AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trois choses seront nécessaires : de l'argent, de l'argent et encore de l'argent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hanegard Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2064
Âge : 117
Date d'inscription : 22/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 41 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Trois choses seront nécessaires : de l'argent, de l'argent et encore de l'argent   Mer 28 Déc 2016 - 20:25

La création de la compagnie des wandres occidentales et le projet portuaire dont parlent les protagonistes étaient décrits ici : http://miradelphia.forumpro.fr/t20433-la-compagnie-des-wandres-occidentales

4ème énnéade de Barkios, 9ème année du XIème cycle

De retour sur ses terres, le seigneur de Renhanda et commandeur des Paladins de Deina fixait d’un regard noir Jonas de Veldecourt, son intendant et bras droit dans les affaires courantes du fief. Le genre de regard qui chez d’anciens monarques auraient annoncé une mort lente et douloureuse au milieu d’un concert de « aarrrgghhh » et de « non, pitié ! ». Fort heureusement pour le jeune noble, Hanegard ne donnait pas dans de telles extrémités même face aux porteurs de mauvaises nouvelles. Toutefois, des explications allaient devoir être prestement fournies pour éviter une engueulade dans les règles de l’art dont on évoluerait ultérieurement le niveau sonore en terme de rayon de portée.

Cela ne dépend pas de nous, monseigneur. Le Duché est au bord du gouffre financier et les trésoriers de Rochenoire n’ont eu d’autres alternatives que de réduire drastiquement les susbandes destinées au chantier.
Drastiquement, hein ? Vous me traduisez cela en chiffre ?
Euh… environ des trois-quarts.
Foutreries de vérole d’elfe sodomite !

Le poing d’Hanegard s’abattit violemment sur une liasse de papiers, qui volèrent en l’air sous l’impact et retombèrent au sol dans l’indifférence générale. Lorsque la compagnie des wandres occidentales avait été créée courant Verimios afin de développer le commerce depuis Velteroc vers l’Eris, il avait été acté que Renhanda servirait de port d’attache aux navires de haute-mer, le fleuve Mélian étant trop ensablé pour leur permettre d’y naviguer en amont. A cet effet, un grand chantier avait été lancé afin de doter le petit port du fief des Kastelord de véritables installations aptes à transborder les marchandises sur des péniches à fond plat ou à les stocker dans de vastes entrepôts. Tout cela promettait de développer le commerce dans la région, pour la plus grande satisfaction de l’ancien baron d’Alonna…

…tout du moins jusqu’à ce jour.

Ruinée par le coût de la guerre et par l’expédition dans les Wandres, asphyxiée par les brigands qui rançonnaient les caravanes, ralentie par des routes mal entretenues, déstabilisée par les profonds changements géopolitiques ayant suivi la création de la Ligue, l’économie du duché faisait peine à voir. Rien d’étonnant dès lors à ce que les grands projets subissent de véritables amputations, celui du port de Renhanda se trouvant en haut de la liste. Se levant, Hanegard marcha jusqu’à la fenêtre d’où il observa l’anse dans laquelle les travaux tournaient désormais au ralenti. Des blocs de pierre issus des carrières locales et initialement destinées à la future grande digue se trouvaient abandonnés sur le rivage, comme des animaux marins venus mourir là.


Si nous avions suffisamment de main d’œuvre, Jonas, les travaux pourraient-ils continuer ?
Je pense que oui monseigneur. A un rythme très ralenti toutefois, vu l’impossibilité d’alimenter un fond de réserve suffisant pour acquérir les matières premières nécessaires. Et tout cela ce serait sans compter les salaires des ouvriers que nous ne pourrions payer, ni d'ailleurs celui des ingénieurs nains que Kraïn nous a amené.
Un problème à la fois, Jonas. D’abord la main d’œuvre, ensuite les nains. Faites seller mon cheval, je dois me rendre d’urgence à Rochenoire.
Revenir en haut Aller en bas
Hanegard Kastelord
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 2064
Âge : 117
Date d'inscription : 22/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 41 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Trois choses seront nécessaires : de l'argent, de l'argent et encore de l'argent   Ven 30 Déc 2016 - 10:31


Hanegard était connu des instances du pouvoir à Rochenoire, son amitié pour le duc Nimmio n’étant pas un secret. Cela lui permit d’être reçu rapidement en audience privée par Jean-Simon Lothaire, contrôleur général des finances du Grand-Duché du Médian. Les deux hommes s’étaient déjà rencontrés à plusieurs reprises dans le passé et pouvaient de ce fait s’éviter les platitudes habituelles trop souvent entendues à la cour. Le sieur Lothaire s’attendait d’ailleurs à une telle visite et ne put que confirmer que l’état des finances du Médian imposait de diminuer à la portion congrue le projet du port fluvial de Renhanda.

Je ne vous demande pas de miracle, plaida Hanegard. Simplement de maintenir un financement suffisant pour que soit payés les ingénieurs nains sur le chantier et pour que nous puissions acheter aux guides marchandes les matériaux que la région ne fournira pas directement, tel les métaux ferreux.
Quand bien même nous maintiendrions ce financement, mon cher ami, votre chantier serait à l’arrêt. Certes je me souviens de nos échanges à Christabel où votre intendant nous expliqua avec justesse que la pierre et le bois pouvaient être exploitées directement dans les fiefs côtiers. Mais sans main d’œuvre, je vois mal comment tout cela fonctionnera, or vous n’ignorez pas que la paye des ouvriers constituait plus de la moitié du budget initial.

En effet, dans un souci d’éviter de lourds transports fort ruineux, les architectes avait préconisé d’utiliser d’anciennes carrières près de Renhanda afin d’y récupérer les blocs nécessaires aux digues, la moindre qualité des pierres nécessaires pour ces installations ne nécessitant pas de faire appel aux extractions des mines de l'Est, utilisées dans les fortifications ou les châteaux.

Oubliez la main d’œuvre un instant. Admettez-vous que ce point mis à part, le projet pourrait continuer malgré la faiblesse du financement ?
« Mis à part » ce point central... oui, sans doute. Vous auriez des délais rallongés et il vous faudrait revoir à la baisse certains des plans prévus. Mais quel intérêt ? Où irez-vous chercher les ouvriers nécessaires alors que tous les secteurs d’industrie en manquent cruellement ?
Dans les prisons, répondit le seigneur de Renhanda en souriant.

Une lueur d’intérêt s’éveilla dans l’œil de Lothaire. Point sot, le contrôleur général des finances avait déjà quasiment deviné où voulait aller son interlocuteur.


Suivez mon raisonnement. Depuis le début de la guerre, les bandes de brigands se sont mis à pulluler dans la région au point que les caravanes marchandes embauchent à prix d’or des mercenaires pour les défendre. La duchesse Blanche a d’ailleurs récemment mené elle-même une expédition afin d’éliminer certaines de ses bandes Au lieu de les pendre ou de les brûler en place publique, faites commuer leurs peines en travaux forcés.
Voici une proposition… intéressante à étudier, admit Lothaire en souriant à son tour.

Les deux hommes discutèrent encore des détails pendant le reste de l’après-midi, puis allèrent proposer cette solution aux membres du Conseil. Moins d’une ennéade plus tard, un décret était émis ordonnant à la cour de justice de Beltrod de transformer le plus de peines de prison possibles en travaux forcés sur le chantier portuaire, sauf dans les cas des pires crapules pour lesquelles la potence resterait la meilleure solution. Sur la demande expresse d’Hanegard, qui n’oubliait pas avoir la Gardienne de Néera pour épouse et par ailleurs se doutait que des bagnards seraient peu motivés, il était ajouté dans le décret qu’un comportement exemplaire sur le chantier entraînerait des remises de peines.
Revenir en haut Aller en bas
 
Trois choses seront nécessaires : de l'argent, de l'argent et encore de l'argent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trois choses sont absolument nécessaires : premièrement de l'argent, secondement de l'argent, troisièmement de l'argent.
» Bug argent qui disparait
» Combien coute un Senateur haitien à l'etat mensuellement?
» [fini] Les choses ont changé et ne seront plus jamais les mêmes. (John Watson)
» Pallando || Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché du Médian :: Duché du Médian-
Sauter vers: