-40%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de football Third Paris Saint-Germain – 2019/2020
54 € 90 €
Voir le deal

 

 Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn]

Aller en bas 
AuteurMessage
Macabre
Fossoyeur
Fossoyeur
Macabre

Nombre de messages : 348
Âge : 32
Date d'inscription : 06/01/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 153 ans (née en 863:X)
Niveau Magique : Arcaniste.
Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] Empty
MessageSujet: Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn]   Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] I_icon_minitimeJeu 27 Oct 2016 - 20:00

Elle était là, immobile dans ce couloir glacé. De nombreux regards se posaient sur elle. Des passants, bien sûr, mais surtout les gardes postés devant la porte. L'un d'eux avait été là la veille au soir et il n'aurait oublié la petite elfe pour rien au monde. Il se demandait d'ailleurs ce qu'elle pouvait bien être revenue faire. Au moins, elle ne se cachait plus et restait tranquille.
De nombreux regards se posaient sur elle mais elle n'y prêtait aucune attention. Le sien était tourné vers cette porte qui restait obstinément close. Elle espérait une ombre mouvante entre le bois et le pavé, un mouvement de la poignée, un toc-toc raisonnant depuis l'intérieur de la chambre. Mais rien...
Assise par terre, Macabre attendait. Elle serrait contre elle ses jambes repliées. Sa tête se posaient aléatoirement sur ses genoux ou le mur adjacent. Ses yeux ne pleuraient plus et elle avait retrouvé cette expression impassible, quoi que mêlée d'un brin de tristesse et de fatigue uniquement perceptibles par ceux qui la connaissaient déjà. Ses pieds avaient été pansés et, malgré ses ballerines, on distinguait les bandages qui les entouraient sur toute leur longueur. Certaines entailles étaient assez profondes mais elle n'avait pas mal. Enfin... Pas assez pour qu'elle y prête vraiment attention. Son seuil de tolérance à la douleur était si élevé...

Après sa discussion avec Fineldor, elle avait dormi. Un peu. Une heure ou deux, pas plus. Pour quelqu'un qui ne dort que quatre heures en temps normal, cela paraissait peut-être moins dramatique que ça ne l'était. Elle avait bien compris qu'utiliser la magie si près des appartements de Neraën n'était pas impossible mais restait très difficile. Elle se serait épuisée bien trop vite. Alors elle restait à la vue de tous, attendant désespérément d'avoir des nouvelles de son ami. On lui avait dit qu'il était malade, elle voulait le vérifier. Si c'était vrai, alors peut-être que ce que lui avait dit son protecteur était vrai aussi. Peut-être qu'il n'avait pas vraiment voulu la chasser, la rejeter. Ou peut-être qu'il avait eu une bonne raison qui lui échappait.
Elle se sentait mal mais elle ne culpabilisait pas d'avoir agit ainsi. Certes, elle ne savait pas anticiper les réactions des autres et n'imaginait même pas qu'elles existent. Lorsqu'elle posait une question, elle s'attendait juste à une réponse et pas à l'expression d'un sentiment telle que la surprise, l'indignation ou la colère. Macabre était loin d'être sotte ou malveillante mais elle vivait au milieu de gens qui ne pouvaient même pas concevoir qu'une personne comme elle puisse exister. Il leur était très difficile d'entrer dans sa tête pour suivre sa façon de penser et de voir le monde.

Un bruit sourd raisonna dans le couloir. Tirée de sa torpeur, Macabre tourna subitement la tête. Un étudiant avait fait tomber ses livres non loin d'elle. Tandis qu'il les ramassait, il vit la petite elfe et eut le sang glacé par ce visage angélique associé à ce regard dénué de toute émotion. Il prit deux de ses ouvrages, hésita un instant à prendre le troisième qui avait échoué à une longueur de bras à peine de l'impassible inconnue avant de finalement s'en saisir d'un geste rapide et de décamper aussi vite qu'il le pouvait.
Le regardant s'éloigner, Macabre réalisa... Elle se rappelait de tous ces regards qui se posaient sur elle... Elle. L'inconnue des terres lointaines. Celle venue du Puy. Celle qui parle drow mais ne comprend pas l'elfe. Celle qui joue avec les ombres. Celle qui n'a pas de cœur et qui vous paralyse d'un simple regard... Tout cela, elle ne s'en rendait pas compte, bien sûr. Elle commençait simplement à distinguer ce que l'on disait avec les yeux. Elle avait vu ces regards. Elle ne les comprenait pas. Pas hier. Mais aujourd'hui, elle pouvait résumer ce qu'ils disaient en un mot : étrangère. Elle avait soudain l'impression de ne pas être comme ceux qui l'entouraient, de ne pas être à sa place parmi eux.

Tandis qu'elle se recroquevillait sur elle-même en détournant le regard mal à l'aise, un autre bruit attira son attention. Elle releva alors la tête pour découvrir la porte de Neraën ouverte et les gardes qui s'écartaient pour libérer le passage à celui qui sortait.
Demeurant assise, Macabre se redressa, espérant voir son ami émerger de la pièce.
Mais ce n'était pas lui...
Seulement Anorn.

_________________
Ne parle pas l'elfique !
(Langues parlées : Oliyan et Drow)


Citation :
Anorn : - Et tu sais, elle est assez particulière comme petite, mais je crois que je l’aime bien.
Arwain : - Pardon ? Ai-je bien entendu ?


Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anorn
Ancien
Ancien
Anorn

Nombre de messages : 671
Âge : 23
Date d'inscription : 18/06/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  1201 ans
Niveau Magique : Archimage.
Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] Empty
MessageSujet: Re: Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn]   Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] I_icon_minitimeSam 24 Déc 2016 - 17:36

Matin de Calimentharus de la cinquième ennéade de Karfias
De la neuvième année du onzième cycle.

Sortant tout juste de la chambre où venait de se dérouler un des moments les plus éprouvants des derniers mois, il trouva la jeune Macabre dans le couloir. Elle semblait attendre quelque chose, ou plutôt quelqu'un. Sans doute Neraën. Il savait que leur rencontre avait mal tournée et que c'était elle qui était à l'origine de l'état actuel du seigneur protecteur d'Eteniril. Il n'était pas vraiment d'humeur à discuter mais elle était là, le regardant presque droit dans les yeux. Même si elle ne le laissait pas paraître facilement, elle semblait peinée. Et désolée. Comme une enfant qui savait avoir fait une bêtise et qui savait aussi ne pouvoir la réparer. Alors, il lui demanda de le suivre. Sans qu'elle ne puisse lui répondre non. Sans qu'elle n'ait l'opportunité de le faire. Ne vérifiant pas vraiment qu'elle le suivait, il s'engouffra dans une autre pièce, un peu plus grande, un peu plus claire. Attendant qu'elle se montre, il s'assit sur un siège où il laissa reposer sa tête un moment sur le dossier. Quand enfin on s'avança dans la pièce, il soupira légèrement.

- Je sais que tu es particulière, Macabre. Il ne m'a pas fallut longtemps pour le comprendre, la première fois qu'on s'est rencontré. Dis moi, comment a-t-on pu penser que c'était une bonne idée que de te laisser approcher Neraën ?

Il savait que ses mots pouvaient être blessants, aussi ne s'arrêta-t-il pas là.

- Ce n'est pas de ta faute, je ne te blâme pas. Je veux juste comprendre. Tu sais qu'il est dans un mauvais état, tout comme il m'a mis dans un mauvais état. Il va mieux, maintenant, il ira mieux, ne t'en fais pas. Qui est à l'origine de votre interaction ?

Il avait besoin de savoir. On l'avait plongé dans un état des moins agréables. On avait voulu expérimenter une chose qui lui semblait même à lui être une idée des plus idiotes. Alors il avait besoin de savoir qui en était à l'origine. Macabre le savait. Elle n'était pas la seule mais elle était là. Autant en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Macabre
Fossoyeur
Fossoyeur
Macabre

Nombre de messages : 348
Âge : 32
Date d'inscription : 06/01/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 153 ans (née en 863:X)
Niveau Magique : Arcaniste.
Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] Empty
MessageSujet: Re: Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn]   Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] I_icon_minitimeMer 4 Jan 2017 - 14:47

Tout comme avec Arwain, Macabre ne suivit pas tout de suite le Régent. Cette fois, ce n'était pas par méfiance mais par hésitation. Son regard se porta quelques secondes de plus sur la porte de la chambre de Neraën. Quelque chose lui dit qu'elle ne la verrait sans doute plus bouger avant un moment ou qu'en tous les cas elle ne verrait pas le Seigneur Protecteur en sortir. C'est ainsi qu'elle se décida à emboîter le pas à Anorn.
Entrant dans la pièce où il s'était déjà installé, il s'adressa à elle, sans même vérifier l'identité de son interlocuteur. Lui non plus ne la condamnait pas pour son intrusion. Décidément, tous semblaient avoir compris que le bien et le mal étaient des notions très abstraites pour la petite elfe qui comprenait la gravité de certains extrêmes mais pas d'un acte aussi anodin à ses yeux que le fait d'entrée dans des appartements privés sans y avoir été invitée.

Anorndellon lui demanda des explications, souhaitant savoir ce qu'il c'était passé pour que Neraën sombre ainsi. Macabre ne pensait pas lui avoir fait du mal jusqu'alors. Cette donnée était nouvelle... Quelques heures plus tôt, Fineldor lui avait dit qu'il était malade. Maintenant, son état avait empiré. Le fait que cela se soit passé juste après qu'elle soit passé le voir ne lui laissait que peu de doute sur sa responsabilité.

-Je...

La voix de la petite elfe était rocailleuse, comme quelqu'un qui a trop peu dormi ou bien trop pleuré. Quelque qui souffre... L'attitude et les mots de l'homme ne la touchait en rien. Seule le mal être qui l'habitait depuis cette nuit était responsable. Le reste ne l'atteignait toujours pas.

-Je n'arrivais pas à dormir et je savais que Nérèn était ici. A Eteniril, il ne dormait pas non plus... Quand je suis arrivée, il faisait un cauchemar. Je l'ai réveillé, c'est tout...

Le fait d'avoir déjà raconté son histoire à Fineldor et de l'avoir entendu tout réexpliquer à Laliëmerel l'aidait grandement à résumer les évènements de la nuit passée.

-Je ne savais pas qu'il était malade.

Les mains de la petite elfe vinrent se poser là où Neraën l'avait si fortement saisie la veille, jusqu'à lui en laisser des bleus. Cela ne se voyait pas à travers les manches de sa robe, bien sûr, mais elle ne voulait pas forcément les montrer au soigneur qu'était Anorn. Elle se remémorait simplement la réaction de son ami qui se réveillait si brusquement qu'elle n'avait pas eu le temps de lui échapper.

_________________
Ne parle pas l'elfique !
(Langues parlées : Oliyan et Drow)


Citation :
Anorn : - Et tu sais, elle est assez particulière comme petite, mais je crois que je l’aime bien.
Arwain : - Pardon ? Ai-je bien entendu ?


Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anorn
Ancien
Ancien
Anorn

Nombre de messages : 671
Âge : 23
Date d'inscription : 18/06/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  1201 ans
Niveau Magique : Archimage.
Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] Empty
MessageSujet: Re: Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn]   Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] I_icon_minitimeLun 16 Jan 2017 - 20:15

Elle lui expliqua rapidement ce qui c’était passé avec Neraën. Visiblement, elle était la seule à l’initiative de leur contact. Personne ne lui avait demandé de toucher l’elfe, personne ne l’avait poussé à interagir avec lui. Elle avait simplement le tirer d’un sommeil agité. Ce qui en soi était tout à fait normal, voire même gentil. Ce qui était étonnant, puisque Macabre ne semblait pas réellement apte à faire preuve de pure gentillesse. Sans doute connaissait-elle l’elfe avant d’arriver ici. C’était probable. Il ne voulut cependant pas en savoir plus. Ce qui l’intriguait était cette supposition qu’elle faisait quant à sa maladie. Pouvait-il réellement lui expliquer ce qui se passait ?

- Disons qu’il n’est pas malade au sens où on peut couramment l’entendre. Pas de maux de l’âge, pas de problèmes physiologiques. Mais la magie l’a rendu malade. Je ne comprends pas comment tu as pu l’atteindre, comment on a pu te laisser l’approcher. Tout contact physique contre sa volonté est logiquement prohibé.

Sa voix avait perdu le peu de chaleur qu’elle avait pu contenir. Ceux qui le connaissaient auraient pu dire sans aucun doute que cela l’agaçait fortement. Qu’on ait laissé une jeune elfe approcher ainsi le protecteur était une erreur flagrante de vigilance. A trop vouloir adoucir son séjour entre ces murs, on avait du abandonner certaines précautions. Laissant pénétrer n’importe qui entre les murs où était cloîtré Neraën. Il n’y avait donc que lui qui voyait le réel danger qu’il était ? N’y avait-il qu’Anorn pour être persuadé qu’il devrait avoir le moins d’échanges possibles avec les autres ? Apparemment. On ne voulait sans doute pas le traiter de manière incorrecte, on voulait sans doute lui donner l’impression d’avoir encore une bonne place au sein de leur société. Ou du moins de pouvoir récupérer sa place, parce qu’on ne l’enfouirait pas dans les grimoire, on ne le laisserait pas devenir une curiosité. Cette bien-pensance le révulsait. Parce qu’elle mettait des frères et des sœurs en danger.

- Je pense donc que tu attendais qu’il sorte de sa chambre. Que tu attendais de pouvoir le voir. Je dois te dire une chose : ce ne sera pas bon pour toi. Neraën ne peut pas, pour l’instant, être bon pour qui que ce soit. En ce moment il se repose et on essaye de le soigner. Mais jusqu’à ce qu’il soit soigné, tu devrais éviter de l’approcher. Même si c’est ton ami. Même si tu penses qu’il ne te fera pas de mal.

Il ne pouvait lui interdire de voir le Seigneur Protecteur d’Eteniril. Mais il pouvait la mettre en garde. Lui expliquer pourquoi ce n’était pas bon qu’elle soit autour de lui. Il ne voulait pas que la jeune elfe soit corrompue plus qu’elle ne l’était déjà par la magie de Neraën. Il savait que tout ceci pouvait aller très loin. Et il ne souhaitait aucunement cela à Macabre.
Revenir en haut Aller en bas
Macabre
Fossoyeur
Fossoyeur
Macabre

Nombre de messages : 348
Âge : 32
Date d'inscription : 06/01/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 153 ans (née en 863:X)
Niveau Magique : Arcaniste.
Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] Empty
MessageSujet: Re: Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn]   Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] I_icon_minitimeSam 21 Jan 2017 - 14:41

-Quelle magie ?

Macabre était loin d'être idiote. Elle commençait à s'y connaître un peu en magie et elle avait déjà plus qu'expérimenté le mal qu'elle pouvait faire. Car toutes les tortures qui avaient été pratiquées sur elle n'étaient pas physiques où liées à l'utilisation d'instruments. Certains mages de l'esprit ou de la vie qui pratiquaient leur art de manière perverse avaient pu s'exercer sur elle. Elle ignorait seulement que ce qu'il était arrivé à Neraën était bien plus complexe que cela.

-C'est lui qui m'a touchée... Et je suis rentrée toute seule.

Finalement, c'était vrai. Macabre n'avait pas touché le Protecteur directement. Entre elle et lui, il y avait un drap et une tunique... Et chaque contact n'avait pas duré une seconde. Lui, en revanche, avait saisi ses bras à pleines mains pendant suffisamment longtemps pour qu'elle se débatte plus d'une fois... Même s'il n'avait pas vraiment l'intention de la toucher. Même s'il n'avait pas pu s'y préparer. Cela n'était pas venu d'elle.
Quant au fait de la laisser passer... Qui aurait pu le faire alors que personne n'avait pu la voir ? Macabre n'avait jamais demandé la permission d'entrer quelque part de sa vie. Le concept même lui était inconnu. Aucune porte ne l'avait jamais empêcher de passer tant qu'une ombre le lui permettait... L'intimité, le besoin d'isolement... Elle ne connaissait pas.

Anorn lui expliqua enfin qu'elle ne devait plus approcher de Neraën. Ce n'était pas un ordre, bien sûr. Seulement un conseil. Néanmoins, la protégée de Tethien ne comprenait pas toujours pourquoi on lui avait appris à entendre et suivre ses envies si elle devait parfois les réprimer... Mais, après cette expérience, même si elle mourait d'envie de voir le Protecteur ou d'avoir de ses nouvelles, elle le redoutait également... Et, plus le temps passerait, pire ce serait. La peine qu'il avait provoqué chez elle grandirait lentement au point de préférer éviter de croiser sa route si elle le pouvait.
Tout du moins, jusqu'à ce qu'ils puissent enfin s'expliquer.

-Il m'a fait mal.

Anorn n'avait pas besoin de voir ses bras pour savoir qu'une bonne partie portait une marque bleuté prenant la forme de deux mains juste au dessus de ses coudes. Mais ce n'était pas de cette douleur-là dont elle parlait... Ça, il ne l'avait pas fait exprès. D'un geste bref, elle montra sa tête. Elle savait que seule la magie pouvait provoquer ce genre de douleur... Forte, disparaissant aussi subitement qu'elle était arrivée.
Elle ignorait encore que, ça non plus, il ne l'avait pas voulu.
Elle ignorait aussi la vraie conséquence de ce qu'il s'était passé...

_________________
Ne parle pas l'elfique !
(Langues parlées : Oliyan et Drow)


Citation :
Anorn : - Et tu sais, elle est assez particulière comme petite, mais je crois que je l’aime bien.
Arwain : - Pardon ? Ai-je bien entendu ?


Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anorn
Ancien
Ancien
Anorn

Nombre de messages : 671
Âge : 23
Date d'inscription : 18/06/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  1201 ans
Niveau Magique : Archimage.
Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] Empty
MessageSujet: Re: Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn]   Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] I_icon_minitimeMer 15 Fév 2017 - 16:16

Elle était rentrée toute seule. Elle avait été à l’origine de cette interaction et personne n’avait jugé bon de l’en empêcher. Etait-ce là l’état de la garde qui veillait sur Neraën ? Légèrement agacé par ce qu’on lui rapportait, il fit tout de même un effort pour ne pas laisser cela transparaître dans son discours.

- La magie de l’esprit. Enfin, c’est beaucoup plus complexe que cela mais disons qu’on rangerait ses aptitudes dans cette dernière. Je suis extrêmement désappointé d’apprendre que personne n’a jugé bon de te le faire savoir. Les contacts avec Neraën sont strictement prohibés et qu’une chose pareille ait pu arriver m’ennuie assez.

A ce qu’elle répondit, c’était du fait du Seigneur Protecteur s’il y avait eu contact. Il ne remettait pas cela en question mais n’arrivait toujours pas à outre-passer le fait que cela ait pu arriver. Si elle lui donnait maintenant l’impression de vouloir se dédouaner, il savait que ce n’était pas le cas. Il aurait accordé cette intention à n’importe quel autre elfe mais venant d’elle il savait qu’elle ne faisait que rapporter ce qui s’était passé. Elle lui donnait juste les faits, sans aucune autre intention derrière. Mais ce qu’elle lui dit ensuite lui fit de la peine. Il lui avait fait mal. Non pas seulement physiquement mais aussi mentalement. Surtout mentalement. Parce que pour qu’elle mentionne une souffrance, elle avait du être étrangère à celle dont elle était habituée. Les bleus qu’il savait orner son bras finiraient par s’estomper et disparaître. Avec la gêne qui les accompagnait. Contrairement à ce qu’elle avait psychiquement subit.

- Je suis sincèrement désolé Macabre. Il n’aurait jamais du pouvoir t’approcher de la sorte. Tu as encore mal ? Peut-être qu’un mage de l’esprit pourrait t’aider mais... S’il t’a touché comme il m’a touché, je crains que ce ne te sois pas d’une grande aide. Qu’as-tu ressenti, exactement ? Tu penses que tu pourrais le détailler au-delà de la simple peine ?

Si elle pouvait détacher ce qu’elle avait ressenti et lui faire part de tout ça, il était possible qu’il soit capable de lui expliquer certaines choses. Peut-être de la rassurer, même s’il n’y avait là-dedans rien de rassurant. A vrai dire, il ne savait pas s’il pouvait être utile, dans cette situation. Hormis le manque de rigueur flagrant dont faisaient preuve ceux qui s’occupaient de Neraën, il n’était pas certain de pouvoir remédier à quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Macabre
Fossoyeur
Fossoyeur
Macabre

Nombre de messages : 348
Âge : 32
Date d'inscription : 06/01/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 153 ans (née en 863:X)
Niveau Magique : Arcaniste.
Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] Empty
MessageSujet: Re: Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn]   Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] I_icon_minitimeDim 12 Mar 2017 - 16:41

Macabre était un peu surprise, bien que rien ne le montre dans l'expression de son visage. En effet, personne ne lui avait dit qu'il ne fallait pas toucher Neraën. De toute manière, elle ne l'aurait touché d'elle-même. Anorn n'avait jamais eu besoin du contact physique pour la soigner et cela avait aidé à lui faire accepter son aide pour corriger les nombreuses imperfections que les violences et les négligences avaient laissé sur son corps. En tous cas, si auparavant elle n'aurait pas compris pourquoi il était interdit de le toucher, elle comprenait parfaitement aujourd'hui.

-Je n'y retournerai pas. De toute façon, c'était dur d'utiliser la magie...

Concernant le rejet qu'elle avait ressenti de la part des ombres, Fineldor lui avait expliqué ce qu'il en était. Elle n'avait encore jamais été confrontée à une protection d'anti-magie et le fait qu'elle soit parvenue à lancer et maîtriser ses sorts dans de telles conditions étaient assez remarquable. En revenant devant la chambre de Neraën, elle avait de nouveau perçu cette force qui confinait sa magie à l'intérieur d'elle-même et n'avait pas fait de nouvelle tentative pour s'isoler dans son univers.

Le Régent sembla s'inquiéter du contact qui avait eu lieu avec le Seigneur-Protecteur et lui demanda de décrire ce qu'elle avait ressenti. Elle savait qu'il ne parlait pas de ses sentiments mais de la douleur... Mac ne voulait pas y repenser mais s'y contraignit. Elle savait gérer la douleur physique mais pas celle qu'elle avait enduré cette nuit. Elle la connaissait mais n'y était pas habituée pour autant. Et c'était de loin la plus insupportable à ses yeux. Cela n'avait duré qu'un bref instant mais avait très certainement contribué à la déstabiliser encore plus qu'elle ne l'était déjà.

-On a déjà essayé de rentrer dans ma tête. Mais ce n'était pas comme les autres fois...

Les yeux de Macabre semblait rechercher quelque chose mais c'était dans sa mémoire qu'elle fouillait. Ce moment où Neraën s'était subitement redressé et avait saisi ses bras...
La petite elfe posa ses mains sur ses bleus comme s'il la tenait encore.

-D'habitude, ce sont de grosses aiguilles qui me percent le crâne. Mais là c'était...

La sensation lui revint et Mac tourna la tête.

-C'était comme des serres. Quelque chose qui s'accroche...

Les épaules de la protégée de Tethien étaient contractées comme jamais et une larme perlait sur chacune de ses joues.

-Je veux arrêter d'y penser. S'il vous plaît...

Macabre avait replongé dans ses souvenirs pour pouvoir lui répondre. Bien sûr, elle avait repensé plus d'une fois à la soirée de la veille mais pas une fois à cette douleur. Elle voulait l'oublier... Et elle espérait qu'Anorn avait sa réponse.

_________________
Ne parle pas l'elfique !
(Langues parlées : Oliyan et Drow)


Citation :
Anorn : - Et tu sais, elle est assez particulière comme petite, mais je crois que je l’aime bien.
Arwain : - Pardon ? Ai-je bien entendu ?


Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anorn
Ancien
Ancien
Anorn

Nombre de messages : 671
Âge : 23
Date d'inscription : 18/06/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  1201 ans
Niveau Magique : Archimage.
Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] Empty
MessageSujet: Re: Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn]   Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] I_icon_minitimeLun 13 Mar 2017 - 12:20

Macabre lui assura qu’elle n’irait pas revoir Neraën. Ce n’était pas surprenant qu’elle n’ait pas réussi à utiliser correctement la magie. Elle avait du être déstabilisée et son niveau n’était sans doute pas assez important pour que cela ne l’impacte pas. Après cela, elle répondit tant bien que mal à sa question, essayant de décrire au mieux ce qu’elle avait pu ressentir. Mais rapidement elle lui demanda de n’avoir plus à se le remémorer. Parce que c’était trop douloureux, parce que ce n’était pas vraiment gérable. Anorn était assez déçu qu’elle ait pu subir une telle chose. Elle n’aurait pas du être tant touchée.

- Bien sûr, je ne t’y force en aucun cas. C’était seulement pour essayer de savoir ce qui s’était passé et en effet je pense qu’un mage de l’esprit n’y pourra pas grand-chose. Il est probable que lorsque tu te retrouveras autour de lui la prochaine fois, tu ais une impression ou une sensation étrange. Mais je ne peux pas vraiment m’avancer, je ne suis pas mage de l’esprit.

Il ne pouvait décemment pas lui parler de sa propre expérience. D’une part parce qu’il n’avait pas confirmation qu’elle vivait la même chose et d’autre part parce que cela le mettrait sans aucun doute dans une position de faiblesse. Mais pour avoir vécu une chose pareil, il savait combien cela risquait d’être bouleversant. Elle allait être dérangée, peut-être se sentir fouillée au plus profond de son être. Ce n’était jamais une expérience agréable, ce n’était pas quelque chose qu’on avait vraiment envie de vivre. Sauf que la chose était sans doute enclenchée, alors il n’y avait pas vraiment de retour en arrière possible. Du moins n’en avait-on pas trouvé jusqu’à présent.

-Tu as des questions particulières par rapport à Neraën ? Je ne suis peut-être pas le mieux placé pour répondre exactement mais au moins je peux essayer.

Pour Macabre, il pouvait prendre le temps. Chose qu’il n’aurait sans doute pas fait pour un autre elfe. Il l’aurait envoyé auprès de spécialistes sans se soucier réellement des besoins de ce dernier. Mais il fallait dire qu’étrangement, il appréciait cette jeune elfe. Alors savoir qu’il pouvait peut-être l’aider, ne serait-ce qu’un peu, lui donnait l’envie de le faire. Si en revanche elle n’avait pas de question, parce qu’elle n’avait peut-être pas eu le temps d’y réfléchir entièrement, il s’assurerait de se trouver disponible pour elle quand elle en aurait. Parce qu’elle finirait pas en avoir, lui même en avait eu, beaucoup. D’ordre éthique, moral, personnel. Ou purement fonctionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Macabre
Fossoyeur
Fossoyeur
Macabre

Nombre de messages : 348
Âge : 32
Date d'inscription : 06/01/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 153 ans (née en 863:X)
Niveau Magique : Arcaniste.
Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] Empty
MessageSujet: Re: Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn]   Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] I_icon_minitimeMar 14 Mar 2017 - 19:33

La promesse de Macabre de ne pas retourner dans les appartements de Neraën était sincère. Elle avait eu peur. Elle avait eu mal. Et il l'avait refoulée. Comment aurait-elle pu vouloir réitérer l'expérience dans ces conditions ? Mais, bien au-delà de toutes ces bonnes raisons qui ne pouvaient que faire croire en sa parole, elle était incapable de mentir. Ainsi, tout ce qui sortait de sa bouche correspondait à sa véritable pensée. Et, plutôt que de dire le contraire, elle conservait le silence. Toutefois, la petite elfe aurait aimé revoir le Protecteur bien qu'elle soit incapable d'en expliquer la raison. L'inquiétude, sans doute... Après tout, tout le monde lui répétait qu'il était mal en point et sa visite de la nuit précédente n'avait visiblement pas arrangé les choses.

Anorn lui permit d'arrêter de penser à la douleur qu'elle avait ressentie. Elle sécha aussitôt la larme qui avait coulé sur sa joue d'un revers de la main et posa de nouveau son regard sur le Régent. Il n'était pas très souriant et conservait ses distances avec elle, contrairement à l'attitude très paternelle de Fineldor. Pourtant, cela ne la perturbait absolument pas. Au contraire, Macabre n'appréciait pas vraiment le contact physique. Elle s'y était faite avec Laliëmerel et elle trouvait parfois cela rassurant avec Fineldor ou quelques uns de ses amis mais, si elle pouvait l'éviter, elle préférait qu'on ne la touche pas. Quant aux émotions, elle ne comprenait de toute manière que celles qu'elle savait elle-même exprimer alors une attitude avenante ou froide... Elle ne faisait pas la différence.
A l'évocation de la sensation qu'elle pourrait éprouver lorsqu'elle rencontrerait à nouveau Neraën, Macabre fronça brièvement les sourcils. Elle ne comprenait pas s'il voulait parler de magie ou d'émotions liées ce qu'elle venait de vivre avec lui. Anorn lui avoua ne pas avoir les compétences nécessaires pour identifier ce qu'il s'était passé et les conséquences qui en résulteraient aussi ne chercha-t-elle pas à en savoir plus. Elle ne devrait découvrir cela que bien des ennéades plus tard, et pas au moment le plus opportun.

Le Régent proposa à la protégée de Tethien de répondre à ses questions sur Neraën. Elle en avait, effectivement. Il ne pouvait pas lui en dire plus sur sa magie mais il saurait sans doute ce qu'il s'était passé pour que le Protecteur, autrefois impassible, devienne soudainement si imprévisible aux yeux de la petite elfe.

-Qu'est-ce qui lui est arrivé ?

Le regard de Macabre de cillait pas. Après tout ce qu'elle avait vu, fait et enduré, elle pouvait tout entendre. Elle avait probablement commis plus d'horreur que n'importe qui en Anaëh. Quant aux situations émotionnelles ne la touchait pas car elle ne voyait que les faits et rien d'autres. Elle était loin de se douter que la conversation deviendrait rapidement technique d'un point de vue magique. Toutefois, elle serait bien plus réceptive que ce à quoi le Régent pouvait s'attendre de la part de la petite elfe. La magie était bien le seul centre d'intérêt qu'avait pu lui trouver ses protecteurs et elle se révélait particulièrement intelligente dans ce domaine. Il ne fallait pas oublier que son esprit avait été façonner de manière à ce que l'Art devienne une seconde nature...

_________________
Ne parle pas l'elfique !
(Langues parlées : Oliyan et Drow)


Citation :
Anorn : - Et tu sais, elle est assez particulière comme petite, mais je crois que je l’aime bien.
Arwain : - Pardon ? Ai-je bien entendu ?


Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anorn
Ancien
Ancien
Anorn

Nombre de messages : 671
Âge : 23
Date d'inscription : 18/06/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  1201 ans
Niveau Magique : Archimage.
Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] Empty
MessageSujet: Re: Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn]   Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] I_icon_minitimeJeu 23 Mar 2017 - 18:09

La question de Macabre le fit réfléchir assez pour qu’il hésite. Que lui demandait-elle vraiment ? Pourquoi Neraën était dans cet état ou ce qui s’était passé à Eraïson ? Dans le doute, il répondrait aux deux questions.

- Il a eu un accident magique lors de la bataille d’Uraal, il y a quelques siècles de cela. On pourrait dire, en quelques sortes, qu’il a emmagasiné un peu trop d’énergie et qu’il a aujourd’hui énormément de mal à la gérer. Tu sais que ce n’est pas un mage, qu’il a choisi la voie de l’armée. Ou peut-être ne le sais-tu pas, mais cela explique sans doute un peu sa difficulté. A Eraïson, nous avons eu à faire à un mage sombre très puissant, qui a causé beaucoup de dégâts magiques. Neraën était assez proche de lui pour être perturbé violemment une seconde fois.

Son rapport à la magie a indéniablement changé et il a causé plus de dégâts qu’à Uraal. C’est pour cela qu’il est tenu à l’écart des autres et qu’il reste ici, à l’Académie. Contrairement à Eteniril, ces murs regorgent de mages compétents et de savoirs qui pourraient lui être utile. Voilà ce qui est arrivé à Neraën, un accident.


Il ne savait pas comment lui expliquer plus simplement et ne savait pas non plus s’il était nécessaire de rajouter quelque chose. Parce que le cas de Neraën était somme toutes assez particulier et de ce fait unique. Il avait essayé de lui résumer brièvement, mais sans omettre quoi que ce soit, tandis qu’on essayait encore de savoir précisément ce qu’il avait. Le diagnostique était difficile à poser, alors l’expliquer à une jeune elfe n’était pas chose aisée. Même s’il avait eu vent de sa pratique de l’Art, il ne connaissait pas son niveau et se doutait bien que les connaissances elfes n’étaient pas à sa disposition depuis bien longtemps. C’était sur elles, qu’il se basait pour expliquer. c’était sur les exemples et les conclusions que son peuple avait cité et tiré. Mais il espérait que cela serait assez clair. Et surtout suffisant.

- Je ne pense pas pouvoir t’en dire plus. Tu as d’autres questions ? Si ce n’est pas le cas tu peux parfaitement retourner vaquer à tes occupations. L’esprit un peu plus léger, je l’espère.

Il ne voulait pas qu’elle attende après Neraën. Il ne lui apporterait rien de bon. Du moins pas assez pour contre-balancer la peine qu’il allait lui infliger. Qu’il lui infligeait déjà à vrai dire. S’il ne pouvait pas éloigner Macabre de l’elfe, il pouvait cependant lui conseiller de le faire. Et c’était ce qu’il avait déjà fait.
Revenir en haut Aller en bas
Macabre
Fossoyeur
Fossoyeur
Macabre

Nombre de messages : 348
Âge : 32
Date d'inscription : 06/01/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 153 ans (née en 863:X)
Niveau Magique : Arcaniste.
Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] Empty
MessageSujet: Re: Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn]   Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] I_icon_minitimeMar 18 Avr 2017 - 18:15


Eraïson. Uraal. Rien de tout cela ne parlait à la petite Macabre qui ne connaissait que très peu l'histoire des elfes. Ce n'était pas faute de l'y sensibiliser mais elle restait imperméable. C'était comme si ce passé n'était pas le sien. Qu'elle ne se sentait pas concernée. Et c'était la même chose pour la guerre qui venait de s'achever. Ce n'était pas son combat.
A sa manière, la protégée de Tethien fit rapidement comprendre au Régent qu'elle ne comprenait pas bien de quoi il parlait. Sa réponse fut brève mais suffisante, expliquant qu'ils s'agissaient de guerres, rappelant les dates ainsi que les ennemis auxquels les elfes étaient opposés. Elle n'avait pas besoin d'en savoir plus. Et elle n'en aurait pas écouté plus, même en temps normal.

En apprenant que la cause de l'état de Neraën était un accident magique, Macabre se montra particulièrement intéressée, posant davantage de questions, plus pointues que les précédentes. Si elle semblait inculte et ignorante sur bien des sujets, la magie était un domaine dans lequel elle n'excellait pas qu'en pratique. Elle était tout à fait à même de comprendre ce qu'il s'était passé si on prenait la peine de le lui expliquer. Anorn avait les connaissances qu'elle demandait mais ne se sentait pas en capacité de les lui donner. Il lui proposa donc de l'orienter vers quelqu'un de plus compétent en matière de pédagogie tel que Celebrand, le tuteur de Neraën. Mac accepta bien qu'elle doive attendre un moment où celui-ci serait plus disponible. Les récents évènements allaient passablement l'occuper...

En quittant la pièce, la protégée de Tethien s'arrêta sur le pas de la porte. Elle porta son regard vers le couloir menant à la chambre du Protecteur d'Eteniril. Il n'en fallut pas davantage au Régent pour comprendre son intention. Certes, elle n'essaierait plus d'entrer sans permission mais elle hésitait à retourner veiller devant sa porte. Anorn l'orienta alors vers une autre direction, l'invitant à aller se reposer. Mac considéra sa proposition mais se montra hésitante. Elle finit par se laisser convaincre lorsqu'il lui assura qu'il la tiendrait informée de l'état de Neraën. Ce fut donc un peu à contre-cœur qu'elle prit la direction du Palais et des appartements de Fineldor et de sa suite. Elle ne devait pas revoir le Protecteur avant bien des ennéades et tous deux auraient alors changés de bien des manières.

Avant de disparaître au détour d'un couloir, Macabre s'arrêta et se retourna une dernière fois vers Anorn.

-Au fait, pardon pour le miroir...



HRP:
 

_________________
Ne parle pas l'elfique !
(Langues parlées : Oliyan et Drow)


Citation :
Anorn : - Et tu sais, elle est assez particulière comme petite, mais je crois que je l’aime bien.
Arwain : - Pardon ? Ai-je bien entendu ?


Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] Empty
MessageSujet: Re: Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn]   Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Fautive n'est pas coupable. [PV Anorn]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: ANAËH :: Terres d'Alëandir :: Académie de Magie-
Sauter vers: