AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ungrim Marteau-de-givre [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ungrim Marteau-de-Givre
Nain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Âge : 22
Date d'inscription : 07/01/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  149 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Ungrim Marteau-de-givre [Terminé]   Mer 11 Jan 2017 - 21:31


Nom/Prénom : Ungrim Marteau-de-givre.

Âge/Date de naissance : 149 ans  ( né an l’An 859 du 10e cycle).

Sexe : Masculin.

Race : Nain.

Faction : Zagazorn / Colonie de Fort-Garmin.

Particularité : Tatouages représentant respectivement : deux haches croisées, un marteau, une enclume et une pioche croisés, tonneau sur lequel on peut lire le mot « Barbe-Tempête »
Goût prononcé pour l’herbe à pipe.


Alignement : Loyal neutre.

Métier : Thane du clan Marteau-de-givre / Capitaine de la 1ere division de reconquête et d’exploration (Les rancuniers) de Fort-Garmin.

Classe d'arme : Corps à corps (Hache/Marteau)  et distance (Lance/hachette de lancer).


Équipement :

Ungrim, en bon Thane, arbore une armure aux couleurs de son clan, sur laquelle on peut retrouver diverses runes et symboles du clan Marteau-de-givre. Elle mélange cuir, mailles et plates, pour offrir une mobilité maximale et un poids réduit. S'inspirant de l'armure de Lante, la différence se situe surtout sur le plastron, qui se compose de grandes plaques d'acier superposées telles des écailles, permettant de se mouvoir plus facilement. La jupette qui protège les jambes compte trois couches, qui se superposent, tout en voyant la taille diminuer au fur et à mesure, pour se rapprocher de la jambe et alléger la charge. On peut y voir une première couche de mailles, une seconde de cuir épais, et quelques plaques de plate, qui viennent protéger les hanches et la partie supérieure des cuisses. Les épaules sont quant à elle protégées par de la maille, sur laquelle se superpose un cuir épais et quelques plaquettes d'acier. Le dos, lui, se voit protégé par une épaisse cape en peau de Baerog. Les bras, mains, tibias et pieds sont quant à eux protégés par des pièces entièrement en plates. Son casque arbore une crête sur le dessus, une particularité due au rang de capitaine qu'il occupe.

Spoiler armure:
 
Ses armes, quant à elles, sont, comme l'armure, dans un style purement offensifs, même si Ungrim n'est pas grand fan d'armes à deux mains. Il n'utilisera celles-ci que si la situation l'y
oblige. Il garde toujours à la ceinture ses armes principales : une Baruk-Lan à double tranchant et un dérivé du Maraz-Klad se maniant à une main. Lors de ses expéditions, il porte également une paire de petites haches de lancer et une Wultrazan qui ne sera, elle aussi, considérée que comme une arme de lancer malgré son efficacité au corps à corps. Elle lui sert généralement à ‘’ouvrir le dialogue avec l’ennemi’’ comme il aime à dire.




Description physique :

Ungrim est l'officier nain par excellence. Sa barbe brune toujours parfaitement brossée et coiffée, ses cheveux bien attachés, prêt à être rangés sous le casque. Il est légèrement au-dessus de la moyenne de taille de ses confrères, à quelques centimètres près, sa musculature due à de longues heures d'entraînement intense font de lui un (nanique) colosse.

Son visage est marqué d'une cicatrice, courant de son œil droit, au côté gauche de son menton, coupant une partie de moustache tressée, celle-ci s'harmonisant avec deux cicatrices plus petites, le nain les devant au coup de patte du Baerog qu'il porte aujourd'hui sur le dos. Ses yeux sont d'un bleu glace qui reflète celui des couleurs de son clan, dont il est le digne héritier. Il tient d'ailleurs son allure droite, et son regard déterminé de son père, sa mère lui ayant légué sa couleur de cheveux, et son côté militaire, surtout celui d'officier et sous-officier, lui ont offert un air implacable, qui donne l'impression qu'il vous juge constamment .

Il porte également divers tatouages : Deux haches croisées représentant, pour une la fin de son apprentissage militaire, et son poste d'officier pour l'autre, le nain ayant laissé de quoi glisser une dernière hache à la verticale entre les deux autres, s'il finit officier supérieur. Une pioche et un marteau croisés, eux, font hommage, à son ancêtre Rhorek qui était mineur au début de sa vie pour la pioche, et à son clan d'où le marteau. Le dernier est lui dû à une anecdote, sur une bière qu'il a créée avec des amis brasseurs.


Description mentale :

Comme tout bon nain, Ungrim est très fier, et possède un franc-parler qui lui attirera autant de sympathie que les foudres de ses interlocuteurs. Comme son père, et son père avant lui, il respecte, et met en avant les traditions naines, surtout depuis le grand voile, pendant lequel un symbole de son clan fut perdu. Cela marqua un tournant pour lui, renforçant le trait de la détermination qui l'habite.
Malgré son rang de Thane et d'officier, son opinion de lui-même ne va pas dans l'excès, car malgré sa gloire passée, il sait que le clan Marteau-de-givre ne tient plus dans le haut du panier de la société naine comme au temps du grand roi. Il n'excelle pas par ses talents d'orateur, préférant laisser les sous-officiers faire discours à leurs sections, même s'il possède de grandes qualités de meneur, les soldats ayant combattu à ses côtés pouvant confirmer de cela par « Ungrim ? C'est un bon capitaine et un excellent officier, par contre il parle aussi bien qu'un gobelin est musclé. »
Il est d'ailleurs un bon stratège, maître dans l'art de la surprise et de l'embuscade, talents qu'il a développé à la tête de son unité.

Mais son principal trait de caractère est qu'il est particulièrement rancunier, c'est d'ailleurs en exploitant ce trait que son unité de combat à gagné le surnom de « les rancuniers ». Il n'y sélectionnait que les nains qui nourrissaient une haine farouche contre les envahisseurs de leurs cités, les prenant souvent en tenaille ou en embuscade, pour ne laisser aucun survivant, là où d'autres auraient simplement mis en fuite l'adversaire. Il a été forgé par des années de formation difficile avec les sous-officiers de Lante et de la capitale. Finalement, par le drame du voile, et de la perte de son père ainsi la majeure partie de son clan, il est devenu un nain qui est mené par la détermination, ses objectifs étant de restaurer la gloire de son clan, retrouver le marteau de givre, et reprendre la demeure de ses ancêtres : Kirgan.


Capacités magiques : /



Histoire :

I : le clan Marteau-de-Givre

Les origines du clan Marteau-de-givre, qui est un clan de guerrier, restent floues, et comme bien d'autres, ses origines sont contées sous forme de légendes. Rhorek, fut celui qui donna son nom définitif au clan, il en fut le premier chef, tous les Thanes qui le suivirent étant ses descendant. Les anciens racontent l'histoire sous cette forme résumée :

« Il y a bien des cycles, Rhorek était parti miner haut dans les montagnes de la Haute Virnée, seul, n'ayant avec lui que son piolet, et son marteau. Après des heures de travail, et un butin juteux, il commença à redescendre, rejoignant un col montagneux. Il croisa là-bas une famille de nains égarés, dont le mari avait chuté en bas de la falaise car il avait mal estimé la distance de son chariot et du bord du gouffre. Il les accompagna sur une partie du trajet, jusqu'en bas du col, où des Kobolds attaquèrent la caravane. Désarmés par les assauts des lézards, il n'eut d'autres choix que de prendre pour arme une stalagmite qui bordait la falaise, s'en servant comme arme pour défendre femmes et enfants. Son arme de fortune ayant la forme d'un marteau, et le nain s'en servant comme tel, il gagna le surnom de Marteau-de-Givre. Nom qu'il prit comme nom de famille lors de son mariage avec Vigdis, la femme qu'il avait sauvée. Ainsi, la femme, ses sœurs, et leurs enfants prirent le nom Marteau-de-givre, et ainsi naquit notre clan. »

Plus tard, lorsque la vie de Rhorek prit fin, et que son fils  Barûn prit la tête du clan, il créa  le Marteau de givre donnant des reflets particuliers, d'un bleu glace, à l'acier qui le composait, par un processus qui se perdit avec sa mort prématurée. Marteau de guerre à une main, deux pierres précieuses qui, selon la légende avaient été découvertes au cœur de la stalagmite de Rhorek, étaient serties sur ses flancs, les bords étant décorés d'or et de gravures à la gloire des Marteaux-de-Givre et des dieux. Au fil de l'histoire, ce marteau devint le symbole des Marteaux-de-Givre



II : Sur la voie de l’ascension et de la guerre

C’est aux alentours de l’an 500 du second cycle, que le clan troqua ses pioches contre des armes de guerre. En cette époque, Dwalin, descendant de Rhorek, dirigeait le clan, mais il aspirait à plus que rechercher des filons de minerais, même si c’était la un art tout aussi noble que celui de battre le fer. L’histoire contée par les anciens, qui se transmet, veut qu’un jour, alors que le clan rentrait d’une grosse expédition minière, des gobelins auraient décidé de prendre d’assaut la petite trentaine de nains et leur chariot. Malgré leurs simples marteaux et leurs pioches, Dwalin aurait mené une défense si efficace que plus de vingt-cinq gobelins seraient tombés, contre un simple coquard dû à un coup de masse côté nains. Leurs retour en ville fut acclamé lorsqu’il contèrent leur histoire et ramenèrent des preuves de leur victoire. On proposa alors un poste dans l’armée à Dwalin, pour prendre les armes contre ses nouveaux ennemis.

Plus tard, le petit-fils de Dwalin, Thorgrund, menat une compagnie d’infanterie lourde aux côtés de Jortan Barbechêne contre le terrible Serpent venu du nord. Malheureusement, le roi perdit la vie, mais le fait d’avoir tenu la première ligne, malgré un taux de pertes avoisinant les 80%, valut un prestige supplémentaire au Marteau-de-Givre, les confortant dans leur voie guerrière.

Lors du cinquième cycle, et de la guerre contre les Elfes, ce fut au tour de Bifûr, à l’époque fils du Thane Durin, de s’illustrer, lors de la grande bataille des mille souches. À la tête d’une troupe de marteliers monté sur des béliers de guerre, et armé de la relique de son clan, il prit l’initiative de lancer  un assaut sur le flanc des lignes d’archers ennemis. Cette manœuvre, pourtant à contre ordre de son supérieur direct, permit de soulager la pression sur le flanc gauche de l’armée naine, ce qui permit une avancée rapide sur les lignes ennemies, les nains mettant leurs adversaires en pièces. Au fil de la bataille, le flanc gauche étant défait, les ingénieurs de Thanor concentrèrent le tir sur le centre, celui-ci s’effondrant rapidement. Ce n’est peut être pas l’initiative de Bifûr qui fit gagner la bataille, mais elle fut probablement l’un de ces milliers de petit rouage qui ont permis à la mécanique naine de l’emporter. En reconnaissance pour son dévouement et son efficacité au cours des siècles, on attribua alors au Marteau-de-Givre un vaste logis au cœur de la grande capitale.    



III: La chute du marteau de Givre

Le clan était prospère, et ses qualités guerrière connut à travers toute la grande cité de Kirgan. Il était même connut pour compter dans ses rangs un Ancêtre vivant, Belegar Marteau-de-Givre, descendant de Rhorek, comme ses prédécesseurs. Ont citait parfois leurs nom, quant on parlait de la Barbe-Tempête, leur liqueur dont ils gardait jalousement le secret, mais qu’ils partageait volontiers lors des grans banquet qu’ils organisait après les victoires militaires, ou pour fêter un  Kumemouth.

Du moins, jusqu'au Malenuit... Durant cette période de chaos, une grande partie du clan perdit la vie, et son influence périclita d’un seul coup, se réduisant au fil du nombre de Marteau-de-Givre qui rejoignaient leurs ancêtres. Les survivants furent obligés de fuir la cité au profit de Lante, perdant maisons, possessions, ainsi que son leader spirituel, l'Ancêtre vivant, Belegar Marteau-de-Givre, âgé alors de 397 ans. Comble de malheur, ajoutant à leurs pertes, cette période fut marquée également par la perte du Marteau de Givre, symbole de la puissance du clan. Ces événements marquent la période noire du clan, celui-ci passant de l'un des plus plus grands clans de Kirgan, et prétendant à un siège au haut conseil, et à une influence dans la politique du royaume, à un clan dévasté de second ordre.

Belegar et le Marteau de Givre:
 

 

IV: Thorgrim, vers la stabilisation 

Thorgrim, fils de Belegar, prit la tête du clan lors de la grande débâcle de celui-ci. Même si le désespoir régnait sur celui-ci, si le marteau de Givre était perdu, les biens perdus, la détermination de Thorgrim lui permit de remettre sur la bonne voie le clan. Il envoya son fils se former au commandement chez les officiers avec qui le Thane avait gardé contact, et poussa son enseignement de l'art de la guerre. Les investissements qu'il fit, grâce à ses amis marchands, lui permirent de gagner quelques sous, avec lesquels il acheta de quoi remettre son clan sur les voies de la guerre. Mais il ne s'arrêta pas là. Une fois qu'il fut prêt, il partit, avec son fils Ungrim et ses guerriers, pour participer à la reconquête de la colonie de Garmin, sous la coupe d' Hardrek Poing-de-Fer lors dde son retour après plusieurs années d’absence. Finalement, il avait redonné une bonne réputation aux Marteau-de-Givre, comme guerrier. C'est à ce moment qu'il intégra son fils dans l'une des divisions de reconquête de la cité, en tant que sous-officier, en jouant de ses relations et état de service, et prit la tête d'une autre. 


V : Ungrim, la voie du renouveau 

Mais avant de se pencher sur les débuts du règne d’Ungrim, penchons nous sur son passé :

Gnutrommi Fougeux, et avide de combat, Ungrim était un digne descendant de Rhorek, probablement l’un des plus ambitieux aussi. Il n’avait même pas encore accompli son Kunemouth, qu’il clamait déjà haut et fort, qu’un jour il serait la première hache de Kirgan ! Son ambition serait justement mise à l’épreuve lors de son Kunemouth, la tradition des Marteau-de-Givre se décomposant en trois étapes :
- La première était une épreuve de combat, où le jeune guerrier devait sortir avec au moins huit victoires d’un cercle d’honneur qui voyait défiler douze opposant au jeune Gnutrommi. Chaque combat se déroulant en trois manches, et voyant l’arme changer à chaque passe, un bon combattant devant savoir manier toutes les armes, aussi bien tranchantes, que contondantes ou perforantes.
- La seconde était une épreuve de boisson, le jeune nain devant réussir à tenir le plus longtemps possible en avalant un quantité phénoménale de Barbe-Tempête et de bières plus ou moins fortes, avant de s’effondrer. On dit que beaucoup de jeunes barbes dorment plusieurs jours durant suite à cette épreuve.
- La dernière est quant à elles réservée aux descendants de Rohrek uniquement. Elle voyait le Gnutrommi partir, avec trois objet à ramener : une gemme d’un bleu glace parfait, que l’on ne trouvait que dans les très hautes montagnes qu’arpentait jadis les ancêtres mineurs du clan. Même si elle ne valait pas grand-chose, elle était surtout symbolique, puisqu’elle serait ensuite taillée et sertie sur le casque du futur guerrier. Une coiffe de chef gobelin, et la peau d’un Baerog, ces deux objet mettant à l’épreuve la force et la ruse du futur chef, car gare au nain qui considérerait comme facile de récupérer ces deux objets.

Les deux premières épreuves furent passées sans grand mal, même si la première valut quelques côtes cassées au jeune nain, et la seconde un état vaseux qui dura trois jours ! La dernière épreuve, par contre s’avéra plus ardue. Tout d‘abord, il y eut l’ascension de la montagne, qui était difficile, le temps oscillant entre neige et brouillard. Mais une fois en haut, il ne fallut qu’un journée de recherche dans les  vieilles mines pour trouver une gemme digne de ce nom.
La chance accompagna le nain pour la seconde partie de son épreuve, car il localisa une zone qui semblait voir passer beaucoup de monde malgré le peu de nain vivant haut dans les cols voisins. Cela étant rare d'ailleurs, car peu de clan s'isolait aussi loin dans les hauteurs, mis à part quelques rares clans, sauvages pour la plupart.On en trouva d'ailleurs encore moins après les événements du Voile... Il soupçonna alors des gobelins, ou d’autres créatures bipèdes de passer par là. Et son instinct ne lui fît pas défaut, même s’il hoqueta de stupeur quand il vit que les troupes de gobelins se déplaçaient en moyenne par vingt avec un chef à leurs têtes. Mais les passages qu’empruntaient les créatures étaient étroits, et bordés de pics rocheux et de ravins, il fut donc aisé pour le nain de tendre une embuscade aux créatures, le cerveau prédominant sur les muscles. Au bout de plusieurs heures de travail acharné, le nain avait disposé nombre d’amas de pierres plus ou moins grosses le long de l’escarpement rocheux qui surplombait le chemin. Lorsque que les créatures arrivèrent, il lança alors son plan, faisant rouler les pierres, qui en entraînèrent d’autres, et l’effet boule de neige faisant le reste, ce furent nombre d’éboulements qui frappèrent la section gobeline. Le nain n’eut plus qu’à descendre rapidement pour bloquer l’accès aux rares survivants encore en un seul morceau. Le terrain ne permettant pas la retraite, ni l’encerclement, mais bien le duel, le nain mit rapidement en pièces ses adversaires, avant d’achever les survivants blessés, et de récupérer l’objet tant convoité.
Il fallut ensuite une chasse de plusieurs jours, sous la neige, la pluie et le froid, pour qu’Ungrim trouve la trace d’un Baerog. Il s’arma alors d’une lance rudimentaire qu’il avait confectionné puisqu’il n’avait pu emporter qu’une pioche et un marteau comme le voulait la tradition, et s’avança dans la caverne où la créature avait élu domicile. La lutte fut féroce, malgré la surprise, et Ungrim faillit perdre la vie plusieurs fois. La créature lui asséna d’ailleurs, durant le combat, un coup de pattes en plein visage, qui lui laissera plus tard un cicatrice à ‘’trois griffes’’ comme disent les enfants. Mais malgré le froid, la douleur et la fatigue, le nain vint à bout de l’amas de poils et de muscles. Il le dépeça alors et reprit la route de Kirgan en vainqueur. Lors de son retour triomphal, les Marteau-de-Givre organisèrent une grande fête qui dura plusieurs jours. Ungrim prit alors officiellement la voie du clan, et commença ensuite sa formation militaire comme soldat dans l’infanterie, avant de finir sous-officier à la fin de son apprentissage, et de prendre ses fonctions dans l’infanterie lourde et de gagner le titre d’Altrommi.


Revenons maintenant au événements récents :

Ungrim prit la tête de la division où il était intégré, étant le plus doué des sous-officiers, et sa section ''les Rancuniers'' ayant des états de service irréprochable, il fut nommé capitaine, suite au décès de son prédécesseur. C'est également en cette année qu'il prit ses fonctions de Thane du clan, son père Thorgrim ayant rendu l'âme sous les coups des Kobolds et des Gobelins. Même si le chef et sa division avaient vendus chèrement leurs peaux, au prix d'un nain pour six envahisseurs, lui et sa division tombèrent sous leurs coups, suite à une embuscade, et une série d'erreurs de commandements de la part des officiers, qui avaient mal évalué les forces ennemies.
Les débuts de l'an neuf furent difficiles, entre les prises de commandements, et son deuil, mais Ungrim savait toujours profiter des rares moments de détentes en allant chez ses amis brasseurs. Mais même lors e ses moments calmes, seul son objectif l'obsédait : récupérer le Marteau de Givre.
Cela était d’ailleurs en voie d‘accomplissement. Les troupes, sous la houlette d’Hardrek, le seigneur des ruines ayant déjà repris une partie de la cité de Kirgan. C’est justement là-bas que se tint l’Athinkalan, ou nombre de Thanes et de puissants étaient réunis. Plus discret que ses confrères, il suivit l’avis général, et sourit devant la décision d’élire Hardrek grand roi du Zagazorn, même s’il serra les dents devant l’idée d’une possible guerre avec Almis et ses légions de fanatiques… Mais s’il fallait en passer par là pour redonner vie à la grande nation naine, alors qu’il en soit ainsi !  


HRPComment trouves-tu le forum ? : Génial, j’ai de suite accroché !

Comment as-tu connu le forum ? : Via top-site.

As-tu utilisé le Guide du débutant ? : Yep, ça m’a bien aidé !

Quels BGs as-tu eu du mal à trouver ? : Rien de particulier, les admins ont répondu à mes questions sur les sujets un peu obscurs ou imprécis.

Crédit avatar et signature : Uploadé et cité dans la signature.

Compte autorisé par : /


Dernière édition par Ungrim Marteau-de-Givre le Mer 18 Jan 2017 - 18:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thorgrel Poing-de-Fer
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1617
Âge : 25
Date d'inscription : 07/05/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  169
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Ungrim Marteau-de-givre [Terminé]   Ven 13 Jan 2017 - 11:59

Salut Ungrim, je m'occupe de ta fiche sous peu ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Thorgrel Poing-de-Fer
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1617
Âge : 25
Date d'inscription : 07/05/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  169
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Ungrim Marteau-de-givre [Terminé]   Sam 14 Jan 2017 - 11:46

Alors, voici la correction :

Dans l'ensemble la fiche est sympathique à lire, mais elle nécessite quelques ajouts.

La partit I est bonne, j'aime bien la façon d'on tu décris les origines du clan et ça peut très bien ce passer comme ceci ! Mais, pour la partit II, y a une ellipse qui a mon sens est trop grande.
Je rajouterais cette partit partit suivante à la partit 1 :
Citation :

Le clan avait fait son bout de chemin depuis ses origines, le fils de Rhorek, Barûn, avait même créé le Marteau de givre donnant des reflets particuliers, d'un bleu glace, à l'acier qui le composait, par un processus qui se perdit avec sa mort prématurée. Marteau de guerre à une main, deux pierres précieuses qui, selon la légende avaient été découvertes au coeur de la stalagmite de Rhorek, étaient serties sur ses flancs, les bords étant décorés de gravures à la gloire des Marteaux-de-givre et des dieux, celui-ci restait tout de même sobre, sa fonction étant d'enfoncer des cranes et non de faire joli ! Au fil de l'histoire, ce marteau devint le symbole des Marteaux-de-givre, qui était un clan puissant et reconnu.

Parce qu'en suite, tu parles directement du Voile (Plutôt Voile ou Malenuit que Grand Voile d'un point de vue nain). Sauf que la plus pars des clans, pour leur création, remonte entre le 1er et le 3ème cycle, soit il y a environ 9000 a 6000 ans. Sauter alors comme ça jusqu'à notre époque dans le même paragraphe, c'est un peu rapide. Et pour la suite c'est l'inverse, on a l'impression pour tes paragraphes 3 et 4 que l'histoire ce déroule très lentement, sauf que tout cela se passe sur une période de 9 ans, vu que le Voile remonte à ton chapitre 2.

Par exemple, le retour de Hardrek, qui était avant à Lante, puis à disparut pendant presque 7 ans, ne date en jeux que d'il y a 3 mois miradelphien, c'est très récent. Du coup, il serait bon de développer peut être un peu plus ton histoire, avant le Voile et de nous parler un peu plus d'Ungrim, notamment comment c'est passé son Kumemouth (période ou épreuve lié à l'entrée du jeune nain dans le clan à part entière à son âge adulte physique, soit environs 30 ans), puis en suite comment c'est déroulé son apprentissage guerrier jusqu'à son âge adulte psychique (soit environs 70 ans). Tu pourras en parallèle dire comment le clan Marteau-de-Givre intervient en tant que clan guerrier dans ces années.

Puis concernant :
Citation :

C'est d'ailleurs lors de l'un de ses moments, après une série de tests hasardeux, qu'il finit par créer la Barbe-Tempête, qui est à l'heure actuelle la bière naine qui possède le plus fort taux d'alcool.

Ca sera à modifier, dans la société naine il existera surement bière plus forte et plus reconnut, car comme l'art de la guerre pour les clans guerriers, l'art du brassage ce paufine depuis des cycles pour les clans de brasseur. Du coup il est fort peut probable qu'un nain ayant des affinités avec des brasseurs réussissent à créer quelque chose qui surpasse le savoir de ceux qui le manient depuis des générations.
Comme dit par MP, tu peux garder le concept de la Barbe-Tempête, mais en faire plutôt un alcool bue et apprécié dans un petit cercle, comme celui du clan. Ce passage pourrait aussi selon moi, ce caler avant le Voile.

Dernier point pour la première correction, tu peux modifier ton pseudo et dans ton histoire, en mettant une majuscule au mot Givre, c'est histoire d'être raccord avec les autres noms de clans nains. :)

Voila, si tu as besoin qu'on se penche dessus ensemble, n'hésite pas à venir vers moi !
Revenir en haut Aller en bas
Ungrim Marteau-de-Givre
Nain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Âge : 22
Date d'inscription : 07/01/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  149 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Ungrim Marteau-de-givre [Terminé]   Mer 18 Jan 2017 - 17:34

Revu et corrigé :)
Revenir en haut Aller en bas
Thorgrel Poing-de-Fer
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1617
Âge : 25
Date d'inscription : 07/05/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  169
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Ungrim Marteau-de-givre [Terminé]   Mer 18 Jan 2017 - 17:58

Salut Ungrim !

Merci pour les ajouts, il reste deux points mineurs à modifier :

Le premier concerne ce passage entité dans ton dernier paragraphe :

Citation :
C'est d'ailleurs lors de l'un de ses moments, après une série de tests hasardeux, qu'il finit par créer la Barbe-Tempête, qui est à l'heure actuelle la bière naine qui possède le plus fort taux d'alcool. Cette bière ne manqua pas de se faire remarquer, et au fil des semaines, elle se fit un nom, tant dans la cité reconquise que dans les royaumes nains voisins, permettant au clan possédant la brasserie de générer d'énormes profits, Ungrim en touchant une partie en guise de « Remerciement à mon ami Ungrim, pour son aide dans la création de ma nouvelle bière. ». Il se fichait bien du prestige, la brasserie l'amusait, mais la gloire de la création de cette bière ne l'intéressait pas.

Vu que dans ton histoire tu expliques maintenant la création de la bière spécifique au clan datant de plus longtemps, il faudra supprimer celui la. J'aime bien d'ailleurs comment tu la présentes et comment tu l'intègre à l'épreuve d'entrée.

Second point concerne ce passage :

Citation :
- La dernière est quant à elles réservée aux descendants de Rohrek uniquement. Elle voyait le Gnutrommi partir, avec trois objet à ramener : une gemme d’un bleu glace parfait, que l’on ne trouvait que dans les très hautes montagnes qu’arpentait jadis les ancêtres mineurs du clan. Même si elle ne valait pas grand-chose, elle était surtout symbolique, puisqu’elle serait ensuite taillée et sertie sur le casque du futur guerrier. Une coiffe de chef gobelin, et la peau d’un Baerog, ces deux objet mettant à l’épreuve la force et la ruse du futur chef, car gare au nain qui considérerait comme facile de récupérer ces deux objets.

Les deux premières épreuves furent passées sans grand mal, même si la première valut quelques côtes cassées au jeune nain, et la seconde un état vaseux qui dura trois jours ! La dernière partie de la troisième épreuve, par contre s’avéra plus ardue.

Dans le premier paragraphe tu listes dans l'ordre : pierre -> gobelin -> peau, mais quand tu continues la description, tu parles du de la pierre, du gobelin et de l'ours me semble, peut être modifier l'ordre dans le premier pour être raccord avec le second simplement !

Aussi plus loin tu précises dans les évènements de la mine, que y a quelques nains qui habitent les cols dans le Septentrion, mais c'était déjà peu le cas avant le Voile, ça l'est plus du tout maintenant, sauf des clans de type sauvage. Même si les évènements se passe ici avant le Voile, il faudrait nuancer/modifier un peu.

Et après ça, on sera bon !
Revenir en haut Aller en bas
Ungrim Marteau-de-Givre
Nain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Âge : 22
Date d'inscription : 07/01/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  149 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Ungrim Marteau-de-givre [Terminé]   Mer 18 Jan 2017 - 18:29

Mis à jour !
Revenir en haut Aller en bas
Thorgrel Poing-de-Fer
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1617
Âge : 25
Date d'inscription : 07/05/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  169
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Ungrim Marteau-de-givre [Terminé]   Mer 18 Jan 2017 - 18:31

Validé !





Code:
[Métier] : Thane du clan Marteau-de-Givre, Capitaine des Rancuniers de Fort-Garmin

[Sexe] : Masculin

[Classe d'arme] : Corps à Corps & Distance

[Alignement] : Loyal Neutre

Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Journal de bord ~ Pour archiver tes liens de RP qui content l'histoire de ton personnage {Vivement conseillé}.
Et enfin, si tu as des question, n'hésite surtout pas à demander l'aide d'un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ungrim Marteau-de-givre [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ungrim Marteau-de-givre [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» [25-26-27 mars] CIIL 2011 : la fauCIIL et le marteau
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Bibliothèque :: Tabularium :: Nains-
Sauter vers: