite à des activités de profanations de tombes, afin d'acheminer des ossements propices à leurs sombres projets. Les plus faibles mages s'occupent de pourvoir aux besoins de la secte en lançant des raids dans le désert ou en échangeant des reliques Nisetiennes avec des caravanes.
    • Physique : peau ébène, petits, cheveux rouges crépus, yeux verts
    • Civilisation : Semi-nomades
    • Niveau technologique : rudiments métallurgie, dressage de montures, maîtrise de toute sorte d'artisanat en argile, os, cuir et pierre
    • État d'esprit : Expansionniste vers l'Est, Sournois, Nécromanciens
    • Alliés : Aucun
    • Ennemis : Aucun
    • Points Forts : Magie de la vie, connaissance des ruines, pièges
    • Points Faibles : Inconnus


©Rédaction : Kamil
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Zurthans (Terres stériles)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est ce qu'on va s'ennuyer en Terres Immortelles...
» Carte des Terres du Milieu
» Annulation des sessions Terres Balafrées du 25 et 27 mai.
» Editions Icare : Les Terres Suspendues
» Partages de terres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: 
Contexte
 :: Les Factions :: Peuples Libres
-
Sauter vers: