AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les fils de la marionnette. {2ième ennéade de Bàrkios} [Pv Ssenmad]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ssenmad Aethol
Drow
avatar

Masculin
Nombre de messages : 74
Âge : 23
Date d'inscription : 30/09/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  123 Ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Les fils de la marionnette. {2ième ennéade de Bàrkios} [Pv Ssenmad]    Sam 7 Jan 2017 - 15:25

2 ième Ennéade de Bàrkios, Duché des Sept-Monts, Aube. 

Le plan qui avait pris forme il y a plusieurs ennéades allait finalement s'achever bientôt. En ce moment même les troupes de mercenaire s'acheminaient en direction du Duché des Sept-Monts pour l'acte final de la musique qui avait été jouée jusque là. On approchait du dénouement et l'adrénaline qui fusait dans les veines de Ssenmad n'était, pour une fois, pas dûe à une blessure quelconque. Ils chevauchaient depuis bientôt une heure, à une allure raisonnable pour ne pas éveiller les soupçons et ne pas trop fatiguer les monutres. Ils avaient une mission à accomplir mais la fourchette des dates était assez large pour leur permettre une marge de manœuvre temporelle plus que suffisante. Tout ce qu'il y avait à faire, maintenant, c'était de choisir le bon moment et de frapper un grand coup. Il suffisait juste de terroriser les populations, tuer les quelques gardes qu'il y avait pour récupérer ce qu'ils avaient sur eux et mettre le feu au reste. C'était une tâche simple et que lui et ses Escorteurs étaient clairement en mesure d'effectuer. Il suffisait qu'ils trouvent le bon instant et la mission pourrait être accomplie sans la moindre perte. Bien sûr il y avait toujours moyen que cela se retourne contre eux et qu'ils en subissent quand même des pertes, rien n'était jamais sur.

Ils approchèrent des limites physiques du duché et y pénétrèrent après avoir un moment observé les lieux, souhaitant ne pas se faire repérer, ils avaient choisit ce moment, où le soleil était encore en train de se lever pour se faufiler, discrètement dans le territoire. Ils étaient maintenant à la recherche d'une ville, n'importe laquelle pour commencer leurs forfaits. C'est en début de matinée, dans cet instant peu après l'aube, où l'atmosphère commence à prendre de la chaleur qu'ils arrivèrent en vue de la première agglomération. Ils mirent pied-à-terre, le temps d'enflammer leurs torches. La luminosité de la journée devait en dissimuler l'éclat. Alors qu'ils avançaient vers le centre urbain, ils virent que les villageois avaient déjà prit la direction de leurs lieu de travail. Il semblait que c'était l'abattage d'arbre qui prenaient lieu dans cet endroit. Les villageois ne devraient donc pas opposée de très farouche résistance. Les flèches avec des bouts de tissus au bout furent tirer des carquois, apposée sur les cordes puis un Sombre passa en courant pour les enflammées. Les premiers sifflement des projectiles dans l'air déchirèrent le silence matinal et peu après elles s'abattaient en rythme sur les baptises. Bien souvent, deux à quatre flèches par maison et on passait à une autre. Tout en décochant ses traits, Ssenmad hurlait des prédications en langage Drow. L'étendard du quatrième ost fût hissé et des rires éclatèrent. Il n'était plus question de faire dans la discrétion. Ils devaient maintenant être très visible et se faire remarquer le plus possible.

Puis une fois qu'une ou deux maisons eurent bien prit feu, qu'ils virent une assez forte population revenir en leur direction, ils partirent au galop, à la recherche d'une autre agglomération, plus grande. Et qui pourrait, cette fois, leur offrir plus de matière pour la recherche des objets qu'ils avaient à récupérer. Ils avaient bien prit soin de laisser près du petit feu de camps qui avait servi à enflammer les torches de laisser un bel emblème du quatrième ost, histoire de bien s'assurer que les humains avaient remarqué ça.
Après une nouvelle chevauchée, furieuse cette fois, ils approchèrent d'une nouvelle cité. Elle devait être sur ses gardes, car la cloche sonnait le tocsin. Un simple regard sur le visage concentré de ses hommes et le chef des escorteurs ordonna leur charge. Ils allaient pénétrer les rues de à toute vitesse, tout en décochant les flèches. Ils allaient tuer maintenant, il y aurait de la résistance et les Escorteurs lutteraient maintenant pour leurs vies. L'objectif était clairement défini. Une charge sur les habitations, la mort d'un maximum de garde, puis une fuite.


Hurlant des insultes en Drow, la charge se dirigea directement droit sur la ville, décochant des flèches les Sombres créèrent des trous dans les rangs des défenseurs, les prenant sûrement au dépourvu. C'était d'ailleurs sur ce paramètre que le Sombre comptait. Il savait qu'il y aurait des pertes dans ses troupes. Mais il espérait pouvoir passer outre. Hors ce ne fut pas le cas. Les mercenaires subirent leurs premières pertes. Des archers sur les toits en fauchèrent deux alors que la charge faiblissait un peu. Ils furent rapidement abattu ,mais la troupe du Daedhel venait de subir un dur coup. Mais ils poursuivirent leurs chemins, continuant de tirer flèche et de donner des coups de pied dans tout ce qu'ils pouvaient. Ils traversèrent finalement le village en entier et firent demi tour, pour arroser de flèches ceux qui les avaient poursuivi. Mais hélas pour eux, beaucoup tombèrent. Et le Chef fût obligé d'ordonner à ses troupes de décrocher. Remontant à cheval dans la précipitation ils prirent la fuite, contournant la ville ils aperçurent des corps qui portaient les armoiries du Duché et allèrent les chercher.

En allant les chercher, ils subirent à nouveau des blessures et des nouveaux dècès, les mercenaires finirent par se retrouver à deux, fuyant dans la direction qu'ils avaient désigné dès le départ. Ils allaient s'y cacher quelques temps, que les patrouilles se calment et rentreraient ensuite au camp pour annoncer le succès mitigé de la mission. Les pertes étaient immenses pour la petite troupe de Escorteurs et leur chef ne savait pas s'il allait survivre lui même. Il avait plusieurs côtes brisées et un bras en charpie. Il ne pourrait plus tirer à l'arc avant longtemps. Mais il était en vie. Il ne pouvait pas en dire autant du dernier homme de sa troupe, qui souffrait d'une flèche qu'il avait reçu dans le ventre. Ssenmad dût le tuer après quelques heures, voyant que seule la douleur l'accompagnait. Il utilisa pour cela une petite dose de plante avant de reprendre sa route en direction d'une autre cachette. L'odeur attirerai bientôt les charognards et si les humains étaient intelligents, ils suivraient les pistes.

Maintenant seul, le chef des Escorteurs devait donc rejoindre au plus vite une route et y mêler ses traces aux autres. La douleur était immense alors qu'il avançait laborieusement en direction de son campement. Il chuta plusieurs fois de son cheval durant cette période qui passa comme un voile pour lui, se nourrissant et buvant comme il pouvait, son paquetage de plus en plus léger, les quelques couleurs des gardes du duché dissimulée dans une fonte sous le poitrail du cheval.Puis, finalement, le sombre arriva en vue de son campement pour s'effondrer devant les portes, chutant une ultime fois de son cheval avant de venir être récupérer. La douleur avait finalement eue raison du Sombre.
Quand il revint à lui, après il ne savait combien de temps, il ordonna à plusieurs de ses hommes d'escorter la jeune femme qu'ils avaient gardé jusqu'à Thaar. Qu'elle puisse annoncer le succès du vol. Il ordonna aussi l'envoie d'un message au gros pour lui annoncer le succès un peu plus mitigé et le remercier pour les chevaux. Puis il sombra à nouveau dans un sommeil douloureux, s'attendant à recevoir la visite de ses commanditaires ou de référent sous peu.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les fils de la marionnette. {2ième ennéade de Bàrkios} [Pv Ssenmad]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tirer les propres fils de sa marionnette. [Libre]
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Le fils de Michel François a été assasiné
» Un balais pour mon fils ! [matin] [Pv Martin]
» Chez Maître Vachon, tailleur de pères en fils.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Duché des Sept-Monts-
Sauter vers: